SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  53
Télécharger pour lire hors ligne
INVESTOR DAY
October 22nd, 2008




                     1
Avertissement important


Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des « déclarations
prospectives » (forward-looking statements) au sens des dispositions du U.S. Private Securities Litigation Reform Act de
1995. Ces déclarations ne sont pas des garanties quant à la performance future de la Société. Les résultats effectifs peuvent
être très différents des déclarations prospectives en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont la plupart
sont hors de notre contrôle, et notamment : les risques liés au développement des activités de Veolia Environnement dans
des secteurs très concurrentiels qui nécessitent d'importantes ressources humaines et financières, le risque que des
changements dans le prix de l'énergie et le niveau des taxes puissent réduire les bénéfices de Veolia Environnement, le
risque que les autorités publiques puissent résilier ou modifier certains des contrats conclus avec Veolia Environnement, le
risque que les acquisitions ne produisent pas les bénéfices que Veolia Environnement espère réaliser, le risque que le
respect des lois environnementales puisse devenir encore plus coûteux à l'avenir, le risque que des fluctuations des taux de
change aient une influence négative sur la situation financière de Veolia Environnement telle que reflétée dans ses états
financiers avec pour résultat une baisse du cours des actions de Veolia Environnement, le risque que Veolia Environnement
puisse voir sa responsabilité environnementale engagée en raison de ses activités passée, présentes et futures, de même
que les risques décrits dans les documents déposés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange
Commission. Veolia Environnement n’a pas l’obligation ni ne prend l’engagement de mettre à jour ou réviser les déclarations
prospectives. Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement auprès de Veolia
Environnement copie des documents enregistrés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange
Commission.




                                                              INVESTOR DAY October 2008   2
La stratégie de Veolia

Henri Proglio




                         3
Sommaire


 La stratégie de Veolia                                              p.    5
   – Le positionnement du groupe                                     p.    5
   – La complémentarité des métiers                                  p.    8
      • Une réponse aux besoins des collectivités publiques
        et des industriels face aux enjeux environnementaux          p.    9
      • Des synergies technologiques et de savoir-faire              p.   11
      • Des synergies commerciales                                   p.   14
   – Une offre intégrée au client                                    p.   19
   – Des formes contractuelles adaptées                              p.   25

 Un socle solide : la France                                         p. 29

 Annexes                                                             p. 36


                                     INVESTOR DAY October 2008   4
La stratégie de Veolia

1   Le positionnement du groupe




                                  5
Un business mix d’entreprise original


  Les clients :
   – Collectivités publiques : 70 %
   – Clients industriels : 30 %
  La durée :
   – Activités réalisées sur le moyen et le long terme.
   – Des contrats de 2 à 50 ans.
  Le partage des responsabilités :
   – Les infrastructures gérées restent généralement la propriété du client.
   – VE peut être amené à :
       •   Maintenir ces infrastructures
       •   Financer certaines infrastructures ou leur mise à niveau
   – Le partenaire client est appelé à vérifier régulièrement la qualité de la
     prestation par la mesure d’indicateurs de performance.
  Le caractère local :
   – Capacité d’adaptation de VE au tissu local et aux exigences spécifiques de
     chaque client.
                                            INVESTOR DAY October 2008   6
Une offre complète de services à l’environnement


   (€m)                  Integrated Utilities

   80,000

   70,000

   60,000

   50,000                                                            Water

   40,000                                                                                                                                                       Veolia
                                                                                                   Waste
   30,000

   20,000                                                                                                               Transport

                                                                                                                                              Multi-Technical
   10,000

          0
                 G
                  E. Sue
                  ED
                  En
                  RW
                  Ib


                  Un Env
                  Ve Fe nne


                  Ag d U
                  Se r
                  No rn T
                  Int umb t
                  Pe ero n W


                  Sh
                  L& ks
                  Sé
                  Fi é
                  Na rou
                  Ar nal
                  G
                  St ea
                  Em C o


                  Pe h
                  Int i
                  M erv


                  T. fort
                  Su rola




                  Un nd a




                  Bi on




                  Im r




                  Co
                    rs
                     DF




                     er




                     o-




                     itie e


                     Cl
                     O




                     ffa




                      ag d
                      riv Ex




                      te
                      er




                      er
                      el




                      rb no me




                      nn h




                      rin
                       ve




                       an


                       ch
                       ez
                       ion iro




                       ba tilit




                       T




                       tio p
                       ite




                       rth ren
                        F




                        m
                        co ach
                         tG




                         Ah
                         E
                         d
                         N (z




                          ar yst
                          c
                          s ria




                          s
                          a


                          e
                          u




                            ke
                               S
                                1)




                                 pr
                                   s


                                   ies




                                     es




                                     em
                                       s
                                        ate
                                          (2)
                                          nt




                                            r




                                               Water        Waste       Energy services            Transport   Other (including electricity and gas)

  Source : Companies’ data
  Note: (1) including Suez Environnement, (2) Water segment including « International revenues »
                                                                                                   INVESTOR DAY October 2008      7
La stratégie de Veolia

2   La complémentarité des métiers




                                     8
Une réponse aux besoins des collectivités publiques
et des industriels face aux enjeux environnementaux

Des synergies technologiques et de savoir-faire

Des synergies commerciales




                             INVESTOR DAY October 2008   9
Une offre de services complémentaires
pour répondre aux enjeux environnementaux




                           INVESTOR DAY October 2008   10
Une réponse aux besoins des collectivités publiques
et des industriels face aux enjeux environnementaux

Des synergies technologiques et de savoir-faire

Des synergies commerciales




                             INVESTOR DAY October 2008   11
Des métiers fondés sur des expertises
techniques cohérentes

                     Eau             Energie                     Propreté        Transport
                 Pathogènes                                                       Émission
Sanitaire                            Légionelle                    Dioxine
                   de l’eau                                                        de gaz
                Oxydation par       Valorisation                Incinération         Pots
Oxydation
                 voie humide
thermique                           énergétique                  de déchets      catalytiques
               Boues d’épuration
                                   Qualité de l’air            Optimisation
Modélisation     Hydraulique                                                        Bruits
                                     intérieur                  des fours
                                    Lutte contre                                  Stockage
Chimie          Eau industrielle                           Recyclage métaux
                                    la corrosion                                  batteries
                    Odeur            Centrales de               Traitement      Surveillance
Air
                    STEP           traitement d’air             des fumées        de l’air
                   Véhicule                                    Organisation
Logistique                          Télégestion                                Gestion de flotte
                 communicant                                     collecte

Biologie            Biostyr        Méthanisation               Compostage         BioGNV
                                             INVESTOR DAY October 2008   12
Des technologies et des savoir-faire de pointe


  Le dessalement d’eau de mer, avec les technologies thermiques MED
  (Multi Effect Distillation) et les technologies d’osmose inverse.
   – Triplement prévu de la capacité mondiale de dessalement d’ici 2015 essentiellement
     dans le Golfe Persique, les Etats-Unis, l’Espagne, la Chine et l’Australie).
  L’épuration des eaux usées avec des technologies de décantation
  accélérée (Actiflo) et d’épuration biologique par culture fixée (Byostyr).
   – 700 références internationales dont Achères, Helsinki, Genève…
  Le tri automatique des déchets en vue de leur valorisation.
   – Réponse à la demande en matières premières secondaires, avec une multiplication
     par trois du rendement des centre de tri (Centres automatisés à Alton, Cognac,
     Rillieux, Ludres, Haraldrud …).
  La valorisation du biogaz et de la biomasse.
   – Amélioration des performances énergétiques et environnementales des chaudières à
     biomasse.
   – Maîtrise et fiabilisation des procédés de méthanisation.

                                            INVESTOR DAY October 2008   13
Une réponse aux besoins des collectivités publiques
et des industriels face aux enjeux environnementaux

Des synergies technologiques et de savoir-faire

Des synergies commerciales




                             INVESTOR DAY October 2008   14
Des clients communs (France)
                                      Dunkerque

                                            Lille
                           Rouen
                       Le Havre                             Forbach
                                Cergy-                                                       Distribution
                              Pontoise                      Nancy
Brest                                          Troyes                                        Assainissement
              Rennes                   Melun
        Lorient                                 Chaumont

            Nantes
                                  Bourges                                                    Collecte
                                                Mâcon                                        Traitement
                                                     Lyon
                                Clermont-     Saint-
                                 Ferrand     Etienne
                                                                                             Energie
                Bordeaux
                                                                                             Chauffage
                                                                    Nice
                                      Montpellier

                           Toulouse                          Toulon
                                                                                             Transport



                                                            INVESTOR DAY October 2008   15
Evolution des clients collectivités publiques :
   de la commune au territoire (France)
                                             Communes                          Syndicats                       EPCI
                                                                            (mixtes, de communes,
                                                                         d’agglomération nouvelles,…)

 Distribution Eau                                  40 %                              38 %                        22 %
                                                                                                                        EPCI : regroupements de
                                              32 %                    19 %                        49 %                  communes ayant pour
 Assainissement
                                                                                                                        objet l'élaboration de
                                                                                                                        "projets communs de
                                                                                                                        développement au sein
             Energie                                                         100 %
                                                                                                                        de périmètres de
                                                                                                                        solidarité". Ils sont
                                                                                                                        soumis à des règles
          Chauffage                                     50 %                                      50 %                  communes, homogènes
                                                                                                                        et comparables à celles
                                                                                                                        de collectivités locales.
             Collecte                   20 %                   27 %                             53 %                    Les communautés
                                                                                                                        urbaines, communautés
                                                                                                                        d'agglomération,
         Traitement              5%                            58 %                                     37 %            communautés de
                                                                                                                        communes, syndicats
                                                                                                                        d'agglomération nouvelle,
         Transports                    18 %                    31 %                              51 %                   syndicats de communes
                                                                                                                        et les syndicats mixtes
                                                                                                                        sont des EPCI.

 Toutes activités                            29 %                       34 %                            37 %


(En chiffres d’affaires, contrats supérieurs à 1 M€ / an)                       INVESTOR DAY October 2008   16

EPCI = Établissement public de coopération intercommunale
Nos métiers aux États-Unis




                Seattle




                                                                                                  Cambridge
                                                                Pontiac                            Boston
                                               Milwaukee

                                      Denver       Chicago                                    New York
San Francisco
                                                           Indianapolis



                          Las Vegas                                                                           Eau
    Orange county
       Los Angeles                                                        Atlanta                             Propreté
                             Mesa
                                                                                                              Energie
                                                                                                              Transport
                                                                 Tampa Bay

                                                                      Pinellas
                                                                                         Miami-Dade county


                                                 INVESTOR DAY October 2008          17
Nos métiers en Allemagne




                                                            Eau
                                                            Propreté
                                                            Energie
                                                            Transport




                           INVESTOR DAY October 2008   18
La stratégie de Veolia

3   Une offre intégrée au client (S.Caine)




                                             19
L’externalisation industrielle :
Un métier en constante progression

  L’externalisation industrielle est de plus en plus utilisée chez
  nos clients industriels et ce pour 5 raisons principales :
   – Les gains de productivité espérés grâce à ce type de gestion en
     particulier pour les sites installés dans les pays industrialisés
   – Les départs en retraite des personnes affectées aux activités de
     services et pour lesquelles, pour des raisons d’affectation des
     ressources, une succession n’a pas été préparée
   – La volonté des clients d’affecter la totalité de leurs forces vives à
     leur core business
   – Les délais de construction et de mise en service de plus en plus
     courts pour les opérations « greenfield » qui nécessitent une
     mobilisation importante des compétences dans un délai court
   – Des contraintes environnementales de plus en plus fortes
     nécessitant des compétences spécifiques dans ces domaines

                                      INVESTOR DAY October 2008   20
Clients industriels :
performance commerciale depuis 2001

    M€
 1800                                           Sur la période 2001 – 2007 :
 1600                                               Cumul des nouveaux contrats
 1400
                                                    signés avec les grands comptes
                                                    industriels :
 1200
                                                       – 1 683 M€ en chiffre d’affaires
 1000                                                    annuel.
  800                                                  – Durée moyenne de ces contrats :
                                                         6,9 ans, soit un backlog d’environ
  600
                                                         11,6 Mds€.
  400                                                  – Un tiers des contrats signés sont
  200
                                                         des contrats multi divisions :
                                                         503 M€ en CA annuel.
    0
        2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007



                                             INVESTOR DAY October 2008   21
Externalisation industrielle : quelques exemples


  PEUGEOT, France et Slovaquie :                          NOVARTIS, à Bâle (Suisse).
   – 110 M€ de chiffre d’affaires par an                     – 140 M€ de chiffre d’affaires par an
   – 1150 salariés                                           – 300 salariés
   – Durée contractuelle : 10 ans                            – Durée contractuelle : 7 ans,
     (France) et 8 ans (Slovaquie)                             renouvelé pour 7 ans fin 2007
   – Périmètre : eau, énergie, propreté,                     – Périmètre : eau, énergie, propreté.
     multi technique, multi services.
                                                          ARTENIUS, Sines (Portugal).
  RENAULT, Ile de France.                                    –    55 M€ de chiffre d’affaires par an
   –   100 M€ de chiffre d’affaires par an                   –    25 salariés
   –   350 salariés                                          –    Durée contractuelle : 15 ans.
   –   Durée contractuelle : 5 ans.                          –    Périmètre : vapeur, électricité, eau
   –   Périmètre : énergie, propreté, multi                       déminéralisée, traitement des
       technique, services aux occupants.                         effluents, air comprimé.

  ARCELOR MITTAL, Vega do Sul,                            Et aussi :
  Brésil.                                                   GM Saragosse
   –   12 M€ de chiffre d’affaires par an                   DCNS
   –   60 salariés                                          (…)
   –   Durée contractuelle : 15 ans.
   –   Périmètre : exploitation d’une
       centrale multi utilités (électricité, air
       comprimé, vapeur, cycle de l’eau et
       gaz industriels).
                                                   INVESTOR DAY October 2008   22
Cash Flow Disponible :
Contrat industriel de prestations

        M€
  30
                                                                            6%
  25
                                                                            5%
  20
                                                                            4%
  15
                                                                            3%
  10
                                                                            2%
   5
   0                                                                        1%
                                                                            Années
   -5        1   2   3   4   5        6           7           8   9    10   -1%

  -10                                                                       -2%
                                 Cash Flow Disponible
  -15                            Somme actualisée des CFD                   -3%
                             _   Taux de marge résultat opérationnel
  -20                                                                       -4%
                                 INVESTOR DAY October 2008   23
Cash Flow Disponible :
Contrat industriel de type BOOT
    M€
  80

  60                                 TRI = 11 %

  40

  20

   0
         -2 -1   0   1   2   3   4   5   6     7      8      9 10 11 12 13 14 15
  -20                                                                             Années

  -40
                                                       Cash Flow Disponible
  -60                                                  Somme actualisée des CFD


  -80

                                         INVESTOR DAY October 2008   24
La stratégie de Veolia

4   Des formes contractuelles adaptées




                                         25
Des formes contractuelles adaptées


                      Durée
 Types de contrat                 Eau            Energie                Propreté   Transport
                       type
 O&M                5 – 15 ans     ●                   ●                   ●          ●
 DBO                5 – 15 ans     ●                   ●                   ●

 Sous-Traitance     5 – 10 ans     ●                   ●                   ●          ●


 BOT                10 – 25 ans    ●                   ●                   ●
 Concession         10 – 30 ans    ●                   ●                   ●
 JV Clients         10 – 50 ans    ●                   ●
 Industrie          5 – 15 ans     ●                   ●

 Travaux              < 1 an       ●                   ●                   ●          ●
 D&B                  < 3 ans      ●


                                       INVESTOR DAY October 2008   26
Distribution géographique des modèles contractuels


                                                Présence géographique (par division)
Types de contrat                                           Reste                                  Australie/ Moyen-
                       France           UK    Allemagne                    USA             Asie
                                                          Europe                                  Pacifique Orient
 O&M                    ●●●●            ●●       ●●          ●●●           ●●●●             ●●       ●         ●

 DBO                      ●                       ●                          ●              ●

 Sous-Traitance         ●●●●             ●        ●           ●●             ●              ●        ●



 BOT                     ●●●            ●●        ●           ●●                            ●                  ●

 Concession               ●●            ●●●       ●          ●●●             ●             ●●●

 JV Clients               ●              ●        ●           ●●             ●              ●●       ●         ●

 Industrie                ●              ●                    ●●             ●              ●


 Travaux                ●●●●            ●●       ●●●         ●●●            ●●●             ●●       ●●

 D&B                      ●              ●        ●            ●             ●              ●                  ●


 x Veolia Eau      x Veolia Energie                       INVESTOR DAY October 2008   27
 x Veolia Propreté x Veolia Transport
Structure des coûts


                        % Total                                      Extrema
       Coûts
                       Groupe VE                                    par division

                                                        Min : 24 % - Veolia Energie
 Frais de personnel     30 à 35 %
                                                       Max : 49 % - Veolia Transport


 Coûts opérationnels                                   Min : 46 % - Veolia Transport
                        55 à 60 %                      Max : 69 % - Veolia Energie
 & maintenance

                                                      8 % - Veolia Eau (Electricité)
                                                    5 % - Veolia Propreté (Carburant)
 Dont énergie           5 à 35 %
                                                   10 % - Veolia Transport (Carburant)
                                                  37 % - Veolia Energie (Pass through)

 Dotation aux
                                                        Min : 2 % - Veolia Energie
 amortissements          3à7%
                                                        Max : 8 % - Veolia Propreté
 et aux provisions
                                   INVESTOR DAY October 2008   28
Un socle solide : la France




                              29
Répartition du chiffre d’affaires du groupe VE
par division en France

                                  +7,1%
                           2004 :
   M€                 2007–                        14 256 M€
               Groupe                                                         CAGR 2007- 2004
          CAGR                   13 403 M€
                 12 439 M€
   11 607 M€                                           35%
                                    36%
                     36%
        36%                                                                   Eau         +5,4%

                                                       23%
                                                                              Propreté    +4,9%
                                    23%
                     24%                                                      Energie     +8,2%
        25%
                                                                              Transport   +13,3%
                                    26%                27%
                     26%                                                                  +7,1%
        26%

                                                       15%
        13%          14%            15%

     2004            2005          2006                2007
                                             INVESTOR DAY October 2008   30
Les chiffres clés - France



   En milliards d'€   2004       2005                     2006    2007

   Revenue             11,6       12,4                    13,4    14,3

   EBIT               0,777      0,846                    0,918   0,945

   Margin (%)          6,7%       6,8%                    6,8%    6,6%

   Capital Emp.
                       4,19       3,98                    4,06    4,31
   (moyens)

   ROCE (%)
                      17,5%      19,9%                    21,5%   20,9%
   avant IS




                              INVESTOR DAY October 2008   31
Des volumes globalement stables, mais des formules
d’indexation adaptées


  Eau :                                                    Transport :
    –     Baisse légère & structurelle des                    –    Des dossiers de réponses d’appels
          volumes liée à un marché mature                          d’offres de plus
    –     Sur les 4 dernières années,                              en plus complexes
          augmentation des prix au-dessus du                  –    Des charges d’investissement
          niveau de l’inflation                                    progressivement reportées sur les
                                                                   opérateurs dans
                                                                   les petits et moyens réseaux urbains




  Propreté :                                               Energie :
    –     Stabilité dans les volumes de déchets               –    Sensibilité des volumes
          collectés et traités avec des volumes                    aux changements climatiques
          de déchets recyclés et valorisés en                 –    Répercussion des prix (« Pass
          augmentation                                             through »)
    –     Généralement au niveau ou au-
          dessus de l’inflation (hormis pour les
          déchets dangereux)


                                                   INVESTOR DAY October 2008   32
Un acteur de référence


       Eau                       Eau potable              Assainissement               Energie - Dalkia                Réseaux de chaleur Services énergétiques
                                                                                                                           et de froid     et multitechniques
 (en population servie,                                                                                                (en puissance souscrite)       (en chiffre d'affaires)
  sur le marché privé)

   Veolia Eau                                                                               Veolia Energie / Dalkia              19%
                                  27%                                                                                                                     30%
   Lyonnaise des Eaux                            39%
                                                                            28%             Elyo                            4%              33%                        36%
                                                            44%
   Saur                    1%
                                                                                            Cofathec
   Autres délégataires     3%
                                  11%
                                                                                            Autres
                                                                            18 %                                                                        10 %
   SEM                                   19 %                          8%                                                          44%                           24%
   Opérateurs publics
                                                           <1%
                                                                 <1%



     Propreté                 Collecte des              Centres de stockage             Incinération des                   Centres de Tri           Traitement des Déchets
                           Ordures Ménagères                de déchets                 Ordures Ménagères                                                  Dangereux
 (en tonnage, pour les
   marchés privés)

   Veolia Propreté                              32%                         29%
                                                                                                      36%                   44%
   Autres                                                                                                                                  56%           53%
                                                                                                                                                                       47%
                                                                                            64%
                                 68%                        7 1%




    Transport                   Marché Global                      Urbain                    Interurbain                    Ile-de-France
 (en chiffre d'affaires)

   Veolia Transport                             24,3%        17,6%          22,0%                     23,9%                      28,1%
                                 34,6%                                                                                                      35,2%
   Keolis
                                                                                            53,2%
   Transdev                                                                                           15,0%
                                                            25,0%
   Autres                                       24,2%
                                                                            35,3%
                                                                                                                                 20,0%   16,7%
                                   16,9%                                                             7,9%




                                                                                    INVESTOR DAY October 2008         33
Un très fort taux de renouvellement


                                   Veolia Eau                        CA 2007 = 2.23 Ma€
                                                                                                                            Veolia Propreté                        CA VP 2007 = 3.33 Ma€
                          (Contrats de DSP et assimilables)                                                         (Marchés collectivités et entreprises)

                                                                                                                               80,2%                                       45,1
                                93,5%                    20,8                                                                                         40,1
          95,0%
                                                                             15,7
                                                                                  90,9%                  78,0%
          10,7                   11
                                                                                                                                                                                  75,2%
                                                                                                                               13,3         74,5%
                                                 de        88,2%                                           9,3



          2004                 2005                      2006               2007                          2004                 2005                   2006                 2007

                 Croissance nette du portefeuille (M€)            Taux de renouvellement                      Croissance nette du portefeuille (M€)           Taux de renouvellement




                                Veolia Energie                       CA VE 2007 = 3.85 Ma€
                                                                                                                              Veolia Transport                        CA 2007 = 1.64 Ma€
                                (hors activités travaux)                                                                        (réseaux gérés par VT)
                                                         86,0%                                              108,1
                                                                                85,0%                                97,9%
                                                                                                                                                                            99,9%
                                                          144,1                                                                                 81,5%
        100,6                 81,0%
                                                                                 71,9
       80,0%                    54,7
                                                                                                                                         11,3
                                                                                                                                                                       -2,1
        2004                    2005                      2006                   2007
                                                                                                            2005                         2006                         2007
            Croissance nette du portefeuille (M€)                 Taux de renouvellement
                                                                                                            Croissance nette du portefeuille (M€)            Taux de renouvellement



                                                                                             INVESTOR DAY October 2008       34
Croissance nette du portefeuille = CA gagné – CA perdu
La création de valeur à travers de nouveaux services


  Eau : approche décentralisée associée à une mise en commun des activités de services
  support (R&D, services techniques, gestion)
    – Des opportunités ouvertes en termes de croissance des volumes même dans un marché mature

  Services énergétiques : développement intensifié vers l’efficacité énergétique
    – Forte position dans les cogénérations en France avec la possibilité de produire simultanément
      de l’électricité et de la chaleur, tout en réduisant les besoins en combustibles fossiles et
      les émissions de gaz à effet de serre
    – Développement des énergies renouvelables avec priorité donnée à la biomasse

  Transport :
    – Emergence de projets de transports lourds : TCSP ferré (Métro, Tramway),TCSP routier
      (Bus à Haut Niveau de Service)
    – Création d’une JV avec Air France pour préparer l’ouverture à la concurrence du transport
      ferroviaire de voyageurs à grande vitesse

  Propreté : renforcement des standards environnementaux et approche intégrée
    – Production d’électricité :
          • à partir du biogaz issu des centres de stockage de déchets : + 70,8 % (2003-2007)
          • par incinération des ordures ménagères et des déchets industriels spéciaux : + 27,8 % (2003-2007)
    – Capacités de vides de fouille (volumes de décharge) : + 78,4 % (2003-2007)
    – Tonnage entrant en centres de tri : + 18,8 % (2004-2007)

                                                         INVESTOR DAY October 2008   35
Annexes




          36
La stratégie de Veolia

Le positionnement du groupe




                              37
Un acteur de premier plan

      Position                     Eau (*)                         Energie                        Propreté                   Transport (**)
        (en CA)
                         1er : Veolia Eau                1er : Dalkia                       1er : Veolia Propreté      1er : Veolia Transport
                         2ème : Lyonnaise des            2ème : Elyo                        2ème : Sita (SE)           2ème : Keolis
  France                 Eaux (SE)                       3ème : Cofathec                                               3ème : Transdev
                         3ème : Saur                     (Services énergétiques et                                     (transport urbain et interurbain
                                                         multitechniques)                                              confondu)

                         1er : RWE                       Position non                       1er : Remondis             1er : Deutsche Bahn
  Allemagne              2ème : Gelsenwasser             significative                      2ème : Veolia Propreté     2ème : Veolia Transport
                         3ème : Veolia Eau                                                  3ème : Alba                3ème : Arriva
                         1er : Thames/Macquarie          1er : Dalkia                       1er : Veolia Propreté      Position non
                         2ème : Severn Trent             2ème : Elyo/ Cofathec              2ème : Biffa               significative
  Royaume-Uni
                         3ème : United Utilities         3ème : G.S.Hall                    3ème : Sita (SE)
                                                         (energy management)
                         8ème : Veolia Eau
                         1er : Veolia Eau                1er : Dalkia                       1er : Veolia Propreté      1er : ICOM Transport
  République             2ème : Lyonnaise des            2ème : CEZ                         2ème : ASA                 2ème : Veolia Transport
  Tchèque                Eaux (SE)                       3ème : International Power         3ème : Sita (SE)           (transport bus)
                         3ème : FCC                      (réseaux de chaleur et de froid)

                         1er : Veolia Eau                1er : ConEdison                    1er : Waste Managem.       1er : Veolia Transport
  USA                    2ème : American Water           2ème : Dalkia                      2ème : Allied / Republic   2ème : First
                                                         (réseaux de chaleur et de froid)
                         3ème : OMI                                                         3ème : Veolia Propreté     3ème : MV

 (*) Fr, All, RU, RT= population desservie (sources : Pinsont Masons Water Yearbook 2007-2008) sur le marché délégué aux privés ;
 USA = CA sur le marché non régulé
 (**) USA = opérateur privé de transport urbain et péri-urbain,
 et transport à la demande
                                                                       INVESTOR DAY October 2008 38
La stratégie de Veolia

La complémentarité des métiers




                                 39
1
Une réponse aux besoins des collectivités publiques
et des industriels face aux enjeux environnementaux




                         INVESTOR DAY October 2008   40
L’explosion de la population urbaine


  Les enjeux environnementaux vont se cristalliser dans et autour des villes qui
  ont connu une croissance formidable en l’espace d’un siècle :


       (Mds                                     Part de la
       d'habitants)   Population mondiale                                  Population urbaine
                                            population urbaine

       1900                  1,5                   10%                           0,15

       2008                   6                    50%                             3

       2030                  8,5                   70%                           5,95




                                              INVESTOR DAY October 2008   41
Les enjeux environnementaux


  Les enjeux environnementaux se traduisent par :
   – Une tension sur la disponibilité des ressources (eau, énergie, matière)
   – Une augmentation de la production de déchets et des pollutions

  Ce contexte impose une approche nouvelle et globale de la gestion des villes,
  qui se traduira par un aménagement des territoires et une urbanisation durables
  dans lesquels les services traditionnels de Veolia auront un rôle structurant
  majeur :
   –   Accompagnement des collectivités publiques dans leur développement urbain
   –   Réponse aux besoins croissants et complexes des industriels
   –   Intégration du milieu naturel dans les approches globales
   –   Intensification des valorisations pour réponse aux tensions croissantes
       sur les ressources en eau et en énergie




                                            INVESTOR DAY October 2008   42
2
Des synergies technologiques et de savoir-faire




                       INVESTOR DAY October 2008   43
Un programme soutenu de R&D


  Un budget en croissance :
   – 160 millions d’€ en 2008 (y compris les développements de projets pilotes par
     les divisions)
   – Soit 0.4 % du chiffre d’affaires (Moyenne secteur Utilities = 0.3 % de CA, source
     Roland Berger)

  850 experts (425 chercheurs et 425 développeurs terrain)

  3 principaux centres de recherche en France (Anjou Recherche – Maisons-
  Lafitte, CREED – Limay, Eurolum – Paris) et des unités à l’international
  (Allemagne, Australie, États-Unis et Royaume-Uni)

  200 partenariats à travers le monde au sein de la communauté scientifique

  De l’ordre de 100 unités prototypes de taille industrielle


                                            INVESTOR DAY October 2008   44
Fiche technique : le dessalement

  L’osmose inverse est devenu le procédé de choix pour le dessalement d’eau de mer, mais cette filtration
  sous haute pression (70 bars) engendre une forte consommation d’énergie et des risques de colmatage

  Les études R&D réalisées sur les filières de dessalement par osmose inverse depuis 8 ans ont permis :
    – De définir à l’aide de méthodes d’investigation poussées (microscopie électronique, SEC/COT/UV, PCR sur
      le biofilm…) l’origine des colmatages
    – De définir les prétraitements les plus efficaces pour maîtriser le colmatage afin d‘augmenter la durées de cycle
      de filtration et diminuer l’énergie nécessaire
    – De caractériser le vieillissement des membranes afin d’optimiser les conditions opératoires qui permettent
      de préserver la durée de vie des membranes
    – De définir des traitements brevetés des concentrats pour éliminer les séquestrants et minimiser l’impact des rejets

  Le programme R&D de Veolia a permis de diviser par 3 en 20 ans la consommation d’énergie et doit
  permettre une nouvelle division par 2 d’ici 2015

  Références : Taweelah 240.000 m3/jour et Ashkelon 320 000 m3/j. A venir : la plus grande usine de
  dessalement du monde (800000m3/j Jubail en Arabie Saoudite.




                     Pilote Prétraitement et                              Dépôt organique             Dépôt minéral
      Installation Osmose Inverse Ashkelon / 320 000 m3/j
                                                            INVESTOR DAY October 2008   45
Fiche technique : le tri automatisé des déchets


  Le renchérissement des matières premières et les réglementations internationales dopent le marché
  de la valorisation matière des déchets qui entre dans l’ère industrielle.
  L’automatisation du tri est le seul moyen pour augmenter les rendements et abaisser les coûts

  VE mène depuis 7 ans un programme d’automatisation et d’industrialisation des méthodes de tri avec
    –   Des technologies de détection par Infrarouge, Rayons X, électromagnétisme …
    –   Des équipements électromécaniques de séparation (aérauliques, tables vibrantes, trommels…)
    –   Des technologies poussées de contrôle-commande
    –   Des capacités d’ingénierie complexes

  Le programme de R&D en cours vise une amélioration de la qualité des produits valorisés, une nouvelle
  augmentation de la productivité, des nouvelles possibilité dans le domaine des déchets industriels et
  le tri des ordures ménagères brutes avec une collecte très simplifiée (2 poubelles seulement)




                 Pilotes de tri R&D                                Détection RX                Centre de tri de Cognac


                                                         INVESTOR DAY October 2008   46
Fiche technique : l’épuration des eaux usées


  L’épuration des eaux usées est un marché considérable qui nécessite en permanence une amélioration
  de l’efficacité ainsi qu’une réduction de la taille des ouvrages permettant leur intégration en milieu urbain

  Veolia a maitrisé depuis 1990 la technologie des cultures fixées et de la décantation accélérée. Cela a
  permis de diviser par 5 le volume et le coût des ouvrages. Les avancées récentes en terme de R&D :
    –   Caractérisation des biomasses fixées et libres par les technologies de biologie moléculaire
    –   Caractérisation des métabolites bactériens en solution par SEC/COT/UV, Pyrolyse/GC/MS
    –   Développement de capteurs et d’outils de conduite avancée des procédés
    –   Application de la modélisation hydraulique aux systèmes multiphasiques
  ont permis de développer de nouveaux décanteurs rapide, la nitrification/dénitrification simultanée à
  faible consommation énergétique, de nouveaux procédés combinant traitement biologique, filtration et
  désinfection pour le recyclage des eaux usées

  Le programme de R&D sur les procédés mixtes cultures fixes / cultures libres et membranes / biologie,
  permettra de réduire les consommations énergétiques et multiplier encore par 2 les ratios de traitement




                             Biofiltre industriel           Billes de polystyrène            Achères (1.5 M eq/hab)


   Etudes pilotes                                           INVESTOR DAY October 2008   47
La stratégie de Veolia

Des formes contractuelles adaptées




                                     48
Des formes contractuelles adaptées



  Types de                          Intensité        Durée
  Contrat      Forme juridique                                      Eau            Energie    Propreté   Transport
                                  capitalistique      type

                                  PAO/ (CE +                      Contrats         Contrats   Contrats   Contrats
                                    AFOs)                         utilisés         utilisés   utilisés   utilisés

  O&M          DSP, affermage         >2           5-15 ans           X                  X       X          X

  DBO               DSP               >4           5-15 ans           X                  X       X

  Sous-        Marchés de TP,
                                      >4           5-10 ans           X                  X       X          X
  Traitance    contrats privés

  BOT           BOT, PPP, PFI         <1           10-25 ans          X                  X       X

  Concession   Concession, PFI        <1           10-30 ans          X                  X       X

  JV clients   Asset Co / Op Co       <1           10-50 ans          X                  X

  Industrie    Externalisation        <1           5-15 ans           X                  X

  Contrats     Marchés de TP,
                                      >1            <1 an             X                  X       X          X
  spot         contrats privés

  D&B           Construction          >4            <3 ans            X




                                                       INVESTOR DAY October 2008    49
Les contrats de longue durée :
une source de cash flows prévisibles et récurrents


                        Vue d’ensemble du portefeuille de contrats

   Mix Client : 70% clients municipaux ; 30% clients industriels et tertaires
   Des contrats de longue durée
    – Eau : ~80% municipalités / 20% clients industriels & tertiaires
         • Municipalités (durée comprise entre 10 et 50 ans) ; industriels & tertiaires (de 3 à 20 ans)

    – Propreté : ~40% municipalités / 60% industriels & tertaires
         • Contrats de collecte (de 1 à 5 ans); traitement (des durées plus longues par nature pouvant
           aller jusqu’à 30 ans)

    – Services énergétiques : ~60% municipalités ou résidentiels / 40% industriels &
      tertiaires
         • Réseaux municipaux de chaleur (jusqu’à 30 ans) ; industriels & tertiaires (entre 3 et 16 ans)

    – Transport : ~90% municipalités / 10% industriels & tertiaires
         • Durée d’exploitation des contrats comprise entre 2 et 12 ans avec une moyenne de 30 ans
           pour les concessions
                                                    INVESTOR DAY October 2008   50
Un socle solide : France




                           51
Des volumes globalement stables


       Eau : Baisse légère & structurelle des volumes liée à un marché mature
          – Diminution de l’ordre de 1,0% et 1,5% par an en moyenne pour les volumes d’eau potable vendus
                     • La pluviométrie et la température pouvant faire varier les volumes
          – Diminution de l’ordre de 0,5% et 1,0% en moyenne pour les volumes d’eau usées traités/recyclés

       Propreté : Stabilité dans les volumes de déchets collectés et traités avec des volumes de déchets
       recyclés et valorisés en augmentation
          – Stabilité globale dans les volumes de déchets banals et dangereux collectés (centre de stockage et usines
            d’incinération) avec une augmentation dans le niveau d’activité dans les dépôts / stations de transfert &
            dans la collecte sélective des déchets
          – Poursuite de la hausse dans le tri depuis 2003 (+29% en volume et +5% en valeur) et dans le recyclage
            (doublement en valeur depuis 2003)*
          – Très forte hausse depuis 2003 dans l’énergie issue des déchets stockés (+71%) et incinérés (+28%)

       Services énergétiques : Sensibilité des volumes aux changements climatiques
          – Environ 16% de l’activité en France est dédiée aux réseaux de chaleur
          – Sur les 5 dernières années, augmentation significative des températures moyennes hivernales avec
            pour l’année 2008, un niveau proche de celui de 2004

       Transport :
          – Une concurrence accrue et des dossiers de réponses d’appels d’offres de plus en plus complexes, sur le transport
            de voyageurs (urbain, interurbain, Ile-de-France)
          – La généralisation de la mise en concurrence en Ile-de-France en 2017


                                                                               INVESTOR DAY October 2008   52
* Source : Federec
Des formules d’indexation adaptées


  Eau : Sur les 4 dernières années, augmentation des prix au-dessus du niveau de l’inflation
    – Avec des formules d’indexation dont l’objectif est de refléter la structure globale des coûts des contrats
    – Part des dépenses d’eau potable et d’eaux usées dans le budget global des ménages est restée stable
      sur les 10 dernières années (juste en dessous de 1%)

  Propreté : Généralement au niveau ou au-dessus de l’inflation
    – Déchets dangereux : baisse de -0,25% en moyenne sur la période
    – Tendance haussière des prix dans les déchets ménagers et assimilés (entre +3 & +4% dans la collecte)
      & tendance en ligne avec l’inflation dans la collecte des déchets industriels
    – Stabilité des prix en général dans l’incinération avec un niveau d’activité robuste dans les déchets
      non dangereux (centres de stockage)

  Services énergétiques : Répercussion des prix (« Pass through »)
    – L’augmentation des prix de l’énergie est répercutée sur le prix de vente avec peu ou pas de marge
    – Un environnement de hausse des prix des énergies est en général propice à la recherche de l’efficacité énergétique
      avec des niveaux de rentabilité issue de l’optimisation énergétique

  Transport :
    – Démarche progressive de répercussion auprès des clients du surcoût de la suppression de l’abattement
      (déduction de 20% sur les charges sociales pour le personnel de conduite) : enjeu annuel 25 M€
    – Des charges d’investissement progressivement reportées sur les opérateurs dans les petits
      et moyens réseaux urbains
    – Réémergence de nouvelles formes contractuelles concessives dans le transport urbain


                                                            INVESTOR DAY October 2008   53

Contenu connexe

Tendances

Présentation des TIC dans la communication
Présentation des TIC dans la communication Présentation des TIC dans la communication
Présentation des TIC dans la communication dihiaselma
 
Présentation du Business Model Canvas
Présentation du Business Model CanvasPrésentation du Business Model Canvas
Présentation du Business Model CanvasArnaud Casalis
 
Usages pédagogiques des tic
Usages pédagogiques des ticUsages pédagogiques des tic
Usages pédagogiques des ticdidando_ballet
 
La veille au sein d’ooredoo
La veille au sein d’ooredooLa veille au sein d’ooredoo
La veille au sein d’ooredooSoulef riahi
 
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...Fethi Ferhane
 
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiersDigitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiersNeïla Meknassi
 
Conduite du changement : Etude de Cas IBM
Conduite du changement : Etude de Cas IBMConduite du changement : Etude de Cas IBM
Conduite du changement : Etude de Cas IBMHELENE FRIEH
 
Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises - De...
Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises - De...Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises - De...
Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises - De...Nicolas Bariteau
 
La culture de l’entreprise
La culture de l’entrepriseLa culture de l’entreprise
La culture de l’entrepriseMariem SELLAMI
 
Introduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changementIntroduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changementPLANSONF
 
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSELa Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE623 incom
 
Mondialisation vs internationalisation
Mondialisation vs internationalisation Mondialisation vs internationalisation
Mondialisation vs internationalisation seifeddine ben zid
 
Veolia en bref
Veolia en brefVeolia en bref
Veolia en brefvefinance
 
Le Groupe Renault Est Un Constructeur Automobile FrançAis
Le Groupe Renault Est Un Constructeur Automobile FrançAisLe Groupe Renault Est Un Constructeur Automobile FrançAis
Le Groupe Renault Est Un Constructeur Automobile FrançAisyouri59490
 
Logistique Internationale
Logistique InternationaleLogistique Internationale
Logistique InternationaleHanae Guenouni
 
Entrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économiqueEntrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économiqueRéda ALLAL
 
CMBernard_TransformationDigitale_Memoire_KedgeBS
CMBernard_TransformationDigitale_Memoire_KedgeBSCMBernard_TransformationDigitale_Memoire_KedgeBS
CMBernard_TransformationDigitale_Memoire_KedgeBSClaire-Marie BERNARD
 

Tendances (20)

Présentation des TIC dans la communication
Présentation des TIC dans la communication Présentation des TIC dans la communication
Présentation des TIC dans la communication
 
Présentation du Business Model Canvas
Présentation du Business Model CanvasPrésentation du Business Model Canvas
Présentation du Business Model Canvas
 
Usages pédagogiques des tic
Usages pédagogiques des ticUsages pédagogiques des tic
Usages pédagogiques des tic
 
Cours TICE
Cours TICECours TICE
Cours TICE
 
La veille au sein d’ooredoo
La veille au sein d’ooredooLa veille au sein d’ooredoo
La veille au sein d’ooredoo
 
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
l'impact du marketing digital sur la performance des entreprises: Cas d'un ec...
 
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiersDigitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
Digitalisation de l'entreprise et son impact sur les métiers
 
Conduite du changement : Etude de Cas IBM
Conduite du changement : Etude de Cas IBMConduite du changement : Etude de Cas IBM
Conduite du changement : Etude de Cas IBM
 
Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises - De...
Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises - De...Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises - De...
Economie numérique : Le digital, une opportunité pour les PME françaises - De...
 
Exposé Marketing digital
Exposé Marketing digitalExposé Marketing digital
Exposé Marketing digital
 
La culture de l’entreprise
La culture de l’entrepriseLa culture de l’entreprise
La culture de l’entreprise
 
Introduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changementIntroduction transformation digitale, conduire le changement
Introduction transformation digitale, conduire le changement
 
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSELa Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
 
l'animation pédagogique
l'animation pédagogiquel'animation pédagogique
l'animation pédagogique
 
Mondialisation vs internationalisation
Mondialisation vs internationalisation Mondialisation vs internationalisation
Mondialisation vs internationalisation
 
Veolia en bref
Veolia en brefVeolia en bref
Veolia en bref
 
Le Groupe Renault Est Un Constructeur Automobile FrançAis
Le Groupe Renault Est Un Constructeur Automobile FrançAisLe Groupe Renault Est Un Constructeur Automobile FrançAis
Le Groupe Renault Est Un Constructeur Automobile FrançAis
 
Logistique Internationale
Logistique InternationaleLogistique Internationale
Logistique Internationale
 
Entrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économiqueEntrepreneuriat moteur de développement économique
Entrepreneuriat moteur de développement économique
 
CMBernard_TransformationDigitale_Memoire_KedgeBS
CMBernard_TransformationDigitale_Memoire_KedgeBSCMBernard_TransformationDigitale_Memoire_KedgeBS
CMBernard_TransformationDigitale_Memoire_KedgeBS
 

En vedette

Veolia 2014 Stratégie et Transformation
Veolia 2014 Stratégie et Transformation Veolia 2014 Stratégie et Transformation
Veolia 2014 Stratégie et Transformation vefinance
 
Business Models Canvas - Case Study Veolia Water
Business Models Canvas - Case Study Veolia WaterBusiness Models Canvas - Case Study Veolia Water
Business Models Canvas - Case Study Veolia WaterSavino BARTOLOMEO
 
Veolia 2014 Strategy and Tranformation
Veolia 2014 Strategy and TranformationVeolia 2014 Strategy and Tranformation
Veolia 2014 Strategy and Tranformationvefinance
 
L’évolution de Veolia Environnement
L’évolution de Veolia EnvironnementL’évolution de Veolia Environnement
L’évolution de Veolia Environnementve-finance
 
Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012ve-finance
 
Field trip in Chicago May 22 and 23, 2007
Field trip in Chicago May 22 and 23, 2007Field trip in Chicago May 22 and 23, 2007
Field trip in Chicago May 22 and 23, 2007ve-finance
 
presentation Veolia VWT 3 slides
presentation Veolia VWT 3 slidespresentation Veolia VWT 3 slides
presentation Veolia VWT 3 slidesLudovic Renoux
 
2013 First Half Results
2013 First Half Results2013 First Half Results
2013 First Half Resultsve-finance
 
Veolia in brief
Veolia in briefVeolia in brief
Veolia in briefvefinance
 
Crystal Sprinkles, Business model canvas
Crystal Sprinkles, Business model canvasCrystal Sprinkles, Business model canvas
Crystal Sprinkles, Business model canvasMian Nirwan Farooqi
 

En vedette (11)

Veolia 2014 Stratégie et Transformation
Veolia 2014 Stratégie et Transformation Veolia 2014 Stratégie et Transformation
Veolia 2014 Stratégie et Transformation
 
Business Models Canvas - Case Study Veolia Water
Business Models Canvas - Case Study Veolia WaterBusiness Models Canvas - Case Study Veolia Water
Business Models Canvas - Case Study Veolia Water
 
Veolia 2014 Strategy and Tranformation
Veolia 2014 Strategy and TranformationVeolia 2014 Strategy and Tranformation
Veolia 2014 Strategy and Tranformation
 
VEOLIA case study
VEOLIA case studyVEOLIA case study
VEOLIA case study
 
L’évolution de Veolia Environnement
L’évolution de Veolia EnvironnementL’évolution de Veolia Environnement
L’évolution de Veolia Environnement
 
Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012
 
Field trip in Chicago May 22 and 23, 2007
Field trip in Chicago May 22 and 23, 2007Field trip in Chicago May 22 and 23, 2007
Field trip in Chicago May 22 and 23, 2007
 
presentation Veolia VWT 3 slides
presentation Veolia VWT 3 slidespresentation Veolia VWT 3 slides
presentation Veolia VWT 3 slides
 
2013 First Half Results
2013 First Half Results2013 First Half Results
2013 First Half Results
 
Veolia in brief
Veolia in briefVeolia in brief
Veolia in brief
 
Crystal Sprinkles, Business model canvas
Crystal Sprinkles, Business model canvasCrystal Sprinkles, Business model canvas
Crystal Sprinkles, Business model canvas
 

Similaire à La stratégie de Veolia

Fiche IdentitéPole Eco Industrie Aout 2007
Fiche IdentitéPole Eco Industrie Aout 2007Fiche IdentitéPole Eco Industrie Aout 2007
Fiche IdentitéPole Eco Industrie Aout 2007Andychauveau
 
Graphique 2009-2010
Graphique  2009-2010Graphique  2009-2010
Graphique 2009-2010Duboisset
 
Presentation Pseau sur Monitoring (mercredi 10.4.2013)
Presentation Pseau sur Monitoring (mercredi 10.4.2013)Presentation Pseau sur Monitoring (mercredi 10.4.2013)
Presentation Pseau sur Monitoring (mercredi 10.4.2013)IRC
 
Presentation econotic
Presentation econoticPresentation econotic
Presentation econoticCATEL
 
Presentation econotic
Presentation econoticPresentation econotic
Presentation econoticCATEL
 
les IHM dans l'entreprise numerique
les IHM dans l'entreprise numeriqueles IHM dans l'entreprise numerique
les IHM dans l'entreprise numeriquePhilippe DEWOST
 

Similaire à La stratégie de Veolia (6)

Fiche IdentitéPole Eco Industrie Aout 2007
Fiche IdentitéPole Eco Industrie Aout 2007Fiche IdentitéPole Eco Industrie Aout 2007
Fiche IdentitéPole Eco Industrie Aout 2007
 
Graphique 2009-2010
Graphique  2009-2010Graphique  2009-2010
Graphique 2009-2010
 
Presentation Pseau sur Monitoring (mercredi 10.4.2013)
Presentation Pseau sur Monitoring (mercredi 10.4.2013)Presentation Pseau sur Monitoring (mercredi 10.4.2013)
Presentation Pseau sur Monitoring (mercredi 10.4.2013)
 
Presentation econotic
Presentation econoticPresentation econotic
Presentation econotic
 
Presentation econotic
Presentation econoticPresentation econotic
Presentation econotic
 
les IHM dans l'entreprise numerique
les IHM dans l'entreprise numeriqueles IHM dans l'entreprise numerique
les IHM dans l'entreprise numerique
 

Plus de ve-finance

Résultats semestriels 2013
Résultats semestriels 2013Résultats semestriels 2013
Résultats semestriels 2013ve-finance
 
Key figures as of June 31, 2012 represented
Key figures as of June 31, 2012 representedKey figures as of June 31, 2012 represented
Key figures as of June 31, 2012 representedve-finance
 
Assemblée Générale 2013
Assemblée Générale 2013Assemblée Générale 2013
Assemblée Générale 2013ve-finance
 
2013 General Meeting
2013 General Meeting2013 General Meeting
2013 General Meetingve-finance
 
Key figures as of March 31, 2013 - Conference call on May 3, 2013
Key figures as of March 31, 2013 - Conference call on May 3, 2013Key figures as of March 31, 2013 - Conference call on May 3, 2013
Key figures as of March 31, 2013 - Conference call on May 3, 2013ve-finance
 
Chiffres clés au 31 mars 2013 - Conférence téléphonique du 3 mai 2013
Chiffres clés au 31 mars 2013 - Conférence téléphonique du 3 mai 2013Chiffres clés au 31 mars 2013 - Conférence téléphonique du 3 mai 2013
Chiffres clés au 31 mars 2013 - Conférence téléphonique du 3 mai 2013ve-finance
 
Lettre aux actionnaires n°31 (in french)
Lettre aux actionnaires n°31 (in french)Lettre aux actionnaires n°31 (in french)
Lettre aux actionnaires n°31 (in french)ve-finance
 
Lettre aux actionnaires n°31
Lettre aux actionnaires n°31Lettre aux actionnaires n°31
Lettre aux actionnaires n°31ve-finance
 
2012 Annual Results
2012 Annual Results2012 Annual Results
2012 Annual Resultsve-finance
 
Resultats annuels 2012
Resultats annuels 2012Resultats annuels 2012
Resultats annuels 2012ve-finance
 
Main 12M 2011 re‐presented figures IFRS 5
Main 12M 2011 re‐presented figures IFRS 5Main 12M 2011 re‐presented figures IFRS 5
Main 12M 2011 re‐presented figures IFRS 5ve-finance
 
La lettre aux actionnaires N°30
La lettre aux actionnaires N°30La lettre aux actionnaires N°30
La lettre aux actionnaires N°30ve-finance
 
Key figures as of September 30, 2012
Key figures as of September 30, 2012 Key figures as of September 30, 2012
Key figures as of September 30, 2012 ve-finance
 
Chiffres clés au 30 septembre 2012
Chiffres clés au 30 septembre 2012Chiffres clés au 30 septembre 2012
Chiffres clés au 30 septembre 2012ve-finance
 
Principales données à fin septembre 2011 retraitées IFRS 5
Principales données à fin septembre 2011 retraitées IFRS 5Principales données à fin septembre 2011 retraitées IFRS 5
Principales données à fin septembre 2011 retraitées IFRS 5ve-finance
 
Main H1 2011 re‐presented figures IFRS 5
Main H1 2011 re‐presented figures IFRS 5 Main H1 2011 re‐presented figures IFRS 5
Main H1 2011 re‐presented figures IFRS 5 ve-finance
 
Principales donnees-a-fin-juin-2011-retraitees
Principales donnees-a-fin-juin-2011-retraiteesPrincipales donnees-a-fin-juin-2011-retraitees
Principales donnees-a-fin-juin-2011-retraiteesve-finance
 
2012 Annual Sharholders’Meeting
2012 Annual Sharholders’Meeting 2012 Annual Sharholders’Meeting
2012 Annual Sharholders’Meeting ve-finance
 
Assemblée Générale 2012
Assemblée Générale 2012 Assemblée Générale 2012
Assemblée Générale 2012 ve-finance
 

Plus de ve-finance (20)

Résultats semestriels 2013
Résultats semestriels 2013Résultats semestriels 2013
Résultats semestriels 2013
 
Key figures as of June 31, 2012 represented
Key figures as of June 31, 2012 representedKey figures as of June 31, 2012 represented
Key figures as of June 31, 2012 represented
 
Assemblée Générale 2013
Assemblée Générale 2013Assemblée Générale 2013
Assemblée Générale 2013
 
2013 General Meeting
2013 General Meeting2013 General Meeting
2013 General Meeting
 
Key figures as of March 31, 2013 - Conference call on May 3, 2013
Key figures as of March 31, 2013 - Conference call on May 3, 2013Key figures as of March 31, 2013 - Conference call on May 3, 2013
Key figures as of March 31, 2013 - Conference call on May 3, 2013
 
Chiffres clés au 31 mars 2013 - Conférence téléphonique du 3 mai 2013
Chiffres clés au 31 mars 2013 - Conférence téléphonique du 3 mai 2013Chiffres clés au 31 mars 2013 - Conférence téléphonique du 3 mai 2013
Chiffres clés au 31 mars 2013 - Conférence téléphonique du 3 mai 2013
 
Lettre aux actionnaires n°31 (in french)
Lettre aux actionnaires n°31 (in french)Lettre aux actionnaires n°31 (in french)
Lettre aux actionnaires n°31 (in french)
 
Lettre aux actionnaires n°31
Lettre aux actionnaires n°31Lettre aux actionnaires n°31
Lettre aux actionnaires n°31
 
2012 Annual Results
2012 Annual Results2012 Annual Results
2012 Annual Results
 
Resultats annuels 2012
Resultats annuels 2012Resultats annuels 2012
Resultats annuels 2012
 
Press day vf
Press day vfPress day vf
Press day vf
 
Main 12M 2011 re‐presented figures IFRS 5
Main 12M 2011 re‐presented figures IFRS 5Main 12M 2011 re‐presented figures IFRS 5
Main 12M 2011 re‐presented figures IFRS 5
 
La lettre aux actionnaires N°30
La lettre aux actionnaires N°30La lettre aux actionnaires N°30
La lettre aux actionnaires N°30
 
Key figures as of September 30, 2012
Key figures as of September 30, 2012 Key figures as of September 30, 2012
Key figures as of September 30, 2012
 
Chiffres clés au 30 septembre 2012
Chiffres clés au 30 septembre 2012Chiffres clés au 30 septembre 2012
Chiffres clés au 30 septembre 2012
 
Principales données à fin septembre 2011 retraitées IFRS 5
Principales données à fin septembre 2011 retraitées IFRS 5Principales données à fin septembre 2011 retraitées IFRS 5
Principales données à fin septembre 2011 retraitées IFRS 5
 
Main H1 2011 re‐presented figures IFRS 5
Main H1 2011 re‐presented figures IFRS 5 Main H1 2011 re‐presented figures IFRS 5
Main H1 2011 re‐presented figures IFRS 5
 
Principales donnees-a-fin-juin-2011-retraitees
Principales donnees-a-fin-juin-2011-retraiteesPrincipales donnees-a-fin-juin-2011-retraitees
Principales donnees-a-fin-juin-2011-retraitees
 
2012 Annual Sharholders’Meeting
2012 Annual Sharholders’Meeting 2012 Annual Sharholders’Meeting
2012 Annual Sharholders’Meeting
 
Assemblée Générale 2012
Assemblée Générale 2012 Assemblée Générale 2012
Assemblée Générale 2012
 

La stratégie de Veolia

  • 2. Avertissement important Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des « déclarations prospectives » (forward-looking statements) au sens des dispositions du U.S. Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations ne sont pas des garanties quant à la performance future de la Société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment : les risques liés au développement des activités de Veolia Environnement dans des secteurs très concurrentiels qui nécessitent d'importantes ressources humaines et financières, le risque que des changements dans le prix de l'énergie et le niveau des taxes puissent réduire les bénéfices de Veolia Environnement, le risque que les autorités publiques puissent résilier ou modifier certains des contrats conclus avec Veolia Environnement, le risque que les acquisitions ne produisent pas les bénéfices que Veolia Environnement espère réaliser, le risque que le respect des lois environnementales puisse devenir encore plus coûteux à l'avenir, le risque que des fluctuations des taux de change aient une influence négative sur la situation financière de Veolia Environnement telle que reflétée dans ses états financiers avec pour résultat une baisse du cours des actions de Veolia Environnement, le risque que Veolia Environnement puisse voir sa responsabilité environnementale engagée en raison de ses activités passée, présentes et futures, de même que les risques décrits dans les documents déposés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Veolia Environnement n’a pas l’obligation ni ne prend l’engagement de mettre à jour ou réviser les déclarations prospectives. Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement auprès de Veolia Environnement copie des documents enregistrés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. INVESTOR DAY October 2008 2
  • 3. La stratégie de Veolia Henri Proglio 3
  • 4. Sommaire La stratégie de Veolia p. 5 – Le positionnement du groupe p. 5 – La complémentarité des métiers p. 8 • Une réponse aux besoins des collectivités publiques et des industriels face aux enjeux environnementaux p. 9 • Des synergies technologiques et de savoir-faire p. 11 • Des synergies commerciales p. 14 – Une offre intégrée au client p. 19 – Des formes contractuelles adaptées p. 25 Un socle solide : la France p. 29 Annexes p. 36 INVESTOR DAY October 2008 4
  • 5. La stratégie de Veolia 1 Le positionnement du groupe 5
  • 6. Un business mix d’entreprise original Les clients : – Collectivités publiques : 70 % – Clients industriels : 30 % La durée : – Activités réalisées sur le moyen et le long terme. – Des contrats de 2 à 50 ans. Le partage des responsabilités : – Les infrastructures gérées restent généralement la propriété du client. – VE peut être amené à : • Maintenir ces infrastructures • Financer certaines infrastructures ou leur mise à niveau – Le partenaire client est appelé à vérifier régulièrement la qualité de la prestation par la mesure d’indicateurs de performance. Le caractère local : – Capacité d’adaptation de VE au tissu local et aux exigences spécifiques de chaque client. INVESTOR DAY October 2008 6
  • 7. Une offre complète de services à l’environnement (€m) Integrated Utilities 80,000 70,000 60,000 50,000 Water 40,000 Veolia Waste 30,000 20,000 Transport Multi-Technical 10,000 0 G E. Sue ED En RW Ib Un Env Ve Fe nne Ag d U Se r No rn T Int umb t Pe ero n W Sh L& ks Sé Fi é Na rou Ar nal G St ea Em C o Pe h Int i M erv T. fort Su rola Un nd a Bi on Im r Co rs DF er o- itie e Cl O ffa ag d riv Ex te er er el rb no me nn h rin ve an ch ez ion iro ba tilit T tio p ite rth ren F m co ach tG Ah E d N (z ar yst c s ria s a e u ke S 1) pr s ies es em s ate (2) nt r Water Waste Energy services Transport Other (including electricity and gas) Source : Companies’ data Note: (1) including Suez Environnement, (2) Water segment including « International revenues » INVESTOR DAY October 2008 7
  • 8. La stratégie de Veolia 2 La complémentarité des métiers 8
  • 9. Une réponse aux besoins des collectivités publiques et des industriels face aux enjeux environnementaux Des synergies technologiques et de savoir-faire Des synergies commerciales INVESTOR DAY October 2008 9
  • 10. Une offre de services complémentaires pour répondre aux enjeux environnementaux INVESTOR DAY October 2008 10
  • 11. Une réponse aux besoins des collectivités publiques et des industriels face aux enjeux environnementaux Des synergies technologiques et de savoir-faire Des synergies commerciales INVESTOR DAY October 2008 11
  • 12. Des métiers fondés sur des expertises techniques cohérentes Eau Energie Propreté Transport Pathogènes Émission Sanitaire Légionelle Dioxine de l’eau de gaz Oxydation par Valorisation Incinération Pots Oxydation voie humide thermique énergétique de déchets catalytiques Boues d’épuration Qualité de l’air Optimisation Modélisation Hydraulique Bruits intérieur des fours Lutte contre Stockage Chimie Eau industrielle Recyclage métaux la corrosion batteries Odeur Centrales de Traitement Surveillance Air STEP traitement d’air des fumées de l’air Véhicule Organisation Logistique Télégestion Gestion de flotte communicant collecte Biologie Biostyr Méthanisation Compostage BioGNV INVESTOR DAY October 2008 12
  • 13. Des technologies et des savoir-faire de pointe Le dessalement d’eau de mer, avec les technologies thermiques MED (Multi Effect Distillation) et les technologies d’osmose inverse. – Triplement prévu de la capacité mondiale de dessalement d’ici 2015 essentiellement dans le Golfe Persique, les Etats-Unis, l’Espagne, la Chine et l’Australie). L’épuration des eaux usées avec des technologies de décantation accélérée (Actiflo) et d’épuration biologique par culture fixée (Byostyr). – 700 références internationales dont Achères, Helsinki, Genève… Le tri automatique des déchets en vue de leur valorisation. – Réponse à la demande en matières premières secondaires, avec une multiplication par trois du rendement des centre de tri (Centres automatisés à Alton, Cognac, Rillieux, Ludres, Haraldrud …). La valorisation du biogaz et de la biomasse. – Amélioration des performances énergétiques et environnementales des chaudières à biomasse. – Maîtrise et fiabilisation des procédés de méthanisation. INVESTOR DAY October 2008 13
  • 14. Une réponse aux besoins des collectivités publiques et des industriels face aux enjeux environnementaux Des synergies technologiques et de savoir-faire Des synergies commerciales INVESTOR DAY October 2008 14
  • 15. Des clients communs (France) Dunkerque Lille Rouen Le Havre Forbach Cergy- Distribution Pontoise Nancy Brest Troyes Assainissement Rennes Melun Lorient Chaumont Nantes Bourges Collecte Mâcon Traitement Lyon Clermont- Saint- Ferrand Etienne Energie Bordeaux Chauffage Nice Montpellier Toulouse Toulon Transport INVESTOR DAY October 2008 15
  • 16. Evolution des clients collectivités publiques : de la commune au territoire (France) Communes Syndicats EPCI (mixtes, de communes, d’agglomération nouvelles,…) Distribution Eau 40 % 38 % 22 % EPCI : regroupements de 32 % 19 % 49 % communes ayant pour Assainissement objet l'élaboration de "projets communs de développement au sein Energie 100 % de périmètres de solidarité". Ils sont soumis à des règles Chauffage 50 % 50 % communes, homogènes et comparables à celles de collectivités locales. Collecte 20 % 27 % 53 % Les communautés urbaines, communautés d'agglomération, Traitement 5% 58 % 37 % communautés de communes, syndicats d'agglomération nouvelle, Transports 18 % 31 % 51 % syndicats de communes et les syndicats mixtes sont des EPCI. Toutes activités 29 % 34 % 37 % (En chiffres d’affaires, contrats supérieurs à 1 M€ / an) INVESTOR DAY October 2008 16 EPCI = Établissement public de coopération intercommunale
  • 17. Nos métiers aux États-Unis Seattle Cambridge Pontiac Boston Milwaukee Denver Chicago New York San Francisco Indianapolis Las Vegas Eau Orange county Los Angeles Atlanta Propreté Mesa Energie Transport Tampa Bay Pinellas Miami-Dade county INVESTOR DAY October 2008 17
  • 18. Nos métiers en Allemagne Eau Propreté Energie Transport INVESTOR DAY October 2008 18
  • 19. La stratégie de Veolia 3 Une offre intégrée au client (S.Caine) 19
  • 20. L’externalisation industrielle : Un métier en constante progression L’externalisation industrielle est de plus en plus utilisée chez nos clients industriels et ce pour 5 raisons principales : – Les gains de productivité espérés grâce à ce type de gestion en particulier pour les sites installés dans les pays industrialisés – Les départs en retraite des personnes affectées aux activités de services et pour lesquelles, pour des raisons d’affectation des ressources, une succession n’a pas été préparée – La volonté des clients d’affecter la totalité de leurs forces vives à leur core business – Les délais de construction et de mise en service de plus en plus courts pour les opérations « greenfield » qui nécessitent une mobilisation importante des compétences dans un délai court – Des contraintes environnementales de plus en plus fortes nécessitant des compétences spécifiques dans ces domaines INVESTOR DAY October 2008 20
  • 21. Clients industriels : performance commerciale depuis 2001 M€ 1800 Sur la période 2001 – 2007 : 1600 Cumul des nouveaux contrats 1400 signés avec les grands comptes industriels : 1200 – 1 683 M€ en chiffre d’affaires 1000 annuel. 800 – Durée moyenne de ces contrats : 6,9 ans, soit un backlog d’environ 600 11,6 Mds€. 400 – Un tiers des contrats signés sont 200 des contrats multi divisions : 503 M€ en CA annuel. 0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 INVESTOR DAY October 2008 21
  • 22. Externalisation industrielle : quelques exemples PEUGEOT, France et Slovaquie : NOVARTIS, à Bâle (Suisse). – 110 M€ de chiffre d’affaires par an – 140 M€ de chiffre d’affaires par an – 1150 salariés – 300 salariés – Durée contractuelle : 10 ans – Durée contractuelle : 7 ans, (France) et 8 ans (Slovaquie) renouvelé pour 7 ans fin 2007 – Périmètre : eau, énergie, propreté, – Périmètre : eau, énergie, propreté. multi technique, multi services. ARTENIUS, Sines (Portugal). RENAULT, Ile de France. – 55 M€ de chiffre d’affaires par an – 100 M€ de chiffre d’affaires par an – 25 salariés – 350 salariés – Durée contractuelle : 15 ans. – Durée contractuelle : 5 ans. – Périmètre : vapeur, électricité, eau – Périmètre : énergie, propreté, multi déminéralisée, traitement des technique, services aux occupants. effluents, air comprimé. ARCELOR MITTAL, Vega do Sul, Et aussi : Brésil. GM Saragosse – 12 M€ de chiffre d’affaires par an DCNS – 60 salariés (…) – Durée contractuelle : 15 ans. – Périmètre : exploitation d’une centrale multi utilités (électricité, air comprimé, vapeur, cycle de l’eau et gaz industriels). INVESTOR DAY October 2008 22
  • 23. Cash Flow Disponible : Contrat industriel de prestations M€ 30 6% 25 5% 20 4% 15 3% 10 2% 5 0 1% Années -5 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 -1% -10 -2% Cash Flow Disponible -15 Somme actualisée des CFD -3% _ Taux de marge résultat opérationnel -20 -4% INVESTOR DAY October 2008 23
  • 24. Cash Flow Disponible : Contrat industriel de type BOOT M€ 80 60 TRI = 11 % 40 20 0 -2 -1 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 -20 Années -40 Cash Flow Disponible -60 Somme actualisée des CFD -80 INVESTOR DAY October 2008 24
  • 25. La stratégie de Veolia 4 Des formes contractuelles adaptées 25
  • 26. Des formes contractuelles adaptées Durée Types de contrat Eau Energie Propreté Transport type O&M 5 – 15 ans ● ● ● ● DBO 5 – 15 ans ● ● ● Sous-Traitance 5 – 10 ans ● ● ● ● BOT 10 – 25 ans ● ● ● Concession 10 – 30 ans ● ● ● JV Clients 10 – 50 ans ● ● Industrie 5 – 15 ans ● ● Travaux < 1 an ● ● ● ● D&B < 3 ans ● INVESTOR DAY October 2008 26
  • 27. Distribution géographique des modèles contractuels Présence géographique (par division) Types de contrat Reste Australie/ Moyen- France UK Allemagne USA Asie Europe Pacifique Orient O&M ●●●● ●● ●● ●●● ●●●● ●● ● ● DBO ● ● ● ● Sous-Traitance ●●●● ● ● ●● ● ● ● BOT ●●● ●● ● ●● ● ● Concession ●● ●●● ● ●●● ● ●●● JV Clients ● ● ● ●● ● ●● ● ● Industrie ● ● ●● ● ● Travaux ●●●● ●● ●●● ●●● ●●● ●● ●● D&B ● ● ● ● ● ● ● x Veolia Eau x Veolia Energie INVESTOR DAY October 2008 27 x Veolia Propreté x Veolia Transport
  • 28. Structure des coûts % Total Extrema Coûts Groupe VE par division Min : 24 % - Veolia Energie Frais de personnel 30 à 35 % Max : 49 % - Veolia Transport Coûts opérationnels Min : 46 % - Veolia Transport 55 à 60 % Max : 69 % - Veolia Energie & maintenance 8 % - Veolia Eau (Electricité) 5 % - Veolia Propreté (Carburant) Dont énergie 5 à 35 % 10 % - Veolia Transport (Carburant) 37 % - Veolia Energie (Pass through) Dotation aux Min : 2 % - Veolia Energie amortissements 3à7% Max : 8 % - Veolia Propreté et aux provisions INVESTOR DAY October 2008 28
  • 29. Un socle solide : la France 29
  • 30. Répartition du chiffre d’affaires du groupe VE par division en France +7,1% 2004 : M€ 2007– 14 256 M€ Groupe CAGR 2007- 2004 CAGR 13 403 M€ 12 439 M€ 11 607 M€ 35% 36% 36% 36% Eau +5,4% 23% Propreté +4,9% 23% 24% Energie +8,2% 25% Transport +13,3% 26% 27% 26% +7,1% 26% 15% 13% 14% 15% 2004 2005 2006 2007 INVESTOR DAY October 2008 30
  • 31. Les chiffres clés - France En milliards d'€ 2004 2005 2006 2007 Revenue 11,6 12,4 13,4 14,3 EBIT 0,777 0,846 0,918 0,945 Margin (%) 6,7% 6,8% 6,8% 6,6% Capital Emp. 4,19 3,98 4,06 4,31 (moyens) ROCE (%) 17,5% 19,9% 21,5% 20,9% avant IS INVESTOR DAY October 2008 31
  • 32. Des volumes globalement stables, mais des formules d’indexation adaptées Eau : Transport : – Baisse légère & structurelle des – Des dossiers de réponses d’appels volumes liée à un marché mature d’offres de plus – Sur les 4 dernières années, en plus complexes augmentation des prix au-dessus du – Des charges d’investissement niveau de l’inflation progressivement reportées sur les opérateurs dans les petits et moyens réseaux urbains Propreté : Energie : – Stabilité dans les volumes de déchets – Sensibilité des volumes collectés et traités avec des volumes aux changements climatiques de déchets recyclés et valorisés en – Répercussion des prix (« Pass augmentation through ») – Généralement au niveau ou au- dessus de l’inflation (hormis pour les déchets dangereux) INVESTOR DAY October 2008 32
  • 33. Un acteur de référence Eau Eau potable Assainissement Energie - Dalkia Réseaux de chaleur Services énergétiques et de froid et multitechniques (en population servie, (en puissance souscrite) (en chiffre d'affaires) sur le marché privé) Veolia Eau Veolia Energie / Dalkia 19% 27% 30% Lyonnaise des Eaux 39% 28% Elyo 4% 33% 36% 44% Saur 1% Cofathec Autres délégataires 3% 11% Autres 18 % 10 % SEM 19 % 8% 44% 24% Opérateurs publics <1% <1% Propreté Collecte des Centres de stockage Incinération des Centres de Tri Traitement des Déchets Ordures Ménagères de déchets Ordures Ménagères Dangereux (en tonnage, pour les marchés privés) Veolia Propreté 32% 29% 36% 44% Autres 56% 53% 47% 64% 68% 7 1% Transport Marché Global Urbain Interurbain Ile-de-France (en chiffre d'affaires) Veolia Transport 24,3% 17,6% 22,0% 23,9% 28,1% 34,6% 35,2% Keolis 53,2% Transdev 15,0% 25,0% Autres 24,2% 35,3% 20,0% 16,7% 16,9% 7,9% INVESTOR DAY October 2008 33
  • 34. Un très fort taux de renouvellement Veolia Eau CA 2007 = 2.23 Ma€ Veolia Propreté CA VP 2007 = 3.33 Ma€ (Contrats de DSP et assimilables) (Marchés collectivités et entreprises) 80,2% 45,1 93,5% 20,8 40,1 95,0% 15,7 90,9% 78,0% 10,7 11 75,2% 13,3 74,5% de 88,2% 9,3 2004 2005 2006 2007 2004 2005 2006 2007 Croissance nette du portefeuille (M€) Taux de renouvellement Croissance nette du portefeuille (M€) Taux de renouvellement Veolia Energie CA VE 2007 = 3.85 Ma€ Veolia Transport CA 2007 = 1.64 Ma€ (hors activités travaux) (réseaux gérés par VT) 86,0% 108,1 85,0% 97,9% 99,9% 144,1 81,5% 100,6 81,0% 71,9 80,0% 54,7 11,3 -2,1 2004 2005 2006 2007 2005 2006 2007 Croissance nette du portefeuille (M€) Taux de renouvellement Croissance nette du portefeuille (M€) Taux de renouvellement INVESTOR DAY October 2008 34 Croissance nette du portefeuille = CA gagné – CA perdu
  • 35. La création de valeur à travers de nouveaux services Eau : approche décentralisée associée à une mise en commun des activités de services support (R&D, services techniques, gestion) – Des opportunités ouvertes en termes de croissance des volumes même dans un marché mature Services énergétiques : développement intensifié vers l’efficacité énergétique – Forte position dans les cogénérations en France avec la possibilité de produire simultanément de l’électricité et de la chaleur, tout en réduisant les besoins en combustibles fossiles et les émissions de gaz à effet de serre – Développement des énergies renouvelables avec priorité donnée à la biomasse Transport : – Emergence de projets de transports lourds : TCSP ferré (Métro, Tramway),TCSP routier (Bus à Haut Niveau de Service) – Création d’une JV avec Air France pour préparer l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs à grande vitesse Propreté : renforcement des standards environnementaux et approche intégrée – Production d’électricité : • à partir du biogaz issu des centres de stockage de déchets : + 70,8 % (2003-2007) • par incinération des ordures ménagères et des déchets industriels spéciaux : + 27,8 % (2003-2007) – Capacités de vides de fouille (volumes de décharge) : + 78,4 % (2003-2007) – Tonnage entrant en centres de tri : + 18,8 % (2004-2007) INVESTOR DAY October 2008 35
  • 36. Annexes 36
  • 37. La stratégie de Veolia Le positionnement du groupe 37
  • 38. Un acteur de premier plan Position Eau (*) Energie Propreté Transport (**) (en CA) 1er : Veolia Eau 1er : Dalkia 1er : Veolia Propreté 1er : Veolia Transport 2ème : Lyonnaise des 2ème : Elyo 2ème : Sita (SE) 2ème : Keolis France Eaux (SE) 3ème : Cofathec 3ème : Transdev 3ème : Saur (Services énergétiques et (transport urbain et interurbain multitechniques) confondu) 1er : RWE Position non 1er : Remondis 1er : Deutsche Bahn Allemagne 2ème : Gelsenwasser significative 2ème : Veolia Propreté 2ème : Veolia Transport 3ème : Veolia Eau 3ème : Alba 3ème : Arriva 1er : Thames/Macquarie 1er : Dalkia 1er : Veolia Propreté Position non 2ème : Severn Trent 2ème : Elyo/ Cofathec 2ème : Biffa significative Royaume-Uni 3ème : United Utilities 3ème : G.S.Hall 3ème : Sita (SE) (energy management) 8ème : Veolia Eau 1er : Veolia Eau 1er : Dalkia 1er : Veolia Propreté 1er : ICOM Transport République 2ème : Lyonnaise des 2ème : CEZ 2ème : ASA 2ème : Veolia Transport Tchèque Eaux (SE) 3ème : International Power 3ème : Sita (SE) (transport bus) 3ème : FCC (réseaux de chaleur et de froid) 1er : Veolia Eau 1er : ConEdison 1er : Waste Managem. 1er : Veolia Transport USA 2ème : American Water 2ème : Dalkia 2ème : Allied / Republic 2ème : First (réseaux de chaleur et de froid) 3ème : OMI 3ème : Veolia Propreté 3ème : MV (*) Fr, All, RU, RT= population desservie (sources : Pinsont Masons Water Yearbook 2007-2008) sur le marché délégué aux privés ; USA = CA sur le marché non régulé (**) USA = opérateur privé de transport urbain et péri-urbain, et transport à la demande INVESTOR DAY October 2008 38
  • 39. La stratégie de Veolia La complémentarité des métiers 39
  • 40. 1 Une réponse aux besoins des collectivités publiques et des industriels face aux enjeux environnementaux INVESTOR DAY October 2008 40
  • 41. L’explosion de la population urbaine Les enjeux environnementaux vont se cristalliser dans et autour des villes qui ont connu une croissance formidable en l’espace d’un siècle : (Mds Part de la d'habitants) Population mondiale Population urbaine population urbaine 1900 1,5 10% 0,15 2008 6 50% 3 2030 8,5 70% 5,95 INVESTOR DAY October 2008 41
  • 42. Les enjeux environnementaux Les enjeux environnementaux se traduisent par : – Une tension sur la disponibilité des ressources (eau, énergie, matière) – Une augmentation de la production de déchets et des pollutions Ce contexte impose une approche nouvelle et globale de la gestion des villes, qui se traduira par un aménagement des territoires et une urbanisation durables dans lesquels les services traditionnels de Veolia auront un rôle structurant majeur : – Accompagnement des collectivités publiques dans leur développement urbain – Réponse aux besoins croissants et complexes des industriels – Intégration du milieu naturel dans les approches globales – Intensification des valorisations pour réponse aux tensions croissantes sur les ressources en eau et en énergie INVESTOR DAY October 2008 42
  • 43. 2 Des synergies technologiques et de savoir-faire INVESTOR DAY October 2008 43
  • 44. Un programme soutenu de R&D Un budget en croissance : – 160 millions d’€ en 2008 (y compris les développements de projets pilotes par les divisions) – Soit 0.4 % du chiffre d’affaires (Moyenne secteur Utilities = 0.3 % de CA, source Roland Berger) 850 experts (425 chercheurs et 425 développeurs terrain) 3 principaux centres de recherche en France (Anjou Recherche – Maisons- Lafitte, CREED – Limay, Eurolum – Paris) et des unités à l’international (Allemagne, Australie, États-Unis et Royaume-Uni) 200 partenariats à travers le monde au sein de la communauté scientifique De l’ordre de 100 unités prototypes de taille industrielle INVESTOR DAY October 2008 44
  • 45. Fiche technique : le dessalement L’osmose inverse est devenu le procédé de choix pour le dessalement d’eau de mer, mais cette filtration sous haute pression (70 bars) engendre une forte consommation d’énergie et des risques de colmatage Les études R&D réalisées sur les filières de dessalement par osmose inverse depuis 8 ans ont permis : – De définir à l’aide de méthodes d’investigation poussées (microscopie électronique, SEC/COT/UV, PCR sur le biofilm…) l’origine des colmatages – De définir les prétraitements les plus efficaces pour maîtriser le colmatage afin d‘augmenter la durées de cycle de filtration et diminuer l’énergie nécessaire – De caractériser le vieillissement des membranes afin d’optimiser les conditions opératoires qui permettent de préserver la durée de vie des membranes – De définir des traitements brevetés des concentrats pour éliminer les séquestrants et minimiser l’impact des rejets Le programme R&D de Veolia a permis de diviser par 3 en 20 ans la consommation d’énergie et doit permettre une nouvelle division par 2 d’ici 2015 Références : Taweelah 240.000 m3/jour et Ashkelon 320 000 m3/j. A venir : la plus grande usine de dessalement du monde (800000m3/j Jubail en Arabie Saoudite. Pilote Prétraitement et Dépôt organique Dépôt minéral Installation Osmose Inverse Ashkelon / 320 000 m3/j INVESTOR DAY October 2008 45
  • 46. Fiche technique : le tri automatisé des déchets Le renchérissement des matières premières et les réglementations internationales dopent le marché de la valorisation matière des déchets qui entre dans l’ère industrielle. L’automatisation du tri est le seul moyen pour augmenter les rendements et abaisser les coûts VE mène depuis 7 ans un programme d’automatisation et d’industrialisation des méthodes de tri avec – Des technologies de détection par Infrarouge, Rayons X, électromagnétisme … – Des équipements électromécaniques de séparation (aérauliques, tables vibrantes, trommels…) – Des technologies poussées de contrôle-commande – Des capacités d’ingénierie complexes Le programme de R&D en cours vise une amélioration de la qualité des produits valorisés, une nouvelle augmentation de la productivité, des nouvelles possibilité dans le domaine des déchets industriels et le tri des ordures ménagères brutes avec une collecte très simplifiée (2 poubelles seulement) Pilotes de tri R&D Détection RX Centre de tri de Cognac INVESTOR DAY October 2008 46
  • 47. Fiche technique : l’épuration des eaux usées L’épuration des eaux usées est un marché considérable qui nécessite en permanence une amélioration de l’efficacité ainsi qu’une réduction de la taille des ouvrages permettant leur intégration en milieu urbain Veolia a maitrisé depuis 1990 la technologie des cultures fixées et de la décantation accélérée. Cela a permis de diviser par 5 le volume et le coût des ouvrages. Les avancées récentes en terme de R&D : – Caractérisation des biomasses fixées et libres par les technologies de biologie moléculaire – Caractérisation des métabolites bactériens en solution par SEC/COT/UV, Pyrolyse/GC/MS – Développement de capteurs et d’outils de conduite avancée des procédés – Application de la modélisation hydraulique aux systèmes multiphasiques ont permis de développer de nouveaux décanteurs rapide, la nitrification/dénitrification simultanée à faible consommation énergétique, de nouveaux procédés combinant traitement biologique, filtration et désinfection pour le recyclage des eaux usées Le programme de R&D sur les procédés mixtes cultures fixes / cultures libres et membranes / biologie, permettra de réduire les consommations énergétiques et multiplier encore par 2 les ratios de traitement Biofiltre industriel Billes de polystyrène Achères (1.5 M eq/hab) Etudes pilotes INVESTOR DAY October 2008 47
  • 48. La stratégie de Veolia Des formes contractuelles adaptées 48
  • 49. Des formes contractuelles adaptées Types de Intensité Durée Contrat Forme juridique Eau Energie Propreté Transport capitalistique type PAO/ (CE + Contrats Contrats Contrats Contrats AFOs) utilisés utilisés utilisés utilisés O&M DSP, affermage >2 5-15 ans X X X X DBO DSP >4 5-15 ans X X X Sous- Marchés de TP, >4 5-10 ans X X X X Traitance contrats privés BOT BOT, PPP, PFI <1 10-25 ans X X X Concession Concession, PFI <1 10-30 ans X X X JV clients Asset Co / Op Co <1 10-50 ans X X Industrie Externalisation <1 5-15 ans X X Contrats Marchés de TP, >1 <1 an X X X X spot contrats privés D&B Construction >4 <3 ans X INVESTOR DAY October 2008 49
  • 50. Les contrats de longue durée : une source de cash flows prévisibles et récurrents Vue d’ensemble du portefeuille de contrats Mix Client : 70% clients municipaux ; 30% clients industriels et tertaires Des contrats de longue durée – Eau : ~80% municipalités / 20% clients industriels & tertiaires • Municipalités (durée comprise entre 10 et 50 ans) ; industriels & tertiaires (de 3 à 20 ans) – Propreté : ~40% municipalités / 60% industriels & tertaires • Contrats de collecte (de 1 à 5 ans); traitement (des durées plus longues par nature pouvant aller jusqu’à 30 ans) – Services énergétiques : ~60% municipalités ou résidentiels / 40% industriels & tertiaires • Réseaux municipaux de chaleur (jusqu’à 30 ans) ; industriels & tertiaires (entre 3 et 16 ans) – Transport : ~90% municipalités / 10% industriels & tertiaires • Durée d’exploitation des contrats comprise entre 2 et 12 ans avec une moyenne de 30 ans pour les concessions INVESTOR DAY October 2008 50
  • 51. Un socle solide : France 51
  • 52. Des volumes globalement stables Eau : Baisse légère & structurelle des volumes liée à un marché mature – Diminution de l’ordre de 1,0% et 1,5% par an en moyenne pour les volumes d’eau potable vendus • La pluviométrie et la température pouvant faire varier les volumes – Diminution de l’ordre de 0,5% et 1,0% en moyenne pour les volumes d’eau usées traités/recyclés Propreté : Stabilité dans les volumes de déchets collectés et traités avec des volumes de déchets recyclés et valorisés en augmentation – Stabilité globale dans les volumes de déchets banals et dangereux collectés (centre de stockage et usines d’incinération) avec une augmentation dans le niveau d’activité dans les dépôts / stations de transfert & dans la collecte sélective des déchets – Poursuite de la hausse dans le tri depuis 2003 (+29% en volume et +5% en valeur) et dans le recyclage (doublement en valeur depuis 2003)* – Très forte hausse depuis 2003 dans l’énergie issue des déchets stockés (+71%) et incinérés (+28%) Services énergétiques : Sensibilité des volumes aux changements climatiques – Environ 16% de l’activité en France est dédiée aux réseaux de chaleur – Sur les 5 dernières années, augmentation significative des températures moyennes hivernales avec pour l’année 2008, un niveau proche de celui de 2004 Transport : – Une concurrence accrue et des dossiers de réponses d’appels d’offres de plus en plus complexes, sur le transport de voyageurs (urbain, interurbain, Ile-de-France) – La généralisation de la mise en concurrence en Ile-de-France en 2017 INVESTOR DAY October 2008 52 * Source : Federec
  • 53. Des formules d’indexation adaptées Eau : Sur les 4 dernières années, augmentation des prix au-dessus du niveau de l’inflation – Avec des formules d’indexation dont l’objectif est de refléter la structure globale des coûts des contrats – Part des dépenses d’eau potable et d’eaux usées dans le budget global des ménages est restée stable sur les 10 dernières années (juste en dessous de 1%) Propreté : Généralement au niveau ou au-dessus de l’inflation – Déchets dangereux : baisse de -0,25% en moyenne sur la période – Tendance haussière des prix dans les déchets ménagers et assimilés (entre +3 & +4% dans la collecte) & tendance en ligne avec l’inflation dans la collecte des déchets industriels – Stabilité des prix en général dans l’incinération avec un niveau d’activité robuste dans les déchets non dangereux (centres de stockage) Services énergétiques : Répercussion des prix (« Pass through ») – L’augmentation des prix de l’énergie est répercutée sur le prix de vente avec peu ou pas de marge – Un environnement de hausse des prix des énergies est en général propice à la recherche de l’efficacité énergétique avec des niveaux de rentabilité issue de l’optimisation énergétique Transport : – Démarche progressive de répercussion auprès des clients du surcoût de la suppression de l’abattement (déduction de 20% sur les charges sociales pour le personnel de conduite) : enjeu annuel 25 M€ – Des charges d’investissement progressivement reportées sur les opérateurs dans les petits et moyens réseaux urbains – Réémergence de nouvelles formes contractuelles concessives dans le transport urbain INVESTOR DAY October 2008 53