Enquête envoyée auprès de 500 personnes en Mai 2014
« Linkedin – Facebook - Viadéo – Google+»
Alors que tout le monde parle du « comment développer votre business avec les
réseaux sociaux » … les résultats de l’enquê...
5,9%
• Personnes Rencontrées
lors d’interventions
diverses (pro)
• D’où l’importance de
la rencontre physique
1,25%
• Reco...
2,40% • COMPETENCES
1,80% • PHILOSOPHIE
1,60% • CENTRES
D’INTERETS
4,05% • Sans réponse
de réponses
Y a-t-il alors d’autre...
3,40%
• Elargir son
carnet
d’adresse
3,40%
• Créer des
partenariats
et faire de la
co-création
2,45%
• Partage
intellectue...
+60%
• Ignorent
pourquoi il y
a eu une mise
en relation
33%
• Demandent
ou
annoncent
(parfois)
de réponses
Les réseaux et ...
3,7% sont actifs et 1,6 % très actifs ….
Attention !! Les réseaux ne faisant pas tout, l’hyperactivité, si ce n’est pas
vo...
Les premières questions à se poser pour sa
stratégie :
 Est-ce pour augmenter la notoriété de votre entreprise ?
 Est-ce...
Si dans la communication interpersonnelle
il y a des règles .. Pour la communication
sur les réseaux sociaux il y en a aus...
La communication sur les réseaux sociaux est très exigeante. Elle implique la
transparence, l’authenticité , la confiance,...
4,00% • Recommande
3,40% • Ne recommande
pas
3,70% • Sans réponse
environ de
réponses
Besoin de
connaitre les
personnes
(1...
2,00% • OUI
4,60% • NON
5,00% • Sans réponse
environ de
réponses
Vous voulez faire
des progrès ???
Je remercie toutes les personnes qui ont répondu à ce
sondage ….
Véronique BOUTHEGOURD – TALENTOLOGUE – IDEATION –
Coach C...
Résultats de l'enquête  les réseaux sociaux ont ils un impact sur votre ca
Résultats de l'enquête  les réseaux sociaux ont ils un impact sur votre ca
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Résultats de l'enquête les réseaux sociaux ont ils un impact sur votre ca

329 vues

Publié le

Résultats d'un sondage "Impact des réseaux sociaux sur votre CA" ...

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
329
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Sur les 500 envois ciblés du questionnaire, seulement 11,8% ont répondu.
    Qui sont alors les 88,2% des personnes qui n’ont pas répondu ?

    Sur les 11,8% des réponses obtenues, la moitié (soit 5,9%) sont des personnes déjà rencontrées , ce qui montrent l’importance de la rencontre physique et de l’échange verbal. 1,25% viennent de recommandations (donc indirectes), et 2,24 % proviennent d’actions extérieures (blog) et enfin 2,43% ne répondent pas à la question « quel a été le déclencheur de la mise en relation » … Alors pourquoi l’ont-ils fait ? Qu’est ce qui les a motivé ?
    Nous ne le saurons peut être pas, et pourtant je suis nature curieuse, et j’ai décidé d’aller plus loin dans mon enquête en réalisant un nouveau questionnaire. (à suivre).
    Ce qui est intéressant par contre, est ce qui « interpelle » … au delà des « compétences », la philosophie et les centres d’intérêts sont les principaux thèmes de la mise en relation.
    Ne rejoignons nous pas la notion de « communauté  » propre à l’ère des espaces collaboratifs. Par contre qu’il y ait 4,1% de personnes qui ne savent pas pour quels motifs elles sont en relation pose question. De l’intérêt qu’elles portent à votre activité , en fait elles n’en ont rien à faire (ou presque) … sauf peut être d’élargir simplement leur propre réseau ou plutôt d’accumuler le nombre de personnes en relations. Mais y a-t-il une vraie stratégie dans cette façon de faire ? Peut être, mais il semble que celle –ci soit celle de ‘l’ancien monde » et non de cette nouvelle société émergente qui s’axe sur la co-création et l’engagement réciproque de parties prenantes. De fait qu’elle attitude pouvons nous avoir, vis-à-vis de personnes qui sont en relation avec nous pour simplement « piller » les contacts … pourquoi, ne pas faire connaissance, et plutôt faire en sorte d’être « recommandé » .. ???
    Les nouveaux paradigmes impliquent des métamorphoses profondes au niveau du savoir être, des relations humaines et de la communication interpersonnelle virtuelle c’est certain !!! Se cacher derrière l’écran est une illusion, car le comportement adopté dévoile les personnes … Quel Dommage de tout gâcher !!!
  • Sur les 500 envois ciblés du questionnaire, seulement 11,8% ont répondu.
    Qui sont alors les 88,2% des personnes qui n’ont pas répondu ?

    Sur les 11,8% des réponses obtenues, la moitié (soit 5,9%) sont des personnes déjà rencontrées , ce qui montrent l’importance de la rencontre physique et de l’échange verbal. 1,25% viennent de recommandations (donc indirectes), et 2,24 % proviennent d’actions extérieures (blog) et enfin 2,43% ne répondent pas à la question « quel a été le déclencheur de la mise en relation » … Alors pourquoi l’ont-ils fait ? Qu’est ce qui les a motivé ?
    Nous ne le saurons peut être pas, et pourtant je suis nature curieuse, et j’ai décidé d’aller plus loin dans mon enquête en réalisant un nouveau questionnaire. (à suivre).
    Ce qui est intéressant par contre, est ce qui « interpelle » … au delà des « compétences », la philosophie et les centres d’intérêts sont les principaux thèmes de la mise en relation.
    Ne rejoignons nous pas la notion de « communauté  » propre à l’ère des espaces collaboratifs. Par contre qu’il y ait 4,1% de personnes qui ne savent pas pour quels motifs elles sont en relation pose question. De l’intérêt qu’elles portent à votre activité , en fait elles n’en ont rien à faire (ou presque) … sauf peut être d’élargir simplement leur propre réseau ou plutôt d’accumuler le nombre de personnes en relations. Mais y a-t-il une vraie stratégie dans cette façon de faire ? Peut être, mais il semble que celle –ci soit celle de ‘l’ancien monde » et non de cette nouvelle société émergente qui s’axe sur la co-création et l’engagement réciproque de parties prenantes. De fait qu’elle attitude pouvons nous avoir, vis-à-vis de personnes qui sont en relation avec nous pour simplement « piller » les contacts … pourquoi, ne pas faire connaissance, et plutôt faire en sorte d’être « recommandé » .. ???
    Les nouveaux paradigmes impliquent des métamorphoses profondes au niveau du savoir être, des relations humaines et de la communication interpersonnelle virtuelle c’est certain !!! Se cacher derrière l’écran est une illusion, car le comportement adopté dévoile les personnes … Quel Dommage de tout gâcher !!!
  • Sur les 500 envois ciblés du questionnaire, seulement 11,8% ont répondu.
    Qui sont alors les 88,2% des personnes qui n’ont pas répondu ?

    Sur les 11,8% des réponses obtenues, la moitié (soit 5,9%) sont des personnes déjà rencontrées , ce qui montrent l’importance de la rencontre physique et de l’échange verbal. 1,25% viennent de recommandations (donc indirectes), et 2,24 % proviennent d’actions extérieures (blog) et enfin 2,43% ne répondent pas à la question « quel a été le déclencheur de la mise en relation » … Alors pourquoi l’ont-ils fait ? Qu’est ce qui les a motivé ?
    Nous ne le saurons peut être pas, et pourtant je suis nature curieuse, et j’ai décidé d’aller plus loin dans mon enquête en réalisant un nouveau questionnaire. (à suivre).
    Ce qui est intéressant par contre, est ce qui « interpelle » … au delà des « compétences », la philosophie et les centres d’intérêts sont les principaux thèmes de la mise en relation.
    Ne rejoignons nous pas la notion de « communauté  » propre à l’ère des espaces collaboratifs. Par contre qu’il y ait 4,1% de personnes qui ne savent pas pour quels motifs elles sont en relation pose question. De l’intérêt qu’elles portent à votre activité , en fait elles n’en ont rien à faire (ou presque) … sauf peut être d’élargir simplement leur propre réseau ou plutôt d’accumuler le nombre de personnes en relations. Mais y a-t-il une vraie stratégie dans cette façon de faire ? Peut être, mais il semble que celle –ci soit celle de ‘l’ancien monde » et non de cette nouvelle société émergente qui s’axe sur la co-création et l’engagement réciproque de parties prenantes. De fait qu’elle attitude pouvons nous avoir, vis-à-vis de personnes qui sont en relation avec nous pour simplement « piller » les contacts … pourquoi, ne pas faire connaissance, et plutôt faire en sorte d’être « recommandé » .. ???
    Les nouveaux paradigmes impliquent des métamorphoses profondes au niveau du savoir être, des relations humaines et de la communication interpersonnelle virtuelle c’est certain !!! Se cacher derrière l’écran est une illusion, car le comportement adopté dévoile les personnes … Quel Dommage de tout gâcher !!!
  • Sur les 500 envois ciblés du questionnaire, seulement 11,8% ont répondu.
    Qui sont alors les 88,2% des personnes qui n’ont pas répondu ?

    Sur les 11,8% des réponses obtenues, la moitié (soit 5,9%) sont des personnes déjà rencontrées , ce qui montrent l’importance de la rencontre physique et de l’échange verbal. 1,25% viennent de recommandations (donc indirectes), et 2,24 % proviennent d’actions extérieures (blog) et enfin 2,43% ne répondent pas à la question « quel a été le déclencheur de la mise en relation » … Alors pourquoi l’ont-ils fait ? Qu’est ce qui les a motivé ?
    Nous ne le saurons peut être pas, et pourtant je suis nature curieuse, et j’ai décidé d’aller plus loin dans mon enquête en réalisant un nouveau questionnaire. (à suivre).
    Ce qui est intéressant par contre, est ce qui « interpelle » … au delà des « compétences », la philosophie et les centres d’intérêts sont les principaux thèmes de la mise en relation.
    Ne rejoignons nous pas la notion de « communauté  » propre à l’ère des espaces collaboratifs. Par contre qu’il y ait 4,1% de personnes qui ne savent pas pour quels motifs elles sont en relation pose question. De l’intérêt qu’elles portent à votre activité , en fait elles n’en ont rien à faire (ou presque) … sauf peut être d’élargir simplement leur propre réseau ou plutôt d’accumuler le nombre de personnes en relations. Mais y a-t-il une vraie stratégie dans cette façon de faire ? Peut être, mais il semble que celle –ci soit celle de ‘l’ancien monde » et non de cette nouvelle société émergente qui s’axe sur la co-création et l’engagement réciproque de parties prenantes. De fait qu’elle attitude pouvons nous avoir, vis-à-vis de personnes qui sont en relation avec nous pour simplement « piller » les contacts … pourquoi, ne pas faire connaissance, et plutôt faire en sorte d’être « recommandé » .. ???
    Les nouveaux paradigmes impliquent des métamorphoses profondes au niveau du savoir être, des relations humaines et de la communication interpersonnelle virtuelle c’est certain !!! Se cacher derrière l’écran est une illusion, car le comportement adopté dévoile les personnes … Quel Dommage de tout gâcher !!!
  • Résultats de l'enquête les réseaux sociaux ont ils un impact sur votre ca

    1. 1. Enquête envoyée auprès de 500 personnes en Mai 2014 « Linkedin – Facebook - Viadéo – Google+»
    2. 2. Alors que tout le monde parle du « comment développer votre business avec les réseaux sociaux » … les résultats de l’enquête sont surprenants sur plusieurs registres. Nous verrons bien entendu que l’analyse se peaufine au fur et à mesure, et nous pouvons détecter un certain nombre de « carences » ou « lacunes » en terme de « comportements nouveaux à adopter ». En effet qui dit « Internet », «cyberespace », dit aussi :  communication écrite  communication interpersonnelle virtuelle Or les mots en disent beaucoup plus longs qu’il n’y parait .. et ce que vous êtes (du moins l’image qui est renvoyée) se reflète dans la façon dont vous communiquez (ou pas) sur ces réseaux., les mots, la syntaxe, la sémantique …. La ponctuation, l’humour … tous ces traits de « QUI vous ête s » font apparaitre aussi les INTENTIONS cachées ou non !! A l’heure du cyberespace et des nouveaux paradigmes de la coopération, collaboration, économie participative, recherches de parties prenantes .. N’est ce pas la transparence, l’authenticité, la confiance qui prônent !!!!
    3. 3. 5,9% • Personnes Rencontrées lors d’interventions diverses (pro) • D’où l’importance de la rencontre physique 1,25% • Recommandations • Importance de la démonstration expérientielle 2,24% • Provenance « blogs » • Partage des connaissances (blogs et slideshare 2,43% • Sans réponse environ de réponses C’est peu !!!
    4. 4. 2,40% • COMPETENCES 1,80% • PHILOSOPHIE 1,60% • CENTRES D’INTERETS 4,05% • Sans réponse de réponses Y a-t-il alors d’autres intentions derrières ????? Qui ne concernent en rien la personne pour laquelle la mise en relation a été effectuée ?? Qu’y a- t-il derrière ? …… Creusons un peu !!
    5. 5. 3,40% • Elargir son carnet d’adresse 3,40% • Créer des partenariats et faire de la co-création 2,45% • Partage intellectuel et rester en contact 3,40% • Sans réponse de réponses Il y a de quoi se poser des questions sur les intentions de ces 3,40% sans réponses !!!! Sachant qu’avec ceux qui n’ont pas répondu du tout cela représente 91,7% de personnes.
    6. 6. +60% • Ignorent pourquoi il y a eu une mise en relation 33% • Demandent ou annoncent (parfois) de réponses Les réseaux et le virtuel nous priveraient-ils d’un minimum de savoir vivre et des règles élémentaires de politesse et de communication ? Le fait d’être derrière un écran fausse-t-il la perception de l’impact de ses actes ?
    7. 7. 3,7% sont actifs et 1,6 % très actifs …. Attention !! Les réseaux ne faisant pas tout, l’hyperactivité, si ce n’est pas votre métier, peut devenir chronophage et contre productive… Ce qui est inquiétant sont les autres résultats qui montrent bien que l’impact du cyberespace n’est toujours pas mesuré ni estimé à sa juste valeur, au regard des transformations majeures dans le domaine de la relation et de la communication humaine …. Plusieurs attitudes se présentent : le nombrilisme et la paranoïa simplement parce que des bases de communication ne sont pas encore établies avec ce nouveau média. 6,25% sont passifs ou sans réponse, et seulement 3,40% déclarent avoir une stratégie « réseau ». Les réseaux sociaux sont ils vus comme un canal « publicitaire », « l’envoi de courrier » amélioré ? … un espace ou tout est permis !! Ou pire encore !!!
    8. 8. Les premières questions à se poser pour sa stratégie :  Est-ce pour augmenter la notoriété de votre entreprise ?  Est-ce pour asseoir votre crédibilité ?  Pour avoir plus de visibilité ?  Pour augmenter vos ventes ?  Pour fidéliser vos clients ?  Pour créer un lien de confiance avec votre communauté ?
    9. 9. Si dans la communication interpersonnelle il y a des règles .. Pour la communication sur les réseaux sociaux il y en a aussi … elles ne dispensent pas de règles de politesse, du respect, de la tolérance ..  Quel ton allez-vous utiliser ?  Les réseaux sociaux comme l’indique l’intitulé sont un moyen de communication avec une approche plus sociale et directe avec vos clients et prospects.
    10. 10. La communication sur les réseaux sociaux est très exigeante. Elle implique la transparence, l’authenticité , la confiance, le respect.. Ce sont les conditions pour construire les partenariats, les co-créations, la collaboration, la coopération .. Comme peuvent le montrer les nouvelles structures d’organisation du travail (co-working, FabLab …) … mais aussi l’innovation .. Et la recherche de « parties prenantes » …. Les dernières réponses sont révélatrices ! Apprendre une autre façon d’être et de communiquer parce que les réseaux sociaux ne sont pas que des vitrines … Nous sommes rentrés dans l’ère du partage et de l’échange …c’est à chacun de nous de créer, de construire ce monde émergent …. (de nombreuses études montrent que l’organisation du travail est en pleine mutation) Or faire des demandes de mises en relation sans se présenter, sans dire pourquoi cette démarche … pose un certain nombre de questions sur les intentions réelles …. Mais vous, Qu’avez-vous vraiment envie de faire de votre réseau !! ?
    11. 11. 4,00% • Recommande 3,40% • Ne recommande pas 3,70% • Sans réponse environ de réponses Besoin de connaitre les personnes (1,43%) 1 -Réseau trop important (0,24%) 2 – Ne sert qu’à la propre e- réputation (0,24%) Sans raison : (1,60%)
    12. 12. 2,00% • OUI 4,60% • NON 5,00% • Sans réponse environ de réponses Vous voulez faire des progrès ???
    13. 13. Je remercie toutes les personnes qui ont répondu à ce sondage …. Véronique BOUTHEGOURD – TALENTOLOGUE – IDEATION – Coach Création et développement d’activité (démarche effectuale)- MAIL : bouthegourd.veronique@neuf.fr Tel : +336 72 34 84 64

    ×