11e colloque en gestion
                    des CHU


                    LE SENS,
                    L’ESSENCE,
        ...
INTRODUCTION



        « Le système de santé est un des systèmes les
       plus Le système de nos sociétés. des systèmes...
LE SENS



Vivre, c’est donner du sens à la vie;
vivre ensemble, c’est chercher le sens commun.


                  Le Sen...
TRANSFORMER OU INFORMER


                                                                              « Il était surpris...
DÉPENDANT – INDÉPENDANT – INTERDÉPENDANT



Au-delà de l’insécurité et de l’ego


  Au-delà de l’insécurité et de l’ego
  ...
EN RÉSUMÉ



                   En résumé
                                                               Engagement et con...
LE SENS
LE SENS




          Est-ce que ça va
                  m’aider?




                                                    ...
LE SENS




                                                                                                    Ne m’aband...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chu Doc Pdf Participants

720 vues

Publié le

Conférence d\'ouverture du colloque annuel 2009 des centres hospitaliers Universitaires du Québec : "Le sens , l\'essence, l\'essentiel."

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
720
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
32
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chu Doc Pdf Participants

  1. 1. 11e colloque en gestion des CHU LE SENS, L’ESSENCE, L’ESSENTIEL Le leadership entre adultes consentants 18 septembre 2009
  2. 2. INTRODUCTION « Le système de santé est un des systèmes les plus Le système de nos sociétés. des systèmes les « complexes de santé est un Les hôpitaux, en Je ne souhaite pas que vous quittiez ma conférence avec des réponses, des trucs ou plus complexes de nos sociétés. Les hôpitaux, en particulier, constituent des organisations particulier, constituent des organisations extraordinairement compliquées. » des certitudes, mais plutôt avec des questions stimulantes, des surprises, des idées, des extraordinairement compliquées. » Henri Minzberg doutes ou des envies. Henri Minzberg Surtout, je souhaite que vous quittiez cette journée avec l’envie de vous engager à améliorer nos institutions et le monde. Le leadership entre adulte consentants, du paternalisme au partenariat. Le leadership Le leadership J’ai choisi ce titre parce que l’expérience m’a démontré entre adultes consentants entre adultes consentants qu’au-delà de nos discours progressistes sur la gestion Du paternalisme au partenariat Du paternalisme au partenariat participative, la culture et la gestion de nos institutions restent paternalistes. Le leadership existe quand les gens Le leadership existe quand les gens ne sont plus victimes des ne sont plus victimes des circonstances, mais agissent pour circonstances, mais agissent pour transformer les circonstances transformer les circonstances Ma conférence porte sur quatre convictions : Peter SENGE Peter SENGE 1. Pour faire face à la complexité et aux défis grandissants auxquels font face nos organisations, nous devons passer d’une culture paternaliste à une culture de partenariat. Dans cette culture, le leadership est partagé. Dans une culture paternaliste, les comportements sont trop souvent basés sur le maternage, la manipulation ou le rapport de force. Dans une culture de partenariat, ce sont la responsabilité, le partage de valeurs profondes et la poursuite d’un idéal commun qui orientent les comportements. Cette transformation est exigeante. Elle fait peur à tout le monde, aux parents, aux enfants et aux adolescents que nous sommes. Même si nous percevons à tous les jours les limites de cette culture, nous ne savons pas par où commencer. 2. Pour transformer nos cultures, il nous faut transformer nos relations et pour transformer nos relations, nous devons changer notre langage et la qualité de nos conversations. Alors que le discours public sur notre système de santé est dominé par des rapports de force et un langage de structures, de politiques et d’économie, pour ceux qui vivent dans ce système, ce sont les relations qui sont au cœur de leurs préoccupations. Aucun groupe de ne sent adéquatement respecté, informé, compris, reconnu ou apprécié. Tous ressentent une absence profonde de relations authentiques basées sur la confiance où l’on peut parler ouvertement sans se sentir jugé ou marginalisé. Or, c’est dans cet espace de rencontre, dans l’authenticité de nos conversations, que se trouve Pourquoi dépendons-nous tant Pourquoi dépendons-nous tant le potentiel de développement des individus et des institutions. des figures d’autorité? des figures d’autorité? 3. Cette transformation n’est possible que si elle est soutenue par un idéal, une noble cause, et Pourquoi nos relations sont-elles des valeurs communes plus grandes que nous-mêmes auxquelles nous choisissons d’adhérer Pourquoi nos relations sont-elles régies par des règles et régies par des règles et par conviction. Une cause qui nous guide, nous inspire et nous permet de nous développer. des contrats? des contrats? Peut-être parce que nous 4. La transformation la plus importante et la plus difficile ne peut se faire que de l’intérieur. Peut-être parce que nous Nous devons, pour paraphraser Ghandi, « devenir le changement que nous souhaitons voir manquons de confiance, de manquons de confiance, de valeurs et de buts communs… dans le monde ». valeurs et de buts communs… 1
  3. 3. LE SENS Vivre, c’est donner du sens à la vie; vivre ensemble, c’est chercher le sens commun. Le Sens Avant d’aller plus loin, j’aimerais dire un mot sur le thème de Le Sens ce colloque : le sens. La recherche de sens est au cœur de Nos organisations ne Le sens partagé l’activité humaine. Nos organisations ne Le sens partagé sont pas des objets ou est au cœur sont pas des objets ou est au cœur des machines, elles sont du leadership des machines, elles sont des processus de du leadership En fait, peut-être que la plupart de nos activités ne servent des processus de et de la communication et et de la qu’à donner du sens au temps qui passe et à rendre moins communication et transformation d’action conjointe, bref, transformation d’action conjointe, bref, des systèmes de des des absurde ce bref passage sur terre. Cette quête est des systèmes de organisations représentation partagés représentation partagés organisations particulièrement intense dans la mesure ou nous avons qui rendent possibles et qui rendent possibles et limitent l’action. conscience que nos jours sont comptés… Et que la vie est limitent l’action. trop courte pour être « petite »! L’expérience fondamentale de l’humanité est celle de sujets essayant « La vie n’a pas de se réaliser eux-mêmes en ayant besoin des autres pour le faire. de sens, c’est nous Le sens définit la nature profonde de notre identité. Nous cherchons à faire en sorte que notre monde qui nous lui en intérieur soit cohérent avec le monde extérieur. donnons, vivre La recherche de sens nous aide à répondre à la question « Je suis ». Je suis, qui veut à la fois dire c’est donner du « Être » et « Suivre ». « Être » et « Suivre »; indépendant et différencié; accepté et intégré. sens à la vie. Bref, nous sommes des machines à faire du sens. Joseph Campbell Entre dépendance et indépendance, notre culture et notre niveau de maturité conditionnent le sens que nous donnons à notre expérience. La quête de sens est difficile dans la mesure où les réponses qui nous étaient données de l’extérieur (ma place, mon rôle, les comportements adéquats) encore récemment, il faut maintenant les trouver à l’intérieur de nous-mêmes et les valider dans le rapport à l’autre. Bref, le sens est de moins en moins donné et de plus en plus construit. Nous sommes des « Work in progress perpétuel. C’est à la fois fascinant et épuisant. Porteur Porteur de sens Porteur de sens de sens L’être humain L’être humain est le seul est le seul animal à porter Nos organisations ne sont pas des objets ou des machines, animal à porter lui-même sa lui-même sa cage elles sont des processus de communication et d’action cage Les limites Les limites conjointe, bref, des systèmes de représentation partagés de notre langage de notre langage constituent qui rendent possibles et limitent l’action. constituent les limites de notrelimites de les monde notre monde Le sens partagé est au cœur du leadership et de la Wittgenstein transformation des organisations. Wittgenstein 2
  4. 4. TRANSFORMER OU INFORMER « Il était surpris qu’en poursuivant une idée fixe, Transformation et complexité il restait sur place » Certaines personnes prétendent avoir 30 ans d’expérience. À les entendre, on dirait 30 X la même année. On peut ajouter des fichiers jusqu’à ce que son disque dur soit plein. Tôt ou tard. il faudra améliorer le système d’opérations. De quoi avons-nous le plus besoin? De plus d’actions ou de plus de capacité à réfléchir sur ses actions? Si un enfant vous dit « Je peux pas, c’est trop compliqué! ». Vous pouvez diminuer la difficulté ou l’aider à développer sa capacité à résoudre le problème. Nous sommes des adultes qui doivent comprendre que les institutions et le monde dans lesquels nous vivons ne diminueront pas en complexité. Il nous faut donc développer notre capacité à nous y adapter. Il nous faut transformer notre modèle du monde afin qu’il devienne plus flexible, plus Inclusif, mieux capable d’accepter l’ambigüité, les contradictions et les tensions. Le défi d’adaptation est exigeant, il ne suffit pas d’apprendre quelque chose de différent, il faut devenir quelqu’un de différent. Dépendant – indépendant – interdépendant Dépendance « Y a-t-il une place pour moi? » Je suis mon + Loyal, fiable, dévoué, conformiste Je suis mon opinion Informer Informer opinion Informations (-) Difficulté à s’affirmer, à dire non, victime apathique J’ai une opinion Informations Normes Normes J’ai une opinion Contrats Contrats Plainte, théorie de la conspiration, parano. décroche + Flexible Habiletés Habiletés + Flexible Techniques Techniques « I’m not OK. You’re OK. – I’m not OK. – You’re not OK. » + + Inclusif Inclusif Procédures Procédures Règles + Contradictions Règles FORME FORME Rassurez, clarifiez, formez, supportez, intégrez + Contradictions Croyances Croyances Valeurs Valorisez, donnez des défis Apprendre quelque Apprendre quelque Valeurs Capacités chose de différent Capacités chose de différent Identité Devenir quelqu’un Identité Indépendance : « Je veux conduire » Devenir quelqu’un Transformer de différent Transformer de différent + Autonome, compétitif, performant (-) Compétitif, jeu à somme nulle, gagnant-perdant La marque d’une intelligence La marque d’une intelligence de premier plan est qu’elle est de premier plan est qu’elle est Rapport au temps : les gens sont pressés, je ne peux compter que sur moi, je ne peux pas me capable de se fixer sur capable de se fixer sur deux idées contradictoires deux idées contradictoires multiplier, pas de temps à perdre dans des activités qui visent à améliorer la relation sans pour autant perdre sa sans pour autant perdre sa capacité de fonctionner. capacité de fonctionner. Rapport de force, méfiance, manipulation On pourrait par exemple On pourrait par exemple comprendre que la situation comprendre que la situation Coalition à deux, recherchent ceux qui confirment est sans espoir et pourtant est sans espoir et pourtant être décidé à la changer être décidé à la changer Guidé par ses intérêts personnels Scott Fitzgerald Scott Fitzgerald I’m OK. You’re not OK! La Fêlure La Fêlure Ils sont exigeants, ne confrontez pas en direct, reconnaissez leur contribution exceptionnelle, faites prendre conscience des dommages collatéraux, impliquez-les dans des dossiers et projets qui les forcent à collaborer Interdépendance : « Quelle direction? » Englobe les deux premières postures, peut être tour à tour Interdépendance Interdépendance bon passager, conducteur et questionner la direction. « I’m OK. You’re OK. » Relativise son point de vue, ouvert aux points de vue Indépendance Indépendance différents, tolère les paradoxes et les contradictions Interdépendant Interdépendant FUTUR Transforme Dépendance Dépendance FUTUR Génératif Génératif Réflexif Réflexif Guidé par les valeurs et la cause Ouverture et confiance Présence attentive, Ouverture et confiance Présence attentive, écoute active Le projet commun est le moteur de la discussionle Le projet commun est moteur de la discussion écoute active Apprendre, enrichir son point de vue, enrichir son Apprendre, se remettre point de vue, se remettre Peut être motivé par le désir d’être meilleur que les autres en question en question Évaluer différentes options Évaluer différentes options institutions, ce qui contribue au jeu à somme nulle Gentil Gentil En retrait En retrait “Tough” “Tough” Affirmer son point de vue Affirmer son point de vue Stabilisez en travaillant sur les valeurs et la cause, impliquez dans des projets majeurs qui Éviter les points de vue Écoute marginale qui filtre conflictuelspoints de vue Éviter les conflictuels Dire ce que la majorité pour confirmer ses qui filtre Écoute marginale pour confirmer ses préjugés et sa position préjugés et sa position supposent l’interdépendance, donnez des défis de coaching, de médiation veut entendrela majorité Dire ce que veut entendre Discuter des vrais enjeux dans les corridors enjeux Discuter des vrais dans les corridors PASSÉ PASSÉ Dépendant Dépendant Indépendant Indépendant 3
  5. 5. DÉPENDANT – INDÉPENDANT – INTERDÉPENDANT Au-delà de l’insécurité et de l’ego Au-delà de l’insécurité et de l’ego Je suis épuisé, je perçois les limites de ce que je peux accomplir seul. Je me vois à travers les yeux des autres et je n’aime pas toujours ce que je vois Je ne suis pas mon métier, mes possessions, mes relations ou mes performances Je découvre que rien d’important n’est personnel La moitié du mal Je prends conscience que les combats et les victoires que l'on fait en ce importantes sont collectives monde est dû aux gens qui veulent se sentir importants. On devient adulte Ils ne veulent pas le jour où l’on faire le mal, mais le comprend que l’on ne peut mal leur est compter indifférent. que sur soi, mais que l’on ne peut rien sans Ou bien ils ne le les autres. voient pas, ou bien Pierre Luc Séguillon ils le justifient, Parce qu'ils sont absorbés dans un interminable effort Plainte • Engagement pour penser du bien d'eux-mêmes. Blâme • Responsabilité T.S. Elliot, Solutions • Complexité La cocktail-party simplistes Je m’engage Je m’engage si tu… parce que… Notre engagement envers une cause noble est tout ce que nous avons pour inviter les personnes à vivre le stress, les pertes, les difficultés et l’incertitude d’une transformation véritable 4
  6. 6. EN RÉSUMÉ En résumé Engagement et conviction En résumé Si vous attendez le projet parfait, la direction parfaite, les collègues parfaits pour Pour contribuer ààla transformation de nos Pour contribuer la transformation de nos relations, de nos cultures et du monde : : agir… Les causes importantes sont imparfaites et discutables. relations, de nos cultures et du monde –– S’accepter soi-même tout en développant son S’accepter soi-même tout en développant son Demander comment et des garanties est une défense contre l’incertitude et le risque potentiel potentiel de l’engagement (Enfant). –– Développer des liens de confiance avec les Développer des liens de confiance avec les autres au service d’une cause commune autres au service d’une cause commune S’engager, c’est choisir de contribuer à un monde meilleur, à un futur différent –– Accepter la réalité du monde tout en tentant Accepter la réalité du monde tout en tentant de l’améliorer collectivement d’aujourd’hui. de l’améliorer collectivement On ne peut pas imposer ce qui est important. Les problèmes importants ne sont pas toujours là pour être résolus, mais pour nous aider à nous résoudre. Aimer On sait que l’on aime vraiment une personne le jour où l’on découvre à quel point cette personne est différente de nous et que l’on n’a plus envie de la changer. Changer nos conversations signifie voir les personnes pour ce qu’elles sont réellement. (Et non pas comme des objets au service de nos désirs et de nos blessures). Chaque personne apporte son point de vue légitime à chaque circonstance. Chacun choisit de se comporter selon des comportements qu’il considère appropriés en fonction de sa compréhension des circonstances. Si nous ne sommes pas prêts à accepter l’autre, nous aurons beaucoup de difficultés à nous accepter nous-mêmes. La vie est trop courte pour… Passer du temps dans des relations, des groupes et des organisations qui ne contribuent pas au développement du potentiel et ne réalisent pas leurs promesses. Tout le monde gagne en s’engageant à poursuivre une cause noble. Tout le monde gagne à construire des relations plus authentiques qui génèrent de l’énergie, de la fierté et du sens. Tout le monde, peu importe sa position, peut contribuer significativement à transformer la culture de son organisation et, par le fait même, à se transformer lui-même. Aimer, ce Aimer, ce n’est pas n’est pas se regarder se regarder l’un l’autre, l’un l’autre, c’est c’est regarder regarder dans la dans la même même direction direction St-Exupéry St-Exupéry 5
  7. 7. LE SENS
  8. 8. LE SENS Est-ce que ça va m’aider? Qu’est-ce qui va arriver à ma famille? Ais-je le droit d’abandonner? Le succès d’une intervention dépend de la condition intérieure de celui qui intervient William O’Brien Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi Pourquoi moi? 7
  9. 9. LE SENS Ne m’abandonne pas MERCI! Nous sommes tous des êtres humains qui donnons des soins à d’autres êtres humains Les soins se donnent mieux à travers la gentillesse et la compassion La famille, les amis et les proches sont essentiels au processus de guérison L’accès à des informations compréhensibles peut permettre aux personnes de participer au processus de guérison La maladie peut être un processus de transformation pour les patients, les proches et ceux qui donnent les soins. « Ce qui est merveilleux, Planetree Extrait des croyances de Planetree: c’est que personne n’a Chacun porte en lui une //www.planetree.org/about.html besoin d’attendre partie de la bonne nouvelle. un seul instant avant La bonne nouvelle, Extrait des croyances de Planetree : de commencer à c’est que vous ne savez //www.planetree.org/about.html améliorer le monde. » vraiment pas la grandeur dont vous pouvez faire preuve, combien vous pouvez aimer, ce que vous pouvez accomplir et votre véritable potentiel. Qu’est-ce que vous attendez? Commencez aujourd’hui! Anne Frank (1929-1945) 8

×