SlideShare une entreprise Scribd logo

Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasrto intestin

Etudiants chercheurs de l'Université de Kolwezi

1  sur  6
Télécharger pour lire hors ligne
UNIVERSITE DE KOLWEZI
FACULTE DE MEDECINE
Département de sciences biomédicales
Dirigé par ꞉Prof. Dr. Yassa Pierre
Ass. Dr YOWA Yvette
 KAPENDA TSHAKWANDA Grace
 ILUNGA GYUMA Japhet
 KANAM KAJIMB Naomi
 MULONGO KALUMBA Irene
 KALUMBU KAJI Ruth
 KABINDA MWADI TSHIJIKA Solange
 KASONGO LUNDA Myna
 KAZEMB MWANGAL Bavon
 KASONGO MOSEKA Mylaine
 KALAMBA DUNIA Dieudonne
 KIHUYA LWAMBA Elie
 MANBWE KULITA Nadia
 MWANDWE KINZAMBA Noëlla
 WEJILE SAHENGA Bonheur
 NSANY KAPEND Rodrigue
ANNEE ACADEMIQUE 2017-2018
TRAVAIL PRATIQUE D’HISTOLOGIE
RESUME DU SYSTEME GASTRO INTESTINAL
Le système gastro intestinal consiste à morceler les substances nutritives de
manière à faciliter leur absorption dans le corps. A la jonction
oesophagogastrique, l’épithélium pavimenteux stratifié se transforme
brusquement en simple épithélium cylindrique invaginant dans la lamina propria
comme autant des glandes tubulaires ramifiées.
1. L’ESTOMAC
L’estomac a 4 régions principales :
 Le cardia supérieur et le pylore inferieur, qui sont assez semblable
histologiquement,
 L’inter, le fundus et le corps ventaux, qui sont également similaire, la
muqueuse du fond et du corps de l’estomac est creusé par des nombreuses
fosses gastriques qui sont alignées comme la lumière de l’estomac avec
les cellules muqueuses superficiel et qui conduisent aux glandes
gastriques bronches.
Les cellules muqueuses de surface secrète une couche épaisse de mucus
visqueux avec des ions bicarbonate, qui protège ces cellules et la lamina
propria sous-jacente.
Les glandes gastriques sont bordées par L’épithélium avec 4 types des
cellules majeures, ainsi que leurs cellules souches pluripotentes dans les
régions du cou étroites de ces glandes :
 Les cellules du cou muqueuses comprennent des précurseurs
immatures des cellules muqueuses superficielles, mais
produisent moins de mucus alcalin en migrant dans les fosses
gastriques
 les cellules pariétales sont des grandes cellules avec
beaucoup de mitochondries et des grands canalicules HCI
dont la sécrétion gastrique, il secrète également des facteurs
intrinsèques de la vitamine.
 Les cellules principales (zymogènes), regroupés
principalement dans la moitié inferieur des glandes
gastriques, secrète la protéine pepsinogène activée par le
faible pH de la lumière pour former la pepsine protéase
majeure
 Les cellules entées endocrines sont des cellules épithéliales
dispersées du système Neuroendocrinien diffus, qui libère
des hormones peptidique pour réguler les activités des tissus
voisins au cours de la digestion des aliments.
La muqueuse de l’estomac dans les régions cardiaques et pylorique, a des
ramifications cardiaques et pyloriques qui se composent presque
entièrement de cellules muqueuse de la colonne, dépourvue des cellules
pariétales et principales.
2. INTESTIN GRELE
L’intestin grêle a 3 régions : le duodénum avec des grandes glandes muqueuses dans la
sous muqueuse appelées glande duodénales ; le jéjunum ; et l’iléon avec des grandes
plaques de Peyer muqueuse et sous muqueuse et les glandes intestinale tubulaires
simples(ou cryptes), ainsi que les cellules de Paneth productrices de defensine
profondément dans les glandes à travers les entérocytes pour l’absorption par les
capillaires.
Dans toutes les régions de l’intestin grêle, la muqueuse a des millions des
villosités saillantes, avec un épithélium cylindrique simple sur les noyaux de la
lamina propria.
Les cellules souches de ces glandes produisent des cellules épithéliales
cylindrique des villosités, principalement les cellules caliciforme et les
entérocytes. Le sucre et les acides aminés produits par les étapes finales de la
digestion des hydrates de carbone et des polypeptides dans les glucocalyx
subissent une transcytose. Le produit de digestion lipidique associée aux sels
biliaire est absorbé par les entérocytes et converties en triglycérides et en
lipoprotéines pour être libéré sous forme de chylomicrons et absorbés par un
lymphatique appelé un lactéal dans le noyau de chaque villus
Muscle lisse de la lamina propria et muscularis mucosité, sous le contrôle du
plexus sous muqueux autonome(Meissner) déplace les villosités et contribue à
propulser la lymphe à travers les lactaires
Les glandes gastriques secrètent les pepsinogène protéine qui est activé par le
bas pH dans la lumière pour former la pepsine protéase majeure.
Muscle lisse dans la couche circulaire interne et la couche longitudinale externe
dans le muscle, sous le contrôle du plexus myenterique autonome, produit un
fort péristaltisme.
3. LE GROS INTESTIN
Il a 3 régions majeures : Le coecum court, avec l’appendice ; le Colon long,
avec son ascendant, transversale, descendant, et portons sigmoïde ; et le Rectum.
Le long de toute sa longueur, la muqueuse du gros intestin a des millions
des glandes intestinales tubulaires simple et court, garnies des cellules
caliciforme lubrifiantes et des cellules absorbantes pour l’absorption d’eau
et des électrolytes, la muqueuse du colon a sa couche longitudinal externe
subdivisé en muscle lisse appelé Teniae coli , qui agissent dans le
mouvement péristaltique des matière fécales jusqu’au rectum.
4. CANAL ANAL
Au niveau du canal anal, l’épithélium cylindrique simple qui borde le rectum se
décale brusquement en épithélium pavimenteux stratifié de la peau à l’anus.
Près de l’anus la couche circulaire de la musculeuse rectale forme le sphincter
anal externe, avec le contrôle supplémentaire exercé par le muscle strié du
sphincter anal externe.

Recommandé

Contenu connexe

Similaire à Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasrto intestin

Reticulum endoplasmique et granule secretoire
Reticulum endoplasmique et granule secretoireReticulum endoplasmique et granule secretoire
Reticulum endoplasmique et granule secretoirePierrotMD
 
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZItravail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZIuniversity of kolwezi, group, searchers
 
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZItravail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZIuniversity of kolwezi, group, searchers
 
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...university of kolwezi, group, searchers
 
Digestion ii
Digestion iiDigestion ii
Digestion iilaamlove
 
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...university of kolwezi, group, searchers
 
BTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalBTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalFranckRencurel
 
10 physiologie digestive 18.pdf
10 physiologie digestive 18.pdf10 physiologie digestive 18.pdf
10 physiologie digestive 18.pdfssuiam588
 
Anatomie vesico sphincterienne
  Anatomie vesico sphincterienne  Anatomie vesico sphincterienne
Anatomie vesico sphincterienneSoulimane Baro
 
Anatomie physio S.digestif.pptx.pdf
Anatomie  physio S.digestif.pptx.pdfAnatomie  physio S.digestif.pptx.pdf
Anatomie physio S.digestif.pptx.pdfSamiraMBasskar
 
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdf
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdfMODULE 5 BROMATOLOGIE.pdf
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdfJulien Rayes
 
Le système digestif
Le système digestifLe système digestif
Le système digestifsambou0198e
 
Le système digestif
Le système digestifLe système digestif
Le système digestifAleCla0189
 
Zakaría, marcos, álvaro y unai
Zakaría, marcos, álvaro y unaiZakaría, marcos, álvaro y unai
Zakaría, marcos, álvaro y unaijlealleon
 

Similaire à Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasrto intestin (20)

Reticulum endoplasmique et granule secretoire
Reticulum endoplasmique et granule secretoireReticulum endoplasmique et granule secretoire
Reticulum endoplasmique et granule secretoire
 
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZItravail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
 
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZItravail pratique d'histologie Générale  G2 Bio-Méd  UNIVERSITE DE KOLWEZI
travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Méd UNIVERSITE DE KOLWEZI
 
Histologie
HistologieHistologie
Histologie
 
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMEDTRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
 
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...
université de kolwezi- faculté de médecine travail pratique de l'histologie-é...
 
Digestion ii
Digestion iiDigestion ii
Digestion ii
 
le systeme urinaire
 le systeme urinaire le systeme urinaire
le systeme urinaire
 
TP d'histologie spéciale G2 Bio-med université de kolwezi
TP d'histologie spéciale G2 Bio-med université de kolweziTP d'histologie spéciale G2 Bio-med université de kolwezi
TP d'histologie spéciale G2 Bio-med université de kolwezi
 
LA MITOCHONDRIE
LA MITOCHONDRIELA MITOCHONDRIE
LA MITOCHONDRIE
 
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
Travail pratique d'Histologie générale G2-Bio-Med- UNIVERSITE DE KOLWEZI UNIK...
 
BTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalBTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinal
 
10 physiologie digestive 18.pdf
10 physiologie digestive 18.pdf10 physiologie digestive 18.pdf
10 physiologie digestive 18.pdf
 
Anatomie vesico sphincterienne
  Anatomie vesico sphincterienne  Anatomie vesico sphincterienne
Anatomie vesico sphincterienne
 
Le cytoplasme
Le cytoplasmeLe cytoplasme
Le cytoplasme
 
Anatomie physio S.digestif.pptx.pdf
Anatomie  physio S.digestif.pptx.pdfAnatomie  physio S.digestif.pptx.pdf
Anatomie physio S.digestif.pptx.pdf
 
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdf
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdfMODULE 5 BROMATOLOGIE.pdf
MODULE 5 BROMATOLOGIE.pdf
 
Le système digestif
Le système digestifLe système digestif
Le système digestif
 
Le système digestif
Le système digestifLe système digestif
Le système digestif
 
Zakaría, marcos, álvaro y unai
Zakaría, marcos, álvaro y unaiZakaría, marcos, álvaro y unai
Zakaría, marcos, álvaro y unai
 

Dernier

L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREL’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREsoshepatites
 
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptxSidoShinn
 
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptxS/Abdessemed
 
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptxSidoShinn
 
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptxSidoShinn
 
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfLes atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfStellaDiMare3
 

Dernier (6)

L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIREL’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
L’HÉPATITE B, M’AIDER À LA COMPRENDRE, SAVOIR CE QU’IL FAUT FAIRE
 
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
 
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
 
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
 
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
 
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdfLes atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
Les atteintes musculo-squelettiques dans l’hémophilie JFR 2023.pdf
 

Travail pratique de l'histologie G2-Bio-Med Université de Kolwezi-UNIKOL-Gasrto intestin

  • 1. UNIVERSITE DE KOLWEZI FACULTE DE MEDECINE Département de sciences biomédicales Dirigé par ꞉Prof. Dr. Yassa Pierre Ass. Dr YOWA Yvette  KAPENDA TSHAKWANDA Grace  ILUNGA GYUMA Japhet  KANAM KAJIMB Naomi  MULONGO KALUMBA Irene  KALUMBU KAJI Ruth  KABINDA MWADI TSHIJIKA Solange  KASONGO LUNDA Myna  KAZEMB MWANGAL Bavon  KASONGO MOSEKA Mylaine  KALAMBA DUNIA Dieudonne  KIHUYA LWAMBA Elie  MANBWE KULITA Nadia  MWANDWE KINZAMBA Noëlla  WEJILE SAHENGA Bonheur  NSANY KAPEND Rodrigue ANNEE ACADEMIQUE 2017-2018 TRAVAIL PRATIQUE D’HISTOLOGIE
  • 2. RESUME DU SYSTEME GASTRO INTESTINAL Le système gastro intestinal consiste à morceler les substances nutritives de manière à faciliter leur absorption dans le corps. A la jonction oesophagogastrique, l’épithélium pavimenteux stratifié se transforme brusquement en simple épithélium cylindrique invaginant dans la lamina propria comme autant des glandes tubulaires ramifiées.
  • 3. 1. L’ESTOMAC L’estomac a 4 régions principales :  Le cardia supérieur et le pylore inferieur, qui sont assez semblable histologiquement,  L’inter, le fundus et le corps ventaux, qui sont également similaire, la muqueuse du fond et du corps de l’estomac est creusé par des nombreuses fosses gastriques qui sont alignées comme la lumière de l’estomac avec les cellules muqueuses superficiel et qui conduisent aux glandes gastriques bronches. Les cellules muqueuses de surface secrète une couche épaisse de mucus visqueux avec des ions bicarbonate, qui protège ces cellules et la lamina propria sous-jacente. Les glandes gastriques sont bordées par L’épithélium avec 4 types des cellules majeures, ainsi que leurs cellules souches pluripotentes dans les régions du cou étroites de ces glandes :  Les cellules du cou muqueuses comprennent des précurseurs immatures des cellules muqueuses superficielles, mais produisent moins de mucus alcalin en migrant dans les fosses gastriques  les cellules pariétales sont des grandes cellules avec beaucoup de mitochondries et des grands canalicules HCI dont la sécrétion gastrique, il secrète également des facteurs intrinsèques de la vitamine.  Les cellules principales (zymogènes), regroupés principalement dans la moitié inferieur des glandes gastriques, secrète la protéine pepsinogène activée par le faible pH de la lumière pour former la pepsine protéase majeure  Les cellules entées endocrines sont des cellules épithéliales dispersées du système Neuroendocrinien diffus, qui libère des hormones peptidique pour réguler les activités des tissus voisins au cours de la digestion des aliments. La muqueuse de l’estomac dans les régions cardiaques et pylorique, a des ramifications cardiaques et pyloriques qui se composent presque entièrement de cellules muqueuse de la colonne, dépourvue des cellules pariétales et principales.
  • 4. 2. INTESTIN GRELE L’intestin grêle a 3 régions : le duodénum avec des grandes glandes muqueuses dans la sous muqueuse appelées glande duodénales ; le jéjunum ; et l’iléon avec des grandes plaques de Peyer muqueuse et sous muqueuse et les glandes intestinale tubulaires simples(ou cryptes), ainsi que les cellules de Paneth productrices de defensine profondément dans les glandes à travers les entérocytes pour l’absorption par les capillaires. Dans toutes les régions de l’intestin grêle, la muqueuse a des millions des villosités saillantes, avec un épithélium cylindrique simple sur les noyaux de la lamina propria. Les cellules souches de ces glandes produisent des cellules épithéliales cylindrique des villosités, principalement les cellules caliciforme et les entérocytes. Le sucre et les acides aminés produits par les étapes finales de la digestion des hydrates de carbone et des polypeptides dans les glucocalyx subissent une transcytose. Le produit de digestion lipidique associée aux sels biliaire est absorbé par les entérocytes et converties en triglycérides et en lipoprotéines pour être libéré sous forme de chylomicrons et absorbés par un lymphatique appelé un lactéal dans le noyau de chaque villus Muscle lisse de la lamina propria et muscularis mucosité, sous le contrôle du plexus sous muqueux autonome(Meissner) déplace les villosités et contribue à propulser la lymphe à travers les lactaires Les glandes gastriques secrètent les pepsinogène protéine qui est activé par le bas pH dans la lumière pour former la pepsine protéase majeure. Muscle lisse dans la couche circulaire interne et la couche longitudinale externe dans le muscle, sous le contrôle du plexus myenterique autonome, produit un fort péristaltisme.
  • 5. 3. LE GROS INTESTIN Il a 3 régions majeures : Le coecum court, avec l’appendice ; le Colon long, avec son ascendant, transversale, descendant, et portons sigmoïde ; et le Rectum. Le long de toute sa longueur, la muqueuse du gros intestin a des millions des glandes intestinales tubulaires simple et court, garnies des cellules caliciforme lubrifiantes et des cellules absorbantes pour l’absorption d’eau et des électrolytes, la muqueuse du colon a sa couche longitudinal externe subdivisé en muscle lisse appelé Teniae coli , qui agissent dans le mouvement péristaltique des matière fécales jusqu’au rectum.
  • 6. 4. CANAL ANAL Au niveau du canal anal, l’épithélium cylindrique simple qui borde le rectum se décale brusquement en épithélium pavimenteux stratifié de la peau à l’anus. Près de l’anus la couche circulaire de la musculeuse rectale forme le sphincter anal externe, avec le contrôle supplémentaire exercé par le muscle strié du sphincter anal externe.