Atom buergermeeschterbréif

1 577 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Atom buergermeeschterbréif

  1. 1. Lettre ouverte au Gouvernement luxembourgeois que d’analyse scientifique. Ainsi, les testsMonsieur le Premier Ministre, furent effectués par les mêmes autoritésMesdames, Messieurs les membres du de contrôle qui jusque-là avaient déjàGouvernement, déclaré « sûr » ces réacteurs lors de chaque contrôle antérieur. On imagine difficilement ces contrôleurs nationaux seUn an et demi sest déjà écoulé depuis la désavouer eux-mêmes ! Le président decatastrophe nucléaire de Fukushima en lENSREG, le regroupement européen desmars 2011 et les réacteurs avariés autorités de contrôles nationales, avait auéjectent toujours de la radioactivité dans moins le mérite d’être honnête enl’air, dans le sol et dans l’eau. Chez nous, affirmant que l’objectif du stress test étaiten Europe, le Conseil européen du 17/18 de « rétablir la confiance à légard duoctobre débattra éventuellement les nucléaire ».résultats du stress test des réacteursnucléaires européens et des suites à Plus grave encore, les tests se basaientdonner au récent rapport de la sur la situation « théorique » desCommission européenne. réacteurs, c’est-à-dire sur la documentation fournie par les firmesDans ce contexte, nous nous permettons propriétaires des réacteurs sans prendred’insister au nom plus de 95 Communes en compte notamment l’usure,luxembourgeoises contre le nucléaire pour respectivement le vieillissement desque le Luxembourg défende au niveau centrales. Cette lacune fut d’ailleurs – sieuropéen une position ferme et cohérente. vous nous permettez une touche d’ironieIl faut plaider pour une sortie du nucléaire -– magistralement illustrée par laà moyen terme en Europe, la fermeture découverte de fissures dans les cuves deinstantanée des réacteurs les plus mal en plusieurs réacteurs et notamment àpoint et une maximisation non pas des Tihange, près de Liège en Belgique. Enprofits mais de la sécurité des autres effet, ces graves fissures furentréacteurs. uniquement découvertes lors d’un contrôle réel du réacteur et après que le stress testLes résultats du stress test de 143 « théorique » ait déjà déclaré tous lesréacteurs révèlent dun côté de réacteurs concernés en bon état…nombreuses faiblesses et failles desécurité pour presque tous les réacteurs Vous nous voyez donc peu étonnés, maisanalysés - et le parc nucléaire français est bel et bien scandalisés du fait qu’aucunparticulièrement pointé du doigt. De lautre réacteur européen ne doive fermercôté, il essaye néanmoins de nous faire officiellement. Nous refusonscroire que toutes ces faiblesses puissent catégoriquement l’appréciation officielle duêtre rapidement « modernisées » et Commissaire européen à l’Energie, M.quaucune centrale ne devrait fermer ses Öttinger, qui estime que la situation desportes. réacteurs soit « globalement satisfaisante ». En matière nucléaire, il neOr, les lacunes du test lui-même sont peut y avoir de note satisfaisante. Facetelles que ses conclusions s’apparentent aux risques bien plus élevée et réel qu’onplus à un exercice de relation publique nous laisse croire et vu les dégâts
  2. 2. potentiellement énormes et irréparables du pays et les quelques 23.000 citoyensd’une telle catastrophe pour nos habitants signataires de la pétition publique contre leet notre environnement, la sécurité nucléaire vous pressent, Monsieur lenucléaire se doit d’être maximale ! Premier Ministre, Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement :Pourtant, même ce test très lacunairedresse déjà un bilan catastrophique de la - à continuer à vous engager pour unegestion de la sécurité nucléaire en Europe. fermeture définitive des centralesL’Union européenne doit donc veiller à ce nucléaires de la Grande Régionque toutes les recommandations faites (Cattenom, Chooz, Fessenheim,soient rapidement appliquées et Tihange, Doel et Philippsburg);transposées sur le terrain. - à informer régulièrement le public surLe bilan de la centrale de Cattenom et des l’évolution de ces dossiers, notammentcentrales françaises en général est en ce qui concerne les démarchesparticulièrement préoccupant ! légales entreprises pour contrer une prolongation de la durée de vie deNous tenons ici à vous rappeler l’avis Cattenom;particulièrement clair de l’expert nucléaireDipl. Ing. Dieter MAJER, que vous aviez - à mener au niveau européen unerecruté ensemble avec les gouvernements politique qui refuse toute promotion dude la Sarre et de la Rhénanie-Palatinat nucléaire et à vous opposer pluspour suivre le stress test de Cattenom : particulièrement à toute tentative desCette centrale est usée, connaît des pays pro-nucléaires de vouloirirrégularités très fréquentes, ne subventionner encore plus l’énergiecorrespond plus aux normes de sécurité nucléaire;actuelles et il faut l’arrêter immédiatementpour la vérifier de fond en comble. - à élaborer une stratégie énergétiqueMonsieur Majer vient dailleurs de réitérer nationale ambitieuse visant à rendre lesa conclusion relative à une fermeture Luxembourg à moyen termeimmédiate de la Centrale de Cattenom à indépendant des énergies nucléaire etla télévision allemande après avoir pris fossiles, tout en préservant la sécuritéconnaissance du rapport de la d’approvisionnement énergétique.Commission. Enfin, permettez-nous de vous rappelerLe jugement de l’expert nous semble aussi la Motion parlementaire votéeparticulièrement claire et nous vous unanimement par la Chambre desinvitons donc à continuer à rassembler de Députés en date du 27 mars 2012 quil’expertise supplémentaire face à tous les vous invite à organiser rapidement uneréacteurs qui nous entourent, de faire véritable mission diplomatique pouraussi analyser le rapport final récent de la rencontrer le Président Hollande etCommission par lexpert indépendant et l’Assemblée nationale nouvellement élusd’utiliser ces expertises pour défendre les et d’y défendre avec détermination lesintérêts du Luxembourg et de nos 510.000 intérêts de notre pays.habitants face à la menace quotidienne du Cette mission relève dune urgencenucléaire. certaine. Le débat sur les critères et sur leLe Comité d’action national contre le calendrier des prochaines fermetures denucléaire, presque toutes les communes réacteurs pour arriver à la réduction annoncée de la part du nucléaire français
  3. 3. a commencé aussi bien en coulisses quenpublic. Marie-Louise AULNER, bourgmestre de la Commune de FrisangeLe Gouvernement ne peut pas se Raymond WEYDERT, député-maire de lapermettre à laisser passer une telle Commune de Niederanven,occasion historique pour faire pression - Alex BODRY, député-maire de la Ville desur place – afin que les réacteurs de DudelangeCattenom et de Chooz se retrouvent le Claude MEISCH, député-maire de la Ville deplus haut possible sur la liste des Differdangeprochaines fermetures ! Henri KOX, député-maire de la Ville de RemichPour les Communes luxembourgeoisescontre le nucléaire,

×