SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  9
Télécharger pour lire hors ligne
1
N° XXXX
CHAMBRE DES DEPUTES
Session ordinaire 2015-2016
PROPOSITION DE LOI
relative à la transsexualité et modifiant le Code civil.
* * *
Dépôt : Mme. Sylvie Andrich-Duval et Mme. Françoise Hetto-Gaasch (23.02.2016)
SOMMAIRE :
page
1) Exposé des motifs ............................................................... 2
2) Texte de la proposition de loi ............................................... 8
3) Commentaire de l’article unique ........................................... 9
4) Fiche financière ………………….......................................... 9
2
*
EXPOSE DES MOTIFS
La présente proposition de loi vise à doter le Luxembourg d’un cadre légal approprié en matière
de transsexualité en ce qui concerne le changement du sexe et du prénom sur l’état civil. Elle vise
les groupes de personnes qui s’écartent des normes de sexe/genre. Ainsi, une personne qui est
trans’ ou transgenre est définie comme une personne dont le sexe assigné à la naissance diffère de
l’auto-perception, de l’auto-détermination, de l’identité de genre et/ou de l’expression de genre.
On constate auprès de ces personnes un besoin de s’identifier physiquement au genre opposé à
celui de la naissance. Cette dualité interne cause un problème d’identité énorme qui a des
répercussions sur le fonctionnement individuel et social. S’y ajoute que les personnes en cause
continuent à faire l’objet de discriminations de la part de leur entourage et de la société. Cette
constellation peut entraîner des drames psychosociaux, engendrant une grande souffrance menant
parfois jusqu’au suicide. Face à cette problématique qui touche les cinq volets juridique,
psychologique, médical, de la sécurité sociale et de l’égalité des chances, l’adaptation du sexe et
du prénom dans les actes de l’état civil par le biais d’une procédure rapide, transparente et facile
d’accès constitue une réaction logique, un premier pas vers le respect du droit à
l’autodétermination des concernés.
Situation actuelle au Luxembourg
A l’heure actuelle, la rectification de l’acte de l’état civil au Luxembourg pour les personnes
souhaitant changer leur sexe et, de manière accessoire, leur prénom, suit une procédure judiciaire.
L’article 99 du Code civil1
prévoit la compétence du tribunal, l’article 20 du Nouveau Code de
procédure civile2
prévoit le tribunal d’arrondissement comme juridiction de droit commun.
Par contre, rien n’est prévu dans le Code civil en ce qui concerne les conditions et les critères à
prendre en compte par le juge pour statuer sur la rectification de l’acte de l’état civil. La
jurisprudence a donc fait œuvre créative.
Le transsexualisme se caractérise par la conviction profonde d’une personne de sexe
physiquement bien déterminé d’appartenir au sexe opposé, le composant psychologique étant en
1
« Lorsque la rectification de l'acte de l'état civil sera demandée, il y sera statué, sauf l'appel, par le tribunal
compétent, et sur les conclusions du procureur d'Etat. Les parties intéressées seront appelées, s'il y a lieu.
Le procureur d'Etat peut procéder à la rectification administrative des erreurs et omissions purement matérielles des
actes de l'état civil. A cet effet il donne directement des instructions utiles aux dépositaires des registres. »
2
« En matière civile et commerciale, le tribunal d'arrondissement est juge de droit commun et connaît de toutes les
affaires pour lesquelles compétence n'est pas attribuée expressément à une autre juridiction, en raison de la nature ou
du montant de la demande. »
3
totale contradiction avec les autres composants d’ordre physique ayant permis de désigner le sexe
à la naissance. Pour que ce transsexualisme puisse être considéré comme véritable, la
jurisprudence statue qu’il faut entre autres « que la mutation révélée chez l’individu résulte d’un
déterminisme échappant à sa libre volonté, si bien que ce dernier ne peut plus, personnellement et
socialement, assumer son sexe physiologique » et que « la demande du transsexuel vrai a pour
objet la constatation de cette discordance et sa prise en considération sur le plan juridique ». En
pratique, le juge requiert dès lors que le diagnostic de transsexualisme soit formellement posé par
des experts médicaux. Ce diagnostic doit porter sur la transformation physique, réalisée par des
traitements hormonaux et des interventions chirurgicales (mastectomie bilatérale, hystérectomie
totale), et sur la psychologie de la personne concernée, en général établi par un psychiatre. Si tous
ces éléments sont réunis, la jurisprudence statue qu’il s’agit d’un « cas de transsexualisme
véritable » et qu’il est fait droit à la demande.
Il s’agit d’une requête tendant à la rectification des mentions relatives au sexe et au prénom
inscrites dans l’acte de naissance. Le ministère d’avocat du demandeur tant que la prise de
position du Parquet sont obligatoires. L’affaire est fixée en Chambre du conseil qui, en général,
demande la comparution de l’intéressé en présence du Parquet et statue.
Concernant la demande d’inscription d’un prénom correspondant au sexe, il s’agit de l’accessoire
de la demande en rectification de l’inscription relative au sexe dans l’acte de naissance. Cette
demande n’est pas considérée comme une demande de changement de prénom au sens de la loi
du 11-21 Germinal an XI, mais comme une demande en rectification d’un acte d’état civil, au
sens de l’article 99 du Code civil, dans la mesure où le prénom inscrit dans l’acte de naissance est
à rectifier de même que la mention relative au sexe.
A noter que le gouvernement s’est engagé aux termes du programme gouvernemental de « se
pencher sur les questions relatives à l’intersexualité et la transsexualité » et a signé le 17 mai
2015 la déclaration IDAHO3
.4
Cette déclaration d’intention a pour but de mettre fin aux
discriminations et violences dont sont victimes des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles,
transgenres et intersexe (LGBTI). En signant, le Luxembourg s’engage notamment à assurer que
des mesures soient adoptées et mises en œuvre pour combattre cette discrimination basée sur
l’orientation sexuelle ou l’identité de genre : « Tous les êtres humains sont nés libres et égaux en
matière de dignité et de droits. Tous les êtres humains ont le droit d’exercer pleinement tous les
droits de l’Homme, indépendamment de leur orientation sexuelle et/ou de leur identité de genre »
(extrait de la déclaration).
3
International Day against Homophobia and Transphobia / Journée internationale contre l’homophobie et la
transphobie.
4
Réponses du Ministre de la Justice aux questions parlementaires n° 423 du 24 juillet 2014 et n° 1143 du 19 mai
2015.
4
En outre, le Plan National de Prévention du Suicide Luxembourg 2015 – 20195
identifie les
personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexe (LGBTI) comme groupe étant à
haut risque pour lequel il s’agit de réduire l’incidence du suicide et des comportements
suicidaires.
D’ailleurs, il faut noter qu’en matière d’asile, la loi du 19 juin 20136
a introduit une nouvelle
notion. Lors de l’évaluation des motifs de la persécution, il est pris en considération le groupe
social et notamment « [l]es aspects liés au genre, y compris l’identité de genre, aux fins de la
reconnaissance de l’appartenance à un certain groupe social ou de l’identification d’une
caractéristique d’un tel groupe. »7
Cette loi transpose en droit national une directive de 20118
qui
fait état de la nécessité d’adopter une nouvelle définition commune du motif de persécution que
constitue « l’appartenance à un certain groupe social ». En effet, alors qu’une directive de 20049
précisait que les « aspects liés à l’égalité entre les hommes et les femmes pourraient être pris en
considération, sans pour autant constituer en soi une présomption d’applicabilité du présent
article », le nouveau libellé signale qu’il « convient de prendre dûment en considération les
aspects liés au genre, y compris l’identité de genre, aux fins de la reconnaissance de
l’appartenance à un certain groupe social ou de l’identification d’une caractéristique d’un tel
groupe ». Cette modification permettra d’assurer une meilleure protection aux victimes de
mutilations génitales, de stérilisations forcées ou d’avortements forcés.
Finalement, il est renvoyé à l’avis du Centre pour l’égalité de traitement du 21 avril 2015 dans le
cadre du projet de loi n° 679210
, duquel il résulte que parler d’un « changement de sexe » serait
5
http://www.sante.public.lu/fr/politique-sante/plans-action/plan-suicide/index.html
6
Loi du 19 juin 2013 portant modification de : 1. la loi modifiée du 5 mai 2006 relative au droit d’asile et à des
formes complémentaires de protection ; 2. la loi modifiée du 29 août 2008 sur la libre circulation des personnes et
l’immigration (ci-après : loi du 19 juin 2013).
7
Article 1er
, point 10° de la loi du 19 juin 2013.
8
Directive 2011/95/UE du Parlement européen et du Conseil du 13 décembre 2011 concernant les normes relatives
aux conditions que doivent remplir les ressortissants des pays tiers ou les apatrides pour pouvoir bénéficier d’une
protection internationale, à un statut uniforme pour les réfugiés ou les personnes pouvant bénéficier de la protection
subsidiaire, et au contenu de cette protection.
9
Directive 2004/83/CE du Conseil du 29 avril 2004 concernant les normes minimales relatives aux conditions que
doivent remplir les ressortissants des pays tiers ou les apatrides pour pouvoir prétendre au statut de réfugié ou les
personnes qui, pour d'autres raisons, ont besoin d'une protection internationale, et relatives au contenu de ces statuts.
10
Projet de loi n° 6792 portant modification : 1. des articles L. 126-1, L. 251-1 et L. 426-14 du Code du travail ; 2.
de l'article 9 de la loi modifiée du 28 novembre 2006 portant 1. transposition de la directive 2000/43/CE du Conseil
du 29 juin 2000 relative à la mise en œuvre du principe de l'égalité de traitement entre les personnes sans distinction
de race ou d'origine ethnique; 2. transposition de la directive 2000/78/CE du Conseil du 27 novembre 2000 portant
création d'un cadre général en faveur de l'égalité de traitement en matière d'emploi et de travail; 3. modification du
Code du travail et portant introduction dans le Livre II d'un nouveau titre V relatif à l'égalité de traitement en matière
d'emploi et de travail; 4. modification des articles 454 et 455 du Code pénal; 5. modification de la loi du 12
septembre 2003 relative aux personnes handicapées; 3. de l'article 1er de la loi du 13 mai 2008 relative à l'égalité de
5
une notion trop restrictive, parce qu’elle ne couvre pas tous les problèmes liés au sexe d’une
personne. Ainsi, la protection des personnes transgenres ne voulant pas forcément procéder à un
changement de sexe ne serait pas suffisamment assurée par cette terminologie. Par contre,
l’identité de genre et l’expression de genre seraient des notions beaucoup plus englobantes qui
auraient l’avantage d’être applicables à tout le monde, même aux personnes non-transgenres. Il
est relevé que le réseau européen des organismes de promotion de l’égalité EQUINET, afin
d’atteindre une protection uniforme en Europe à travers la transposition de la législation
européenne en droit national, constate depuis un certain temps qu’ « il a été clairement établi
qu’une référence explicite aux personnes trans’ et intersexuelles dans la législation en matière
d’égalité de traitement était particulièrement utile au travail des organismes de lutte contre les
discriminations. Cette mention permettrait en effet de reconnaître la spécificité des
discriminations dont elles font l’objet en raison de leur identité. Les initiatives qui concernent
directement les personnes trans’ et intersexuelles pourraient être transposées au niveau européen.
Le débat sur la question des personnes trans’ et intersexuelles prendrait ainsi de la hauteur
puisque leur identité serait pleinement prise en considération. Quant aux organismes de lutte
contre les discriminations, ils pourraient de cette façon poursuivre leurs activités dans un contexte
où ces thématiques bénéficieraient d’une plus grande visibilité. » Par ailleurs, le Centre pour
l’égalité de traitement précise encore que plusieurs États membres de l’Union européenne font
déjà à l’état actuel expressément référence aux personnes transgenres dans leur législation
nationale.11
Situation actuelle en Europe
Plusieurs organisations internationales se sont saisies des questions relatives à la transsexualité,
telles que le Conseil de l’Europe, l’Union européenne et les Nations Unies. Par ailleurs, la Cour
européenne des droits de l’homme de Strasbourg a déjà rendu plusieurs arrêts ayant trait à la
transsexualité.
Sur un plan européen, depuis 1989, les États membres de l’Union sont invités à prendre des
initiatives législatives visant à arrêter des dispositions reconnaissant aux transsexuels le droit de
changer de sexe en leur garantissant notamment la reconnaissance juridique. Le Parlement
européen, dans sa résolution du 12 mars 2015 concernant le rapport annuel 2013 sur les droits de
l’homme et la démocratie dans le monde et la politique de l’Union européenne en la matière,
traitement entre hommes et femmes; 4. de l'article 1ter de la loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des
fonctionnaires de l'Etat; 5. de l'article 1ter de la loi modifiée du 24 décembre 1985 fixant le statut général des
fonctionnaires communaux; 6. de l'article 454 du Code pénal.
11
A titre d’exemple : En Malte, le parlement a voté le 1er
avril 2015 la loi « GIGESC » (Gender Identity, Gender
Expression and Sex Characteristics Act), visant à protéger les droits des personnes transgenres, intersexes et fluides
et qui permet le droit à l’autodétermination de son identité. Dès lors, toute personne citoyenne de Malte a droit à : –
la reconnaissance de son identité de genre ; – le développement libre de sa personne selon son identité de genre ; –
être traitée en accord avec son identité de genre et, en particulier, être identifiée de cette façon dans les documents
établissant son identité ; – l’intégrité corporelle et l’autonomie physique.
6
« 163. demande à la Commission et à l’OMS de retirer les troubles de l’identité de genre de la
liste des troubles mentaux et du comportement; demande à la Commission d’intensifier ses
efforts en vue de mettre fin à la pathologisation des identités « trans » ; encourage les États à
mettre en place des procédures de reconnaissance du genre rapides, accessibles et transparentes
qui respectent le droit à l’autodétermination ;
164. se félicite du soutien politique croissant visant à interdire l’exigence de stérilisation pour la
reconnaissance juridique du genre, comme l’a exprimé le rapporteur spécial de l’ONU sur la
torture, et estime que cette exigence devrait être traitée et poursuivie comme une violation du
droit à l’intégrité physique et une atteinte à la santé et aux droits sexuels et génésiques ».
Dans sa résolution 1728 (2010), « Discrimination sur la base de l’orientation sexuelle et de
l’identité de genre », l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a appelé les Etats
membres à « traiter la discrimination et les violations des droits de l’homme visant les personnes
transgenres et, en particulier, à garantir dans la législation et la pratique les droits de ces
personnes […] à des documents officiels reflétant l’identité de genre choisie, sans obligation
préalable de subir une stérilisation ou d’autres procédures médicales comme une opération de
conversion sexuelle ou une thérapie hormonale » (point 16.11.2).
Le 22 avril 2015, cette même Assemblée a adopté une résolution pour préciser ses
recommandations concernant les personnes transsexuelles et en invitant les Etats, dans la
résolution 2048 (2015) :
« 6.2 en ce qui concerne la reconnaissance juridique du genre :
6.2.1 à instaurer des procédures rapides, transparentes et accessibles, fondées sur
l’autodétermination, qui permettent aux personnes transgenres de changer de nom et de sexe sur
les certificats de naissance, les cartes d’identité, les passeports, les diplômes et autres documents
similaires; à mettre ces procédures à la disposition de toutes les personnes qui souhaitent les
utiliser, indépendamment de l’âge, de l’état de santé, de la situation financière ou d’une
incarcération présente ou passée ;
6.2.2 à abolir, en matière de reconnaissance d’identité de genre, l’obligation légale de stérilisation
et de soumission à d’autres traitements médicaux, y compris le diagnostic de troubles mentaux,
dans les lois encadrant la procédure de changement de nom et de genre ; »
Il est important de cesser de considérer les personnes dérogeant à la conception traditionnelle et
stéréotypée de la dichotomie des sexes comme ayant une pathologie. Il s’agit d’une question
d’éthique et de droits fondamentaux.
A relever qu’une lettre ouverte adressée aux membres de la Chambre des députés du Grand-
Duché de Luxembourg en date du 4 mai 2015 de la part de l’a.s.b.l. Intersex&Transgender
7
Luxembourg lance un appel à soutenir la mise en œuvre au Luxembourg des recommandations
européennes précitées.12
Le 10 mars 2015, la Cour européenne des droits de l’homme a rendu un important arrêt13
sur la
conformité à l’article 8 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés
fondamentales14
, d’une disposition législative subordonnant le processus de conformation sexuée
d’une personne transsexuelle, à l’incapacité de procréer. Bien que portant sur les conditions de la
conformation physique du sexe, cette décision est riche d’enseignements quant aux conditions du
changement de sexe à l’état civil. Elle implique à court terme, dans certaines conditions,
l’abandon de l’exigence d’une stérilisation définitive pour changer de sexe, tant médicalement
que juridiquement. À moyen terme, elle pourrait dessiner la voie d’une disparition des caractères
judiciarisés et médicalisés des procédures de changement du sexe.
Dans un arrêt du 20 juillet 201515
, la Cour de cassation italienne a jugé qu’en matière de
changement de sexe, les officiers de l’état civil sont contraints d’acter les rectifications de l’état
civil de la personne autorisée à changer son sexe. Il n’est dès lors pas nécessaire de se soumettre à
une intervention chirurgicale qui modifie les caractères sexuels primaires c’est-à-dire les organes
génitaux et reproductifs pour obtenir la rectification de sexe à l’état civil.
Le droit à l’auto-détermination et le droit à la vie privée impliquent la reconnaissance de
l’identité de genre par la loi, indépendamment des conditions posées dans le domaine médical. La
décision de procéder à des modifications corporelles doit relever du libre choix de chaque
personne. C’est pourquoi les recommandations européennes précitées impliquent une
modification des conditions de rectification du sexe et du prénom à l’état civil.
Objectifs de cette proposition de loi
La présente proposition de loi tente de combler les lacunes existantes en déterminant les
conditions sur lesquelles le juge compétent doit se baser lors d’une demande en rectification des
mentions relative au sexe et au prénom. L’action est toujours introduite devant le tribunal
d’arrondissement territorialement compétent du demandeur et le ministère d’avocat est toujours
exigé.
12
http://itgl.lu/legal/lettre-ouverte-a-la-chambre-des-deputes/
13
CEDH, 10 mars 2015, n° 14793/08, Y.Y. c. Turquie.
14
« Droit au respect de la vie privée et familiale
1. Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de sa correspondance.
2. Il ne peut y avoir ingérence d'une autorité publique dans l'exercice de ce droit que pour autant que cette ingérence
est prévue par la loi et qu'elle constitue une mesure qui, dans une société démocratique, est nécessaire à la sécurité
nationale, à la sûreté publique, au bien-être économique du pays, à la défense de l'ordre et à la prévention des
infractions pénales, à la protection de la santé ou de la morale, ou à la protection des droits et libertés d'autrui. »
15
Corte di cassazione, Sezione I civile, Sentenza 20 luglio 2015, n. 15138.
8
La proposition de loi poursuit donc un double objectif :
 préciser les conditions pour le changement du sexe et accessoirement du prénom sur l’état
civil ;
 abolir les interventions physiques et psychologiques forcées en vue d’une telle modification
et donc aller vers une dépathologisation de la problématique.
La proposition de loi va dans le sens du droit européen et international en consacrant une
véritable reconnaissance juridique à la personne transsexuelle.
*
TEXTE DE LA PROPOSITION DE LOI
Article unique. – Il est ajouté un article 99-1 au Code civil libellé comme suit :
« Il ne peut être exigé comme préalable à la rectification de l’acte de l’état civil une intervention
chirurgicale de réassignation génitale totale ou partielle, des thérapies hormonales ou un
quelconque traitement psychiatrique, psychologique ou médical.
Le demandeur en rectification doit avoir consulté un médecin, qui doit l’informer des
conséquences de la rectification de l’acte de l’état civil, qui doit aviser par écrit la demande de
rectification et qui atteste la tenue préalable de cette consultation d’information. Cette attestation
ainsi qu’un extrait de l’acte de naissance sont à joindre à la demande de rectification.
Le demandeur en rectification de l’acte de l’état civil doit confirmer par écrit :
a) être déterminé à faire procéder à une rectification des mentions relatives au sexe et,
accessoirement, au prénom ;
b) consentir à la rectification prévue après avoir obtenu de la part du médecin les
informations mentionnées.
Le mineur non émancipé ne peut demander la rectification de l’acte de l’état civil sans le
consentement soit des parents, soit du représentant légal. »
9
*
COMMENTAIRE DE L’ARTICLE UNIQUE
Le paragraphe (1) vise à abolir les conditions actuelles établies par la jurisprudence.
Le paragraphe (2) propose d’ajouter une consultation d’information pour le demandeur auprès du
médecin de son choix. Ce médecin doit l’informer des conséquences éventuelles, aviser par écrit
la demande de rectification de l’acte de l’état civil et attester la tenue de cette consultation. Il ne
s’agit pas d’un traitement et il n’est pas demandé au médecin de donner son autorisation, mais
uniquement à informer le patient.
Le paragraphe (3) définit le contenu du document de la demande de rectification.
Le paragraphe (4) vise l’hypothèse où le demandeur en rectification est un mineur non émancipé.
Il est proposé d’ajouter l’obligation du consentement soit des parents, soit du représentant légal.
En règle générale, l’autorisation conjointe des deux parents est requise sauf si l’autorité parentale
ne peut être exercée que par un parent.
*
FICHE FINANCIÈRE
Les mesures édictées par la proposition de loi n’engendrent aucune dépense supplémentaire pour
le budget de l’Etat et peuvent engendrer une réduction des coûts au niveau de la sécurité sociale.
La proposition de loi contribue à une simplification administrative et ses dispositions réduisent la
discrimination de certains groupes de citoyens.

Contenu connexe

Tendances

Loi sur l’enlèvement, la Séquestration et la Prise d’Otages de Personnes en H...
Loi sur l’enlèvement, la Séquestration et la Prise d’Otages de Personnes en H...Loi sur l’enlèvement, la Séquestration et la Prise d’Otages de Personnes en H...
Loi sur l’enlèvement, la Séquestration et la Prise d’Otages de Personnes en H...Stanleylucas
 
Articulo jurídico 3
Articulo jurídico 3Articulo jurídico 3
Articulo jurídico 3franknm7
 
Urgence sanitaire : projet de loi voté au Sénat
Urgence sanitaire : projet de loi voté au SénatUrgence sanitaire : projet de loi voté au Sénat
Urgence sanitaire : projet de loi voté au SénatLéo Guittet
 
Droit penal
Droit penalDroit penal
Droit penalhassbi
 
Droit penal des_affaires
Droit penal des_affairesDroit penal des_affaires
Droit penal des_affairesESCCHAMBERY2013
 
Le Nouveau Constitutionnalisme: Une Nouvelle Forme de Processus Constituant
Le Nouveau Constitutionnalisme: Une Nouvelle Forme de Processus ConstituantLe Nouveau Constitutionnalisme: Une Nouvelle Forme de Processus Constituant
Le Nouveau Constitutionnalisme: Une Nouvelle Forme de Processus ConstituantJamaity
 
Procès Katumbi : 50 parlementaires s'adressent au président Kabila
Procès Katumbi : 50 parlementaires s'adressent au président KabilaProcès Katumbi : 50 parlementaires s'adressent au président Kabila
Procès Katumbi : 50 parlementaires s'adressent au président KabilaTrésor Kibangula
 
Loi 13.08.2011 salduz
Loi 13.08.2011   salduzLoi 13.08.2011   salduz
Loi 13.08.2011 salduzJLMB
 
Rapport upr-lgbtqi-tunisie
Rapport upr-lgbtqi-tunisieRapport upr-lgbtqi-tunisie
Rapport upr-lgbtqi-tunisieEmilien Miner
 
Projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe
Projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexeProjet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe
Projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexeLeSoir.be
 

Tendances (10)

Loi sur l’enlèvement, la Séquestration et la Prise d’Otages de Personnes en H...
Loi sur l’enlèvement, la Séquestration et la Prise d’Otages de Personnes en H...Loi sur l’enlèvement, la Séquestration et la Prise d’Otages de Personnes en H...
Loi sur l’enlèvement, la Séquestration et la Prise d’Otages de Personnes en H...
 
Articulo jurídico 3
Articulo jurídico 3Articulo jurídico 3
Articulo jurídico 3
 
Urgence sanitaire : projet de loi voté au Sénat
Urgence sanitaire : projet de loi voté au SénatUrgence sanitaire : projet de loi voté au Sénat
Urgence sanitaire : projet de loi voté au Sénat
 
Droit penal
Droit penalDroit penal
Droit penal
 
Droit penal des_affaires
Droit penal des_affairesDroit penal des_affaires
Droit penal des_affaires
 
Le Nouveau Constitutionnalisme: Une Nouvelle Forme de Processus Constituant
Le Nouveau Constitutionnalisme: Une Nouvelle Forme de Processus ConstituantLe Nouveau Constitutionnalisme: Une Nouvelle Forme de Processus Constituant
Le Nouveau Constitutionnalisme: Une Nouvelle Forme de Processus Constituant
 
Procès Katumbi : 50 parlementaires s'adressent au président Kabila
Procès Katumbi : 50 parlementaires s'adressent au président KabilaProcès Katumbi : 50 parlementaires s'adressent au président Kabila
Procès Katumbi : 50 parlementaires s'adressent au président Kabila
 
Loi 13.08.2011 salduz
Loi 13.08.2011   salduzLoi 13.08.2011   salduz
Loi 13.08.2011 salduz
 
Rapport upr-lgbtqi-tunisie
Rapport upr-lgbtqi-tunisieRapport upr-lgbtqi-tunisie
Rapport upr-lgbtqi-tunisie
 
Projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe
Projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexeProjet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe
Projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe
 

En vedette

2016 08-06-привычка-быть-на-связи-4share
2016 08-06-привычка-быть-на-связи-4share2016 08-06-привычка-быть-на-связи-4share
2016 08-06-привычка-быть-на-связи-4shareAndrey Sidelnikov
 
Pharmacies and Plan B
Pharmacies and Plan BPharmacies and Plan B
Pharmacies and Plan Bdchanelj
 
European Commision Vat gap2013
European Commision Vat gap2013European Commision Vat gap2013
European Commision Vat gap2013Luxemburger Wort
 
Presentacion vacations
Presentacion vacationsPresentacion vacations
Presentacion vacationsvictorEHL
 
Bettels Rede zur Lage der Nation
Bettels Rede zur Lage der NationBettels Rede zur Lage der Nation
Bettels Rede zur Lage der NationLuxemburger Wort
 
Polit monitor lëtzebuerg rtl luxemburger wort hierscht 2012 käpp & t1-t6 v...
Polit monitor lëtzebuerg   rtl  luxemburger wort hierscht 2012 käpp & t1-t6 v...Polit monitor lëtzebuerg   rtl  luxemburger wort hierscht 2012 käpp & t1-t6 v...
Polit monitor lëtzebuerg rtl luxemburger wort hierscht 2012 käpp & t1-t6 v...Luxemburger Wort
 
Fleegestatioun 2014 version4
Fleegestatioun 2014 version4Fleegestatioun 2014 version4
Fleegestatioun 2014 version4Luxemburger Wort
 
Atividade3joycecamiladasilva
Atividade3joycecamiladasilvaAtividade3joycecamiladasilva
Atividade3joycecamiladasilvaJoyce Camila
 

En vedette (20)

Plan B
Plan B Plan B
Plan B
 
Wolter pressefinalpdf
Wolter pressefinalpdfWolter pressefinalpdf
Wolter pressefinalpdf
 
2016 08-06-привычка-быть-на-связи-4share
2016 08-06-привычка-быть-на-связи-4share2016 08-06-привычка-быть-на-связи-4share
2016 08-06-привычка-быть-на-связи-4share
 
Pharmacies and Plan B
Pharmacies and Plan BPharmacies and Plan B
Pharmacies and Plan B
 
Pressefreiheit
PressefreiheitPressefreiheit
Pressefreiheit
 
Plan bpp
Plan bppPlan bpp
Plan bpp
 
European Commision Vat gap2013
European Commision Vat gap2013European Commision Vat gap2013
European Commision Vat gap2013
 
Tecnologia
TecnologiaTecnologia
Tecnologia
 
Presentacion vacations
Presentacion vacationsPresentacion vacations
Presentacion vacations
 
Bettels Rede zur Lage der Nation
Bettels Rede zur Lage der NationBettels Rede zur Lage der Nation
Bettels Rede zur Lage der Nation
 
Fragebogen
FragebogenFragebogen
Fragebogen
 
Campaña Dulces Creaciones
Campaña Dulces CreacionesCampaña Dulces Creaciones
Campaña Dulces Creaciones
 
Bilogia forense
Bilogia forenseBilogia forense
Bilogia forense
 
Projek 3 media
Projek 3 mediaProjek 3 media
Projek 3 media
 
Polit monitor lëtzebuerg rtl luxemburger wort hierscht 2012 käpp & t1-t6 v...
Polit monitor lëtzebuerg   rtl  luxemburger wort hierscht 2012 käpp & t1-t6 v...Polit monitor lëtzebuerg   rtl  luxemburger wort hierscht 2012 käpp & t1-t6 v...
Polit monitor lëtzebuerg rtl luxemburger wort hierscht 2012 käpp & t1-t6 v...
 
Fleegestatioun 2014 version4
Fleegestatioun 2014 version4Fleegestatioun 2014 version4
Fleegestatioun 2014 version4
 
Media pdf
Media pdfMedia pdf
Media pdf
 
Teori atom1
Teori atom1Teori atom1
Teori atom1
 
My interests
My interestsMy interests
My interests
 
Atividade3joycecamiladasilva
Atividade3joycecamiladasilvaAtividade3joycecamiladasilva
Atividade3joycecamiladasilva
 

Similaire à Gesetzesvorschlag Transgender CSV Chamber

Proposition de loi état civil des personnes trans'
Proposition de loi état civil des personnes trans'Proposition de loi état civil des personnes trans'
Proposition de loi état civil des personnes trans'Limprevu
 
COURS TERMINOLOGIE JURIDIQUE D.F S2 2015-2016 envoyé aux étudiants 2017.pptx
COURS TERMINOLOGIE JURIDIQUE D.F S2 2015-2016 envoyé aux étudiants 2017.pptxCOURS TERMINOLOGIE JURIDIQUE D.F S2 2015-2016 envoyé aux étudiants 2017.pptx
COURS TERMINOLOGIE JURIDIQUE D.F S2 2015-2016 envoyé aux étudiants 2017.pptxAbdel717751
 
Analyse du projetANALYSE DU PROJET DE CONSTITUTION TUNISIENNE
Analyse du projetANALYSE DU PROJET DE CONSTITUTION TUNISIENNEAnalyse du projetANALYSE DU PROJET DE CONSTITUTION TUNISIENNE
Analyse du projetANALYSE DU PROJET DE CONSTITUTION TUNISIENNEJamaity
 
Ntroduction générale au droit
Ntroduction générale au droitNtroduction générale au droit
Ntroduction générale au droitAmadou Kanambaye
 
Statut juridique de la femme
Statut juridique de la femmeStatut juridique de la femme
Statut juridique de la femmeazeddine77
 
Droit_des_contrats_doroit des Contrata.ppt
Droit_des_contrats_doroit des Contrata.pptDroit_des_contrats_doroit des Contrata.ppt
Droit_des_contrats_doroit des Contrata.pptHathat10
 
Support de cours Droit ENCG.pdf
Support de cours Droit ENCG.pdfSupport de cours Droit ENCG.pdf
Support de cours Droit ENCG.pdfKARI186244
 
Le Renvoi relatif à la sécession du Québec à la lumière des approches de Hart...
Le Renvoi relatif à la sécession du Québec à la lumière des approches de Hart...Le Renvoi relatif à la sécession du Québec à la lumière des approches de Hart...
Le Renvoi relatif à la sécession du Québec à la lumière des approches de Hart...Chirine Haddad ?
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réseau Pro Santé
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réseau Pro Santé
 
LES LOIS EN BIOETHIQUE et les principes juridiques.ppt
LES LOIS EN BIOETHIQUE et les principes juridiques.pptLES LOIS EN BIOETHIQUE et les principes juridiques.ppt
LES LOIS EN BIOETHIQUE et les principes juridiques.pptcedricsawadogo9
 
Définition du Droit.docx
Définition du Droit.docxDéfinition du Droit.docx
Définition du Droit.docxZaherSoufian
 
Etat des libertés individuelles 2018
Etat des libertés individuelles 2018Etat des libertés individuelles 2018
Etat des libertés individuelles 2018Jamaity
 
Introduction à la justice transitionnelle, cas de la Tunisie
Introduction à la justice transitionnelle, cas de la TunisieIntroduction à la justice transitionnelle, cas de la Tunisie
Introduction à la justice transitionnelle, cas de la TunisieHCDH Tunisie
 
Madagascar: Death Penalty Abolition Act / Loi n. 2014-035 portant abolition d...
Madagascar: Death Penalty Abolition Act / Loi n. 2014-035 portant abolition d...Madagascar: Death Penalty Abolition Act / Loi n. 2014-035 portant abolition d...
Madagascar: Death Penalty Abolition Act / Loi n. 2014-035 portant abolition d...Andry Rakotoniaina Andriatahiana
 
Les lois répressives de la tunisie recommandations relatives aux réformes
Les lois répressives de la tunisie   recommandations relatives aux réformesLes lois répressives de la tunisie   recommandations relatives aux réformes
Les lois répressives de la tunisie recommandations relatives aux réformesAbderraouf Hadef
 

Similaire à Gesetzesvorschlag Transgender CSV Chamber (20)

Proposition de loi état civil des personnes trans'
Proposition de loi état civil des personnes trans'Proposition de loi état civil des personnes trans'
Proposition de loi état civil des personnes trans'
 
COURS TERMINOLOGIE JURIDIQUE D.F S2 2015-2016 envoyé aux étudiants 2017.pptx
COURS TERMINOLOGIE JURIDIQUE D.F S2 2015-2016 envoyé aux étudiants 2017.pptxCOURS TERMINOLOGIE JURIDIQUE D.F S2 2015-2016 envoyé aux étudiants 2017.pptx
COURS TERMINOLOGIE JURIDIQUE D.F S2 2015-2016 envoyé aux étudiants 2017.pptx
 
Analyse du projetANALYSE DU PROJET DE CONSTITUTION TUNISIENNE
Analyse du projetANALYSE DU PROJET DE CONSTITUTION TUNISIENNEAnalyse du projetANALYSE DU PROJET DE CONSTITUTION TUNISIENNE
Analyse du projetANALYSE DU PROJET DE CONSTITUTION TUNISIENNE
 
Les droits de l'Homme
Les droits de l'HommeLes droits de l'Homme
Les droits de l'Homme
 
Ntroduction générale au droit
Ntroduction générale au droitNtroduction générale au droit
Ntroduction générale au droit
 
Statut juridique de la femme
Statut juridique de la femmeStatut juridique de la femme
Statut juridique de la femme
 
Droit_des_contrats_doroit des Contrata.ppt
Droit_des_contrats_doroit des Contrata.pptDroit_des_contrats_doroit des Contrata.ppt
Droit_des_contrats_doroit des Contrata.ppt
 
Support de cours Droit ENCG.pdf
Support de cours Droit ENCG.pdfSupport de cours Droit ENCG.pdf
Support de cours Droit ENCG.pdf
 
La Charte sociale et les synergies européennes : à propos de la protection de...
La Charte sociale et les synergies européennes : à propos de la protection de...La Charte sociale et les synergies européennes : à propos de la protection de...
La Charte sociale et les synergies européennes : à propos de la protection de...
 
Terminologie juridique
Terminologie juridiqueTerminologie juridique
Terminologie juridique
 
Le Renvoi relatif à la sécession du Québec à la lumière des approches de Hart...
Le Renvoi relatif à la sécession du Québec à la lumière des approches de Hart...Le Renvoi relatif à la sécession du Québec à la lumière des approches de Hart...
Le Renvoi relatif à la sécession du Québec à la lumière des approches de Hart...
 
Droit penal general
Droit penal generalDroit penal general
Droit penal general
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.
 
Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.Réforme des hospitalisations sans consentement.
Réforme des hospitalisations sans consentement.
 
LES LOIS EN BIOETHIQUE et les principes juridiques.ppt
LES LOIS EN BIOETHIQUE et les principes juridiques.pptLES LOIS EN BIOETHIQUE et les principes juridiques.ppt
LES LOIS EN BIOETHIQUE et les principes juridiques.ppt
 
Définition du Droit.docx
Définition du Droit.docxDéfinition du Droit.docx
Définition du Droit.docx
 
Etat des libertés individuelles 2018
Etat des libertés individuelles 2018Etat des libertés individuelles 2018
Etat des libertés individuelles 2018
 
Introduction à la justice transitionnelle, cas de la Tunisie
Introduction à la justice transitionnelle, cas de la TunisieIntroduction à la justice transitionnelle, cas de la Tunisie
Introduction à la justice transitionnelle, cas de la Tunisie
 
Madagascar: Death Penalty Abolition Act / Loi n. 2014-035 portant abolition d...
Madagascar: Death Penalty Abolition Act / Loi n. 2014-035 portant abolition d...Madagascar: Death Penalty Abolition Act / Loi n. 2014-035 portant abolition d...
Madagascar: Death Penalty Abolition Act / Loi n. 2014-035 portant abolition d...
 
Les lois répressives de la tunisie recommandations relatives aux réformes
Les lois répressives de la tunisie   recommandations relatives aux réformesLes lois répressives de la tunisie   recommandations relatives aux réformes
Les lois répressives de la tunisie recommandations relatives aux réformes
 

Plus de Luxemburger Wort

Convention collective de travail des salariés du secteur des assurances (2021...
Convention collective de travail des salariés du secteur des assurances (2021...Convention collective de travail des salariés du secteur des assurances (2021...
Convention collective de travail des salariés du secteur des assurances (2021...Luxemburger Wort
 
Convention collective de travail des salariés du secteur bancaire (2021-2023)
Convention collective de travail des salariés du secteur bancaire (2021-2023)Convention collective de travail des salariés du secteur bancaire (2021-2023)
Convention collective de travail des salariés du secteur bancaire (2021-2023)Luxemburger Wort
 
AccordDeCoalitionCSV-DP-2023.pdf
AccordDeCoalitionCSV-DP-2023.pdfAccordDeCoalitionCSV-DP-2023.pdf
AccordDeCoalitionCSV-DP-2023.pdfLuxemburger Wort
 
Alle Mitglieder der Arbeitsgruppen im Rahmen der Regierungsbildung
Alle Mitglieder der Arbeitsgruppen im Rahmen der RegierungsbildungAlle Mitglieder der Arbeitsgruppen im Rahmen der Regierungsbildung
Alle Mitglieder der Arbeitsgruppen im Rahmen der RegierungsbildungLuxemburger Wort
 
Rapport 2023 du GAFI sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financ...
Rapport 2023 du GAFI sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financ...Rapport 2023 du GAFI sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financ...
Rapport 2023 du GAFI sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financ...Luxemburger Wort
 
Programme de Fokus pour les élections législatives 2023
Programme de Fokus pour les élections législatives 2023Programme de Fokus pour les élections législatives 2023
Programme de Fokus pour les élections législatives 2023Luxemburger Wort
 
Paramètres sociaux valables au 1er septembre 2023
Paramètres sociaux valables au 1er septembre 2023Paramètres sociaux valables au 1er septembre 2023
Paramètres sociaux valables au 1er septembre 2023Luxemburger Wort
 
Programme électoral du CSV pour les législatives 2023
Programme électoral du CSV pour les législatives 2023Programme électoral du CSV pour les législatives 2023
Programme électoral du CSV pour les législatives 2023Luxemburger Wort
 
Programme électoral du parti déi Gréng pour les élections législatives de 2023
Programme électoral du parti déi Gréng pour les élections législatives de 2023Programme électoral du parti déi Gréng pour les élections législatives de 2023
Programme électoral du parti déi Gréng pour les élections législatives de 2023Luxemburger Wort
 
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-2-sections-din-a3.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-2-sections-din-a3.pdf2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-2-sections-din-a3.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-2-sections-din-a3.pdfLuxemburger Wort
 
2023-049-modle-bulletin-de-vote-proportionalpdf-610x426-maquette.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-proportionalpdf-610x426-maquette.pdf2023-049-modle-bulletin-de-vote-proportionalpdf-610x426-maquette.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-proportionalpdf-610x426-maquette.pdfLuxemburger Wort
 
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-simple-din-a4-maquette.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-simple-din-a4-maquette.pdf2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-simple-din-a4-maquette.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-simple-din-a4-maquette.pdfLuxemburger Wort
 
20230306_Accord_tripartite.docx
20230306_Accord_tripartite.docx20230306_Accord_tripartite.docx
20230306_Accord_tripartite.docxLuxemburger Wort
 
2022 09 26 Mediahuis Renouvellement CCT.pdf
2022 09 26 Mediahuis Renouvellement CCT.pdf2022 09 26 Mediahuis Renouvellement CCT.pdf
2022 09 26 Mediahuis Renouvellement CCT.pdfLuxemburger Wort
 
Leseprobe Irene Vallejo "Papyrus"
Leseprobe Irene Vallejo "Papyrus"Leseprobe Irene Vallejo "Papyrus"
Leseprobe Irene Vallejo "Papyrus"Luxemburger Wort
 
Prof. Dr. Anton Zeilinger im Interview mit dem Luxemburger Wort
Prof. Dr. Anton Zeilinger im Interview mit dem Luxemburger WortProf. Dr. Anton Zeilinger im Interview mit dem Luxemburger Wort
Prof. Dr. Anton Zeilinger im Interview mit dem Luxemburger WortLuxemburger Wort
 
Entwicklung der Niedrigwasserabflüsse
Entwicklung der NiedrigwasserabflüsseEntwicklung der Niedrigwasserabflüsse
Entwicklung der NiedrigwasserabflüsseLuxemburger Wort
 

Plus de Luxemburger Wort (20)

Convention collective de travail des salariés du secteur des assurances (2021...
Convention collective de travail des salariés du secteur des assurances (2021...Convention collective de travail des salariés du secteur des assurances (2021...
Convention collective de travail des salariés du secteur des assurances (2021...
 
Convention collective de travail des salariés du secteur bancaire (2021-2023)
Convention collective de travail des salariés du secteur bancaire (2021-2023)Convention collective de travail des salariés du secteur bancaire (2021-2023)
Convention collective de travail des salariés du secteur bancaire (2021-2023)
 
CharteChèquesCadeaux.pdf
CharteChèquesCadeaux.pdfCharteChèquesCadeaux.pdf
CharteChèquesCadeaux.pdf
 
AccordDeCoalitionCSV-DP-2023.pdf
AccordDeCoalitionCSV-DP-2023.pdfAccordDeCoalitionCSV-DP-2023.pdf
AccordDeCoalitionCSV-DP-2023.pdf
 
Alle Mitglieder der Arbeitsgruppen im Rahmen der Regierungsbildung
Alle Mitglieder der Arbeitsgruppen im Rahmen der RegierungsbildungAlle Mitglieder der Arbeitsgruppen im Rahmen der Regierungsbildung
Alle Mitglieder der Arbeitsgruppen im Rahmen der Regierungsbildung
 
Rapport 2023 du GAFI sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financ...
Rapport 2023 du GAFI sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financ...Rapport 2023 du GAFI sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financ...
Rapport 2023 du GAFI sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financ...
 
Programme de Fokus pour les élections législatives 2023
Programme de Fokus pour les élections législatives 2023Programme de Fokus pour les élections législatives 2023
Programme de Fokus pour les élections législatives 2023
 
Paramètres sociaux valables au 1er septembre 2023
Paramètres sociaux valables au 1er septembre 2023Paramètres sociaux valables au 1er septembre 2023
Paramètres sociaux valables au 1er septembre 2023
 
Programme électoral du CSV pour les législatives 2023
Programme électoral du CSV pour les législatives 2023Programme électoral du CSV pour les législatives 2023
Programme électoral du CSV pour les législatives 2023
 
Programme électoral du parti déi Gréng pour les élections législatives de 2023
Programme électoral du parti déi Gréng pour les élections législatives de 2023Programme électoral du parti déi Gréng pour les élections législatives de 2023
Programme électoral du parti déi Gréng pour les élections législatives de 2023
 
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-2-sections-din-a3.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-2-sections-din-a3.pdf2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-2-sections-din-a3.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-2-sections-din-a3.pdf
 
2023-049-modle-bulletin-de-vote-proportionalpdf-610x426-maquette.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-proportionalpdf-610x426-maquette.pdf2023-049-modle-bulletin-de-vote-proportionalpdf-610x426-maquette.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-proportionalpdf-610x426-maquette.pdf
 
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-simple-din-a4-maquette.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-simple-din-a4-maquette.pdf2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-simple-din-a4-maquette.pdf
2023-049-modle-bulletin-de-vote-majoritaire-simple-din-a4-maquette.pdf
 
20230306_Accord_tripartite.docx
20230306_Accord_tripartite.docx20230306_Accord_tripartite.docx
20230306_Accord_tripartite.docx
 
2022 09 26 Mediahuis Renouvellement CCT.pdf
2022 09 26 Mediahuis Renouvellement CCT.pdf2022 09 26 Mediahuis Renouvellement CCT.pdf
2022 09 26 Mediahuis Renouvellement CCT.pdf
 
Leseprobe Irene Vallejo "Papyrus"
Leseprobe Irene Vallejo "Papyrus"Leseprobe Irene Vallejo "Papyrus"
Leseprobe Irene Vallejo "Papyrus"
 
Prof. Dr. Anton Zeilinger im Interview mit dem Luxemburger Wort
Prof. Dr. Anton Zeilinger im Interview mit dem Luxemburger WortProf. Dr. Anton Zeilinger im Interview mit dem Luxemburger Wort
Prof. Dr. Anton Zeilinger im Interview mit dem Luxemburger Wort
 
Tripartite-Abkommen
Tripartite-AbkommenTripartite-Abkommen
Tripartite-Abkommen
 
Entwicklung der Niedrigwasserabflüsse
Entwicklung der NiedrigwasserabflüsseEntwicklung der Niedrigwasserabflüsse
Entwicklung der Niedrigwasserabflüsse
 
Plan de déviation_V2.pdf
Plan de déviation_V2.pdfPlan de déviation_V2.pdf
Plan de déviation_V2.pdf
 

Gesetzesvorschlag Transgender CSV Chamber

  • 1. 1 N° XXXX CHAMBRE DES DEPUTES Session ordinaire 2015-2016 PROPOSITION DE LOI relative à la transsexualité et modifiant le Code civil. * * * Dépôt : Mme. Sylvie Andrich-Duval et Mme. Françoise Hetto-Gaasch (23.02.2016) SOMMAIRE : page 1) Exposé des motifs ............................................................... 2 2) Texte de la proposition de loi ............................................... 8 3) Commentaire de l’article unique ........................................... 9 4) Fiche financière ………………….......................................... 9
  • 2. 2 * EXPOSE DES MOTIFS La présente proposition de loi vise à doter le Luxembourg d’un cadre légal approprié en matière de transsexualité en ce qui concerne le changement du sexe et du prénom sur l’état civil. Elle vise les groupes de personnes qui s’écartent des normes de sexe/genre. Ainsi, une personne qui est trans’ ou transgenre est définie comme une personne dont le sexe assigné à la naissance diffère de l’auto-perception, de l’auto-détermination, de l’identité de genre et/ou de l’expression de genre. On constate auprès de ces personnes un besoin de s’identifier physiquement au genre opposé à celui de la naissance. Cette dualité interne cause un problème d’identité énorme qui a des répercussions sur le fonctionnement individuel et social. S’y ajoute que les personnes en cause continuent à faire l’objet de discriminations de la part de leur entourage et de la société. Cette constellation peut entraîner des drames psychosociaux, engendrant une grande souffrance menant parfois jusqu’au suicide. Face à cette problématique qui touche les cinq volets juridique, psychologique, médical, de la sécurité sociale et de l’égalité des chances, l’adaptation du sexe et du prénom dans les actes de l’état civil par le biais d’une procédure rapide, transparente et facile d’accès constitue une réaction logique, un premier pas vers le respect du droit à l’autodétermination des concernés. Situation actuelle au Luxembourg A l’heure actuelle, la rectification de l’acte de l’état civil au Luxembourg pour les personnes souhaitant changer leur sexe et, de manière accessoire, leur prénom, suit une procédure judiciaire. L’article 99 du Code civil1 prévoit la compétence du tribunal, l’article 20 du Nouveau Code de procédure civile2 prévoit le tribunal d’arrondissement comme juridiction de droit commun. Par contre, rien n’est prévu dans le Code civil en ce qui concerne les conditions et les critères à prendre en compte par le juge pour statuer sur la rectification de l’acte de l’état civil. La jurisprudence a donc fait œuvre créative. Le transsexualisme se caractérise par la conviction profonde d’une personne de sexe physiquement bien déterminé d’appartenir au sexe opposé, le composant psychologique étant en 1 « Lorsque la rectification de l'acte de l'état civil sera demandée, il y sera statué, sauf l'appel, par le tribunal compétent, et sur les conclusions du procureur d'Etat. Les parties intéressées seront appelées, s'il y a lieu. Le procureur d'Etat peut procéder à la rectification administrative des erreurs et omissions purement matérielles des actes de l'état civil. A cet effet il donne directement des instructions utiles aux dépositaires des registres. » 2 « En matière civile et commerciale, le tribunal d'arrondissement est juge de droit commun et connaît de toutes les affaires pour lesquelles compétence n'est pas attribuée expressément à une autre juridiction, en raison de la nature ou du montant de la demande. »
  • 3. 3 totale contradiction avec les autres composants d’ordre physique ayant permis de désigner le sexe à la naissance. Pour que ce transsexualisme puisse être considéré comme véritable, la jurisprudence statue qu’il faut entre autres « que la mutation révélée chez l’individu résulte d’un déterminisme échappant à sa libre volonté, si bien que ce dernier ne peut plus, personnellement et socialement, assumer son sexe physiologique » et que « la demande du transsexuel vrai a pour objet la constatation de cette discordance et sa prise en considération sur le plan juridique ». En pratique, le juge requiert dès lors que le diagnostic de transsexualisme soit formellement posé par des experts médicaux. Ce diagnostic doit porter sur la transformation physique, réalisée par des traitements hormonaux et des interventions chirurgicales (mastectomie bilatérale, hystérectomie totale), et sur la psychologie de la personne concernée, en général établi par un psychiatre. Si tous ces éléments sont réunis, la jurisprudence statue qu’il s’agit d’un « cas de transsexualisme véritable » et qu’il est fait droit à la demande. Il s’agit d’une requête tendant à la rectification des mentions relatives au sexe et au prénom inscrites dans l’acte de naissance. Le ministère d’avocat du demandeur tant que la prise de position du Parquet sont obligatoires. L’affaire est fixée en Chambre du conseil qui, en général, demande la comparution de l’intéressé en présence du Parquet et statue. Concernant la demande d’inscription d’un prénom correspondant au sexe, il s’agit de l’accessoire de la demande en rectification de l’inscription relative au sexe dans l’acte de naissance. Cette demande n’est pas considérée comme une demande de changement de prénom au sens de la loi du 11-21 Germinal an XI, mais comme une demande en rectification d’un acte d’état civil, au sens de l’article 99 du Code civil, dans la mesure où le prénom inscrit dans l’acte de naissance est à rectifier de même que la mention relative au sexe. A noter que le gouvernement s’est engagé aux termes du programme gouvernemental de « se pencher sur les questions relatives à l’intersexualité et la transsexualité » et a signé le 17 mai 2015 la déclaration IDAHO3 .4 Cette déclaration d’intention a pour but de mettre fin aux discriminations et violences dont sont victimes des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexe (LGBTI). En signant, le Luxembourg s’engage notamment à assurer que des mesures soient adoptées et mises en œuvre pour combattre cette discrimination basée sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre : « Tous les êtres humains sont nés libres et égaux en matière de dignité et de droits. Tous les êtres humains ont le droit d’exercer pleinement tous les droits de l’Homme, indépendamment de leur orientation sexuelle et/ou de leur identité de genre » (extrait de la déclaration). 3 International Day against Homophobia and Transphobia / Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. 4 Réponses du Ministre de la Justice aux questions parlementaires n° 423 du 24 juillet 2014 et n° 1143 du 19 mai 2015.
  • 4. 4 En outre, le Plan National de Prévention du Suicide Luxembourg 2015 – 20195 identifie les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexe (LGBTI) comme groupe étant à haut risque pour lequel il s’agit de réduire l’incidence du suicide et des comportements suicidaires. D’ailleurs, il faut noter qu’en matière d’asile, la loi du 19 juin 20136 a introduit une nouvelle notion. Lors de l’évaluation des motifs de la persécution, il est pris en considération le groupe social et notamment « [l]es aspects liés au genre, y compris l’identité de genre, aux fins de la reconnaissance de l’appartenance à un certain groupe social ou de l’identification d’une caractéristique d’un tel groupe. »7 Cette loi transpose en droit national une directive de 20118 qui fait état de la nécessité d’adopter une nouvelle définition commune du motif de persécution que constitue « l’appartenance à un certain groupe social ». En effet, alors qu’une directive de 20049 précisait que les « aspects liés à l’égalité entre les hommes et les femmes pourraient être pris en considération, sans pour autant constituer en soi une présomption d’applicabilité du présent article », le nouveau libellé signale qu’il « convient de prendre dûment en considération les aspects liés au genre, y compris l’identité de genre, aux fins de la reconnaissance de l’appartenance à un certain groupe social ou de l’identification d’une caractéristique d’un tel groupe ». Cette modification permettra d’assurer une meilleure protection aux victimes de mutilations génitales, de stérilisations forcées ou d’avortements forcés. Finalement, il est renvoyé à l’avis du Centre pour l’égalité de traitement du 21 avril 2015 dans le cadre du projet de loi n° 679210 , duquel il résulte que parler d’un « changement de sexe » serait 5 http://www.sante.public.lu/fr/politique-sante/plans-action/plan-suicide/index.html 6 Loi du 19 juin 2013 portant modification de : 1. la loi modifiée du 5 mai 2006 relative au droit d’asile et à des formes complémentaires de protection ; 2. la loi modifiée du 29 août 2008 sur la libre circulation des personnes et l’immigration (ci-après : loi du 19 juin 2013). 7 Article 1er , point 10° de la loi du 19 juin 2013. 8 Directive 2011/95/UE du Parlement européen et du Conseil du 13 décembre 2011 concernant les normes relatives aux conditions que doivent remplir les ressortissants des pays tiers ou les apatrides pour pouvoir bénéficier d’une protection internationale, à un statut uniforme pour les réfugiés ou les personnes pouvant bénéficier de la protection subsidiaire, et au contenu de cette protection. 9 Directive 2004/83/CE du Conseil du 29 avril 2004 concernant les normes minimales relatives aux conditions que doivent remplir les ressortissants des pays tiers ou les apatrides pour pouvoir prétendre au statut de réfugié ou les personnes qui, pour d'autres raisons, ont besoin d'une protection internationale, et relatives au contenu de ces statuts. 10 Projet de loi n° 6792 portant modification : 1. des articles L. 126-1, L. 251-1 et L. 426-14 du Code du travail ; 2. de l'article 9 de la loi modifiée du 28 novembre 2006 portant 1. transposition de la directive 2000/43/CE du Conseil du 29 juin 2000 relative à la mise en œuvre du principe de l'égalité de traitement entre les personnes sans distinction de race ou d'origine ethnique; 2. transposition de la directive 2000/78/CE du Conseil du 27 novembre 2000 portant création d'un cadre général en faveur de l'égalité de traitement en matière d'emploi et de travail; 3. modification du Code du travail et portant introduction dans le Livre II d'un nouveau titre V relatif à l'égalité de traitement en matière d'emploi et de travail; 4. modification des articles 454 et 455 du Code pénal; 5. modification de la loi du 12 septembre 2003 relative aux personnes handicapées; 3. de l'article 1er de la loi du 13 mai 2008 relative à l'égalité de
  • 5. 5 une notion trop restrictive, parce qu’elle ne couvre pas tous les problèmes liés au sexe d’une personne. Ainsi, la protection des personnes transgenres ne voulant pas forcément procéder à un changement de sexe ne serait pas suffisamment assurée par cette terminologie. Par contre, l’identité de genre et l’expression de genre seraient des notions beaucoup plus englobantes qui auraient l’avantage d’être applicables à tout le monde, même aux personnes non-transgenres. Il est relevé que le réseau européen des organismes de promotion de l’égalité EQUINET, afin d’atteindre une protection uniforme en Europe à travers la transposition de la législation européenne en droit national, constate depuis un certain temps qu’ « il a été clairement établi qu’une référence explicite aux personnes trans’ et intersexuelles dans la législation en matière d’égalité de traitement était particulièrement utile au travail des organismes de lutte contre les discriminations. Cette mention permettrait en effet de reconnaître la spécificité des discriminations dont elles font l’objet en raison de leur identité. Les initiatives qui concernent directement les personnes trans’ et intersexuelles pourraient être transposées au niveau européen. Le débat sur la question des personnes trans’ et intersexuelles prendrait ainsi de la hauteur puisque leur identité serait pleinement prise en considération. Quant aux organismes de lutte contre les discriminations, ils pourraient de cette façon poursuivre leurs activités dans un contexte où ces thématiques bénéficieraient d’une plus grande visibilité. » Par ailleurs, le Centre pour l’égalité de traitement précise encore que plusieurs États membres de l’Union européenne font déjà à l’état actuel expressément référence aux personnes transgenres dans leur législation nationale.11 Situation actuelle en Europe Plusieurs organisations internationales se sont saisies des questions relatives à la transsexualité, telles que le Conseil de l’Europe, l’Union européenne et les Nations Unies. Par ailleurs, la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg a déjà rendu plusieurs arrêts ayant trait à la transsexualité. Sur un plan européen, depuis 1989, les États membres de l’Union sont invités à prendre des initiatives législatives visant à arrêter des dispositions reconnaissant aux transsexuels le droit de changer de sexe en leur garantissant notamment la reconnaissance juridique. Le Parlement européen, dans sa résolution du 12 mars 2015 concernant le rapport annuel 2013 sur les droits de l’homme et la démocratie dans le monde et la politique de l’Union européenne en la matière, traitement entre hommes et femmes; 4. de l'article 1ter de la loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'Etat; 5. de l'article 1ter de la loi modifiée du 24 décembre 1985 fixant le statut général des fonctionnaires communaux; 6. de l'article 454 du Code pénal. 11 A titre d’exemple : En Malte, le parlement a voté le 1er avril 2015 la loi « GIGESC » (Gender Identity, Gender Expression and Sex Characteristics Act), visant à protéger les droits des personnes transgenres, intersexes et fluides et qui permet le droit à l’autodétermination de son identité. Dès lors, toute personne citoyenne de Malte a droit à : – la reconnaissance de son identité de genre ; – le développement libre de sa personne selon son identité de genre ; – être traitée en accord avec son identité de genre et, en particulier, être identifiée de cette façon dans les documents établissant son identité ; – l’intégrité corporelle et l’autonomie physique.
  • 6. 6 « 163. demande à la Commission et à l’OMS de retirer les troubles de l’identité de genre de la liste des troubles mentaux et du comportement; demande à la Commission d’intensifier ses efforts en vue de mettre fin à la pathologisation des identités « trans » ; encourage les États à mettre en place des procédures de reconnaissance du genre rapides, accessibles et transparentes qui respectent le droit à l’autodétermination ; 164. se félicite du soutien politique croissant visant à interdire l’exigence de stérilisation pour la reconnaissance juridique du genre, comme l’a exprimé le rapporteur spécial de l’ONU sur la torture, et estime que cette exigence devrait être traitée et poursuivie comme une violation du droit à l’intégrité physique et une atteinte à la santé et aux droits sexuels et génésiques ». Dans sa résolution 1728 (2010), « Discrimination sur la base de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre », l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a appelé les Etats membres à « traiter la discrimination et les violations des droits de l’homme visant les personnes transgenres et, en particulier, à garantir dans la législation et la pratique les droits de ces personnes […] à des documents officiels reflétant l’identité de genre choisie, sans obligation préalable de subir une stérilisation ou d’autres procédures médicales comme une opération de conversion sexuelle ou une thérapie hormonale » (point 16.11.2). Le 22 avril 2015, cette même Assemblée a adopté une résolution pour préciser ses recommandations concernant les personnes transsexuelles et en invitant les Etats, dans la résolution 2048 (2015) : « 6.2 en ce qui concerne la reconnaissance juridique du genre : 6.2.1 à instaurer des procédures rapides, transparentes et accessibles, fondées sur l’autodétermination, qui permettent aux personnes transgenres de changer de nom et de sexe sur les certificats de naissance, les cartes d’identité, les passeports, les diplômes et autres documents similaires; à mettre ces procédures à la disposition de toutes les personnes qui souhaitent les utiliser, indépendamment de l’âge, de l’état de santé, de la situation financière ou d’une incarcération présente ou passée ; 6.2.2 à abolir, en matière de reconnaissance d’identité de genre, l’obligation légale de stérilisation et de soumission à d’autres traitements médicaux, y compris le diagnostic de troubles mentaux, dans les lois encadrant la procédure de changement de nom et de genre ; » Il est important de cesser de considérer les personnes dérogeant à la conception traditionnelle et stéréotypée de la dichotomie des sexes comme ayant une pathologie. Il s’agit d’une question d’éthique et de droits fondamentaux. A relever qu’une lettre ouverte adressée aux membres de la Chambre des députés du Grand- Duché de Luxembourg en date du 4 mai 2015 de la part de l’a.s.b.l. Intersex&Transgender
  • 7. 7 Luxembourg lance un appel à soutenir la mise en œuvre au Luxembourg des recommandations européennes précitées.12 Le 10 mars 2015, la Cour européenne des droits de l’homme a rendu un important arrêt13 sur la conformité à l’article 8 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales14 , d’une disposition législative subordonnant le processus de conformation sexuée d’une personne transsexuelle, à l’incapacité de procréer. Bien que portant sur les conditions de la conformation physique du sexe, cette décision est riche d’enseignements quant aux conditions du changement de sexe à l’état civil. Elle implique à court terme, dans certaines conditions, l’abandon de l’exigence d’une stérilisation définitive pour changer de sexe, tant médicalement que juridiquement. À moyen terme, elle pourrait dessiner la voie d’une disparition des caractères judiciarisés et médicalisés des procédures de changement du sexe. Dans un arrêt du 20 juillet 201515 , la Cour de cassation italienne a jugé qu’en matière de changement de sexe, les officiers de l’état civil sont contraints d’acter les rectifications de l’état civil de la personne autorisée à changer son sexe. Il n’est dès lors pas nécessaire de se soumettre à une intervention chirurgicale qui modifie les caractères sexuels primaires c’est-à-dire les organes génitaux et reproductifs pour obtenir la rectification de sexe à l’état civil. Le droit à l’auto-détermination et le droit à la vie privée impliquent la reconnaissance de l’identité de genre par la loi, indépendamment des conditions posées dans le domaine médical. La décision de procéder à des modifications corporelles doit relever du libre choix de chaque personne. C’est pourquoi les recommandations européennes précitées impliquent une modification des conditions de rectification du sexe et du prénom à l’état civil. Objectifs de cette proposition de loi La présente proposition de loi tente de combler les lacunes existantes en déterminant les conditions sur lesquelles le juge compétent doit se baser lors d’une demande en rectification des mentions relative au sexe et au prénom. L’action est toujours introduite devant le tribunal d’arrondissement territorialement compétent du demandeur et le ministère d’avocat est toujours exigé. 12 http://itgl.lu/legal/lettre-ouverte-a-la-chambre-des-deputes/ 13 CEDH, 10 mars 2015, n° 14793/08, Y.Y. c. Turquie. 14 « Droit au respect de la vie privée et familiale 1. Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de sa correspondance. 2. Il ne peut y avoir ingérence d'une autorité publique dans l'exercice de ce droit que pour autant que cette ingérence est prévue par la loi et qu'elle constitue une mesure qui, dans une société démocratique, est nécessaire à la sécurité nationale, à la sûreté publique, au bien-être économique du pays, à la défense de l'ordre et à la prévention des infractions pénales, à la protection de la santé ou de la morale, ou à la protection des droits et libertés d'autrui. » 15 Corte di cassazione, Sezione I civile, Sentenza 20 luglio 2015, n. 15138.
  • 8. 8 La proposition de loi poursuit donc un double objectif :  préciser les conditions pour le changement du sexe et accessoirement du prénom sur l’état civil ;  abolir les interventions physiques et psychologiques forcées en vue d’une telle modification et donc aller vers une dépathologisation de la problématique. La proposition de loi va dans le sens du droit européen et international en consacrant une véritable reconnaissance juridique à la personne transsexuelle. * TEXTE DE LA PROPOSITION DE LOI Article unique. – Il est ajouté un article 99-1 au Code civil libellé comme suit : « Il ne peut être exigé comme préalable à la rectification de l’acte de l’état civil une intervention chirurgicale de réassignation génitale totale ou partielle, des thérapies hormonales ou un quelconque traitement psychiatrique, psychologique ou médical. Le demandeur en rectification doit avoir consulté un médecin, qui doit l’informer des conséquences de la rectification de l’acte de l’état civil, qui doit aviser par écrit la demande de rectification et qui atteste la tenue préalable de cette consultation d’information. Cette attestation ainsi qu’un extrait de l’acte de naissance sont à joindre à la demande de rectification. Le demandeur en rectification de l’acte de l’état civil doit confirmer par écrit : a) être déterminé à faire procéder à une rectification des mentions relatives au sexe et, accessoirement, au prénom ; b) consentir à la rectification prévue après avoir obtenu de la part du médecin les informations mentionnées. Le mineur non émancipé ne peut demander la rectification de l’acte de l’état civil sans le consentement soit des parents, soit du représentant légal. »
  • 9. 9 * COMMENTAIRE DE L’ARTICLE UNIQUE Le paragraphe (1) vise à abolir les conditions actuelles établies par la jurisprudence. Le paragraphe (2) propose d’ajouter une consultation d’information pour le demandeur auprès du médecin de son choix. Ce médecin doit l’informer des conséquences éventuelles, aviser par écrit la demande de rectification de l’acte de l’état civil et attester la tenue de cette consultation. Il ne s’agit pas d’un traitement et il n’est pas demandé au médecin de donner son autorisation, mais uniquement à informer le patient. Le paragraphe (3) définit le contenu du document de la demande de rectification. Le paragraphe (4) vise l’hypothèse où le demandeur en rectification est un mineur non émancipé. Il est proposé d’ajouter l’obligation du consentement soit des parents, soit du représentant légal. En règle générale, l’autorisation conjointe des deux parents est requise sauf si l’autorité parentale ne peut être exercée que par un parent. * FICHE FINANCIÈRE Les mesures édictées par la proposition de loi n’engendrent aucune dépense supplémentaire pour le budget de l’Etat et peuvent engendrer une réduction des coûts au niveau de la sécurité sociale. La proposition de loi contribue à une simplification administrative et ses dispositions réduisent la discrimination de certains groupes de citoyens.