SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  5
PROGRAMMATION MAI 2016
La Campagne
Théâtre
Jeudi 12 mai  20h30
Compagnie Talon Rouge
Texte de Martin Crimp
Traduction de Philippe Dijan, (L’Arche Editeur)
Mise en scène : Catherine Javaloyès
Avec : Nancy Guyon, Catherine Javaloyès, François Kergourlay
Collaboration artistique : Guillaume Clayssen
Dramaturgie : Pascale Lequesne
Scénographie : Alexandre Fruh
Création lumières : Xavier Martayan
Création musique et son : Pascal Doumange
Costumes : Gwendoline Bouget
Travail du geste : Marie Dufaud
Construction décors : Pierre Chaumont, La Machinerie
Comité de lecture : le bAbel
Aide à la scénographie : Maxime Chudeau, Kevin Klein
Soutiens : Drac Alsace, Région Alsace, Conseil général du Bas-Rhin,
Ville de Strasbourg, Spedidam, Boulevard des Productions
2
https://vimeo.com/125663431
Note d’intention
« La mise en scène sera au service d’un texte qui est un chemin de
crête où l’on peut craindre une chute d’un côté ou de l’autre. Le
suspens y prend le pas sur l’action. Les mots deviennent des acteurs
menaçants, inquisiteurs, cyniques. Dès le premier acte Crimp place
une tension. Le spectateur est sur un chemin pentu où les dialogues
glissent à coup de phrases ébréchées, de sons répétés, de dialogues
sinueux soutenus par un rythme obsédant. Corde raide, jeu de
funambule.
Les cinq actes, cinq batailles, s’achèvent par une figure de shifumi
(ciseaux – pierre – feuille). Les dialogues sont alors autant de
parades, d’esquives, de coups ciblés qui portent la force, la
violence et l’incongruité de cette situation centrale de mari
embarrassé d’amener sa jeune maitresse dans la nouvelle maison
familiale. Martin Crimp nous avertit : et si tout cela n’était qu’un
jeu, quelles en seraient les règles ? Il questionne la vérité des
choses : comment savoir ce qui est exact et ce qui ne l’est pas. Ce
qui est prétendu vrai serait-il à demi faux ? Où trouver les
composants de ma vérité ? Le langage, dans La Campagne, cache plus
qu’il ne révèle.
« Je ne sais pas si cette question du non-dit est particulièrement
anglaise. Même si quelqu’un comme Harold Pinter est un expert en la
matière. En tout cas, il est certain que, tout au long de La
Campagne, il y a une discussion sur ce qui peut ou ne peut pas être
dit. (...) en tant qu’écrivain dont le métier consiste à se servir
du langage, il m’est nécessaire de croire jusqu’à un certain point
que celui-ci peut être utilisé pour produire du sens. Il y a là un
paradoxe, et cette question débattue tout au long de la pièce est
peut-être aussi l’expression de ma propre anxiété. » Martin Crimp
La pièce s’inscrit dans la lignée des comédies de menaces de Pinter.
L’autre est menaçant, le rapport des personnages aux objets
(ciseaux–sac-verre d’eau–montre–chaussures) est ambigu, les coups de
téléphone de Morris, collègue de cabinet de Richard, sont
inquiétants ; les situations de départ se déforment et prennent un
chemin de traverse inattendu. Mais Crimp ne manque pas de mettre de
la distance dans son univers de thriller psychologique.
Avec La Campagne l’auteur propose une partition formelle pleine de
fausses notes et de déraillements. Une distance « so british » qui
nous fera jongler en continu entre le drame et la comédie.
D’autre part la fausse candeur de certains dialogues ne serait-elle
pas une piste à creuser ? La symbolique du conte pour enfants se
camouffle entre les lignes : Corinne en Belle au Bois dormant se
pique et réclame en vain un baiser à son prince charmant, Rebecca
est un peu le loup dans le Petit Chaperon Rouge, déguisé pour entrer
dans la chaumière, Morris - cet ami inquiétant, « dans son affreux
3
tweed » pourrait endosser le rôle de la méchante sorcière dans
Blanche Neige.
Quel piège est tendu au milieu de tout cela au spectateur de cette
drôle d’intrigue ? N’ y a-t-il pas chez Crimp comme chez
Hitchcock, une « direction de spectateur » ? La lecture de La
Campagne donne l’impression de pouvoir anticiper l’action alors
qu’en fait il n’en est rien. Pourquoi cela ? Qui est sous la coupe
du texte ? Comment cette pièce en ellipses et énigmes confie-t-elle
un rôle au spectateur ? Peut-il le refuser ?
Le texte, d’une grande technicité littéraire, peut nourrir la
dramaturgie. D’où la nécessité en première étape d’identifier les
paramètres d’élocution et les niveaux de langage afin d’en extraire
tous les sens volontairement cachés et révélés dans les dialogues :
digressions – questions leitmotiv– questions sans réponses -
répétitions obsessionnelles– usage incongru d’adverbes – injonctions
surprenantes–recours systématique aux pauses – frottement de
répliques – polysémie – anaphores… Grâce à ce travail de repérage
stylistique et sémantique, nous ferons surgir le sens enfoui à la
surface des mots pour qu’ils nourrissent notre dramaturgie.
Comment traiter le paradoxe de la prépondérance du vocal pour cet
art de la présence qu’est le théâtre ? Le langage n’est pas fait que
de mots : tout ce qui apporte du sens est langage et au premier
chef, le corps. Que signifie alors donner la parole au corps ? Avec
Marie Dufaud, chorégraphe, nous préciserons le langage de ce corps
d’acteur et de sa présence. Nous travaillerons une certaine
esthétique du corps, une poétique de mouvements pour essentialiser
gestuelle et déplacements dans une économie et une précision qui
fera écho au travail de l’écriture de Martin Crimp. Nous
construirons une grammaire de gestes pour faire vibrer l’immobilité,
l’effacement - de ce théâtre sans bruits forts, sans scandale
apparent. Nous rechercherons à créer du rapport entre le faire et le
dire, entre le répétitif verbal et le répétitif physique. Chaque
personnage aura son propre vocabulaire, sa propre mécanique. Le
corps tentera de dire ce que les mots camoufflent. »
Catherine Javaloyès, novembre 2013
4
Crédit photo : Raoul Gilibert
La Camerata du Leman
Concert
Samedi 21 mai  17h
Salon de Musique en Franche-Comté
La Camerata du Leman : orchestre à cordes
Charlotte Coulaud : piano
Le Salon de musique favorise l’émergence des jeunes générations de
musiciens.
Regards Croisés
W.A. Mozart : Symphonie n° 29 KV 201, en la majeur
W.A. Mozart : Concerto pour piano et cordes n° 12 K 414, en la
majeur
J. Haydn : Symphonie n° 44, Trauer
« Pour le dire en un mot, aimer la musique est une façon d’aimer
les choses telles qu’elles sont, et en ce sens aimer la vie telle
qu’elle se présente. » Santiago Espinosa
5
DR
CONTACT
Mina MILLION
mina.million@theatrelacoupole.fr
03 89 70 90 22
Théâtre La Coupole
2, Croisée des Lys
68 300 SAINT-LOUIS
www.lacoupole.fr

Contenu connexe

Tendances

Laurenzaccio - Dossier de présentation web
Laurenzaccio - Dossier de présentation webLaurenzaccio - Dossier de présentation web
Laurenzaccio - Dossier de présentation webBilly DEYLORD
 
Interieur2o2o2o21 230620 slide
Interieur2o2o2o21 230620 slideInterieur2o2o2o21 230620 slide
Interieur2o2o2o21 230620 slideCrac's Auvelais
 
Ce qui nous lie
Ce qui nous lieCe qui nous lie
Ce qui nous lieTxaruka
 
Un monde
Un mondeUn monde
Un mondeTxaruka
 
Les utopies sanglantes du x xe siècle
Les utopies sanglantes du x xe siècleLes utopies sanglantes du x xe siècle
Les utopies sanglantes du x xe sièclenoctambule
 
La fracture
La fractureLa fracture
La fractureTxaruka
 
Film de genre : le duo comique
Film de genre : le duo comiqueFilm de genre : le duo comique
Film de genre : le duo comiqueCinemaTICE
 
L’univers tragique
L’univers tragiqueL’univers tragique
L’univers tragiquecazaban
 
Arrête ou je continue
Arrête ou je continueArrête ou je continue
Arrête ou je continueTxaruka
 
Dossier de présentation de la pièce de théâtre "Trop tôt pour mourir"
Dossier de présentation de la pièce de théâtre "Trop tôt pour mourir"Dossier de présentation de la pièce de théâtre "Trop tôt pour mourir"
Dossier de présentation de la pièce de théâtre "Trop tôt pour mourir"Des mots d'un jour
 
Une Pièce Comique
Une Pièce ComiqueUne Pièce Comique
Une Pièce Comiqueplangdale
 
Sarah Morris Textes #mursaintbon
Sarah Morris Textes #mursaintbonSarah Morris Textes #mursaintbon
Sarah Morris Textes #mursaintbonMur Saint-Bon
 
« Charlot » | L'animation
« Charlot » | L'animation« Charlot » | L'animation
« Charlot » | L'animationBilly DEYLORD
 

Tendances (16)

Laurenzaccio - Dossier de présentation web
Laurenzaccio - Dossier de présentation webLaurenzaccio - Dossier de présentation web
Laurenzaccio - Dossier de présentation web
 
Interieur2o2o2o21 230620 slide
Interieur2o2o2o21 230620 slideInterieur2o2o2o21 230620 slide
Interieur2o2o2o21 230620 slide
 
Ce qui nous lie
Ce qui nous lieCe qui nous lie
Ce qui nous lie
 
Un monde
Un mondeUn monde
Un monde
 
L’intruse
L’intruseL’intruse
L’intruse
 
Les utopies sanglantes du x xe siècle
Les utopies sanglantes du x xe siècleLes utopies sanglantes du x xe siècle
Les utopies sanglantes du x xe siècle
 
La fracture
La fractureLa fracture
La fracture
 
Film de genre : le duo comique
Film de genre : le duo comiqueFilm de genre : le duo comique
Film de genre : le duo comique
 
L’univers tragique
L’univers tragiqueL’univers tragique
L’univers tragique
 
Arrête ou je continue
Arrête ou je continueArrête ou je continue
Arrête ou je continue
 
Dossier de présentation de la pièce de théâtre "Trop tôt pour mourir"
Dossier de présentation de la pièce de théâtre "Trop tôt pour mourir"Dossier de présentation de la pièce de théâtre "Trop tôt pour mourir"
Dossier de présentation de la pièce de théâtre "Trop tôt pour mourir"
 
Une Pièce Comique
Une Pièce ComiqueUne Pièce Comique
Une Pièce Comique
 
Amanda
AmandaAmanda
Amanda
 
Sarah Morris Textes #mursaintbon
Sarah Morris Textes #mursaintbonSarah Morris Textes #mursaintbon
Sarah Morris Textes #mursaintbon
 
« Charlot » | L'animation
« Charlot » | L'animation« Charlot » | L'animation
« Charlot » | L'animation
 
Programme MappeMonde 2019
Programme MappeMonde 2019 Programme MappeMonde 2019
Programme MappeMonde 2019
 

En vedette

نظام الخلافة والطاعة
نظام الخلافة والطاعةنظام الخلافة والطاعة
نظام الخلافة والطاعةAhmadi Muslim
 
Saint-Louis Programme culturel mai 2016
Saint-Louis Programme culturel mai 2016Saint-Louis Programme culturel mai 2016
Saint-Louis Programme culturel mai 2016Bâle Région Mag
 
Iba basel programme septembre 2016
Iba basel programme septembre 2016Iba basel programme septembre 2016
Iba basel programme septembre 2016Bâle Région Mag
 
Guide restaurants kids friendly
Guide restaurants  kids friendlyGuide restaurants  kids friendly
Guide restaurants kids friendlyBâle Région Mag
 
Media studies 11 march
Media studies 11 marchMedia studies 11 march
Media studies 11 marchEd Brodhurst
 
Conférence de s.e. m. René Roudaut 9 juin 2016
Conférence de  s.e. m. René Roudaut 9 juin 2016Conférence de  s.e. m. René Roudaut 9 juin 2016
Conférence de s.e. m. René Roudaut 9 juin 2016Bâle Région Mag
 
Saint-Louis Programme culturel juin 2016
Saint-Louis Programme culturel juin 2016Saint-Louis Programme culturel juin 2016
Saint-Louis Programme culturel juin 2016Bâle Région Mag
 
Programme+a votre santé +2016
Programme+a votre santé +2016 Programme+a votre santé +2016
Programme+a votre santé +2016 Bâle Région Mag
 
L'Economie du Couple Film de Joachim Lafosse 2016
L'Economie du Couple Film de Joachim Lafosse 2016L'Economie du Couple Film de Joachim Lafosse 2016
L'Economie du Couple Film de Joachim Lafosse 2016Bâle Région Mag
 
12. causes of hurricanes
12. causes of hurricanes12. causes of hurricanes
12. causes of hurricanesEd Brodhurst
 
14. cyclone nargis
14. cyclone nargis14. cyclone nargis
14. cyclone nargisEd Brodhurst
 
Year 9 outdoor activities 2015 pe
Year 9 outdoor activities 2015 peYear 9 outdoor activities 2015 pe
Year 9 outdoor activities 2015 peEd Brodhurst
 
Khilafat Hazrat Abu Bakr Siddique R.A - Maulana Dost Muhammad Shahid
Khilafat Hazrat Abu Bakr Siddique R.A - Maulana Dost Muhammad ShahidKhilafat Hazrat Abu Bakr Siddique R.A - Maulana Dost Muhammad Shahid
Khilafat Hazrat Abu Bakr Siddique R.A - Maulana Dost Muhammad ShahidAhmadi Muslim
 

En vedette (18)

نظام الخلافة والطاعة
نظام الخلافة والطاعةنظام الخلافة والطاعة
نظام الخلافة والطاعة
 
Fav Colmar 2016
Fav Colmar 2016Fav Colmar 2016
Fav Colmar 2016
 
Saint-Louis Programme culturel mai 2016
Saint-Louis Programme culturel mai 2016Saint-Louis Programme culturel mai 2016
Saint-Louis Programme culturel mai 2016
 
Iba basel programme septembre 2016
Iba basel programme septembre 2016Iba basel programme septembre 2016
Iba basel programme septembre 2016
 
Guide restaurants kids friendly
Guide restaurants  kids friendlyGuide restaurants  kids friendly
Guide restaurants kids friendly
 
Media studies 11 march
Media studies 11 marchMedia studies 11 march
Media studies 11 march
 
Bebbi Sprint Basel 2016
Bebbi Sprint Basel 2016Bebbi Sprint Basel 2016
Bebbi Sprint Basel 2016
 
Conférence de s.e. m. René Roudaut 9 juin 2016
Conférence de  s.e. m. René Roudaut 9 juin 2016Conférence de  s.e. m. René Roudaut 9 juin 2016
Conférence de s.e. m. René Roudaut 9 juin 2016
 
Saint-Louis Programme culturel juin 2016
Saint-Louis Programme culturel juin 2016Saint-Louis Programme culturel juin 2016
Saint-Louis Programme culturel juin 2016
 
Programme+a votre santé +2016
Programme+a votre santé +2016 Programme+a votre santé +2016
Programme+a votre santé +2016
 
20150627
2015062720150627
20150627
 
L'Economie du Couple Film de Joachim Lafosse 2016
L'Economie du Couple Film de Joachim Lafosse 2016L'Economie du Couple Film de Joachim Lafosse 2016
L'Economie du Couple Film de Joachim Lafosse 2016
 
12. causes of hurricanes
12. causes of hurricanes12. causes of hurricanes
12. causes of hurricanes
 
14. cyclone nargis
14. cyclone nargis14. cyclone nargis
14. cyclone nargis
 
Year 9 outdoor activities 2015 pe
Year 9 outdoor activities 2015 peYear 9 outdoor activities 2015 pe
Year 9 outdoor activities 2015 pe
 
Dimana Yesus Wafat
Dimana Yesus WafatDimana Yesus Wafat
Dimana Yesus Wafat
 
Khilafat Hazrat Abu Bakr Siddique R.A - Maulana Dost Muhammad Shahid
Khilafat Hazrat Abu Bakr Siddique R.A - Maulana Dost Muhammad ShahidKhilafat Hazrat Abu Bakr Siddique R.A - Maulana Dost Muhammad Shahid
Khilafat Hazrat Abu Bakr Siddique R.A - Maulana Dost Muhammad Shahid
 
Barahini Ahmadiyah
Barahini Ahmadiyah Barahini Ahmadiyah
Barahini Ahmadiyah
 

Similaire à Saint-Louis Théâtre La Coupole mai 2016

Interview dans la foret lointaine
Interview dans la foret lointaineInterview dans la foret lointaine
Interview dans la foret lointaineperditaens
 
Interieur2o2o2o21 230620 slide
Interieur2o2o2o21 230620 slideInterieur2o2o2o21 230620 slide
Interieur2o2o2o21 230620 slideCrac's Auvelais
 
Interview lost
Interview lostInterview lost
Interview lostperditaens
 
Théâtre La Coupole Saint-Louis saison 2014/2015
 Théâtre La Coupole Saint-Louis saison 2014/2015 Théâtre La Coupole Saint-Louis saison 2014/2015
Théâtre La Coupole Saint-Louis saison 2014/2015Bâle Région Mag
 
Dossier artistique Le Moche - 6 janvier 2015 - Cie Un Jour Aux Rives
Dossier artistique  Le Moche - 6 janvier 2015 - Cie Un Jour Aux RivesDossier artistique  Le Moche - 6 janvier 2015 - Cie Un Jour Aux Rives
Dossier artistique Le Moche - 6 janvier 2015 - Cie Un Jour Aux Rivesunjourauxrives
 
Dossier artistique, Le Moche, présentation le 6 janvier 2015
Dossier artistique,  Le Moche, présentation le 6 janvier 2015Dossier artistique,  Le Moche, présentation le 6 janvier 2015
Dossier artistique, Le Moche, présentation le 6 janvier 2015unjourauxrives
 
Dossier Gulliver le dernier voyage
Dossier Gulliver le dernier voyageDossier Gulliver le dernier voyage
Dossier Gulliver le dernier voyageMaudBlin1
 
Interview la tour
Interview la tourInterview la tour
Interview la tourperditaens
 
Rabeux peaud'âne dossier_pédagogique
Rabeux peaud'âne dossier_pédagogiqueRabeux peaud'âne dossier_pédagogique
Rabeux peaud'âne dossier_pédagogiqueLa Compagnie Rabeux
 
Stephanie Gascon PréSentatique
Stephanie Gascon PréSentatiqueStephanie Gascon PréSentatique
Stephanie Gascon PréSentatiquestephaniegascon
 
Dossier spectacle Le Crépuscule
Dossier spectacle Le CrépusculeDossier spectacle Le Crépuscule
Dossier spectacle Le CrépusculeDes mots d'un jour
 
Gazette numéro 2 Festival international du film 2014
Gazette numéro 2 Festival international du film 2014Gazette numéro 2 Festival international du film 2014
Gazette numéro 2 Festival international du film 2014olivier
 
Stephanie Gascon PréSentatique
Stephanie Gascon PréSentatiqueStephanie Gascon PréSentatique
Stephanie Gascon PréSentatiqueTheatre
 
Clown formation 2021 2022 extrait
Clown formation 2021 2022 extraitClown formation 2021 2022 extrait
Clown formation 2021 2022 extraitTony Flament
 
Claire barroislacroixinvalides
Claire barroislacroixinvalidesClaire barroislacroixinvalides
Claire barroislacroixinvalidescbarrois
 

Similaire à Saint-Louis Théâtre La Coupole mai 2016 (20)

Interview dans la foret lointaine
Interview dans la foret lointaineInterview dans la foret lointaine
Interview dans la foret lointaine
 
Le déclin-de-lempire-masculin
Le déclin-de-lempire-masculinLe déclin-de-lempire-masculin
Le déclin-de-lempire-masculin
 
Le déclin-de-lempire-masculin-copie
Le déclin-de-lempire-masculin-copieLe déclin-de-lempire-masculin-copie
Le déclin-de-lempire-masculin-copie
 
Le déclin-de-lempire-masculin-
Le déclin-de-lempire-masculin-Le déclin-de-lempire-masculin-
Le déclin-de-lempire-masculin-
 
Interieur2o2o2o21 230620 slide
Interieur2o2o2o21 230620 slideInterieur2o2o2o21 230620 slide
Interieur2o2o2o21 230620 slide
 
Interview lost
Interview lostInterview lost
Interview lost
 
Théâtre La Coupole Saint-Louis saison 2014/2015
 Théâtre La Coupole Saint-Louis saison 2014/2015 Théâtre La Coupole Saint-Louis saison 2014/2015
Théâtre La Coupole Saint-Louis saison 2014/2015
 
Dossier artistique Le Moche - 6 janvier 2015 - Cie Un Jour Aux Rives
Dossier artistique  Le Moche - 6 janvier 2015 - Cie Un Jour Aux RivesDossier artistique  Le Moche - 6 janvier 2015 - Cie Un Jour Aux Rives
Dossier artistique Le Moche - 6 janvier 2015 - Cie Un Jour Aux Rives
 
Dossier artistique, Le Moche, présentation le 6 janvier 2015
Dossier artistique,  Le Moche, présentation le 6 janvier 2015Dossier artistique,  Le Moche, présentation le 6 janvier 2015
Dossier artistique, Le Moche, présentation le 6 janvier 2015
 
Dossier Gulliver le dernier voyage
Dossier Gulliver le dernier voyageDossier Gulliver le dernier voyage
Dossier Gulliver le dernier voyage
 
Interview la tour
Interview la tourInterview la tour
Interview la tour
 
Rabeux peaud'âne dossier_pédagogique
Rabeux peaud'âne dossier_pédagogiqueRabeux peaud'âne dossier_pédagogique
Rabeux peaud'âne dossier_pédagogique
 
Stephanie Gascon PréSentatique
Stephanie Gascon PréSentatiqueStephanie Gascon PréSentatique
Stephanie Gascon PréSentatique
 
Dossier spectacle Le Crépuscule
Dossier spectacle Le CrépusculeDossier spectacle Le Crépuscule
Dossier spectacle Le Crépuscule
 
Gazette numéro 2 Festival international du film 2014
Gazette numéro 2 Festival international du film 2014Gazette numéro 2 Festival international du film 2014
Gazette numéro 2 Festival international du film 2014
 
Le square 2015
Le square 2015Le square 2015
Le square 2015
 
Stephanie Gascon PréSentatique
Stephanie Gascon PréSentatiqueStephanie Gascon PréSentatique
Stephanie Gascon PréSentatique
 
New Box Magazine #143
New Box Magazine #143New Box Magazine #143
New Box Magazine #143
 
Clown formation 2021 2022 extrait
Clown formation 2021 2022 extraitClown formation 2021 2022 extrait
Clown formation 2021 2022 extrait
 
Claire barroislacroixinvalides
Claire barroislacroixinvalidesClaire barroislacroixinvalides
Claire barroislacroixinvalides
 

Saint-Louis Théâtre La Coupole mai 2016

  • 1. PROGRAMMATION MAI 2016 La Campagne Théâtre Jeudi 12 mai  20h30 Compagnie Talon Rouge Texte de Martin Crimp Traduction de Philippe Dijan, (L’Arche Editeur) Mise en scène : Catherine Javaloyès Avec : Nancy Guyon, Catherine Javaloyès, François Kergourlay Collaboration artistique : Guillaume Clayssen Dramaturgie : Pascale Lequesne Scénographie : Alexandre Fruh Création lumières : Xavier Martayan Création musique et son : Pascal Doumange Costumes : Gwendoline Bouget Travail du geste : Marie Dufaud Construction décors : Pierre Chaumont, La Machinerie Comité de lecture : le bAbel Aide à la scénographie : Maxime Chudeau, Kevin Klein Soutiens : Drac Alsace, Région Alsace, Conseil général du Bas-Rhin, Ville de Strasbourg, Spedidam, Boulevard des Productions
  • 2. 2 https://vimeo.com/125663431 Note d’intention « La mise en scène sera au service d’un texte qui est un chemin de crête où l’on peut craindre une chute d’un côté ou de l’autre. Le suspens y prend le pas sur l’action. Les mots deviennent des acteurs menaçants, inquisiteurs, cyniques. Dès le premier acte Crimp place une tension. Le spectateur est sur un chemin pentu où les dialogues glissent à coup de phrases ébréchées, de sons répétés, de dialogues sinueux soutenus par un rythme obsédant. Corde raide, jeu de funambule. Les cinq actes, cinq batailles, s’achèvent par une figure de shifumi (ciseaux – pierre – feuille). Les dialogues sont alors autant de parades, d’esquives, de coups ciblés qui portent la force, la violence et l’incongruité de cette situation centrale de mari embarrassé d’amener sa jeune maitresse dans la nouvelle maison familiale. Martin Crimp nous avertit : et si tout cela n’était qu’un jeu, quelles en seraient les règles ? Il questionne la vérité des choses : comment savoir ce qui est exact et ce qui ne l’est pas. Ce qui est prétendu vrai serait-il à demi faux ? Où trouver les composants de ma vérité ? Le langage, dans La Campagne, cache plus qu’il ne révèle. « Je ne sais pas si cette question du non-dit est particulièrement anglaise. Même si quelqu’un comme Harold Pinter est un expert en la matière. En tout cas, il est certain que, tout au long de La Campagne, il y a une discussion sur ce qui peut ou ne peut pas être dit. (...) en tant qu’écrivain dont le métier consiste à se servir du langage, il m’est nécessaire de croire jusqu’à un certain point que celui-ci peut être utilisé pour produire du sens. Il y a là un paradoxe, et cette question débattue tout au long de la pièce est peut-être aussi l’expression de ma propre anxiété. » Martin Crimp La pièce s’inscrit dans la lignée des comédies de menaces de Pinter. L’autre est menaçant, le rapport des personnages aux objets (ciseaux–sac-verre d’eau–montre–chaussures) est ambigu, les coups de téléphone de Morris, collègue de cabinet de Richard, sont inquiétants ; les situations de départ se déforment et prennent un chemin de traverse inattendu. Mais Crimp ne manque pas de mettre de la distance dans son univers de thriller psychologique. Avec La Campagne l’auteur propose une partition formelle pleine de fausses notes et de déraillements. Une distance « so british » qui nous fera jongler en continu entre le drame et la comédie. D’autre part la fausse candeur de certains dialogues ne serait-elle pas une piste à creuser ? La symbolique du conte pour enfants se camouffle entre les lignes : Corinne en Belle au Bois dormant se pique et réclame en vain un baiser à son prince charmant, Rebecca est un peu le loup dans le Petit Chaperon Rouge, déguisé pour entrer dans la chaumière, Morris - cet ami inquiétant, « dans son affreux
  • 3. 3 tweed » pourrait endosser le rôle de la méchante sorcière dans Blanche Neige. Quel piège est tendu au milieu de tout cela au spectateur de cette drôle d’intrigue ? N’ y a-t-il pas chez Crimp comme chez Hitchcock, une « direction de spectateur » ? La lecture de La Campagne donne l’impression de pouvoir anticiper l’action alors qu’en fait il n’en est rien. Pourquoi cela ? Qui est sous la coupe du texte ? Comment cette pièce en ellipses et énigmes confie-t-elle un rôle au spectateur ? Peut-il le refuser ? Le texte, d’une grande technicité littéraire, peut nourrir la dramaturgie. D’où la nécessité en première étape d’identifier les paramètres d’élocution et les niveaux de langage afin d’en extraire tous les sens volontairement cachés et révélés dans les dialogues : digressions – questions leitmotiv– questions sans réponses - répétitions obsessionnelles– usage incongru d’adverbes – injonctions surprenantes–recours systématique aux pauses – frottement de répliques – polysémie – anaphores… Grâce à ce travail de repérage stylistique et sémantique, nous ferons surgir le sens enfoui à la surface des mots pour qu’ils nourrissent notre dramaturgie. Comment traiter le paradoxe de la prépondérance du vocal pour cet art de la présence qu’est le théâtre ? Le langage n’est pas fait que de mots : tout ce qui apporte du sens est langage et au premier chef, le corps. Que signifie alors donner la parole au corps ? Avec Marie Dufaud, chorégraphe, nous préciserons le langage de ce corps d’acteur et de sa présence. Nous travaillerons une certaine esthétique du corps, une poétique de mouvements pour essentialiser gestuelle et déplacements dans une économie et une précision qui fera écho au travail de l’écriture de Martin Crimp. Nous construirons une grammaire de gestes pour faire vibrer l’immobilité, l’effacement - de ce théâtre sans bruits forts, sans scandale apparent. Nous rechercherons à créer du rapport entre le faire et le dire, entre le répétitif verbal et le répétitif physique. Chaque personnage aura son propre vocabulaire, sa propre mécanique. Le corps tentera de dire ce que les mots camoufflent. » Catherine Javaloyès, novembre 2013
  • 4. 4 Crédit photo : Raoul Gilibert La Camerata du Leman Concert Samedi 21 mai  17h Salon de Musique en Franche-Comté La Camerata du Leman : orchestre à cordes Charlotte Coulaud : piano Le Salon de musique favorise l’émergence des jeunes générations de musiciens. Regards Croisés W.A. Mozart : Symphonie n° 29 KV 201, en la majeur W.A. Mozart : Concerto pour piano et cordes n° 12 K 414, en la majeur J. Haydn : Symphonie n° 44, Trauer « Pour le dire en un mot, aimer la musique est une façon d’aimer les choses telles qu’elles sont, et en ce sens aimer la vie telle qu’elle se présente. » Santiago Espinosa
  • 5. 5 DR CONTACT Mina MILLION mina.million@theatrelacoupole.fr 03 89 70 90 22 Théâtre La Coupole 2, Croisée des Lys 68 300 SAINT-LOUIS www.lacoupole.fr