Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Bonne fête à toutes les mamans du monde A travers l’œuvre de Joséphine Wall Création de Jacqueline Peytavi Chanson interpr...
Dans le petit salon je te revois ma mère
Auprès de Mamie Djeï, déférant entre-vous !
Comme il est loin le temps des premiers « gare à vous ! »
Dont il reste aujourd’hui l’amour d’une grand-mère.
Glissent les souvenirs d’une aurore éphémère,
Maman, j’accours vers toi, sublime rendez-vous !
Quelques rayons d’azur s’étirent, croyez-vous
Et l’heure au cartel d’or, résonne la chimère.
Près du gentil minet qui veille ton sommeil
Je rêve à tous ces jours inondés de soleil
Quand l’ombre certains soirs voile ton beau visage.
En ce jour merveilleux, m’est riche ta valeur Chère âme, m’entends-tu quand s’endort le rivage Mon cœur chante tout bas, t...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

861714ef Bada 426e 898d C0e00142a996 Bonnefeteatouteslesmamans

658 vues

Publié le

photos et texte et chanson

Publié dans : Art & Photos
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

861714ef Bada 426e 898d C0e00142a996 Bonnefeteatouteslesmamans

  1. 1. Bonne fête à toutes les mamans du monde A travers l’œuvre de Joséphine Wall Création de Jacqueline Peytavi Chanson interprétée par Mélissa Ne pas cliquer déroulement automatique
  2. 2. Dans le petit salon je te revois ma mère
  3. 3. Auprès de Mamie Djeï, déférant entre-vous !
  4. 4. Comme il est loin le temps des premiers « gare à vous ! »
  5. 5. Dont il reste aujourd’hui l’amour d’une grand-mère.
  6. 6. Glissent les souvenirs d’une aurore éphémère,
  7. 7. Maman, j’accours vers toi, sublime rendez-vous !
  8. 8. Quelques rayons d’azur s’étirent, croyez-vous
  9. 9. Et l’heure au cartel d’or, résonne la chimère.
  10. 10. Près du gentil minet qui veille ton sommeil
  11. 11. Je rêve à tous ces jours inondés de soleil
  12. 12. Quand l’ombre certains soirs voile ton beau visage.
  13. 13. En ce jour merveilleux, m’est riche ta valeur Chère âme, m’entends-tu quand s’endort le rivage Mon cœur chante tout bas, t’insufflant sa chaleur Cette rose pour toi, maman !

×