You've been googled white paper french

99 576 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
99 576
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 699
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

You've been googled white paper french

  1. 1. VOUS AVEZ ÉTÉ GOOGLÉ
  2. 2. 2 INTRODUCTION C’est le nom d’une entreprise, mais c’est aussi un verbe“googler” c’est rechercher, se renseigner, trouver. Tout le monde“Google”- les personnes célèbres, les entreprises, les recettes, les vidéos d’amateurs - mais on google également des gens que l’on connaît ou que l’on rencontre. Dans la majorité des cas, on le fait pour confirmer le caractère et l’expertise d’un individu, ou tout simplement pour mieux les comprendre et connaître un peu plus leur personnalité et leurs centres d’intérêts. C’est pour toutes ces raisons que les recruteurs et les responsables de recrutement aiment vous googler. Qu’est-ce qu’ils trouvent quand ils font ces recherches? le savez- vous? est-ce que ça vous intéresse? Ceci est votre guide pour comprendre comment les recruteurs et les employeurs évaluent et s’assurent de la véracité de vos informations sur le net lors de l’entretien en face à face.
  3. 3. 3 56% des employeurs aiment voir si les salariés potentiels sont présents sur les réseaux sociaux* *Source
  4. 4. 4 REGARDEZ - VOUS COMME SI VOUS ETIEZ À LEUR PLACE Envisagez d’utiliser un pseudonyme ou des comptes distincts professionnel et personnel: vous trouverez ici plus d’information pertinente. Faites un suivi sur ce que vous publiez: si vous devez supprimer des publications ou des profils, suivez bien ce que vous faites et sachez où supprimer toutes ces informations: plus d’informations ci-après. Si vous avez un entretien pour un poste vacant, la première chose que fera le recruteur ou l’employeur juste après l’entretien (ou avant votre arrivée) c’est googler votre nom. Les informations trouvées sur Google peuvent influencer le fait de vous recruter ou pas ou même de convenir d’un entretien en face à face. Les documents fournis à votre futur employeur (lettre de motiva- tion, cv, contrôles de références) ne sont pas les seules informations consultées. Plus de la moitié des employeurs consulteront égale- ment vos profils sur les réseaux sociaux. Pour ces raisons, il est important de : Être visible: clair, professionnel, les personnes vous recon- naitront tout de suite avec la photo, les intitulés de poste, votre lieu de résidence, vos diplômes et tout ce qui peut vous identifier. Vérifier régulièrement les paramètres de confidentialité de vos profils sur les réseaux sociaux tel que Facebook. Linkedin est un réseau social professionnel, il est important que vous agissiez comme au travail.
  5. 5. 5 35% des recruteurs admettent ne pas avoir reçu des candidats suite à ce qu’ils ont trouvés sur le net* Seulement 33% des candidats ont fait des recherches sur eux sur le net pour savoir ce que leurs futurs employeurs peuvent y trouver* *Research by ExecuNet
  6. 6. 6 PUBLICATIONS PERSONNELLES Quelle est la première chose que voit un employeur quand il fait des recherches sur vous? la première étape c’est de créer un profil sur Linkedin clair, accessible et professionnel. Il y a bien entendu plus de choses à faire si vous avez le temps et si vous souhaitez donner une bonne image de vous sur le net. Le fait de publier des informations positives sur vous et au bon endroit pour qu’elles apparaissent en premier lieu est également un bon moyen pour éviter des contenus inappropriés contre vous que vous ne maitrisez pas. Assurez-vous que votre profil sur les réseaux professionnels est complet à 100% et à jour comme si c’était votre cv. Des astuces pour une présence positive sur le net: Crééz un profil sur Viadéo ou Linkedin et rejoignez des groupes de discussions en lien avec votre secteur d’activité ou votre localisation pour commencer votre réseautage. Développez un portfolio numérique, un blog ou une page web pour publier vos réussites et mettre en avant vos compétences. Familiarisez vous avec des médias sociaux de partage de contenus comme Slideshare et participez à des blogs spécialisés et aux forums de discussions de votre secteur d’activité. Suivez les publications des sociétés qui vous intéressent et engagez des discussions aux bons moments. Demandez des recommandations en ligne.
  7. 7. 7 Vous pouvez être plus transparent que vous ne le pensez 37% des gens disent qu’ils modifient leur“vrai”visage en ligne, une étude récente * montre que notre comportement sur le net révèle beaucoup les cinq traits de personnalité (ouverture, connaissance, caractère introverti ou extraverti, amabilité et émotivité). *Source: Unviersite de Texas - Département de Psychologie
  8. 8. 8 QU’EST - CE QUE LES EMPLOYEURS RECHERCHENT EN LIGNE? Nous savons que plus de la moitié des recruteurs et des responsables de recrutement recherchent des candidats sur la toile. Mais qu’’est-ce qu’ils recherchent exactement? A part les aspects classiques, les recruteurs recherchent: Des témoignages sur leur parcours professionnel et les projets entrepris (souvent pour corroborer ce qui est sur leur cv); Les activités menées dans leur réseau local, comme volontaire ou d’autres centres intérêts qui peuvent définir leurs traits de caractères. Des exemples de projets créatifs ou d’autres compétences. Des faits qui démontrent tels qu’ils prétendent être. A FAIRE: Soyez sûr que le contenu mis en ligne est bien écrit et sans erreurs. Montrez vos points positifs- comment vous participez au monde qui vous entoure et que votre passion pour ce que vous faites (ne pas se focaliser que sur le travail!) A NE PAS FAIRE: Publier trop de commentaires négatifs sur des personnes ou des anciens employeurs. Une critique constructive est une bonne chose, mais vous devez le faire de manière positive et vous tenir prêt à argumenter ce que vous dites si vous êtes interrogé à ce sujet. Exagérer vos compétences, votre expérience ou vos atouts (toujours justifier vos remarques si possible).
  9. 9. 9 1/3 des répondants disent avoir publié sur les réseaux sociaux des propos négatifs envers leur employeur.* 70% des participants de l’enquête ont déclaré qu’ils ne savaient pas si leur employeur avait une politique RH ou disciplinaire concernant les médias sociaux.** * Enquête 2010“Mon groupe de travail (‘Médias sociaux au travail’) **Source
  10. 10. 10 LES MEDIAS SOCIAUX ET LA LEGISLATION Les différends entre les individus et leurs employeurs sur l’utilisation appropriée des médias sociaux sont de plus en plus fréquents. Les employés qui ont fait un mauvais usage des médias sociaux ont reçus des avertissements et parfois même perdus leur emploi. Les employeurs sont également confrontés à des situations risquées. Malgré les profils bien verrouillés de candidats sur les réseaux sociaux, nous pouvons tout de même connaître l’origine, la religion, l’âge , le genre et la situation familiale. Par conséquent, les employeurs doivent faire très attention sur ce qui a pu influencer la prise de décision à l’embauche. Dans de nombreux pays de l’Eurozone, toute suspiction pourrait les accuser de discrimination. ALLEMAGNE: Les discussions récentes sur un projet de loi qui empêcherait les recruteurs de consulter les profils des candidats sur les médias sociaux pourrait créer un précédent juridique et s’appliquer dans d’autres pays. FRANCE: Une jeune femme britannique qui travaillait en France dans un cabinet d’avocat britannique a été licenciée à cause de son blog où elle publiait des avis sur ses collègues, sur la culture d’entreprise et sur les pratiques employées. Elle a convoqué son employeur devant les prudhommes et a obtenu des dommages et intérêts pour motif injustifié. RUSSIE: Il y a eu un certain nombre de cas très médiatisés de salariés étant licenciés à la suite des observations faites sur les médias sociaux. À la mi-2012, une hôtesse de l’air a été congédiée après un tweet très controversé au sujet d’un accident d’avion en Indonésie qui remettait en question la réputation de son employeur. ROYAUME-UNI: Un bloggeur britannique qui travaillait chez le Libraire Waterstone’s a été le premier employé licencié pour avoir publié sur son blog des commentaires négatifs de son lieu de travail et de son manager. Il a contesté avec succès la décision en appel.
  11. 11. 11 Plus de la moitié des demandeurs d’emplois du Royaume Unis utilisent les médias sociaux dans leurs recherches d’emplois*
  12. 12. 12 LE RECRUTEMENT“SOCIAL”PORTE SES FRUITS Pour de multiples raisons, les entreprises sont de plus en plus présentes sur tous les médias sociaux. Elles sont transparentes et sont à l’écoute de nos intérêts professionnels. Vous les suiviez et maintenant ce sont elles qui vous suivent. Malgré l’utilisation des réseaux de plus en plus fréquente dans le cadre professionnel , il est important de définir ensemble les règles à suivre. En effet, il est évident que le recrutement sur les médias sociaux porte ses fruits aussi bien pour le candidat que pour le recruteur. Les employeurs peuvent rester plus longtemps connectés avec les candidats , réduire le délai du processus de recrutement et peut certainement être plus qualitatif pour les deux parties. POURQUOI LES MÉDIAS SOCIAUX FONCTIONNENT POUR LE RECRUTEMENT: 1. Hard Rock Café: décide de cibler des fans de groupes de rock sur Facebook pour recruter du personnel pour leur nouveau restaurant de Florence. Plus de 4000 réponses en 4 semaines de campagne. 2. Mitchells & Butlers (Filiale Hopital RU): nous avons créé des pages facebook spécifiques à chaque marque pour susciter de l’intérêt, telles que Harvester and Toby Carvery. D’après James Marriot,“les médias sociaux et le partage d’infos sont deux éléments essentiels de notre stratégie marketing”.“Nous avons intégré les boutons de partage de Linkedin, Facebook et Twitter sur toutes nos pages emplois afin de devenir un acteur sur le marché de l’emploi, de stimuler les discus- sions sur l’entreprise et de publier des statuts sur nos marques et notre industrie.”
  13. 13. 13 Facebook - 200 millions de membres en Europe, Linkedin - 23 millions* *Source
  14. 14. 14 CONCLUSION Le domaine du privé et du public se juxtaposent comme jamais auparavant. Les médias sociaux rapprochent ces 2 parties de notre vie et nous apprenons petit à petit à mieux les aborder. Au bout du compte, les avantages d’être en contact sur les médias sociaux avec les entreprises pour lesquelles vous souhaitez travailler sont claires. Non seulement pour mieux les connaître avant d’y travailler mais cela nous donne également la possibilité de démontrer nos compétences et nos expertises d’une façon qui n’ait jamais été envisagée auparavant. On“google”parce qu’on veut savoir quelque chose, on veut trouver, et comprendre. Et les entreprises veulent en savoir plus de vous. Par conséquent, si vous souhaitez trouver un meilleur job, commencez à prendre contact avec les entreprises sur les réseaux sociaux pour comprendre leurs besoins. On ne sait jamais ce qui peut se passer, votre poste idéal vous attend.
  15. 15. 15 CROWDSOURCING VIA NOS EXPERTS: kellyservices.com All trademarks are property of their respective owners. an equal opportunity employer. © 2012 kelly Services, Inc. Kelly promise Vous êtes unique et vous êtes différent, c’est ce qui fait que vous soyez Vous! Chez Kelly, nous comprenons que tout le monde n’a pas les mêmes attentes de leur travail. Que vous soyez en début de carrière ou avec de nom- breuses années d’expérience, nous sommes là pour vous aider à trouver le poste qui vous correspond. Chaque personne a un parcours avec ses propres expériences et ses rebondissements, dans ce nouveau monde du travail il est parfois difficile de s’y retrouver. Vous trouverez des informations sur la gestion de carrière sur notre site www.kellyservices.fr et quand vous déciderez de nous contacter directement nous travaillerons ensemble sur votre passion et votre expertise pour vous orienter vers votre prochain challenge. Kelly vous proposera aussi bien des missions temporaires que du recrutement permanent (CDI, CDD). Kelly facts Kelly Services, Inc. (NASDAQ: KELYA, KELYB) est un des leaders de prestations de solutions en ressources humaines. Kelly® propose des solutions d’externalisation de ressources humaines, de conseil en recrutement temporaire et permanent (CDI, CDD). Kelly met en poste chez nos clients plus de 550 000 salariés par an dans le monde. Un chiffre d’affaires en 2011 de 5.6 milliards de dollars. Visitez notre site internet et connectez vous sur nos pages Facebook, LinkedIn & Twitter. Stefan Renzewitz Stefan est le leader du pôle “Sourcing de Talents”pour la région DACH (Allemagne, Autriche, Suisse). Avec une forte expertise des événements de carrières, de la marque employeur et des services aux Talents Planning, Campagne et mise en place tout particulièrement avec les jeunes diplômés (Ecoles de commerce, Ingénieurs et IT) Sally Hunter Comme leader RPO Prac- tice Lead EMEA de Kelly Outsourcing & Consulting Group, Sally est responsable des offres de services RPO, de la relation client à la réor- ganisation des services RH. Sally a une forte expérience dans le secteur du capital humain, notamment sur des postes de manager de grands comptes statégiques pour des prestataires de solutions en ressources humaines . Bence Bak Bence Bak est le Responsable Sourcing EMEA. Bence aplus de 4 ans d’expérience dans le sourcing et la recherche de candidats dans différents niveaux d’expertise dans le secteur informatique. Il est à ce jour responsable des formations et de la base de connaissances pour différents intervenants. Créations et mise en place de nouveaux supports de processus de recherches proactives et implémentation d’un nouveau système informatique international. Lauren Clovis Lauren est Responsable Marketing EMEA, avec un focus sur la marque employeur, la communication candidats et l’organisation d’événements. Fort de son expérience du recrutement dans le domaine de la finance et une expérience dans l’externalisation des ressources humaines, Lauren a une expérience sur la communication en B2B et B2C Astrid Akse Astrid est la Responsable des Ressources Humaines de Kelly Services sur la régions EMEA. Elle a travaillé de nombreuses années sur des postes de leader dans le recrutement. Aujourd’hui, Astrid est responsable du service RH de la région EMEA. Astrid a une vision internationale et a pour mission entre autres du recrutement des permanents. Stefano Giorgetti Stefano est le Directeur Général et Vice Président de Kelly Services en Italie. Un parcours professionnel dans l’industrie du recrutement et il fait partie de l’équipe ’Innovation’de Kelly pour promouvoir l’expérience candidat et client.

×