I - Participer aux
Etats généraux
du travail social,
enjeu fort pour
les formations
sociales de
demain
UNAFORIS
Union Nati...
L’UNAFORIS : Le réseau national unique
des établissements de formation
en travail social
UNAFORIS - Rapport d’activité 201...
2014 : CONTRIBUER ACTIVEMENT AU DEVENIR
DES FORMATIONS A L’INTERVENTION SOCIALE
p. 3 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
...
I - PARTICIPER AUX ETATS GENERAUX
DU TRAVAIL SOCIAL...
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 4
L’UNAFORIS avait particip...
p. 5 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
... ENJEU FORT POUR LES FORMATIONS SOCIALES
DE DEMAIN
4- Les principaux enjeux r...
II - CONTRIBUER, AVEC NOS PARTENAIRES,
A L’ADAPTATION...
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 6
L’UNAFORIS, via ses adh...
p. 7 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
... DE L’OFFRE DE FORMATION A L’INTERVENTION
SOCIALE TOUT AU LONG DE LA VIE
I-3-...
II - CONTRIBUER, AVEC NOS PARTENAIRES,
A L’ADAPTATION...
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 8
Le projet de l’UNAFORIS...
p. 9 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
... DE L’OFFRE DE FORMATION A L’INTERVENTION
SOCIALE TOUT AU LONG DE LA VIE
I-3-...
III - SOUTENIR L’INNOVATION... 
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 10
Les établissements de formation adhérents de l’...
p. 11 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
... ET LE DEVELOPPEMENT DANS LE RÉSEAU
DES EFTS
I-3- Le développement de la cap...
III - SOUTENIR L’INNOVATION... 
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 12
2.2- Poursuite de la réflexion sur l’évolution
...
p. 13 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
... ET LE DEVELOPPEMENT DANS LE RÉSEAU
DES EFTS
I-3- Le développement de la cap...
III - SOUTENIR L’INNOVATION... 
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 14
3.2- Intégration à l’appel d’offre INSHEA
L’INS...
p. 15 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
... ET LE DEVELOPPEMENT DANS LE RÉSEAU
DES EFTS
4.2- Se préparer à être évalué ...
IV - VALORISER ET FAIRE CONNAITRE...
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 16
L’UNAFORIS a aussi pour vocation d’organis...
p. 17 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
... LES FORMATIONS A L’INTERVENTION SOCIALE
3- Commission image UNAFORIS
La com...
IV - VALORISER ET FAIRE CONNAITRE...
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 18
4- Prix des Mémoires Santé Social
L’UNAFOR...
p. 19 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
... LES FORMATIONS A L’INTERVENTION SOCIALE
5- Site internet UNAFORIS
Le site i...
PERSPECTIVES 2015
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 20
Vers de nouvelles orientations politiques et
stratégiques...
...
p. 21 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
ANNEXES
I-3- Le développement de la capacité d’influence de l’UNAFORIS
Þ Des re...
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 22
Annexe n°1 - Lettre ouverte aux acteurs de l’alternance intégrative
p. 23 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
Annexe n°1 - Lettre ouverte aux acteurs de l’alternance intégrative (suite)
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 24
AXESDETRAVAILTRANSVERSESauxCP
*EtatdeslieuxdesformationsauprèsdesEFTSadhérents
...
p. 25 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
esponsablR
eauVvniPC
nieulHaulP:eesponsabl:eesponsablR
VeauIvniPC
aerverCalhant...
UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 26
Annexe n°4 - Liste des sigles
APB Admission post bac
ARS Agence régionale de sa...
p. 27 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS
Les membres du Conseil d’administration 2014
Pierre Gauthier, président - Chant...
Conception graphique : UNAFORIS - Impression : Présence Graphique (37260 Monts)
Pour suivre l’actualité de l’UNAFORIS tout...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

UNAFORIS Rapport d'activité 2014

996 vues

Publié le

Rapport d'activité 2014 de l'Union nationale des associations de formation et de recherche en intervention sociale

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
996
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
36
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

UNAFORIS Rapport d'activité 2014

  1. 1. I - Participer aux Etats généraux du travail social, enjeu fort pour les formations sociales de demain UNAFORIS Union Nationale des Associations de FOrmation et de Recherche en Intervention Sociale RAPPORT D’ACTIVITE 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 25 JUIN 2015 © GIP SPSI II - Contribuer, avec nos partenaires, à l’adaptation de l’offre de formation à l’intervention sociale tout au long de la vie III - Soutenir l’innovation et le développement dans le réseau des EFTS IV - Valoriser et faire connaîtreles formations à l’interventionsociale
  2. 2. L’UNAFORIS : Le réseau national unique des établissements de formation en travail social UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 2 SOMMAIRE 2014 : Contribuer activement au devenir des formations à l’intervention sociale .......................................... p. 3 I - Participer aux Etats généraux du travail social, enjeu fort pour les formations sociales de demain ................ p. 4 II - Contribuer, avec nos partenaires, à l’adaptation de l’offre de formation à l’intervention sociale tout au long de la vie ...........................................................................................................................p. 6 III - Soutenir l’innovation et le développement dans le réseau des EFTS ....................................................p. 10 IV - Valoriser et faire connaître les formations à l’intervention sociale .....................................................p. 16 Perspectives 2015 ...................................................................................................................... p. 20 Annexes .................................................................................................................................p. 21 1- Lettre ouverte aux acteurs de l’alternance intégrative ............................................................... p. 22 2- Les travaux des commissions permanentes UNAFORIS en 2014 .......................................................p. 24 3- Composition des commissions permanentes UNAFORIS en 2014 ......................................................p. 25 4- Liste des sigles ............................................................................................................... p. 26 L’UNAFORIS en 2014, c’est : 135 établissements de formation adhérents 27 représentants territoriaux un conseil d’administration de 40 membres des commissions permanentes de 146 membres 7 salariés permanents 126 réunions de travail interne 66 réunions de travail externe 52 rendez-vous avec des partenaires externes 6 nouvelles plateformes labellisées (16 en tout) 206 934 visites sur son site internet Répartition nationale, par filière, des inscrits au 30 septembre 2013* * Il s'agit de l'ensemble des personnes en formation dans les EFTS adhérents à l’UNAFORIS et pas seulement des entrants, quel que soit le statut (formation initiale, continue, apprentissage). Total des inscrits en formation en 2012 : 60 373 Répartition nationale, par niveau de formation diplômante, des inscrits au 30 septembre 2013* : 61 147 Pour faciliter votre lecture : liste des sigles en annexe n°4 page 26
  3. 3. 2014 : CONTRIBUER ACTIVEMENT AU DEVENIR DES FORMATIONS A L’INTERVENTION SOCIALE p. 3 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS Outre les transformations majeures amenées par la réforme de la formation professionnelle, les impacts difficiles de la loi sur la gratification des stages, les évolutions à préparer dans le cadre du nouveau périmètre des Régions, et le suivi des politiques sociales sur le volet formation, l’UNAFORIS s’est mobilisée avec ses adhérents dans les Etats Généraux du travail social, lieu de réflexion collective multi-partenarial par excellence. Les multiples séances de travail, tant au niveau inter-régional que national, ont permis de poser les grandes questions qui traversent le travail social et plus largement l’ensemble de l’intervention sociale dans sa définition la plus large et la plus internationale. Fin 2014, le fruit de cette grande réflexion politique était traduit dans cinq rapports nationaux qui élaboraient sur plusieurs plans une possible stratégie ambitieuse de reconnaissance et de soutien aux acteurs de l’intervention sociale en France, ciment de notre société reconnu indispensable, mais dont la charge, les difficultés et la complexité des situations à traiter, nécessitent un soutien et des mesures correctrices pour être adaptées aux enjeux de demain. L’UNAFORIS a soutenu la nécessité de faire évoluer les formations initiales et continues et de structurer une recherche en articulation, tant la formation professionnelle est centrale comme vecteur de changement pour les travailleurs sociaux et acteur du champ social en général. ● Repenser les diplômes pour créer cette « colonne vertébrale » du travail social, à l’instar des autres pays européens et dans le cadre européen des diplômes. ● Revoir l’architecture des formations, pour aller vers des socles communs par niveau, renforcer les dimensions méthodologiques de l’intervention sociale -notamment lorsqu’elle participe à des politiques de développement social-, les questions de postures vis-à-vis des personnes concernées par l’accompagnement proposé, et le renforcement de l’outillage des dirigeants en matière de conduite du changement et de conduite de projets stratégiques. ● Créer les passerelles nécessaires entre cursus diplômants du champ de l’intervention sociale (animation, para-médical, etc.) pour faciliter les démarches de formation tout au long de la vie, aboutir dans la reconnaissance des diplômes de niveau supérieur dans le cadre du LMD. ● Développer l’offre de formation continue, disponible en proximité sur les territoires, par la création de formations certifiantes sur les sujets où elle est encore trop absente, dans le cadre exigeant du droit commun transformé par la réforme de la formation professionnelle de mars 2014. Sans compter les « grandes manœuvres » préparatoires à la nouvelle carte des régions, dont les formations en travail social, notamment dans la perspective d’une réorganisation de l’offre sur les territoires, sur des critères de qualité, sont un des enjeux à l’horizon 2016. Les plateformes labellisées UNAFORIS sont les bases politiques et techniques de préparation de ces échéances. La biennale UNAFORIS de novembre a été un moment fort pour valoriser les transformations en cours dans les formations. Autant de chantiers indispensables, que les préconisations issues des Etats généraux permettent de mettre en perspective, tout en proposant des modalités de concrétisation. Au moment de boucler ce rapport d’activité, nous sommes dans l’attente que l’Etat, l’association des régions de France et l’assemblée des départements de France répondent aux propositions élaborées par l’ensemble des acteurs et portent politiquement cette question du travail social, dont ils ont en commun la responsabilité politique et technique, dans la France d’aujourd’hui et de demain. Pierre Gauthier, Président de l’UNAFORIS
  4. 4. I - PARTICIPER AUX ETATS GENERAUX DU TRAVAIL SOCIAL... UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 4 L’UNAFORIS avait participé à la prise en compte de la question du travail social dans le plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. Les Etats généraux du travail social (EGTS) en ont été la traduction pendant toute l’année 2014. L’UNAFORIS s’est mobilisée pour que la formation professionnelle tout au long de la vie soit un des volets structurants de l’avenir du travail social et de l’intervention sociale et que les préconisations qui sont issues de la réflexion collective puissent faire l’objet d’une portage politique fort dans les années à venir. 1- Un premier semestre de réflexion multi-partenariale en inter-régions Les Etablissements de formation en travail social (EFTS) ont été partie prenante de la préparation des assises inter- régionales, que ce soit dans l’animation de la réflexion, la participation aux travaux ou dans le cadre de contributions spécifiques : contribution Provence-Alpes-Côte d’Azur, contribution Bretagne, contribution Pays de la Loire. 2- Un deuxième semestre de travaux nationaux en cinq thématiques majeures L’UNAFORIS a été représentée dans les cinq groupes nationaux, ainsi qu’au comité de pilotage national de la démarche et dans le comité d’organisation des EGTS. Ce qui a représenté 41 réunions entre septembre et décembre 2014. Les cinq thématiques nationales des EGTS sont les suivantes : coordination des acteurs, formation initiale et formation continue, métiers et complémentarités, place des usagers, développement social et travail social collectif. http://www.social-sante.gouv.fr/actualite-presse,42/communiques,2322/etats-generaux-du-travail-social,17677.html Les « dix contributions de l’UNAFORIS » élaborées collectivement, sur la question de de la formation, transversale à l’ensemble des thématiques ont été versées aux travaux nationaux en septembre 2014. Dix contributions de l’UNAFORIS pour une stratégie de formation professionnelle qualifiante au service d’une politique nationale d’intervention sociale territorialisée Ø n°1 - Les diplômes doivent à l’avenir garantir un professionnalisme commun à plusieurs métiers Ø n°2 - L’envie de préparer ou d’approfondir un métier de l’intervention sociale passe par une meilleure orientation Ø n°3 - Les parcours de qualification doivent pouvoir se construire de manière personnalisée sur tout le territoire Ø n°4 - Construire une offre de formation continue certifiante inter-branches professionnelles Ø n°5 - Diversifier les modes de professionnalisation par alternance Ø n°6 - Appel à un contrat renouvelé entre les milieux professionnels, les établissements de formation et les professionnels en devenir ou en exercice Ø n°7 - Garantir une insertion opérationnelle et qualifiée dans l’emploi Ø n°8 - Actualiser en permanence le contenu et la forme des formations Ø n°9 - Diversifier les acteurs et les pratiques de la formation professionnelle à l’intervention sociale Ø n°10 - Se doter d’un appareil de formation territorialisé dédié et agréé d’enseignement professionnel supérieur de l’intervention sociale http://www.unaforis.eu/sites/default/files/public/fichiers/telechargements/contribution_unaforis_egts_1014.pdf Les rapports ont été finalisés début janvier 2015. Ils ont été remis par les responsables des groupes de travail, à Madame Tourraine, Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, et Madame Neuville, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’Exclusion, en mars 2015, avec l’assurance donnée d’une réponse de l’Etat sur un plan d’action à mener à la suite, en octobre 2015. 3- Une « alimentation » des représentants de l’UNAFORIS par les commissions permanentes internes à l’UNAFORIS ¾ cf. pages 12-15 et 24 Pendant toute l’année 2014, les sept commissions permanentes de l’UNAFORIS, auxquelles participent plus de 150 res- ponsables et professionnels des EFTS adhérents, animés et coordonnés par le comité des experts, ont suivi l’avancée des travaux des EGTS et réfléchi, produit des contenus techniques, des scénarios de travail, pour enrichir les travaux collectifs. En particulier, les groupes de travail nationaux « formation initiale et continue », « développement social », « intervention sociale et réarchitecture des formations », « réarchitecture des formations de niveau V » ont articulé leurs travaux avec ceux des groupes de travail nationaux.
  5. 5. p. 5 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS ... ENJEU FORT POUR LES FORMATIONS SOCIALES DE DEMAIN 4- Les principaux enjeux repérés pour les formations sociales et soutenus par l’UNAFORIS Démarches concernant les stages Alors que le champ d’application de la gratification avait déjà été étendu en 2013 - extension finalement suspendue par une circulaire conjointe des ministres des affaires sociales et de l’enseignement supérieur - la loi de juillet 2014 tendant au développement, à l’en- cadrement des stages et à l’amélioration du statut des stagiaires, est venue encore brouiller les pistes poussant à l’asphyxie l’alternance dans les formations sociales. Adopté en juillet 2014, le texte s’applique à tous les niveaux de formations. Il vient questionner directement la mise en stage des étudiants en travail social et plus globalement les modalités de leur professionnalisation. L’UNAFORIS a été reçue à plusieurs reprises tant par la DGCS que par la DGESIP à ce sujet. A ces occasions, l’UNAFORIS a alerté sur le risque de blocage complet du système. Plusieurs travaux portant tant sur la ventilation des stagiaires que sur des préconisations pour améliorer la mise en stage ont été réalisés et portés à la connaissance des services du Premier Ministre comme du gouvernement. Une lettre ouverte aux employeurs a également été large- ment diffusée à nos partenaires, de même qu’un vadémécum explicitant les modifications apportées par ces nouvelles règlementations. A la rentrée une cellule de crise s’est constituée pour assurer une veille active sur les difficultés de mise en stage. Un lien constant a été tissé avec la DGCS dans la perspective de la rédaction du décret d’application puis d’une instruction de la DGCS à ses services. Sans pour autant régler le problème, cette instruction vient assouplir certaines modalités de mise en stage. En parallèle la réflexion s’est renforcée au sein du réseau sur les modalités d’acquisitiondes compétences attendues des personnes en formation de travail social. Ce chantier stra- tégique constitue un enjeu majeur pour les formations en travail social. Il constitue une des priorités de travail en 2015. Les rapports invitent à titre principal les acteurs de l’intervention sociale à : 1. Redéfinir les orientations politiques données au travail social, à partir des métamor- phoses de notre société, en rappelant ses fondements au service du développe- ment de l’autonomie des personnes, dans le cadre d’un accord conjoint entre l’Etat et les associations d’élus. 2. Renforcer le portage politique et insti- tutionnel du développement social. 3. Sortir des politiques publiques dites en “silos” etfairelechoixd’unetransversalitéorganisée au service des habitants. 4. Engager un programme national et territorial de simplification et alléger les tâches administratives des travailleurs sociaux. 5. Coordonner les acteurs du terrain pour garantir l’exercice des droits des personnes et renforcer le "vivre ensemble". 6. Redonner une marge d’initiative et d’ap- préciation aux acteurs locaux et aux tra- vailleurs sociaux. 7. Penser un accompagnement global des per- sonnes en termes de parcours et nommer un « référent de parcours ». L’analyse des rapports présente des pers- pectives pour les formations : 1. Revisiter les processus de professionnalisation des inter- venants sociaux. 2. Développer les pratiques de co-formation en lien avec les 3 axes de progrès. 3. Encourager de nouvelles pratiques de recherche. 4. Renforcer les compétences transversales et communes des intervenants sociaux. 5. Etayer l’action des cadres par la formation. 6. Développer une offre de formation continue spécialisée. 5- Les questions restées sans réponse Les Etats généraux, s’ils ont généré des propositions d’évolution sur un certain nombre de plans, laissent en suspens des questions lancinantes posées par l’UNAFORIS depuis plus de 5 ans : Ø Quelle intégration des formations sociales supérieures au processus de Bologne ? Ø Quels rapprochements effectifs entre ministères cer- tificateurs des formations sociales pour favoriser des parcours qualifiants et certifiants lisibles et attractifs ? Ø Quelle intégration concertée au droit commun de la formationprofessionnelle pour les formations sociales, notamment quand des législations comme celle sur la gratification des stages viennent impacter négative- ment les cursus et les personnes ? Ø Globalement, quelle volonté politique d’adapter et renforcer le dispositif de formation initiale et tout au long de la vie des travailleurs sociaux sur les territoires ? Autant de questions devenues aigües sur lesquelles les acteurs du travail social et de l’intervention sociale, dont les EFTS ne sont qu’une des partie-prenantes, n’ont toujours pas de réponse à l’issue du processus EGTS, qui prend place dans un plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion qui s’achève en 2017. Source :Analyses et perspectives pour les formations sociales à partir des cinq rapports thématiques issus des Etats généraux du travail social 2014, UNAFORIS, mars 2015.
  6. 6. II - CONTRIBUER, AVEC NOS PARTENAIRES, A L’ADAPTATION... UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 6 L’UNAFORIS, via ses adhérents, participe avec tous les acteurs concernés, à l’adaptation et au développement d’une offre de formation qui soit en prise avec la réalité des personnes concernées par l’accompagnement social, les besoins des professionnels et autres acteurs du travail social, ainsi que des associations et des collectivités territoriales qui mettent en œuvre le développement social et l’intervention sociale. 1- Se positionner et participer aux phases d’élaboration d’une nouvelle offre de formation Que ce soit dans le cadre du volet formation d’une politique publique, en participant à un groupe de travail national pour la construction de nouvelles formations, ou par une initiative construite localement avec les partenaires intéressés, les établissements de formation en travail social adhérents mutualisent leurs expertises au sein de l’UNAFORIS. L’UNAFORIS définit collectivement ses positions sur les sujets d’actualité qui touchent d’une manière ou d’une autre les établissements de formation : actualité en lien avec la formation professionnelle tout au long de la vie, l’économie sociale, le secteur sanitaire, social et médico-social, le domaine de l’animation ou du paramédical, les politiques publiques afférentes, les étapes de décentralisation, etc. 2- De nombreux chantiers ouverts 2.1- Adapter et développer les réponses formations sur l’autisme Le plan autisme 2013/2017 prévoit, en sa fiche action n°31 l’élaboration d’une offre de formation de soutien à une meilleure connaissance de l’autisme et troubles du spectre autistique (TSA) et leurs modes de prise en charge par les travailleurs sociaux. L’objectif de ce travail est d’aboutir à la mise en œuvre de l’offre conçue dès 2015, tant au niveau de la formation initiale que par une formation complémentaire nationale sur l’autisme. Dans le cadre de cette mesure, a été constitué sous l’égide du CIH, et sur mandat de la CPC, à partir de mars 2014, un groupe de travail qui regroupe les principaux acteurs : FEGAPEI, UNAFORIS, ANCRA, UNIFAF, quelques organismes de formation et universités spécialisés en TSA. Cette élaboration constitue, en même temps, la première expérience de construction d’une nouvelle offre de formation continue dans le cadre d’une politique publique. Il y a donc un enjeu à ce que cette démarche aboutisse et réponde ainsi à un besoin exprimé depuis longtemps par les familles des personnes en situation d’autisme. Au sein de l’UNAFORIS, il y a aussi un enjeu de réussite de cette démarche, dans la capacité à intégrer le résultat des travaux dans les formations. Une première étape de recensement de l’offre de formation dédiée à l’autisme dans les EFTS, ainsi que des expertises présentes sur les différents territoires, sera menée début 2015 par la com- mission permanente formation continue et conseil. La se- conde étape consistera à réunir un groupe de travail 2.2- Proposer des formations à l’accom- pagnement dans l’accès au logement L’UNAFORIS avait mandaté en 2012 des adhérents experts dans le groupe de travail initié par la Direction Ré- gionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement (DRIHL), pour constituer une offre de formation sur l’accompagnement dans le logement. Dans ce cadre, trois écoles de formation en travail social (Buc Ressources, l’IUT Paris Descartes et l’IRTS de Neuilly sur Marne), via trois de leurs enseignants-chercheurs, en lien et financées par la DRIHL et la DRJSCS, ont mené des travaux en 2013 (auditions de cadres, têtes de réseaux associatifs et publics, pouvoirs publics, bailleurs sociaux, établissements de formation en travail social, personnes concernées et intervenants sociaux eux-mêmes). Le résultat de ces analyses et travaux a abouti à l’élaboration d’un support péda- gogique et interactif disponible tant pour la formation initiale que continue, dans le cadre d’une publication intitulée « les enjeux de l'accompagnement dans le cadre de l'accès au logement pour tous » à paraître début 2015. interne à l’UNAFORIS qui aura pour objectif d’alimenter au fur et à mesure les deux personnes qui seront mandatées dans le groupe de travail national au nom de l’UNAFORIS. La troisième étape sera l’information sur les travaux en cours et l’appropriation par le réseau des EFTS des résultats des travaux pour faire évoluer concrètement les pratiques formatives à ce sujet.
  7. 7. p. 7 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS ... DE L’OFFRE DE FORMATION A L’INTERVENTION SOCIALE TOUT AU LONG DE LA VIE I-3- Le développement de la capacité d’influence de l’UNAFORIS Þ Des rendez-vous politiques multiples 2.3- Participer à la diffusion d’outils pédago- giques sur la prévention et l’éducation pour la santé Les EFTS adhérents de l’UNAFORIS ont répondu aux enquêtes (Enquête quantitative faite par BVAet enquête qualitative produite par l’IFOP) menées en 2013 par l’Institut National de Pré- vention et d’Education pour la Santé (INPES), dans le cadre d’une recherche dont les résultats ont été présentés publiquement et publiés depuis. Cet état des lieux des activités pédagogiques en lien avec la santé, la prévention, l’éducation pour la santé et la promotion de la santé dans les établissements de formation de 7 professions du travail social a permis à l’UNAFORIS et à l’INPES d’envisager des axes de travail en commun. Ú Dans le cadre de la réingénierie des diplômes concernant l’aspect éducation à la santé, cet aspect a fait l’objet d’une contribution INPES aux Etats généraux du travail social. Elle propose que l’éducation à la santé soit in- tégrée dans le socle commun des formations initiales diplômantes. Ú Travailler ensemble, et avec les IREPS, Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé, volontaires, à l’articulation entre les formations des champs de la santé, du social et médico-social. 2.4- Revisiter la place de la protection de l’enfance dans les formations sociales Les travailleurs sociaux sont formés aux questions liées à la protection de l’enfance. Le cadre est fixé règlementairement tant sur le contenu que sur les modalités pédago- giques en lien avec les autres professionnels concernés par cette question. L’UNAFORIS a rencontré en juillet 2014 l’ONED-GIPED à sa demande, afin d’envisager un partenariat et un travail commun à court et moyen terme, en vue : Ú d’améliorer la qualité des formations en travail social sur la thématique de l’enfance en danger (réviser la formation sur les écrits professionnels ; réintroduire la grille de lecture sur la question du danger dans les for- mations, revisiter la façon dont est traité ce sujet dans les formations des cadres intermédiaires (Caferuis)) ; Ú de proposer à la CPC de construire des formations com- plémentaires sur ce thème et initier la labellisation de formations sur ce sujet. 2.5- Participer activement à l’intégration des questions du genre et lutte contre les violences conjugales dans les formations sociales L’égalité homme-femme a été posée comme un des sujets à traiter dans le cadre des EGTS. Plusieurs EFTS se sont mobilisés sur ce thème en 2014, à partir du CRFMS ERASME et de l’Institut Saint Simon. A leur demande, l’UNAFORIS a participé à l’élargissement de l’aura de la réflexion, initiée au niveau national. Dans le cadre de l’UNAFORIS, en lien avec l’association APIAF et le Ministère des Affaires sociales (MIPROF), ces deux adhérents ont organisé une journée d’étude nationale le vendredi 17 octobre 2014 à Toulouse : « L’égalité femmes-hommes, les stéréotypes de genre et les violences faites aux femmes : un enjeu de formation pour le travail social » qui avait pour objectif principal d’élaborer des préconisations pour les nouveaux référentiels des diplômes du travail social actuel- lement remis à l’étude à l’initiative de la CPC du travail social. Cette journée était parrainée par la MIPROF, avec le soutien du Conseil Régional de Midi Pyrénées et du Ministère des Droits des Femmes et de l’UNAFORIS. Synthèse de la journée d’études disponible à l’adresse http://www.unaforis.eu/dossiers-thematiques/question-du-genre Dans le prolongement de cette journée, la MIPROF a sol- licité l’UNAFORIS pour participer en 2015 à l’élaboration d’outils pédagogiques à destination des formateurs et des travailleurs sociaux sur la problématique des violences faites aux femmes. 2.6- Développer les synergies et les passe- relles entre formations à l’Animation et formations sociales Un certain nombre d’adhérents de l’UNAFORIS forment aussi aux métiers de l’animation sociale (Animateur social BPJEPS ; responsable d’animation DEJEPS ; Directeur de structure sociale ou de projet DESJEPS).
  8. 8. II - CONTRIBUER, AVEC NOS PARTENAIRES, A L’ADAPTATION... UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 8 Le projet de l’UNAFORIS est de permettre que la ré-archi- tecture des diplômes relie plus largement, dans le cadre de parcours qualifiants, les formations à l’animation et l’intervention sociale. Le rapport de la CPC issu des EGTS ne fait que nommer cette nécessité, sous la forme d’une éventuelle spécialité animation, mais elle ouvre la perspective. Aussi l’UNAFORIS s’est donnée comme objectif en 2015 avec l’aide du réseau des CEMEA, dont plusieurs EFTS sont adhérents de l’UNAFORIS, et les autres réseaux de l’animation volontaires, de faire progresser ce sujet en le portant au niveau de la CPC Sport-Animation. 2.7- La mise en place concrète d’une adap- tation initiée en partenariat L’exemple du Soutien à la qualification des jeunes issus du service civique A partir de l’expérience de certains EFTS adhérents de l’UNAFORIS en 2012 et 2013, et dans le cadre de leur partenariat, l’UNAFORIS et l’Institut du service civique ont sollicité le Ministère des Affaires sociales pour introduire dans la règlemen- tation des diplômes de travail social, un allègement des épreuves d’admissibilité à l’entrée en formation diplômante. Après avoir consulté les différentes instances concernées (CPC du travail social et de l'intervention sociale, 20ème CPC Education Nationale, CSE et enfin CNESER), des arrêtés ont été publiés au JO des 16 et 22 novembre 2014, accordant une dispense de l’épreuve écrite d’admis- sibilité aux lauréats de l’Institut du Service Civique, candidats à des formations en travail social. Sont concernées les formations de niveau IV (ME et TISF) et de niveau III (ES, ETS, ASS, EJE). Les nouvelles dispositions s'appliqueront pour les candidats souhaitant entrer en formation à la rentrée 2015. Le travail en partenariat entre l’UNAFORIS et l’Institut du Service Civique se poursuit afin de favoriser la communication auprès des EFTS et des lauréats de l’institut du service civique, sur l’intérêt des parcours de qualification aux formations sociales après une expérience de service civique. Nombre de jeunes entrés en formation qualifiante en 2014 En 2014, 40 lauréats de l’Institut du Service Civique sont entrés en formations sociales sur une cinquan- taine de candidatures. En 2015, compte tenu du développement du service civique et proportionnellement, ce sont 70 à 80 can- didats aux formations sociales, qui pourraient frapper à la porte, sur tout le territoire.
  9. 9. p. 9 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS ... DE L’OFFRE DE FORMATION A L’INTERVENTION SOCIALE TOUT AU LONG DE LA VIE I-3- Le développement de la capacité d’influence de l’UNAFORIS Þ Des rendez-vous politiques multiples Extraits de contributions présentées à la biennale UNAFORIS 2014 ¾ cf. page 16 « Etude de la transférabilité de connaissances et de pratiques québécoises dans une dynamique d’expérimentation et de recherche d’innovations L'exemple d'une formation continue réalisée "en immersion" dans les services de la protection de l'enfance du Québec avec vingt-et-un travailleurs sociaux d'Ille-et- Vilaine et de Meurthe-et-Moselle (formation réalisée par ASKORIA Bretagne) » « Démarche du croisement des savoirs et des pratiques en formation-action- recherche avec des personnes en grande pauvreté La co-formation entre professionnels et personnes en grande pauvreté pour renforcer les capacités d'agir en partenariat dans des projets et actions qui vi- sent la lutte contre la pauvreté par l'exercice des droits et des responsabilités. (co-formation Solida'Cité – ATD Quart Monde – ITES Bretagne) » « Pédagogie, recherche-action et postures professionnelles Réflexions à partir des évaluations des étudiants (IRTS Champagne-Ardenne) » « Enjeux et impacts d’un dispositif de recherche France Québec Impact d’un programme de recherche international, dont le portage est assuré par le PREFAS GRIF (Groupement de recherche Ile de France) et une université québécoise (UQAC), la mise en oeuvre opérationnelle par cinq formateurs- chercheurs et par la directrice de l’UQAC. » « Comment valoriser et diffuser les recherches des formateurs et établissements de formation en travail social ? Ma thèse en 180 secondes Echanges sur les modes de diffusion des connaissances produites dans nos espaces de formation, et sur l’intérêt, les questions et les enjeux que représentent la valorisation, la transmission et l’appropriation des savoirs produits par ces travaux. » Contributions disponibles sur le site UNAFORIS http://www.unaforis.eu/article/biennale-unaforis-2014-les-communications « Un Master - DEIS - CAFDES en concomitance entre Université [Nantes] et Etablissement de formation en travail social (EFTS) [ARIFTS Pays de la Loire] Une expérience de coproduction » « Un partenariat qui nous engage : Site Qualifiant/Centre de formation Expérience autour des formations initiales CESF et ASS Espace logement Hérault (CG34)/Pôle des formations sociales (IRTS-LR) »
  10. 10. III - SOUTENIR L’INNOVATION...  UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 10 Les établissements de formation adhérents de l’UNAFORIS, réunis en plateformes régionales, sur tout le territoire, coopèrent entre eux pour proposer des parcours de formation qualifiants de qualité dans le domaine du travail social et de l’intervention sociale aux étudiants, salariés, bénévoles et demandeurs d’emploi sur les territoires. L’UNAFORIS anime le réseau de ses adhérents, en organisant des rencontres et des échanges, en proposant des outils communs élaborés collectivement, en coordonnant des projets inter-régionaux, pour soutenir leurs initiatives et favoriser les coopérations. 1- Favoriser par la labellisation la mise en place des plateformes labellisées Les plateformes ont pour objet à moyen terme de proposer un dispositif cohérent, lisible et unifié de formation et de recherche en travail social dans chaque région, permettant aux personnes à former des parcours de formation tout au long de la vie, reconnus dans le cadre européen des certifications, et articulés entre cursus diplômants certifiés par différents ministères en France. La commission de labellisation Trois réunions de labellisation cours de l’année 2014 afin d’étudier les projets des plateformes à labelliser, auditionner les candidats à la labellisation et donner un avis sur cette labellisation au Conseil d’administra- tion de l’UNAFORIS, qui a statué sur les 6 plateformes constituées. Elle a également travaillé, par le biais de ses corres- pondants, au suivi des plateformes déjà labellisées. Composition de la commission : 11 représentants de plateformes labellisées – invités consultés : DGCS, Conseil régional et DRJSCS de la région concernée. Les nouvelles plateformes labellisées Six plateformes ont été labellisées en 2014 : Midi-Pyrénées, Auvergne, Rhône-Alpes, Franche-Comté, Picardie et Ile- de-France, portant à 16 le nombre total de plateformes labellisées UNAFORIS. La rencontre des plateformes labellisées Les 15 et 16 mai 2014, s’est déroulée la première rencontre des plateformes labellisées à Strasbourg. Cette rencontre a rassemblé trente représentants, Pré- sidents, directeurs et représentants territoriaux, des 11 plateformes labellisées à cette date. Cette première rencontre a permis de : 1 - Dresser un état commun des réalisations, avancées, difficultés. 2 - Favoriser un échange entre participants sur les façons de traiter les principales questions auxquelles sont confrontées les plateformes. 3 - Partager l'analyse des mutations en cours dans le champ du social, de l'enseignement supérieur, de la formation professionnelle, des formations sociales et leur impact possible sur les institutions et centres de formations sociales. 4 - Se projeter dans une nouvelle dynamique de Plateforme vers les hautes écoles professionnelles au regard des défis et enjeux de l'environnement. Une deuxième rencontre est programmée fin janvier 2015. Carte des plateformes labellisées
  11. 11. p. 11 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS ... ET LE DEVELOPPEMENT DANS LE RÉSEAU DES EFTS I-3- Le développement de la capacité d’influence de l’UNAFORIS Þ Des rendez-vous politiques multiples Les principaux enseignements de la première rencontre des plateformes labellisées UNAFORIS Ø Au niveau régional La majorité des plateformes labellisées souligne le renforcement des liens entre les établissements de formations la composant. La plateforme dynamise et fédère ; des actions de coopération sont mises en œuvre notamment sur les centres ressources. Un travail d’équipe inter-établissement et une vie associative se mettent en place. Toutes les plateformes labellisées font état d’un par- tenariat élargi depuis leur constitution et la majorité d’entre elles considère être un interlocuteur plus armé. Elles disposent désormais d’un pouvoir de négociation grâce à une démarche collective coordonnée. Elles mettent en place une synergie pour optimiser les réponses aux appels d’offres sur les territoires. Plus visible (projets et activités des EFTS mieux connus) et plus lisible, elles bénéficient d’une meilleure recon- naissance vis-à-vis des Conseils Régionaux, DRJSCS, OPCA et des autres partenaires. Ø Au niveau national Il existe des attentes sur l’évolution du projet initial de l’UNAFORIS qui portent sur son projet politique, son organisation et ses missions : - construire un argumentaire et un discours politique national clair qui puissent ensuite être portés et déclinés en région ; - adapter l’organisation régionale de l’UNAFORIS en renforçant une représentation régionale utile ; - adapter les missions de l’UNAFORIS au regard des changements du contexte (rôle accru des Régions) et du projet de Hautes écoles professionnelles en action sociale et de santé (Hepass). 2- Favoriser les synergies entre EFTS pour harmoniser et développer des pratiques communes 2.1- Le dispositif national d’admissibilité commune : élargissement des EFTS participants Le dispositif d’admissibilité commune de l’UNAFORIS nationale permet aux candidats admissibles, dans un EFTS participant, à l’épreuve écrite de sélection aux formations de niveaux III DEASS, DEES ou DEEJE, de se prévaloir de cette admis- sibilité pour se présenter à l’épreuve orale d’admission dans les autres EFTS. Il suppose donc une reconnaissance mutuelle des épreuves écrites organisées par les participants. Chaque EFTS reste toutefois responsable de la sélection de ses étudiants, ainsi que des modalités pédagogiques dans le respect de la règlementation. L’élargissement de l’admissibilité commune s’est poursuivi avec l’entrée de 8 adhérents dans le dispositif, donc l’admis- sibilité commune réunit 28 adhérents de 16 régions. L’UNAFORIS confirme ainsi son soutien au développement de ce projet tout en consolidant les axes stratégiques suivants dans une démarche qualité : - meilleure communication pour plus de visibilité et de lisibilité auprès des candidats, des membres et des par- tenaires extérieurs, - harmonisation et clarification du processus tant dans le vocabulairequedanslesdifférentsoutilsetlecalendriercommun. L’élaboration d’une charte commune a été décidée en 2014, afin d’étayer les principes et valeurs communes des membres du dispositif, de définir et préciser les engagements, rôles, missions des EFTS et des établissements d’autre part. Ce travail se poursuit jusqu’au printemps 2015. Par ailleurs, le développement du portail d’Admission Post Bac (APB) et la perspective évoquée d’une création de « guichets uniques de l’orientation » à l’horizon 2015, soulèvent des enjeux forts en termes d’attractivité de nos formations, de même que des questionnements stratégiques, économiques, logistiques et techniques pour les EFTS dans l’hypothèse de leur référencement dans APB. Quelques EFTS ont com- mencé à expérimenter ce référencement en 2014. Ces projets nécessitent d’engager une réflexion collective sur l’articulation à envisager entre ces chantiers et le dispositif d’admissibilité commune en 2015.
  12. 12. III - SOUTENIR L’INNOVATION...  UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 12 2.2- Poursuite de la réflexion sur l’évolution desformationsdiplômantesàl’encadrement Ú Animation du réseau CAFDES Un travail de fond sur l’harmonisation du processus de sé- lection CAFDES, l’actualisation de la note et du règlement de sélection CAFDES ont été réalisés. Par ailleurs, plusieurs groupes de travail se sont constitués en vue d’une harmonisation des pratiques sur la question du contrôle continu des livrets de formation et des attendus des stages. La question de l’évaluation a également été mise au travail de même que celle des recours. Il y a eu de nombreux échanges avec l’EHESP et la DGCS qui ont permet d’aboutir à la finalisation de la convention bi partite. Ú Animation du réseau DEIS, en partenariat avec le RUFS Une enquête sur les représentations du DEIS a été réalisée auprès des employeurs, des étudiants et des titulaires du diplôme. Cette étude portée conjointement par l’UNAFORIS et le RUFS, et conduite par le Laboratoire d'étude et de recherche sociales (LERS), visait à actualiser et compléter l’étude de 2010 sur le même sujet, en y ajoutant la cible des employeurs. Ú Rencontre du réseau CAFERUIS A l’initiative de la commission permanente UNAFORIS des niveaux I et II, une rencontre a été organisée sur le CAFERUIS avec les responsables de formation sur ce diplôme. Elle a permis d’échanger sur le positionnement de ce diplôme en lien avec les évolutions des institutions et des collec- tivités territoriales et de leurs besoins en encadrement et de présenter de la réflexion en cours émanant du groupe « architecture pour les niveaux 1 et 2 », en lien avec la réingénierie des diplômes initiée par la DGCS. D’autres questions ont été abordées lors de cette rencontre : quel profil et quelles compétences pour un responsable d’unité d’intervention sociale de demain ? Quelle alter- nance pour le CAFERUIS ? Quels parcours d’approfondis- sementoudedéveloppementdecompétencescomplémentaires proposer ? Quelles améliorations pédagogiques pour rendre « acteurs » nos cadres en formation ? Quelles modalités d’évaluation de la formation par nos stagiaires ? Comment se saisir de nouveaux outils d’ingénierie et de nouvelles modalités pédagogiques (FOAD, autoformation) ? 2.3- Etat des lieux de la recherche dans le réseau La commission permanente recherche UNAFORIS a travaillé cette année au traitement des données recueillies à l’oc- casion de l’état des lieux de la recherche dans les EFTS. Ce travail auquel une cinquantaine d’EFTS a participé, a donné lieu à une synthèse. Plusieurs membres de la CP recherche ont par ailleurs participé à la restitution de conclusions du jury de la conférence de consensus. En parallèle, une veille sur les appels à contributions a été réalisée, ainsi que leur diffusion auprès des EFTS adhérents. 2.4- Développement des activités à l’international dans le réseau Au cours de cette année, la commission permanente in- ternationale UNAFORIS a porté une attention particulière en soutenant l’inscription des EFTS dans les programmes européens (charte Erasmus + 2014-2020), et recensé les EFTS déjà inscrits dans cette démarche. En parallèle, un atelier des référents internationaux au sein des EFTS a été organisé le 27 novembre 2014 avec la participation de 30 personnes. Pour poursuivre la réflexion, une formation de sensibilisation au développement de l’international dans les EFTS est programmée en mars 2015. Une vidéo sur les enjeux de la mobilité des étudiants dans le cadre des formations internationales a été réalisée. Lors de la biennale UNAFORIS 2014, un forum a été animé par la commission sur le thème de la mobilité des étudiants en travail social.
  13. 13. p. 13 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS ... ET LE DEVELOPPEMENT DANS LE RÉSEAU DES EFTS I-3- Le développement de la capacité d’influence de l’UNAFORIS Þ Des rendez-vous politiques multiples 3- Se positionner et coordonner des expéri- mentations nationales 3.1- L’expérimentation pour la mise en place d’un nouveau dispositif de formation qualifiant de " moniteur d'atelier " Rappel général du contexte de l’expérimentation Les formations de Moniteur d’Atelier (MA 2ème et 1ère classe) existent depuis la fin des années 80. Il existait de fortes attentes des employeurs sur l’évolution de la professionnalisation des Moniteurs d’ateliers, sur la- quelle des travaux communs AFORTS/GNI, repris par l’UNAFORIS, avaient été réalisés. En 2013, Unifaf a mis en place, pour le compte de branche professionnelle sanitaire, sociale et médico- sociale, un groupe de travail sur la refonte de la formation en vue de la rendre certifiante, auquel l’UNAFORIS et l’AFPA ont été associées. Suite aux travaux d’ingénierie réalisés, la CPNE- FP a engagé une expérimentation pour la mise en place d’un nouveau dispositif de formation qualifiant de " moniteur d'atelier ". A l’issue de cette expérimentation en 2016, la nouvelle formation a vocation à se substituer aux deux formations actuelles et à être enregistrée au RNCP. Cette expérimentation est mise en œuvre en coopération entre l’UNAFORIS et l’AFPA, dans le cadre d’un partenariat décidé par la CPNE FP, coordonné et financé par Unifaf. Un comité de pilotage national, dont l’UNAFORIS fait partie, suit l’expérimentation jusqu’à la généralisation de la for- mation sur l’ensemble du territoire, et l’aboutissement du projet avec la création d’un Certificat de Branche Moniteur d’Atelier (CBMA). C’est la 1ère fois que la CPNE-FP lance un certificat de branche. La réussite de cette expérimentation est essentielle pour la branche. Le choix des régions expérimentales a été décidé par la CPNE-FP. Concernant les régions où l’expérimentation n’a pas lieu, la formation de moniteur 2ème classe (320 h) se poursuit jusque fin 2015. L’UNAFORIS coordonne l’expérimentation au sein de son réseau et dans les relations de partenariat avec l’AFPA na- tional et Unifaf, porteur vis-à-vis de ces partenaires d’une qualité des pratiques dans la réalisation de l’expérimen- tation, harmonisées et cohérentes entre EFTS participants, et articulée entre niveaux régional et national. Sites expérimentaux Fin 2013 Début 2014 Fin 2014 Midi-Pyrénées Franche-Comté PaysdelaLoire Aquitaine Rhône-Alpes Date de démarrage ARSEAA Institut St Simon IRTESS CEFRAS IRTS Talence ARFRIPS Région EFTS Pilote 1ère vague UNAFORIS 2ème vague Automne 2014 PACA NPDC IRTS PACA Corse IRTS NPDC AFPA 3ème vague Début 2015 Bretagne IDF Lorraine PlateformeAforis IRTS Montrouge IRTS Lorraine UNAFORIS AFPA AFPA CBMA et ré-architecture des formations en travail social L’UNAFORIS et les partenaires sociaux rappellent lors de chaque comité de pilotage l’importance de l’articulation entre le certificat de branche et les diplômes du travail social (et la ré-architecture des diplômes), dans la pers- pective de proposer aux professionnels des parcours tant horizontaux (vers les diplômes de niveau IV) que verticaux (vers les diplômes de niveau III). Les journées pédagogiques UNAFORIS Deux journées d’échange entre sites des 1ère vague et 2ème vague ont été organisées au sein de l’UNAFORIS. La passerelle MA 2ème classe au CBMA Un projet de passerelle, travaillé lors de l’une de ces journées pédagogiques, a été déposé par l’UNAFORIS en 2014, pour les titulaires de la certification MA 2ème classe. Il a été étudié par la CPNE- FP qui a décidé d’accorder l’équi- valence du bloc 1, les bloc 2 et 3 pouvant être acquis principalement par la VAE, avec la mise en place d’un dispositif de soutien, si besoin. Les étapes de l’expérimentation avril 2013 mai 2013 fin 2013 à fin 2015 début 2014 courant 2014 création du référentiel CPNE-FP lancement de l’expérimentation et mise en place du comité de pilotage mise en œuvre de l’expérimentation élargissement du référentiel aux IMPRO, SIAE et demandeurs d’emploi création des outils d’évaluation, formation des formateurs à l’évaluation, VAE
  14. 14. III - SOUTENIR L’INNOVATION...  UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 14 3.2- Intégration à l’appel d’offre INSHEA L’INSHEA a sollicité l’UNAFORIS pour participer à la réponse à l’appel d’offre publié par Unifaf, en lien avec la CNSA, le CNFPT et le Ministère de l’Eduction Nationale, afin de mettre en œuvre des actions de formation conjointe des personnels de l’Education nationale, ESMS, MDPH, ARS, concourant à la scolarisation des élèves en situations de handicap. Une soixantaine d’EFTS se sont portés volontaires pour participer à ce projet sur vingt-et- une régions. Le projet, qui a été retenu par Unifaf depuis, devrait démarrer courant 2015, sous le pilotage de l’INSHEA. 3.3- Dossier CNSA / Plateforme nationale d’ingénierie de formation aux nouvelles pratiques d’accompagnement des personnes vulnérables Le conseil d’administration de l’UNAFORIS a souhaité dès 2013, se donner les moyens d’une réactivité et d’une capacité de production de nouvelles formations pour les professionnels de l’intervention sociale sur l’ensemble du territoire. A cette fin, une demande de soutien financier à la CNSA, Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, a été- diligentée, pour la création d’ « une plateforme nationale d’ingénierie de formation aux nouvelles pratiques d’ac- compagnement des personnes vulnérables ». La CNSA a apporté une réponse négative à cette demande, estimant qu’elle n’avait pas à soutenir une activité, mais uniquement à intervenir éventuellement dans le finance- ment de projets de nouvelles formation, au cas par cas, et seulement si celles-ci étaient en rapport direct avec les missions de la CNSA (handicap et vieillissement). Ce projet de mise en place a donc été abandonné en tant que tel. En revanche, le conseil d’administration est resté déterminé sur la nécessité de participer activement à la création de formations complémentaires tout au long de la vie, que ce soit à l’initiative de partenaires ou à l’initiative de l’UNAFORIS, en s’appuyant sur les ressources et expertises disponibles dans le réseau des adhérents. 4- Intégrer les attendus de la réforme de la formation professionnelle tout au long de la vie 4.1- Analyser et informer La réforme de la formation professionnelle issue de l’accord national interprofessionnel du 13 décembre 2013 et de la loi du 5 mars 2014 modifie en profondeur le système de formation professionnelle. Acet effet, l’UNAFORIS a proposé à ses adhé- rents une journée de rentréesurlesenjeuxde la réforme de la formation professionnelle le 4 septembre 2014, en lien avec la Fidal. Cette journée a eu pour objectif d’analyser, en partant du projet del’UNAFORIS et sous un angle à la fois pros- pectif et pratique, les enjeux que soulève cette loi : Ú sur les activités des EFTS : Création du compte personnel de formation, disparition progressive du DIF, réforme de l’apprentissage, modification des systèmes de finan- cement, évolution de la notion d’action de formation, qualité, etc., Ú sur les relations qu’ils entretiennent sur les territoires avec les autres acteurs investis dans ce champ : Réforme des compétences des conseils régionaux et des missions des OPCA. A l’occasion de cette journée, des contacts ont été pris avec l’Union des employeurs de l'économie sociale et solidaire (UDES). Suite au vote de la loi de mars 2015, une veille a été initiée sur la publication des décrets, la définition des listes dans le cadre de la mise en oeuvre du compte personnel de formation. La commission permanente formation continue et conseil UNAFORIS a réalisé un projet de formation intitulé : « Connaî- tre, comprendre et répondre aux appels d’offres dans le domaine de la formation » en lien avec Unifaf. Celle-ci sera mise en oeuvre en 2015. Elle a aussi élaboré un accompagnement méthodologique à la construction de formation complémentation nationale, par exemple, l’autisme. Afin de favoriser une meilleure lisibilité de l’offre existante sur le site internet de l’UNAFORIS, une base de données sur les formations complémentaires dispensées par les EFTS adhérents est en cours de construction.
  15. 15. p. 15 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS ... ET LE DEVELOPPEMENT DANS LE RÉSEAU DES EFTS 4.2- Se préparer à être évalué sur la qualité Les arrêtés relatifs au cahier des charges des grades, parus en janvier 2014, de même que la loi de réforme de la formation professionnelle votée en mars qui renforce le pouvoir des régions dans ce domaine, ont rendu encore plus prégnants les enjeux relatifs à l’évaluation interne et externe de nos formations. Ce chantier stratégique sera prioritaire dans les semaines à venir d’autant qu’un projet de décret, dont la publication est imminente, doit venir préciser les critères qui permettront aux régions d’exercer un contrôle sur la qualité des actions de formation proposées par les EFTS. 5- Rapprocher les diplômes de travail social de l’enseignement supérieur avec la licence et le master Dans les suite de la loi ESR et de la publication des arrêtés précisant le cahier des charges Master (janvier 2014), les EFTS ont été sollicités au printemps 2014 sur la nature de leurs liens avec l’université. Les retours ont permis de faire apparaitre la richesse et la pluralité des configura- tions, en fonction des territoires, des niveaux de diplômes concernés, de l’objet de partenariat ou de la nature de sa formalisation. Les coopérations touchent ainsi tant les formations (modules communs, construction de passerelles) que la recherche, les interventions croisées de personnel, ou la mutualisation de service (locaux, services numériques, bibliothèque, vie étudiante, etc). D’autre part, tous les niveaux de diplômes post bac sont concernés, dans des modalités diverses (bi diplomation avec ou sans complé- ments d’heures, co-constructions, formation initiale ou continue) et en lien avec des départements universitaires variés (sociologie, sciences de l’éducation, AES, droit et gestion, psychologie, management, sciences politiques, etc). Enfin, trois niveaux de conventions apparaissent : convention par projet, convention cadre de partenariat et convention d’association dans le cadre des regroupe- ments universitaires en cours. Un travail de recensement de ces conventions a été initié. Une veille a également été engagée sur ce projet concer- nant la mise en place des regroupements universitaires. D’autre part, la Conférence des présidents d'université (CPU), la DGESIP et la DGCS ont été rencontrées à plusieurs reprises sur les enjeux d’une inscription des formations en travail social dans le processus de Bologne (reconnais- sance des grades licence et master, semestrialisation, création du doctorat, certification, ECTS), de même que sur les enjeux d’une reconnaissance et les modalités en- visageables d’une intégration des EFTS au sein des Com- munautés d'universités et d'établissements (COMUE). Extrait du document interne « Synthèse de l’Etat des lieux de la recherche dans les EFTS adhérents de l’UNAFORIS » Août 2014 Rappel de la démarche Ú Le questionnaire réalisé par la Commission permanente recherche a été envoyé aux 130 adhérents (données quantitative sur le potentiel de recherche et fiches-action descriptives des activités). Afin d’approfondir les données collectées, des rencontres régionales (focus groupes) ont été proposées aux EFTS. Ú 51 EFTS ont répondu à la sollicitation de l’UNAFORIS, répartis sur tout le territoire. Les activités dans le domaine de la recherche (extrait) * Occurrence des termes utilisés par les EFTS pour désigner les activités * Commanditaires des études/recherches Catégories Totaux catégories Termes Totaux occu- rences termes Diagnostic, état des lieux 7 Diagnostic social (ou Diagnostic social de territoire) 2 Diagnostic territorial (ou Diagnostic territorial – étude prospective) 3 État des lieux et analyse 2 Evaluation, expertise 5 Évaluation 3 Évaluation externe 1 Expertise sociale 1 Observatoire 2 Observatoire (ou Conception d'un observatoire) 2 Étude, enquête 35 Enquête 3 Étude (ou Rapport d'étude) 19 Étude comparative 1 Étude diagnostic 2 Étude longitudinale 1 Étude recherche 7 Étude sociologique 1 Étude de terrain DEIS 1 Partenariat Recherche 3 Partenariat recherche 3 Recherche 63 Recherche 56 Recherche ANR (association à) 2 Recherche comparative 1 Recherche fondamentale 1 Recherche action 24 Recherche action 20 Recherche action collaborative 3 Recherche action formation 1 Séminaire, colloque 3 Séminaire 1 Séminaire de recherche 1 Colloque 1 Accompagne- ment, animation 4 Accompagnement 1 Animation d'un groupe, pôle, d'ateliers, etc. 3 Groupe 2 Groupe ; de réflexion ; ou de travail 2 Autres 6 Travail 1 Valorisation de la recherche 1 Programme européen 1 Mise en place d'un système... 1 Fiches travaux 1 Formation (conception d'un module) 1 DRJSCS via PREFAS, etc. 3 Conseil régional 8 Conseil général 2 Communes ou intercommunalités 8 Coopérations transfrontalières et internationales 8 EFTS autofinancement - 2 (ONED et FSE) 8 Associations 4 Organismes de recherche 6 Autres ministères DRJSCS 3
  16. 16. IV - VALORISER ET FAIRE CONNAITRE... UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 16 L’UNAFORIS a aussi pour vocation d’organiser les échanges entre centres de formation adhérents, mais plus largement avec les autres acteurs de la formation professionnelle initiale et continue en France, et les acteurs de l’intervention sociale en Europe et au niveau international. Plusieurs voies sont mises en œuvre pour permettre ces échanges et la valorisation des expériences et des expertises : que ce soit dans le cadre de la biennale UNAFORIS, du Prix des Mémoires Santé Social, sa participation aux réseaux internationaux de formation au travail social, le développement de l’utilisation de films à vocation pédago- gique, dans les formations sociales, et le site internet qui rassemble toutes les informations sur ces sujets. 1- Biennale UNAFORIS Les biennales de l’UNAFORIS sont au croi- sement de l’actualité et de questions de fond durables pour les lieux de formation et de recherche en intervention sociale (les établissements de formation en travail social, les universités, les terrains d’exer- cice …) comme pour tous leurs partenaires investis dans les liens entre question sociale et formation. Dans un contexte de plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale d’une part et dans la suite des Etats généraux du travail social d’autre part, il s’agit de questionner et d’analyser les transformations des formations sociales. L’hypothèse selon laquelle la diversification des acteurs et des organisations impliqués dans la conception, la réalisation et l’évaluation des formations sociales participe de leurs transformations sera particulièrement travaillée. Les formations sociales, du niveau V au niveau I et tout au long de la vie, sont-elles ou deviennent-elles réellement l’« affaire de tous » ? La préparation de la Biennale a mobilisé durant toute l’année 2014 : Ø le comité de pilotage présidé par Stéphane Doutrelon, (8 réunions physiques) Ø le comité scientifique présidé par Gilles Monceau (6 réunions physiques), Ø l’équipe du siège de l’UNAFORIS. La biennale a réuni 430 personnes, acteurs des formations sociales venues de toutes les régions de France, notam- ment dela Martinique,delaGuadeloupe et de l’Ile de la Réu- nion, mais aussi de l’étranger (Canada, Italie, Liban, Suisse, Brésil...). Il s’agissait aussi bien de praticiens des formations tout au long de la vie, étudiants, chercheurs, uni- versitaires, professionnels du secteur social, personnes en situation d’accompagnement, employeurs, ainsi que des représentants des conseils régionaux, des conseils généraux, des DRJSCS et des ministères, notamment la DGCS. Répartie en 2 conférences, 3 tables rondes avec des regards croisés de différents types d’acteurs, 80 communications (collectives et individuelles) en 32 ateliers et forums, plus de cent cinquante intervenants, conférenciers et contri- buteurs ont pu éclairer les transformations des acteurs, des pratiques, outils et dispositifs des formations sociales, ainsi que les différents enjeux et perspectives qui les traversent aujourd’hui. Les contributions ont fait l’objet d’une publication dans les pré-actes et sont consultables en ligne : http://www.unaforis.eu/article/biennale-unaforis-2014-documents-supports Ces journées de rencontres et d’échanges ont rempli leurs objectifs de valorisation de travaux d’études ou de recherche, mais aussi de moments de partage d’expé- riences et d’expertises, et de moments de détente enfin. Des axes d’amélioration pour la prochaine Biennale ont été identifiés : Ú laisser plus de temps à l’échange, Ú positionner plus de formateurs dans les interventions plénières, Ú poursuivre la participation des étudiants et cela à tous les niveaux (comité de pilotage, interventions en plé- nière, en ateliers…), Ú mobiliser de façon plus significative les travailleurs sociaux en poste afin d’aborder la question de la formation continue de façon plus importante, Ú présenter l’actualité de l’UNAFORIS. La prochaine Biennale UNAFORIS est prévue mi-2017 à Paris en partenariat avec l’EASSW.
  17. 17. p. 17 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS ... LES FORMATIONS A L’INTERVENTION SOCIALE 3- Commission image UNAFORIS La commission Image est composée de représentants des festivals du film d’action sociale organisés par des EFTS adhérents à l’UNAFORIS, « Traces de Vies, festival du film documentaire de Clermont-Ferrand », « les Rencontres documentaires de Nancy », Biennale du Film d’Action Sociale de Paris-Montrouge/ETSUP/ENS, « Le Forum Visages » porté par l’Association VISAGES, l’ARIFTS - Ponants, ISO « Innovation, singularité, originalité », IRTS Paris Parmentier. Ces initiatives prônent une qualité cinématographique, et ont une dimension culturelle au-delà de l’objectif d’information et de sen- sibilisation. Ce sont des projets d’éducation à l’image. Valeurs communes prônées par les festivals de films des adhérents de l’UNAFORIS Les festivals du film ne doivent pas être cantonnés à l’aspect pédagogique. Ils permettent aux organisateurs d’être témoins dans la société, acteurs dans la vie culturelle et citoyenne de leur territoire. Ils se positionnent comme capables de sensi- biliser, d’intervenir, d’interpeller, sur des faits sociaux au-delà de l’activitédeformation.Cesespacesderéflexion,decontestation ainsi créés sont un axe fort de la conception des évènements. Appui de l’UNAFORIS aux projets de la commission L’UNAFORIS soutient le développement de ces dynamiques, sur trois axes : 1/ Communication et reconnaissance : Un relais dans les différents supports de communication du réseau (newsletteradhérents,siteinternet…).Leportagenationaldonne une reconnaissance et un ancrage fort à ces actions liées à la formation,l’informationetlasensibilisation,àl’éducationàl’image. 2/ Mutualisation par : - uncataloguecommun,pourfaciliterladiffusion,lavalorisation des œuvres et l’utilisation du film documentaire comme outil pédagogique dans les formations sociales, - la mobilité des organisateurs pour travailler ensemble sur le catalogue, mais aussi les participations aux festivals des différents centres adhérents. 3/ Soutien à la recherche de financements. Les actions et les productions de la commission image Ø En 2014, la commission image a élaboré un catalogue de films documentaires à usage pédagogique imprimé en 1000 exemplaires. Il est également disponible en version électronique. Ø La commission image a animé un forum à la Biennale UNAFORIS 2014 intitulé « On ne va pas les amener au cinéma … Les docu- mentaires comme outils pédagogiques. » 2- Participation à l’international Lors de cette année, l’UNAFORIS a renforcé sa présence sur la scène internationale : - élection de Robert Bergougnan au comité exécutif d’EASSW et candidature en cours au poste de trésorier, - participation à la conférence mondiale sur le développement social et le travail social à Melbourne, au sein d’une délégation française étoffée, - participation aux travaux en vue de l’adoption d’une définition internationale du travail social et lobbying à ce sujet, notamment dans le cadre des travaux relatifs aux EGTS, - sélection de la France pour accueillir le prochain colloque EASSW (colloque européen UNAFORIS - EASSW en 2017), - transfert du secrétariat d’EASSW à l’UNAFORIS. Conférence de Melbourne (du 9 au 12 juillet 2014) - Délégation française Afin de développer des partenariats, l’UNAFORIS a : - participé à la réalisation d’une brochure avec le GIP SPSI, - renforcé ses liens avec le CFADS, - rencontré l’AUF, Agence universitaire de la francophonie, et l’agence Erasmus +, - développé son réseau de référents internationaux au sein des EFTS, - participé aux travaux de l’Association Internationale pour la Formation, la Recherche et l'Intervention Sociale (AIFRIS), préparatoires à la Conférence de Porto (juillet 2015). Brochure « Action sociale : le savoir-faire français » (GIP-SPSI)
  18. 18. IV - VALORISER ET FAIRE CONNAITRE... UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 18 4- Prix des Mémoires Santé Social L’UNAFORIS, le Cnam et PRISME en par- tenariat avec la MAIF, les éditions DUNOD et la Gazette Santé Social, organisent tous les deux ans le Prix des Mémoires Santé Social. Ce Prix récompense les meilleurs écrits présentés par des étudiants dans le cadre de la préparation des diplômes professionnels et masters de l’inter- vention sociale. Ce concours a pour but de valoriser les métiers du social, l'innovation dans les pratiques et l'articulation entre les champs du social et de la santé par la promotion des écrits des étudiants qui contribuent à la connaissance et à l’évolution des pratiques du secteur professionnel. Récapitulatif des 101 mémoires reçus (au 31 décembre 2013) Les candidats au Prix des mémoires sont issus de 18 régions différentes. Le jury final du Prix des mémoires Santé Social s’est réuni le 12 juin 2014 pour évaluer les 40 mémoires pré-sélec- tionnés sur les 101 déposés. Le jury a sélectionné les travaux des deux lauréats dont il a voulu distinguer la qualité, tant sur le plan de la méthode que de l’intérêt pour la culture professionnelle et dans le traitement de l’articulation entre santé et social. Les Lauréats du Prix des mémoires 2014 Ø Catégorie de diplômes niveau I et II : Christiane Jean- Bart pour le mémoire intitulé « L'accompagnement de l'enfant autiste et la prise en compte des trajectoires et du réseau social des familles. » DEIS – ETSUP Paris. Ø Catégorie de diplômes niveau III : Solène Bourget pour le mémoire intitulé « Toit, moi et les autres » : l’ac- compagnement des personnes handicapées psychiques à habiter leur logement. » DEES – ITS Tours. Pour la première fois, deux mentions spéciales ont été dé- cernées à : Ø Catégorie de diplômes niveau I et II : Frédéric Desanges pour le mémoire intitulé « Le projet d'accompagne- ment personnalisé en EHPAD : de l’option légiférée à une mise en œuvre concrète » - CAFERUIS - IFOCAS Montpellier. Ø Catégorie de diplômes niveau III : Julien Matéos pour le mémoire intitulé « Prendre des risques sans risques » - DEES - IFRASS Toulouse. Le Prix des Mémoires 2014 a été remis à l’occasion de la biennale UNAFORIS, le 19 novembre 2014 de gauche à droite : Solène Bourget - Julien Matéos - Christiane Jean-Bart - Frédéric Desanges Les lauréats se sont vus offrir : Ø la publication de leur mémoire en version numérique chez DUNOD, Ø toutes les parutions du fonds médico-social des éditions DUNOD de l’année universitaire en cours, Ø un an d’abonnement à La Gazette Santé Social. catégorie de prix Ø niveaux I et II : 31 Ø niveaux III : 70 Ø niveaux IV et V : 0
  19. 19. p. 19 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS ... LES FORMATIONS A L’INTERVENTION SOCIALE 5- Site internet UNAFORIS Le site internet UNAFORIS est un support clé de la com- munication de l’UNAFORIS au public, à ses partenaires et ses adhérents. En 2014, le nombre de visites s’établit à 206 934 visites contre 190 359 en 2013, soit une augmentation de 8,5 %. 13 newsletters ont été envoyées aux adhérents, afin de leur fournir une information sur l’actualité, les activités de l’UNAFORIS, etc. Fin 2014, un travail a commencé en vue de la refonte du site, en lien avec un prestataire externe et des membres des EFTS adhérents, pour proposer : Ø de nouvelles rubriques, Ø des dossiers thématiques, Ø une entrée par type de visiteurs, Ø des espaces collaboratifs... La nouvelle version du site a été finalisée au premier tri- mestre 2015. 6- Communiqués de presse Les communiqués de presse de l’année reflètent la mobilisation de l’UNAFORIS avec ses adhérents dans les Etats Généraux du travail social, mais aussi sur la gratification des stages. Sans oublier l’événement phare de cette année, la bien- nale UNAFORIS.
  20. 20. PERSPECTIVES 2015 UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 20 Vers de nouvelles orientations politiques et stratégiques... Lors de l'Assemblée générale du 25 juin 2014, les adhé- rents de l'UNAFORIS ont décidé de se donner de nouvelles orientations politiques et stratégiques, avec l'intention de revoir éventuellement les statuts de l'UNAFORIS en conséquence. Ainsi, sur la base du volontariat un groupe de travail "orientations politiques et stratégiques" s'est constitué, ainsi qu'un groupe de travail "révision des statuts". Le cabinet juridique FIDAL a été sollicité pour suivre ces travaux, jusqu'à la présentation en Assemblée générale extraor- dinaire en mai 2015. Les deux groupes de travail se sont mis en place à partir de septembre 2014 en vue de présenter leurs travaux aux adhérents, lors de réunions inter-régionales organisées sur tout le territoire, début 2015. Ces travaux, menés en parallèle des Etats généraux et de l'analyse de tous les éléments de contexte, se sont enrichis de ceux-ci, amenant les EFTS à se resituer lar- gement par rapport à leur projet de base, fondateur de l'UNAFORIS, notamment dans le sens : Ø d'un élargissement des formations diplômantes et tout au long de la vie prises en compte pour adhérer à l'UNAFORIS, jusqu’alors principalement centrées sur les diplôme du code de l'action sociale et des familles, pour se situer plus largement par rapport aux champs de l’intervention sociale et de l’animation ; Ø d'une ouverture et d'un renouvellement du dialogue et des partenariats avec les acteurs de plus en plus nom- breux à participer au devenir des formations sociales, au sein des des régions, de l'enseignement supérieur et de la formation professionnelle ; Ø d’un ancrage plus affirmé dans les principes de l’Economie sociale et solidaire ; Ø d'un renforcement du rôle et des missions des organisations régionales - plateformes UNAFORIS - du fait que c'est à ce niveau que se jouent l'analyse des besoins emploi/ formation, ainsi que l'organisation et le financement des actions de formation à mener ; Ø d'un élargissement des objectifs de l'UNAFORIS, en vue d'un développement de l'offre de formation tout en conservant ses objectifs initiaux : ré-architectutre des formations et réorganisation de l'appareil de formation, dans le cadre européen. Parmi les grandes priorités de travail de 2015 : Ú Donner suite aux travaux issus des Etats généraux, à intégrer aux formations, sans attendre une réforme des diplômes de travail social. Ú Accompagner l’intégration des formations sociales au droit commun de la formation professionnelle en France et en Europe, notamment au niveau de l’ensei- gnement supérieur. Ú Mettre en œuvre la réingénierie des formations pré- paratoires aux diplômes de niveau V et initier des passerelles avec les diplômes de l’animation et certains bacs professionnels. Ú Développer la capacité du réseau à participer à la création de nouvelles réponses de formation tout au long de la vie et dans le domaine de la recherche sur l’ensemble du territoire. Ú Se préparer aux impacts de la réforme de la formation professionnelle, particulièrement dans la relation avec les partenaires au niveau régional, notamment dans l’élaboration des schémas régionaux, la parti- cipation aux nouvelles instances régionales de concertation et la qualité de l’offre de formation. Ú S’organiser et développer les missions des plateformes régionales UNAFORIS sur la base de la nouvelle carte des régions, en conservant le projet de Haute école professionnelle comme un des moyens de favoriser la lisibilité, la reconnaissance et la qualité des for- mations à l’intervention sociale, du niveau V au niveau I et tout au long de la vie, sur un territoire.
  21. 21. p. 21 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS ANNEXES I-3- Le développement de la capacité d’influence de l’UNAFORIS Þ Des rendez-vous politiques multiples Annexe n°1 - Lettre ouverte aux acteurs de l’alternance intégrative 24 juin 2014 Annexe n°2 - Travaux des commissions permanentes UNAFORIS en 2014. Annexe n°3 - Composition des commissions permanentes UNAFORIS en 2014. Annexe n°4 - Liste des sigles.
  22. 22. UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 22 Annexe n°1 - Lettre ouverte aux acteurs de l’alternance intégrative
  23. 23. p. 23 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS Annexe n°1 - Lettre ouverte aux acteurs de l’alternance intégrative (suite)
  24. 24. UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 24 AXESDETRAVAILTRANSVERSESauxCP *EtatdeslieuxdesformationsauprèsdesEFTSadhérents *Travailsurlaré-architecturedesformations *Réflexionautourdel’alternanceintégrative *RéflexionsurlaloisurlaFormationprofessionnelle *ImpactsdelaloiESR *Méthodologiedeparticipationàl’élaborationdespolitiques publiques(autisme,genre…) *BiennaleUNAFORIS2014 *Miseenplaceplateformed’ingénierieetdossierCNSA *Orientationsstratégiques2016-2018 CPniveau5 CPniveaux1et2 *TravailpréparatoiregroupeCPC/rapprochementDEAVS- DEAMP-AESH *Passerellesdeformationavecbacpro *Révisionduprocessuspédagogiquedeformation etpropositionsd’évolutionduDEAF *Ré-architecture:soclecommunetréférentiels«activitéet spécialités» *Ré-architecture:articulationavecl’animationsociale *Réflexionsurallégementsetdispenses *ArticulationbacproASSPetdesniveaux4et5 *Lienanimationsocialeetinterventionsociale *Actualités/expérimentations/travauxparniv.form. *Réalisationd’uneétudesurl’attractivitédesformationsde niveau3 *Ré-architecture:soclecommun *Travailetveillesurlaquestiondesstages *Articulationsaveclesréflexionssurlaprofessionnalisation *EtatdeslieuxdelarecherchedanslesEFTS *Travailsurleprojetdejournéesdevalorisationdestravauxde rechercheauseindesEFTS *InscriptiondesEFTSdanslesprogrammeseuropéens, recensement,veille *Animationd’unatelierpourlesréférentsinternationauxausein desEFTS(11.14) *Organisationd’uneformationdesensibilisationau développementdel’internationaldanslesEFTS(03.15) *Réalisationd’unevidéosurlesenjeuxdelamobilitédes étudiantsdanslecadredesformationsinternationales *Animationd’unforumdanslecadredelabiennaleUNAFORIS *Recensementdesrevuesàl’international CPRecherche CPFormationcontinueetconseil *Définitionnotionformationcontinue *TravailautourduDPC *Notestratégiquesurlaréformedelaformationprofessionnelle *ProjetdeformationavecUnifafsurréponseauxappelsd’offres *Accompagnementméthodologiquesurconstructionformation complémentairenationalesurl’autisme CPniveau4 CPniveau3 Intercommissions3-4-5 *Notiondesoclecommunetspécialités *OrientationsUNAFORIS/processusdecertification *Organisationdel’alternanceintégrative *Perceptionentrelesniveauxparrapportauxenjeuxdesréformesencours *Recensementsurlanature descoopérationsentre EFTSetUniversités CPInternationale Intercommissions1et2,internationaleetrecherche *Travailsurlescomplémentaritésentreles3CPauregarddesenjeuxderéingénieriedes formations,enparticulierdel’enjeumaster *Recensementdesprioritésrelativesauxorientationsdesformationssupérieures,delaformation doctorale,l’ouvertureàl’internationale… *Propositionderé-architecturedel’ingénieriedeformationdes diplômesdeniveaux1et2 *Rencontresavecdesacteursextérieurs(EHESP,SYNEAS…) *Articulationaveclesgroupesdetravailinternes(CAFDES,DEIS, CAFERUIS) *AnalysedesécartsentrediplômesCASFetcahierdeschargesESR pourlemaster COMITEDESEXPERTS Annexen°2-LestravauxdescommissionspermanentesUNAFORISen2014
  25. 25. p. 25 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS esponsablR eauVvniPC nieulHaulP:eesponsabl:eesponsablR VeauIvniPC aerverCalhantC: niojdapseR eesponsablR IIeauIvniPC faefffazMltanah:Cte sseaiFrJacques: brosrGségiR/)FMIAPAC( DCNP(otreyPalcasP/on)miS queoniérV/)FSEI-niousmLi( EA)EMEACPMFC-onllisousR EPSS)-DFI(nietetPesoiançrF orSneitsihrC/)MAPFA-DFI( orFFPA-DFI(ebyRalhantC usamCaiafS/)SIT-erentC( orN-esasB(eabrF-nandezerF tasPediLy/)euoudiBSP.TI Léoni/)MSSI-eacslA(emharciR neurtecthicéarroupegr-ouss etrB(euxtLebatèneélH-eirMa unorB/)STRIesentharCoutoiP(asbr LaurqueiédérrF/)OFERC-DC tSuttisIn-énéesryP-idMi(elrourBque ebrhamLac-effffioClatnahC/EA) -Languedoc(pourSse/YvEPSS) e)ciratiliuxeAiarMFC-DFI(snaior erraronnecBrreeiP-eiarM/on)iatmor )HIACRE-dennerA-pagnehamC( ondLafetcénédiB/)STRI-eandimor elabelsI/)ARSTI-gneeruvA(or -neaitquiA(agueirarcausHeLéoni ealcasP/PAVSAMVuaevin eablponsesR,)SMEIRG-agneet S)EIRIlAhôneR( A-hôneR(olrhiocBqueoniM aeJ/AS)REFC-eraLoilde ACAP(oubaudRetnadeterB nneA/)EMSARE-énéesryP -niousmLi(upuyDanneirO Languedoc(anneLalentorlF enevG/)FDIsiarPSTRI-DFI( OeencLaur/)STRI-étomC gnèsA/on)iatmorFDI-erso(C Ly-agneetrB(lienteGlaëlG ciratP/)ARSTI-gneeruvA( ACFI-eacslA(errluleMreriP uno ttS / eer / ond eaerelaemPdnarerB/)STFI-peslA TIR-onéuniR(anganatAhelciM-na ayP(eauerautSentLaur/)CMSI-A )STIR-DCNP(oghteherDeiarMnne -idMi(ouxepontlliVnaudrA/)EFRI /EA)EMEACPMFC-onllisousR-Languedoc DFIsiraPSRTI-DFI(essiaVeèvienev auoureCttgiirB/)SSPE-FDI(errivillO -heancrF(erirtenetM-iuenzKgnès hetcarMnneA/on)énelanFrtsEéecLy /A)IRASKO-agneetrB(lleaJaLei noirtesalBqueniiomD/)DAA e /)ST say / )/DF au ithet / niojda.pseR EFRIiLi(teauberB hyoalNneitarM/)hbacumrG E-DFI(rdarteBqueniiomD oursesRucB-DFI(alvicerP orN-eautH(liouetCalhantC neiandrS/)STRI-dennerA erentC(zcipowarKkcnniA opélluiGelociN/ESS)TRI STRI-eandimorN-essaB( etaurSesvY-eanJ/)STRI neaitquiA(ouelentVeseniD AACFI-eacslA(ilioZnneA faefffazMltanah:Cte aiLor(itEèviG/)E M/)estarcesDsiarPTUI-DFI(thy FTSI-FDI(néguieBiéralV/)PUSTE PP)EF-FDI(erriroiPppeilhiP/)escour -esememDediLy/)SDI-eandimor ENIFAG-eandimorN-eautH(etrLoine pagnehamC(quetocHppeilhiP/)STI- /A)IRASKO-agneetrB(nhieceplD -gogneourB(susehfRneailshiG/) ecrFenneabiF/)ARSTI-gneeruvA( neaitquiA(ereuniMesvY/)SEDA-ne SSMI-eacslA(faefazMalhantC/)DA ehèlci .AFTS /PP) - /)EN -pagne / honec -ne /)SSM eesponsablR IIetIeauxvniPC ESSSE)-peslA-hôneR(liGkciratP /A)STIR-onéuniR(oneaurD brosrGségiR/)FMI-APAC( LahayreidDi/)SRTEAFEQDAR OKSA-agneetrB(eausousR B(uerazMquesacJ/)ARSTI I-enaitqui(AxeuriutDneitshriC erlulceMiréatB: ESSSE) EA)AD-peslA-hôneR(ualurDtteelr/A unorB/)STRI-esentharC-outoiP(asbr STIR-dennerA-pagnehamC(eLahay -erentC(enilalaGiciratP/)AIRO craM/ESS)TRI-gogneourB -energuv(AxeutoiBettgiriB//)STR Languedoc(essiarFquesacJ rB(aerverrvCalhantC gougnanerBtoberR (abramDenitébasS P-dii(MneointAennyJ S)EIRI-peslA-hôneR( /EA) uno /)S)SRTI-onllisousR-Languedoc )IARASKO-agneetr E)ASMER-énéesryP-idMi( )SSMI-eacslA( spuion)miSttSuttitnsI-sénéerréyP cheecherRPC oiPeivlSy/ESSSE)-peslA AR-peslA-hôneR(rquiLes )STRI-esentharC-outoiP( P(yilluuGhtudiJ/)STFIRA RI-APAC(sagniBèneélH RFI-énéesryP-diiM(deorB Mi(yllLebaippeilhiP/)STRI EFRI-niousmLi(teauberB che S)EIRI-peslA-hôneR(atzoi R(erbonniharoCJ-eiraM/PS)IRFAR /)STRI-onéuniR(neterVeniulJ/) llabiGhabetsilE/)EFFRI-ediarciP eraLoildesayP(lléoVenniA/)STR )STIR-CPDN(yloJerre/PiASS)R alhantC/)EMSARE-énéesryP-idMi -neairLor(enneitsEeèvienevG/)E -hôneR eanJ/ dar -e /) al tebasiEl/ES)DAFAR-peslA RI-onéuniR(yknsiLowsirDo AneiquelacJ/)STRI-APAC( APAC(llCo-ienzLorneitsihrC rreeiP-eanJ/)STRI-neairLor( lisousR-Languedoc(hesnciV érV/)escoursesRucB-DFI( orC(ouqueteSsoiançrF-eirMa e:esponsablR oncontiatmForPC FTSI-peslA-hôneR(etsashomTht -hôneR(gnanaiLemdnarerB/)STR )FTSIRA-eraLoildesayP(nudoiA icuclelBèneélH-eirMa/)MFI-A /)EPCRF-DCNP(yreutFrre enoîBerrdiiD/)SACOFI/DFFRI-onl idiD/P)SUET-FDI(erayBqueoniér harocHhelciM/on)iatmorFDI-esor neointAJennye: lconseietnueioncont AP(sientSsoiançrF acslA(errluleMciréatB desayP(nieulHaulP Languedoc(essiarFquesacJ e:esponsablR onalinaterntIPC acslA(errfhaefffcSdarérG )FTS - /) tenoî rei thar )esroCtAeSPACTRI-AC ES)EST-eac AS)REFC-eraLoilde )SRTIonllisousRLanguedoc gougnanerBtoberRe: eonal gogneourB(gnetiavSniaAl/ES)EST-eac-gogne esponsablR IediarciP(queLabas sayP(nrirtahCrryeihT TRI-DCNP(ehayelD hiP/)EFRI-niousmLi( alhantC/)escoursesR morN-eautH(heroucB auvSelabelsI/)STRE AIROKSA-agneetrB( ourB(anderZophetsihrC orC/)STRI-neaitquiA( ondansllAd’oguelGrryeihT sientsSançoiFr:eesponsabl lAhôneR(èsierDeciréatB/)EFFR oniérV-eirMa/)FTSIRA-eraLoilde ESTI-ACAP(adesrPLuc-eanJ/)ST asP/)STRI-neairLor(tleirHppeilhi RnneiorC/)PUSTE-FDI(auoyGal DFI(aclulRéphanetS/)SDI-eandi )STRI-étomC-heancrF(cerlCageauv AR-erentC(dourarDedmohamM/) eauouzRcarM/)SSETRI-gogneour -eandimorN-esasB(haputCnneior MdarérG/)DAACFI-eacslA(ondans pesl queoni /S)EST neialcas eiougerR ucB-DF anuelM/) AFEQDAR eau /)STIR usousM )FTSI-peslA-hôneR( peslA-hôneR(neaiontefDoëlJ neitsihrC/)FMI-APAC(tnallPi VenAn/ES)TERAF-DCNP( euiN/ougerontMeancrF-de-leI L’-DFI(othetcacSneiheratC /)STREFAQEDRA-erentC( SP.TI-neaitquiA(oueLacrreeiP ébastsSpui esponsabl olayeFliécC/)entLaurtSuttitnsI-pes /ESSSE)-peslA-hôneRd(arffffiGne seYv/AP)FRAR-DCNP(sgnaiiV ubusDnneiorC/ne)arM-urs-ylleui RTI-DFI(elelerDettgiirB/on)ziorH /EPSS)-FDI(ontuiGanneiarM gnatimLareiéralV/)euoudiBSP. abramDeniébast Jenny enneabiF/)FIM-APAC( abetsilE/)STIR-DCNP( oppiCandrterB/ASS)RFI -neairLor(afhalKaadiN raPSTIR-DFI(degarR entLaur/)STIR-étomC DAR-erentC(eötacelD /IA)RASKO-agneetrB( heraucGneilA/)SSETRI elol / SRT )FTSI-peslA-hôneR(œurrCenne eliurM/S)ESTI-APAC(antulhSabet GneiheratC/)STSEE-DCNP(noppi énéesryP-idMi(aokayMaulP/)STIR- IR-niousmLi(sherTnailA/)FIDsir /)SID-eandimorN-eautH(ouLogient rF(ersesrGenigiriV/S)TERAFEQ /)SETI-agneetrB(serllièAsilleG/ ousRcarM/)AIRASKO-agneetrB(her onLi eriontG -énées /)EFIR annY/ -heancr eloëlJ eausous atC/)erlelefkoceRolcE I-ediarciP(queLabas EIRI-peslA-hôneR(iLenzneiherat lA-hôneR(èsierDeciréatB/)EFFR S)EI -pesl Annexen°3-CompositiondescommissionspermanentesUNAFORISen2014
  26. 26. UNAFORIS - Rapport d’activité 2014 - p. 26 Annexe n°4 - Liste des sigles APB Admission post bac ARS Agence régionale de santé ASS Assistant de service social BPJEPS Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport CAFDES Certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale CAFERUIS Certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale CASF Code de l’action sociale et des familles CBMA Certificat de branche moniteur d’atelier CNESER Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche COMUE Communauté d'universités et établissements CP Commission permanente CPC Commission professionnelle consultative CPF Compte personnel de formation CPNE-FP Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle CR Conseil régional CPU Conférence des présidents d'université CSE Conseil supérieur de l'éducation DEASS Diplôme d'Etat d’assistant de service social DEEJE Diplôme d'Etat d’éducateur de jeunes enfants DEES Diplôme d'Etat d’éducateur spécialisé DEIS Diplôme d'Etat d'ingénierie sociale DEJEPS Diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport DESJEPS Diplôme d'État supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport DGCS Direction générale de la cohésion sociale DGESIP Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle DIF Droit individuel à la formation DRJSCS Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale ECTS European Credits Transfer System EFTS Etablissement de formation en travail social EGTS Etats généraux du travail social EHESP Ecole des hautes études en santé publique EJE Educateur de jeunes enfants ES Educateur spécialisé ESMS Etablissement et service médico-social ESR Enseignement supérieur et recherche ETS Educateur technique spécialisé FOAD Formation ouverte et à distance HEPASS Hautes écoles professionnelles en action sociale et de santé IMPRO Institut médico-éducatif et professionnel INS HEA Institut d’enseignement supérieur et de recherche Handicap et besoins éducatifs particuliers LMD Licence master doctorat MA Moniteur d’atelier MDPH Maison départementale des personnes handicapées ME Moniteur éducateur MIPROF Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains OPCA Organisme paritaire collecteur agréé RUFS Structure d'insertion par l'activité économique SAIE Réseau universitaire des formations du social TISF Technicien de l’intervention sociale et familiale UNAFORIS Union nationale des associations de formation et de recherche en intervention sociale VAE Validation des acquis de l’expérience
  27. 27. p. 27 - Rapport d’activité 2014 - UNAFORIS Les membres du Conseil d’administration 2014 Pierre Gauthier, président - Chantal Cornier, vice-présidente - René Boucher, vice-président - Jean-Michel Godet, secrétaire - Manuel Pélissié, trésorier - Bernard Lion, trésorier-adjoint - Gérard Boyer, membre du bureau - Stéphane Doutrelon, membre du bureau - Hugues Dublineau, membre du bureau - Claude Noël, membre du bureau - Annie Steiner, membre du bureau - Roger Abalain - Xavier Baylac - Maguy Bellot - Yvane Bertrand - Yannick Besnier - Denise Cacheux - Olivier Cany - Michel Charpy - Marie-Louise Clément - Michelle Deloulay - Serge Desseigne - Alain Dubois - Luc Ferster - Xavier Florian - Monique Girier - Francis Gosset - Virginie Gresser - Philippe Heim - Paul Heulin - Michel Hochart - Bruno Le Capitaine - Pierre Montlouis-Calixte - Béatrice Müller - Jérôme Passicousset - Patrick Perrard - Christian Rollet - Léo Sellin - François Sentis - Pierre Verneuil - Jean-François Vié L’équipe permanente * remplaçe Carine Gradel depuis septembre 2014 Bureau de l’UNAFORIS Pierre Gauthier président Chantal Cornier vice-présidente René Boucher vice-président Jean-Michel Godet secrétaire Manuel Pélissié trésorier Bernard Lion trésorier adjoint Gérard Boyer Stéphane Doutrelon Hugues Dublineau Claude Noël Annie Steiner Diane Bossière directrice générale Chloé Altwegg- Boussac chargée de mission Nathalie Bourguet chargée de mission Marie-Christine Legal assistante de direction Sylvie Coly assistante projet Camille Deutsch comptable* Louise Nirin assistante communication
  28. 28. Conception graphique : UNAFORIS - Impression : Présence Graphique (37260 Monts) Pour suivre l’actualité de l’UNAFORIS tout au long de l’année : www.unaforis.eu siège social : 8 rue Mayran - 75009 PARIS Tél. 01 53 34 14 74 - Fax 01 53 34 14 77 unaforis@unaforis.eu - www.unaforis.eu UNAFORIS Union Nationale des Associations de FOrmation et de Recherche en Intervention Sociale www.ubiqus.fr Avec le soutien de

×