SlideShare une entreprise Scribd logo
Prévention des escarres
Lesdispositifs SAPTE restent trop méconnus
Uescarre constitue un réel
enjeu .Les acteurs du dispositif
médical antiescarre appellent
davantage de considération
des pouvoirs publics et de
reconnaissance du coté des
professionnels de santé.
Quelques heures d immobilisa-
:ion suffisent pour voir apparaître
l
'
escarre . Mais une fois constituée
durée moyenne de cicatrisation
varie de4 mois et demi à12 mois .Un
traitement qui a mécaniquement
coût :3,35milliards d
'
euros pour
es soins dispensés à l
'
hôpital et
lomicile.
Et sur les 965 millions d
'
euros
que représentent les plaies
chroniquesdans les dépenses d
Assurance-maladie(en 2011) , les
escarresengloutissent à elles seules
5938Lmillions d
'
euros . Du fait du
vieillissement de la population et
sans effort de prévention notable
'
incidence devrait progresser de
près de 30 %%à l
'
horizon 2030 pour
atteindre 162 000 nouveaux cas et
900 millions d
'
euros de dépenses
chaque année , selon la société de
conseil Alcimed.
« Le consensus autour de l'
intérêtmédicoéconomi que d
'
une
approchepréventive de l
'
escarre est
clair aujourd
'
hui . L
'
Assurance-maladieestime ainsi qu'
une réduction
de prévalence de 5 %% se traduirait
par une économie de 50 millions
d'
euros sur les soins de trille» , amis
en évidence Vincent Genet,
responsabledes activités santé au sein
d Alcinied à l
'
occasion d
'
un
colloquesur l
'
aide à la prévention des
escarres organisé début novembre
à Paris par le Syndicat national de
l
'
industrie des technologies
médicales(SNITEM) .
Ce rendez-vous fait suite à la
publication en octobre dernier par
le syndicat d
'
une étude surie « rôle
clé des dispositifs médicaux d
'
aide
à la prévention et au traitement des
escarres dans les soins à domicile» .
Pour les industriels , la
systématisationd
'
une démarche de
préventionde l
'
escarre se heurte à une
certaineméconnaissance des solutions
techniques existantes de la part des
professionnels de santé» .
Freins à l '
innovation
Les supports d
'
aide à la
préventionet au traitement des
escarres(SAPTE) remboursés par
l
'
assurance maladie restent « trop
peu connus desprescripteurs alors
qu'
ils ne représentaient que 6,5 %%
des 693 millions dépensés en 2011
pour a prise en charge de l
'
Escarre
en vine », considèrent les auteurs
de l
'
étude coordonnée par Alcimed
avec le concours de six entreprises
adhérentes du SNITEM.
Outre un cadre
réglementairedu domaine des SAPTE jugés
« imprécis» , les acteurs du secteur
déplorent le système d
'
évaluation
actuel des dispositifs médicaux
qui rend à leurs yeux « l
'
innovation
extrêmement difficile pour les
fabricants», en les contraignant à« s'
engagerdans la conduite d
'
études
cliniques coûteuses et risquées'
;
pour ce tissu de PME françaises qu:
emploient directement 2 000 per.
sonnes.
Malgré un chiffre
d
'
environ 185 millions
(+ 20 %% par rapport à 2008) . cet
entreprises craignent d
'
éventuelt
coûts de rabot budgétaires et
ment aujourd
'
hui davantage
soutiens des pouvoirs publics ...At
nom dela santé publique.
David Bilhaui
Quelques heures d
'
immobilisationsuffisent pour voir
apparaître un escarre -
Tous droits de reproduction réservés
PAYS : France
PAGE(S) : 24
SURFACE : 20 %
PERIODICITE : Quotidien
RUBRIQUE : Les dossiers du quotidien
DIFFUSION : (73000)
12 novembre 2015 - N°9449

Contenu connexe

Similaire à Le Quotidien du Médecin 13-11-15.PDF

La Tribune 19-11-16.PDF
La Tribune 19-11-16.PDFLa Tribune 19-11-16.PDF
La Tribune 19-11-16.PDF
Vincent Genet
 
Communique de presse etude telemedecine
Communique de presse etude telemedecineCommunique de presse etude telemedecine
Communique de presse etude telemedecine
Les Echos Etudes
 
Le quotidien du pharmacien 21-09-15.PDF
Le quotidien du pharmacien 21-09-15.PDFLe quotidien du pharmacien 21-09-15.PDF
Le quotidien du pharmacien 21-09-15.PDF
Vincent Genet
 
Synthese forum 21_mai_2013 LEEM LIR Agipharm
Synthese forum 21_mai_2013 LEEM LIR AgipharmSynthese forum 21_mai_2013 LEEM LIR Agipharm
Synthese forum 21_mai_2013 LEEM LIR Agipharm
Association LIR
 
BIOTECHFINANCES_N_742_COVER
BIOTECHFINANCES_N_742_COVERBIOTECHFINANCES_N_742_COVER
BIOTECHFINANCES_N_742_COVER
christiangirard
 

Similaire à Le Quotidien du Médecin 13-11-15.PDF (20)

La santé numérique, la médecine 4P et les assurances
La santé numérique,  la médecine 4P  et les assurancesLa santé numérique,  la médecine 4P  et les assurances
La santé numérique, la médecine 4P et les assurances
 
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
 
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
 
Communiqué de Presse Medsecure Janvier - 2013
Communiqué de Presse Medsecure Janvier - 2013Communiqué de Presse Medsecure Janvier - 2013
Communiqué de Presse Medsecure Janvier - 2013
 
2022-07-01-APMnews.pdf
2022-07-01-APMnews.pdf2022-07-01-APMnews.pdf
2022-07-01-APMnews.pdf
 
La Tribune 19-11-16.PDF
La Tribune 19-11-16.PDFLa Tribune 19-11-16.PDF
La Tribune 19-11-16.PDF
 
Communique de presse etude telemedecine
Communique de presse etude telemedecineCommunique de presse etude telemedecine
Communique de presse etude telemedecine
 
Rac 0
Rac 0Rac 0
Rac 0
 
DREES : la complémentaire santé
DREES : la complémentaire santéDREES : la complémentaire santé
DREES : la complémentaire santé
 
Communiqué de Presse MedSecure - 2013
Communiqué de Presse MedSecure - 2013Communiqué de Presse MedSecure - 2013
Communiqué de Presse MedSecure - 2013
 
Actu
ActuActu
Actu
 
Reaction de la CNAM au site arretmaladie_fr
Reaction de la CNAM au site arretmaladie_frReaction de la CNAM au site arretmaladie_fr
Reaction de la CNAM au site arretmaladie_fr
 
Le quotidien du pharmacien 21-09-15.PDF
Le quotidien du pharmacien 21-09-15.PDFLe quotidien du pharmacien 21-09-15.PDF
Le quotidien du pharmacien 21-09-15.PDF
 
De l'aérospatial à la diversité en santé - Pôle Aérospace Valley, Toulouse
De l'aérospatial à la diversité en santé - Pôle Aérospace Valley, ToulouseDe l'aérospatial à la diversité en santé - Pôle Aérospace Valley, Toulouse
De l'aérospatial à la diversité en santé - Pôle Aérospace Valley, Toulouse
 
Passe compose 1
Passe compose 1Passe compose 1
Passe compose 1
 
CMU et ACS : hausse des bénéficiaires en 2016
CMU et ACS : hausse des bénéficiaires en 2016CMU et ACS : hausse des bénéficiaires en 2016
CMU et ACS : hausse des bénéficiaires en 2016
 
Etat des lieux sur les objets connectés
Etat des lieux sur les objets connectésEtat des lieux sur les objets connectés
Etat des lieux sur les objets connectés
 
Communiqués de presse que s’est-il passé cet été
Communiqués de presse   que s’est-il passé cet étéCommuniqués de presse   que s’est-il passé cet été
Communiqués de presse que s’est-il passé cet été
 
Synthese forum 21_mai_2013 LEEM LIR Agipharm
Synthese forum 21_mai_2013 LEEM LIR AgipharmSynthese forum 21_mai_2013 LEEM LIR Agipharm
Synthese forum 21_mai_2013 LEEM LIR Agipharm
 
BIOTECHFINANCES_N_742_COVER
BIOTECHFINANCES_N_742_COVERBIOTECHFINANCES_N_742_COVER
BIOTECHFINANCES_N_742_COVER
 

Plus de Vincent Genet

Les Echos 30-06-16.PDF
Les Echos 30-06-16.PDFLes Echos 30-06-16.PDF
Les Echos 30-06-16.PDF
Vincent Genet
 
La Tribune 16-02-16.PDF
La Tribune 16-02-16.PDFLa Tribune 16-02-16.PDF
La Tribune 16-02-16.PDF
Vincent Genet
 
Industrie & Technologie 28-01-16.PDF
Industrie & Technologie 28-01-16.PDFIndustrie & Technologie 28-01-16.PDF
Industrie & Technologie 28-01-16.PDF
Vincent Genet
 
LesEchos 15-12-15.PDF
LesEchos 15-12-15.PDFLesEchos 15-12-15.PDF
LesEchos 15-12-15.PDF
Vincent Genet
 
L'Usine Nouvelle 22-10-15.PDF
L'Usine Nouvelle 22-10-15.PDFL'Usine Nouvelle 22-10-15.PDF
L'Usine Nouvelle 22-10-15.PDF
Vincent Genet
 
LEMONITEURDESPHARMACIES 20-06-15.PDF
LEMONITEURDESPHARMACIES 20-06-15.PDFLEMONITEURDESPHARMACIES 20-06-15.PDF
LEMONITEURDESPHARMACIES 20-06-15.PDF
Vincent Genet
 
Les Echos 12-06-15.PDF
Les Echos 12-06-15.PDFLes Echos 12-06-15.PDF
Les Echos 12-06-15.PDF
Vincent Genet
 
Le Monde Eco & Entreprise 18-02-2015.PDF
Le Monde Eco & Entreprise 18-02-2015.PDFLe Monde Eco & Entreprise 18-02-2015.PDF
Le Monde Eco & Entreprise 18-02-2015.PDF
Vincent Genet
 
L'Usine Nouvelle 15-01-15.PDF
L'Usine Nouvelle 15-01-15.PDFL'Usine Nouvelle 15-01-15.PDF
L'Usine Nouvelle 15-01-15.PDF
Vincent Genet
 
Le Monde 17122014.PDF
Le Monde 17122014.PDFLe Monde 17122014.PDF
Le Monde 17122014.PDF
Vincent Genet
 

Plus de Vincent Genet (20)

Les Echos 30-06-16.PDF
Les Echos 30-06-16.PDFLes Echos 30-06-16.PDF
Les Echos 30-06-16.PDF
 
La Tribune 16-02-16.PDF
La Tribune 16-02-16.PDFLa Tribune 16-02-16.PDF
La Tribune 16-02-16.PDF
 
AFP 02-02-16.PDF
AFP 02-02-16.PDFAFP 02-02-16.PDF
AFP 02-02-16.PDF
 
Industrie & Technologie 28-01-16.PDF
Industrie & Technologie 28-01-16.PDFIndustrie & Technologie 28-01-16.PDF
Industrie & Technologie 28-01-16.PDF
 
LesEchos 15-12-15.PDF
LesEchos 15-12-15.PDFLesEchos 15-12-15.PDF
LesEchos 15-12-15.PDF
 
L'Usine Nouvelle 22-10-15.PDF
L'Usine Nouvelle 22-10-15.PDFL'Usine Nouvelle 22-10-15.PDF
L'Usine Nouvelle 22-10-15.PDF
 
LEMONITEURDESPHARMACIES 20-06-15.PDF
LEMONITEURDESPHARMACIES 20-06-15.PDFLEMONITEURDESPHARMACIES 20-06-15.PDF
LEMONITEURDESPHARMACIES 20-06-15.PDF
 
Les Echos 12-06-15.PDF
Les Echos 12-06-15.PDFLes Echos 12-06-15.PDF
Les Echos 12-06-15.PDF
 
Le Monde Eco & Entreprise 18-02-2015.PDF
Le Monde Eco & Entreprise 18-02-2015.PDFLe Monde Eco & Entreprise 18-02-2015.PDF
Le Monde Eco & Entreprise 18-02-2015.PDF
 
L'Usine Nouvelle 15-01-15.PDF
L'Usine Nouvelle 15-01-15.PDFL'Usine Nouvelle 15-01-15.PDF
L'Usine Nouvelle 15-01-15.PDF
 
Le Monde 17122014.PDF
Le Monde 17122014.PDFLe Monde 17122014.PDF
Le Monde 17122014.PDF
 
AFP - 13 septembre 2013
AFP - 13 septembre 2013AFP - 13 septembre 2013
AFP - 13 septembre 2013
 
Pharmaceutiques 5 Novembre 2012
Pharmaceutiques 5 Novembre 2012Pharmaceutiques 5 Novembre 2012
Pharmaceutiques 5 Novembre 2012
 
Afp 16 Octobre 2012
Afp 16 Octobre 2012Afp 16 Octobre 2012
Afp 16 Octobre 2012
 
Le Figaro 14 09 12
Le Figaro 14 09 12Le Figaro 14 09 12
Le Figaro 14 09 12
 
Biotech & Finances 10 09 12
Biotech & Finances 10 09 12Biotech & Finances 10 09 12
Biotech & Finances 10 09 12
 
Actulabo 12 09 12
Actulabo 12 09 12Actulabo 12 09 12
Actulabo 12 09 12
 
Le Figaro Eco 14 08 12
Le Figaro Eco 14 08 12Le Figaro Eco 14 08 12
Le Figaro Eco 14 08 12
 
Le Jdd 26 08 12
Le Jdd 26 08 12Le Jdd 26 08 12
Le Jdd 26 08 12
 
Afp 26 juin 12
Afp 26 juin 12Afp 26 juin 12
Afp 26 juin 12
 

Le Quotidien du Médecin 13-11-15.PDF

  • 1. Prévention des escarres Lesdispositifs SAPTE restent trop méconnus Uescarre constitue un réel enjeu .Les acteurs du dispositif médical antiescarre appellent davantage de considération des pouvoirs publics et de reconnaissance du coté des professionnels de santé. Quelques heures d immobilisa- :ion suffisent pour voir apparaître l ' escarre . Mais une fois constituée durée moyenne de cicatrisation varie de4 mois et demi à12 mois .Un traitement qui a mécaniquement coût :3,35milliards d ' euros pour es soins dispensés à l ' hôpital et lomicile. Et sur les 965 millions d ' euros que représentent les plaies chroniquesdans les dépenses d Assurance-maladie(en 2011) , les escarresengloutissent à elles seules 5938Lmillions d ' euros . Du fait du vieillissement de la population et sans effort de prévention notable ' incidence devrait progresser de près de 30 %%à l ' horizon 2030 pour atteindre 162 000 nouveaux cas et 900 millions d ' euros de dépenses chaque année , selon la société de conseil Alcimed. « Le consensus autour de l' intérêtmédicoéconomi que d ' une approchepréventive de l ' escarre est clair aujourd ' hui . L ' Assurance-maladieestime ainsi qu' une réduction de prévalence de 5 %% se traduirait par une économie de 50 millions d' euros sur les soins de trille» , amis en évidence Vincent Genet, responsabledes activités santé au sein d Alcinied à l ' occasion d ' un colloquesur l ' aide à la prévention des escarres organisé début novembre à Paris par le Syndicat national de l ' industrie des technologies médicales(SNITEM) . Ce rendez-vous fait suite à la publication en octobre dernier par le syndicat d ' une étude surie « rôle clé des dispositifs médicaux d ' aide à la prévention et au traitement des escarres dans les soins à domicile» . Pour les industriels , la systématisationd ' une démarche de préventionde l ' escarre se heurte à une certaineméconnaissance des solutions techniques existantes de la part des professionnels de santé» . Freins à l ' innovation Les supports d ' aide à la préventionet au traitement des escarres(SAPTE) remboursés par l ' assurance maladie restent « trop peu connus desprescripteurs alors qu' ils ne représentaient que 6,5 %% des 693 millions dépensés en 2011 pour a prise en charge de l ' Escarre en vine », considèrent les auteurs de l ' étude coordonnée par Alcimed avec le concours de six entreprises adhérentes du SNITEM. Outre un cadre réglementairedu domaine des SAPTE jugés « imprécis» , les acteurs du secteur déplorent le système d ' évaluation actuel des dispositifs médicaux qui rend à leurs yeux « l ' innovation extrêmement difficile pour les fabricants», en les contraignant à« s' engagerdans la conduite d ' études cliniques coûteuses et risquées' ; pour ce tissu de PME françaises qu: emploient directement 2 000 per. sonnes. Malgré un chiffre d ' environ 185 millions (+ 20 %% par rapport à 2008) . cet entreprises craignent d ' éventuelt coûts de rabot budgétaires et ment aujourd ' hui davantage soutiens des pouvoirs publics ...At nom dela santé publique. David Bilhaui Quelques heures d ' immobilisationsuffisent pour voir apparaître un escarre - Tous droits de reproduction réservés PAYS : France PAGE(S) : 24 SURFACE : 20 % PERIODICITE : Quotidien RUBRIQUE : Les dossiers du quotidien DIFFUSION : (73000) 12 novembre 2015 - N°9449