SlideShare une entreprise Scribd logo

TP d'histologie spéciale G2 Bio-med université de kolwezi

Groupe la force qui sauve, Etudiants à l'université de Kolwezi (UNIKOL) en faculté de Médecine.

1  sur  9
Télécharger pour lire hors ligne
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
Ministère de l’enseignement supérieur et universitaire
UNIVERSITE DE KOLWEZI
FACULTE DE MEDECINE
Département des sciences biomédicales
DIRIGER PAR: Prof Dr YASSA Pierre
PROMOTION : G2 SBM
Présente par le groupe : LA FORCE QUI SAUVE
Année académique 2017-2018
TRAVAIL PRATIQUE D’HISTOLOGIE
GENERALE
PRESENTER PAR :
1. BANZA WA BANZA Aline
2. KANDANDJI ZEKA Jonathan
3. KASONGO KAMANDA Samy
4. KASONGO WA NGOIE Alice
5. KAZADI KABONGO Gloria
6. KUMWIMBA NSENGA Sylvain
7. ILUNGA MULEMBA Carole
8. ILUMGA WA ILUNGA Anicet
9. MUDIANGA KAULU Certa
10. MUKANDJILA KYUNGU Vigil
11. MUSHIND KAUR Jordan
12. MWENYA KALUNGA Salem
13. MUZAL-A-KAPEND Caresse
14. NGAMBO OMBA Asnath
15. NFUND TSHITEMB Nissie
16. TSHIBANGU NKUANGA Christian
17. YUMBU IMANSA Eddyne
SYSTEME REPRODUCTEUR FEMININ
Le système reproducteur féminin est constitué d’un ensemble d’organe,
responsable de la reproduction : l’utérus, le vagin, les ovaires et les organes génitaux
externes
Ce système produit les gamètes femelles (ovocytes) fournit l’environnement pour la
reproduction et tient l’embryon pendant son complet développement { travers le stade
fœtal jusqu’{ la naissance.
Comme avec les gonades males, les ovaires produisent des hormones sexuelles
stéroïdiennes.
I. OVULES, FOLLICULES ET OVOCYTES
Les gonades femelles des ovaires appariés ont chacune un cortex qui contient
plusieurs centaines des follicules ovariens et une médulle de tissu conjonctif dense et de
gros vaisseaux sanguins.
Les cortex est recouvert d’un mésothélium cuboïde l’épithélium de surface (ou
épithélium germinal) qui recouvre une couche de tissu conjonctif, la tunique albuginée.
Avant la puberté tous les follicules sont des follicules primordiaux, formés dans la
gonade fœtale en développement, chacun ayant un ovocyte primaire arrêté dans la
prophase mitotique et une couche environnante de cellules épithéliales folliculaires
squameuses.
Après la puberté, les follicules primordiaux se développent chaque mois en tant que
follicules primaires en croissance avec un ovocyte primaire élargie entouré par la
cellule épithéliale appelée « cellule granulose » qui { son tour, entourée d’une sécrétion
fluide et le métabolisme des hormones stéroïdiennes.
Pendant la croissance folliculaire, il se forme une couche mince appelée « zone
pellucide » entre l’ovocyte et les cellules de la granulose, cette zone contient des
protéines (protéines ZO) auxquelles la surface du sperme doit se lier pour atteindre
l’ovocyte lors de la fécondation.
L’ovocyte en croissance est toujours en prophase I
Le follicule primaire développe la cellule mésenchymateuse hautement vascularisée
appelée : la thèque interne plus fibreuse et la thèque externe avec des cellules
musculaires lisses.
Les cellules endocrines de la thèque interne secrètent à la fois la progestérone et les
précurseurs des œstrogènes qui sont convertis par les cellules de la granulose en
œstrogènes.
Les follicules antraux continuent à se développer en tant que follicules matures et
graafiens qui ont un grand antre remplie de liquide avec le grand ovocyte primaire
enfermé par les cellules de la granulose du cumulus oophorus.
Chaque mois, un seul follicule graafien devient un follicule dominant et subit l’ovulation.
La plupart des autres follicules en développement arrêtent et dégénèrent par apoptose
dans un processus appelé Atrésie.
II. OVULATION ET LE CORPS LUTEUM
L’ovulation implique le déplacement d’un follicule graafien dominant très large
vers la surface rugueuse pour former un renflement, l’achèvement de la mitose I et la
libération du globule polaire de l’ovocyte.
La rupture du follicule et des couvertures ovariennes libère l’ovocyte secondaire, arrêter
maintenant dans la métaphase II, et couche de cellule de la granulose attachés qui
retiennent la corona radiata.
Les cellules de la granulose et de la thèque thoracique laissées dans le vagin après
l’ovulation sont réorganisées sous l’influence de l’hormone lutéinisante (LH) pour
former la glande endocrine appelée « corps lutéum ».
Les cellules du corps jaune sont des cellules lutéines de granulose, produisant
l’œstrogène et comprenant 80% des glandes et des cellules lutéines de la thèque interne
produisant la progestérone.
Les niveaux de LH chutent environ deux semaines après l’ovulation, provoquant la perte
d’activité du corps jaune, la dégénérescence et l’élimination par les macrophages,
laissant une région temporaire remplie de collagène appelée « corpus albicans ».
III. TUBES UTERINS OU OVODUCTES
L’ovocyte secondaire ovulé et balayé dans le grand infundibulum ouvert du tube
utérin ou oviducte, et pénètre dans la région de l’ampoule de cet organe où il dégénère
s’il n’est pas fécondé.
La fertilisation est la pénétration des spermatozoïdes à travers la corona radiata.
Les événements suivant se produisent { la surface de l’ovocyte :
- le liguant de surface sur un spermatozoïde s’attachent d’abord { la protéine ZO
au tour de l’ovocyte permettant la pénétration ;
- Les granules corticaux de l’ovocyte subissent une exocytose libérant des
protéases qui transforment la zone pellucide en barrière vitelline qui empêche la
fécondation polyspérmique.
L’ovocyte complète la méiose II, produisant le second globule polaire et le pronucléus
femelle de l’ovule haploïde.
Le pronucléus femelle et le pronucléus male du sperme fusionnent, ce qui donne une
cellule diploïde appelée : « Zygote ».
La muqueuse de l’oviducte est fortement plissée dans la région de l’ampoule et doublé
par un simple épithélium cylindrique cilié et sécrétoire. Des cellules produisant du
mucus nutritif qui beigne dans le sperme.
L’oviducte musculaire organisé pour les contractions péristaltiques du tube, est
principalement du déplacement de l’embryon en développement { l’utérus.
IV. UTERUS
La muqueuse utérine ou l’endomètre est bordé par un épithélium cylindrique
simple { partir du quel des nombreuses glandes utérines qui s’étendent dans le tissu
conjonctif sous djacent.
Le changement de taux d’œstrogène et de progestérone provenant des follicules
ovariens et du corps jaune produit des changements cycliques de l’épaisseur, de
l’activité glandulaire et de l’état vasculaire de la couche fonctionnelle de l’endomètre
dans laquelle s’implante l’embryon au stade blastocyste. Lorsque l’activité sécrétoire et
l’apport vasculaire de cette couche sont maximaux. Si aucun embryon d’implant la
dégénérescence du corps jaune provoque l’effondrement des artères spiralées
dépendant de la progestérone qui apporte du sang a la couche fonctionnelle.

Recommandé

En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)
En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)
En route vers Bâle 4 : le risque opérationnel (acte 1)Emilie Scalla
 
Cours moufia2013 professionnalisation-réflexivité-analysesituationpro-suite2
Cours moufia2013 professionnalisation-réflexivité-analysesituationpro-suite2Cours moufia2013 professionnalisation-réflexivité-analysesituationpro-suite2
Cours moufia2013 professionnalisation-réflexivité-analysesituationpro-suite2philip61
 
Cours droit bancaire
Cours droit bancaireCours droit bancaire
Cours droit bancairemiwa90
 
Synthèse de thèse professionnelle sur les indicateurs RSE et le management de...
Synthèse de thèse professionnelle sur les indicateurs RSE et le management de...Synthèse de thèse professionnelle sur les indicateurs RSE et le management de...
Synthèse de thèse professionnelle sur les indicateurs RSE et le management de...Chris Delepierre
 

Contenu connexe

Tendances

Trucs et astuces - arbre des objectifs
Trucs et astuces - arbre des objectifsTrucs et astuces - arbre des objectifs
Trucs et astuces - arbre des objectifsClaude Michaud
 
Structure rapport
Structure rapportStructure rapport
Structure rapportZAHIRA123
 
Etude de faisabilité et analyse de l'existant
Etude de faisabilité et analyse de l'existantEtude de faisabilité et analyse de l'existant
Etude de faisabilité et analyse de l'existantClément Dussarps
 
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX Rahma Karmani
 
Accords de bale i et ii
Accords de bale i et iiAccords de bale i et ii
Accords de bale i et iiBenett Momory
 
Cours de structuration et fonctionnement de l’entreprise
Cours de structuration et fonctionnement de l’entreprise   Cours de structuration et fonctionnement de l’entreprise
Cours de structuration et fonctionnement de l’entreprise Youssef Rdry
 
Sortie écologique balkis
Sortie écologique balkisSortie écologique balkis
Sortie écologique balkiskatous
 
La declinaison des objectifs
La declinaison des objectifsLa declinaison des objectifs
La declinaison des objectifsfadwa-slh
 
La gestion du Besoin en fonds de roulement
La gestion du Besoin en fonds de roulementLa gestion du Besoin en fonds de roulement
La gestion du Besoin en fonds de roulementAymane Hammouti
 
Vademecum pédagogique
Vademecum pédagogiqueVademecum pédagogique
Vademecum pédagogiqueCemeaBretagne
 
Etude khettara Tafilalet
Etude khettara TafilaletEtude khettara Tafilalet
Etude khettara TafilaletOURAHOU Mohamed
 
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée?
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée? Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée?
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée? Arrow Institute
 
Gestion documentaire d’un grand projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi!
Gestion documentaire d’un grand projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi!Gestion documentaire d’un grand projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi!
Gestion documentaire d’un grand projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi!PMI-Montréal
 
Démarche de Transformation Lean, Digitale et Agile
Démarche de Transformation Lean, Digitale et AgileDémarche de Transformation Lean, Digitale et Agile
Démarche de Transformation Lean, Digitale et AgileXL Groupe
 
4.1 rôles et responsabilités
4.1 rôles et responsabilités4.1 rôles et responsabilités
4.1 rôles et responsabilitésAshoka France
 
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche ermonepoint x weave
 

Tendances (20)

Trucs et astuces - arbre des objectifs
Trucs et astuces - arbre des objectifsTrucs et astuces - arbre des objectifs
Trucs et astuces - arbre des objectifs
 
Structure rapport
Structure rapportStructure rapport
Structure rapport
 
Etude de faisabilité et analyse de l'existant
Etude de faisabilité et analyse de l'existantEtude de faisabilité et analyse de l'existant
Etude de faisabilité et analyse de l'existant
 
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
Déploiement du Lean Management au sein de l’entreprise SITEX
 
La Non Qualité
La Non Qualité La Non Qualité
La Non Qualité
 
Accords de bale i et ii
Accords de bale i et iiAccords de bale i et ii
Accords de bale i et ii
 
Cours de structuration et fonctionnement de l’entreprise
Cours de structuration et fonctionnement de l’entreprise   Cours de structuration et fonctionnement de l’entreprise
Cours de structuration et fonctionnement de l’entreprise
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
Sortie écologique balkis
Sortie écologique balkisSortie écologique balkis
Sortie écologique balkis
 
La declinaison des objectifs
La declinaison des objectifsLa declinaison des objectifs
La declinaison des objectifs
 
La gestion du Besoin en fonds de roulement
La gestion du Besoin en fonds de roulementLa gestion du Besoin en fonds de roulement
La gestion du Besoin en fonds de roulement
 
Vademecum pédagogique
Vademecum pédagogiqueVademecum pédagogique
Vademecum pédagogique
 
Gpec sofitel
Gpec sofitelGpec sofitel
Gpec sofitel
 
Etude khettara Tafilalet
Etude khettara TafilaletEtude khettara Tafilalet
Etude khettara Tafilalet
 
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée?
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée? Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée?
Juqu'où la responsabilité du compliance officer peut-elle être engagée?
 
Gestion documentaire d’un grand projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi!
Gestion documentaire d’un grand projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi!Gestion documentaire d’un grand projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi!
Gestion documentaire d’un grand projet par l’exemple du CHUM, un projet en soi!
 
Droit fiscal au maroc l'is
Droit fiscal au maroc l'isDroit fiscal au maroc l'is
Droit fiscal au maroc l'is
 
Démarche de Transformation Lean, Digitale et Agile
Démarche de Transformation Lean, Digitale et AgileDémarche de Transformation Lean, Digitale et Agile
Démarche de Transformation Lean, Digitale et Agile
 
4.1 rôles et responsabilités
4.1 rôles et responsabilités4.1 rôles et responsabilités
4.1 rôles et responsabilités
 
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
 

Similaire à TP d'histologie spéciale G2 Bio-med université de kolwezi

Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...university of kolwezi, group, searchers
 
4eme cour-folliculogense
4eme cour-folliculogense4eme cour-folliculogense
4eme cour-folliculogensenoraeah med
 
1 Es Cycles Femme
1 Es Cycles Femme1 Es Cycles Femme
1 Es Cycles Femmeguest07c7f
 
BTS diététique Transmission de la vie et developpement de l enfant
BTS diététique Transmission de la vie et developpement de l enfantBTS diététique Transmission de la vie et developpement de l enfant
BTS diététique Transmission de la vie et developpement de l enfantFranckRencurel
 
Systeme genital femelle
Systeme genital femelleSysteme genital femelle
Systeme genital femelleEgn Njeba
 
oeuf_féconde_1semaine (2).ppt
oeuf_féconde_1semaine (2).pptoeuf_féconde_1semaine (2).ppt
oeuf_féconde_1semaine (2).pptfadimadinina
 
Resume du tube digestif
Resume du tube digestifResume du tube digestif
Resume du tube digestifAlfredMUSA
 
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZItravail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZIuniversity of kolwezi, group, searchers
 
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...university of kolwezi, group, searchers
 
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZItravail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZIuniversity of kolwezi, group, searchers
 
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIKOL
travail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIKOLtravail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIKOL
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIKOLuniversity of kolwezi, group, searchers
 
1_ere semaine du developpement embryonnaire
  1_ere semaine du developpement embryonnaire  1_ere semaine du developpement embryonnaire
1_ere semaine du developpement embryonnairenoraeah med
 
Suites des couches physiologiques et pathologiques
Suites des couches physiologiques et pathologiquesSuites des couches physiologiques et pathologiques
Suites des couches physiologiques et pathologiquesEluzaiNdiwelubula
 
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...university of kolwezi, group, searchers
 

Similaire à TP d'histologie spéciale G2 Bio-med université de kolwezi (20)

Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
 
4eme cour-folliculogense
4eme cour-folliculogense4eme cour-folliculogense
4eme cour-folliculogense
 
1 Es Cycles Femme
1 Es Cycles Femme1 Es Cycles Femme
1 Es Cycles Femme
 
GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770
 GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770 GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770
GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770
 
Premiers stades du developpemet embryonnaire
Premiers stades du developpemet embryonnairePremiers stades du developpemet embryonnaire
Premiers stades du developpemet embryonnaire
 
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMEDTRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
 
BTS diététique Transmission de la vie et developpement de l enfant
BTS diététique Transmission de la vie et developpement de l enfantBTS diététique Transmission de la vie et developpement de l enfant
BTS diététique Transmission de la vie et developpement de l enfant
 
Systeme genital femelle
Systeme genital femelleSysteme genital femelle
Systeme genital femelle
 
oeuf_féconde_1semaine (2).ppt
oeuf_féconde_1semaine (2).pptoeuf_féconde_1semaine (2).ppt
oeuf_féconde_1semaine (2).ppt
 
Resume du tube digestif
Resume du tube digestifResume du tube digestif
Resume du tube digestif
 
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZItravail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
 
Histologie
HistologieHistologie
Histologie
 
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMEDTRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
 
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...
 
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZItravail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
 
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIKOL
travail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIKOLtravail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIKOL
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIKOL
 
1_ere semaine du developpement embryonnaire
  1_ere semaine du developpement embryonnaire  1_ere semaine du developpement embryonnaire
1_ere semaine du developpement embryonnaire
 
Suites des couches physiologiques et pathologiques
Suites des couches physiologiques et pathologiquesSuites des couches physiologiques et pathologiques
Suites des couches physiologiques et pathologiques
 
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...
Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasr...
 
Synthese de tissu epithelial
Synthese de tissu epithelialSynthese de tissu epithelial
Synthese de tissu epithelial
 

Dernier

7-Cancer du rectum.pptx cours complet aa
7-Cancer du rectum.pptx cours complet aa7-Cancer du rectum.pptx cours complet aa
7-Cancer du rectum.pptx cours complet aamadiassakonate1
 
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptxSidoShinn
 
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptxSidoShinn
 
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptxECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptxIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfLes atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfStellaDiMare3
 
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptxS/Abdessemed
 
Principes de radioprotection.ppt · version 1.ppt
Principes de radioprotection.ppt · version 1.pptPrincipes de radioprotection.ppt · version 1.ppt
Principes de radioprotection.ppt · version 1.pptAlliouiWalid
 
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptxSidoShinn
 

Dernier (8)

7-Cancer du rectum.pptx cours complet aa
7-Cancer du rectum.pptx cours complet aa7-Cancer du rectum.pptx cours complet aa
7-Cancer du rectum.pptx cours complet aa
 
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
 
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
 
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptxECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
ECHINOCOCCOSE KYSTIQUE Dr BENLARIBI I H ACTUALITE 2024.pptx
 
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfLes atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
 
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
 
Principes de radioprotection.ppt · version 1.ppt
Principes de radioprotection.ppt · version 1.pptPrincipes de radioprotection.ppt · version 1.ppt
Principes de radioprotection.ppt · version 1.ppt
 
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
 

TP d'histologie spéciale G2 Bio-med université de kolwezi

  • 1. REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Ministère de l’enseignement supérieur et universitaire UNIVERSITE DE KOLWEZI FACULTE DE MEDECINE Département des sciences biomédicales DIRIGER PAR: Prof Dr YASSA Pierre PROMOTION : G2 SBM Présente par le groupe : LA FORCE QUI SAUVE Année académique 2017-2018 TRAVAIL PRATIQUE D’HISTOLOGIE GENERALE
  • 2. PRESENTER PAR : 1. BANZA WA BANZA Aline 2. KANDANDJI ZEKA Jonathan 3. KASONGO KAMANDA Samy 4. KASONGO WA NGOIE Alice 5. KAZADI KABONGO Gloria 6. KUMWIMBA NSENGA Sylvain 7. ILUNGA MULEMBA Carole 8. ILUMGA WA ILUNGA Anicet 9. MUDIANGA KAULU Certa 10. MUKANDJILA KYUNGU Vigil 11. MUSHIND KAUR Jordan 12. MWENYA KALUNGA Salem 13. MUZAL-A-KAPEND Caresse 14. NGAMBO OMBA Asnath 15. NFUND TSHITEMB Nissie 16. TSHIBANGU NKUANGA Christian 17. YUMBU IMANSA Eddyne
  • 3. SYSTEME REPRODUCTEUR FEMININ Le système reproducteur féminin est constitué d’un ensemble d’organe, responsable de la reproduction : l’utérus, le vagin, les ovaires et les organes génitaux externes Ce système produit les gamètes femelles (ovocytes) fournit l’environnement pour la reproduction et tient l’embryon pendant son complet développement { travers le stade fœtal jusqu’{ la naissance. Comme avec les gonades males, les ovaires produisent des hormones sexuelles stéroïdiennes. I. OVULES, FOLLICULES ET OVOCYTES Les gonades femelles des ovaires appariés ont chacune un cortex qui contient plusieurs centaines des follicules ovariens et une médulle de tissu conjonctif dense et de gros vaisseaux sanguins. Les cortex est recouvert d’un mésothélium cuboïde l’épithélium de surface (ou épithélium germinal) qui recouvre une couche de tissu conjonctif, la tunique albuginée.
  • 4. Avant la puberté tous les follicules sont des follicules primordiaux, formés dans la gonade fœtale en développement, chacun ayant un ovocyte primaire arrêté dans la prophase mitotique et une couche environnante de cellules épithéliales folliculaires squameuses. Après la puberté, les follicules primordiaux se développent chaque mois en tant que follicules primaires en croissance avec un ovocyte primaire élargie entouré par la cellule épithéliale appelée « cellule granulose » qui { son tour, entourée d’une sécrétion fluide et le métabolisme des hormones stéroïdiennes. Pendant la croissance folliculaire, il se forme une couche mince appelée « zone pellucide » entre l’ovocyte et les cellules de la granulose, cette zone contient des protéines (protéines ZO) auxquelles la surface du sperme doit se lier pour atteindre l’ovocyte lors de la fécondation. L’ovocyte en croissance est toujours en prophase I Le follicule primaire développe la cellule mésenchymateuse hautement vascularisée appelée : la thèque interne plus fibreuse et la thèque externe avec des cellules musculaires lisses. Les cellules endocrines de la thèque interne secrètent à la fois la progestérone et les précurseurs des œstrogènes qui sont convertis par les cellules de la granulose en œstrogènes. Les follicules antraux continuent à se développer en tant que follicules matures et graafiens qui ont un grand antre remplie de liquide avec le grand ovocyte primaire enfermé par les cellules de la granulose du cumulus oophorus. Chaque mois, un seul follicule graafien devient un follicule dominant et subit l’ovulation. La plupart des autres follicules en développement arrêtent et dégénèrent par apoptose dans un processus appelé Atrésie.
  • 5. II. OVULATION ET LE CORPS LUTEUM L’ovulation implique le déplacement d’un follicule graafien dominant très large vers la surface rugueuse pour former un renflement, l’achèvement de la mitose I et la libération du globule polaire de l’ovocyte. La rupture du follicule et des couvertures ovariennes libère l’ovocyte secondaire, arrêter maintenant dans la métaphase II, et couche de cellule de la granulose attachés qui retiennent la corona radiata. Les cellules de la granulose et de la thèque thoracique laissées dans le vagin après l’ovulation sont réorganisées sous l’influence de l’hormone lutéinisante (LH) pour former la glande endocrine appelée « corps lutéum ». Les cellules du corps jaune sont des cellules lutéines de granulose, produisant l’œstrogène et comprenant 80% des glandes et des cellules lutéines de la thèque interne produisant la progestérone. Les niveaux de LH chutent environ deux semaines après l’ovulation, provoquant la perte d’activité du corps jaune, la dégénérescence et l’élimination par les macrophages, laissant une région temporaire remplie de collagène appelée « corpus albicans ».
  • 6. III. TUBES UTERINS OU OVODUCTES L’ovocyte secondaire ovulé et balayé dans le grand infundibulum ouvert du tube utérin ou oviducte, et pénètre dans la région de l’ampoule de cet organe où il dégénère s’il n’est pas fécondé. La fertilisation est la pénétration des spermatozoïdes à travers la corona radiata. Les événements suivant se produisent { la surface de l’ovocyte : - le liguant de surface sur un spermatozoïde s’attachent d’abord { la protéine ZO au tour de l’ovocyte permettant la pénétration ; - Les granules corticaux de l’ovocyte subissent une exocytose libérant des protéases qui transforment la zone pellucide en barrière vitelline qui empêche la fécondation polyspérmique. L’ovocyte complète la méiose II, produisant le second globule polaire et le pronucléus femelle de l’ovule haploïde. Le pronucléus femelle et le pronucléus male du sperme fusionnent, ce qui donne une cellule diploïde appelée : « Zygote ». La muqueuse de l’oviducte est fortement plissée dans la région de l’ampoule et doublé par un simple épithélium cylindrique cilié et sécrétoire. Des cellules produisant du mucus nutritif qui beigne dans le sperme. L’oviducte musculaire organisé pour les contractions péristaltiques du tube, est principalement du déplacement de l’embryon en développement { l’utérus. IV. UTERUS La muqueuse utérine ou l’endomètre est bordé par un épithélium cylindrique simple { partir du quel des nombreuses glandes utérines qui s’étendent dans le tissu conjonctif sous djacent. Le changement de taux d’œstrogène et de progestérone provenant des follicules ovariens et du corps jaune produit des changements cycliques de l’épaisseur, de l’activité glandulaire et de l’état vasculaire de la couche fonctionnelle de l’endomètre dans laquelle s’implante l’embryon au stade blastocyste. Lorsque l’activité sécrétoire et l’apport vasculaire de cette couche sont maximaux. Si aucun embryon d’implant la dégénérescence du corps jaune provoque l’effondrement des artères spiralées dépendant de la progestérone qui apporte du sang a la couche fonctionnelle.
  • 7. La dégénérescence des artères spiralées produit une Ischémie dans le réticulum endoplasmique, provoquant l’élimination de cette couche pendant les règles, après quoi, il se régénère { partir de la couche basale sur l’influence des œstrogènes Le placenta est principalement constitué de villosités choriales, qui forment les lacunes vasculaires du trophoblaste extra-embryonnaire de l’endomètre. L’échange placentaire de nutriment, des déchets d’oxygène et de gaz carbonique se produit entre le sang fœtal dans les villosités choléales et bain de sang maternel. V. CERVIX, VAGIN ET GLANDES MAMMAIRES La muqueuse de l’extrémité étroite est inferieure de l’utérus, du col de l’utérus ne change pas cycliquement sous l’influence de l’hormone ; l’épithélium cylindrique simple se transforme brusquement en squameux stratifié à la partie externe du col (exo col). La muqueuse du vagin tapissée d’épithélium pavimenteux stratifié entouré d’une musculeuse. Dans les glandes mammaires, les sécrétions alvéolaires se développent après berty sur un système de conduits ramifié avec des sinus lactifères inferieurs au mamelon. La sécrétion lactée (lactation), qui débute { la fin de la grossesse et dure jusqu’au sevrage, implique à la fois une exocytose protéique et une sécrétion apocrine de gouttelettes lipidiques. LA REGULATION HORMONALE DE LA FONCTION OVARIENNE
  • 8. LA CORELLATION DES CYCLES OVARIENS ET MENSTRUATRUELS AVEC LES NIVEAUX DE LEURS HORMONES DE CONTROLE
  • 9. TABLEAU 0-1 : ETAPES DU CYCLE MENSTRUEL Variable Phase proliférative Phase sécrétoire ou lutéine Cycle menstruel Action principale des hormones de l’hypophyse Les hormones vont stimuler la croissance des follicules au niveau du cortex Taux élevé de LH au début de la phase sécrétoire à la suite de la sécrétion des œstrogènes crée un feed back positive au niveau de l’hypothalamus et de l’hypophyse. LH va induire l’ovulation Hormones dominantes retrouvé pendant le cycle menstruel Beaucoup d’œstrogènes sera sécrété ^par des follicules qui agira au niveau de l’utérus, vagin et tube La progestérone agira au niveau de l’artère spiral du coté fonctionnel il y aura production d’œstrogène en petite quantité Cessation de productio n des progestér ones Au niveau de l’endomètre Croissance proliférative de la muqueuse de l’endomètre par le FSH et l’œstrogène Croissanc e de la muqueuse , Sécrétion glandulair e Saignement de la muqueuse environ 14 jours après ovulation Evénement qui se passe au niveau des ovaires Croissance rapide dominante des follicules jusqu’{ la phase pré-ovulatoire (primordiale, primaire, secondaire et mur de dégraaf) ovulatio n Dévelop pement du corps jaune s’il n’ ya pas eu fécondat ion Dégénérat ion du corps jaune (corps blanc)