La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL          La co-animation dans les...
La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL  1 - Contexte  •   Étudiants de l...
La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL  2 - Objectifs  La co-animation e...
La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL   Quel intérêt pour les animateur...
La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL      Quel intérêt pour les animat...
La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL  3 – Démarches et outils utilisés...
La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL  4 – Evaluation  •   Une asymétri...
La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL  5 – Liens entre cette pratique e...
La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL  6 – Pour plus d’informations…  •...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation rodriguez-fdl-original

537 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
537
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
267
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation rodriguez-fdl-original

  1. 1. La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieurs Noura El Sayed Rodríguez FdL
  2. 2. La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL 1 - Contexte • Étudiants de langue espagnole- ELE (Español Lengua Extranjera) – 4ª niveau qui correspond au niveau B2 du cadre commun européen de référence ( Marco Común Europeo de Referencia) • Étudiants Niveau B : utilisateur indépendant subdivisé en niveau seuil (B1) et avancé ou indépendant (B2). Il correspond à une " compétence opérationnelle limitée ") ou une " réponse appropriée dans des situations courantes • Etudiants ayant suivi tous les niveaux à la FdL • Animateurs natifs de cours de langue • Atelier d´expression orale • Durée: 3 heures • Cadre commun européen de référence
  3. 3. La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL 2 - Objectifs La co-animation est un cours qui se déroule avec deux animateurs en face dun même groupe d‘étudiants et sur une même plage horaire ; il ne sagit pas de faire des cours en divisant la classe en groupe mais bien de faire cours à toute la classe avec les deux animateurs en même temps. • Garantir une complémentarité des connaissances et activités • Procurer aux étudiants des modèles appropriés de communication et dinteraction • Dynamiser le groupe d´étudiants • Permettre une complémentarité sur le plan des interventions, surtout dans les jeux de rôle, les simulations et autres activités danimation. • Eviter les cours de langue magistraux • Former les co-animateurs
  4. 4. La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL Quel intérêt pour les animateurs et les étudiants ? • Lintérêt de la présence dun autre animateur dans la classe joue sur plusieurs registres. Les pratiques les plus fréquentes organisent différentes modalités de regroupement et de prises en charge des étudiants. • Les pratiques de co-animation favorisent ainsi la mutualisation des compétences professionnelles et sappuient sur de nouvelles aptitudes, comme par exemple la capacité à organiser autrement, avec dautres, son travail. • Au-delà de ces formes de collaborations, le travail conjoint offre aussi la possibilité de développer des compétences professionnelles grâce à des dispositifs dobservation mutuelle entre animateurs ou, en amont des interventions, à une co-élaboration des situations dapprentissage. • Il peut également être loccasion dune observation fine des étudiants, danalyse de leurs modes dapprentissages, des sources derreurs, afin de leur apporter une aide et un soutien plus pertinents.
  5. 5. La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL Quel intérêt pour les animateurs et les étudiants ? • C’est l’occasion d’échanges : • sur les difficultés rencontrées (et un moyen d’en avoir une meilleure perception), • sur la manière de surmonter ces difficultés, • sur les objectifs à atteindre (pour l’étudiant comme pour l’animateur), • L’angoisse d’un animateur débutant peut être grandement diminuée par la relation à une personne expérimentée • Donne une excellente source de formation à un animateur inexpérimenté; • Certaines situations de formation peuvent être très insécurisantes, notamment pour des formateurs peu ou pas aguerris. Il faut parfois saventurer sur des terrains peu ou pas reconnus. La co-animation suppose souvent de structurer limprévisible. Etre deux permet de bénéficier dune double expérience, de mieux anticiper, dêtre plus à lécoute, dêtre plus créatifs en terme de propositions.
  6. 6. La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL 3 – Démarches et outils utilisés • Faire un diagnostic déterminant la composition du groupe ou de la classe qui bénéficiera de la co-intervention, ainsi que les objectifs, le contenu et le nombre des séances envisagées. • Les séances de co-interventions doivent être travaillées avant. Il faut anticiper les difficultés, les accompagner et faire des bilans après. La co-intervention peut être utile pour créer une réelle démarche d’aide aux étudiants et sortir de la logique de remédiation en agissant avant et pendant et non après. • Les séances de co-interventions doivent être travaillées avant, pendant, mais aussi après. • Planification des activités à mener pour la classe. • La préparation ne peut se limiter à des aspects organisationnels. Elle doit tout autant prendre en compte les contenus de la séance
  7. 7. La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL 4 – Evaluation • Une asymétrie claire des rôles n’est pas à craindre mais paraît souhaitable. Elle doit être claire pour les co-intervenants mais aussi pour les élèves. Les activités des co- intervenants ne se chevauchent pas. Leurs registres ne doivent pas sembler concurrentiels. • le co-intervenant peut animer une séance dans le cadre prévu, pendant que le professeur chargé habituellement de la classe peut observer plus finement les élèves et prendre en charge particulièrement quelques élèves. • Il y a enrichissement mutuel et démultiplication de l’activité d’apprentissage des étudiants, grâce à l’articulation étroite des interventions. • Il est nécessaire que les intervenants s’accordent non seulement sur la répartition des rôles, mais aussi sur les grandes lignes d’une « scénarisation » de la séance, en pensant à l’utilisation de l’espace, aux places de l’un et de l’autre, au rythme de la séance
  8. 8. La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL 5 – Liens entre cette pratique et la culture des Résultats d’apprentissage • Contribuer aux apprentissages individuels et collectifs en adoptant des méthodes de travail coopératives • La pratique de la co-animation suppose une rupture, qui vise à rompre avec cette tendance à faire des formateurs des exécutants, des techniciens "purs et durs". Il sagit en quelque sorte de se dégager de la technique pour prendre le temps de la parole et de lécoute. • Faire un examen critique de ses pratiques et de sa démarche à partir de la grille d’évaluation préétablie • Se fixer des buts et établir un plan pour améliorer ses compétences • Vérifier et évaluer périodiquement ses progrès • Assigner des tâches aux membres du groupe pour faire connaître et partager tous les points de vue
  9. 9. La co-animation dans les cours ELE : enseigner à plusieursNoura El Sayed Rodríguez – FdL 6 – Pour plus d’informations… • E-mail: noura.elsayed@usj.edu.lb • Références: • Marcel, Dupriez et alii - Coordonner, collaborer et coopérer : de nouvelles pratiques enseignantes, De Boeck, 2007 • Pascale Garnier - Faire la classe à plusieurs, Presses Universitaires de Rennes, 2003.

×