REVUE DE PRESSEPETITS GRISAU 20 DÉCEMBRE 2012 – 18 H  Retombées dans la presse traditionnelle (presse écrite, radio, télé)...
http://www.dailymotion.com/video/xvuqwf_en-2013-les-petits-gris-ne-rouleront-plus-en-banlieue-nord_news
TF1 - JOURNAL DE 13H – Le 14/12/2012 – 13:20:04JACQUES LEGROS               Une page de l’histoire de la SNCF qui se tourn...
FRANCE 2 - JOURNAL – Le 19/12/2012 – 13:23:37ELISE LUCET                 Les transports encore, avec cette vente aux enchè...
JULIEN DUPERRAY               Depuis sa mise en service au milieu des années 60, ce « petit gris » en aura        transpor...
BFM TV - NON STOP – Le 18/12/2012 – 11:15:59DAMIEN GOURLET               Qu’est-ce qu’un petit gris en Ile-de-France ? Par...
Mise à prix de cinq à quatre-vingts euros, le tout au profit des Restos duCœur. Une jolie révérence pour des trains de ban...
RTL - JOURNAL – Le 10/12/2012 – 07:37:46LAURENT BAZIN                Et un, et deux, et trois, adjugé, vendu ! La SNCF ouv...
FRANCE BLEU 107.1 - LINVITE DE LACTU – Le 18/12/2012 – 07:18:14BILL DEBRUGE                 Ils tenaient froid en hiver et...
la règlementation n’était pas ce qu’elle est et puis bon, l’hiver des fois on avait un petit         peu froid, le chauffa...
RADIO CLASSIQUE - JOURNAL – Le 17/12/2012 – 06:38:50JOURNALISTE              Des pièces détachées de train de banlieue, c’...
L’ESSENTIEL                                            Semaine du 6 au 12 décembre 2012 N°63 REPÈRES DE LA SEMAINE     THÉ...
L’ESSENTIEL                                Semaine du 29 novembre au 5 décembre 2012 N°62Un article expliquant pourquoi le...
Le Monde.fr avec AFP | 19.12.2012 à 09h58   Un "Petit Gris" aux enchères pour les                                     Rest...
Un petit parfum de nostalgie flottait sous le chapiteau, mais les organisateurs ont préféré insister sur lavaleur symboliq...
Au vu du succès de cette vente, la SNCF pourrait en organiser une autre dès lannée prochaine.Sur YouTube : une présentatio...
L’adieu aux «petits gris»Les derniers trains en inox de la ligne H rentrent au garage, après 48 ans de service. La SNCFren...
Prévus pour durer quarante ans, ils ont roulé huit ans au-delà de la retraite et transporté, bon an malan, près de 2,5 mil...
Par Les Echos | 19/12 | 12:40 | mis à jour à 12:46 200 pièces de trains « Petits Gris » vendues aux enchèresLa vente de po...
Un départ à la retraite en beauté pour lesderniers « Petits Gris »Les derniers « Petits Gris » sont mis en vente par la SN...
Ces engins étaient « simples et faciles à conduire », « un vrai changement » après les trains à vapeur,selon Gérard Dacheu...
Le 13-12-2012 17:20Goodbye les petits gris de La ChapelleTRANSPORTS - Dici au 31 décembre, la SNCF met ses derniers trains...
1/4Les Z6100, ou "petits gris" du réseau nord, auront disparu de la circulation le 31 décembre. Photo: VM/Metro2/4Les Z610...
14 décembre 2012 à 17:31           Terminus pour les «petits gris»Par FANNY LESBROSAprès avoir roulé pendant cinquante ans...
Le 19/12/2012Vidéo: le Petit gris de la SNCF fait toujours    recette pour les Restos du CoeurLa vente aux enchères dobjet...
Trains de banlieue à vendreENCHÈRES - Les «Petits Gris» disparaissent...Un lot de dix banquettes en skaï orange à partir d...
Parmi les personnes intéressées, on trouve surtout des amateurs de design, comme Xavier, quilouche sur une banquette custo...
Site Internet de BFM TV      SNCF : les "petits gris" mis aux enchèresLes fonds récoltés lors de la vente de vieux trains ...
Par Christian Meyze        Publié le 19/12/2012 sur france3.fr          La vente des objets des "petits gris" par la SNCF ...
La SNCF ouvre ses enchères pour           aider les Restos du CoeurCréé le 10/12/2012 à 11h00Pour venir en aide aux Restos...
3/4Les mythiques sièges en skaï orange ne seront bientôt plus quun souvenir. Photo : VM/Metro4/4Gérard Kogel, dépanneur él...
Mardi 18 décembre 2012 à 17h22 Un "Petit Gris" mis aux enchères au profit            des restos du coeurUn "Petit Gris" a ...
Sans doute que les 100 000 voyageurs quotidiens (dont beaucoup de dionysiens) de la ligne H destrains de la banlieue nord ...
6 décembre 2012Insolite. Meublez-vous à la SNCF !Ras-le-bol d’Ikea, assez de Fly, trop de Conforama ? Meublez-vous SNCF ! ...
le 9/12/2012   Les « Petits Gris » disparaitront           le 31 décembreLes passagers de la ligne H ne verront bientôt pl...
Le 19/12/2012      Ile de France : les petits gris sortent de                  leurs coquillesLes derniers trains en Inox ...
Dimanche 9 Décembre 2012Le dernier Petit Gris disparaitra de la ligne H au                 1er janvier 2013Remplacés progr...
Publié le 14 décembre 2012 à 6 h 51 min - Mis à jour : 14 décembre 2012 - 6:53    Fin des Petits Gris de Gare du Nord,    ...
Publié le 14 décembre 2012 à 6 h 51 min - Mis à jour : 19 décembre 2012 - 13:09    Fin des Petits Gris de Gare du Nord,   ...
Exposition et vente aux enchèresLa vie de ces Petits Gris de la ligne H du Transilien ne s’arrêtera pas sans un coup de ch...
WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE18/12/2012 à 07 HEURES 38    La SNCF organise une vente aux enchères pour les        ...
Après la région nord, ce sont les autres gares parisiennes qui progressivement se sépareront de leursrames inox, mais cert...
Le 19/12/12 Vente du "petit gris" : 45.530 repas offerts aux                 restos du cœur[19/12/2012]Mardi 18 décembre, ...
Lhistoire du "petit gris", cest un peu (beaucoup) la nôtreIl y a un demi-siècle, les "Z 6100" ou "petits gris" ont remplac...
Vu dici... vu dailleurs                                     Pour beaucoup dentre nous, le train fait donc partie du       ...
Media : Paris.frType de media: Presse onlineDate : 11/12/12Audience : NC.
Media : Marieclairemaison.comType de media: Presse onlineDate : 11/12/12Audience : 1 000 000 visiteurs uniques
Media : Pourelles.yahoo.comType de media: Presse onlineDate : 11/12/12Audience : 16 000 000 visiteurs uniques
Media : MSN.comType de media: Presse onlineDate : 13/12/12Audience : NC.
Par Tugdual de Dieuleveult           Enchères SNCF : un siège orange des « petits gris », ça vous tente ?             150 ...
Publié le 14/12/12 Par Saisie A.Les « Petit Gris » de la SNCF aux enchèresRemplacés progressivement par les nouveaux train...
#2 assouanPosté 07 décembre 2012 - 11:54Jadore !!!#3 nomadePosté 07 décembre 2012 - 13:17top !je suis fan !seul bémol, qua...
#9 technicentrePosté 07 décembre 2012 - 19:21Putain, la gueule de mes collègues si jallais acheter une de ces pièces... Co...
Media : Hellocoton.frType de media: Presse onlineDate : 14/12/12Audience : 2 100 000 visiteurs uniques
Offrez-vous une légende des années 60Après un demi-siècle de bons et loyaux services, les derniers trains “Petits Gris” de...
ferpress.it                                                          http://www.ferpress.it/?p=84883ultime corse per i Pet...
Testata                                          TTG.itData di copertina                                12 dicembre 2012To...
Testata                                                Tuttotreno.itData di copertina                                     ...
December 14, 2012                 SNCF sells off ‘Petits Gris’SNCF is selling off benches, baggage racks and even stainles...
Les infos Transilien La lettre d’information interne                                                                      ...
Les commentaires sur http://malignej.transilien.com/2012/12/13/expo-vente-de-petits-gris/
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Revue de presse_petits_gris
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Revue de presse_petits_gris

1 352 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 352
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Revue de presse_petits_gris

  1. 1. REVUE DE PRESSEPETITS GRISAU 20 DÉCEMBRE 2012 – 18 H Retombées dans la presse traditionnelle (presse écrite, radio, télé) Retombées presse digitale (pure player, blogs, Facebook, Twitter, forums) Retombées presse étrangère Retombées dans les média SNCF internes et externes (sncf.com, transilien.com, Facebook, Twitter)
  2. 2. http://www.dailymotion.com/video/xvuqwf_en-2013-les-petits-gris-ne-rouleront-plus-en-banlieue-nord_news
  3. 3. TF1 - JOURNAL DE 13H – Le 14/12/2012 – 13:20:04JACQUES LEGROS Une page de l’histoire de la SNCF qui se tourne ave la fin des « petits gris », ces fameux trains couleur inox qui pendant un demi-siècle ont emmené au travail plusieurs millions de Franciliens. Pour les nostalgiques, il est possible de les voir une dernière fois à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 17 décembre. C’est à la gare Saint-Lazare à Paris où ils sont mis à l’honneur. Leurs équipements seront vendus aux enchères. Ce sera le 18 décembre prochain. Armelle HANOUT.ARMELLE HANOUT Des trains qui roulent et brillent depuis 1965 ; on les appelle les « petits gris », un cliché mécanique de la banlieue Nord.UN USAGER C’était bien, c’était sympa. Il y a de la convivialité qu’on ne retrouve plus actuellement. Il y avait un chef de train qui donnait le départ.UN USAGER Bah oui, je l’ai pris …dès l’instant qu’on vient à la gare Saint-Lazare, il n’y avait que ces trains là à l’époque.UNE USAGERE Ca aussi, les banquettes, c’est bien, ça n’a pas changé de nos jours ! C’était toujours la même chose.ARMELLE HANOUT Ces rames métalliques encore en circulation pour quelque temps, c’est toute une époque.BÉNÉDICTE TILLOY, DIRECTRICE GENERALE DE SNCF PROXIMITÉS La banlieue, elle a été moderne dans les années 60. On a remplacé les locomotives à vapeur par les « petits gris ».ARMELLE HANOUT Une page qui se tournera bientôt avec la vente aux enchères d’objets d’une rame d’époque, difficiles à évaluer.ROMAIN REVOL, COMMISSAIRE PRISEUR On est dans l’extraordinaire, c’est-à-dire qu’on est dans des objets que l’on ne vend pas souvent aux enchères, voire jamais et en plus de cela, dans le cadre d’une vente caritative pour les RESTOS DU CŒUR. Donc si vous voulez, les prix seront complètement irrationnels.ARMELLE HANOUT Sur les rails depuis un demi siècle, le Transilien transporte 3 millions de voyageurs par jour. 13 :21 :40 FIN*
  4. 4. FRANCE 2 - JOURNAL – Le 19/12/2012 – 13:23:37ELISE LUCET Les transports encore, avec cette vente aux enchères hier, des banquettes, des portes ou des lavabos provenant des « petits gris », ces trains en inox qui sillonnaient jusqu’alors la banlieue, manifestement les amoureux de la SNCF et les nostalgiques sont nombreux, toutes les pièces sont parties très rapidement, et la vente a rapporté plus de 45 000 euros aux Restos du cœur.JULIEN DUPERRAY 50 ans que le « petit gris » trimballe sa carcasse en inox dans les banlieues d’Ile-de-France, 50 ans, l’âge de la retraite pour un train, et comme pot de départ le « petit gros » s’offre une vente aux enchères.LE COMMISSAIRE PRISEUR 150, 160, 190 nous sommes.JULIEN DUPERRAY En coulisses, 150 pièces symboliques.LE COMMISSAIRE PRISEUR … pour cette banquette.BÉNÉDICTE TILLOY DIRECTRICE SNCF TRANSILIEN Vous avez déjà la célébrissime banquette en skaï orange, elle est mise à prix 50 euros, et ça, je pense que les voyageurs ne le connaissent pas, c’est le fauteuil du conducteur, il est mis à prix 20 euros.JULIEN DUPERRAY Suivent la plaque d’immatriculation, les sifflets, mais aussi des portes, et les enchères montent.LE COMMISSAIRE PRISEUR Adjugé 620. Monsieur, combien en voulez-vous ?INTERVENANT Une.LE COMMISSAIRE PRISEUR Une.INTERVENANT Une banquette.JULIEN DUPERRAY 620 euros pour une banquette. Parmi les acheteurs, des fans de mobilier année 60.INTERVENANT Je monte un restaurant, dans l’esprit un peu industriel, et ça correspond à ce qu’on souhaitait.JULIEN DUPERRAY Mais aussi des passionnés du « petit gris. »JOURNALISTE Vous avez été vous-même assis sur ces banquettes ?INTERVENANT Ah oui, eh bien oui, avec mon papy d’ailleurs, donc ça nous rappelle des souvenirs, et donc on aurait bien aimé en acheter une, ça aurait été sympa.
  5. 5. JULIEN DUPERRAY Depuis sa mise en service au milieu des années 60, ce « petit gris » en aura transporté des usagers quotidiens, 2,5 milliards, un train peu confortable mais robuste, pendant 30 ans Gérard KOGEL l’a entretenu.GÉRARD KOGEL, DÉPANNEUR ÉLECTRIQUE C’est quand même un train qui a transporté beaucoup de monde et qui est rarement tombé en panne.JULIEN DUPERRAY Le départ des « petits gris » se fera progressivement jusqu’en 2016 et d’ores et déjà la SNCF promet l’organisation d’autres ventes aux enchères. 13:25:35. FIN-
  6. 6. BFM TV - NON STOP – Le 18/12/2012 – 11:15:59DAMIEN GOURLET Qu’est-ce qu’un petit gris en Ile-de-France ? Parfois on estime que c’est un écureuil, c’est un escargot. C’était mon avis.ROSELYNE DUBOIS On n’estime pas : c’est le dictionnaire !DAMIEN GOURLET Les moines pour vous.ROSELYNE DUBOIS Oui, cest un moine aussi. C’est du vin aussi, nous a-t-on dit ce matin.DAMIEN GOURLET C’est un rosé, mais c’est aussi un train en Ile-de-France. Cest le surnom de ces vieilles rames de banlieue qui circulent au nord de Paris depuis un demi-siècle. Elles vont partir au rebut avant la fin de l’année et on met aux enchères les dernières au profit des Restos du Cœur.PATRICK SAUCE Depuis cinquante ans, rien n’a changé. Mais après plusieurs millions de kilomètres, ces rames Z6100 vont partir à la casse. Cest la fin des petits gris, aujourdhui critiqués pour leur âge par les usagers de la banlieue nord mais qui ont fait basculer la SNCF de la vapeur à l’électricité. Désormais il ne restera plus que l’intérieur mis en vente devant la gare Saint-Lazare. L’occasion pour la compagnie ferroviaire de rappeler la modernité à l’époque de ces trains.MARC CAREMANTRANT, HISTORIEN DU RAIL Tout de suite, ça a un clinquant complètement différent de la locomotive à vapeur. Ça, c’est clair. Ça se voit tout de suite. Quand on rentre à l’intérieur, qu’est- ce qui se passe ? Là aussi, évidemment, très différent de la banquette en bois puisqu’on va découvrir les fameuses banquettes en skaï de couleur orange qui là aussi amènent un confort que les gens n’avaient pas jusqu’à présent.PATRICK SAUCE Et les apports sont aussi technique avec une suspension pneumatique et cent vingt kilomètres/heure en vitesse de pointe. Les acheteurs potentiels se souviennent.FRANÇOIS-XAVIER BAUDRILLART, ANCIEN USAGER DES PETITS GRIS C’étaient ses vitesses de départ et ses vitesses de freinage. On était peut- être un peu secoué, et cætera, mais ça marchait.PATRICK SAUCE Cet usager nostalgique partirait bien avec une plaque ou bien cet indicateur de vitesse. La SNCF vend plus de cent cinquante objets qui s’apprêtent à passer du quotidien à l’histoire.LE COMMISSAIRE-PRISEUR Vous avez non seulement évidemment les collectionneurs du transport, du train. Vous avez également les fans des années soixante qui trouveront ici le mobilier de l’époque avec les porte-bagages, les banquettes, lavabos, les barres de préhension.PATRICK SAUCE
  7. 7. Mise à prix de cinq à quatre-vingts euros, le tout au profit des Restos duCœur. Une jolie révérence pour des trains de banlieue qui, en un demi-siècle, auronttransporté près de deux milliards et demi de passagers. 11:18:05 FIN)
  8. 8. RTL - JOURNAL – Le 10/12/2012 – 07:37:46LAURENT BAZIN Et un, et deux, et trois, adjugé, vendu ! La SNCF ouvre les enchères.ODILE POUGET Oui pour aider les Restos du Cœur, la SNCF organise le 18 décembre prochain, une vente pas comme les autres. Il s’agit d’un train de banlieue découpé en morceaux, baptisé « Le petit gris », wagons en inox, court sur roues, bas de plafond, les dernières rames très en vogue dans les années 60 circulent encore, catalogue de la vente détaillé par Eric VAGNIER.ERIC VAGNIER Les marches-pieds foulés par des millions de banlieusards depuis près d’un siècle ou les bars auxquels se sont accrochés chaque matin et chaque soir des millions de mains sur le chemin du travail, mise à prix : 5 euros. Comme d’ailleurs les poignées de portes des WC que vous pourrez judicieusement compléter en vous portant acquéreur d’un porte-papier toilette siglé SNCF. Les banquettes en skaï orange très vintage, seront également mises aux enchères, prix de départ : 50 euros. Si vous voulez recréer dans votre salon l’univers ferroviaire, essayez d’acheter en même temps le porte-bagages qui va avec. Les portes extérieures et intérieures avec leur hublot sont aussi mises en vente, 70 euros. Qui dit plus ? Quant aux passionnés de chemins de fer, ils trouveront leur bonheur dans les plaques d’identification du train, elles sont d’époque, mais aussi dans les objets de la cabine du conducteur, le siège tabouret, le volant de freinage, l’indicateur de vitesse pour lequel l’enchère commencer à 100 euros. Pas sûr que les usagers se précipitent, ce train qui a mal vieilli était leur calvaire quotidien, mais en participant à ces enchères, vous ferez une bonne action, l’argent sera reversé aux Restos du Cœur.ODILE POUGET Et toutes les pièces à vendre seront exposées à la gare Saint-Lazare à Paris dès vendredi.LAURENT BAZIN Vous savez Eric VAGNIER qu’il y a des calvaires qui sont devenus vintages, c’est comme ça que ça marche. 07:39:17. FIN@
  9. 9. FRANCE BLEU 107.1 - LINVITE DE LACTU – Le 18/12/2012 – 07:18:14BILL DEBRUGE Ils tenaient froid en hiver et tenaient chaud en été. Les trains en inox appelés « petits gris » rentrent au garage définitivement, mais les nostalgiques peuvent en garder des souvenirs. Il y a une vente aux enchères cet après-midi à la gare Saint- Lazare de 190 objets et cest le coup de fil de France Bleu 107.1 ce matin. Noé ?NOÉ DA SILVA Bonjour Philippe MIRVILLE.PHILIPPE MIRVILLE Oui bonjour.NOÉ DA SILVA Vous êtes historien ferroviaire, président de la Cité du train de Mulhouse, vous allez d’ailleurs recevoir un exemplaire de ces petits gris, l’affiche de la SNCF dit « offrez-vous une légende des années 60 », alors pour comprendre la valeur de ces objets et leur intérêt, peut-être un mot déjà sur la conception de ces trains, ces boites de conserve conçues dans les années 60, il y avait une idée d’avance à l’époque.PHILIPPE MIRVILLE Oui tout à fait, ces automotrices qu’on appelle les Z6100 et qui circulent sur Paris Nord à l’heure actuelle, eh bien ces automotrices avaient des idées d’avance en 1965 puisqu’elles apportaient une nouveauté considérable pour le transport en Ile-de- France. Il faut savoir qu’à l’époque qu’il y avait encore des locomotives à vapeur avec des anciennes voitures qui dataient de la compagnie … (inaudible) et là on avait de nouvelles automotrices tout en inox donc beaucoup plus légères, beaucoup plus maniables et avec un peu plus de confort. C’était notamment par exemple des banquettes qui étaient en ski, du chauffage électrique, trois portes par face et aussi un emmarchement moins haut donc une facilité d’accès, je dirais considérable par rapport à ce qui était à l’époque. Les automotrices étaient tout à fait révolutionnaires, elles étaient en inox, donc par la suite l’inox s’est un petit peu terni et c’est pour ça qu’elles ont été appelées évidemment « les petits gris ».NOÉ DA SILVA Ils ont mal vieilli, pourquoi ?PHILIPPE MIRVILLE Ils ont mal vieilli parce que tout évolue je dirais dans la vie et puis la conception qu’on a à l’heure actuelle du transport ferroviaire eh bien c’est le Transilien qui a été livré récemment, qui répond plus aux normes actuelles et aux voyageurs du 21ème siècle. Il y a plus de confort, plus de services à bord que ces automotrices qui, évidemment qui ont quand même 50 ans d’âge maintenant…NOÉ DA SILVA On aurait dû les arrêter avant ?PHILIPPE MIRVILLE Non, je ne pense pas qu’il fallait les arrêter avant, il fallait quand même avoir si vous voulez, du matériel qui réponde au 21ème siècle dont du matériel qui a été conçu récemment avec une réflexion évidemment sur ce qu’il fallait offrir aux voyageurs notamment pour le Francilien. Donc ces automotrices ont fait leur temps, elles ont été quand même rénovées au fur et à mesure des années mais ne correspondaient absolument plus évidemment à ce qu’on attend à l’heure actuelle. Par exemple il n’y a pas d’air climatisé dedans, vous le disiez tout à l’heure, il faisait très chaud en été, donc il fallait ouvrir parfois les portes parce qu’elles n’étaient pas encore verrouillées,
  10. 10. la règlementation n’était pas ce qu’elle est et puis bon, l’hiver des fois on avait un petit peu froid, le chauffage électrique n’étant pas évidemment super puissant partout.NOÉ DA SILVA Alors Philippe MIRVILLE, il y a une vente aux enchères aujourdhui devant la gare Saint-Lazare, du coup, quels sont les objets coup de cœur qui vous intéressent par exemple que l’on pourra trouver dans cette vente aux enchères ?PHILIPPE MIRVILLE Alors on a, si je puis m’exprimer ainsi, désosser une rame, c’est-à-dire qu’on a mis plusieurs pièces en vente, alors ça va évidemment de la plaque d’immatriculation du train jusqu’au volant du frein à main, modificateur enregistreur de vitesse, un phare, un klaxon, un porte-bagages, une porte aussi hublot, une qui a été transformée du reste en table basse, c’est assez original et puis aussi des banquettes, des banquettes oranges qui sont tout à fait caractéristiques de cette époque.NOÉ DA SILVA Vous, il y a un objet en particulier que vous aimeriez avoir ?PHILIPPE MIRVILLE Moi j’aimerais bien avoir l’indicateur enregistreur évidemment puisque ça rappelle la cabine de conduite et puis c’est toute une histoire, moi j’ai connu ces rames à leur arrivée sur la ligne de Paris – Aulnay et Mitry et c’est vrai que toute une génération va voir disparaitre avec un petit peu de nostalgie, vous savez cest comme les autobus à plateforme de la RATP il y a quelques années.NOÉ DA SILVA Merci beaucoup Philippe MIRVILLE, la vente aux enchères cest donc à 15h00 devant la gare Saint-Lazare, l’argent sera reversé aux Restaurants du Cœur et puis il y a encore des tains en inox qui rouleront jusqu’en 2016 au départ de Montparnasse et de Saint-Lazare, bonne journée.PHILIPPE MIRVILLE Merci au revoir. 07:21:57. FIN@
  11. 11. RADIO CLASSIQUE - JOURNAL – Le 17/12/2012 – 06:38:50JOURNALISTE Des pièces détachées de train de banlieue, c’est ce que vous propose la SNCF qui organise une vente aux enchères, à partir de demain.BÉATRICE MOUEDINE Oui, une vente qui s’adresse aux nostalgiques ou aux amateurs de déco décalée, peut-être moins, aux 2 millions et demi de voyageurs qui empruntent chaque jour, ces trains de banlieue et qui n’ont pas forcément envie de les voir à la maison. Alors il faut préciser que les objets mis en vente viennent des derniers petits gris, mis en circulation dans les années 60. Marc TEDDE.MARC TEDDE Les petits gris, ce sont ces trains de banlieue mis en service à partir de 1965 et reconnaissables à leur couleur métallisée, puisqu’ils sont en acier inoxydable. L’une de ces rames a donc été désossée pour être mise en vente, tout à chacun va pouvoir s’offrir un phare, un signal d’alarme, des porte-bagages sans oublier les fameuses banquettes en skaï orange, en tout 150 pièces, tout droit sorties des années 60, elles sont exposées jusqu’à ce soir, devant la Gare Saint-Lazare à Paris. L’occasion d’un moment de nostalgie pour Joël KELLER, cheminot bientôt à la retraite.JOËL KELLER J’ai connu les banquettes en bois. Maintenant quand on voit les banquettes en skaï qui étaient un peu plus confortables, moins tortureux. Pour moi, les petits gris par rapport à ce que j’ai connu en enfance, c’était une Rolls-Royce, les petits gris.MARC TEDDE Et cette Rolls-Royce en pièces détachées, attire d’ailleurs quelques curieux. A commencer par des passionnés de train, c’est le cas de Francis, un retraité venu spécialement.FRANCIS, RETRAITÉ Ces rames, moi, je les ai connues, j’étais très jeune, encore. Quand je les voyais arriver, je me disais : ah ! C’est le nouveau matériel. C’était le neuf par rapport aux trains vapeur que j’ai connus, parce qu’on avait l’impression d’être bien suspendu, moins bruyant peut-être, il n’y avait plus de marchepied glissant.MARC TEDDE Plus de marchepied en bois glissant, mais en acier antidérapant. Eux aussi sont proposés à la vente à partir de 5 euros. Quant aux fameuses banquettes en skaï orange SNCF, sachez qu’elles sont mises à prix à 50 euros. Mais seuls quelques exemplaires sont proposés à la vente avis aux amateurs.BÉATRICE MOUEDINE Voilà et si vous êtes intéressé, sachez que la vente commence demain à 15 heures devant la Gare Saint-Lazare, et le produit de cette vente aux enchères sera reversé aux RESTO DU CŒUR. 06:41:07. FIN »
  12. 12. L’ESSENTIEL Semaine du 6 au 12 décembre 2012 N°63 REPÈRES DE LA SEMAINE THÉMATIQUES DE LA SEMAINELa modification des grilles horaires dimanche a eu de nombreuses retombées en ligne. La plupartdes médias qui ont traité le sujet sous un angle national sont restés factuels. Cependant, un articlede Libération relayant le mécontentement de diverses associations, qui considèrent que les TGVsont favorisés au détriment des trains du quotidien, a été très largement commenté. Les internautespartagent ce sentiment et font part des difficultés qu’ils rencontrent dans leurs déplacementsquotidiens. L’initiative de l’AVUC, qui propose de recueillir les plaintes sur le site SNCF &Turbulences, a été relayée par quelques sites de presse et le mécontentement des élus auvergnatsconcernant le Paris-Clermont connaît également une forte médiatisation, mais les internautes ontpeu commenté ces deux dernières informations.http://www.liberation.fr/societe/2012/12/10/commentaires/sncf-des-nouveaux-horaires-au-detriment-du-train-quotidien_866506
  13. 13. L’ESSENTIEL Semaine du 29 novembre au 5 décembre 2012 N°62Un article expliquant pourquoi les trains ont 2h30 de retard après un suicide, publié par leHuffington Post, a fait l’objet de très nombreux partages sur Facebook et Twitter. Dans lescommentaires, beaucoup d’internautes font de l’humour noir, mais certains apportent descompléments d’information, soulignent le traumatisme occasionné chez les conducteurs ou encorerelèvent la valeur pédagogique de l’article : « Yen a qui vont enfin comprendre quil y a beaucoupplus de suicides sur les voies que de grèves à la SNCF »http://www.huffingtonpost.fr/2012/12/09/pourquoi-les-trains-ont-2h30-de-retard-apres-suicide_n_2267548.htmlBien que des internautes se réjouissent de l’extension de la validité de la carte 12-27 ans à partirdu 20 décembre, sur la page Facebook « Pour le renouvellement de la carte 12-30 ans » la majoritéd’entre eux exprime du mécontentement face à l’impossibilité de l’échanger avec la carte weekend.Les nouvelles conditions d’accès et de validité de la carte 12-27 ans ne leur semble pas claires etsoulèvent un grand nombre de questions.https://www.facebook.com/RenouvellementCarte1230SNCFDe nombreux commentaires ont fait suite au billet d’un blog mettant en garde contre des difficultésrencontrées par des voyageurs utilisant l’e-billet. Ce service divise les internautes. Certains d’entreeux défendent son côté pratique et disent l’utiliser régulièrement sans jamais avoir rencontré lemoindre problème, mais d’autres ne comprennent pourquoi il est nominatif et doit être imprimé.http://sosconso.blog.lemonde.fr/2012/12/07/vous-prenez-le-train-evitez-le-e-billet/La vente aux enchères du mobilier des « Petits gris » a eu des retombées sur le web social toutau long de la semaine. Elle suscite l’enthousiasme chez les passionnés, mais pour quelquesvoyageurs ces objets évoquent des mauvais souvenirs. L’intérêt pour ce mobilier n’est pas toujoursbien compris par les cheminots, « ya encore beaucoup de ces objets quon trouve dans le milieu pro(donc pas même historiquement intéressant) ... ça me dépasse », mais ils approuvent la démarcheen faveur d’une association caritative.http://www.lavoixdunord.fr/region/calaisis-le-tunnel-sous-la-manche-de-nouveau-ouvert-ia33b0n862618 LES CHIFFRES TONALITÉ DES CONVERSATIONS162 Commentaires suite à l’article du Monde sur l’e-billet Personnes recommandent sur806 Facebook l’article du Huffington Post explicitant la procédure en cas de suicide612 SNCF a été mentionnée 612 fois par jour en moyenne sur Twitter cette semaine.
  14. 14. Le Monde.fr avec AFP | 19.12.2012 à 09h58 Un "Petit Gris" aux enchères pour les Restos du cœurLune des pièces dun "Petit Gris" mis en vente par la SNCF au profit des Restos du coeur à Paris, le 14 décembre 2012. |AFP/FRANÇOIS GUILLOTPlus de 150 pièces souvenir provenant des trains de banlieue en inox surnommés les "Petits Gris" –plaques siglées "SNCF", banquettes, lavabos, paires de portes, etc. –, ont été mises en vente, mardi18 décembre à Paris, lors denchères au profit des Restos du cœur, lassociation fondée par Coluche.Collectionneurs ou simples amateurs de trains sont venus en masse pour assister à cette vente qui aduré trois heures sous un chapiteau devant la Gare Saint-Lazare, doù partent jusquau 31 décembre2012 les célèbres "Petits Gris" de la ligne H.Vue générale de lexposition "Le train, reflet de son époque" organisée par la SNCF à Paris, le 14 décembre 2012. |AFP/FRANÇOIS GUILLOT
  15. 15. Un petit parfum de nostalgie flottait sous le chapiteau, mais les organisateurs ont préféré insister sur lavaleur symbolique des fonds récoltés. Cette vente a rapporté au final 45 530 euros, qui serontdépensés en repas par les Restos du cœur."Pour nous, cet élan de générosité correspond à quelque chose de très profond dans une entreprisepublique nationale. On est très engagés dans les Restos du cœur comme on est engagés dansdautres associations", a déclaré Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, lors de louverture de la vente. Etdajouter : "Cest loccasion dune manifestation de solidarité puisque la totalité de ces enchères irontaux Restos du cœur".La veuve du fondateur des Restos du coeur, Coluche, Véronique Colucci, lors de la présentation de la vente aux enchèresorganisée par la SNCF à Paris, le 14 décembre 2012. | AFP/FRANÇOIS GUILLOT"Ces trains étaient très populaires, très connus des Franciliens. Cest une vente qui peut produire desbénéfices très conséquents. Cest à la fois sympathique, et une manière de participer à laide dunefaçon un peu originale", a expliqué, quant à elle, ladministratrice des Restos du cœur, VéroniqueColucci, lex-femme de Coluche. erDès le 1 janvier 2013, les "Petits Gris" seront remplacés par "des trains neufs qui sont climatisés,plus confortables, beaucoup plus fiables", selon le patron de la SNCF. Leur disparition totale estprévue en 2016. "Cest une partie de ma carrière qui sen va, cest aussi une partie de ma jeunessepuisque jai usé mes fonds de culotte sur les banquettes avant de rentrer aux chemins de fer", aconfié, ému, François Bayan, conducteur de train SNCF, qui a piloté des trains de ce type entre 1991et 2004.Lune des banquettes de "Petit Gris" mises en vente par la SNCF à Paris, le 14 décembre 2012. | AFP/FRANÇOIS GUILLOT
  16. 16. Au vu du succès de cette vente, la SNCF pourrait en organiser une autre dès lannée prochaine.Sur YouTube : une présentation en images de la vente (SNCF)Sur le Web : www.sncf.com/fr/actualite/vente-encheres#Qui veut un grigri du "Petit Gris" ?Ambivalente figure ferroviaire de la banlieue parisienne, le "Petit Gris" (Z6100 Inox pour les intimes),reconnaissable à son air débonnaire et à sa carcasse grise au revêtement ondulé, cessera de erfréquenter la ligne H (Paris-Nord) le 1 janvier prochain. Mis en service entre 1965 et 1971, ce train"vintage", devenu pour les banlieusards synonyme du vieillissement du réseau, sera remplacé par lesrames livrées par Bombardier depuis 2009.Le 18 décembre, la SNCF mettra aux enchères au profit des Restos du cœur près de 200 pièces(banquettes en skaï orange, feux rouges, porte-papier toilette...) provenant dun "Petit Gris".Jean-Michel Normand (M, le magazine du Monde)
  17. 17. L’adieu aux «petits gris»Les derniers trains en inox de la ligne H rentrent au garage, après 48 ans de service. La SNCFrend un dernier hommage à ces héros des sixties, avec une vente aux enchères aujourd’hui deleurs pièces détachées.Christel Brigaudeau | Publié le 18.12.2012, 03h56Les derniers « petits gris » qui circulent sur la ligne H de la SNCF vont regagner définitivement le garage le 1er janvier. Des plaques, haut-parleurs, portes, banquettes ou encore sonnettes d’alarme provenant de ces rames en inox sont vendus aux enchères cet après-midi. | (Photorail et DR.)Séquence nostalgie. Cet après-midi, sous un barnum installé devant la gare Saint-Lazare, la SNCF vamettre aux enchères 200 banquettes, phares, marche-pieds, sifflets et autres vestiges des « petits gris». Ces trains à la carrosserie argentée qui sillonnent la banlieue nord depuis le milieu des années1960 tirent leur révérence. Les sept derniers exemplaires encore en activité gare du Nord, sur la ligneH, regagneront le garage au 1er janvier. Ils sont remplacés par un petit frère plus grand et plus coloré,le Francilien.Les 200000 voyageurs quotidiens de la ligne H ne regretteront sans doute pas ces Z6100 vieillottes,leurs sièges en skaï orange, leurs suspensions défaillantes qui donnent mal au cœur, leur atmosphèreglaciale en hiver, tropicale en été, et cette odeur de mécanique et de tabac froid, rappel coriace dutemps où l’on y fumait.2,5 milliards de voyageurs transportésA leur mise en service, en 1965, les « petits gris » étaient pourtant le symbole du confort moderne.Exit les spartiates bancs de bois! Sous leur carrosserie aux rondeurs sixties, ils pouvaient transporterplus de 800 passagers et connaissaient très peu d’avaries.
  18. 18. Prévus pour durer quarante ans, ils ont roulé huit ans au-delà de la retraite et transporté, bon an malan, près de 2,5 milliards de voyageurs. « Le Francilien a mis du temps à arriver », explique la SNCF.Les « petits gris » représentaient encore un train sur cinq sur le réseau nord en 2000. Leur mise àl’écart a commencé en 2004 et la cadence s’est accélérée en 2010. Au total, la SNCF a investi 1,8Md€ pour s’équiper de 179 trains Francilien flambant neufs, informatisés du rail au plafond.Pour combler les passionnés, deux exemplaires de ces héros des chemins de fer vont finir dans desmusées et seront chouchoutés par une association de passionnés. D’autres roulent déjà desmécaniques… en Roumanie. La compagnie de chemins de fer de Bucarest en a acheté quelques-uns. Mais la majorité des « petits gris » vont finir sur une voie de garage de province avant d’êtredésossés. Où sont-ils? La SNCF en fait grand mystère, par crainte que des mordus du rail « viennentla nuit » pour s’arracher les restes.Pour garder un souvenir, les fondus de vintage devront donc en passer par la vente aux enchères decet après-midi. Les mises à prix ont beau être démocratiques (entre 5 € et 100 €), certaines piècescomme les portes en inox pourraient s’arracher à prix d’or. L’intégralité de la recette sera reversée auxResto du cœur.L’expo-vente a lieu cet après-midi, à partir de 15 heures, dans une structure couverte installée sur leparvis de la gare Saint-Lazare (VIIIe).
  19. 19. Par Les Echos | 19/12 | 12:40 | mis à jour à 12:46 200 pièces de trains « Petits Gris » vendues aux enchèresLa vente de portes, banquettes et autres barres dappui a rapporté au total 45.530 euros quiseront reversés aux Restos du Coeur.Alors que les « Petits Gris » sapprêtent à prendre définitivement leur retraite, la SNCF organisaitmardi, après quatre jours dexposition sur le parvis de la gare Saint-Lazare, une vente aux enchèresde pièces issues de ces trains des années 1960.Banquettes, barres dappui, marchepieds, plaques dimmatriculation, phares ou encore tabourets deconducteurs... Au total, près de 200 lots ont été cédés, pour un montant total de 45.530 euros. Le prixle plus élevé a été atteint pour une banquette double à deux places adjugée 1.000 euros. Une doubleporte extérieure a atteint 950 euros. Les recettes de la vente vont être entièrement reversées auxRestos du Coeur. « Cest un train populaire qui sert aujourdhui une opération pour ceux qui sont leplus en difficulté », a déclaré Guillaume Pepy, le président de la SNCF.Mise à la retraiteLes Petits Gris, trains en acier gris à banquettes en skaï orange, avaient été mis en service en 1965 etreliaient Paris à la banlieue Nord. De premières rames Z6100 ont été retirées de la circulation à partirde 2004. Les trois dernières seront mises à larrêt le 31 décembre au soir. Au total, en quarante-septans, les Petits Gris de Paris Nord auront transporté 2,5 milliards de voyageurs. Au 1er janvier, ilrestera en revanche encore 40 rames Z5300, appelées à disparaître elles aussi définitivement duréseau Transilien dici à fin 2016.La vidéo de la SNCF sur le ventehttp://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Pe3aF3Rfqp4
  20. 20. Un départ à la retraite en beauté pour lesderniers « Petits Gris »Les derniers « Petits Gris » sont mis en vente par la SNCF mardi 18 décembre. Les bénéfices decette vente aux enchères seront reversés aux Restos du Cœur. Un « Petit Gris » à quai dans les années 60.Ces trains historiques quitteront définitivement les rails après le 31 décembre 2012.À l’occasion de ses 75 ans, la SNCF met aux enchères ses plus anciens souvenirs, pour une bonnecause. Environ 150 pièces, issues d’une rame de la ligne ferroviaire Z 6100, sont mises en vente cemardi 18 décembre, à partir de 15 heures, devant la gare Saint-Lazare. Les bénéfices de la vente auxenchères iront à l’association d’aide aux personnes démunies les Restos du Cœur. Une façon decélébrer en beauté les derniers jours de service de ces trains historiques, affectueusementsurnommés « Petits Gris » par les voyageurs, qui ne circuleront plus à compter du 31 décembre 2012.Le symbole d’une époqueCette vente aux enchères vient clôturer une exposition de quatre jours, intitulée « Le Train reflet deson époque », qui a rendu hommage à ces témoins d’une époque ferroviaire bientôt révolue. Les« Petits Gris » sont des trains en acier gris inoxydable mis en service dès 1965 sur les lignesTransilien du nord de Paris. Ce modèle, au design très moderne pour l’époque, remplaçait les wagonsaux banquettes de bois tirés par des locomotives. Il apportait un grand progrès pour le confort desvoyageurs et la fluidité du trafic ferroviaire.
  21. 21. Ces engins étaient « simples et faciles à conduire », « un vrai changement » après les trains à vapeur,selon Gérard Dacheux, qui a conduit des « Petits Gris » pendant 17 ans. Les « 4 L du rail », comme illes surnomme, ont cependant été détrônées par de nouveaux modèles plus performants, progrèsoblige.Le Z 6100 a transporté plusieurs générations de Franciliens pendant près d’un demi-siècle, avantd’être progressivement retiré des voies à partir de 2004, un processus accéléré dès 2009 avec la miseen service de nouveaux trains Francilien. Il circulera encore sur certaines lignes jusqu’en 2016.Une seconde vie pour les « Petits Gris »Les objets mis en vente proviennent d’une rame de « Petit Gris » désossée. On trouve parmi cettecollection des banquettes en skaï orange, si évocatrices des sixties, des barres d’appui, des plaquesd’immatriculation, un tabouret de conducteur, des phares ou encore des sifflets… autant d’objetsapparemment triviaux mais chargés d’une valeur sentimentale pour les usagers nostalgiquesDix pièces ont été revisitées par des designers contemporains. Ces créations uniques serontégalement mises en vente mardi 18 décembre.D’autres « Petits Gris » connaîtront eux aussi une seconde vie après des années de bons et loyauxservices : une des dernières rames Z 6100 sera envoyée à la Cité du Train de Mulhouse pour y êtreexposée. Une autre sera confiée à une association de passionnés, et des entreprises étrangèresseraient également intéressées à racheter des rames pour les rénover.Le catalogue de la vente aux enchères peut être consulté sur le site de la SNCF.LAURE COMETTI
  22. 22. Le 13-12-2012 17:20Goodbye les petits gris de La ChapelleTRANSPORTS - Dici au 31 décembre, la SNCF met ses derniers trains emblématiques des années1960 à la retraite sur le réseau Nord. Le centre de maintenance du 18e arrondissement va égalementdisparaître après 166 ans de service. Sur place, les derniers agents disent adieu à "leur" machine."Les rames 6100, cest du matériel fiable et robuste. Ça na pas le confort des nouveaux trains, maiscest le style et le mobilier des années 1960." Gérard Kogel, 54 ans, fait si bien la réclame pour ses"petits gris" quil pourrait nous vendre sur-le-champ ces trains quadragénaires. Ce dépanneurélectrique ferait oublier que les sept derniers trains vont tirer leur révérence en même temps que levieux centre de maintenance de la Chapelle (18e arrondissement) dici au 31 décembre. "En mêmetemps, ça tombe bien, raisonne le technicien. Moi, je prends ma retraite dans trois mois."En larguant ses derniers petits gris du réseau Nord au profit des "Franciliens" flambant neufs, la SNCFmet une partie de son histoire au placard. Le dépôt du 18e arrondissement, rue Ordener, a vu passerdes centaines de rames, de la vapeur à lélectricité, depuis son ouverture en 1846.900 agents il y a un siècle"Ce site a accueilli toutes les locomotives, il a vu deux guerres et a été bombardé, résume le directeurdu technicentre Paris-Nord, Alain Maucourt. Au début du XXe siècle, il accueillait jusquà 900 agents.Il nen reste plus quune dizaine. Aujourdhui, il ne répond plus aux normes des nouveaux trains."Après la fermeture, la SNCF devrait mettre en vente le site de 28 hectares et rien ne devrait subsisterdes ateliers, des rails et des toits en dents de scie conçus à lépoque pour accueillir les grosseslocomotives à vapeur.Quant aux "petits gris", ils ne seront bientôt quun souvenir. Gérard Kogel veut protéger ce patrimoinegrâce à son Association pour la préservation dun ptit gris (APPG). "Nous sommes en discussion pourgarder une rame 6100. Il nous faut juste 75 mètres de voie électrifiée pour la stationner", expliquelélectricien, qui en ferait bien un petit train touristique. Pour le reste, quelques trains ont été recyclésen Roumanie. En région parisienne, une quarantaine de petits gris circuleront sur les autres réseauxjusquen 2016.151 objets du petit gris, dont ses sièges, seront mis aux enchères mardi au profit des Restos du cœur.Exposition vendredi à 10 heures devant la gare Saint-Lazare.
  23. 23. 1/4Les Z6100, ou "petits gris" du réseau nord, auront disparu de la circulation le 31 décembre. Photo: VM/Metro2/4Les Z6100 étaient considérés comme une petite révolution lorsquils ont remplacé les trains à vapeurà partir de 1965. Photo : VM/Metro
  24. 24. 14 décembre 2012 à 17:31 Terminus pour les «petits gris»Par FANNY LESBROSAprès avoir roulé pendant cinquante ans dans la banlieue nord de Paris, les Z6100, ces trains enacier inoxydable surnommés «petits gris», vont désormais partir à la casse. A cette occasion, la SNCForganise une vente aux enchères mardi 18 décembre des pièces d’une rame désossée. Les profitsiront aux Restos du cœur. Reportage.La vidéo sur http://video.liberation.fr/video/5409b9dc26cs.html
  25. 25. Le 19/12/2012Vidéo: le Petit gris de la SNCF fait toujours recette pour les Restos du CoeurLa vente aux enchères dobjets provenant du célèbre train de banlieue en aluminium a rapporté45.530 euros aux Restos du Coeur mardi. "Pour nous, cet élan de générosité... Vidéo: le Petit gris vu par ses anciens passagers http://www.youtube.com/watch?v=J2iRgpmwdGs&feature=player_embedded... correspond à quelque chose de très profond dans une entreprise publique nationale. On est trèsengagés dans les Restos du Coeur comme on est engagés dans dautres associations", a lancéGuillaume Pepy, PDG de la SNCF lors de louverture des enchères.Plaques siglées "SNCF", banquettes, lavabos, paires de portes: plus de 150 pièces ont été cédées àdifférents acquéreurs : collectionneurs ou simples amateurs de trains rassemblés pendant trois heuressous un chapiteau devant la Gare Saint-Lazare, doù partent jusquau 31 décembre les "petits gris" dela Ligne H.Trains populaires"Ces trains étaient très populaires, très connus des Franciliens. Cest une vente qui peut produire desbénéfices très conséquents. Cest à la fois sympathique, et une manière de participer à laide dunefaçon un peu originale", a commenté ladministratrice aux Restos du Coeur Véronique Colucci, lex-femme de Coluche.Dès le 1er janvier 2013, les "petits gris" seront remplacés par "des trains neufs qui sont climatisés, quisont plus confortables, beaucoup plus fiables", selon le patron de la SNCF. Leur disparition totale estprévue en 2016.
  26. 26. Trains de banlieue à vendreENCHÈRES - Les «Petits Gris» disparaissent...Un lot de dix banquettes en skaï orange à partir de 50 euros, un phare rouge pour 30 euros ou unepaire de portes vitrées dès 100 euros. Ce mardi à 15h, plus de 150 pièces provenant des «PetitsGris», ces trains mis en service sur le réseau francilien en 1965, seront vendues aux enchères* auprofit des Restos du cœur.La fin dune époque
  27. 27. Parmi les personnes intéressées, on trouve surtout des amateurs de design, comme Xavier, quilouche sur une banquette customisée par un designer. «Ça ferait un fauteuil stylé, juge-t-il. Et puis çame rappelle les trajets de mon enfance.» Parmi les curieux qui admiraient les pièces exposées sur leparvis de la gare Saint-Lazare, lundi, se trouvaient aussi quelques amoureux des trains, nostalgiquesdune époque.En effet, les Z6100, qui roulent sur le réseau Paris-Nord depuis plus de cinquante ans, effectuentactuellement leurs derniers tours de roue sur la ligne H. Les quelques rames restantes seront soitdésossées, soit envoyées à létranger où elles pourront connaître une seconde vie. Une rame seraaussi envoyée à la Cité du train de Mulhouse.LAssociation pour la préservation dun «Ptit Gris» du Nord souhaite également conserver un Z6100.«Nous voudrions organiser des voyages spéciaux pour faire découvrir les "Petits Gris" aux nouvellesgénérations et rappeler des souvenirs aux nostalgiques, explique Charly Souviraa, membre delassociation. On nous a réservé une rame mais, malheureusement, elle coûte 5.000 euros, ce qui esttrop pour des bénévoles…» Le 1er janvier 2013, il ne restera que quelques trains gris dune autresérie sur les lignes Transilien N, D et R. Ils tireront à leur tour leur révérence fin 2016.Hélène ColauLa vidéo de l’AFP :http://www.20minutes.fr/paris/1066129-trains-banlieue-vendre
  28. 28. Site Internet de BFM TV SNCF : les "petits gris" mis aux enchèresLes fonds récoltés lors de la vente de vieux trains seront versés aux Restos du cœur.La vidéo sur : http://www.bfmtv.com/societe/sncf-petits-gris-mis-aux-encheres-407156.htmlCes trains à la coque argentée ont marqué, pour la SNCF et ses usagers, le passage de la vapeur àlélectricité, il y a 48 ans.Après avoir transporté quelque deux milliards de voyageurs, Les "petits gris" comme on lessurnomme, sont mis aux enchères et exposés sur le parvis de la Gare Saint-Lazare, ce mardi dès 15heures. De 5 à 80 euros, les éléments vendus, banquettes, portes, porte-bagages, compteurs devitesse, sauront contenter toutes les bourses. le produit de la vente sera versé aux Restos du coeur.La fin dune époqueIl nest pas sûr que les voyageurs daujourdhui regrettent vraiment ces rames devenues obsolètes etau confort spartiate. Mais avec leurs sièges en skaï orange, les rames Z6100 évoquent encore, chezles nostalgiques et les collectionneurs, toute une époque de progrès. La mise à lécart des "petits gris"a commencé au début des années 2000. Si sept de ces trains sont encore en service sur la ligne H erParis-Nord, larrêt définitif est programmé pour ce 1 janvier. La SNCF les remplace par 172 rames deFranciliens flambant-neuves pour lesquelles lentreprise a investi 1,8 milliards deuros.Avant dêtre désossées, les rames Z6100 restantes seront conduites vers une voie de garage tenuesecrète, en province. Certains exemplaires, acquis par la compagnie des chemins de fer de Bucarest,commenceront une seconde carrière sur le réseau roumain.
  29. 29. Par Christian Meyze Publié le 19/12/2012 sur france3.fr La vente des objets des "petits gris" par la SNCF a rapporté 45.530 euros pour les Restos du CoeurPlus de 150 pièces ont été cédées à différents acquéreurs : collectionneurs ou simples amateurs detrains rassemblés pendant trois heures sous un chapiteau devant la Gare Saint-Lazare.Plaques siglées "SNCF", banquettes, lavabos, paires de portes : des pièces souvenirs provenant destrains de banlieue en aluminium, "les petits gris" qui vont disparaître, étaient en vente mardi 18décembre, à Paris. La vente avait lieu devant la gare Saint-Lazare, doù partent pour quelques joursencore, jusquau 31 décembre, les trains surnommés "petits gris" de la ligne H, pour des enchères auprofit des Restos du Coeur.Le reportage dIsabelle Dupont et Noé Salem>>>http://paris-ile-de-france.france3.fr/2012/12/19/la-vente-des-objets-des-petits-gris-par-la-sncf-rapporte-45530-euros-pour-les-restos-du-coeur-167413.html"Pour nous, cet élan de générosité correspond à quelque chose de très profond dans une entreprisepublique nationale. On est très engagés dans les Restos du Coeur comme on est engagés dansdautres associations", a lancé Guillaume Pepy, PDG de la SNCF lors de louverture des enchères.Voir la vidéo mise en ligne par la SNCF autour de cette vente:http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Pe3aF3Rfqp4
  30. 30. La SNCF ouvre ses enchères pour aider les Restos du CoeurCréé le 10/12/2012 à 11h00Pour venir en aide aux Restos du Cœur, la SNCF organise le 18 décembre prochain, une vente pascomme les autres. Il sagit dun train de banlieue découpé en morceaux. Baptisé le "Petit Gris",wagons en inox, court sur roues et bas de plafond. Les dernières rames très en vogue dans lesannées 60, circulent encore.http://www.rtl.fr/actualites/info/article/la-sncf-ouvre-ses-encheres-pour-aider-les-restos-du-coeur-7755685170
  31. 31. 3/4Les mythiques sièges en skaï orange ne seront bientôt plus quun souvenir. Photo : VM/Metro4/4Gérard Kogel, dépanneur électrique sur le Z6100 depuis 1979, va sauvegarder lune de ces rames ausein de son Association pour la préservation dun ptit gris. Photo : VM/METRO
  32. 32. Mardi 18 décembre 2012 à 17h22 Un "Petit Gris" mis aux enchères au profit des restos du coeurUn "Petit Gris" a été mis aux enchères au profit des Restos du cœur hier mardi.150 pièces de ce trainqui avait été complètement désossé, ont été vendues. La vente a rapporté 45 530 euros. Lesamoureux des "Petits Gris" sont repartis avec une banquette, des pédales de contrôles ou encore uneplaque de train.Le reportage de Bénédicte Dupont :http://www.francebleu.fr/societe/sncf/vente-aus-encheres-des-petis-gris-199269Le tout dernier "Petit Gris" au départ de la gare du Nord circulera le 31 décembre 2012. Après cettedate, il n’y aura plus de "Petits Gris" sur le réseau Paris-Nord mais vous pourrez encore les empruntersur les lignes D, R et N.
  33. 33. Sans doute que les 100 000 voyageurs quotidiens (dont beaucoup de dionysiens) de la ligne H destrains de la banlieue nord de Paris et les 10 000 de la ligne K ne les regretteront pas trop. A compterdu premier janvier 2013, les trajets Paris-Nord / Persant-Beaumont et Luzarches … ne seront plusassurés par des rames de «petits gris» ces trains en inox et aux banquettes oranges, mais par lesrames belles colorées et confortables du nouveau train de la banlieue francilienne, le Francilien,conçu par Bombardier.Très modernes dans les années 60, quand ils ont pris la suite des convois aux sièges en bois tirés pardes locomotives à vapeur, ces trains baptisés «petits gris» par les usagers et les cheminots ont faitleur temps. «La durée moyenne de vie d’une rame est de quarante à cinquante ans, y compris degrandes révisions et rénovations» explique Antoine Debièvre de la communication SNCF/Transilien.Après leurs derniers tours de roue, les rames encore en service en cette fin décembre iront rejoindreleurs petites soeurs, sur des voies de garage quelque part en province, en attendant d’être vendues(la Roumanie serait intéressée par quelques dizaines de trains pour les rénover) ou cédées à desferrailleurs.Deux rames au moins seront conservées, l’une rejoindra le musée des chemins de fer à Mulhouse, etl’autre sera gérée par le nouvelle association des cheminots et amis des «petits gris» qui pour l’heurerecherche un local permettant de garer l’engin qui pourrait ensuite être utilisé à des fins touristiques.
  34. 34. 6 décembre 2012Insolite. Meublez-vous à la SNCF !Ras-le-bol d’Ikea, assez de Fly, trop de Conforama ? Meublez-vous SNCF ! La branche Transiliencompagnie organise vendredi 14 à Paris une vente de mobilier "vintage". Et pas l’importe lequel : celuide ses trains "petits gris" (d’autres les appellent les "couscoussières"), ces vieilles rames inox quifleurent bon les années 60 et les 50 km/h bruyants entre Saint-Lazare et la banlieue nord. Ah, lemoelleux d’une banquette orange ! Ah, le doux bruit d’un sifflet de contrôleur ! Ca vous manquait, çane vous manquera plus...La vente aux enchères sera accompagnée dune exposition sur les transports dans les années 60(et les - nombreuses - suivantes, en ce qui concerne les "couscoussières"). Il se dit également quellepourrait avoir un but de bienfaisance. Réponse vendredi 14 cour de Rome, devant la gare Saint-Lazare.
  35. 35. le 9/12/2012 Les « Petits Gris » disparaitront le 31 décembreLes passagers de la ligne H ne verront bientôt plus passer les « Petits Gris ». Le 31 décembre, lesdernières rames feront leur disparition du réseau après presque un demi-siècle de service. Unenouvelle étape du programme de modernisation des trains franciliens.Dans trois semaines, fin décembre, le dernier « Petit Gris » disparaîtra de la ligne H. Il seraremplacé par un nouveau train Francilien dont 80 exemplaires ont déjà été livrés depuisdécembre 2009 par Bombardier. D’ici fin 2016 tous les « Petits Gris » du réseau Transilienseront remplacés par des rames modernes.
  36. 36. Le 19/12/2012 Ile de France : les petits gris sortent de leurs coquillesLes derniers trains en Inox du réseau dile de france, les fameux "petits gris", tirent leurrévérence. Les derniers seront retirés de la ligne H pour être remplacés par des rames deFrancilien.Petits, gris, mais ils ont fait leur maximum pendant près de 50 ans© M Caremantrant SNCF TransilienIls étaient petits, ils étaient gris, alors on les a baptisé les petits gris. Les derniers trains inox quicirculent encore sur la ligne H du réseau francilien, à lâge vénérable de 40 ans, seront retirés duservice le 31 décembre 2012. Et pour marquer le coup, Transilien, la filiale ile de France de la SNCF,a organisé, le 18 décembre, la vente aux enchères dun petit gris en pièces détachées.Enfin pas toutes. Impossible, même pour un ferrovipathe acharné, de reconstituer une rame entière.Etaient mises à la vente des banquettes, des barres dappui, des tabourets de conducteur, desphares….Mais pas la coquille (la caisse ?) et pas non plus les boggies qui pourraient faire pourtant debelles tables de jardin, ni les moteurs, un peu usés après plus de 3,7 millions de km parcourus.Un hommage nostalgique à un passé révolu (le premières rames sont apparues sur le réseau en1965), mais pas sûr que les clients actuels du réseau francilien ne regrettent leurs sièges enmoleskine. Le Francilien, train ultra-moderne, prend le relais.Rendez-vous dans quarante ans pour une vente aux enchères ?Robert Viennet
  37. 37. Dimanche 9 Décembre 2012Le dernier Petit Gris disparaitra de la ligne H au 1er janvier 2013Remplacés progressivement par les nouveaux trains Franciliens depuis décembre 2009, lesderniers «Petits Gris» de la ligne H vont disparaître fin décembre. Une nouvelle étape duprogramme de modernisation des trains franciliens qui aboutira à la disparition des rames Z6100 du réseau Transilien fin 2016.Marc CaremantrantDans trois semaines, le 31 décembre 2012, le dernier «Petit Gris» disparaîtra de la ligne H, le réseaude Paris Nord. Il sera remplacé par un train Francilien, la nouvelle rame dont 80 exemplaires ont déjàété livrés depuis décembre 2009 par Bombardier. Il remplacera d’ici fin 2016 tous les trains Z 6100 duréseau Transilien. Mis en service entre 1965 et 1971, ces rames au revêtement gris métallisé bienreconnaissable avaient remplacé des rames aux banquettes de bois tirées par des locomotives àvapeur. Les premières radiations avaient eu lieu en 2004. Les trois dernières trains qui seront garéesle 31 décembre au soir avaient été mis en service en 1970 et 1971 et auront parcouru 3,7 millions dekilomètres chacun. Par sécurité, quelques rames seront conservées jusque fin janvier en trains deréserve pour pallier d’éventuels manques de matériels, avant d’être envoyées en province pour êtredéséquipées et préparées pour le ferraillage.Ainsi, dès janvier prochain, la quasi-totalité des trains du réseau Transilien de Paris-Nord seront desFranciliens, soit un total de 82 rames (la desserte de l’axe Persan-Pontoise restant assurée par desrames RIB-RIO entièrement rénovées).Le Francilien arrivera ensuite sur la ligne P, sur l’axe Paris-Meaux, à partir du premier trimestre 2013,puis sur l’axe Paris-Coulommiers à partir du dernier trimestre 2013. Au total, la ligne P recevra 35rames d’ici fin 2014. Le nouveau train sera également mis en service à partir de l’été 2013 sur leslignes L et J depuis la gare Paris-Saint-Lazare, d’abord pour les dessertes entre Paris St Lazare etNanterre Université, puis Paris - Ermont et Paris-Pontoise par Conflans en 2014 et 2015.Les nostalgiques peuvent se procurer un des 150 objets symbolisant le petits prix lors d’une vente auxenchères organisée par la SNCF, le mardi 18 décembre après-midi, devant la gare Saint-Lazare.
  38. 38. Publié le 14 décembre 2012 à 6 h 51 min - Mis à jour : 14 décembre 2012 - 6:53 Fin des Petits Gris de Gare du Nord, exposition et vente aux enchèresLe 31 décembre prochain, marquera la fin des Petits Gris de Gare du Nord, une nouvelle étape de lamodernisation des trains de l’Ile-de-France sera franchie, en même temps qu’une page de l’histoireferroviaire française sera tournée. Après 40 ans de bons et loyaux services, les “Petits Gris” de ParisNord disparaîtront définitivement, entraînant avec eux la fermeture du dépôt de La Chapelle (Paris18e), lieu mythique du ferroviaire français.Les Z6100 ont été progressivement remplacés depuis 2009 par les Franciliens, le nouveau train del’Île-de-France, qui permettra de radier tous les autres Petits Gris du réseau Transilien d’ici fin 2016.Exposition et vente aux enchèresLa vie de ces Petits Gris de la ligne H du Transilien ne s’arrêtera pas sans un coup de chapeau, carquelques 150 pièces historiques, ainsi que de 10 pièces réinventées par des créateurs serontexposées du vendredi 14 décembre 11h au lundi 17 décembre au soir. Cette exposition sera baséesur le thème des années 60.Voir et télécharger Sncf fête le départ des petits gris de paris nord par Quoimaligne sur SlideshareLe mardi 18 décembre 2012, à partir de 15 heures, une vente aux enchères sera ensuite organiséedevant la gare Saint-Lazare. Cette vente sera organisée par Maîtres Ludovic Morand et RomainRevol, et les bénéfices de cette vente seront attribués aux Restos du Cœur.
  39. 39. Publié le 14 décembre 2012 à 6 h 51 min - Mis à jour : 19 décembre 2012 - 13:09 Fin des Petits Gris de Gare du Nord, exposition et vente aux enchères Le 31 décembre prochain, marquera la fin des Petits Gris de Gare du Nord,une nouvelle étape de la modernisation des trains de l’Ile-de-France sera franchie, en même tempsqu’une page de l’histoire ferroviaire française sera tournée. Après 40 ans de bons et loyaux services,les “Petits Gris” de Paris Nord disparaîtront définitivement, entraînant avec eux la fermeture du dépôtde La Chapelle (Paris 18e), lieu mythique du ferroviaire français.Les Z6100 ont été progressivement remplacés depuis 2009 par les Franciliens, le nouveau train del’Île-de-France, qui permettra de radier tous les autres Petits Gris du réseau Transilien d’ici fin 2016.
  40. 40. Exposition et vente aux enchèresLa vie de ces Petits Gris de la ligne H du Transilien ne s’arrêtera pas sans un coup de chapeau, carquelques 150 pièces historiques, ainsi que de 10 pièces réinventées par des créateurs serontexposées du vendredi 14 décembre 11h au lundi 17 décembre au soir. Cette exposition sera baséesur le thème des années 60.Le mardi 18 décembre 2012, à partir de 15 heures, une vente aux enchères sera ensuite organiséedevant la gare Saint-Lazare. Cette vente sera organisée par Maîtres Ludovic Morand et RomainRevol, et les bénéfices de cette vente seront attribués aux Restos du Cœur.La vente aux enchères a été un succès !En effet, il y avait foule le 18 décembre sur le parvis de la gare Saint Lazare pour assister à cettevente aux enchères des petits gris de la ligne H du transilien.Ci-dessous deux vidéos des enchères :http://www.youtube.com/watch?v=DaGIBXawnAc&feature=player_embeddedhttp://www.youtube.com/watch?v=WFjtNMRn53M&feature=player_embedded
  41. 41. WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE18/12/2012 à 07 HEURES 38 La SNCF organise une vente aux enchères pour les derniers petits grisA quelques jours de la disparition des derniers trains de la fameuse série Z6100, Transilien a choisi demettre à lhonneur les « petits gris » en organisant une vente aux enchères de pièces de collection.Articles liés - Le calendrier de déploiement du Francilien - Réservez un billet de trainLe 31 décembre, cest en fait une page dun demi-siècle dhistoire ferroviaire de la banlieue Nord quise tourne. Le retrait du service commercial des derniers « petits gris » de la ligne H signe en effet lafin de la fameuse série des rames inox Z6100. Les « petits gris », selon lappellation que leur donnentfamilièrement les voyageurs depuis les années 90, sont des trains en acier inoxydable aux formes desannées 60 qui circulent encore sur quelques lignes Transilien et arrivent en fin de vie après quaranteans de service.Mises en service à partir de 1965 et jusquen 1971, à la suite de prototypes testés dés 1960, cesrames au revêtement gris métallisé très reconnaissable avaient remplacé des rames aux banquettesde bois tirées par des locomotives à vapeur. Les premières radiations des Z 6100 ont commencé en2004. Elles se sont accélérées à partir de décembre 2009 et larrivée des nouveaux trains Francilien.Les trois dernières rames Z 6100 seront mises à la retraite le 31 décembre au soir. Elles avaient étémises en service en 1970 et 1971 et auront parcouru 3,7 millions de kilomètres chacune.Par sécurité, quelques rames seront conservées jusque fin janvier en trains de réserve pour pallierdéventuels manques de matériels sur la ligne H, avant dêtre envoyées en province comme leurssoeurs pour être déséquipées et préparées pour le ferraillage. Des contacts sont cependant en coursavec des entreprises ferroviaires étrangères intéressées à les racheter pour les rénover.En témoignage de leur apport à lhistoire ferroviaire française, une des dernières rames Z 6100 encoreen service sera envoyée prochainement à Cité du Train de Mulhouse pour y être exposée. Uneseconde rame sera confiée à une association de passionnés des « petits gris », créée sur la régionParis-Nord en 2011.Enfin, les pièces (banquettes, barres dappui, plaques dimmatriculation, tabouret du conducteur,phares, sifflets, etc) ainsi que 10 pièces réinterprétées par des designers seront proposées lors dunevente aux enchères exceptionnelle qui aura lieu le mardi 18 décembre à partir de 15 heures devant lagare Saint-Lazare. La vente sera organisée par Maîtres Ludovic Morand et Romain Revol,commissaires-priseurs ayant vendu les pièces du Concorde. Le bénéfice de la vente sera remis àlissue de la vente par Guillaume Pepy, président de SNCF, à Véronique Colucci, membre du conseildadministration des Restos du Coeur.
  42. 42. Après la région nord, ce sont les autres gares parisiennes qui progressivement se sépareront de leursrames inox, mais certaines séries ont encore des années de service devant elles.Mais pour finir en beauté (et avec un peu de nostalgie) la SNCF organise du 14 au 17 décembre, (de11h à 20h) sur le parvis de la gare Saint-Lazare une exposition intitulée «le train reflet de sonépoque» avec présentation du «contenu» d’une rame «désossée», à savoir banquettes, luminaires,portes bagages, sifflets, sonneries, etc. Et mardi 18 décembre (à 15h), une très officielle vente auxenchères de tous ces matériels sera organisée sur place, au profit des Restos du coeur (1).La fin des «petits gris» du nord signe aussi la fermeture du dépôt de la Chapelle qui jusque là lesbichonnait. Mis en service le 20 juin 1846, ce dépôt de plusieurs hectares, a longtemps été le centrede maintenance des locos vapeur avant de prendre en charge plus spécialement les rames desbanlieusards. Les Francilien ont eux des garages tout neufs, au Technicentre des Joncherolles, auxconfins de Saint-Denis, Épinay et Villetaneuse. Les Lison (2) et autres grosses machines fumantes etgrinçantes n’y ont pas leur place.Gérald Rossi(1) pour en savoir plus: www.transilien.com(2) La loco d’Émile Zola (dans la série des Rougon Macquart) dont Jean Renoir a tiré le films La bêtehumaine.
  43. 43. Le 19/12/12 Vente du "petit gris" : 45.530 repas offerts aux restos du cœur[19/12/2012]Mardi 18 décembre, la SNCF mettait aux enchères pas moins de 150 pièces issues de ses "PetitsGris" inoxydables. Identifié sous le matricule Z6100, ce train mis en service à Paris en 1965, aaccompagné la vie et les voyages transiliens jusqu’à aujourd’hui. Symbole d’une époque, il quitte peuà peu les lignes, remplacé par des trains plus modernes.Une vente réussie pour tousLes mythiques trains inox ont affolé les compteurs et le marteau du commisseur priseurhttp://www.youtube.com/watch?v=Pe3aF3Rfqp4&feature=player_embedded
  44. 44. Lhistoire du "petit gris", cest un peu (beaucoup) la nôtreIl y a un demi-siècle, les "Z 6100" ou "petits gris" ont remplacé les rames alors tirées par deslocomotives à... vapeur. Les bancs de bois spartiates ont alors cédé la place à de moelleusesbanquettes dun orange prisé dans les années 1960.A lépoque, les trains comportaient une première et une deuxième classe ainsi que des espacesfumeurs. "En première classe, il y avait 12 cms de plus entre les banquettes et le radiateur était pluspuissant quen deuxième classe", se rappelle Gérard Kogel, opérateur de maintenance au dépôt de laChapelle (Paris 18e).Il a réparé nombre de ces rames, remplacé des essieux voire le moteur de 4,7 tonnes quand celui-cirendait lâme. "Ce sont des machines sur lesquelles il est agréable de travailler parce que ce nest pasbourré délectronique. Cest simple et fiable."(Source AFP) Lélan électrique des années 60 1960, la société nationale teste sur la liaison Paris-Creil des prototypes équipés dun bogie moteur. Ces nouvelles rames automotrices électriques ont une caractéristique unique : leurs caisses sont en acier inoxydable. Ce matériau relevant du procédé américain Budd, dont la firme française Carel et Fouché utilise le brevet, est plus léger. Surtout il offre aussi un avantage certain dans les cycles de maintenance : il ne requiert en effet plus de remise en peinture extérieure comme l’exigent les matériels classiques. Trois à neuf voitures constituées d’éléments à trois voitures, une motrice et deux remorques dont une avec cabine de conduite, ces rames sont relativement courtes (74,450 m) mais selon les besoins du service, elles peuvent circuler en unités multiples, à deux, voire trois éléments. L’électrification du réseau se poursuivant, unebanquette à vendre deuxième série de soixante-cinq éléments triples est livréeCrédits SNCF photos Maxime Huriez. à partir de 1965.En décembre 1970, une étape significative est franchie sur le Nord, mais aussi sur l’ensemble duréseau banlieue de la SNCF : la traction vapeur disparaît définitivement. Désormais, les Z6100côtoient régulièrement les rames inox banlieue (RIB) àquatre voitures, tractées par des locomotives électriques, que la SNCF avait commandées en 1960pour les lignes des banlieues Est et Nord. Puis, plus tard, les voitures à deux niveaux dont la capacitéen places est nettement plus importante.La vie du railLes rames Z6100 ont démarré leur service sur les lignes Paris–Crépy-en-Valois et Paris–Creil audébut des années 60.Ensuite, à partir de 1970, selon les périodes correspondant aux électrifications des lignes de labanlieue Nord, elles ont effectué des rotations sur Pontoise, Persan-Beaumont par Monsoult-Mafflierset Valmondois.Puis, plus tard, sur la ligne Pontoise–Creil. Enfin, à partir de 1999, sur Paris–Beauvais. Depuis fin2011, leur rayon d’action s’est considérablement réduit et elles ne circulent plus que sur les lignes H etK du réseau Transilien de Paris-Nord. Quelques Z6100 ont pourtant largement débordé de leurpérimètre ferroviaire habituel. Vendues aux chemins de fer roumains, elles y ont entamé une secondecarrière…>>plus, lhistoire du train en images
  45. 45. Vu dici... vu dailleurs Pour beaucoup dentre nous, le train fait donc partie du décor et de nos vies quotidiennes. Chez certains, cest encore un peu plus, le train se situant entre fascination et passe-temps sans limite. Des associations des amis du train et des collectionneurs sont légions et chacun y trouve son bonheur ferroviaire. En Grande-Bretagne, on peut même rencontrer le long des voies des "ferrovipathes" dun genre troublant >> enquête à découvrir sur Slate.frSiège conducteur à vendreCrédit SNCF - photos Maxime Huriez
  46. 46. Media : Paris.frType de media: Presse onlineDate : 11/12/12Audience : NC.
  47. 47. Media : Marieclairemaison.comType de media: Presse onlineDate : 11/12/12Audience : 1 000 000 visiteurs uniques
  48. 48. Media : Pourelles.yahoo.comType de media: Presse onlineDate : 11/12/12Audience : 16 000 000 visiteurs uniques
  49. 49. Media : MSN.comType de media: Presse onlineDate : 13/12/12Audience : NC.
  50. 50. Par Tugdual de Dieuleveult Enchères SNCF : un siège orange des « petits gris », ça vous tente ? 150 objets provenant des "petits gris" seront mis en vente au profit des Restos du Coeur SNCFCétait la star dans les années 60, mais aujourdhui, les « petits gris », on nen veut plus. Enfin, on neveut plus voyager dedans. Car pour ce qui est de la déco ultra kitch des rames de ces wagons qui ontuser les chemins de fer franciliens, les amateurs sont nombreux. Et si vous êtes de ceux-là, cest votrejournée. A 15h, mardi 18 décembre Transilien SNCF et lagence BEING (groupe TBWA) organisentune vente aux enchères de 150 objets issus des anciens trains de banlieue. Cette vente qui sedéroulera à la gare de Saint-Lazare sera ouverte à tous et largent reversé aux Restos au Cœur.Au total, de 1965 à fin 2012, les Petits Gris auront transporté près de 2,5 milliards de voyageurs en 47ans.Les pièces ont été exposées du 14 au 17 décembre devant la gare St-Lazare. Une dizaine dentreelles ont été revisitées et mises en scène par des designers de lagence BEING souhaitant offrir à cesobjets une seconde vie, une nouvelle fonction soit en simple décoration, soit en leur donnant une vraieutilité (table basse par exemple).Parmi les pièces à acquérir : des portes hublot, des banquettes, des poignets, des lavabos, volants...amateurs de déco ou de style urbain, nostalgiques des sixties quand cétait mieux avant, cette venteest pour vous.
  51. 51. Publié le 14/12/12 Par Saisie A.Les « Petit Gris » de la SNCF aux enchèresRemplacés progressivement par les nouveaux trains Franciliens depuis décembre 2009, les derniers« Petits Gris » de la ligne H vont disparaître fin décembre. Pour cette occasion la SNCF mettra auxenchères, mardi 18 décembre, 150 pièces issues des « Petits Gris ».A loccasion des 75 ans de SNCF, Transilien souhaite valoriser son patrimoine ferroviaire enorganisant la vente aux enchères de ces « Petit Gris » au profit des Restos du Coeur de plus de 150pièces issues des trains Z6100.Dans trois semaines, fin décembre, le dernier « Petit Gris » disparaîtra de la ligne H, le réseau deParis Nord. Il sera remplacé par un train Francilien, le nouveau train de l’Île-de- France dont 80exemplaires ont déjà été livrés depuis décembre 2009 par Bombardier. Choisi et financé par le STIF,l’autorité organisatrice des transports en Île-de-France, et la SNCF, le Francilien remplacera d’ici fin2016 tous les « Petits Gris » du réseau Transilien.Le 31 décembre, c’est une page de presque un demi-siècle de l’histoire ferroviaire de la banlieue Nordqui se tourne. Le retrait du service commercial des derniers « Petits Gris » de la ligne H signe en effetla fin de la fameuse série des rames inox Z6100.Mises en service entre 1965 et 1971, à la suite de prototypes testés dés 1960, ces rames aurevêtement gris métallisé bien reconnaissable avaient remplacé des rames aux banquettes de boistirées par des locomotives à vapeur. Avec leurs lignes extérieures sobres et carénées et leursbanquettes en skaï orange, couleur à la mode à l’époque, elles ont représenté un vrai progrès pour leconfort des voyageurs et la régularité de l’exploitation ferroviaire.Alors si vous êtes nostalgique de ces "Petit Gris" rendez vous mardi 18 décembre pour acquérir unpetit bout dhistoire ferroviaire ou tout simplement pour les voir une dernière fois...Infos Pratiques:Site Officiel : Les « Petit Gris » de la SNCF aux enchèresMardi 18 décembre 2012 à 15h00Parvis de la Gare Saint-Lazare - Cour de Rome - 75008 ParisPhotos Maxime Huriez
  52. 52. #2 assouanPosté 07 décembre 2012 - 11:54Jadore !!!#3 nomadePosté 07 décembre 2012 - 13:17top !je suis fan !seul bémol, quand on est pas de paris ! ou sur place le jour de la vente ...( meme avec le bordereaude vente par correspondance , ca me semble compliqué ..petite idée comme ça ???? des lots sont a vendre ( je pense notamment aux banquettes ) ! pourrionsnous nous reunir pour un lot et se le partager ? un cheminot qui serait la bas pourrais l’acquérir pourplusieurs ???des fois on regrette de pas etre sur paris ( enfin on regrette pas longtemps quand meme ...)#4 NipouPosté 07 décembre 2012 - 14:22Je viens de regarder le catalogue et là je reste sans voix ... savez quil y a un monde hors sncf ?Surtout que là, ya encore beaucoup de ces objets quon trouve dans le milieu pro (donc pas mêmehistoriquement intéressant) ... ça me dépasse.#5 CC 72041Posté 07 décembre 2012 - 14:37-- merci darrêter avec les interjections à la noix et redondantes --*ah, ils mettent même en ventedes aérateurs ou des appuis VA ?Non franchement cest un sketch cest pas possible ! Pourtant je trouve ça pas si mal (mais je ne seraipas client).Christophe#7 NipouPosté 07 décembre 2012 - 14:43Le seul truc bien dans cette vente cest pas un objet, cest ça.Si certains y trouvent leur bonheur je ny vois pas dinconvénient dautant plus que le produit de cettevente est destiné à une oeuvre humanitaire. Et ceci est important.A mon avis.
  53. 53. #9 technicentrePosté 07 décembre 2012 - 19:21Putain, la gueule de mes collègues si jallais acheter une de ces pièces... Comme si il ny en avait pasassez qui pourrissent dans les 5300 du dépot...Je pourrais en prendre des neuves et dautres après "oeuvres artistiques"...Faire un don aux restos directement permettrait déviter les intermédiaires...Seules les plaques semblent intéressantes...#10 NipouPosté 07 décembre 2012 - 19:28Ca tourne déjà sur les boites mail internes sous le titre "une idée de cadeau ..." et les réactions sont"amusées" pour ne pas dire autre chose.Cependant, je peux comprendre que pour quelquun hors chemin de fer (où totalement passionné) cesoit un évènement.#11 assouanPosté 07 décembre 2012 - 19:29Techni : cest toujours relatif tout ça : moi les plaques ça ne me dit rien du tout...Le porte-bagages en revanche mamuse, comme le lavabo ou les "phares", comme quoi...Cest comme ca que ca marche une signature ??? http://ophise.typepad.fr#13 NipouPosté 07 décembre 2012 - 20:13Magnifique Rouk !Il font le même en lit ? Non parce que madame sur le pupitre de la 22200 ... oh mince, je flirte avec lacharte ^^
  54. 54. Media : Hellocoton.frType de media: Presse onlineDate : 14/12/12Audience : 2 100 000 visiteurs uniques
  55. 55. Offrez-vous une légende des années 60Après un demi-siècle de bons et loyaux services, les derniers trains “Petits Gris” de la ligne Hpassent la main. Une vente aux enchères de leur mobilier vintage est prévue le mardi 18décembre. Tous les bénéfices seront reversés aux Restos du cœur. (M. Caremantrant / SNCF)À l’occasion des 75 ans de la SNCF et à quelques jours de la disparition des derniers trains“vintage” de la fameuse série Z6100, SNCF Transilien a choisi de mettre à l’honneur les “Petits Gris”.Une grande exposition sur le thème des années 60, baptisée “Le Train reflet de son époque”, estorganisée sur le parvis de la gare Saint-Lazare du 14 au 17 décembre, mettant en scène les piècesles plus significatives d’une rame “Petit Gris” récemment retirée du service et “désossée”.Les pièces exposées (banquettes, barres d’appui, plaques d’immatriculation, tabouret duconducteur, phares, sifflets, etc.) ainsi que 10 pièces réinterprétées par des designers serontproposées lors d’une vente aux enchères exceptionnelle qui aura lieu le mardi 18 décembre à partirde 15 heures devant la gare Saint-Lazare.La vente sera organisée par Maîtres Ludovic Morand et Romain Revol, commissaires-priseursayant vendu les pièces du Concorde. Le bénéfice de la vente sera remis à l’issue de la vente parGuillaume Pepy, président de SNCF, à Véronique Colucci, membre du conseil d’administration desRestos du Cœur. Le catalogue des objets mis en vente peut être téléchargé sur le sitehttp://www.transilien.com/
  56. 56. ferpress.it http://www.ferpress.it/?p=84883ultime corse per i Petits Gris a nord di Parigi.Dal 2013 i nuovi Francilien di Bombardier :Ferpress(FERPRESS) – Parigi, 7 DIC – Ultime corse per i “Petits Gris” della linea H della rete di Paris Nord.I vecchi treni, assecondando il processo programmatico di ammodernamento dei convoglinell’area dell’Ile de France, iniziato nel 2009, saranno definitivamente sostituiti entro la fine didicembre.Larticolo e leggibile solo dagli abbonati.Contattare la segreteria di redazione (segreteria@ferpress.it ) che provvedera ad inviarle login epassword provvisoria valida per una settimana. Ad avvenuto pagamento verranno inviate logine password definitive.Labbonamento per un anno a Ferpress costa € 250,00 + iva (€ 100,00 + iva per studenti epensionati). Per le offerte di abbonamenti collettivi, per gruppi, e integrati con la pubblicita sirimanda al nostro listino prezzi.Tra tre settimane saranno operativi 80 nuovi treni Francilien di fabbricazione Bombardier.Selezionati e finanziati dalla STIF, linea di trasporto nella regione dell’Île-de-France e da SNCF, ilFrancilien sostituirà entro la fine del 2016 tutti i “Petits Gris” dell’intera rete.Il 31 dicembre si chiude una pagina della storia della ferrovia parigina,quella rappresentata dalla serie dei treni Z6100 in acciaio inossidabiledopo quasi mezzo secolo di attività.Per onorare gli ultimi treni “vintage” e festeggiare i 75 anni di SNCF,l’azienda francese ha organizzato un’asta charity di oltre 150 pezzieccezionali (componenti dei Petits Gris dismessi) e 10 pezzi reinventatidai progettisti che si svolegrà presso la Gare Saint-Lazare il 18dicembre. Il ricavato andrà alla Restos du Coeur.Inoltre le “opere” saranno esposte per 4 giorni in una mostra eccezionale sul tema degli anni ’60dal 14 al 17 dicembre.Scarica Comunicato dettagliato Derniers tours de roues pour les Petits Gris de Paris Nord;scarica il Catalogo di vendita dell’asta .Pubblicato da RF il giorno 7/12/2012 alle ore 17:270 Comment
  57. 57. Testata TTG.itData di copertina 12 dicembre 2012Totale pagine articolo 1 Parigi, vanno allasta gli storici treni Petits GrisInaugurati negli anni Sessanta, i treni, assecondando il programma di ammodernamentonellarea dellIle de France, saranno sostituiti, entro la fine di dicembre.Per rendere omaggio ai Petits Gris e celebrare i 75 anni delle Ferrovie francesi, la Sncf haorganizzato unasta charity che si svolgerà il 18 dicembre prossimo, a partire dalle ore 15, allaGare Saint-Lazare.All’incanto andranno oltre 150 pezzi, ottenuti da componenti dismessi dei Petits Gris e diecipezzi reinterpretati da designer parigini. Il ricavato verrà devoluto in beneficenza.Tutti i pezzi in vendita saranno esposti e visibili al pubblico da venerdì 14 sino a lunedì 17dicembre, alla Gare Saint Lazare di Parigi.I Petit-Gris lasceranno il posto ai nuovi convogli Francilien, prodotti dalla Bombardier.Linvestimento di 1,85 miliardi di euro è per l’acquisizione di 172 nuovi treni.
  58. 58. Testata Tuttotreno.itData di copertina 12 dicembre 2012Totale pagine articolo 1Au revoir petit-gris: SNCF mette all’asta 150 cimeli vintage Parigi, 12 dicembre – Arrivo al capolinea per i “Petits Gris”, storici convogli della linea H della rete ferroviaria metropolitana di Parigi Nord, inaugurati negli anni Sessanta. I vecchi treni, assecondando il processo programmatico di ammodernamento nell’area dell’Ile de France iniziato nel 2009, saranno definitivamente sostituiti entro la fine di dicembre chiudendo quindi un capitolo della storia ferroviaria parigina, dopo quasi mezzo secolo di onorato servizio. Per rendere omaggio agli ultimi treni “vintage” efesteggiare i 75 anni delle ferrovie francesi, la Société Nationale des Chemins de Fer (SNCF) haorganizzato un’asta charity che si svolgerà il 18 dicembre prossimo, a partire dalle ore 15, presso laGare Saint-Lazare. All’incanto andranno oltre 150 pezzi eccezionali, ottenuti da componenti dismessi dei Petits Gris e dieci pezzi reinterpretati per l’occasione da designer parigini. Il ricavato verrà devoluto alla Restos du Coeur, rete di associazioni francesi nate da un’iniziativa dell’attore comico Colucheper la distribuzione di pasti a persone bisognose o in difficoltà. L’asta verrà presentata in conferenza stampa il 14 dicembre: tutti i pezzi in vendita saranno esposti e visibili al pubblico da venerdì 14 fino a lunedì 17 dicembre, presso la Cour de Rome della Gare Saint Lazare di Parigi. Dalla fine di dicembre i mitici Petit-Gris scompariranno dalla linea H, per lasciare il posto ai nuovi convogli Francilien – prodotti dalla canadese Bombardier – di cui 80 esemplari hanno già iniziato a circolare per la rete dell’Ile de France dal 2009. Un investimento di tutto rilievo per STIF (Unione dei trasporti regionale) e SNCF, che ha visto l’acquisizione di172 nuovi treni per un investimento complessivo di 1,85 miliardi di euro.Per ulteriori informazioni: http://www.sncf.com/fr/actualite/vente-encheres Fonte SNCF
  59. 59. December 14, 2012 SNCF sells off ‘Petits Gris’SNCF is selling off benches, baggage racks and even stainless steel doors from its famous “PetitsGris” trains in Paris as they get set to roll for the last time after 75 years.The auction comes as the grey stainless steel electric-powered Z6100, with its distinctive corrugatedsides, is being taken out of service after running continuously on the Paris train network since 1960. Itwill make its last run on the Ligne H in Paris Nord at the end of this month.Mementoes go on display today in an exhibition on the forecourt of Gare Saint-Lazare in Paris and willthen be sold at auction at the station on Tuesday, December 18 with all proceeds going to the Restosdu Coeur food charity .The sale includes 150 items plus 10 that have been “redesigned” as feature pieces: train banquettesbenches reupholstered to look like theatre seats or modern art. The “ordinary” items include handrails,front and rear lights, doors – either single or a pair - an alarm bell, braking wheel, speedo, an SNCFplaque and a driver’s seat.First used on the Paris-Crépy-en-Valois and Paris-Creil route in 1961, the Petits Gris were themainstay of the Ile-de-France rail network for decades, despite the lack of comfort and modern fittings.The last three trains will be taken out of service on December 31. They date from 1970-71 and it isestimated each has covered 3.7million kilometres in that time.SNCF will send many of the trains to be scrapped but is also in discussions with rail companies acrossEurope for them to stay in use. Rail fans have also expressed interest.Alongside the last trains, the end of the year also marks the closure of the Chapelle rail depot in the18th arrondissement.Get more details: SNCF announcement and catalogue
  60. 60. Les infos Transilien La lettre d’information interne n° 53 - 18 Décembre 2012Vente aux enchères :départ en beautépour les petits grisAprès quatre jours d’exposition sur le reversés aux Restos du Cœur, pour le Paris-Nord, disparaitront à leur tourparvis de la gare Paris-Saint-Lazare, des plus grand plaisir des collectionneurs, progressivement dès les prochains moispièces de petits gris seront vendues décorateurs et passionnés du ferroviaire. de la ligne N et des lignes D et R. Ilaux enchères ce 18 décembre à Tout en faisant un geste caritatif à faudra cependant attendre 2016 pour15h. L’occasion pour les clients les l’approche de Noël, Transilien donne que les tout derniers éléments aient tiréplus motivés de repartir avec un objet une preuve palpable par tous de leur révérence.représentatif des années 60 et de leur l’avancée de la modernisation duquotidien sur la ligne H depuis près de matériel roulant. Cliquez ici pour lire le dossier de presse.50 ans. Les bénéfices de la vente desifflets, de phares, de manomètres de Pour la ligne H, elle se traduit par un Cliquez ici pour télécharger le cataloguefrein, d’indicateurs de vitesse, de klaxons service désormais essentiellement des 150 pièces mises aux enchères.et timbres d’ « homme mort », de barres assuré par le Francilien. Les automotricesde préhension, de lavabos, etc… seront Z5300, proches cousines des Z6100 de Document d’information interne / DIRECTION SNCF TRANSILIEN - DÉPARTEMENT COMMUNICATION / Directrice de la publication : Marianne Azoulay / Rédaction : Christian Polge et Morgane Tissier - Tél  : 30 70 60 - tn.communicationtransiliensncf@sncf.fr Crédit photo : Maxime Huriez
  61. 61. Les commentaires sur http://malignej.transilien.com/2012/12/13/expo-vente-de-petits-gris/

×