SALLE ZeVisit
PROJETS A ECHELLE LOCALE        BIOT – Voyage en Terre d’Imagination                        www.biot-tourisme.com         ...
Le contexte du projetBiot Sophia Antipolis, village perché entre Nice et Cannes, à 3kmde la mer, au cœur d’une commune de ...
Les objectifs du projet Dégager une image hautement qualitative Séduire une cible « envie de culture » et/ou « recherche...
Les moyens : effectifs et budget constantsRemplacement d’une conseillère en séjour par un profil commercial &webTransfer...
Planning : plus d’un an de préparationRédaction du cahier des charges       Mai 2010Campagne photos (fonction climat)   ...
Les difficultés rencontréesLa surcharge d’activité, les problèmes de ressourceshumaines, l’impact sur l’organisation, la s...
Les facteurs de réussite« L’émancipation » de l’Office de TourismeDes critères incontournables dans le cahier des charges ...
A suivre ….Les outils sont mis en place, il faut maintenant les exploiter :- Interaction avec les professionnels du touris...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Salon etourisme - Atelier expérience locale "Biot : voyage en terre d'imagination"

1 099 vues

Publié le

Atelier expérience locale "Biot : voyage en terre d'imagination" -
Salon etourisme 1/2 Février 2012 - Saint-Raphaël
http://www.salon-etourisme.com

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 099
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
79
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Salon etourisme - Atelier expérience locale "Biot : voyage en terre d'imagination"

  1. 1. SALLE ZeVisit
  2. 2. PROJETS A ECHELLE LOCALE BIOT – Voyage en Terre d’Imagination www.biot-tourisme.com Animateur : Claude BannwarthMichel Savy – Elu délégué au Développementéconomique et au Tourisme - BiotNadine Pédemarie – Responsable du serviceDéveloppement économique et Tourisme - BiotPascal Scrivani - Directeur associé, directeur decréation & stratégie interactive - Shakebiz
  3. 3. Le contexte du projetBiot Sophia Antipolis, village perché entre Nice et Cannes, à 3kmde la mer, au cœur d’une commune de 10.000 habitants.Une configuration géographique compliquée, des centres d’intérêtséclatés sur le territoire.Une offre riche : un centre médiéval, le musée National FernandLéger, 60 ateliers d’art, des événements forts, 2 golfs, des circuits derandonnées.Un Office de Tourisme municipal, intégré dans un serviceDéveloppement économique et Tourisme (composé de 5 personnes)Jusqu’en 2010, une promotion touristique reposant essentiellement surdes salons, avec des information dispersées, des dépliants, des pagesTourisme insérées dans le site institutionnel de la Ville. 3
  4. 4. Les objectifs du projet Dégager une image hautement qualitative Séduire une cible « envie de culture » et/ou « recherche de calme, artde vivre et nature » Une site pour faciliter l’organisation du séjour en amont pour lesparticuliers et les professionnels par la structuration d’une informationdense, illustrée, actualisée, à sélectionner dans un carnet de voyage. Une application mobile pour guider le visiteur sur le terrain :information géolocalisée, mise en contact par téléphone, audioguide.Permettre la gestion et l’actualisation quotidienne des informations(commerces, ateliers d’art, musées, événements, hébergements etc…) par l’équipe de l’Office de Tourisme. 4
  5. 5. Les moyens : effectifs et budget constantsRemplacement d’une conseillère en séjour par un profil commercial &webTransfert d’une partie du budget de fonctionnement Promotion vers unbudget d’investissement Internet Coût du développement Photos 2.400 € Etude Image 1.913 € Site internet 19.566 € Site mobile 5.501 € Application 7.217 € Traductions 6.590 € Formation back office 765 € Total coût du développement 43.952 € Plan de lancement et communication 20.264 € Coût annuel de l’hébergement 1.722 € 5
  6. 6. Planning : plus d’un an de préparationRédaction du cahier des charges Mai 2010Campagne photos (fonction climat) Eté 2010Appel d’offres Juin-sept 2010Arborescence, mots clés, maquette Novembre 2010Etude image, maquette Décembre 2010Collecte des contenus Janvier – mars 10Création et chargement des contenus Janvier – juin 2010Développement du site Janvier – juin 2010Traduction en anglais Juin 2011Mise en ligne 24 juillet 2011Traduction en italien Octobre 2011Campagne de communication Décembre 2011Mise en œuvre du CRM En cours 6
  7. 7. Les difficultés rencontréesLa surcharge d’activité, les problèmes de ressourceshumaines, l’impact sur l’organisation, la sous estimation dutemps passé.La méthodologie : collecte des données, données évolutives,chargement des données, traductions, contrôle,La mise à niveau des compétences en interneLa collecte des informations auprès des professionnelsLes outils de chargement des donnéesLa constitution d’une phototèque de qualité3 langues, 3 sites internet, 3 mises à jourUn environnement informatique non adapté, la performance du réseauinsuffisante 7
  8. 8. Les facteurs de réussite« L’émancipation » de l’Office de TourismeDes critères incontournables dans le cahier des charges : un designhautement qualitatif, un CMS ouvert, du sur mesure, la mise à jour eninterne de tous les contenus.Une sélection du prestataire en 2 étapes : pré-sélection de 3 candidatssur références, estimation budgétaire, approche méthodologique, puissélection sur proposition détaillée, qualité esthétique, devis définitif.Rémunération des nominés.Une personne dédiée au projet le temps du développement, toute uneéquipe formée pour l’actualisation des contenus ensuite.Une seule base d’information mise à jour en interne, des donnéesinstantanément actualisées dans les 3 outils : le site, le site mobile etl’applicationLa gratuité de parution pour les établissements biotois : 132établissements présentés.3 langues, 3 sites internet, un meilleur référencement. 8
  9. 9. A suivre ….Les outils sont mis en place, il faut maintenant les exploiter :- Interaction avec les professionnels du tourisme- Fidélisation des visiteurs- Suivi de la e-reputation- Animation numérique du territoire : ateliers « tous sur internet »Et rester à l’affût des innovations qu’il faudra intégrer sans tarder … 9

×