FONCTION  ECLAIRAGE  SIGNALISATION
COMPOSANTS Ensemble des appareils permettant : <ul><li>d’être vu : les feux de positions (1) </li></ul><ul><li>De voir : l...
ECLAIRAGE Conditions à remplir <ul><li>Etre visible même par mauvais temps. </li></ul><ul><li>Assurer une visibilité minim...
FEUX DE POSITION R 313 - 4.  (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 )  – Feux de position avant –  Tout véhicule à moteur d...
LES PROJECTEURS Ils sont constitués : D’un miroir qui réfléchi et concentre les rayons lumineux D’une glace qui protège le...
FEUX DE CROISEMENT Législation R 313 - 3.  (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 )  – Feux de croisement –  Tout véhicule ...
FEUX DE CROISEMENT Faisceau code européen L’éclairage code européen est du type asymétrique. Ce faisceau est obtenu grâce ...
FEUX DE ROUTE Législation R 313 - 2.  (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 )  – Feux de route –  Tout véhicule à moteur d...
LES LAMPES Un filament en tungstène, placé dans une ampoule remplie de gaz neutres ( azote, argon… ) est porté à incandesc...
LES LAMPES Lampe à décharge Une lampe à décharge se caractérise par l’absence de filament. Elle  est  constituée  d’une  a...
LES LAMPES Lampe à décharge L’arc électrique provoqué dans le Xénon par une tension supérieure à 20 000V  fourni l’énergie...
Législation FEUX AVANT DE BROUILARD R 313 - 4.  (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 )  – Feux de brouillard avant –  Tou...
SCHEMA DE BRANCHEMENT Suite + Batterie
INDICATEURS DE DIRECTION Législation R 313 - 17.  (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 )  – Signal de détresse –  Tout vé...
INDICATEURS DE DIRECTION Schéma de branchement Suite +   Batterie + Veilleuses + après contact
FEUX STOP Législation principal. Leur intensité lumineuse doit être notablement supérieure à celle des feux de position ar...
FEUX DE RECUL Législation l’exécution d’une marche arrière. R 313 - 15.  (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 )  – Feux d...
FEUX ARRIERE DE BROUILLARD Législation R 313 - 9.  (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 )  – Feux arrière de brouillard –...
ARCHITECTURE MULTIPLEXEE Dans une architecture classique ( filaire ), si plusieurs systèmes ont besoin des  mêmes informat...
ARCHITECTURE MULTIPLEXEE Avec une architecture multiplexée, tous les paramètres de fonctionnement du  véhicule sont codifi...
ARCHITECTURE MULTIPLEXEE Une même information peut être adressée à plusieurs systèmes. Ex: l’information « vitesse du véhi...
ARCHITECTURE MULTIPLEXEE Le multiplexage permet d’offrir de nouveaux équipements d’aide à la conduite, de sécurité et de c...
ARCHITECTURE MULTIPLEXEE Composition d’une trame Toutes les informations, ordres, commandes sont acheminés entre les  diff...
Fin
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

04 fonction eclairage_signalisation

1 614 vues

Publié le

fonction éclairage signalisation

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 614
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
460
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

04 fonction eclairage_signalisation

  1. 1. FONCTION ECLAIRAGE SIGNALISATION
  2. 2. COMPOSANTS Ensemble des appareils permettant : <ul><li>d’être vu : les feux de positions (1) </li></ul><ul><li>De voir : les projecteurs (2) </li></ul><ul><li>De signaler toute modification de conduite: </li></ul>- Changement de direction : les clignotants (3) - Freinage : les stops (4) - 4 - Marche arrière : feux de recul (5) Suite 1 1 2 3 3 5
  3. 3. ECLAIRAGE Conditions à remplir <ul><li>Etre visible même par mauvais temps. </li></ul><ul><li>Assurer une visibilité minimum à grande vitesse. </li></ul><ul><li>Eclairage non éblouissant. </li></ul>Suite
  4. 4. FEUX DE POSITION R 313 - 4. (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 ) – Feux de position avant – Tout véhicule à moteur doit être muni à l’avant de deux feux de position émettant vers l’avant une lumière blanche ou jaune, visible la nuit, par temps clair à une distance de 150 mètres sans être éblouissante pour les autres conducteurs. R 313 - 5. (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 ) – Feux de position arrière – Tout véhicule à moteur ou toute remorque doit être muni à l’arrière, de deux feux de position émettant vers l’arrière une lumière rouge non éblouissante, visible la nuit, par temps clair, à une distance de 150 mètres. Ces feux doivent s’allumer en même temps que les feux de position, les feux de route, les feux de croisement, ou les feux de brouillard. Suite
  5. 5. LES PROJECTEURS Ils sont constitués : D’un miroir qui réfléchi et concentre les rayons lumineux D’une glace qui protège le miroir et diffuse la lumière D’une lampe ( source lumineuse ) Suite
  6. 6. FEUX DE CROISEMENT Législation R 313 - 3. (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 ) – Feux de croisement – Tout véhicule à moteur doit être muni à l’avant de deux feux de croisement émettant vers l’avant une lumière jaune ou blanche permettant d’éclairer efficacement la route la nuit par temps clair,sur une distance minimale de 30 mètres sans éblouir les autres conducteurs. Faisceau de croisement <ul><li>Il doit assurer une vision minimum sans éblouir les </li></ul>autres usagers. <ul><li>Le filament de croisement de la lampe est placé en </li></ul>avant du foyer du projecteur. <ul><li>Les rayons de lumière émis vers le bas sont arrêtés et </li></ul>renvoyés vers le haut par une coupelle. Suite
  7. 7. FEUX DE CROISEMENT Faisceau code européen L’éclairage code européen est du type asymétrique. Ce faisceau est obtenu grâce à la coupelle située sous le filament croisement de la lampe. La coupelle permet un relèvement du faisceau lumineux de 15° sur la droite. Suite
  8. 8. FEUX DE ROUTE Législation R 313 - 2. (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 ) – Feux de route – Tout véhicule à moteur doit être muni à l’avant de deux ou de quatre feux de route la route la nuit par temps clair,sur une distance minimale de 100 mètres. émettant vers l’avant une lumière jaune ou blanche permettant d’éclairer efficacement Faisceau route Pour l’éclairage route, le filament de la lampe se trouve au foyer du projecteur. Suite
  9. 9. LES LAMPES Un filament en tungstène, placé dans une ampoule remplie de gaz neutres ( azote, argon… ) est porté à incandescence. La chaleur dégagée évapore peu à peu le tungstène qui se dépose sur les parois de l’ampoule et la noircie. Lampe à iode L’ampoule est remplie d’un gaz neutre ( krypton ) et d’halogène ( iode ). Au lieu de se détruire dans le temps par vaporisation, le tungstène se combine chimiquement avec l’iode permettant au filament de se régénérer. Suite
  10. 10. LES LAMPES Lampe à décharge Une lampe à décharge se caractérise par l’absence de filament. Elle est constituée d’une ampoule en quartz clair contenant du Xénon à pression élevée, des sels métalliques ainsi que des halogénures. Suite
  11. 11. LES LAMPES Lampe à décharge L’arc électrique provoqué dans le Xénon par une tension supérieure à 20 000V fourni l’énergie nécessaire à l’évaporation des sels métalliques et des halogénures. Lorsque la lampe est allumée, l’arc électrique est maintenu sous une tension de 80V. La ‘’couleur’’ de la lumière blanche émise se rapproche de la lumière du jour. Compte tenu des performances d’éclairage des projecteurs utilisant des lampes à décharge, la législation impose le montage de lave-projecteurs et de correcteurs automatiques d’assiette du projecteur ( au moins statiques ) . Suite
  12. 12. Législation FEUX AVANT DE BROUILARD R 313 - 4. (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 ) – Feux de brouillard avant – Tout véhicule à moteur peut être muni à l’avant de deux feux de brouillard émettant de la lumière blanche ou jaune. R 40. Les feux avant de brouillard peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement en cas de brouillard, de chute de neige ou de forte pluie. Il peuvent compléter les feux de route en dehors des agglomérations, sur les routes sinueuses, hormis le cas où, pour ne pas éblouir les autres usagers, les feux de croisement doivent remplacer les feux de route. Faisceau antibrouillard Le faisceau antibrouillard présente une coupure horizontale nette pour éviter tout phénomène d’auto-éblouissement et un éclairage très large pour bien voir les bas-cotés de la route. Suite
  13. 13. SCHEMA DE BRANCHEMENT Suite + Batterie
  14. 14. INDICATEURS DE DIRECTION Législation R 313 - 17. (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 ) – Signal de détresse – Tout véhicule à moteur ou toute remorque doit être muni d’un signal de détresse constitué par le fonctionnement simultané des indicateurs de direction. R 313 - 14. (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 ) – Indicateurs de direction – Tout véhicule à moteur ou toute remorque dont le P.T.A.C. est supérieur à 0,5 clignotante. Ces dispositifs doivent émettre une lumière non éblouissante orangée vers l’avant et vers l’arrière. tonne doit être pourvu de feux indicateurs de direction à position fixe et à lumière Signal de détresse En position ‘’détresse’’, la contacteur alimente la centrale en « + permanent ». Le courant haché, fourni par la centrale, est distribué simultanément aux feux gauches, droits et aux témoin. Suite
  15. 15. INDICATEURS DE DIRECTION Schéma de branchement Suite + Batterie + Veilleuses + après contact
  16. 16. FEUX STOP Législation principal. Leur intensité lumineuse doit être notablement supérieure à celle des feux de position arrière tout en demeurant non éblouissante. R 313 - 7. (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 ) – Feux stop – Tout véhicule à moteur ou toute remorque dont le P.T.A.C. est supérieur à 0,5 une lumière rouge non éblouissante. Les feux stop doivent s’allumer lors de l’entrée en action du dispositif de freinage tonne doit être muni à l’arrière de deux ou de trois feux stop émettant vers l’arrière Suite
  17. 17. FEUX DE RECUL Législation l’exécution d’une marche arrière. R 313 - 15. (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 ) – Feux de marche arrière – Tout véhicule à moteur ou toute remorque, à l’exception des motocyclettes et émettant une lumière blanche. des cyclomoteurs à deux roues, peut être muni d’un ou deux feux de marche arrière R 40. Le ou les feux de marche arrière ne peuvent être allumés que pour Suite
  18. 18. FEUX ARRIERE DE BROUILLARD Législation R 313 - 9. (Décr. n° 2001 – 1362 du 28 déc. 2001 ) – Feux arrière de brouillard – Tout véhicule à moteur ou toute remorque doit être muni d’un ou de deux s’applique qu’aux véhicules mis pour la première fois en circulation à compter du 1 er octobre 1990. feux de brouillard arrière émettant de la lumière rouge. Cette disposition ne brouillard ou de chute de neige. R 40. Le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu’en cas de Suite
  19. 19. ARCHITECTURE MULTIPLEXEE Dans une architecture classique ( filaire ), si plusieurs systèmes ont besoin des mêmes informations, il peut être nécessaire d’installer plusieurs capteurs fournissant le même signal. Suite Gestion moteur Boite de vitesses automatique Tableau de bord Température moteur Vitesse véhicule
  20. 20. ARCHITECTURE MULTIPLEXEE Avec une architecture multiplexée, tous les paramètres de fonctionnement du véhicule sont codifiés par différentes Unités de Contrôle et mises en réseau à l’aide d’un BUS informatisé. Ainsi l’ensemble du véhicule a accès à ces informations. BUS Suite Gestion moteur Boite de vitesses automatique Tableau de bord Unité de contrôle codage Température moteur Vitesse véhicule Le BUS est le support physique de transmission des données.
  21. 21. ARCHITECTURE MULTIPLEXEE Une même information peut être adressée à plusieurs systèmes. Ex: l’information « vitesse du véhicule » peut être destinée: <ul><li>Au combiné tableau de bord ( affichage de la vitesse ) </li></ul><ul><li>A la gestion moteur ( modification des lois d’injection ) </li></ul><ul><li>A la gestion des boites de vitesses robotisées ou automatiques </li></ul><ul><li>A la direction assistée ( modification de l’assistance ) </li></ul><ul><li>Aux essuie-vitres ( modification du cadencement ) </li></ul><ul><li>A la fermeture centralisée ( verrouillage du coffre ou des portes automatique ) </li></ul><ul><li>Au signal de détresse ( allumage en cas de décélération brutale ) </li></ul>Suite
  22. 22. ARCHITECTURE MULTIPLEXEE Le multiplexage permet d’offrir de nouveaux équipements d’aide à la conduite, de sécurité et de confort sans qu’il soit obligé d’augmenter le nombre de capteurs, la longueur du faisceau électrique du véhicule et le nombre de connecteurs. Suite B.S.I. Boîtier de servitude intelligent Moteur Suspension Direction B.V. Automatique A.B.S. Multiplexage Porte AV gauche Multiplexage Porte AV droite Toit ouvrant Alarme F.A.P. Filtre à particules Boîtier de servitudes Commandes au volant Airbag Combiné Écran Auto - radio C.D. Navigation Climatisation Aide au stationnement Réseau mécanique Réseaux carrosserie Réseau confort
  23. 23. ARCHITECTURE MULTIPLEXEE Composition d’une trame Toutes les informations, ordres, commandes sont acheminés entre les différentes Unités de Contrôle sous forme de « trame » émise sur le BUS. - 1 Début de trame - 2 Identificateur ( destinataire ) - 3 Champ de contrôle ( indique la nature du message: information, ordre commande ) - 4 champ de données ( transmission des ordres et des informations ) - 5 Champ de contrôle ( contrôle de la cohérence de la trame ) - 6 Accusé de réception ( le récepteur informe l’émetteur de la qualité du message ) - 7 Fin de trame Selon le protocole utilisé les messages sont réactualisés dans une fourchette de 50 ms à 200 ms. Fin
  24. 24. Fin

×