SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  26
Télécharger pour lire hors ligne
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
L’attachement,
Favoriser l’équilibre psychologique du
bébé pour l’accompagner jusqu’à
l’autonomie
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Introduction
Qu’est ce que l’attachement ?
Comment se construit il ?
Quels enjeux ?
Comment favoriser un attachement sécure ?
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
L’attachement et l’exploration : 2 systèmes interconnectés
Attachement
Exploration
Base de sécurité
en cas de détresse, je peux me tourner vers une personne
spécifique pour y trouver un sentiment de sécurité́.
Autonomie
A partir de ma base de sécurité, je peux explorer mon environnement et
découvrir ainsi mes compétences et mes limites.
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Le système d’attachement : un programme automatique
Système : répertoire comportemental inné
automatique
qui garantit la survie
Système d’attachement :
Tout bébé va s’attacher à l’adulte qui est accessible, de façon automatique.
Le bébé va s’adapter à la réponse de l’adulte à son besoin d’attachement.
Cette adaptation va déterminer son style d’attachement.
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
L’attachement : un phénomène universel
Konrad Lorenz : oies sauvages
Imprinting: L’empreinte
Harry Harlow : singes Rhésus
Importance du contact physique
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
1938
René Spitz : les conséquences des carences affectives
(dépression, hospitalisme)
1959
John Bowlby : Théorie de l’attachement
lien entre manque affectif précoce et comportement
antisocial
1978
Mary Ainsworth : Strange situation
Méthode d’évaluation (enfant 10-18 mois)
classification des styles d’attachement
3 catégories: Sécure
Insécure évitant
Insécure ambivalent
1986
Mary Main : Adult Attachement Interview (AAI),
Méthode d’évaluation (adulte)
classification des représentations de l’attachement
4ème catégorie : insécure désorganisé
L’attachement : un concept récent
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Evaluation du style d’attachement : la situation étrange
Enfants âgés de 10 à 18 mois
Protocole filmé de 18 minutes (6 séquences)
1. L’enfant est avec son parent, dans un environnement nouveau ( jouets…)
2. Arrivée d’une personne étrangère dans la pièce
3. Départ du parent, l’enfant est seul avec la personne étrangère
4. Retour du parent, départ de la personne étrangère
5. Départ du parent, l’enfant est seul
6. Retour du parent
permet d’observer le comportement de l’enfant lors des séparations et surtout
lors des retrouvailles avec son parent .
4 styles d’attachement
Attachement insécure évitant Attachement sécure
Attachement insécure désorganisé Attachement insécure ambivalent
En présence du parent, l’enfant explore la salle
et les jouets, en gardant un œil sur son
parent.
Lors de la séparation, il cesse d’explorer et
manifeste de la détresse.
Au retour du parent, il recherche sa proximité,
établit un contact physique avec lui et se
console rapidement < trois minutes.
Il se remet ensuite à explorer.
En présence du parent, l’enfant explore
l’environnement sans s’occuper de la
présence du parent.
Lors de la séparation, il ne montre peu de
détresse
Au retour du parent, il ignore ses tentatives
d’entrer en interaction.
Il reste dans sa bulle
En présence du parent, l’enfant est anxieux dès
l’entrée. Il explore peu, reste collé à son
parent et le sollicite avec insistance.
Lors de la séparation, il manifeste une très
grande détresse.
Au retour du parent, il résiste au contact et n’est
que difficilement consolé.
Il n’explore pas beaucoup.
L’enfant présente un mélange de
comportement d’évitement et
d’ambivalence.
Ses comportements sont incomplets, non
dirigés.
Il est craintif, confus, sans stratégie
cohérente.
Attitude parentale et styles d’attachement
Attachement insécure évitant Attachement sécure
Attachement insécure désorganisé Attachement insécure ambivalent
disponibilité de la figure d’attachement, surtout
sensibilité et réactivité aux signaux de son
enfant.
Le parent répond de façon constante et
appropriée aux signaux de l’enfant, surtout de
détresse.
Il est disponible, cohérent, aimant. Son
comportement est prévisible.
L'enfant apprend qu’on répond à ses besoins.
Il intègre qu’il mérite de l’affection.
intéractions pauvres ou rejetantes de la part
de la figure d’attachement, surtout lorsque
l’enfant présente une vulnérabilité
émotionnelle.
Les demandes de l’enfant sont accueillies
par du rejet ou de l’indifférence.
Le bébé apprend qu’en montrant de la
détresse, il ne reçoit pas de réconfort.
Il conclut qu’il ne mérite ni amour ni
affection.
inconstance des réponses de la figure
d’attachement alternant entre la disponibilité et
le rejet. Les réactions parentales sont
imprévisibles.
Comme la figure d’attachement est impossible à
décoder, le système d'attachement est
constamment en alerte.
intéractions marquées par la maltraitance ou
l'abus.
L’attitude parentale perd sa fonction
protectrice, devient synonyme de danger.
L’enfant à la recherche de protection,
rencontre le danger
Il n'arrive pas à se structurer.
Il va osciller entre des comportements
anxieux et ambivalents.
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Plasticité cérébrale : Maximale pendant les premiers mois de vie
On constate une croissance cérébrale très importante, due à l’augmentation de la masse de la
substance blanche.
Elle comprend les liens entre les neurones, qui forment ainsi des réseaux, sièges des
émotions et du comportement.
L’importance des premiers mois de la vie
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Modèle Opérant Interne (MOI)
Une manière spécifique d’interpréter la réalité et d’élaborer des répertoires
comportementaux en fonction des représentations des conséquences de nos actes sur
notre environnement et sur notre propre sentiment de bien être.
Il est façonné par le style d’attachement et par les expériences vécues dans l’exploration
de l’environnement.
- Représentation de soi
« Je mérite / ne mérite pas d’être aimé et soutenu en cas de besoin »
- Représentation des autres
« Les autres peuvent / ne peuvent pas m’aider en cas de besoin »
Modèle Opérant Interne
Attachement
Exploration*-Représentation de ses compétences
« Je suis capable/ pas capable de le faire »
La capacité d’exploration dépend de la qualité de l’attachement
« La façon dont on parle à nos enfants devient leur petite voix intérieure. »
Peggy O'Mara.
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Les représentations de l’attachement chez l’adulte
Les autres
Moi
bonsmauvais
BON
mauvais
autonome
confus préoccupé
minimisant
Moi
Les autres
« Je mérite d’être aim黫 Je mérite d’être aimé »
« Je ne mérite pas d’être aimé » « Je ne mérite pas d’être aimé »
« Je ne peux pas compter sur
les autres »
« Je peux compter sur les
autres »
« Je peux compter sur les
autres »
« Je ne peux pas compter sur
les autres »
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Enfant
Situation Etrange
Prévalence
%
Adulte
AAI
Prévalence
%
Sécure 55 Autonome 55
Insécure évitant 23 Minimalisant
(dismissing)
17
Insécure ambivalent 7 Préoccupé 9
Insécure désorganisé 15 Confus 19
Répartition des typologies dans la population générale
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Style d’attachement et maladie mentale
26%
10%
47%
17%
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Style d’attachement et maladie mentale
7%
20%
23%
50%
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Stabilité des styles d’attachement
50 personnes suivies sur 21 ans
(test à 1 an : situation étrange (SS)/ test à 21 an : entretien semi structuré (AAI))
72% des personnes testées sont restées dans la même catégorie sécure / insécure
l’instabilité des styles d’attachement expliqué dans une large part par la survenue de événements traumatiques (maladie
grave, séparation ou perte de figures d’attachement)
Pas d’évènement traumatique 1 ou plusieurs évènements traumatiques
1an
Sécure
100%
Sécure
85%
21ans
1an
Insécure
100%
Insécure
75%
21ans 1an
Sécure
100%
Sécure
66%
21ans
Insécure
100%
Insécure
89%
1an 21ans
!
!
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
sécures : autonomes, coopératifs
explorent avec plaisir les nouveaux jeux ou les problèmes posés; ont
confiance en eux-mêmes, sont persistants et flexibles, capables de faire face
aux stress quotidiens. Ils sont capables de recevoir et de demander l’aide.
Leur plus grande force est leur compétence sociale : ils s’engagent dans les
activités de groupe.
insécures ambivalents : dépendants, passifs
moins portés à explorer, plus dépendants de l’éducatrice dans toute situation
difficile, souvent passifs, facilement frustrés, et sans défense. Souvent
pleurnichards et impulsifs, ils sont moins compétents dans leurs relations
avec les autres enfants et vont s’intégrer difficilement dans les activités de
groupe.
styles d’attachement à 12-18mois et comportement
entre 3 et 6 ans
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
insécures évitants: isolés, asociaux
peuvent être habiles et compétents dans des jeux, mais préfèrent souvent
rester seuls. Les activités de groupe leur posent plus de défi. Ils maintiennent
peu de contact spontané avec les autres enfants. Ils ont aussi peu d’intérêt et
d’empathie pour les autres, ils semblent plus indifférents aux échecs et
réussites autant pour eux- mêmes que pour les autres. Ils expriment peu
leurs émotions.
insécures désorganisés: imprévisibles, retards significatifs
dans leur développement, particulièrement au niveau du langage et de la
capacité de se concentrer. Dans les relations avec les autres enfants, ils sont
souvent imprévisibles, impulsifs, perturbateurs et agressifs. Face aux
éducateurs, ils sont facilement opposants, colériques ou anormalement
passifs.
styles d’attachement à 12-18mois et comportement
entre 3 et 3 et 6 ans
1835 Nicholas Farraye découvre l’hormone ocytocine et ses
actions périphériques.
2005 Michael Kosfeld met en évidence son influence sur le
comportement pro-social (confiance)
Ocytocine : vecteur de l’attachement
Oxytocin increases trust in humans, Kosfeld M et al, Nature, 2005
Des binômes « investisseur – joueur » ont été désignés au hasard :
• Investisseur: détenait des jetons qu’il pouvait confier au
• Joueur: pour qu’il les fructifie.
Les joueurs sous ocytocine sont ceux qui faisaient le plus confiance à leur co-équipier
Ocytocine : favorise la coopération
Sous ocytocine Sous placebo
45%
Confiance
21%
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
L’émotivité : des différences physiologiques
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Social supports and serotonin transporter genemoderate depression in maltreated children
Kaufman J. et al., PNAS, 2004
N = 101
• 57 enfants victimes de maltraitance
• 44 contrôles
La résilience : des différences physiologiques
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Social supports and serotonin transporter genemoderate depression in maltreated children
Kaufman J. et al., PNAS, 2004
• Évolution en fonction du support social :
La résilience : Importance des liens sociaux
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Les bébés naissent avec le besoin de former des relations étroites avec des adultes : les
experts de l’enfance appellent cela «l’attachement».
Les bébés forment un lien d’attachement solide avec les personnes les plus accessibles.
Cette relation importante conditionnera leur perception du monde et leur place dans le
monde.
Si, durant les premières années de leur vie, ils n’ont pas l’occasion de former de liens
d’attachement étroits et permanents avec des adultes aimants et réceptifs, ils auront plus
de mal à avoir confiance en eux, à faire confiance aux autres et à apprendre.
Un attachement solide et sécurisant à des adultes aimants aidera l’enfant à s’adapter plus
facilement aux circonstances et à surmonter les situations difficiles tout au long de sa vie.
En conclusion
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
Disponibilité émotionnelle
Sensibilité aux signaux de l'enfant
Réactivité à ses besoins
3 facteurs déterminants pour la qualité de l’attachement
Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon
soyez sensible et vigilant aux signaux émis par votre enfant, écoutez le attentivement
rentrez en contact avec lui à travers le chant, la parole, les câlins, les jeux, le partage
des repas
établissez un rythme quotidien régulier et prévisible
évitez toute forme d’agression physique
reconnaissez que votre enfant est unique
relativisez les conseils des autres et soyez sensible à votre propre ressenti
prenez soin de vous !
« Il faut essayer d'être heureux ne serait ce que pour
donner l'exemple. »
Jacques Prévert
Pour favoriser l’attachement sécure…

Contenu connexe

Tendances

L’adolescent est elle difficile
L’adolescent est elle  difficileL’adolescent est elle  difficile
L’adolescent est elle difficileAmineBenjelloun
 
La maltraitance des enfants
La maltraitance des enfantsLa maltraitance des enfants
La maltraitance des enfantsCosp Draria
 
FMDH - La violence éducative ordinaire : Etat des lieux par Brigitte El Andal...
FMDH - La violence éducative ordinaire : Etat des lieux par Brigitte El Andal...FMDH - La violence éducative ordinaire : Etat des lieux par Brigitte El Andal...
FMDH - La violence éducative ordinaire : Etat des lieux par Brigitte El Andal...FMDH
 
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficilePlate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficileAmineBenjelloun
 
school violence scolaire
school violence scolaire school violence scolaire
school violence scolaire zalderoc
 
Problématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésProblématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésAmineBenjelloun
 

Tendances (7)

L’adolescent est elle difficile
L’adolescent est elle  difficileL’adolescent est elle  difficile
L’adolescent est elle difficile
 
La maltraitance des enfants
La maltraitance des enfantsLa maltraitance des enfants
La maltraitance des enfants
 
FMDH - La violence éducative ordinaire : Etat des lieux par Brigitte El Andal...
FMDH - La violence éducative ordinaire : Etat des lieux par Brigitte El Andal...FMDH - La violence éducative ordinaire : Etat des lieux par Brigitte El Andal...
FMDH - La violence éducative ordinaire : Etat des lieux par Brigitte El Andal...
 
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficilePlate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
 
Attachement
AttachementAttachement
Attachement
 
school violence scolaire
school violence scolaire school violence scolaire
school violence scolaire
 
Problématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésProblématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérés
 

En vedette

Cognitivisme
CognitivismeCognitivisme
Cognitivismejpozom752
 
Béhaviorisme
BéhaviorismeBéhaviorisme
BéhaviorismeMarseglia
 
Les différentes méthodes pédagogiques diaporama
Les différentes méthodes pédagogiques diaporamaLes différentes méthodes pédagogiques diaporama
Les différentes méthodes pédagogiques diaporamamichel_parratte
 
Appel a candidature_ide_c_2013_jendouba_
Appel a candidature_ide_c_2013_jendouba_Appel a candidature_ide_c_2013_jendouba_
Appel a candidature_ide_c_2013_jendouba_Institut-idec
 
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)minergie-romande
 
Compta grl amortissements
Compta grl amortissementsCompta grl amortissements
Compta grl amortissementsHappy Maty
 
INFORMATICA COMO HERRAMIENTA PARA LA ACTIVIDAD ACADEMICA Y LA INVESTIGACION
INFORMATICA COMO HERRAMIENTA  PARA LA ACTIVIDAD ACADEMICA  Y LA INVESTIGACION INFORMATICA COMO HERRAMIENTA  PARA LA ACTIVIDAD ACADEMICA  Y LA INVESTIGACION
INFORMATICA COMO HERRAMIENTA PARA LA ACTIVIDAD ACADEMICA Y LA INVESTIGACION Juan Carlos Munévar
 
Bistrotteries bg
Bistrotteries bgBistrotteries bg
Bistrotteries bgKenZobi
 
Electronic Books in a Language Classroom - Livres electroniques en cours de l...
Electronic Books in a Language Classroom - Livres electroniques en cours de l...Electronic Books in a Language Classroom - Livres electroniques en cours de l...
Electronic Books in a Language Classroom - Livres electroniques en cours de l...Patti McCurdy
 
Experiencias en Emprendimiento Tecnológico
Experiencias en Emprendimiento TecnológicoExperiencias en Emprendimiento Tecnológico
Experiencias en Emprendimiento TecnológicoMario Alejandro Crespo
 
Ghomari leçons expériences projet_4_si esi
Ghomari leçons expériences projet_4_si esiGhomari leçons expériences projet_4_si esi
Ghomari leçons expériences projet_4_si esiAbdessamed Réda GHOMARI
 
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)minergie-romande
 
El Calentamiento
El CalentamientoEl Calentamiento
El Calentamientoalesana
 

En vedette (20)

Comparaison
ComparaisonComparaison
Comparaison
 
Cognitivisme
CognitivismeCognitivisme
Cognitivisme
 
Constructivisme
ConstructivismeConstructivisme
Constructivisme
 
Béhaviorisme
BéhaviorismeBéhaviorisme
Béhaviorisme
 
Learning Happy Hours S2E4 - Les grandes théories pédagogiques revisitées p...
Learning Happy Hours S2E4 - Les grandes théories pédagogiques revisitées p...Learning Happy Hours S2E4 - Les grandes théories pédagogiques revisitées p...
Learning Happy Hours S2E4 - Les grandes théories pédagogiques revisitées p...
 
Les différentes méthodes pédagogiques diaporama
Les différentes méthodes pédagogiques diaporamaLes différentes méthodes pédagogiques diaporama
Les différentes méthodes pédagogiques diaporama
 
PLE
PLEPLE
PLE
 
Appel a candidature_ide_c_2013_jendouba_
Appel a candidature_ide_c_2013_jendouba_Appel a candidature_ide_c_2013_jendouba_
Appel a candidature_ide_c_2013_jendouba_
 
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
 
Compta grl amortissements
Compta grl amortissementsCompta grl amortissements
Compta grl amortissements
 
INFORMATICA COMO HERRAMIENTA PARA LA ACTIVIDAD ACADEMICA Y LA INVESTIGACION
INFORMATICA COMO HERRAMIENTA  PARA LA ACTIVIDAD ACADEMICA  Y LA INVESTIGACION INFORMATICA COMO HERRAMIENTA  PARA LA ACTIVIDAD ACADEMICA  Y LA INVESTIGACION
INFORMATICA COMO HERRAMIENTA PARA LA ACTIVIDAD ACADEMICA Y LA INVESTIGACION
 
Bistrotteries bg
Bistrotteries bgBistrotteries bg
Bistrotteries bg
 
Electronic Books in a Language Classroom - Livres electroniques en cours de l...
Electronic Books in a Language Classroom - Livres electroniques en cours de l...Electronic Books in a Language Classroom - Livres electroniques en cours de l...
Electronic Books in a Language Classroom - Livres electroniques en cours de l...
 
4ºeso Chapitre 2 L'héritage
4ºeso Chapitre 2 L'héritage4ºeso Chapitre 2 L'héritage
4ºeso Chapitre 2 L'héritage
 
Experiencias en Emprendimiento Tecnológico
Experiencias en Emprendimiento TecnológicoExperiencias en Emprendimiento Tecnológico
Experiencias en Emprendimiento Tecnológico
 
Ghomari leçons expériences projet_4_si esi
Ghomari leçons expériences projet_4_si esiGhomari leçons expériences projet_4_si esi
Ghomari leçons expériences projet_4_si esi
 
Portfolio deTurtle Art
Portfolio deTurtle ArtPortfolio deTurtle Art
Portfolio deTurtle Art
 
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
Journées portes ouvertes, 28 septembre 2013 à Trélex (VD)
 
El Calentamiento
El CalentamientoEl Calentamiento
El Calentamiento
 
Ssm nts#5
Ssm nts#5Ssm nts#5
Ssm nts#5
 

Similaire à Conférence 30 septembre

LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTESLES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTESETIC-CAMEROUN
 
Gérer les crises de mon enfant
Gérer les crises de mon enfantGérer les crises de mon enfant
Gérer les crises de mon enfantZhaïra Bennani
 
Projet d enfant et/ ou enfant projet
Projet d enfant et/ ou enfant projet Projet d enfant et/ ou enfant projet
Projet d enfant et/ ou enfant projet Cosp Draria
 
Communication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelleCommunication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelleVirginie Colombel
 
L’analyse transactionnelle cours complet.pptx
L’analyse transactionnelle cours complet.pptxL’analyse transactionnelle cours complet.pptx
L’analyse transactionnelle cours complet.pptxmostafaoubihi
 
FdeF-ES-formation.ppt
FdeF-ES-formation.pptFdeF-ES-formation.ppt
FdeF-ES-formation.pptssuser87fc93
 
#Sans tabou - la brochure pour les parents
#Sans tabou - la brochure pour les parents#Sans tabou - la brochure pour les parents
#Sans tabou - la brochure pour les parentsGaëlle Perrier
 
#Sans tabou - brochure adultes/parents
#Sans tabou - brochure adultes/parents#Sans tabou - brochure adultes/parents
#Sans tabou - brochure adultes/parentsGaëlle Perrier
 
Eip présentation à finir
Eip présentation à finirEip présentation à finir
Eip présentation à finirRessources Ecole
 
2011 10-27 nos clients des besoins sur deux pattes - montréal
2011 10-27     nos clients  des besoins sur deux pattes - montréal2011 10-27     nos clients  des besoins sur deux pattes - montréal
2011 10-27 nos clients des besoins sur deux pattes - montréalLouis Cournoyer
 
Compte rendu colloque 19 mai 2014
Compte rendu colloque 19 mai 2014Compte rendu colloque 19 mai 2014
Compte rendu colloque 19 mai 2014Melle Chups
 
Palabre 28 identité
Palabre 28 identitéPalabre 28 identité
Palabre 28 identitéboprat
 
Scolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxScolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxAmineBenjelloun
 
Marseille 2009 Attachement
Marseille 2009 AttachementMarseille 2009 Attachement
Marseille 2009 AttachementEric Camus
 
Marseille 2009 Attachement
Marseille 2009 AttachementMarseille 2009 Attachement
Marseille 2009 Attachementguest9149cb
 
Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.AmineBenjelloun
 

Similaire à Conférence 30 septembre (20)

Méthode ESPERE
Méthode ESPEREMéthode ESPERE
Méthode ESPERE
 
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTESLES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
 
Gérer les crises de mon enfant
Gérer les crises de mon enfantGérer les crises de mon enfant
Gérer les crises de mon enfant
 
Projet d enfant et/ ou enfant projet
Projet d enfant et/ ou enfant projet Projet d enfant et/ ou enfant projet
Projet d enfant et/ ou enfant projet
 
Communication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelleCommunication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelle
 
L’analyse transactionnelle cours complet.pptx
L’analyse transactionnelle cours complet.pptxL’analyse transactionnelle cours complet.pptx
L’analyse transactionnelle cours complet.pptx
 
FdeF-ES-formation.ppt
FdeF-ES-formation.pptFdeF-ES-formation.ppt
FdeF-ES-formation.ppt
 
#Sans tabou - la brochure pour les parents
#Sans tabou - la brochure pour les parents#Sans tabou - la brochure pour les parents
#Sans tabou - la brochure pour les parents
 
#Sans tabou - brochure adultes/parents
#Sans tabou - brochure adultes/parents#Sans tabou - brochure adultes/parents
#Sans tabou - brochure adultes/parents
 
Eip présentation à finir
Eip présentation à finirEip présentation à finir
Eip présentation à finir
 
2011 10-27 nos clients des besoins sur deux pattes - montréal
2011 10-27     nos clients  des besoins sur deux pattes - montréal2011 10-27     nos clients  des besoins sur deux pattes - montréal
2011 10-27 nos clients des besoins sur deux pattes - montréal
 
Compte rendu colloque 19 mai 2014
Compte rendu colloque 19 mai 2014Compte rendu colloque 19 mai 2014
Compte rendu colloque 19 mai 2014
 
Palabre 28 identité
Palabre 28 identitéPalabre 28 identité
Palabre 28 identité
 
Scolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxScolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieux
 
Marseille 2009 Attachement
Marseille 2009 AttachementMarseille 2009 Attachement
Marseille 2009 Attachement
 
Marseille 2009 Attachement
Marseille 2009 AttachementMarseille 2009 Attachement
Marseille 2009 Attachement
 
Dpn
DpnDpn
Dpn
 
Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.
 
Vaincre la Culpabilite
Vaincre la CulpabiliteVaincre la Culpabilite
Vaincre la Culpabilite
 
Les blessures cyprès
Les blessures cyprèsLes blessures cyprès
Les blessures cyprès
 

Dernier

Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 

Dernier (16)

Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 

Conférence 30 septembre

  • 1. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon L’attachement, Favoriser l’équilibre psychologique du bébé pour l’accompagner jusqu’à l’autonomie
  • 2. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Introduction Qu’est ce que l’attachement ? Comment se construit il ? Quels enjeux ? Comment favoriser un attachement sécure ?
  • 3. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon L’attachement et l’exploration : 2 systèmes interconnectés Attachement Exploration Base de sécurité en cas de détresse, je peux me tourner vers une personne spécifique pour y trouver un sentiment de sécurité́. Autonomie A partir de ma base de sécurité, je peux explorer mon environnement et découvrir ainsi mes compétences et mes limites.
  • 4. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Le système d’attachement : un programme automatique Système : répertoire comportemental inné automatique qui garantit la survie Système d’attachement : Tout bébé va s’attacher à l’adulte qui est accessible, de façon automatique. Le bébé va s’adapter à la réponse de l’adulte à son besoin d’attachement. Cette adaptation va déterminer son style d’attachement.
  • 5. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon L’attachement : un phénomène universel Konrad Lorenz : oies sauvages Imprinting: L’empreinte Harry Harlow : singes Rhésus Importance du contact physique
  • 6. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon 1938 René Spitz : les conséquences des carences affectives (dépression, hospitalisme) 1959 John Bowlby : Théorie de l’attachement lien entre manque affectif précoce et comportement antisocial 1978 Mary Ainsworth : Strange situation Méthode d’évaluation (enfant 10-18 mois) classification des styles d’attachement 3 catégories: Sécure Insécure évitant Insécure ambivalent 1986 Mary Main : Adult Attachement Interview (AAI), Méthode d’évaluation (adulte) classification des représentations de l’attachement 4ème catégorie : insécure désorganisé L’attachement : un concept récent
  • 7. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Evaluation du style d’attachement : la situation étrange Enfants âgés de 10 à 18 mois Protocole filmé de 18 minutes (6 séquences) 1. L’enfant est avec son parent, dans un environnement nouveau ( jouets…) 2. Arrivée d’une personne étrangère dans la pièce 3. Départ du parent, l’enfant est seul avec la personne étrangère 4. Retour du parent, départ de la personne étrangère 5. Départ du parent, l’enfant est seul 6. Retour du parent permet d’observer le comportement de l’enfant lors des séparations et surtout lors des retrouvailles avec son parent .
  • 8. 4 styles d’attachement Attachement insécure évitant Attachement sécure Attachement insécure désorganisé Attachement insécure ambivalent En présence du parent, l’enfant explore la salle et les jouets, en gardant un œil sur son parent. Lors de la séparation, il cesse d’explorer et manifeste de la détresse. Au retour du parent, il recherche sa proximité, établit un contact physique avec lui et se console rapidement < trois minutes. Il se remet ensuite à explorer. En présence du parent, l’enfant explore l’environnement sans s’occuper de la présence du parent. Lors de la séparation, il ne montre peu de détresse Au retour du parent, il ignore ses tentatives d’entrer en interaction. Il reste dans sa bulle En présence du parent, l’enfant est anxieux dès l’entrée. Il explore peu, reste collé à son parent et le sollicite avec insistance. Lors de la séparation, il manifeste une très grande détresse. Au retour du parent, il résiste au contact et n’est que difficilement consolé. Il n’explore pas beaucoup. L’enfant présente un mélange de comportement d’évitement et d’ambivalence. Ses comportements sont incomplets, non dirigés. Il est craintif, confus, sans stratégie cohérente.
  • 9. Attitude parentale et styles d’attachement Attachement insécure évitant Attachement sécure Attachement insécure désorganisé Attachement insécure ambivalent disponibilité de la figure d’attachement, surtout sensibilité et réactivité aux signaux de son enfant. Le parent répond de façon constante et appropriée aux signaux de l’enfant, surtout de détresse. Il est disponible, cohérent, aimant. Son comportement est prévisible. L'enfant apprend qu’on répond à ses besoins. Il intègre qu’il mérite de l’affection. intéractions pauvres ou rejetantes de la part de la figure d’attachement, surtout lorsque l’enfant présente une vulnérabilité émotionnelle. Les demandes de l’enfant sont accueillies par du rejet ou de l’indifférence. Le bébé apprend qu’en montrant de la détresse, il ne reçoit pas de réconfort. Il conclut qu’il ne mérite ni amour ni affection. inconstance des réponses de la figure d’attachement alternant entre la disponibilité et le rejet. Les réactions parentales sont imprévisibles. Comme la figure d’attachement est impossible à décoder, le système d'attachement est constamment en alerte. intéractions marquées par la maltraitance ou l'abus. L’attitude parentale perd sa fonction protectrice, devient synonyme de danger. L’enfant à la recherche de protection, rencontre le danger Il n'arrive pas à se structurer. Il va osciller entre des comportements anxieux et ambivalents.
  • 10. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Plasticité cérébrale : Maximale pendant les premiers mois de vie On constate une croissance cérébrale très importante, due à l’augmentation de la masse de la substance blanche. Elle comprend les liens entre les neurones, qui forment ainsi des réseaux, sièges des émotions et du comportement. L’importance des premiers mois de la vie
  • 11. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Modèle Opérant Interne (MOI) Une manière spécifique d’interpréter la réalité et d’élaborer des répertoires comportementaux en fonction des représentations des conséquences de nos actes sur notre environnement et sur notre propre sentiment de bien être. Il est façonné par le style d’attachement et par les expériences vécues dans l’exploration de l’environnement. - Représentation de soi « Je mérite / ne mérite pas d’être aimé et soutenu en cas de besoin » - Représentation des autres « Les autres peuvent / ne peuvent pas m’aider en cas de besoin » Modèle Opérant Interne Attachement Exploration*-Représentation de ses compétences « Je suis capable/ pas capable de le faire » La capacité d’exploration dépend de la qualité de l’attachement « La façon dont on parle à nos enfants devient leur petite voix intérieure. » Peggy O'Mara.
  • 12. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Les représentations de l’attachement chez l’adulte Les autres Moi bonsmauvais BON mauvais autonome confus préoccupé minimisant Moi Les autres « Je mérite d’être aim黫 Je mérite d’être aimé » « Je ne mérite pas d’être aimé » « Je ne mérite pas d’être aimé » « Je ne peux pas compter sur les autres » « Je peux compter sur les autres » « Je peux compter sur les autres » « Je ne peux pas compter sur les autres »
  • 13. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Enfant Situation Etrange Prévalence % Adulte AAI Prévalence % Sécure 55 Autonome 55 Insécure évitant 23 Minimalisant (dismissing) 17 Insécure ambivalent 7 Préoccupé 9 Insécure désorganisé 15 Confus 19 Répartition des typologies dans la population générale
  • 14. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Style d’attachement et maladie mentale 26% 10% 47% 17%
  • 15. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Style d’attachement et maladie mentale 7% 20% 23% 50%
  • 16. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Stabilité des styles d’attachement 50 personnes suivies sur 21 ans (test à 1 an : situation étrange (SS)/ test à 21 an : entretien semi structuré (AAI)) 72% des personnes testées sont restées dans la même catégorie sécure / insécure l’instabilité des styles d’attachement expliqué dans une large part par la survenue de événements traumatiques (maladie grave, séparation ou perte de figures d’attachement) Pas d’évènement traumatique 1 ou plusieurs évènements traumatiques 1an Sécure 100% Sécure 85% 21ans 1an Insécure 100% Insécure 75% 21ans 1an Sécure 100% Sécure 66% 21ans Insécure 100% Insécure 89% 1an 21ans ! !
  • 17. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon sécures : autonomes, coopératifs explorent avec plaisir les nouveaux jeux ou les problèmes posés; ont confiance en eux-mêmes, sont persistants et flexibles, capables de faire face aux stress quotidiens. Ils sont capables de recevoir et de demander l’aide. Leur plus grande force est leur compétence sociale : ils s’engagent dans les activités de groupe. insécures ambivalents : dépendants, passifs moins portés à explorer, plus dépendants de l’éducatrice dans toute situation difficile, souvent passifs, facilement frustrés, et sans défense. Souvent pleurnichards et impulsifs, ils sont moins compétents dans leurs relations avec les autres enfants et vont s’intégrer difficilement dans les activités de groupe. styles d’attachement à 12-18mois et comportement entre 3 et 6 ans
  • 18. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon insécures évitants: isolés, asociaux peuvent être habiles et compétents dans des jeux, mais préfèrent souvent rester seuls. Les activités de groupe leur posent plus de défi. Ils maintiennent peu de contact spontané avec les autres enfants. Ils ont aussi peu d’intérêt et d’empathie pour les autres, ils semblent plus indifférents aux échecs et réussites autant pour eux- mêmes que pour les autres. Ils expriment peu leurs émotions. insécures désorganisés: imprévisibles, retards significatifs dans leur développement, particulièrement au niveau du langage et de la capacité de se concentrer. Dans les relations avec les autres enfants, ils sont souvent imprévisibles, impulsifs, perturbateurs et agressifs. Face aux éducateurs, ils sont facilement opposants, colériques ou anormalement passifs. styles d’attachement à 12-18mois et comportement entre 3 et 3 et 6 ans
  • 19. 1835 Nicholas Farraye découvre l’hormone ocytocine et ses actions périphériques. 2005 Michael Kosfeld met en évidence son influence sur le comportement pro-social (confiance) Ocytocine : vecteur de l’attachement
  • 20. Oxytocin increases trust in humans, Kosfeld M et al, Nature, 2005 Des binômes « investisseur – joueur » ont été désignés au hasard : • Investisseur: détenait des jetons qu’il pouvait confier au • Joueur: pour qu’il les fructifie. Les joueurs sous ocytocine sont ceux qui faisaient le plus confiance à leur co-équipier Ocytocine : favorise la coopération Sous ocytocine Sous placebo 45% Confiance 21%
  • 21. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon L’émotivité : des différences physiologiques
  • 22. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Social supports and serotonin transporter genemoderate depression in maltreated children Kaufman J. et al., PNAS, 2004 N = 101 • 57 enfants victimes de maltraitance • 44 contrôles La résilience : des différences physiologiques
  • 23. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Social supports and serotonin transporter genemoderate depression in maltreated children Kaufman J. et al., PNAS, 2004 • Évolution en fonction du support social : La résilience : Importance des liens sociaux
  • 24. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Les bébés naissent avec le besoin de former des relations étroites avec des adultes : les experts de l’enfance appellent cela «l’attachement». Les bébés forment un lien d’attachement solide avec les personnes les plus accessibles. Cette relation importante conditionnera leur perception du monde et leur place dans le monde. Si, durant les premières années de leur vie, ils n’ont pas l’occasion de former de liens d’attachement étroits et permanents avec des adultes aimants et réceptifs, ils auront plus de mal à avoir confiance en eux, à faire confiance aux autres et à apprendre. Un attachement solide et sécurisant à des adultes aimants aidera l’enfant à s’adapter plus facilement aux circonstances et à surmonter les situations difficiles tout au long de sa vie. En conclusion
  • 25. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon Disponibilité émotionnelle Sensibilité aux signaux de l'enfant Réactivité à ses besoins 3 facteurs déterminants pour la qualité de l’attachement
  • 26. Association pour l’Attachement et l’Autonomie - 10 Grande rue de la Croix Rousse 69 004 Lyon soyez sensible et vigilant aux signaux émis par votre enfant, écoutez le attentivement rentrez en contact avec lui à travers le chant, la parole, les câlins, les jeux, le partage des repas établissez un rythme quotidien régulier et prévisible évitez toute forme d’agression physique reconnaissez que votre enfant est unique relativisez les conseils des autres et soyez sensible à votre propre ressenti prenez soin de vous ! « Il faut essayer d'être heureux ne serait ce que pour donner l'exemple. » Jacques Prévert Pour favoriser l’attachement sécure…