CAS CLINIQUE<br />Raymond 67 ans consulte car depuis 3 mois , il se lève 4 fois par nuit et pousse pour uriner surtout le ...
Quels examens demandez vous?<br />A- Bilan biologique : ECBU , PSA<br />B- Echographie de l’appareil urinaire<br />C- Urog...
Quels examens demandez vous?<br />A-Bilan biologique : ECBU , PSA<br />B- Echographie de l’appareil urinaire<br />C- Urogr...
Examens recommandés<br />Score IPSS , TR<br />Bilan biologique : Dépistage cancer de prostate<br /> Echographie <br /> Déb...
Un bilan complet est réalisé<br />Le score IPSS est à 15/35 <br />TR confirme une hypertrophie modérée<br />L’échographie ...
Que proposez vous?<br />A- Absention thérapeutique<br />B- Traitement  après réalisation de biopsies prostatiques<br />C- ...
Que proposez vous?<br />A- Absention thérapeutique<br />B- Traitement après réalisation de biopsies prostatiques<br />C- T...
Dépistage cancer de prostate <br /> Si TR anormal et/ou PSA &gt; 4 ng/l<br />Biopsies prostatique transrectales  sous AL<b...
Les biopsies sont négatives , quel traitement proposez vous?<br />A- PHYTOTHERAPIE<br />B- REUAP<br />C- Association Alpha...
Les biopsies sont négatives , quel traitement proposez vous?<br />A- PHYTOTHERAPIE<br />B- REUAP<br />C- Association Alpha...
Pourquoi traiter ?<br />1/ Eviter les complications<br />Rétention aiguë d’urine (incidence annuelle : 0,4 - 6 %), la rét...
Facteurs de risques :  l’  âge, la sévérité des symptômes., le volume de la prostate corrélé au taux de PSA, le débit maxi...
Pourquoi traiter ?<br />2/ Améliorer les symptômes<br />Les trois classes thérapeutiques<br />alphabloquants, inhibiteurs ...
Quel traitement en 1ere intention?<br />Traitement chirurgical si complications ( RAU , Insuffisance rénale, hématurie réc...
Le patient est mis sous alfuzosine, après 3 mois de traitement , le patient est toujours symptomatique. Que lui proposez v...
Le patient est mis sous alfuzosine, après 3 mois de traitement , le patient est toujours symptomatique. Que lui proposez v...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cas Clinique hypertrophie prostate

6 028 vues

Publié le

EPU DU 12 JANVIER 2010

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 028
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
57
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cas Clinique hypertrophie prostate

  1. 1. CAS CLINIQUE<br />Raymond 67 ans consulte car depuis 3 mois , il se lève 4 fois par nuit et pousse pour uriner surtout le matin .<br />Il a du mal à retenir ses urines surtout lorsqu’il a la vessie pleine. Son épouse avoue qu’il est obligé de s’arrêter plusieurs fois sur le bord de la route pour se soulager.<br />Pas d’antécédents notables en dehors d’un tabagisme à 30 Paquets années.<br />Il ne prend aucun traitement<br />
  2. 2. Quels examens demandez vous?<br />A- Bilan biologique : ECBU , PSA<br />B- Echographie de l’appareil urinaire<br />C- Urographie Intraveineuse<br />D- IRM prostatique<br />E- Aucun Examen<br />
  3. 3. Quels examens demandez vous?<br />A-Bilan biologique : ECBU , PSA<br />B- Echographie de l’appareil urinaire<br />C- Urographie Intraveineuse<br />D- IRM prostatique<br />E- Aucun Examen<br />
  4. 4. Examens recommandés<br />Score IPSS , TR<br />Bilan biologique : Dépistage cancer de prostate<br /> Echographie <br /> Débitmètrie<br />Fibroscopie<br />
  5. 5. Un bilan complet est réalisé<br />Le score IPSS est à 15/35 <br />TR confirme une hypertrophie modérée<br />L’échographie retrouve une HBP de 45 g avec lobe médian , il n’ya pas de polype vesical mais les parois sont épaissies, reins normaux, RPM à 30 cc<br />La débitmétrie confirme une obstruction avec un débit à 6 ml/sec (VN &gt; 12)<br />PSA total à 4.5 ng/ml<br />
  6. 6. Que proposez vous?<br />A- Absention thérapeutique<br />B- Traitement après réalisation de biopsies prostatiques<br />C- Traitement d’emblée<br />
  7. 7. Que proposez vous?<br />A- Absention thérapeutique<br />B- Traitement après réalisation de biopsies prostatiques<br />C- Traitement d’emblée<br />
  8. 8. Dépistage cancer de prostate <br /> Si TR anormal et/ou PSA &gt; 4 ng/l<br />Biopsies prostatique transrectales sous AL<br />Information du patient<br />Faux negatifs : 40 % <br /> Interêt PSA libre, IRM<br />25 % de cancer avec psa entre 4 et 10 ng/ml<br />80 % curabilité si psa &lt; 6 ng/ml versus 50 % si psa &gt;6 ng/ml<br />
  9. 9. Les biopsies sont négatives , quel traitement proposez vous?<br />A- PHYTOTHERAPIE<br />B- REUAP<br />C- Association Alphabloquant/ inhibiteur de la 5 alpha reductase<br />D- Alphabloquants ou Inihibiteur de la 5 alpha reductase<br />E- Association Phytothérapie/ Alphabloquant<br />
  10. 10. Les biopsies sont négatives , quel traitement proposez vous?<br />A- PHYTOTHERAPIE<br />B- REUAP<br />C- Association Alphabloquant/ inhibiteur de la 5 alpha reductase<br />D- Alphabloquants ou Inihibiteur de la 5 alpha reductase<br />E- Association Phytothérapie/ Alphabloquant<br />
  11. 11. Pourquoi traiter ?<br />1/ Eviter les complications<br />Rétention aiguë d’urine (incidence annuelle : 0,4 - 6 %), la rétention chronique avec mictions par regorgement, l’apparition de calculs vésicaux, de diverticules vésicaux symptomatiques<br /><ul><li>HBP maladie bénigne: 20 % aggravation à 5 ans sans TRT
  12. 12. Facteurs de risques : l’ âge, la sévérité des symptômes., le volume de la prostate corrélé au taux de PSA, le débit maximum urinaire et le RPM.</li></ul>Schématiquement, le risque augmente<br />pour un âge supérieur à 62 ans, des symptômes<br />mesurés par l’échelle IPSS &gt; 17, un volume de prostate<br />&gt; 31 grammes, corrélé à un taux de PSA &gt; 1.6 ng/ml, un<br />débit maximal &lt; 10.6 ml/sec, et un résidu postmictionnel &gt;39 ml <br /><ul><li>L’évolution sous traitement peut être une notion à intégrer</li></ul>dans l’évaluation du pronostic. <br />
  13. 13. Pourquoi traiter ?<br />2/ Améliorer les symptômes<br />Les trois classes thérapeutiques<br />alphabloquants, inhibiteurs de la 5 alpha réductase<br />(5ARI) et extraits de plante sont efficaces pour réduire<br />les symptômes <br />EVALUATION à 3 MOIS +++ <br />
  14. 14. Quel traitement en 1ere intention?<br />Traitement chirurgical si complications ( RAU , Insuffisance rénale, hématurie récidivante , infections urinaires récidivante, diverticule ou calculs vésicaux)<br />Le volume de la prostate peut être<br />indicateur, les 5ARI n’ayant pas une efficacité supérieure<br />Au placebo pour prostate &lt;40 g<br />Complications iatrogènes et contre indication<br />
  15. 15. Le patient est mis sous alfuzosine, après 3 mois de traitement , le patient est toujours symptomatique. Que lui proposez vous?<br />A- Association avec phytothérapie<br />B- Association avec un inhibiteur de la 5ARI<br />C- TUNA<br />D- REUAP<br />
  16. 16. Le patient est mis sous alfuzosine, après 3 mois de traitement , le patient est toujours symptomatique. Que lui proposez vous?<br />A- Association avec phytothérapie<br />B- Association avec un inhibiteur de la 5ARI<br />C- TUNA<br />D- REUAP<br />
  17. 17. Stratégie Thérapeutique<br />Association prouvée pour Alpha bloquant + ARI<br />Coût économique +++<br />Potentialisation morbidité<br />Alternatives mini invasives ou chirurgicale<br />

×