L’exclusion collective est une déviation     caractérisée des objectifs de la révolution3 questions à : Hazem KSOURI, avoc...
Avec ce système, on garantit une représentation plusimportante de la femme, loin du système des quotas et del’obligation d...
constitue un acte d’injustice manifeste et une déviationcaractérisée des objectifs de la révolution.La logique de l’exclus...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’Exclusion Collective Est Une DéViation CaractéRiséE Des Objectifs De La RéVolution

233 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
233
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’Exclusion Collective Est Une DéViation CaractéRiséE Des Objectifs De La RéVolution

  1. 1. L’exclusion collective est une déviation caractérisée des objectifs de la révolution3 questions à : Hazem KSOURI, avocatComment évaluez-vous la décision de l’Instance d’opter pourle mode de scrutin de liste à la proportionnelle avec lesplus forts restes ?Cette proposition nous permettra de découvrir le poids réel etla présence effective des partis politiques sur la scènenationale et nous évitera les discours creux et pompeux de cespartis dont le nombre des adhérents ne dépasse pas dans lemeilleur des cas une centaine de militants.Ce choix permettra également aux partis et aux formationspolitiques partageant les mêmes idées et orientations d’opérerdes alliances et de se présenter sous des listes communes, cequi leur donnera une chance de gagner le maximum de sièges.
  2. 2. Avec ce système, on garantit une représentation plusimportante de la femme, loin du système des quotas et del’obligation des partis à présenter des candidates, au risque devoir leurs listes annulées.Je pense que ce système contribuera, d’autre part, à éradiquerles racines du despotisme et de la répression, puisquedésormais on passera du soutien d’une personne ou d’unefamille à l’appui à un parti politique ou à une idée, loin detoute tendance à la personnalisation.Quelle est votre réaction vis-à-vis de la mesure portant surl’inéligibilité des personnes ayant assumé desresponsabilités au sein du RCD ou ayant occupé des postesde ministre depuis le 7 novembre 1987 ?Je pense que ces mesures prises par l’Instance supérieure pourla protection de la révolution et la réalisation de la transitiondémocratique visent à instaurer une nouvelle dictature souslaquelle se cachent certains partis ou courants qui seprétendent démocratiques et parlent au nom du peuple, sansque ce même peuple leur ait procuré le droit de le représenterau sein de cette même instance.Je me pose la question, en tant qu’observateur suivantl’évolution du paysage politique national depuis la révolution.De quel droit les membres de l’Instance se permettent-ilsd’exclure une aussi importante catégorie de citoyens tunisienset de leur interdire d’exercer leurs droits ?A moins que l’exclusion ou l’écartement touchent ceux dontla culpabilité a été prouvée par la justice, cette décision
  3. 3. constitue un acte d’injustice manifeste et une déviationcaractérisée des objectifs de la révolution.La logique de l’exclusion constitue, à mon sens, un crimepire que ceux commis par le président déchu à l’encontre desdifférents partis politiques et courants intellectuels quis’opposaient à ses choix et à ses orientations.Quel regard portez-vous sur la parité hommes-femmesdans les listes de candidature à la prochaineConstituante  ?La division de la société tunisienne entre jeunes, adultes,femmes, hommes, indépendants et militants actifs au sein departis politiques me rappelle l’esprit confessionnaliste qui aprédominé en Irak à la suite de la chute du président SaddamHussein.Sommes-nous sur le point de considérer la femme comme unadversaire politique alors qu’elle constitue un partenaire à partentière dans la dynamique d’édification de la Tunisiedémocratique et pluraliste.Je pense que les tentatives de ceux qui cherchent àinstrumentaliser la femme à des fins politiques sont vouées àl’échec et ne passeront plus dans la mesure où nos jeunes nepermettront à personne de récupérer leur révolution.La Presse de Tunisie" 2011

×