SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  23
LES DATAS SONT PARTOUT
…AND SO WHAT!
Professionnalisme & Régulation des chiffres utilisés en marketing / communication et dans les médias.
Alger le 26 Mai 2013
2,8 ZETTAOCTETS,
SOIT 2,8 21 ou
2 800 000 000 000
000 000 000
données produites
dans le monde en
2012 : very, very
big data!
2,5Milliards d’inter
nautes, 144 billions
d’emails échangés/
jour dont
68,8% de spams !
Le digital nourrit et
pourrit la data.
PROBLÉMATIQUE:
Business
La finance, le marketing, la communication
s'appuient massivement sur des chiffres
pour leur diagnostic, leur
recommandation, leur contrôle et la mesure
de leur efficacité ( ROI).
Vie sociale
La consommation et la société médiatisée
se nourrissent à tout instant des chiffres les
plus divers.
Quelles opportunités, quelles
interrogations,… mais aussi quelles
régulations, quelles organisations
collectives?
POURQUOI TANT DE DATAS ?
TRENDS
BUSINESS.
• L’intégration du marketing
de la finance ou du social
produit toujours plus de
données
• Des enjeux toujours plus
importants : marchés,
mondialisation,
• La multiplication des
touchpoints
consommateurs.
• Des segmentations de plus
en plus fines/
• Le culte de la
performance: le ROI
TRENDS
TECHNOS<>CULTURELS
• Tout s’observe donc tout
se mesure ( l’homme mais
avant tout la
nature, l’espace, … les
sciences).
• La puissance de calcul
disponible (home ou en
accés simple)
• Le business de la data
(études, analytics, …)
• L’avènement des panels et
des datas propriétaires.
• Une multiplication des
baromètres et des
dashboards pour
…anticiper le futur et
décider
LA PRISE DE DÉCISION SE
SHOOTE DE + EN + À LA DATA
ACTIONS :
ANTICIPER
SUIVRE
VALIDER
INTÉGRER
(temps et espace)
ATTENTE POUR
DES CHIFFRES :
• Précis
• Significatifs
• Pertinents
• Extrapolables
• Comparables
(donc normés…)
.
LE MARKETING FONCTIONNE EN
BOUCLE SUR LA DATA
Panels
Conso.
Baromêtres
Market &
Médias
Touchpoints
de la marque
Segmentation
/Ciblage
Audiences
potentielles
des médias /
cibles.
Mesures des
performances
de la
plateforme
Suivi des
ventes ou des
KPI…
Modélisation
de l’année
N+1.
Des datas à tous
les stades de
décisions
entrepreneurialles
Les modèles
«Stop and Go »
se multiplient.
LES SOURCES DE SONDAGE
SE DÉCLOISONNENT
Avant:
…
Etudes individuelles normées
et études collectives
Aujourd’hui et demain
avec le digital:
votre
Entreprise crée
ses propres
access panels
Sondages et Dénombrements
propriétaires
Un sondage
mondial
toutes les
2,7 minutes
Nouveaux métiers, nouveaux enjeux
TOUT EST DATAS
Des données passives dont le citoyen/consommateur n’est plus
obligatoirement avisé et dont la compréhension n’est guère
accessible.
Hier des sondages
aujourd’hui des datas
Tout se dénombre
et s’analyse
Les ciblages sont de
plus en plus précis
et fondés sur des
données les plus
diverses.
Le cloud démultiplie les puissances
de calcul.
Les algorithmes auto produisent da
la donnée
UNE ÉVOLUTION DE LA DATA MARCHÉ QUI
PASSE DU DOMAINE COLLECTIF NORMÉ À UNE
MULTIPLICATION DES ETUDES PROPRIÉTAIRES
ET À UNE PUISSANCE DE DIFFUSION SANS
LIMITES ET SANS RÉFÉRENTS.
MARKETING
UNE INVASION DE DATAS.
Btob / btoc: dont le citoyen/ consommateur est aujourd’hui la cible directe ou indirecte
mais de toute façon involontaire.
QUELQUES PRÉCONISATIONS
METHODOLOGIQUES OU
PROFESSIONNELLES
TOUTES LES ÉTUDES
DOIVENT RÉPONDRE
À DES RÈGLES
PROFESSIONNELLES
POUR APPORTER DES
RÉPONSES
STRUCTURANTES.
STATISTIQUES, MAIS AUSSI SOCIALES,
PSYCHOLOGIQUES…
 Cahier des
charges
 Réalisation
 Exploitation
TOUS LES SONDAGES
DOIVENT ÊTRE
CONSTRUITS SUR DES
MÉTHODOLOGIES
PROFESSIONNELLES POUR
APPORTER TOUTE LEUR
SIGNIFICATIVITÉ.
LA MULTIPLICATION DES SOURCES ET DES
MODES DE RECUIL ( FÀF,TEL, AUTOAD ON
LINE, … REND LES COMPARAISONS PLUS
DÉLICATES )
 Échantillon
 Terrain
 Redressement
 Extrapolation
TOUTES LES DATAS
PAR DÉFINITION
SONT COMPARÉES
ET DONC DOIVENT
ÊTRE COMPARABLES.
SANS BACKGROUND UN CHIFFRE N’EST
RIEN, ET ON PEUT LUI FAIRE DIRE
N’IMPORTE QUOI.
 Normes
 Publications
 Contrôles
TOUS LES
DÉNOMBREMENTS,
ALGORITHMES, …
DOIVENT ÊTRE
TRANSPARENTS POUR
ÊTRE LISIBLES ET
VALIDÉS AU MOINS PAR
LES SPÉCIALISTES.
ILS PRODUISENT DES DATAS DE X+ 1 ème
GENERATION QUI TRANSFORMENT LA
DONNÉE INITIALE ET ONT LA MÊME VALEUR.
 ?
 ?
 ?
QUELQUES APPROCHES POUR UNE
MEILLEURE RÉGULATION DE LA DATA
DÉFINIR DES CRITÈRES D’ACCORDS
SUR LA DATA
ACTIVER LES DATAS
MAIS PROTÉGER LES
ACTEURS
DÉFINIR DES ENJEUX
PAR CIBLE
PROTÉGER
LE CONSOMMATEUR
CITOYEN
IL NE VEUT PAS ÊTRE MANIPULÉ PAR
LA COMMUNICATION (SONDAGES+
DATAS) DONC IL DOIT POUVOIR:
• Identifier le commanditaire
• Identifier l’institut et valider la source
• avoir accès aux données
• Savoir à qui se plaindre et obtenir réparation.
• Ne pas recommencer et être mieux défendu pour
l’avenir
IL NE VEUT PAS ÊTRE MARCHANDISÉ PAR
LE CIBLAGE PASSIF DE LA DATA DONC IL
DOIT POUVOIR :
Comprendre le processus de construction de la data et
la raison de son implication.
Faire cesser toute violation éventuelle de son identité
(subjectif)
Dialoguer avec un émetteur identifié.
Savoir à qui se plaindre et obtenir réparation.
Ne pas recommencer et être mieux défendu pour l’avenir
NOTRE OBJECTIF
COMMUN :
ORGANISER DE
FAÇON COLLECTIVE
ET SOLIDAIRE LA
PRODUCTION DE LA
DATA ET LA
PROTECTION DE
L’USAGER.
MERCI.

Contenu connexe

En vedette (20)

3-Cm24 2013-2014
3-Cm24 2013-20143-Cm24 2013-2014
3-Cm24 2013-2014
 
Le carnaval de la guyane
Le carnaval de la guyaneLe carnaval de la guyane
Le carnaval de la guyane
 
Atelier 1 - Nous sommes là pour faire des histoires - ET8
Atelier 1  - Nous sommes là pour faire des histoires - ET8Atelier 1  - Nous sommes là pour faire des histoires - ET8
Atelier 1 - Nous sommes là pour faire des histoires - ET8
 
Graph insider social analytics e commerce france 26 oct 2012
Graph insider social analytics e commerce france 26 oct 2012Graph insider social analytics e commerce france 26 oct 2012
Graph insider social analytics e commerce france 26 oct 2012
 
Ppt solemne
Ppt solemnePpt solemne
Ppt solemne
 
Atelier 3 - Du bon usage de facebook - ET8
Atelier 3  - Du bon usage de facebook - ET8Atelier 3  - Du bon usage de facebook - ET8
Atelier 3 - Du bon usage de facebook - ET8
 
5-Cm14 pourcentage
5-Cm14 pourcentage5-Cm14 pourcentage
5-Cm14 pourcentage
 
Les nouveaux marchés du cinéma français et européen
Les nouveaux marchés du cinéma français et européenLes nouveaux marchés du cinéma français et européen
Les nouveaux marchés du cinéma français et européen
 
6-Cm6 14-15
6-Cm6 14-156-Cm6 14-15
6-Cm6 14-15
 
Cours d'optique géométrique
Cours d'optique géométriqueCours d'optique géométrique
Cours d'optique géométrique
 
Nconf et nsclient pour icinga
Nconf et nsclient pour icingaNconf et nsclient pour icinga
Nconf et nsclient pour icinga
 
Lettre ouverte à marisol touraine
Lettre ouverte à marisol touraineLettre ouverte à marisol touraine
Lettre ouverte à marisol touraine
 
Images du carnaval guyanais
Images du carnaval guyanaisImages du carnaval guyanais
Images du carnaval guyanais
 
Rio turmero
Rio turmeroRio turmero
Rio turmero
 
6-Cm6 14-15
6-Cm6 14-156-Cm6 14-15
6-Cm6 14-15
 
Job Requirements
Job RequirementsJob Requirements
Job Requirements
 
Print digital 2012 151012
Print digital 2012 151012Print digital 2012 151012
Print digital 2012 151012
 
3-Cm3 2013-2014
3-Cm3 2013-20143-Cm3 2013-2014
3-Cm3 2013-2014
 
4-Cm29 14-15
4-Cm29 14-154-Cm29 14-15
4-Cm29 14-15
 
Ma présentation osvaldo
Ma présentation osvaldoMa présentation osvaldo
Ma présentation osvaldo
 

Similaire à Datas présentation alger 2 juin2013

Big data et marketing digital
Big data et marketing digital Big data et marketing digital
Big data et marketing digital Hamza Sossey
 
Big Data Des méandres des outils au potentiel business
Big Data   Des méandres des outils au potentiel businessBig Data   Des méandres des outils au potentiel business
Big Data Des méandres des outils au potentiel businessMouhsine LAKHDISSI
 
[Data day] Etude sur la data
[Data day] Etude sur la data[Data day] Etude sur la data
[Data day] Etude sur la dataFrenchWeb.fr
 
Entreprise Numérisée : Ethique et GouvernanceS
Entreprise Numérisée : Ethique et GouvernanceSEntreprise Numérisée : Ethique et GouvernanceS
Entreprise Numérisée : Ethique et GouvernanceSGenève Lab
 
YZR - 3 solutions simples pour créer de la valeur avec vos données.pdf
YZR - 3 solutions simples pour créer de la valeur avec vos données.pdfYZR - 3 solutions simples pour créer de la valeur avec vos données.pdf
YZR - 3 solutions simples pour créer de la valeur avec vos données.pdfrodolphe gilbert-collet
 
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entreprise
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entrepriseFormation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entreprise
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entrepriseM2i Formation
 
Matinée Découverte Big Data & Data Science - 24012017
Matinée Découverte Big Data & Data Science - 24012017Matinée Découverte Big Data & Data Science - 24012017
Matinée Découverte Big Data & Data Science - 24012017Micropole Group
 
Synthèse Solucom - Energéticiens et monde digital : une relation en mode combat?
Synthèse Solucom - Energéticiens et monde digital : une relation en mode combat?Synthèse Solucom - Energéticiens et monde digital : une relation en mode combat?
Synthèse Solucom - Energéticiens et monde digital : une relation en mode combat?Wavestone
 
Livre Blanc ALTARES: La Data, nouveau disrupteur du business model des entrep...
Livre Blanc ALTARES: La Data, nouveau disrupteur du business model des entrep...Livre Blanc ALTARES: La Data, nouveau disrupteur du business model des entrep...
Livre Blanc ALTARES: La Data, nouveau disrupteur du business model des entrep...Altares D&B
 
Réussir dans un monde en perpétuel changement
Réussir dans un monde en perpétuel changementRéussir dans un monde en perpétuel changement
Réussir dans un monde en perpétuel changementJean-Marc De Jonghe
 
Big data - Cours d'introduction l Data-business
Big data - Cours d'introduction l Data-businessBig data - Cours d'introduction l Data-business
Big data - Cours d'introduction l Data-businessVincent de Stoecklin
 
LA DONNÉE: NOUVELLE ARME DE LA GUERRE ÉCONOMIQUE
LA DONNÉE: NOUVELLE  ARME DE LA GUERRE ÉCONOMIQUELA DONNÉE: NOUVELLE  ARME DE LA GUERRE ÉCONOMIQUE
LA DONNÉE: NOUVELLE ARME DE LA GUERRE ÉCONOMIQUEDjallal BOUABDALLAH
 
Enjeux de la donnee 21 novembre18
Enjeux de la donnee 21 novembre18Enjeux de la donnee 21 novembre18
Enjeux de la donnee 21 novembre18Laetitia Lycke
 
Big data-2-170220212621
Big data-2-170220212621Big data-2-170220212621
Big data-2-170220212621Haifa Akermi
 
Livre Blanc Big Data : fin ou renouveau du Marketing ?
Livre Blanc Big Data : fin ou renouveau du Marketing ?Livre Blanc Big Data : fin ou renouveau du Marketing ?
Livre Blanc Big Data : fin ou renouveau du Marketing ?Aproged
 
HUBREPORT - Future of Data & CRM [EXTRAIT]
HUBREPORT - Future of Data & CRM [EXTRAIT]HUBREPORT - Future of Data & CRM [EXTRAIT]
HUBREPORT - Future of Data & CRM [EXTRAIT]HUB INSTITUTE
 
People based marketing _ Presentation_Elena_Vaccarossa
People based marketing _ Presentation_Elena_Vaccarossa People based marketing _ Presentation_Elena_Vaccarossa
People based marketing _ Presentation_Elena_Vaccarossa Elena Vaccarossa
 
Le Marketing Direct à l'heure américaine Anthony Deydier
Le Marketing Direct à l'heure américaine Anthony DeydierLe Marketing Direct à l'heure américaine Anthony Deydier
Le Marketing Direct à l'heure américaine Anthony DeydierHenri Kaufman
 
L’évolution du Quantified Self
L’évolution du Quantified SelfL’évolution du Quantified Self
L’évolution du Quantified SelfPaulina Deik
 

Similaire à Datas présentation alger 2 juin2013 (20)

Big data et marketing digital
Big data et marketing digital Big data et marketing digital
Big data et marketing digital
 
Big Data Des méandres des outils au potentiel business
Big Data   Des méandres des outils au potentiel businessBig Data   Des méandres des outils au potentiel business
Big Data Des méandres des outils au potentiel business
 
[Data day] Etude sur la data
[Data day] Etude sur la data[Data day] Etude sur la data
[Data day] Etude sur la data
 
Entreprise Numérisée : Ethique et GouvernanceS
Entreprise Numérisée : Ethique et GouvernanceSEntreprise Numérisée : Ethique et GouvernanceS
Entreprise Numérisée : Ethique et GouvernanceS
 
YZR - 3 solutions simples pour créer de la valeur avec vos données.pdf
YZR - 3 solutions simples pour créer de la valeur avec vos données.pdfYZR - 3 solutions simples pour créer de la valeur avec vos données.pdf
YZR - 3 solutions simples pour créer de la valeur avec vos données.pdf
 
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entreprise
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entrepriseFormation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entreprise
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entreprise
 
Matinée Découverte Big Data & Data Science - 24012017
Matinée Découverte Big Data & Data Science - 24012017Matinée Découverte Big Data & Data Science - 24012017
Matinée Découverte Big Data & Data Science - 24012017
 
Synthèse Solucom - Energéticiens et monde digital : une relation en mode combat?
Synthèse Solucom - Energéticiens et monde digital : une relation en mode combat?Synthèse Solucom - Energéticiens et monde digital : une relation en mode combat?
Synthèse Solucom - Energéticiens et monde digital : une relation en mode combat?
 
Livre Blanc ALTARES: La Data, nouveau disrupteur du business model des entrep...
Livre Blanc ALTARES: La Data, nouveau disrupteur du business model des entrep...Livre Blanc ALTARES: La Data, nouveau disrupteur du business model des entrep...
Livre Blanc ALTARES: La Data, nouveau disrupteur du business model des entrep...
 
Réussir dans un monde en perpétuel changement
Réussir dans un monde en perpétuel changementRéussir dans un monde en perpétuel changement
Réussir dans un monde en perpétuel changement
 
Big data - Cours d'introduction l Data-business
Big data - Cours d'introduction l Data-businessBig data - Cours d'introduction l Data-business
Big data - Cours d'introduction l Data-business
 
LA DONNÉE: NOUVELLE ARME DE LA GUERRE ÉCONOMIQUE
LA DONNÉE: NOUVELLE  ARME DE LA GUERRE ÉCONOMIQUELA DONNÉE: NOUVELLE  ARME DE LA GUERRE ÉCONOMIQUE
LA DONNÉE: NOUVELLE ARME DE LA GUERRE ÉCONOMIQUE
 
Enjeux de la donnee 21 novembre18
Enjeux de la donnee 21 novembre18Enjeux de la donnee 21 novembre18
Enjeux de la donnee 21 novembre18
 
Big data-2-170220212621
Big data-2-170220212621Big data-2-170220212621
Big data-2-170220212621
 
Big data
Big dataBig data
Big data
 
Livre Blanc Big Data : fin ou renouveau du Marketing ?
Livre Blanc Big Data : fin ou renouveau du Marketing ?Livre Blanc Big Data : fin ou renouveau du Marketing ?
Livre Blanc Big Data : fin ou renouveau du Marketing ?
 
HUBREPORT - Future of Data & CRM [EXTRAIT]
HUBREPORT - Future of Data & CRM [EXTRAIT]HUBREPORT - Future of Data & CRM [EXTRAIT]
HUBREPORT - Future of Data & CRM [EXTRAIT]
 
People based marketing _ Presentation_Elena_Vaccarossa
People based marketing _ Presentation_Elena_Vaccarossa People based marketing _ Presentation_Elena_Vaccarossa
People based marketing _ Presentation_Elena_Vaccarossa
 
Le Marketing Direct à l'heure américaine Anthony Deydier
Le Marketing Direct à l'heure américaine Anthony DeydierLe Marketing Direct à l'heure américaine Anthony Deydier
Le Marketing Direct à l'heure américaine Anthony Deydier
 
L’évolution du Quantified Self
L’évolution du Quantified SelfL’évolution du Quantified Self
L’évolution du Quantified Self
 

Datas présentation alger 2 juin2013

  • 1. LES DATAS SONT PARTOUT …AND SO WHAT! Professionnalisme & Régulation des chiffres utilisés en marketing / communication et dans les médias. Alger le 26 Mai 2013
  • 2. 2,8 ZETTAOCTETS, SOIT 2,8 21 ou 2 800 000 000 000 000 000 000 données produites dans le monde en 2012 : very, very big data!
  • 3. 2,5Milliards d’inter nautes, 144 billions d’emails échangés/ jour dont 68,8% de spams ! Le digital nourrit et pourrit la data.
  • 4. PROBLÉMATIQUE: Business La finance, le marketing, la communication s'appuient massivement sur des chiffres pour leur diagnostic, leur recommandation, leur contrôle et la mesure de leur efficacité ( ROI). Vie sociale La consommation et la société médiatisée se nourrissent à tout instant des chiffres les plus divers. Quelles opportunités, quelles interrogations,… mais aussi quelles régulations, quelles organisations collectives?
  • 5. POURQUOI TANT DE DATAS ? TRENDS BUSINESS. • L’intégration du marketing de la finance ou du social produit toujours plus de données • Des enjeux toujours plus importants : marchés, mondialisation, • La multiplication des touchpoints consommateurs. • Des segmentations de plus en plus fines/ • Le culte de la performance: le ROI TRENDS TECHNOS<>CULTURELS • Tout s’observe donc tout se mesure ( l’homme mais avant tout la nature, l’espace, … les sciences). • La puissance de calcul disponible (home ou en accés simple) • Le business de la data (études, analytics, …) • L’avènement des panels et des datas propriétaires. • Une multiplication des baromètres et des dashboards pour …anticiper le futur et décider
  • 6. LA PRISE DE DÉCISION SE SHOOTE DE + EN + À LA DATA ACTIONS : ANTICIPER SUIVRE VALIDER INTÉGRER (temps et espace) ATTENTE POUR DES CHIFFRES : • Précis • Significatifs • Pertinents • Extrapolables • Comparables (donc normés…) .
  • 7. LE MARKETING FONCTIONNE EN BOUCLE SUR LA DATA Panels Conso. Baromêtres Market & Médias Touchpoints de la marque Segmentation /Ciblage Audiences potentielles des médias / cibles. Mesures des performances de la plateforme Suivi des ventes ou des KPI… Modélisation de l’année N+1. Des datas à tous les stades de décisions entrepreneurialles Les modèles «Stop and Go » se multiplient.
  • 8. LES SOURCES DE SONDAGE SE DÉCLOISONNENT Avant: … Etudes individuelles normées et études collectives Aujourd’hui et demain avec le digital: votre Entreprise crée ses propres access panels Sondages et Dénombrements propriétaires Un sondage mondial toutes les 2,7 minutes Nouveaux métiers, nouveaux enjeux
  • 9. TOUT EST DATAS Des données passives dont le citoyen/consommateur n’est plus obligatoirement avisé et dont la compréhension n’est guère accessible. Hier des sondages aujourd’hui des datas Tout se dénombre et s’analyse Les ciblages sont de plus en plus précis et fondés sur des données les plus diverses. Le cloud démultiplie les puissances de calcul. Les algorithmes auto produisent da la donnée
  • 10. UNE ÉVOLUTION DE LA DATA MARCHÉ QUI PASSE DU DOMAINE COLLECTIF NORMÉ À UNE MULTIPLICATION DES ETUDES PROPRIÉTAIRES ET À UNE PUISSANCE DE DIFFUSION SANS LIMITES ET SANS RÉFÉRENTS. MARKETING
  • 11. UNE INVASION DE DATAS. Btob / btoc: dont le citoyen/ consommateur est aujourd’hui la cible directe ou indirecte mais de toute façon involontaire.
  • 13. TOUTES LES ÉTUDES DOIVENT RÉPONDRE À DES RÈGLES PROFESSIONNELLES POUR APPORTER DES RÉPONSES STRUCTURANTES. STATISTIQUES, MAIS AUSSI SOCIALES, PSYCHOLOGIQUES…  Cahier des charges  Réalisation  Exploitation
  • 14. TOUS LES SONDAGES DOIVENT ÊTRE CONSTRUITS SUR DES MÉTHODOLOGIES PROFESSIONNELLES POUR APPORTER TOUTE LEUR SIGNIFICATIVITÉ. LA MULTIPLICATION DES SOURCES ET DES MODES DE RECUIL ( FÀF,TEL, AUTOAD ON LINE, … REND LES COMPARAISONS PLUS DÉLICATES )  Échantillon  Terrain  Redressement  Extrapolation
  • 15. TOUTES LES DATAS PAR DÉFINITION SONT COMPARÉES ET DONC DOIVENT ÊTRE COMPARABLES. SANS BACKGROUND UN CHIFFRE N’EST RIEN, ET ON PEUT LUI FAIRE DIRE N’IMPORTE QUOI.  Normes  Publications  Contrôles
  • 16. TOUS LES DÉNOMBREMENTS, ALGORITHMES, … DOIVENT ÊTRE TRANSPARENTS POUR ÊTRE LISIBLES ET VALIDÉS AU MOINS PAR LES SPÉCIALISTES. ILS PRODUISENT DES DATAS DE X+ 1 ème GENERATION QUI TRANSFORMENT LA DONNÉE INITIALE ET ONT LA MÊME VALEUR.  ?  ?  ?
  • 17. QUELQUES APPROCHES POUR UNE MEILLEURE RÉGULATION DE LA DATA
  • 18. DÉFINIR DES CRITÈRES D’ACCORDS SUR LA DATA
  • 19. ACTIVER LES DATAS MAIS PROTÉGER LES ACTEURS
  • 21. PROTÉGER LE CONSOMMATEUR CITOYEN IL NE VEUT PAS ÊTRE MANIPULÉ PAR LA COMMUNICATION (SONDAGES+ DATAS) DONC IL DOIT POUVOIR: • Identifier le commanditaire • Identifier l’institut et valider la source • avoir accès aux données • Savoir à qui se plaindre et obtenir réparation. • Ne pas recommencer et être mieux défendu pour l’avenir IL NE VEUT PAS ÊTRE MARCHANDISÉ PAR LE CIBLAGE PASSIF DE LA DATA DONC IL DOIT POUVOIR : Comprendre le processus de construction de la data et la raison de son implication. Faire cesser toute violation éventuelle de son identité (subjectif) Dialoguer avec un émetteur identifié. Savoir à qui se plaindre et obtenir réparation. Ne pas recommencer et être mieux défendu pour l’avenir
  • 22. NOTRE OBJECTIF COMMUN : ORGANISER DE FAÇON COLLECTIVE ET SOLIDAIRE LA PRODUCTION DE LA DATA ET LA PROTECTION DE L’USAGER.