1
Communiqué de presse
11.03.15
	
  
La Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME lance
un appel à candidatures pour ...
  2
Pourquoi favoriser l’éco-mobilité * :
• Avec plus de 36% de la consommation finale d’énergie de la France en 2013,
le ...
  3
Service de presse ADEME Ile-de-France Salima DJEZIRI
salima.djeziri@havasww.com / 01 58 47 91 46
L’ADEME EN BREF
L'Age...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cp appel à candidatures pour répondre aux défis de la mobilité francilienne

1 162 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 162
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cp appel à candidatures pour répondre aux défis de la mobilité francilienne

  1. 1.   1 Communiqué de presse 11.03.15   La Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME lance un appel à candidatures pour répondre aux défis de la mobilité francilienne La Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME lance cet appel à candidatures afin d’accompagner des expérimentations d’incitations innovantes visant à modifier les comportements de mobilité sur le territoire francilien. Répondre aux défis de la mobilité en Ile-de-France La mobilité en Ile-de-France est aujourd’hui confrontée à de nombreux défis : temps de parcours plus longs que la moyenne nationale, congestion des voies routières et de nombreuses lignes de transports en commun, seuils d’information ou d’alerte de pollution atmosphérique régulièrement atteints… C’est pour répondre à ces enjeux que la Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME souhaite accompagner le développement de pratiques de mobilités alternatives à la voiture individuelle. Avec cet appel à candidatures, la Direction régionale Ile-de-France ambitionne de créer une communauté d’expérimentations francilienne propice à l’émergence d’innovations en matière de comportements de mobilité des franciliens pour aller vers davantage d’éco-mobilité. Auxilia et Chronos a été missionné pour maximiser le partage des connaissances entre les différents acteurs tout au long de ces expérimentations. Des expérimentations non contraignantes pour changer les comportements de mobilité des franciliens Les actions en matière de mobilité durable visent à encourager le développement d’approches incitatives, afin que la mobilité durable soit vécue comme une opportunité et non comme une contrainte. Les expérimentations seront évaluées sur leur capacité à mettre en place de véritables politiques incitatives pour changer les comportements. Ces incitations pourront être matérielles ou immatérielles. Les expérimentations, d’une durée d’un an, seront ancrées sur un territoire et devront répondre à au moins un de ces objectifs : - réduction de l’usage de la voiture individuelle, optimisation des mobilités quotidiennes et développement des solutions de travail à distance
  2. 2.   2 Pourquoi favoriser l’éco-mobilité * : • Avec plus de 36% de la consommation finale d’énergie de la France en 2013, le secteur des transports est le premier émetteur de gaz carbonique (CO2) et une source majeure de polluants atmosphériques comme le monoxyde de carbone (CO), les oxydes d’azote (NOx), les composés organiques volatiles (COV) ou les particules.   (Chiffres clés ADEME Energie climat 2014). • Le temps de trajet domicile-travail des Franciliens est de 34 minutes en moyenne, contre 19 minutes en province pour la même distance. (INSEE à la page – Population – N°353 – Avril 2011). • L’Ile-de-France est impliquée dans la lutte contre les émissions polluantes liées au transport qui représentent la principale source de pollution de l’air et près de 32% des émissions de CO2 de la région. SRCAE (Schéma Régional Climat Air Energie) d’Ile-de-France, 2012 • 5 000 euros de dépenses/an (2 ème poste de dépense des ménages en moyenne).   - report modal de la voiture individuelle vers la voiture partagée, les transports en commun, les modes actifs - optimisation des transports en commun, partage de l’information entre usager (lissage des heures de pointe...), de la voiture partagée, des modes. Au terme des expérimentations, les acteurs élaboreront une évaluation de leurs projets afin d’établir un cadre permettant de généraliser de tels dispositifs sur d’autres territoires. Un groupement d’expérimentations réunissant une pluralité d’acteurs Les groupements qui porteront les expérimentations devront réunir plusieurs compétences : connaissance de la mobilité, de l’environnement, des sciences humaines et sociales, gestion de projet, communication, animation, marketing et évaluation. La Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME souhaite rassembler une pluralité d’acteurs autour de ces expérimentations pour favoriser les échanges et l’émergence de projets innovants : générateurs de mobilités, opérateurs de mobilités, des collectivités et/ou des établissements publics, start-up, laboratoires de recherche, agences de communication ou encore des cabinets d’études. Calendrier - Février 2015 : ouverture de l’appel à candidatures - 16 mars 2015 : remise des lettres d’intention à candidater - Fin mars 2015 : organisation d’un forum présentant la démarche aux acteurs intéressés et mise en relation afin de créer des groupements de candidats - 18 mai 2015 : clôture de l’appel à candidatures - Eté 2015 : début des expérimentations - 31 août 2016 : fin des expérimentations - 28 février 2017 : fin de l’évaluation des expérimentations Les candidatures doivent être déposées avant le 18 mai 2015 via la plateforme dédiée : www.appelsaprojets.ademe.fr/aap/IDFMOBEXPE2015-39 Contact  : Benoît LEPESANT / ADEME Ile-de-France : expe.mobiliteidf@ademe.fr
  3. 3.   3 Service de presse ADEME Ile-de-France Salima DJEZIRI salima.djeziri@havasww.com / 01 58 47 91 46 L’ADEME EN BREF L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l'agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d'expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l'air et la lutte contre le bruit. L’ADEME est un établissement public sous la tutelle du ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie et du ministère de l’éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. www.ademe.fr

×