École de Communication
ESPO
Café numérique de Bruxelles :
médias sociaux et police
Entre information et communication
• Image (Police nationale française)
• Contact avec la population (les deux)
• Information (Gendarmerie française)
Quels o...
École de Communication
ESPO
Café numérique de Bruxelles :
médias sociaux et police
1. Information
Les traces font l’information : l’e-réputation
Attentats de Charlie hebdo : quand les noms sont lâchés,
il était facile de...
Attentats de Charlie hebdo : quand les noms sont lâchés,
il était facile de faire un historique.
Les traces font l’informa...
Attentats de Charlie hebdo : quand les noms sont lâchés,
il était facile de faire un historique.
Les traces font l’informa...
Attentats de Charlie hebdo : quand les noms sont lâchés,
il était facile de faire un historique.
Les traces font l’informa...
Voir les intérêts (Twitter)
Les traces font l’information : l’e-réputation
Voir les caractéristiques (Facebook, Open Graph Search)
Les traces font l’information : l’e-réputation
Voir les mots-clefs (Cannabis, etc.)
Les traces font l’information : l’e-réputation
La police américaine peut créer de faux accounts sur
Instagram
Les traces font l’information : l’e-réputation
École de Communication
ESPO
Café numérique de Bruxelles :
médias sociaux et police
2. Communication
Les employés sources de crise, les policiers
aussi
Les employés sources de crise, les policiers
aussi
Les employés sources de crise, les policiers
aussi
Face aux rumeurs : être une source d’info
Donner des informations: moins de rumeurs et moins de
journaliste qui tente le d...
Une communication plus souple et plus
proche des gens
Plus de souplesse: un tweet ne demande pas autant de forme
qu’un com...
Une communication plus souple et plus
proche des gens
Plus de souplesse: mais attention !
Communiquer oui, mais pas n’importe quoi
Ne pas céder au populisme : il y a ce que les gens veulent et ce
que l’organisati...
Communiquer oui, mais pas n’importe quoi
Ne pas céder au populisme : il y a ce que les gens veulent et ce
que l’organisati...
Communiquer oui, mais pas n’importe quoi
Ne pas céder au populisme : il y a ce que les gens veulent et ce
que l’organisati...
Communiquer oui, mais pas n’importe quoi
Ne pas perdre de vue qu’on promeut une organisation: il ne faut
donc pas tweeter ...
Communiquer oui, mais pas n’importe quoi
Ne pas perdre de vue qu’on promeut une organisation: il ne faut
donc pas tweeter ...
Communiquer oui, mais pas n’importe quoi
Attention au secret de l’instruction : au respect de la présomption
d’innocence, ...
École de Communication
ESPO
Café numérique de Bruxelles :
médias sociaux et police
3. Pistes de réflexion
Pistes de réflexion
Règles élémentaires de community management: Image
d’illustration, adaptation au public.
Pistes de réflexion
Utiliser la puissance des Facebook/Twitter Ads pour diffuser
localement
Pistes de réflexion
Pensez à l’utilisateur.
Conclusions
• Faire bon usage des traces numériques
• Etablir une charte des usages des réseaux sociaux à
l’intention des ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Café numérique : medias sociaux et police

2 930 vues

Publié le

Le mercredi 11 février 2015, j’étais invité au café numérique de Bruxelles pour parler police et médias sociaux. L’occasion de faire le point sur les opportunités et les dangers des réseaux sociaux pour nos forces de l’ordre en compagnie de Pascal Renes, coordinateur auprès de la zone de police WOKRA qui fait partie du groupe de réflexion commun police fédérale et locale sur l’utilisation et les conséquences des médias sociaux sur le travail de la police, et Sandra De Tandt qui gère le compte Twitter de la police de Bruxelles.

Publié dans : Médias sociaux
  • Soyez le premier à commenter

Café numérique : medias sociaux et police

  1. 1. École de Communication ESPO Café numérique de Bruxelles : médias sociaux et police Entre information et communication
  2. 2. • Image (Police nationale française) • Contact avec la population (les deux) • Information (Gendarmerie française) Quels objectifs ? Communication
  3. 3. École de Communication ESPO Café numérique de Bruxelles : médias sociaux et police 1. Information
  4. 4. Les traces font l’information : l’e-réputation Attentats de Charlie hebdo : quand les noms sont lâchés, il était facile de faire un historique.
  5. 5. Attentats de Charlie hebdo : quand les noms sont lâchés, il était facile de faire un historique. Les traces font l’information : l’e-réputation
  6. 6. Attentats de Charlie hebdo : quand les noms sont lâchés, il était facile de faire un historique. Les traces font l’information : l’e-réputation
  7. 7. Attentats de Charlie hebdo : quand les noms sont lâchés, il était facile de faire un historique. Les traces font l’information : l’e-réputation
  8. 8. Voir les intérêts (Twitter) Les traces font l’information : l’e-réputation
  9. 9. Voir les caractéristiques (Facebook, Open Graph Search) Les traces font l’information : l’e-réputation
  10. 10. Voir les mots-clefs (Cannabis, etc.) Les traces font l’information : l’e-réputation
  11. 11. La police américaine peut créer de faux accounts sur Instagram Les traces font l’information : l’e-réputation
  12. 12. École de Communication ESPO Café numérique de Bruxelles : médias sociaux et police 2. Communication
  13. 13. Les employés sources de crise, les policiers aussi
  14. 14. Les employés sources de crise, les policiers aussi
  15. 15. Les employés sources de crise, les policiers aussi
  16. 16. Face aux rumeurs : être une source d’info Donner des informations: moins de rumeurs et moins de journaliste qui tente le diable pour avoir des images.
  17. 17. Une communication plus souple et plus proche des gens Plus de souplesse: un tweet ne demande pas autant de forme qu’un communiqué de presse.
  18. 18. Une communication plus souple et plus proche des gens Plus de souplesse: mais attention !
  19. 19. Communiquer oui, mais pas n’importe quoi Ne pas céder au populisme : il y a ce que les gens veulent et ce que l’organisation a comme mission
  20. 20. Communiquer oui, mais pas n’importe quoi Ne pas céder au populisme : il y a ce que les gens veulent et ce que l’organisation a comme mission
  21. 21. Communiquer oui, mais pas n’importe quoi Ne pas céder au populisme : il y a ce que les gens veulent et ce que l’organisation a comme mission
  22. 22. Communiquer oui, mais pas n’importe quoi Ne pas perdre de vue qu’on promeut une organisation: il ne faut donc pas tweeter des choses négatives.
  23. 23. Communiquer oui, mais pas n’importe quoi Ne pas perdre de vue qu’on promeut une organisation: il ne faut donc pas tweeter des choses négatives.
  24. 24. Communiquer oui, mais pas n’importe quoi Attention au secret de l’instruction : au respect de la présomption d’innocence, des droits de la défense des inculpés, des victimes et des tiers, de la vie privée et de la dignité des personnes
  25. 25. École de Communication ESPO Café numérique de Bruxelles : médias sociaux et police 3. Pistes de réflexion
  26. 26. Pistes de réflexion Règles élémentaires de community management: Image d’illustration, adaptation au public.
  27. 27. Pistes de réflexion Utiliser la puissance des Facebook/Twitter Ads pour diffuser localement
  28. 28. Pistes de réflexion Pensez à l’utilisateur.
  29. 29. Conclusions • Faire bon usage des traces numériques • Etablir une charte des usages des réseaux sociaux à l’intention des employés • Donner des informations pour éviter les rumeurs. • Communiquer oui, mais pas n’importe quoi. • Penser à l’utilisateur • Tirer profit des campagnes ultra-ciblées « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

×