SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
18/05/2009


Interview

Partage des profits : "La règle des trois tiers est dangereuse"

Propos recueillis par Danièle Licata


Didier Rousseau, président de Weave, cabinet de conseil aux
entreprises, estime qu'augmenter la part de l'épargne salariale se ferait
au détriment de l'investissement. Ce qui priverait l'économie française
d'un moteur puissant.

La remise du rapport du directeur général de l'Insee, Jean-Philippe
Cotis, a relancé le débat sur le partage des profits. C'est maintenant
aux partenaires sociaux de s'emparer du dossier. Pouvez-vous nous
rappeler les conclusions du rapport ?

Le constat que dresse le rapport Cotis est simple : stabilité sur une
longue période de la part des salaires dans la valeur ajoutée (autour
des deux tiers) ; progression très faible des salaires nets depuis vingt ans
due à une croissance insuffisante et au choix d'une protection sociale
très coûteuse ; et enfin, une montée de l'emploi précaire et une
envolée des hauts salaires.

Nicolas Sarkozy avait annoncé en pleine polémique sur la rémunération
des banquiers, qu'en cas de blocage des négociations entre
partenaires sociaux, l'Etat pourrait légiférer, en souhaitant notamment
appliquer la règle des "trois tiers". Quel est votre point de vue ?

La règle, un tiers des bénéfices aux salariés, un tiers aux actionnaires
sous forme de dividendes et un tiers réinvestis dans l'entreprise, est
dangereuse. Car les profits sont aujourd'hui répartis de la manière
suivant : 57% pour l'investissement, 36% pour les revenus du capital et 7%
pour l'épargne salariale. Augmenter la part de l'épargne salariale se
ferait au détriment de l'investissement. C'est donc priver l'économie
française d'un moteur puissant.
Durant ces dernières années, les dépenses d'investissement n'ont cessé
de diminuer. Pourquoi ?

Et ce n'est pas fini. La dernière enquête de l'Insee montre que les
dépenses d'investissement devraient chuter de 18% cette année dans
l'industrie et de 21% dans l'industrie manufacturière. Les entreprise
françaises n'ont aujourd'hui aucune perspective. Elles se concentrent
donc sur leur trésorerie. Conséquence : elles déstockent, débauchent
et gèlent leurs investissements.

Pourquoi les salaires sont restés stables ?

D'abord, parce ce que la croissance a été très faible ces dernières
années. Ensuite, parce qu'il y a eu une envolée des emplois précaires,
peu rémunérés. Enfin, parce que c'est le prix d'une politique sociale très
protectrice.

Quelles sont vos perspectives pour les mois à venir ?

Les entreprises ont devant elles encore deux années difficiles. Car, si
pour l'heure la consommation semble résister, elle pourrait lâcher. Avec
la montée en flèche du chômage le risque est que les ménages se
mettent à épargner davantage. L'économie française n'aurait alors
plus aucun moteur.

Contenu connexe

Similaire à Didier Rousseau EXPANSION.COM "La règle des trois tiers est dangereuse"18 mai 2009

Soc128 competitivite entreprises-fiscalite
Soc128 competitivite entreprises-fiscaliteSoc128 competitivite entreprises-fiscalite
Soc128 competitivite entreprises-fiscaliteFondation iFRAP
 
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwedLes echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwedYannick Ainouche
 
Opinionway pour CCI France - La Grande consultation des entrepreneurs - Vague...
Opinionway pour CCI France - La Grande consultation des entrepreneurs - Vague...Opinionway pour CCI France - La Grande consultation des entrepreneurs - Vague...
Opinionway pour CCI France - La Grande consultation des entrepreneurs - Vague...contactOpinionWay
 
Valority - Les enjeux de la négociation sur les retraites AGIRC-ARRCO
Valority - Les enjeux de la négociation sur les retraites AGIRC-ARRCO Valority - Les enjeux de la négociation sur les retraites AGIRC-ARRCO
Valority - Les enjeux de la négociation sur les retraites AGIRC-ARRCO Valeur et Capital
 
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...Soledad Zignago
 
Les entretiens de la Fabrique : CICE, Pacte de responsabilité...
Les entretiens de la Fabrique : CICE, Pacte de responsabilité...Les entretiens de la Fabrique : CICE, Pacte de responsabilité...
Les entretiens de la Fabrique : CICE, Pacte de responsabilité...La Fabrique de l'industrie
 
Retraites-Santé : Oser les vraies réformes
Retraites-Santé : Oser les vraies réformesRetraites-Santé : Oser les vraies réformes
Retraites-Santé : Oser les vraies réformesFondation iFRAP
 
Altavalue t115 etude
Altavalue t115 etudeAltavalue t115 etude
Altavalue t115 etudealtavalue
 
Boucheron la retraite un travail d'orfèvre l'Expansion
Boucheron la retraite un travail d'orfèvre l'ExpansionBoucheron la retraite un travail d'orfèvre l'Expansion
Boucheron la retraite un travail d'orfèvre l'ExpansionNina Norbert
 
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013OlivierLP29
 
Fondation i frap étude assurance-chômage
Fondation i frap   étude assurance-chômageFondation i frap   étude assurance-chômage
Fondation i frap étude assurance-chômageFondation iFRAP
 
Impact de bpifrance - Indicateurs 2018
Impact de bpifrance - Indicateurs 2018Impact de bpifrance - Indicateurs 2018
Impact de bpifrance - Indicateurs 2018Bpifrance
 
Document de travail - Les facteurs de localisation des investissements direct...
Document de travail - Les facteurs de localisation des investissements direct...Document de travail - Les facteurs de localisation des investissements direct...
Document de travail - Les facteurs de localisation des investissements direct...France Stratégie
 
La revue de presse de la semaine, du 4 au 10 mai 2015
La revue de presse de la semaine, du 4 au 10 mai 2015La revue de presse de la semaine, du 4 au 10 mai 2015
La revue de presse de la semaine, du 4 au 10 mai 2015KYLIA France
 
Allégements des charges sociales : comprendre le débat en cours
Allégements des charges sociales : comprendre le débat en coursAllégements des charges sociales : comprendre le débat en cours
Allégements des charges sociales : comprendre le débat en coursLa Fabrique de l'industrie
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?La Fabrique de l'industrie
 
Note d'analyse - Création d'entreprise : de la volonté au passage à l'acte
Note d'analyse - Création d'entreprise : de la volonté au passage à l'acteNote d'analyse - Création d'entreprise : de la volonté au passage à l'acte
Note d'analyse - Création d'entreprise : de la volonté au passage à l'acteFrance Stratégie
 
Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Janvie...
Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Janvie...Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Janvie...
Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Janvie...HEC Paris
 

Similaire à Didier Rousseau EXPANSION.COM "La règle des trois tiers est dangereuse"18 mai 2009 (20)

Soc128 competitivite entreprises-fiscalite
Soc128 competitivite entreprises-fiscaliteSoc128 competitivite entreprises-fiscalite
Soc128 competitivite entreprises-fiscalite
 
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwedLes echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwed
 
Opinionway pour CCI France - La Grande consultation des entrepreneurs - Vague...
Opinionway pour CCI France - La Grande consultation des entrepreneurs - Vague...Opinionway pour CCI France - La Grande consultation des entrepreneurs - Vague...
Opinionway pour CCI France - La Grande consultation des entrepreneurs - Vague...
 
Valority - Les enjeux de la négociation sur les retraites AGIRC-ARRCO
Valority - Les enjeux de la négociation sur les retraites AGIRC-ARRCO Valority - Les enjeux de la négociation sur les retraites AGIRC-ARRCO
Valority - Les enjeux de la négociation sur les retraites AGIRC-ARRCO
 
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
 
Les entretiens de la Fabrique : CICE, Pacte de responsabilité...
Les entretiens de la Fabrique : CICE, Pacte de responsabilité...Les entretiens de la Fabrique : CICE, Pacte de responsabilité...
Les entretiens de la Fabrique : CICE, Pacte de responsabilité...
 
Grande consultation 2019
Grande consultation 2019Grande consultation 2019
Grande consultation 2019
 
Retraites-Santé : Oser les vraies réformes
Retraites-Santé : Oser les vraies réformesRetraites-Santé : Oser les vraies réformes
Retraites-Santé : Oser les vraies réformes
 
Altavalue t115 etude
Altavalue t115 etudeAltavalue t115 etude
Altavalue t115 etude
 
Boucheron la retraite un travail d'orfèvre l'Expansion
Boucheron la retraite un travail d'orfèvre l'ExpansionBoucheron la retraite un travail d'orfèvre l'Expansion
Boucheron la retraite un travail d'orfèvre l'Expansion
 
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013
 
Fondation i frap étude assurance-chômage
Fondation i frap   étude assurance-chômageFondation i frap   étude assurance-chômage
Fondation i frap étude assurance-chômage
 
Classement Scan Digital Influence 102016
Classement Scan Digital Influence 102016Classement Scan Digital Influence 102016
Classement Scan Digital Influence 102016
 
Impact de bpifrance - Indicateurs 2018
Impact de bpifrance - Indicateurs 2018Impact de bpifrance - Indicateurs 2018
Impact de bpifrance - Indicateurs 2018
 
Document de travail - Les facteurs de localisation des investissements direct...
Document de travail - Les facteurs de localisation des investissements direct...Document de travail - Les facteurs de localisation des investissements direct...
Document de travail - Les facteurs de localisation des investissements direct...
 
La revue de presse de la semaine, du 4 au 10 mai 2015
La revue de presse de la semaine, du 4 au 10 mai 2015La revue de presse de la semaine, du 4 au 10 mai 2015
La revue de presse de la semaine, du 4 au 10 mai 2015
 
Allégements des charges sociales : comprendre le débat en cours
Allégements des charges sociales : comprendre le débat en coursAllégements des charges sociales : comprendre le débat en cours
Allégements des charges sociales : comprendre le débat en cours
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
 
Note d'analyse - Création d'entreprise : de la volonté au passage à l'acte
Note d'analyse - Création d'entreprise : de la volonté au passage à l'acteNote d'analyse - Création d'entreprise : de la volonté au passage à l'acte
Note d'analyse - Création d'entreprise : de la volonté au passage à l'acte
 
Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Janvie...
Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Janvie...Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Janvie...
Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Janvie...
 

Plus de onepoint x weave

Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016onepoint x weave
 
What's Hot!? Septembre 2016
What's Hot!? Septembre 2016What's Hot!? Septembre 2016
What's Hot!? Septembre 2016onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Mars 2016
What's Hot ?! - Mars 2016 What's Hot ?! - Mars 2016
What's Hot ?! - Mars 2016 onepoint x weave
 
What's Hot?! - Février 2016
What's Hot?! - Février 2016What's Hot?! - Février 2016
What's Hot?! - Février 2016onepoint x weave
 
What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...
What'sHOT ?! -  Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...What'sHOT ?! -  Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...
What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...onepoint x weave
 
What'sHOT ?! - Décembre 2015
What'sHOT ?! - Décembre 2015What'sHOT ?! - Décembre 2015
What'sHOT ?! - Décembre 2015onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Septembre 2015
 What's Hot ?! - Septembre 2015  What's Hot ?! - Septembre 2015
What's Hot ?! - Septembre 2015 onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015onepoint x weave
 
What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015onepoint x weave
 
What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014onepoint x weave
 

Plus de onepoint x weave (20)

Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016
 
What's Hot!? Septembre 2016
What's Hot!? Septembre 2016What's Hot!? Septembre 2016
What's Hot!? Septembre 2016
 
What's Hot!? Août 2016
What's Hot!? Août 2016What's Hot!? Août 2016
What's Hot!? Août 2016
 
What's Hot!? Juillet 2016
What's Hot!? Juillet 2016What's Hot!? Juillet 2016
What's Hot!? Juillet 2016
 
What's Hot - Juin 2016
What's Hot - Juin 2016What's Hot - Juin 2016
What's Hot - Juin 2016
 
What's hot?! - Mai 2016
What's hot?! - Mai 2016What's hot?! - Mai 2016
What's hot?! - Mai 2016
 
What's Hot?! - Avril 2016
What's Hot?! - Avril 2016What's Hot?! - Avril 2016
What's Hot?! - Avril 2016
 
What's Hot ?! - Mars 2016
What's Hot ?! - Mars 2016 What's Hot ?! - Mars 2016
What's Hot ?! - Mars 2016
 
What's Hot?! - Février 2016
What's Hot?! - Février 2016What's Hot?! - Février 2016
What's Hot?! - Février 2016
 
What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...
What'sHOT ?! -  Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...What'sHOT ?! -  Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...
What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...
 
What'sHOT ?! - Décembre 2015
What'sHOT ?! - Décembre 2015What'sHOT ?! - Décembre 2015
What'sHOT ?! - Décembre 2015
 
What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015
 
What's Hot ?! - Septembre 2015
 What's Hot ?! - Septembre 2015  What's Hot ?! - Septembre 2015
What's Hot ?! - Septembre 2015
 
What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015
 
What's Hot - Juillet 2015
What's Hot - Juillet 2015What's Hot - Juillet 2015
What's Hot - Juillet 2015
 
What's Hot - Juin 2015
What's Hot - Juin 2015What's Hot - Juin 2015
What's Hot - Juin 2015
 
What's hot ?! - Mai 2015
What's hot ?! - Mai 2015What's hot ?! - Mai 2015
What's hot ?! - Mai 2015
 
What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015
 
What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015
 
What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014
 

Didier Rousseau EXPANSION.COM "La règle des trois tiers est dangereuse"18 mai 2009

  • 1. 18/05/2009 Interview Partage des profits : "La règle des trois tiers est dangereuse" Propos recueillis par Danièle Licata Didier Rousseau, président de Weave, cabinet de conseil aux entreprises, estime qu'augmenter la part de l'épargne salariale se ferait au détriment de l'investissement. Ce qui priverait l'économie française d'un moteur puissant. La remise du rapport du directeur général de l'Insee, Jean-Philippe Cotis, a relancé le débat sur le partage des profits. C'est maintenant aux partenaires sociaux de s'emparer du dossier. Pouvez-vous nous rappeler les conclusions du rapport ? Le constat que dresse le rapport Cotis est simple : stabilité sur une longue période de la part des salaires dans la valeur ajoutée (autour des deux tiers) ; progression très faible des salaires nets depuis vingt ans due à une croissance insuffisante et au choix d'une protection sociale très coûteuse ; et enfin, une montée de l'emploi précaire et une envolée des hauts salaires. Nicolas Sarkozy avait annoncé en pleine polémique sur la rémunération des banquiers, qu'en cas de blocage des négociations entre partenaires sociaux, l'Etat pourrait légiférer, en souhaitant notamment appliquer la règle des "trois tiers". Quel est votre point de vue ? La règle, un tiers des bénéfices aux salariés, un tiers aux actionnaires sous forme de dividendes et un tiers réinvestis dans l'entreprise, est dangereuse. Car les profits sont aujourd'hui répartis de la manière suivant : 57% pour l'investissement, 36% pour les revenus du capital et 7% pour l'épargne salariale. Augmenter la part de l'épargne salariale se ferait au détriment de l'investissement. C'est donc priver l'économie française d'un moteur puissant.
  • 2. Durant ces dernières années, les dépenses d'investissement n'ont cessé de diminuer. Pourquoi ? Et ce n'est pas fini. La dernière enquête de l'Insee montre que les dépenses d'investissement devraient chuter de 18% cette année dans l'industrie et de 21% dans l'industrie manufacturière. Les entreprise françaises n'ont aujourd'hui aucune perspective. Elles se concentrent donc sur leur trésorerie. Conséquence : elles déstockent, débauchent et gèlent leurs investissements. Pourquoi les salaires sont restés stables ? D'abord, parce ce que la croissance a été très faible ces dernières années. Ensuite, parce qu'il y a eu une envolée des emplois précaires, peu rémunérés. Enfin, parce que c'est le prix d'une politique sociale très protectrice. Quelles sont vos perspectives pour les mois à venir ? Les entreprises ont devant elles encore deux années difficiles. Car, si pour l'heure la consommation semble résister, elle pourrait lâcher. Avec la montée en flèche du chômage le risque est que les ménages se mettent à épargner davantage. L'économie française n'aurait alors plus aucun moteur.