N° et date de parution : 3258 - 20/10/2011                                                                                ...
N° et date de parution : 3258 - 20/10/2011                                                                                ...
L\'Usine Nouvelle 20 10 11
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L\'Usine Nouvelle 20 10 11

324 vues

Publié le

Pfizer marque un point contre les génériqueurs

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

L\'Usine Nouvelle 20 10 11

  1. 1. N° et date de parution : 3258 - 20/10/2011 Diffusion : 62500 Page : 58 Périodicité : Hebdomadaire Taille : 90 % USINENOUV_3258_58_29.pdf 1117 cm2 Site Web : http://www.usinenouvelle.com INNOVATION LabactérieE.coli sepropage rapidement et résisteaux antibiotiques. Laguerre aux bactéries Santé LES RÈGLES DE PROPHYLAXIE est déclarée! Qu ultrarésistantes appellent ils s Utiliser des gels E.coli Klebsiella ouNDM-1 ces , , SUPERBIOTECHS " désinfectants , éléments pathogènes ontun point très efficaces commun : ils entraînentde nombreuses infections etc. sepneumonies urinaires plus Se faire vacciner ( , CONTRE , " propagent de septicémie et plus Limiter , ) en plus vite.. maisne répondent " sa consommation . auxantibiotiques de dernière génération antibiotiques d ULTRABACTÉRIES Ellessontdotées . d enzymes des sortes de petits ciseaux - moléculaires- qui coupent action des antibiotiques. » « l quelques jours au congrès international des « Il y a , professionnels desanté deChicago était sujet majeur , c le » , raconte Jacques Schrenzel microbiologiste Genève Ces derniers mois les épidémies debactéries à et , , conseiller en affaires médicales pour bioMérieux Les résistantes auxantibiotiques ont semé inquiétude . l existent pourtant depuis trois milliards années mais bactéries d dans monde de santé Pour lesquelques , le la . les antibiotiques eux ontfait leurapparition qu , , n il a laboratoires décidés luttercontre cespathogènes y à , soixante-dix ans Or leur surconsommation par homme . l et combat annoncelong fastidieux... animal entraîné mutation de bactéries le s et l a émergencela et l de nouvelles encore plus pathogènes ourésistantes Au PAR GA?LLE FLEITOUR . , point que Parlement européen devrait se prononcer dans le 1/3 Copyright (LUsine Nouvelle) Reproduction interdite sans autorisation Alcimed
  2. 2. N° et date de parution : 3258 - 20/10/2011 Diffusion : 62500 Page : 59 Périodicité : Hebdomadaire Taille : 90 % USINENOUV_3258_58_29.pdf 1117 cm2 Site Web : http://www.usinenouvelle.com UNECATASTROPHE SANITAIRE " 25000décèssont causéschaqueannée enEurope par cinq infections provoquées pardesbactériesrésistantes aux antibiotiques Ces infectionssont origine de milliard euros . à l 1 d ,5 dedépenses desanté depertesdeproductivité. et " Depuis 1970 majoritédesantibiotiques missur marché la le necorrespondent enfaitqu des variantes detraitementsexistants. à " Seuls 15antibiotiques endéveloppement présenteraient un nouveaumécanisme action contre lesbactéries d et pourraient être actifs contre lesbactéries résistantes. Dont deuxcontre les bactériesGram négatif multirésistantes du type NDM-1 ou coli... E .quelques joursenfaveur une restriction de usage des d l antibiotiques Problème cesdernièresdécennies lesbig . : , pharmas ont limité recherchesur denouveauxtraitements la ,jugés insuffisamment rentables. Ce marché étéconsidéré par industrie pharmaceutique « l a moins prioritaire quedesdomainescomme oncologie ou le l diabète car estintéressant en volumes nonen valeur , il et , estime VincentGenet directeurde division santé Alcimed la d , , uncabinetdeconseilspécialisé dans lessciences de vie. la Plusieurs laboratoires ontdoncfait choixdetransformer le leurs activités internes de &Ddecandidatsantibiotiques R enspinoff. Ainsi Sanofi estséparé deNovexel.. repris » , s . en2010par AstraZeneca tandis queNovartisfondait Basilea , , désormais cotéenBourse. Les bigpharmasreprennent recherche la Lemarchédesantibiotiques représenteraitaujourd hui entre 40 et 65milliardsdedollars Unegrandepartie est .consacrée auxtraitementscontre les maladies nosocomiales ,cesinfections contractées au cours unehospitalisation. dConséquence certaines bigpharmasontrelancé leurs ,recherches Descontrats trèsimportantsontétésignés . «entre industrie pharmaceutique desspécialistes de et l lantiinfectieux observe MarcLemonnier président de start-up » , , laAntabio Sanofi qui intéressenotamment prévention . , s à laet autraitementdesinfectionsprovoquées par bactérie laE.coli verséenjuillet10 millionsdedollarsaulaboratoire , aaméricain Rib-X pour découvrir desclasses antibiotiques. d allemandBayervientdedépenser 25millionsdedollars Et lpouracquérirlesdroits enAsie danslespays émergents et unantibiotique développépar biotechaméricaine Trius ladTherapeutics Mais miseaupoint decestraitements pour . la ,beaucoup encore enphase nedevrait pasêtrefinalisée II ,avantquelques années.Heureusement quelques start-upfrançaises américaines , et - transfugesdegrands laboratoires oupetitessociétés qui ontvuvenir opportunité- semobilisent pour trouverdes l traitements permettant derendrelesantibiotiquesexistants plusefficaces estunecompétition avec une poignée . « C , destart-up debiotechs spécialiséesdansdesapproches et innovantes beaucoupderecherches académiques décrit , et » , MarcLemonnier dont société oeuvre stopper virulence , la à la 4 ) 2/3 Copyright (LUsine Nouvelle) Reproduction interdite sans autorisation Alcimed

×