Ec les libertés

951 vues

Publié le

Les libertés individuelles et collectives

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
951
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ec les libertés

  1. 1. En quoi cette photographie est-elle en relation avec la liberté ?
  2. 2. En quoi cette photographie est-elle en relation avec la liberté ?
  3. 3. Quelques citations : « Un homme n’est pas stupide ou intelligent : il est libre ou il n’est pas » Slogan étudiant de mai 1968. « La liberté commence où l’ignorance finit » Victor Hugo (1802-1885) « La liberté ne consiste pas seulement à suivre sa propre volonté, mais aussi, parfois à la fuir. » Abe Kobo (1924-1993) écrivain japonais. « La liberté est un mot qui fait le tour du monde et n’en est jamais revenu. » Henri Jeanson (1900-1970) cinéaste français.
  4. 4. 1. La liberté: un combat, un droit, des Histoires: La liberté fut, est et sera un combat dans chaque pays, territoires ou dans le monde entier. Quelques exemples peuvent être cités : • Les idées des Lumières • Les guerres d’indépendance (Etats-Unis, Algérie, Indochine, …) • L’abolition de l’esclavage • Les grèves de mai 1968 en France • La chute du mur de Berlin • Les conflits israélo-palestiniens • Les printemps arabes • La lutte des étudiants à Hong-Kong (2014)
  5. 5. 2. Comment définir la liberté ? « Les représentants du Peuple français, constitués en Assemblée nationale […] ont résolu d’expose, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme […]. Article 1 – Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. » Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, 1789. « Le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés. Il réaffirme solennellement les droits et les libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. » Préambule de la Constitution de la IVème République (1946), repris dans celle de la Vème République (1958).
  6. 6. - Etre libre, c’est être responsable et maître de sa vie : pouvoir décider et agir seul. Priver une personne de sa liberté, c’est l’asservir. - Etre libre, c’est le droit de faire ce que l’on veut. Si les démocraties reconnaissent les libertés, ce n’est pas le cas dans les dictatures.
  7. 7. Déclaration des droits de l’homme et du citoyen 1789.
  8. 8. En France, le principe de liberté est reconnu dès 1789 avec la DDHC. Aujourd’hui, la liberté est un pilier de la Constitution de la République. La France reconnaît les grands textes qui la proclament.
  9. 9. Quelques grands textes réaffirment les libertés: - Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948.
  10. 10. - La Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales de 1950.
  11. 11. - La Convention internationale des droits de l’enfant de 1989.
  12. 12. 3. EN France, des libertés individuelles et des libertés collectives: « Article 10 – Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. » DDHC, 1789.
  13. 13. Prières de rue :
  14. 14. « Dans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit. Le règlement intérieur rappelle que la mise en oeuvre d’une procédure disciplinaire est précédée d’un dialogue avec l’élève. » Article L. 141-5-1 de la loi du 15 mars 2004 sur l’application de principe de laïcité dans les établissements scolaires et publics.
  15. 15. « Article 11- La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement […] » DDHC, 1789.
  16. 16. « Article 13 – Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. » Déclaration universelle des droits de l’homme, 1948.
  17. 17. « Article 17 – La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé […] » DDHC, 1789
  18. 18. « Article 5 – La loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas. » DDHC, 1789.
  19. 19. Les libertés collectives : LE DROIT DE GREVE : Jusqu’à 1864, la grève est interdite et réprimée. En 1864, la loi Ollivier accorde le droit de grève. À partir de là, la grève est autorisée mais constitue une faute pouvant permettre à l’employeur de licencier les grévistes ou leur permettant de faire appel aux forces de l’ordre. La IVème République en 1946 reconnait le droit de grève.
  20. 20. LE DROIT DE GREVE : « Tout homme peut défendre ses droits et ses intérêts par l’action syndicale et adhérer au syndicat de son choix. Le droit de grève s’exerce dans le cadre des lois qui le règlementent. » Points 6 et 7 du préambule de la Constitution de la IVème République, 1946. « La grève est un droit individuel exercé collectivement. Chaque salarié a le droit de décider seul de se mettre en grève si un mot d’ordre a été lancé dans ce sens au niveau national, régional ou d’une branche d’activité. En revanche, toute initiative individuelle de grève est considérée comme une absence injustifiée » G. Soriano, site de La question sociale.
  21. 21. La France : championne européenne de la grève ? « Eurostat, l’Office européenne de statistiques, publie le nombre de jours de travail perdus suite à des conflits collectifs. […] La décennie 1998-2007 donne corps à l’idée que la « gréviculture » domine en France. Le nombre de jours perdus pour 1000 travailleurs varie de 32 en 2004 à 193 en 2003 alors qu’en Allemagne le nombre annuel de jours d’arrêt n’a pas dépassé 13 pour 1000 travailleurs. Mais le pire « gréviculteur » d’Europe est le … Danemark. En 1998, des grèves massives dans le secteur privé ont généré 1254 jours d’arrêt pour 1000 travailleurs. En une année, autant de jours perdus qu’en dix ans en France! La France est dans la moyenne européenne. Alors pourquoi une telle vision d’une France en grève ? » Philippe Askenazy, Le Monde, 13 juillet 2010.
  22. 22. 159.4 132 78.8 Nombre de jours de grève entre 2005 et 2009 pour 1000 travailleurs 72.9 60.4 39.3 38.5 34.8 30.6 24.6 23.8 20.4 16.9 11.3 8.1 6.5 6.2 6.2 6 5.8 5.7 4.1 2 0.8 Nombre de jours de grève entre 2005 et 2009 pour 1000 travailleurs en Europe
  23. 23. - Liberté d’association encadrée par la loi 1901 et reconnu comme principe fondamental par les lois de la République en 1971 par le Conseil Constitutionnel
  24. 24. Liberté de réunion reconnue en 1907 qui permet de se réunir sans autorisation préalable.
  25. 25. Liberté de culte reconnue par la DDHC de 1789 et par la loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905 : « Article premier – La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes […] »
  26. 26. La liberté de manifestation garantie par le décret-loi de 1935 et la loi de 1948.
  27. 27. En résumé : - Les libertés individuelles concernent l’individu seul : liberté de conscience, d’expression, de circulation, de propriété … - Les libertés collectives sont des libertés qui s’exercent en groupe : liberté de réunion, d’association, de manifestation… Les libertés de culte, politique et syndicales sont les bases de la démocratie.
  28. 28. DEBAT : Un lieu de liberté ou une menace pour la liberté ?

×