Le polymorphisme (rs738409) du géne del’adiponutrine: un facteur de risque de CHC   indépendant des facteurs métaboliques ...
Risque de CHC             Syndrome métabolique:                               Obésité                                  Mé...
Méthode Objectif: étudier les rôles du polymorphisme (rs738409) de l’adiponutrine, des  facteurs métaboliques et des adip...
Analyse statistique Nombre de sujets nécessaire = 534 patients     - OR = 2, β = 80% ,α = 5%, fréquence homozygotes rs738...
Répartition des homozygotes rs738409 selon              l’étiologie de la cirrhose Au sein des 671 patients: 39,9% (n=268...
Résultats: analyse univariée                                       Témoins               Cas              P               ...
Témoins        Cas         P                                      n= 452       n= 219HOMA                       ≤3.4      ...
Analyse multivariée: risque de CHC                                OR ajusté   [95% CI]       pSexe        Homme           ...
Discussion: variant rs738409 de l’adiponutrine                est un facteur de risque de CHC                             ...
Discussion: rôle la lipocaline dans le CHC? Lipocaline= adipokine , processus de croissance, développement et différencia...
Conclusion  Confirmation du rôle du polymorphisme rs738409 de   l’adiponutrine comme facteur de risque de CHC chez patien...
Merci pour votre attention!Reims              Reims              Reims
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mémoire adiponutrine

1 040 vues

Publié le

mars 2012

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 040
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mémoire adiponutrine

  1. 1. Le polymorphisme (rs738409) du géne del’adiponutrine: un facteur de risque de CHC indépendant des facteurs métaboliques Samia HAMZA, CHU Dijon Journée DES d’ hépato gastro-entérologie Reims
  2. 2. Risque de CHC Syndrome métabolique: Obésité  Mécanisme d’action du variant rs738409? Diabète  Adiponutrine/ adipokine? Insulino-résistance: HOMA  Adipokine/ CHC? Adipokines : cytokines sécrétées par tissus adipeux, rôle de leptine et adiponectine dans CHC Facteurs génétiques: Polymorphisme rs738409 du gène de l’adiponutrine - En 2000, lipase exprimée par foie et tissu adipeux Aflatoxine - En 2008, variant rs738409 associé à aggravation stéatose, inflammation et fibrose hépatique CHC - Accumulation triglycérides dans le foie Alcool - Récemment, facteur de risque de CHCVirus B et CBaulande S, J Biol Chem.2001; Romeo S, Nat Genet.2008; Sookoian S, J Lipid Res.2009, Tian C, Nat Genet.2010; Valenti L, Hepatology.2011
  3. 3. Méthode Objectif: étudier les rôles du polymorphisme (rs738409) de l’adiponutrine, des facteurs métaboliques et des adipokines/ risque de CHC Etude Cas- Témoins multicentrique: - témoins= cirrhotiques toutes étiologies - cas= CHC sur cirrhose Strasb ourg Nancy CiRCE (cirrhose et risque de CHC grand Est) Reims Metz  novembre 2008- décembre 2011: 671 patients, 219 cas et 452 témoins  Phénotypage complet, questionnaireBesanç alimentaire, biothèque centralisée on Dijon
  4. 4. Analyse statistique Nombre de sujets nécessaire = 534 patients - OR = 2, β = 80% ,α = 5%, fréquence homozygotes rs738409 = 15% Test de Mann-Whitney et du Chi 2: variables continues et catégorielles Régression logistique non conditionnelle: Y= variable à expliquer: risque de CHC X= variables explicatives: - Polymorphisme rs738409 de adiponutrine: sauvage C/C, hétérozygote C/G, Homozygote G/G - Facteurs métaboliques: obésité (BMI ≥ 30 kg/m²), diabète type2, insulino- résistance (score de HOMA) - Adipokines: adiponectine, leptine, resistine, lipocaline, TNFα et TNFβ, VEGF ajustement sur : - facteurs de risque établis de CHC ( OH, VHB/VHC) - sévérité de la cirrhose ( Child Pugh) - âge, sexe et ancienneté de la cirrhose
  5. 5. Répartition des homozygotes rs738409 selon l’étiologie de la cirrhose Au sein des 671 patients: 39,9% (n=268) sauvages CC, 42,6% hétérozygotes CG (n= 286) et 17,4 % (n=117) homozygotes GG 100% P= 0,01 90% 80% 70% 60% 50% homozygotes G/G 40% hétérozygotes C/G 30% sauvages C/C 20% 10% 0% virale autres causes alcoolique
  6. 6. Résultats: analyse univariée Témoins Cas P n=452 n=219Sexe Homme 309 (68,4) 188 (85,8) 0,0001 femme 143 (31,6) 31 (14,2)Moyenne d’âge (années) 59,5 [38,2- 85,4] 64,7 [43,8- 82,9] 0,0001Ancienneté cirrhose (années) 3,71 [ 1- 5] 2,93 [ 0- 4] 0,0005BMI <30 kg/m² 238 (52,9) 107 (48,9) ≥ 30 kg/m² 212 (47,1) 112 (51,2) 0,328Child* A 205 (47,0) 134 (62,6) B 157 (36,0) 59 (27,6) 0,001 C 74 (16,9) 21 (9,8)Virus B ou C* Non 344 (76,6) 154 (71,3) oui 105 (23,4) 62 (28,7) 0,139Consommation OH excessive* Non 118 (28,3) 49 (24) 0,260 oui 299 (71,1) 155 (76)Diabète Non 293 (64,8) 123 (56,2) 0,030 oui 159 (35,2) 96 (43,8)Tabac* Non 119 (26,4) 45 (20,6) 0,106 oui 332 (73,6) 173 (79,4)
  7. 7. Témoins Cas P n= 452 n= 219HOMA ≤3.4 158 (50,6) 70 (48,3) 0,638 >3.4 154 (49,4) 75 (51,7)Variant adiponutrine rs738409 sauvageC/C 187 (41,4) 81 (36,9) 0,211 Hétérozygote C/G 194 (42,9) 92 (42,0) Homozygote G/G 71 (15,7) 46 (21,0)Leptine (pg/ml) ≤8622 204 (45,1) 123 (56,2) 0,030 >8622 248 (54,9) 96 (43,8)Resistine* (ng/ml) ≤10.25 228 (51,5) 104 (47,9) 0,393 >10.25 215 (48,5) 113 (52,1)Lipocaline* (ng/ml) ≤94 236 (54,6) 85 (42,5) >94 196 (45,4) 115 (57,5) 0,005VEGF* (pg/ml) ≤254 209 (52,8) 83 (45.1) >254 187 (47,2) 101 (54.9) 0,086TNFα* (pg/ml) ≤2427 221 (50,2) 108 (50,5) >2427 219 (49,8) 106 (49,5) 0,954TNFβ* (pg/ml) ≤5232.5 198 (49,5) 99 (53,2) >5232.5 202 (50,5) 87 (46,8) 0,401Adiponectine* (µg/ml) ≤12462.5 193 (48,2) 102 (52,6) 0,323 >12462.5 207 (51,7) 92 (47,4)* Exclusion des données manquantes
  8. 8. Analyse multivariée: risque de CHC OR ajusté [95% CI] pSexe Homme 1 femme 0,29 0,18- 0,49 <0,0001Âge( années) 1,05 1,03- 1,07 <0,0001Infection virus B et C 1,76 1,14 -2,73 0,005Variant adiponutrine rs738409 Sauvage C/C 1 Hétérozygotes C/G 1,10 0,73-1,67 0,642 Homozygotes G/G 2,04 1,20- 3,47 0,008Lipocaline (>94 ng /ml) 1,43 0,98 -2,10 0,065
  9. 9. Discussion: variant rs738409 de l’adiponutrine est un facteur de risque de CHC Risque de CHC lié au statut Intervalle de p Etat actuel de la rs738409 homozygote G/G confiance 95% littérature OR ajusté Corradini et al 2,23 1,6 - 3,5 0,008 (N=221) Valenti et al 2,16 1,33 - 3,59 0,005 (N=325) Nischalke et al 2,82 1,24 - 6,42 0,013 (N=380) Trépo et al 4,70 2,63 - 8,42 <0,0001 (N=571) Falleti et al 1,76 1,06 - 2,92 <0,05 (N=483) Notre étude 2.04 1,20- 3,47 0,008 (N=671) Corradini SG, Hepatology. 2011; Valenti L, Hepatology .2011 ;Nischalke HD, PLoS One.2011 ; Trépo E, Hepatology. 2011; Falleti E, Liver Int. 2011
  10. 10. Discussion: rôle la lipocaline dans le CHC? Lipocaline= adipokine , processus de croissance, développement et différenciation Lipocaline= réponse immunitaire innée (séquestration du fer/ infection bactérienne) Sein Colorectal Œsophage Estomac CHC? Leng X, Cancer Res . 2009; Fernadez CA, Clin Cancer Res. 2005 ; Devarajan P, Cancer Ther. 2007; Zhang H, J Clin Pathol . 2007
  11. 11. Conclusion  Confirmation du rôle du polymorphisme rs738409 de l’adiponutrine comme facteur de risque de CHC chez patients Association quelque soit la sévérité et l’étiologie de la cirrhose et cirrhotiques forte entre statut PNPLA3 rs738409 homozygote risque de CHC, quelque soit l’étiologie et la sévérité de la cirrhose.  Ce rôle est indépendant des facteurs métaboliques cliniques et biologiques et en particulier des adipokines Analyser polymorphismepolymorphisme rs738409 et place dans la  Mécanisme d’action du chez cirrhotiques: stratégie de identifier patients à risque élevé de CHC - surveillance à déterminer - intensifier surveillance des cirrhotiques à risque  Mise en évidence d’une association entre concentration élevée de lipocaline et risque de CHC chez des patients cirrhotiques Avenir:  Lipocaline, -un potentiel facteur pronostic / une cible comprendre la mécanistique du polymorphisme thérapeutique: des études sont nécessaires. - isoler des cibles thérapeutiques
  12. 12. Merci pour votre attention!Reims Reims Reims

×