SlideShare une entreprise Scribd logo

Visite de l'exposition Hello Robot Vitra Design Museum

Visite de l'exposition Hello Robot Vitra Design Museum Weil-am-Rhein

1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
FRANÇAIS
Vitra
Design
MuseumTextes d’exposition
Hello, Robot.
Design between Human and Machine
 11. 02. – 14. 05. 2017
Visites guidées de l’exposition (DE)
Visite guidée publique « Hello, Robot. Design between Human and Machine »
Chaque samedi, dimanche et les jours fériés : 11 h 30
Visites guidées pour enfants : Hello, Robot! (DE)
19 février, 19 mars, 16 avril, 14 mai 2017, 14 h 30
Pour enfants de 6 à 12 ans, 7,00 € par enfant, réservation : info@design-museum.de
Visites guidées d’architecture
(FR) Chaque premier week-end du mois (samedi et dimanche) et les jours fériés :
14 avril à 17 avril, 1, 8 et 25 mai 2017, 14 h 30, Schaudepot
(DE) Tous les jours à 11 h et 15 h, Schaudepot / 13 h 30, Vitra Design Museum
(EN) Tous les jours à 13 h, Schaudepot / 11 h 30, Vitra Design Museum
Il est possible d’organiser des visites privées.
Information et réservation : T +49.7621.702.3200, info@design-museum.de
Hello, Robot.
Design between Human and Machine
Les robots sont partout. Ils sont omniprésents du moins dans les médias. Mais
aussi dans notre vie quotidienne, ces machines intelligentes sont plus répandues
que beaucoup ne le pensent. Aujourd’hui déjà, les voitures, les machines à
laver, les distributeurs automatiques et bien d’autres encore, sont au moins
partiellement robotisés. Et à l’avenir – c’est certain – notre environnement
deviendra de plus en plus intelligent, responsif et autonome.
Notre attitude face à cette évolution est extrêmement contradictoire. Le débat
oscille entre enthousiasme et critique, espoir et crainte, utopie et dystopie.
Dans cette dynamique complexe, le design joue un rôle décisif. Car, depuis
toujours, ce dernier sert d’intermédiaire entre l’homme et la machine, entre
diverses disciplines, mais aussi entre des contradictions apparemment insur-
montables. À partir d’exemples concrets issus des disciplines et des domaines
les plus divers, mais aussi à l’aide d’exercices intellectuels, « Hello, Robot. »
montre que la vérité se trouve souvent dans les deux extrêmes : l’évolution de
la ­robotique est source de joie et d’inquiétude à la fois.
La notion de design qui est au cœur de cette exposition, dépasse largement
la simple conception de la forme et de la fonction. « Hello, Robot. » explique
plutôt comment le design influence l’interaction et la relation entre l’homme
et la machine, mais aussi entre l’homme et l’homme – peu importe qu’elle
soit bonne ou mauvaise. Parallèlement, nous devons nous poser plusieurs
questions, et tout d’abord : quel comportement adoptons-nous – en tant
qu’individus et que société – face aux nouvelles technologies ? Comment
voulons-nous et devons-nous réagir face à notre environnement qui devient
de plus en plus intelligent ? Vous trouverez 14 questions qui guideront vos
pas tout au long de l’exposition. Au premier coup d’œil, celles-ci peuvent
paraître simples voire naïves, mais à y regarder de plus près, il est difficile
de donner parfois une réponse claire. En tout cas, elles ouvrent le débat, un
débat qu’il est urgent de mener.
Science et fiction
Avez-vous déjà rencontré un robot ?
Quelle a été votre première expérience avec des robots ?
Croyez-vous que nous ayons besoin de robots ?
Les robots sont-ils nos amis ou nos ennemis ?
Faites-vous confiance aux robots ?
« Hello, Robot. Design between Human and Machine » est l’histoire d’un rapprochement.
Dans un premier temps, nous rencontrons ici le robot comme une espèce étrange dans un
cabinet de curiosités. Quelques rares personnes ont véritablement rencontré cette espèce –
un robot qu’ils désigneraient aussi comme tel. Car notre représentation des robots est forte-
ment influencée par la culture populaire. Et c’est ainsi que nous nous attendons tous – plus
ou moins consciemment – à vivre un jour, très bientôt, avec des robots comme avec nos amis,
voisins et collègues – ou bien à nous défendre contre eux, avant qu’ils ne nous remplacent
définitivement.
En effet, nous sommes entourés de robots et de systèmes robotiques sous toutes les formes
physiques et numériques possibles, dans toute matérialité, taille, volume ou niveau d’intelligence
possible : du drone à la caisse en libre-service, du minuscule nanorobot à la ville intelligente
et du simple aspirateur au chatbot qui nous conseille en ligne quand nous faisons nos achats.
Salle 1
WC
EG
LIFT
1
2
3
1
Il n’existe pas une seule définition du robot, mais avec cette vue d’ensemble et quelques ci-
tations, nous tenterons de nous en rapprocher.
Face à la complexité des formes des solutions robotisées, notre relation avec les machines
devient plus complexe et ambivalente. La question de savoir si on en a vraiment besoin voire
si on les aime, ne se pose pas en réalité. Avons-nous vraiment besoin de smartphones ? Il y
a encore dix ans, la plupart d’entre nous auraient probablement répondu non. L’avenir nous
dira si les robots sont nos amis ou nos ennemis, si nous les contrôlons ou si ce sont eux qui
nous contrôlent. Et la question de savoir si nous devons leur faire confiance se pose peut-être
moins que celle de savoir si nous devons faire confiance à l’ensemble politico-économique
constitué par des hommes, des organisations et des infrastructures se trouvant derrière les
robots et rassemblant inlassablement des données nous concernant.
Robots
Les robots sont un instrument visant à produire l’effet dramaturgique.
Ce ne sont pas des produits technologiques. Bruce Sterling, auteur de science-fiction et conseiller de « Hello,
Robot. Design between Human and Machine », 2016
Sous le nom de robot, nous désignons une unité pourvue de capteurs, d’intelligence et
d’actionneurs. Celui-ci est donc en mesure de déchiffrer le monde, de traiter les informations
reçues et de réagir ensuite en conséquence. D’après cette définition, un robot pourrait être
plusieurs choses inattendues à la fois. Un thermostat est un robot, une voiture avec conduite
assistée est un robot. Notre four est un robot. […] Et notre smartphone omniprésent est bien
évidemment aussi un robot. Carlo Ratti, architecte, urbaniste, directeur du Senseable City Lab au MIT/Boston (MA)
et conseiller de « Hello, Robot. Design between Human and Machine », 2016
Un robot est :
1.	un appareil artificiel capable de percevoir son environnement et d’agir en conséquence
au sein de cet environnement et en l’influençant ;
2.	une intelligence artificielle ayant pris forme humaine ; ou
3.	une machine capable de s’acquitter d’un travail utile en parfaite autonomie.
AlanWinfield, professeur de roboéthique, directeur de la Science Communications Unit à l’University of theWest of England/
Bristol et auteur, 2012
Je ne peux pas définir un robot. Mais je le reconnaîtrais si j’en rencontrais un.
Attribué à Joseph Engelberger, pionnier de la robotique industrielle, 1966
Programmé pour le travail
Pensez-vous que votre travail pourrait être effectué par un robot ?
Aimeriez-vous vous-même devenir fabricant ?
Dans le domaine du travail, de la production et de l’industrie, les robots sont – du moins pour
la majorité des gens – fortement associés à la crainte de perdre son emploi. Ce sujet fait l’objet
de controverses non seulement dans les médias, mais les designers, les artistes et les cinéastes
s’interrogentégalementsurlesconséquencesquecelapourraitavoirsilesmachinesremplaçaient
progressivement les hommes sur leur lieu de travail ? Notre niveau de vie baissera-t-il faute de
revenus ? Ou aurons-nous enfin plus de temps à consacrer à nos amis, notre famille et nos
loisirs grâce au revenu universel et à la semaine de trois jours ? De nouveaux métiers feront-ils
leur apparition et lesquels ? Travaillerons-nous côte à côte avec des robots totalement inter-
connectés avec les clients et les fournisseurs comme nous le promet l’industrie 4.0 ?
La crainte de perdre son emploi à cause des nouvelles technologies est aussi ancienne que
la première révolution industrielle. Métier à tisser et machine à vapeur ont transformé le monde
du travail de façon aussi dramatique que récemment l’ordinateur personnel et l’Internet.
Souvent ces bouleversements allèrent de pair avec des troubles sociaux, mais à l’ombre du
débat actuel autour des robots et de l’industrie interconnectée, un tout nouveau type de
consommateur est apparu, à savoir ce qu’on appelle un prosommateur.
Salle 2
WC
EG
LIFT
1
2
3

Recommandé

Second life le meilleur des mondes
Second life le meilleur des mondesSecond life le meilleur des mondes
Second life le meilleur des mondesadelhendaoui
 
Les tendances technologiques du CES 2016
Les tendances technologiques du CES 2016Les tendances technologiques du CES 2016
Les tendances technologiques du CES 2016Valtech Canada
 
Présentation des réalisations du FunLab de Tours à Outremer
Présentation des réalisations du FunLab de Tours à OutremerPrésentation des réalisations du FunLab de Tours à Outremer
Présentation des réalisations du FunLab de Tours à OutremerOutremerCo
 
Fablab, imprimante 3 d et diy , tania bahsoon, tatiana geiselmannthibault f...
Fablab, imprimante 3 d et diy   , tania bahsoon, tatiana geiselmannthibault f...Fablab, imprimante 3 d et diy   , tania bahsoon, tatiana geiselmannthibault f...
Fablab, imprimante 3 d et diy , tania bahsoon, tatiana geiselmannthibault f...Thibault Fendler
 
Schaudepot du Vitra Design Museum
Schaudepot du Vitra Design Museum  Schaudepot du Vitra Design Museum
Schaudepot du Vitra Design Museum Bâle Région Mag
 
Mada holding cable tray managment system - cable trunck
Mada holding   cable tray managment system - cable trunck Mada holding   cable tray managment system - cable trunck
Mada holding cable tray managment system - cable trunck Mohamed Adel.M.Sc.,MIMBA,PMP ®
 
MADA Holding construction & electro mechnical business unit profile -2016
MADA Holding   construction & electro mechnical business unit profile -2016MADA Holding   construction & electro mechnical business unit profile -2016
MADA Holding construction & electro mechnical business unit profile -2016Mohamed Adel.M.Sc.,MIMBA,PMP ®
 

Contenu connexe

En vedette

The Geopolitics South American in Badia Malagrida Carlos
The Geopolitics South American in Badia Malagrida CarlosThe Geopolitics South American in Badia Malagrida Carlos
The Geopolitics South American in Badia Malagrida Carlosinventionjournals
 
Human Papillomavirus Immunization completion rates increased by the use of th...
Human Papillomavirus Immunization completion rates increased by the use of th...Human Papillomavirus Immunization completion rates increased by the use of th...
Human Papillomavirus Immunization completion rates increased by the use of th...inventionjournals
 
Synthetic Utility of Aza Heterocyclics: A Short Review
Synthetic Utility of Aza Heterocyclics: A Short ReviewSynthetic Utility of Aza Heterocyclics: A Short Review
Synthetic Utility of Aza Heterocyclics: A Short Reviewinventionjournals
 
An Phyto - Chemical Analysis of Seedless Amalaki Fruit (Emblica Officinalis) ...
An Phyto - Chemical Analysis of Seedless Amalaki Fruit (Emblica Officinalis) ...An Phyto - Chemical Analysis of Seedless Amalaki Fruit (Emblica Officinalis) ...
An Phyto - Chemical Analysis of Seedless Amalaki Fruit (Emblica Officinalis) ...inventionjournals
 
“Comparative Evaluation between Physics Forceps and Conventional Extraction F...
“Comparative Evaluation between Physics Forceps and Conventional Extraction F...“Comparative Evaluation between Physics Forceps and Conventional Extraction F...
“Comparative Evaluation between Physics Forceps and Conventional Extraction F...inventionjournals
 
Qualitative & Quantitative Phytochemical analysis on the Leaves &fruits of Pa...
Qualitative & Quantitative Phytochemical analysis on the Leaves &fruits of Pa...Qualitative & Quantitative Phytochemical analysis on the Leaves &fruits of Pa...
Qualitative & Quantitative Phytochemical analysis on the Leaves &fruits of Pa...inventionjournals
 
Disadvantages of Drug Addiction
Disadvantages of Drug AddictionDisadvantages of Drug Addiction
Disadvantages of Drug AddictionDoretheaStrayham
 
CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISESCANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISESElisabeth RUSS
 
Inspirational Female Entrepreneurs
Inspirational Female EntrepreneursInspirational Female Entrepreneurs
Inspirational Female EntrepreneursZillionDesigns
 

En vedette (10)

The Geopolitics South American in Badia Malagrida Carlos
The Geopolitics South American in Badia Malagrida CarlosThe Geopolitics South American in Badia Malagrida Carlos
The Geopolitics South American in Badia Malagrida Carlos
 
Human Papillomavirus Immunization completion rates increased by the use of th...
Human Papillomavirus Immunization completion rates increased by the use of th...Human Papillomavirus Immunization completion rates increased by the use of th...
Human Papillomavirus Immunization completion rates increased by the use of th...
 
Synthetic Utility of Aza Heterocyclics: A Short Review
Synthetic Utility of Aza Heterocyclics: A Short ReviewSynthetic Utility of Aza Heterocyclics: A Short Review
Synthetic Utility of Aza Heterocyclics: A Short Review
 
An Phyto - Chemical Analysis of Seedless Amalaki Fruit (Emblica Officinalis) ...
An Phyto - Chemical Analysis of Seedless Amalaki Fruit (Emblica Officinalis) ...An Phyto - Chemical Analysis of Seedless Amalaki Fruit (Emblica Officinalis) ...
An Phyto - Chemical Analysis of Seedless Amalaki Fruit (Emblica Officinalis) ...
 
“Comparative Evaluation between Physics Forceps and Conventional Extraction F...
“Comparative Evaluation between Physics Forceps and Conventional Extraction F...“Comparative Evaluation between Physics Forceps and Conventional Extraction F...
“Comparative Evaluation between Physics Forceps and Conventional Extraction F...
 
Qualitative & Quantitative Phytochemical analysis on the Leaves &fruits of Pa...
Qualitative & Quantitative Phytochemical analysis on the Leaves &fruits of Pa...Qualitative & Quantitative Phytochemical analysis on the Leaves &fruits of Pa...
Qualitative & Quantitative Phytochemical analysis on the Leaves &fruits of Pa...
 
Disadvantages of Drug Addiction
Disadvantages of Drug AddictionDisadvantages of Drug Addiction
Disadvantages of Drug Addiction
 
CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISESCANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
CANCERS MAMMAIRES ET COMPTES RENDUS FICHES STANDARDISES
 
шекспир
шекспиршекспир
шекспир
 
Inspirational Female Entrepreneurs
Inspirational Female EntrepreneursInspirational Female Entrepreneurs
Inspirational Female Entrepreneurs
 

Similaire à Visite de l'exposition Hello Robot Vitra Design Museum

Quels jobs dans le futur
Quels jobs dans le futurQuels jobs dans le futur
Quels jobs dans le futurEric LEGER
 
20190701 balladoradio sarah_achard
20190701 balladoradio sarah_achard20190701 balladoradio sarah_achard
20190701 balladoradio sarah_achardSarah A.
 
JDN - Intelligence artificielle - quel impact sur les emplois ?
JDN - Intelligence artificielle - quel impact sur les emplois ?JDN - Intelligence artificielle - quel impact sur les emplois ?
JDN - Intelligence artificielle - quel impact sur les emplois ?Bruno A. Bonechi
 
Quels futurs technologiques possibles ?
Quels futurs technologiques possibles ?Quels futurs technologiques possibles ?
Quels futurs technologiques possibles ?Aymeric
 
1340774899 cahier anr-4-intelligence-artificielle
1340774899 cahier anr-4-intelligence-artificielle1340774899 cahier anr-4-intelligence-artificielle
1340774899 cahier anr-4-intelligence-artificielleMaxime MAZON
 
CR Ces2015 - Business Innovation Network focusing on usages
CR Ces2015  - Business Innovation Network focusing on usagesCR Ces2015  - Business Innovation Network focusing on usages
CR Ces2015 - Business Innovation Network focusing on usagesBertrand Petit
 
Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?
Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?
Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?olivier
 
Conférence les technologies du numérique st exupéry 8 nov. 2017
Conférence les technologies du numérique st exupéry 8 nov.  2017Conférence les technologies du numérique st exupéry 8 nov.  2017
Conférence les technologies du numérique st exupéry 8 nov. 2017SinGuy
 
Sharing day CES 2017
Sharing day CES 2017Sharing day CES 2017
Sharing day CES 2017heaven
 
Chatbots : révolution ou arnaque ? - Thomas Gouritin - YOODx 2018
Chatbots : révolution ou arnaque ? - Thomas Gouritin - YOODx 2018Chatbots : révolution ou arnaque ? - Thomas Gouritin - YOODx 2018
Chatbots : révolution ou arnaque ? - Thomas Gouritin - YOODx 2018YOODx
 
L'actualité High-Tech de la semaine : Internet.org, Netflix, Oxford Dictionar...
L'actualité High-Tech de la semaine : Internet.org, Netflix, Oxford Dictionar...L'actualité High-Tech de la semaine : Internet.org, Netflix, Oxford Dictionar...
L'actualité High-Tech de la semaine : Internet.org, Netflix, Oxford Dictionar...Phil Jeudy
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2015 2/2 : L'impact de la robotique et de l'intelligence ...
LUXEMBOURG CREATIVE 2015 2/2 : L'impact de la robotique et de l'intelligence ...LUXEMBOURG CREATIVE 2015 2/2 : L'impact de la robotique et de l'intelligence ...
LUXEMBOURG CREATIVE 2015 2/2 : L'impact de la robotique et de l'intelligence ...LUXEMBOURG CREATIVE
 
Osez La Robotique pour faire avancer votre entreprise !
Osez La Robotique pour faire avancer votre entreprise !Osez La Robotique pour faire avancer votre entreprise !
Osez La Robotique pour faire avancer votre entreprise !Jade Le Maitre
 
Wygday 2009 Session Innovation
Wygday 2009   Session InnovationWygday 2009   Session Innovation
Wygday 2009 Session InnovationGregory Renard
 
WygDay - Session Innovation xBrainLab
WygDay - Session Innovation xBrainLabWygDay - Session Innovation xBrainLab
WygDay - Session Innovation xBrainLabGregory Renard
 
WygDay 2010 - Start Up : xbrainlab
WygDay 2010 - Start Up : xbrainlabWygDay 2010 - Start Up : xbrainlab
WygDay 2010 - Start Up : xbrainlabWygwam
 
Presentation Gtweb 27mars08
Presentation Gtweb 27mars08Presentation Gtweb 27mars08
Presentation Gtweb 27mars08Thierry Tareau
 
Revue de-presse 2014-2015 CITC-EuraRFID
Revue de-presse 2014-2015 CITC-EuraRFIDRevue de-presse 2014-2015 CITC-EuraRFID
Revue de-presse 2014-2015 CITC-EuraRFIDCITC-EuraRFID
 

Similaire à Visite de l'exposition Hello Robot Vitra Design Museum (20)

Quels jobs dans le futur
Quels jobs dans le futurQuels jobs dans le futur
Quels jobs dans le futur
 
20190701 balladoradio sarah_achard
20190701 balladoradio sarah_achard20190701 balladoradio sarah_achard
20190701 balladoradio sarah_achard
 
JDN - Intelligence artificielle - quel impact sur les emplois ?
JDN - Intelligence artificielle - quel impact sur les emplois ?JDN - Intelligence artificielle - quel impact sur les emplois ?
JDN - Intelligence artificielle - quel impact sur les emplois ?
 
Quels futurs technologiques possibles ?
Quels futurs technologiques possibles ?Quels futurs technologiques possibles ?
Quels futurs technologiques possibles ?
 
1340774899 cahier anr-4-intelligence-artificielle
1340774899 cahier anr-4-intelligence-artificielle1340774899 cahier anr-4-intelligence-artificielle
1340774899 cahier anr-4-intelligence-artificielle
 
CR Ces2015 - Business Innovation Network focusing on usages
CR Ces2015  - Business Innovation Network focusing on usagesCR Ces2015  - Business Innovation Network focusing on usages
CR Ces2015 - Business Innovation Network focusing on usages
 
Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?
Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?
Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?
 
Cavalcade v2
Cavalcade v2Cavalcade v2
Cavalcade v2
 
HAA
HAAHAA
HAA
 
Conférence les technologies du numérique st exupéry 8 nov. 2017
Conférence les technologies du numérique st exupéry 8 nov.  2017Conférence les technologies du numérique st exupéry 8 nov.  2017
Conférence les technologies du numérique st exupéry 8 nov. 2017
 
Sharing day CES 2017
Sharing day CES 2017Sharing day CES 2017
Sharing day CES 2017
 
Chatbots : révolution ou arnaque ? - Thomas Gouritin - YOODx 2018
Chatbots : révolution ou arnaque ? - Thomas Gouritin - YOODx 2018Chatbots : révolution ou arnaque ? - Thomas Gouritin - YOODx 2018
Chatbots : révolution ou arnaque ? - Thomas Gouritin - YOODx 2018
 
L'actualité High-Tech de la semaine : Internet.org, Netflix, Oxford Dictionar...
L'actualité High-Tech de la semaine : Internet.org, Netflix, Oxford Dictionar...L'actualité High-Tech de la semaine : Internet.org, Netflix, Oxford Dictionar...
L'actualité High-Tech de la semaine : Internet.org, Netflix, Oxford Dictionar...
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2015 2/2 : L'impact de la robotique et de l'intelligence ...
LUXEMBOURG CREATIVE 2015 2/2 : L'impact de la robotique et de l'intelligence ...LUXEMBOURG CREATIVE 2015 2/2 : L'impact de la robotique et de l'intelligence ...
LUXEMBOURG CREATIVE 2015 2/2 : L'impact de la robotique et de l'intelligence ...
 
Osez La Robotique pour faire avancer votre entreprise !
Osez La Robotique pour faire avancer votre entreprise !Osez La Robotique pour faire avancer votre entreprise !
Osez La Robotique pour faire avancer votre entreprise !
 
Wygday 2009 Session Innovation
Wygday 2009   Session InnovationWygday 2009   Session Innovation
Wygday 2009 Session Innovation
 
WygDay - Session Innovation xBrainLab
WygDay - Session Innovation xBrainLabWygDay - Session Innovation xBrainLab
WygDay - Session Innovation xBrainLab
 
WygDay 2010 - Start Up : xbrainlab
WygDay 2010 - Start Up : xbrainlabWygDay 2010 - Start Up : xbrainlab
WygDay 2010 - Start Up : xbrainlab
 
Presentation Gtweb 27mars08
Presentation Gtweb 27mars08Presentation Gtweb 27mars08
Presentation Gtweb 27mars08
 
Revue de-presse 2014-2015 CITC-EuraRFID
Revue de-presse 2014-2015 CITC-EuraRFIDRevue de-presse 2014-2015 CITC-EuraRFID
Revue de-presse 2014-2015 CITC-EuraRFID
 

Visite de l'exposition Hello Robot Vitra Design Museum

  • 1. FRANÇAIS Vitra Design MuseumTextes d’exposition Hello, Robot. Design between Human and Machine  11. 02. – 14. 05. 2017
  • 2. Visites guidées de l’exposition (DE) Visite guidée publique « Hello, Robot. Design between Human and Machine » Chaque samedi, dimanche et les jours fériés : 11 h 30 Visites guidées pour enfants : Hello, Robot! (DE) 19 février, 19 mars, 16 avril, 14 mai 2017, 14 h 30 Pour enfants de 6 à 12 ans, 7,00 € par enfant, réservation : info@design-museum.de Visites guidées d’architecture (FR) Chaque premier week-end du mois (samedi et dimanche) et les jours fériés : 14 avril à 17 avril, 1, 8 et 25 mai 2017, 14 h 30, Schaudepot (DE) Tous les jours à 11 h et 15 h, Schaudepot / 13 h 30, Vitra Design Museum (EN) Tous les jours à 13 h, Schaudepot / 11 h 30, Vitra Design Museum Il est possible d’organiser des visites privées. Information et réservation : T +49.7621.702.3200, info@design-museum.de
  • 3. Hello, Robot. Design between Human and Machine Les robots sont partout. Ils sont omniprésents du moins dans les médias. Mais aussi dans notre vie quotidienne, ces machines intelligentes sont plus répandues que beaucoup ne le pensent. Aujourd’hui déjà, les voitures, les machines à laver, les distributeurs automatiques et bien d’autres encore, sont au moins partiellement robotisés. Et à l’avenir – c’est certain – notre environnement deviendra de plus en plus intelligent, responsif et autonome. Notre attitude face à cette évolution est extrêmement contradictoire. Le débat oscille entre enthousiasme et critique, espoir et crainte, utopie et dystopie. Dans cette dynamique complexe, le design joue un rôle décisif. Car, depuis toujours, ce dernier sert d’intermédiaire entre l’homme et la machine, entre diverses disciplines, mais aussi entre des contradictions apparemment insur- montables. À partir d’exemples concrets issus des disciplines et des domaines les plus divers, mais aussi à l’aide d’exercices intellectuels, « Hello, Robot. » montre que la vérité se trouve souvent dans les deux extrêmes : l’évolution de la ­robotique est source de joie et d’inquiétude à la fois. La notion de design qui est au cœur de cette exposition, dépasse largement la simple conception de la forme et de la fonction. « Hello, Robot. » explique plutôt comment le design influence l’interaction et la relation entre l’homme et la machine, mais aussi entre l’homme et l’homme – peu importe qu’elle soit bonne ou mauvaise. Parallèlement, nous devons nous poser plusieurs questions, et tout d’abord : quel comportement adoptons-nous – en tant qu’individus et que société – face aux nouvelles technologies ? Comment voulons-nous et devons-nous réagir face à notre environnement qui devient de plus en plus intelligent ? Vous trouverez 14 questions qui guideront vos pas tout au long de l’exposition. Au premier coup d’œil, celles-ci peuvent paraître simples voire naïves, mais à y regarder de plus près, il est difficile de donner parfois une réponse claire. En tout cas, elles ouvrent le débat, un débat qu’il est urgent de mener.
  • 4. Science et fiction Avez-vous déjà rencontré un robot ? Quelle a été votre première expérience avec des robots ? Croyez-vous que nous ayons besoin de robots ? Les robots sont-ils nos amis ou nos ennemis ? Faites-vous confiance aux robots ? « Hello, Robot. Design between Human and Machine » est l’histoire d’un rapprochement. Dans un premier temps, nous rencontrons ici le robot comme une espèce étrange dans un cabinet de curiosités. Quelques rares personnes ont véritablement rencontré cette espèce – un robot qu’ils désigneraient aussi comme tel. Car notre représentation des robots est forte- ment influencée par la culture populaire. Et c’est ainsi que nous nous attendons tous – plus ou moins consciemment – à vivre un jour, très bientôt, avec des robots comme avec nos amis, voisins et collègues – ou bien à nous défendre contre eux, avant qu’ils ne nous remplacent définitivement. En effet, nous sommes entourés de robots et de systèmes robotiques sous toutes les formes physiques et numériques possibles, dans toute matérialité, taille, volume ou niveau d’intelligence possible : du drone à la caisse en libre-service, du minuscule nanorobot à la ville intelligente et du simple aspirateur au chatbot qui nous conseille en ligne quand nous faisons nos achats. Salle 1 WC EG LIFT 1 2 3 1
  • 5. Il n’existe pas une seule définition du robot, mais avec cette vue d’ensemble et quelques ci- tations, nous tenterons de nous en rapprocher. Face à la complexité des formes des solutions robotisées, notre relation avec les machines devient plus complexe et ambivalente. La question de savoir si on en a vraiment besoin voire si on les aime, ne se pose pas en réalité. Avons-nous vraiment besoin de smartphones ? Il y a encore dix ans, la plupart d’entre nous auraient probablement répondu non. L’avenir nous dira si les robots sont nos amis ou nos ennemis, si nous les contrôlons ou si ce sont eux qui nous contrôlent. Et la question de savoir si nous devons leur faire confiance se pose peut-être moins que celle de savoir si nous devons faire confiance à l’ensemble politico-économique constitué par des hommes, des organisations et des infrastructures se trouvant derrière les robots et rassemblant inlassablement des données nous concernant. Robots Les robots sont un instrument visant à produire l’effet dramaturgique. Ce ne sont pas des produits technologiques. Bruce Sterling, auteur de science-fiction et conseiller de « Hello, Robot. Design between Human and Machine », 2016 Sous le nom de robot, nous désignons une unité pourvue de capteurs, d’intelligence et d’actionneurs. Celui-ci est donc en mesure de déchiffrer le monde, de traiter les informations reçues et de réagir ensuite en conséquence. D’après cette définition, un robot pourrait être plusieurs choses inattendues à la fois. Un thermostat est un robot, une voiture avec conduite assistée est un robot. Notre four est un robot. […] Et notre smartphone omniprésent est bien évidemment aussi un robot. Carlo Ratti, architecte, urbaniste, directeur du Senseable City Lab au MIT/Boston (MA) et conseiller de « Hello, Robot. Design between Human and Machine », 2016 Un robot est : 1. un appareil artificiel capable de percevoir son environnement et d’agir en conséquence au sein de cet environnement et en l’influençant ; 2. une intelligence artificielle ayant pris forme humaine ; ou 3. une machine capable de s’acquitter d’un travail utile en parfaite autonomie. AlanWinfield, professeur de roboéthique, directeur de la Science Communications Unit à l’University of theWest of England/ Bristol et auteur, 2012 Je ne peux pas définir un robot. Mais je le reconnaîtrais si j’en rencontrais un. Attribué à Joseph Engelberger, pionnier de la robotique industrielle, 1966
  • 6. Programmé pour le travail Pensez-vous que votre travail pourrait être effectué par un robot ? Aimeriez-vous vous-même devenir fabricant ? Dans le domaine du travail, de la production et de l’industrie, les robots sont – du moins pour la majorité des gens – fortement associés à la crainte de perdre son emploi. Ce sujet fait l’objet de controverses non seulement dans les médias, mais les designers, les artistes et les cinéastes s’interrogentégalementsurlesconséquencesquecelapourraitavoirsilesmachinesremplaçaient progressivement les hommes sur leur lieu de travail ? Notre niveau de vie baissera-t-il faute de revenus ? Ou aurons-nous enfin plus de temps à consacrer à nos amis, notre famille et nos loisirs grâce au revenu universel et à la semaine de trois jours ? De nouveaux métiers feront-ils leur apparition et lesquels ? Travaillerons-nous côte à côte avec des robots totalement inter- connectés avec les clients et les fournisseurs comme nous le promet l’industrie 4.0 ? La crainte de perdre son emploi à cause des nouvelles technologies est aussi ancienne que la première révolution industrielle. Métier à tisser et machine à vapeur ont transformé le monde du travail de façon aussi dramatique que récemment l’ordinateur personnel et l’Internet. Souvent ces bouleversements allèrent de pair avec des troubles sociaux, mais à l’ombre du débat actuel autour des robots et de l’industrie interconnectée, un tout nouveau type de consommateur est apparu, à savoir ce qu’on appelle un prosommateur. Salle 2 WC EG LIFT 1 2 3
  • 7. Le prosommateur consomme ce qu’il produit lui-même. Ce qui le distingue de l’idéaliste indi- viduel, c’est son interconnexion mondiale par Internet, des ébauches et projets de construction disponibles en ligne pour tout ce que le cœur désire, ainsi que l’accès facile aux nouvelles méthodes de production numériques et robotiques, par exemple l’impression 3D ou le frittage sélectif par laser. Tout cela permet au prosommateur de créer, de produire et de distribuer des produits intelligents et sur mesure en dehors du marché traditionnel. Reste à savoir si la fin de notre société basée sur la division du travail et le retour à l’autosuffisance seront le remède à tous nos maux. Automatisation L’automatisation est le transfert du travail des hommes aux automates grâce au progrès technique. Des premiers calculi, des anciens moulins à eau et moulins à vent en passant par l’utilisation de moteurs (et finalement l’industrialisation) jusqu’à la technologie informatique d’aujourd’hui, on peut parler d’un niveau croissant d’automatisation. Industrie 4.0 L’expression provient d’un document de stratégie du gouvernement fédéral allemand et couvre tous les bouleversements actuels dans le secteur industriel résultant de l’interconnexion des technologies de l’information et de la communication. Les machines, les robots, les ­humains, la logistique et les produits doivent désormais communiquer et coopérer directement les uns avec les autres afin de parvenir à une production largement autonome, à savoir « l’usine intelligente ». Rapid Prototyping (Prototypage rapide) Cette notion désigne des procédés permettant la fabrication rapidement de modèles et de prototypes à partir de dessins de conception et de construction numériques sans passer par le travail manuel. En règle générale, on utilise des procédés de formage initial au cours desquels la pièce de fabrication est construite en couches successives à partir d’un matériau informe, comme dans l’impression 3D par exemple.
  • 8. Salle 3 WC EG LIFT 1 2 33 Ami et auxiliaire Dans quelle mesure aimeriez-vous pouvoir compter sur des auxiliaires intelligents ? Que ressentez-vous quand des objets éprouvent des sentiments pour vous ? Croyez-vous en la mort et la résurrection des objets ? Aimeriez-vous qu’un robot s’occupe de vous ? Dans le troisième volet, nous regardons si le robot, en tant qu’ami et auxiliaire, est sur un pied d’égalité avec nous. Aujourd’hui déjà, nous nous servons volontiers de machines intelligentes dans la vie quotidienne. Nous comptons sur ces auxiliaires intelligents pour nous nous promener à travers des villes inconnues, nous rappeler les dates des anniversaires et nous donner à tout moment des renseignements sur tous les sujets. Ils nous facilitent la vie à tel point que, nous aussi, sommes devenus dépendants de nos auxiliaires et totalement démunis quand il s’avère qu’ils ne sont pas aussi intelligents qu’on le prétendait. Cela n’affecte en rien notre attachement indéfectible. Dans la société actuelle, le robot qui s’occupe de nous, qui prend soin de nous, qui se préoccupe de notre santé, est présent partout, à commencer par les jouets et les quasi baby-sitters en passant par le partenaire spirituel, sexuel et de shopping jusqu'à l'aide aux personnes âgées et l'accompagnement en fin de vie.
  • 9. Notre rapport aux objets et les formes que peut prendre cette relation suscitent l’intérêt des designers depuis des décennies. À chaque fois que le consommateur a le choix entre plusieurs produits similaires, les qualités sensorielles et émotionnelles de ces derniers deviennent un argument de vente décisif. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’objets intelligents qui communiquent et interagissent avec nous et qui nous donnent l’impression d’éprouver des sentiments. Quand, ces derniers temps, les roboticiens parlent de plus en plus de machines « humanized », c’est-à-dire humanisées, ils entendent par-là que ces machines se comportent avec nous comme de vieux amis : serviables et avenants, peut-être un peu exagérément, mais aussi névrotiques et manipulateurs. Les limites sont floues entre inquiétude bien intentionnée, autoritarisme, manipulation, surveillance et espionnage manifeste. Et une fois que nous sommes pris dans cet enchevêtrement de relations, la perte nous affecte d’autant plus durement. Que se passe-t-il quand l’objet tant aimé nous quitte pour toujours ? Bot (Bot informatique) Un bot désigne un agent semi-automatique dans des systèmes informatiques et sur Internet, capable de réaliser certaines tâches mais aussi d’apprendre, dans certains cas. Parmi ceux- ci figurent par exemple les chatbots avec lesquels on peut parler (par exemple Siri d’Apple ou Alexa d’Amazon) ou les Twitterbots, qui rédigent d’eux-mêmes des tweets sur certains sujets et qui peuvent être utilisés à des fins publicitaires ou politiques. Deep Learning (apprentissage profond) Le Deep Learning permet d’apprendreaux machines un certain mode de pensée spécialisée basé sur le fonctionnement du cerveau humain. À l’aide de réseaux neuronaux artificiels à plusieurs couches (donc profonds), de nombreux calculs différents sont effectués parallèlement. Ainsi, les robots apprennent par exemple à interpréter des images – la voiture autonome peut, par exemple, reconnaître des piétons – ou traiter des langues ainsi que divers dialectes. Internet of Things (IoT) (Internet des objets – IdO) L’Internet des objets représente la masse croissante des appareils, véhicules, bâtiments et autres objets interconnectés numériquement, soit l’infrastructure physique de la société d’information. Pourvus de mini-ordinateurs et équipés de capteurs et d’actionneurs, ces objets interconnectés sont censés nous accompagner et nous aider de plus en plus dans la vie quotidienne, par exemple le frigidaire qui commande du lait de façon autonome quand il n’y en a plus. D’après une estimation des experts, le IoT comprendra déjà 50 billions d’objets en 2020.
  • 10. Une fusion totale Aimeriez-vous vivre dans un robot ? Aimeriez-vous devenir meilleur que nature ? Le robot prendra-t-il la première place dans l’évolution ? Le rapprochement ultime avec le robot – à savoir la fusion – aura lieu finalement dans la « machine à habiter » dans laquelle nous vivons. Dépassant les conceptions de la modernité, celle-ci n’est toutefois pas limitée aux maisons et aux appartements. Équipés de capteurs, d’intelligence et d’actionneurs, tout espace, toute ville et tout paysage deviendront des robots. Même le robot qui est en nous, fait disparaître les frontières entre l’homme et la machine. L’appareillage prothétique moderne et les puces implantées nous permettent de réaliser des exploits dont nous ne serions pas capables sinon – qu’il s’agisse de remarcher malgré une mobilité réduite ou d’ouvrir seulement de la main des portes fermées à clé. La recherche de l’optimisation ne s’arrête pas à notre biologie. Inspirés par des principes intelligents que nous trouvons dans la nature qui nous entoure, nous réinventons, à l’aide de robots, notre environnement et le rendons plus performant que ce qui a été produit jusque- là de façon conventionnelle et parfois même meilleur que le modèle naturel lui-même. La question préoccupante de savoir si les machines intelligentes remplaceront un jour les or- ganismes vivants – nous compris – se pose depuis que les hommes se racontent des histoires WC EG OG LIFT LIFT 1 2 3 44 Salle 4
  • 11. sur des êtres vivants artificiels. Mais parallèlement à cette question, s’en pose une autre ­aujourd’hui : l’homme dispose-t-il, pour la première fois dans l’histoire, de la technologie lui permettant de transformer la science-fiction en réalité ? Si la réponse ne fait pas ­l’unanimité, il est par contre, incontestable que nous nous trouvons sur une voie qui va nous mener vers un monde plus intelligent, plus autonome – en bref, plus robotique – que celui que nous connaissons aujourd’hui. Dans la conception de ce monde nouveau, le design jouera un rôle responsable, car c’est par ce design que nous déterminerons comment et où nous ­rencontrerons ces objets et systèmes intelligents autour de nous et comment nous interagirons avec eux et eux avec nous. Biohacking (Piratage informatique dans le domaine de la biologie) Afin de donner au corps humain des capacités dépassant ses aptitudes naturelles, (mot-clé : amélioration humaine), on implante, par exemple, des puces électroniques et on place sous la peau des aimants, des capteurs ou des instruments de mesure. En outre, on pratique également la manipulation génétique. Singularité Le terme de « singularité » a été employé par de nombreux scientifiques influents (John von Neumann, Hans Moravec, Ray Kurzweil) depuis les années 1950 pour désigner un événement de l’évolution technologique. Cet événement marque la date à laquelle la technologie dépasse l’homme, aussi bien sur le plan physique que sur le plan intellectuel. La théorie de la singula- rité est accompagnée de scénarios aussi bien utopiques que dystopiques. Smart Home (Domotique) La Smart Home désigne un appartement ou une maison dans lesquels les appareils électro- ménagers et la technique du bâtiment sont connectés et automatisés par des ordinateurs, des capteurs, des logiciels et des actionneurs. Ainsi les appareils peuvent échanger des ­informations avec leur environnement, d’autres appareils, des usagers, des fabricants etc., souvent aussi en dehors de chez soi par le cloud computing. La Smart Home peut être pilotée et programmée de partout.
  • 12. Elytra Filament Pavilion Le Elytra Filament Pavilion montre comment des technologies robotiques et des systèmes biologiques peuvent être transférés à l’architecture. Cette canopée de 200 m2 se base sur les principes de structure légère des ailes des scarabées volants, appelés élytres. C’est à l’aide de méthodes de conception et de fabrication novatrices et numérisées que ce modèle biologique a pu être appliqué dans des processus de conception et d’ingénierie. La structure en fibres de l’installation est composée de deux types de cellules, celles des poutres et celles de la canopée pourvues de plaques de toiture transparentes. Ces deux sortes de cellules sont constituées des mêmes fibres : des fibres de verre transparentes et des fibres de carbone noires. La fabrication se base sur le processus novateur d’un robot tisseur qui, contrairement à la plupart des processus de fabrication de structures en fibres, ne né- cessite pas de moule et réduit considérablement les pertes de matériaux. Pour construire chaque cellule, le robot tisse des fibres de verre et de carbone saturées de résine sur un cadre hexagonal, les fibres de verres transparentes constituant la structure primaire sur la- quelle sont posées les fibres de carbone noires beaucoup plus raides et plus dures. Une fois que le travail du robot est terminé et que la structure a durci, le robot tisseur peut être enlevé et réutilisé. Le processus de fabrication étant entièrement robotisé, il est possible de créer des variantes de cellules à l’infini, au fond similaires, mais différentes par la composition des fibres. La Vitra Campus
  • 13. forme définitive du Elytra Filament Pavilion ainsi que celle de ses cellules résulte d’un proces- sus intégrant design et robotique en tenant compte des données locales, par exemple la température, le rayonnement solaire, l’humidité de l’air, le vent ou les flots de visiteurs. Le Elytra Filament Pavilion fut présentée pour la première fois du 18 mai au 6 novembre 2016 à Londres, auVictoria and Albert Museum. À l’occasion de l’exposition « Hello, Robot. Design between Human and Machine », on peut visiter la Canopée située dans la partie nord du campus en face de la VitraHaus. Conception, ingénierie et fabrication Achim Menges et Moritz Dörstelmann (ICD University of Stuttgart / Achim Menges Architect), Jan Knippers (ITKE University of Stuttgart / Knippers Helbig Advanced Engineering), Thomas Auer (Transsolar Climate Engineering / TUM) Commanditaire : Victoria and Albert Museum, Londres 2016 Le Elytra Filament Pavilion sur le Vitra Campus a été réalisée grâce au généreux soutien de : Design Circle – Freunde des Vitra Design Museums e.V. | GETTY LAB | Universität Stuttgart Le Elytra Filament Pavilion a été réalisée grâce au soutien de : Universität Stuttgart | Kuka Roboter GmbH | GETTY LAB | FBGS International NV Hexion Stuttgart GmbH | SGL Carbon SE | ARNOLD AG | Covestro AG Lange + Ritter GmbH | Pfeifer Seil- und Hebetechnik GmbH | Stahlbau Wendeler GmbH + Co KG
  • 14. Bruce Sterling – Life with Robots OPENING TALK (EN) | 10 février 2017 18h00, Fire Station Dans ses romans et ses nouvelles, l’auteur de science-fiction Bruce Sterling a contribué de façon déterminante à créer le terme de cyberpunk. À ­l’ouverture de l’exposition « Hello, Robot. », il parlera sur les répercussions que la vie avec des robots a déjà sur l’évolution de notre environnement. Inscriptions : events@design-museum.de Dunne Raby – Critical Design and Robotics TALK (EN) | 16 février 2017 18h30, Vitra Design Museum Les designers et théoriciens britanniques du design, Anthony Dunne et Fiona Raby, sont des pionniers du Critical Design. Fiona Raby parlera de son travail à l’interface des sciences sociales et humaines et des sciences de la nature, du design et des nouvelles technologies. Visite guidée par une commissaire de ­l’exposition « Hello, Robot. » MERCREDI EN MATINÉE (DE) | 29 mars 2017 10h00, Vitra Design Museum, 10,00 € par personne Qu’en est-il de la relation entre l’homme et le robot ? Amelie Klein, l’une des commissaires de l’exposition, vous accompagnera à travers l’exposition. Carlo Ratti – Senseable Cities TALK (EN) | 20 avril 2017 18h30, Vitra Design Museum L’architecte et ingénieur Carlo Ratti dirige le Sense­ able City Laboratory au renommé Massassuchetts Institute ofTechnology (MIT) à Cambridge, MA. Dans sa présentation, Carlo Ratti nous donne un aperçu fascinant de l’espace urbain numérisé de l’avenir. Robo Wunderkind SPECIAL (DE/EN) | 22/23 avril 2017 12h00 – 16h00, Vitra Design Museum La firme autrichienne Robo Technologies a reçu de nombreux prix déjà au moment du Crowdfunding pour son jouet Robo Wunderkind. Pendant un week- end au Vitra Design Museum, enfants et adultes peuvent découvrir les possibilités qu’offre Robo Wunderkind. L’avenir du travail TALK (DE) | 27 avril 2017 18h30, Vitra Design Museum Quel sera notre travail à l’avenir et quel rôle y jouera la robotique ?Trois experts de l’industrie 4.0. discute- ront de ce sujet : Gesche Joost, directrice du Design Research Lab de l’Universität der Künste (Université des arts) de Berlin et représentante du gouvernement fédéral pour les questions de l’agenda numérique auprès de la Commission européenne, le philosophe de la technique Bruno Gransche, qui travaille au Fraunhofer Institut für System- und Innovations­ forschung (Institut Frauenhofer pour la recherche sur les systèmes et l’innovation) à Karlsruhe et Ruwen Kaminski, directeur de Corporate Brand and Design dans l’entreprise leader d’automatisation Festo. Achim Menges – « Hello, Robot. » – « Hello, Architect! » Conceptionàl’èredelaconstructionrobotique TALK (DE) | 4 mai 2017 18h30 Uhr,Vitra Design Museum Achim Menges, fondateur et directeur de l’Institute for Computational Design à l’université de Stuttgart, est considéré comme l’un des précurseurs dans le domaine de l’architecture assistée par des robots. Dans sa ­présentation,AchimMengesparleradesesconstructions et du rôle de la robotique dans l’architecture. Robopop SPECIAL (DE/EN)| 5 mai 2017 18h30 Uhr, HeK (Haus der elektronischen Künste) Trois robots jouent leur musique en tant que DJ ou en groupe. Conférences / Discussions / Performances
  • 15. Hello, Robot! VISITE GUIDÉE POUR ENFANTS (DE) | 19 février, 19 mars, 16 avril, 14 mai 2017 14h30, Vitra Design Museum Dans cette exposition, les enfants découvrent les ­robots et les machines les plus divers. Ils ont ensuite la possibilité de construire leurs propres robots qui peuvent bouger tout seuls. Pour enfants de 6 à 12 ans, 7,00 € par enfant. Inscriptions : info@design-museum.de Solar Sound Bot – Ça gazouille! ATELIER (DE) | 25 février 2017 De 12h00 à 16h00, Vitra Design Museum As-tu toujours voulu construire ton propre robot ? Dans cet atelier, nous construisons une machine qui imite le chant des oiseaux. Après la visite de l’exposition, les participants soudent les machines à gazouiller et les équipent de cellules solaires. Une coopération avec la HeK (Haus der elektronischen Künste – ­Maison des Arts électroniques) Bâle. Pour jeunes à partir de 12 ans, 10,00 € par personne. Inscriptions : info@design-museum.de Robodance ATELIER (DE) | 2 avril 2017 De 14h00 à 17h00, HeK (Haus der elektronischen Künste) Bâle Nous savons garder l’équilibre sans réfléchir. Mais comment l’enseigner à une machine ? Nous construi- sons un robot, qui garde l’équilibre tout en dansant. Une collaboration avec la SGMK (Schweizerische Gesellschaft für mechatronische Kunst - Société suisse d’art mécatronique). Pour enfants à partir de 7 ans et adultes. 30,00 CHF / tarif réduit 15,00 CHF par ­personne (coûts de matériel en plus). Inscriptions : vermittlung@hek.ch DIY Robots WORKSHOP (DE/EN) | 6 mai 2017 De 10h00 à 18h00, Schaudepot Dès l’adolescence, le designer Jan de Coster était fasciné par la physique, la science-fiction et le « hacking ». En plus de son travail dans son studio Slightly Overdone, il dirige aujourd’hui des ateliers destinés à mettre au point et à concevoir des robots. Pour adolescents de 13 à 18 ans, 20,00 € par per- sonne (coûts de matériel inclus). Inscriptions : info@design-museum.de Ateliers
  • 16. Hello, Robot. Design between Human and Machine 11.02. – 14.05.2017 Directeurs : Mateo Kries, Marc Zehntner Commissaires d’exposition : Amelie Klein, Thomas Geisler, Marlies Wirth Commissaire consultatif : Fredo De Smet Commissaire adjointe : Erika Pinner Gestion des produits : Amelie Klein, Erika Pinner, Sabrina Handler Conseillers : Paul Feigelfeld, Sabine Himmelsbach, Gesche Joost, Carlo Ratti, Bruce Sterling Conception de l’exposition : emyl, Basel Conception graphique : Hug Eberlein, Leipzig – Basel Agence multimédia : nous Wissensmanagement, Vienne, Denver, Dubai Responsable technique : Stefani Fricker Installations : Michael Simolka, Patrick Maier-Blanc, Manfred Utz Technologie média : Nathalie Opris, Adam Bagnowski Conservation : Susanne Graner, Lisa Burkart, Grazyna Ubik Régisseurs : Isabel Serbeto, Bettina Besler-Slawik, Boguslaw Ubik-Perski Communications : Iris Mickein, Philipp Hindahl, Carolin Schweizer, Bureau N Partenariat : Yvonne Radecker Tournée d’exposition : Reiner Packeiser, Isabel Serbeto Programme d'accompagnement : Sarah Kingston, Lisa Ballmer Education expérience des visiteurs : Noëmi Preisig, Johanna Horde Service aux visiteurs : Annika Schlozer, Julia Wichmann Produits : Johannes Heinzmann Heures d’ouverture Lun – Dim: 10 – 18 heures #hellorobot #vitradesignmuseum Charles-Eames-Str. 2 D-79576 Weil am Rhein T +49.7621.702.3200 www.design-museum.de Vitra Design Museum Global Sponsor Sponsor An exhibition of the Vitra Design Museum and Funded by Thanks to The German Federal Cultural Foundation