Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Atelier e-Business : Mon entreprise en ligne

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Consultez-les par la suite

1 sur 63 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à Atelier e-Business : Mon entreprise en ligne (20)

Plus par Xavier Masclaux (13)

Publicité

Plus récents (20)

Atelier e-Business : Mon entreprise en ligne

  1. 1. Atelier e-business Mon entreprise en ligne 11 Décembre, 8H30 Xavier Masclaux xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux
  2. 2. Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :  Développer les usages numériques de chacun  Accompagner le développement de services numériques innovants  Anticiper les évolutions technologiques Le Pôle numérique anime le réseau des espaces publics numériques, labellisés par le Département, les Espaces Publics Internet
  3. 3. Pour les entreprises  Des sensibilisations collectives aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) • Animation de clubs d’entreprises • Des réunions collectives thématiques • Club e-commerce • Dématérialisation • Club e-tourisme • Ateliers 1 heure pour découvrir • Club Sécurité Informatique (Clusir) • Forum de l’Information Maitrisée • Des ateliers pour les créateurs d’entreprise • Des réunions « à la demande » ou « tendances » • Travail collaboratif • Réseaux sociaux • Web 2.0 • E-commerce
  4. 4. Pour les entreprises  Un accompagnement pour les usages TIC • Un conseil neutre dans l’intégration de TIC « métiers » • Décryptage de l’offre télécom, d'équipement • Aide à la rédaction de cahiers des charges • Démonstration de services en ligne • Accompagnement à la conduite de projets communs • Accompagnement aux usages collaboratifs • Relais du programme régional Sipme  Des projets • De territoire: réseau de  Une plateforme de veille collaborative télécentres-coworking Vallée de la Drôme  Un annuaire des prestataires numériques • Création d’un incubateur de www.drome-numerique.com projets numériques innovants • Européens (Oasis, Life+, Living Lab)
  5. 5. Sites Internet Présence en ligne : le cas de la Drôme
  6. 6. Diagnostic des usages  Entre Septembre 2011 et Septembre 2012, le Pôle numérique a conduit cette enquête. 7 000 entreprises drômoises (TPE, PME, artisans, commerçants, exploitants agricoles…) ont reçu le questionnaire, 414 entreprises y ont répondu représentant 6700 emplois.
  7. 7. La présence en ligne 51% des entreprises ont un site web, parmi elles 20% font du e-commerce 25 % des entreprises interrogées utilisent les médias sociaux
  8. 8. La présence en ligne
  9. 9. Et vous votre présence en ligne ? Où ? Pourquoi ? Comment ?
  10. 10. 1.Votre site web : votre vitrine
  11. 11. Pensez client… Objectifs Renseigner sur votre marque et vos produits Donner des informations sur vos points de vente Etre visible sur Internet – facile à trouver Faire agir l’internaute  Un visiteur est un prospect potentiel qui lui-même peut devenir un client potentiel
  12. 12. Typologies de sites internet  Site vitrine • Présentation de l’entreprise, des produits, des services. Objectif: pousser le visiteur à prendre contact avec l’entreprise. Ex Ex1 Ex2 Ex3  Site intranet • Communication interne, travail  Site catalogue collaboratif • Le site catalogue présentera l’intégralité des produits et services  Blogs professionnels de l’entreprise, permettant aux • Objectif: échanger avec internautes de se faire une idée partenaires entreprises précise et détaillée de l’offre • Thématiques et « passionnés » • Ex
  13. 13. Le cahier des charges Il doit comporter  Le message que vous voulez faire passer  Les cibles que vous souhaitez toucher  Les différentes rubriques et la structure du site  Les fonctions à mettre en place multilingue, catalogue produits, formulaires d'inscription, newsletter…  Les méthodes de mise à jour  Les noms de domaine  Le référencement  Les statistiques
  14. 14. La création du site Les éléments du site • Le graphisme, le look, l’apparence • La navigation, l’arborescence, les menus • Le contenu: textes, images, vidéos Quelques conseils • Evitez à l’internaute d’avoir à réfléchir • Un menu simple et convivial • Des boutons d’actions bien visibles et sur toutes les pages • Soyez accueillant comme dans une boutique • Une page d’accueil attrayante (visuels, photos, vidéos) • Message clair • Un contenu élaboré à partir de mots clefs bien choisis
  15. 15. La lecture d’une page
  16. 16. L’hébergement du site L’hébergement du site • accessibilité, sécurité, sauvegarde, débit • nom de domaine .com .fr .net .org .eu ou https://sites.google.com/site/chambremetiers26bis/ • serveur dédié vs serveur mutualisé • 5 euros par mois (ou gratuit Googlesites)
  17. 17. Le référencement
  18. 18. Le référencement
  19. 19. La conversion Faire faire quelque chose à vos visiteurs
  20. 20. Visiteurs -> Clients  Du visiteur au client…  Le site internet permet de mieux les connaître  Formulaires d'inscription, ouverture d'espace réservé  Exploitation des statistiques de fréquentation  Un client à fidéliser Mise en place de lettres d'information Plan de communication récurrent, fidélisation
  21. 21. Outils statistiques  Les informations  Les outils  nbr de visites / visiteurs  l’outil du prestataire  nbr de pages visitées, durée moyenne de  Google analytics consultation  pages les plus visitées, pages d’entrée, taux de rebond  géolocalisation des visiteurs  provenance des internautes  moteurs de recherche utilisé, mot-clés utilisés
  22. 22. Les mentions légales Les mentions légales obligatoires à faire figurer sur un site internet ont été spécifiées par la LCEN (Loi pour la Confiance dans l’Economie Numérique) de juin 2004  Personne morale  Personne physique  raison sociale  nom  siège social  adresse domicile  numéro de téléphone  numéro de téléphone  capital social (numéro d’inscription au RCS)  numéro d’inscription au RCS  anonymat possible (hébergeur)  le directeur de la publication + les coordonnées de l’hébergeur
  23. 23. Informatique et libertés  La constitution de fichiers nominatifs est autorisées mais doit répondre à un certain nombre de règles  Information du public  Droit d'accès et de retrait  Limitation des informations stockées  Respect de la vie privée  Les fichiers doivent être déclarés à la CNIL
  24. 24. Une boutique en ligne : un nouveau canal
  25. 25. Pensez client… Objectifs Nouveau canal de distribution Collecter des prospects Fidéliser vos clients Développer votre CA Générer du trafic et convertir vos visiteurs en client Faire venir vos clients en magasin
  26. 26. Ecommerce contexte « Recherche de produits en ligne et Avant : Pure Player Vs achat en magasins » Commerçants traditionnels « essai d’un produit en magasin et achat en ligne » Aujourd’hui stratégie cross-canal « Achat en ligne et livraison en magasin » « Borne interactive disposée en Marché arrive à maturité, les coûts magasin et dédiée à l’achat des d’acquisition clients sont en hausse produits non disponibles » (référencement, liens sponsorisés, affiliation, blog e-marketing) Enjeu : la fidélisation & les marchés de niches
  27. 27. Quelles solutions ? Les Places de marché Les solutions hébergées (SAAS) Les solutions open source Un développement spécifique
  28. 28. Les places de marché + - Pas d’investissement Commission (% chaque vente) Solution clé en main Pas de personnalisation Pas de compétences en Standardisation, difficulté Informatique pour valoriser ses produits et son savoir-faire Visibilité Pas de marque
  29. 29. Les solutions hébergées + - Pas de développement, pas de Pérennité du prestataire (risque) maintenance Coût de location, pas Manque de personnalisation d'investissement Pas de compétences en Accompagnement limité Informatique Solution clé en main Manque de fonctionnalités et de personnalisation Rapidité de mise en œuvre http://www.ludovicpassamonti.com/archive/2011/09/03/logiciels-solution-ecommerce.html
  30. 30. Développement Open source + - Pas de coût de licence Coût d’investissement Faire appel à un prestataire : (développement) Évolutif (mise à jour) Maintenance et hébergement à assurer Pérennité de la solution Indépendance
  31. 31. Développement spécifique + - Flexibilité totale Dépendance (prestataire, Faire appel à un prestataire : technologie) Adaptation aux besoins Coût Évolution Achat licence (si non libre)
  32. 32. 3. Les Médias sociaux : converser et dialoguer
  33. 33. SO-LO-MO Converser et dialoguer Avec vos clients (vos fans) B to C Avec vos collaborateurs, et partenaires B to B
  34. 34. Définition médias sociaux Fondé sur l’idéologie du Web 2.0, «désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur Internet et en situation de mobilité »
  35. 35. Web 2.0 Web participatif, social et intelligence collective. Concept proposé par Tim O'Reilly en 2005 Les évolutions : Au niveau des technologies : La syndication, l’étiquetage  mais surtout l’usager au cœur du dispositif en générant et en partageant les contenus sans connaissances techniques
  36. 36. Contexte
  37. 37. Du Web au Web 2.0 L’usager n’est plus seulement récepteur, il est devenu relais et émetteur
  38. 38. SO-LO-MO Social - types de médias sociaux Différents types de médias sociaux : Forum Blog Communautés de partage de contenus Les wikis Les mondes virtuels Les Réseaux sociaux
  39. 39. Définition médias sociaux Participation Ouverture Conversation Communauté Interconnexion
  40. 40. Différents types de médias sociaux Différents types de médias sociaux : Forum Blog Communautés de partage de contenus Les wikis Les mondes virtuels Les Réseaux sociaux
  41. 41. Les forums Espaces d’échanges dédiés à un thème ou un sujet particulier Communication asynchrone où les discussions sont archivées
  42. 42. Les blogs Services web permettant la publication simplifiée d’articles présentés de façon antéchronologique Le lecteur a la possibilité d’interagir avec l’auteur en postant des commentaires modérés à priori ou à posteriori
  43. 43. Les communautés de partage de contenus Partage de favoris, De présentations, D’images, De vidéos,
  44. 44. Panorama des réseaux sociaux en 2012
  45. 45. Que raconter? Offrir un service pour vos fans et développer votre capital confiance
  46. 46. Que raconter? offrir du contenu ludique Les réseaux sociaux sont avant tout des espaces de conversations entre amis où se partagent des vidéo décalées, des photos humouristiques http://www.youtube.com/watch?v=v9Z6z0FIWw 0
  47. 47. Que raconter? Organiser des concours pour faire connaitre votre page, inciter vos fans à participer Ex : partager de nouvelles recettes, détailler le process de fabrication d’un produit,
  48. 48. Que raconter? inciter les membres de la communauté à raconter leur histoire pour développer le sentiment d’appartenance à la communauté Ex : Vous aimez nos produits, dites le ! Partagez vos photos sur notre mur, Demandez leur avis à vos fans
  49. 49. Que raconter? … et créez l’évènement IRL Concours de recette
  50. 50. 4. Les services de mobilité : être proche CC Flickr Michele Ficara Manganelli
  51. 51. Une tendance : la géolocalisation Utilisation des terminaux mobiles (smartphones et tablettes) Fonctions sociales (partages, recommandations) auxquelles sont associées des fonctions de localisation
  52. 52. Wifi et portails captifs Fournir un service à vos clients Proposer des promotions, des infos complémentaires (traçabilité, fabrication) Fidéliser vos clients sur les réseaux sociaux
  53. 53. Les QR codes Un lien entre le réel et le web
  54. 54. LES CODES BARRES 2D (3)  GENERATEURS DE CODE – Gratuit – Personnalisable – Simple d’utilisation http://www.unitag.fr
  55. 55. Les cartographies en ligne Partage d’avis et cartographie Un exemple : https://plus.google.com/109030581053493920336/abo ut?gl=fr&hl=fr
  56. 56. Synthèse : Maîtriser votre e-réputation
  57. 57. E-réputation L’e-reputation est l’image de votre entreprise sur le web et les médias sociaux Ce que vous dites et surtout ce que l’on dit de vous Mesurez et évaluez la présence de votre destination en ligne
  58. 58. Des outils pour suivre sa réputation Les alertes google : recevoir des alertes mails ou flux Recevoir des rapports, suivre de nombreux médias (actualités, résultats recherche)
  59. 59. Des outils pour suivre sa réputation Social mention recherche sur plus de 100 médias sociaux en direct, possibilité de configurer des alertes Youseemii, 4 indicateurs : web, réseaux sociaux, réseaux pro, médias
  60. 60. MERCI DE VOTRE ATTENTION Toutes les questions sont les bienvenues ! Xavier Masclaux Pôle numérique 06-10-64-13-53 @xmasclaux xmasclaux@pole-numerique.fr

×