SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
Statistiques 2015
marché & production du livre de langue française
en Belgique et pratiques de lecture
livre :
les chiffres clés du secteur
L’édition belge en souffrance
dans un marché enfin stabilisé
sommaire
1. le marché du livre de langue française en belgique	 p.2
2. production du livre belge de langue française	 p.5	
3. pratiques de lecture	 p.8
4. les chiffres clés de la lecture publique	 p.10
5. la production en un clin d’oeil	 p.10
6. méthodologie	 p.11
Statistiques 2015
marché & production du livre de langue française en Belgique
pratiques de lecture
2
1 LE MARCHÉ DU LIVRE imprimé
DE LANGUE FRANÇAISE EN BELGIQUE
2015 marque une très légère reprise du marché du livre de langue française en Belgique
après quatre années négatives.
Après la timide hausse enregistrée en 2010, le marché a
poursuivi sa décroissance jusqu’en 2014. En 2015, il s’est
élevé à 245 millions € (en euros courants), soit une aug-
mentation de 0,6 % par rapport à 2014.
L’augmentation est légèrement moins marquée si l’on
prend en compte la hausse générale des prix. L’évolution,
en euros constants (soit après neutralisation de l’infla-
tion) du marché du livre s’élève dans ce cas à 0,1 %.
évolution à prix courants du marché du livre
évolution à prix constants du marché du livre
2011 2012 2013 2014 2015
263.263
MARCHÉ (MILLIERS €)
ÉVOLUTION À PRIX COURANTS DU MARCHÉ DU LIVRE
DE LANGUE FRANÇAISE EN BELGIQUE
259.327
252.124
-2,8%-1,5%-0,4%
variation annuelle en euros courants
-3,2% +0,6%
244.155
245.705
2010
264.313
100
=
indice
99 98 95 92 93
2011 2012 2013 2014 2015
254.292
MARCHÉ (MILLIERS €)
ÉVOLUTION À PRIX CONSTANTS DU MARCHÉ DU LIVRE
DE LANGUE FRANÇAISE EN BELGIQUE
243.576
234.201
-3,8%-4,2%-3,8%
variation annuelle en euros constants
-3,5% +0,1%
226.027
226.260
2010
264.313
100
=
indice
95 91 87 84 86
3
2011 2012 2013 2014 2015
30,6%
ÉDITEURS ÉTRANGERS
ÉDITEURS BELGES
PARTS DE MARCHÉ
69,4%
28,3%71,7%
28,1%
-0,2%-2,3%-0,3% -0,2% -0,4%
71,9%
27,9%
27,5%
72,1%
72,5%
2010
30,9%69,1%
132
MILLIONS €
41%
EXPORT
MARCHÉ INTÉRIEUR
59%
2011 2012 2013 2014 2015
30,6%
ÉDITEURS ÉTRANGERS
ÉDITEURS BELGES
PARTS DE MARCHÉ
69,4%
28,3%71,7%
28,1%
-0,2%-2,3%-0,3% -0,2% -0,4%
71,9%
27,9%
27,5%
72,1%
72,5%
2010
30,9%69,1%
132
MILLIONS €
41%
EXPORT
MARCHÉ INTÉRIEUR
59%
En 2015, le marché intérieur belge continue
de dépendre (à 72,5 %) d’ouvrages étran-
gers (essentiellement français) importés.
Parallèlement, l’export représente 59 % de
l’activité des maisons d’édition belges fran-
cophones.
Globalement, la part de marché des ouvra-
ges édités par des maisons belges reste sta-
ble, avoisinant les 28 % des achats de livres
de langue française en Belgique.
L’évolution positive du marché du livre
belge de langue française est soutenue
uniquement par trois secteurs : le scolaire
(+ 10,4 %), la littérature générale (+ 6,8 %)
et la bande dessinée (+ 3,5 %). Ces trois sec-
teurs évoluent de manière contradictoire
par rapport aux statistiques de production
belge (voir point 2). Par conséquent, il faut
en déduire que ces trois secteurs sont tirés
par l’importation.
Parts de marché
La part des éditeurs belges de langue française dans le marché du livre diminue d’année en année.
Statistiques 2015
marché & production du livre de langue française en Belgique
pratiques de lecture
4
LES CANAUX DE COMMERCIALISATION
du livre imprimé
20,2%
48,4%
8,6%
27,4%
21%
GRANDES SURFACES
NON SPÉCIALISÉES
générales ou
succursalistesspécialisées
LIBRAIRIES
DE 1ER
NIVEAU
LIBRAIRIES
DE 2E
NIVEAU
11,3%
VENTES
DIRECTES
7,9%
3,6%
CLUBS
DE LIVRES
POINTS DE VENTES DIVERS
CANAUX DE COMMERCIALISATION
EN % & ÉVOLUTION EN % 2014/2015
-0,3
2,1
-1,1
-1,4
-1,5
0,6
0,9
3,2
100%
0,6%
Troiscanauxdecommercialisationsursix
voient leur chiffre d’affaires augmenter.
Ce mouvement positif est soutenu es-
sentiellement par les librairies généra-
les et spécialisées (+ 3,2 %) ainsi que les
grandes surfaces non spécialisées et les
ventes diresctes. Les autres canaux de
distribution enregistrent un recul. Le
mauvais résultat des librairies dites de «
2e
niveau » (librairies-papeteries) enre-
gistré en 2014 se confirme l’an dernier
(- 1,5 %).
À noter que cette enquête ne couvre
pas les plateformes de ventes à distan-
ce de livres « physiques » (librairies en
ligne). Or, on peut valablement penser
qu’elles impactent négativement les ca-
naux traditionnels.
5
PANIERS
MOYENS
prix du panier moyen
Le prix moyen des livres achetés
est de 13,1 € (+4 % en 2015 par
rapport à 2012).
PRIX DU PANIER MOYEN
PRIX MOYEN DES LIVRES ACHETÉS
2012
27,8 €
2013
26,9 €
2014 2015
26,9 € 28,4 €
12,6 € 13,5 € 13,1 €12,3 €
PRIX DU PANIER MOYEN
PRIX MOYEN DES LIVRES ACHETÉS
2012
27,8 €
2013
26,9 €
2014 2015
26,9 € 28,4 €
12,6 € 13,5 € 13,1 €12,3 €
prix moyen des livres achetés
Il ressort de l’enquête menée
auprès des libraires que le prix
totaldupaniermoyenparvisite
est de 28,4 €, en augmentation
de 1,5 € par rapport à 2014. On
peut néanmoins observer dans
le graphique ci-contre une cer-
taine stabilité depuis 2012.
2 PRODUCTION DU LIVRE BELGE
DE LANGUE FRANÇAISE
LE LIVRE
PAPIER
Zoomons à présent, parmi les
ouvrages publiés en 2015 par
les maisons d’édition belges
de langue française, sur la part
d’ouvrages vendus en Belgique
en édition propre (toutes lan-
gues confondues) et celle dé-
diée à l’exportation.
On constate un glissement progressif marqué par des pertes à l’export et l’augmentation de la consom-
mation intérieure. Mais ce glissement doit être lu par rapport à l’évolution du chiffre d’affaires pour
les livres imprimés qui montrent un secteur en contraction.
Sur les 132 millions € de chiffre d’affaires réalisés en 2015 par les
éditeurs belges (livres en langue française), 54,24 millions pro-
viennent de la production de livres en langue française publiés en
Belgique, tandis que 77,78 millions vont à l’exportation.
La diminution du chiffre d’affaires en éditions propres (hors cessions
de droits) pour 2015 est partiellement compensée par une augmen-
tation importante des cessions de droits, qui n’empêche toutefois pas
le chiffre d’affaires des éditeurs d’enregistrer un sérieux retrait. Ce re-
trait s’explique par la perte de vitesse enregistrée dans des secteurs
importants comme la bande dessinée (-2,1%), les sciences humaines
(- 9 %) et les sciences et techniques (-87,8 % ).
PRODUCTION DU LIVRE BELGE
(TOUTES LANGUES CONFONDUES)
2013 2014
44,4%
EXPORTMARCHÉ
INTÉRIEUR
55,6%
43,8%56,2% 2015
43%57%
Éditions
propres
2013 2014 2015
Belgique 54,82 54,93 52,80
Export 83,46 83,96 73,62
Total 138,28 137,89 126,42
Cessions
de droits
2013 2014 2015
Belgique 1,43 0,64 1,45
Export 2,11 2,36 4,17
Total 3,54 3,00 5,62
GRAND
TOTAL
2013 2014 2015
Belgique 56,27 55,59 54,24
Export 85,59 85,31 77,78
Total 141,86 140,90 132,02
production du livre belge (toutes langues confondues)
Statistiques 2015
marché & production du livre de langue française en Belgique
pratiques de lecture
6
Comme le montre le graphique ci-dessous, la BD conserve en 2015 sa place de leader
avec quelque 57 % du chiffre d’affaires global de l’édition en langue française, suivie par
les oeuvres de sciences humaines (18 %), scolaires (14 %) et les livres de jeunesse (5 %)
totalisant 94 % du chiffre d’affaires total de production.
100% = 126,29 millions € (hors cessions de droits)
PRODUCTION DU LIVRE BELGE EN LANGUE FRANÇAISE
PAR CATÉGORIE EN % ET MILLION €
SCIENCES HUMAINES
B D OKM J
SCIENTIFIQUESETTECHNIQUES
Scolaire
Jeunesse
PRATIQUESETPARASCOLAIRE
SYLLABI&NOTESDECOURS
DIVERS
Codes, ann. & Repertoires
AGENDA & CARTES
BEAUXARTS
Romans
56,79%
14,18% pour la BELGIQUE
83,67 B
16,33 E
10,17 millions €
61,60 millions €
18,68
96,78 B
63,44 B
5,59 B
100 B
3,2 E
36,56 E
16,9
1,56
0,33
94,41 E
5,70
90,94 B
4,18
9,06 E
0,41
51,10 B
0,04
48,90 E
0,04
55,43 B0,36
44,57 E0,29
88,84 B0,12
11,16 E0,01
0,9
0,36
0,56
3,63
39,34 B
0,23
60,66 E
0,36
85,82% pour l’EXPORT
71,77 millions €
22,25
0,60
6,03 4,59
0,65
0,13
0,08
2,46
0,36
17,62
0,48
17,45
13,81
1,79
0,29
4,78
0,11
0,07
3,64
0,53
100 % = 126,29 millions €
(hors cessions de droits)
2015
2014
COMPARAISON DES CHIFFRES
PAPIER ET NUMÉRIQUE
19,27% toutes langues
16,63%83,37%
28,95%71,15%
8,62%91,32%
80,73%
69,55%
90,34%
30,45% NL
9,66% FR
toutes langues
NL
FR
toutes langues
NL
FR
PAPIER NUMÉRIQUE
En 2015, la part du numérique
représente 9,66 % du total du
chiffre d’affaires en langue fran-
çaise (contre 8,62 % en 2014).
Toutes langues confondues (en
éditions propres), elle grimpe
jusqu’à 19,3 % du chiffre d’af-
faires total (papier et numéri-
que) en 2015, contre 16,6 % en
2014.
Le pourcentage du numérique
s’avère nettement au-dessus
de la moyenne européenne.
En cause, la spécificité de notre
édition avec une part importan-
te référée aux sciences humai-
nes (base de données juridique,
fiscale, comptable…).
production du livre belge en langue française
par catégories en % et Millions €
comparaison des chiffres papier & numérique
Le numérique
7
NUMÉRIQUE
(OFF LINE + ON LINE)
45,74 MIO40,63 MIO
+ 100%
+ 200%
+ 64,28%
+ 21,87%
+ 10,95%
+ 15,3%
20152014
+ Sciences Humaines
codes, ann., repertoires,
agendas, cartes geo,
plans, calendrier, ...
& Atlas grand public
CHIFFRE D’AFFAIRES NUMÉRIQUE
EN MILLIONS €
43,2739
1,76
1,53
0,39
0,23
0,14
0,32
0,06
0,02
0,02
0,01
0,01
0,01
+ notes & Syllabi
+ pratiques &
parascolaire
Fiction & non fiction
(hors jeunesse)
SCOLAIRES
SCIENTIFIQUES
& TECHNIQUES
BDBEAUX LIVRES
LITTÉRATURE
LIVRES JEUNESSE
DIVERS
Chiffre d’affaires numérique (en millions €)
En 2015, près de 29 % (contre 12 % en 2014) du nombre total de titres ont été publiés (entre autres) en
version numérique. Une majorité des titres numériques coexistent avec leur version papier.
Le nombre de titres numériques total (en éditions propres et en langue française) est de 3.694 en 2015.
71,7%
1.479
20,5%
1,6% 6,2%
TEMPS PLEIN
INTÉRIMAIRES STAGIAIRES
TEMPS PARTIEL
EMPLOYÉS DANS LES MAISONS
D’ÉDITIONS BELGES FRANCOPHONES 2015
43
MAISONS
D’ÉDITION
répartition des travailleurds
dans les maisons d’édition
43
MAISONS
D’ÉDITION
RÉPARTITION DES TRAVAILLEURS DANS LES MA
DE 0 À 1 DE 2 À 3 DE 4 À 5 DE 6 À
43
MAISONS
D’ÉDITION
RÉPARTITION DES TRAVAILLEURS DANS LES MAISONS D’ÉDITION
DE 0 À 1 DE 2 À 3 DE 11 À 100DE 4 À 5 DE 6 À 10 + DE 100
Concernant l’emploi, l’étude* montre que 1.479 travailleurs -tous
statuts confondus- travaillent dans les maisons d’éditions belges fran-
cophones.
*Questionnaire indépendant via SurveyMonkey – 43 maisons d’édition y ont participé – prenant en compte uniquement les emplois directs (c’est-à-dire liés à
l’activité d’édition du livre) se rapportant à la production du livre de langue française
employés dans les maisons d’édition
belges francophones 2015
EMPLOI
Statistiques 2015
marché & production du livre de langue française en Belgique
pratiques de lecture
8
3 PRATIQUE
DE LECTURE
pratique de lecture
(marchés numériques) en 2016 en %
LECTEURS
PRATIQUE DE LECTURE
(MARCHÉS NUMÉRIQUES) EN 2016 EN %
LE
CTEURS
NON-LECTEU
RS
86
42% les 2
53%
5%
51% 49%
numérique
(exclusif)
imprimé
(exclusif)
14
N
=
1001
N
=
864
IMPRIMÉ
NUMÉRIQUE
95
47
53%
Profil des lecteurs
51 %NN de lectrices et 49 % de lecteurs (papier et numérique)
61NN  % sont des actifs
53 %NN ont un niveau d’éducation supérieur
62NN  % sont principal responsable des revenus (PRR)
70NN  % sont principal responsable des achats (PRA)
Pénétration et évolution
86 %NN des répondants sont des lecteurs de livres contre 84 %
en 2015.
La majorité lit sous format imprimé (95NN  %) mais 4 lecteurs sur
10 lisent sous les deux formats (42 % contre 47 % en 2015).
Moins de 5 lecteurs sur 10 lisent en numérique (NN 47 % contre
52 % en 2015).
1NN  % des répondants ne sont pas des lecteurs de livres mais ils
ont l’intention de lire en numérique à l’avenir.
19NN  % des lecteurs exclusifs en imprimé envisagent de lire en
numérique à l’avenir, contre 22 % en 2015.
Les lecteurs entendent tous diminuer quelque peu leur usageNN
de livres numériques à l’avenir.
Pratiques de lecture
Les livres imprimés et lus sont majoritairement destinés auxNN
loisirs (89 % contre 90 % en 2015)
Les livres numériques (lus ou consultés) ont trait principale-NN
ment à la littérature générale.
Plus de la moitié des lecteurs en numérique lit en totalitéNN
les livres numériques (51 % contre 47 % en 2015).
Ce sont principalement les recommandations des amis/de laNN
famille qui comptent le plus pour les 2 types de formats. Pour
les livres numériques, les moteurs de recherche ont également
leur importance.
Pratiques d’acquisition
Les lecteurs de livres imprimés ont lu en moyenne 16 livres im-NN
primés dans l’année mais en ont acheté seulement 10 (contre-
presque 11 en 2015).
Les lecteurs de livres numériques ont lu en moyenne 9 livresNN
numériques dans l’année mais en ont acheté seulement 4
(contre presque 3 en 2015).
Les livres numériques ayant trait à la littérature générale sontNN
les seuls livres numériques pour lesquels la proportion achetée
est plus importante que celle lue.
Le budget moyen annuel pour l’achat de livres numériques estNN
nettement plus élevé que l’an passé avec 82,50 € contre 67,1 €
en 2015. Le budget moyen annuel pour l’achat de livres im-
primés reste relativement stable à 130,7 € contre 125,8 € en
2015.
Les canaux d’acquisition principaux pour les livres imprimésNN
sont les librairies physiques et les grandes surfaces spéciali-
sées. L’acquisition en ligne baisse passant de 41 % en 2015 à
36 % en 2016.
Les sites internet des opérateurs internationaux restent lesNN
principaux canaux de distribution de livres numériques (45 %).
Amazon reste le site privilégié pour l’achat de livres numéri-
ques (67 % contre 61 %).
L’utilisation de tablettes pour la lecture de livres numériques aNN
baissé (46 % en 2015 contre 40 % en 2016) en un an alors que
l’ordinateur reste stable (56 % ).
Près de 6 lecteurs sur 10 en numérique téléchargent le livreNN
dans son intégralité (59 % contre 54 % en 2015) afin d’être lu
sous format PDF (68 % contre 65 %).
9
SITESINTERNETD’OP.INTERNAT.
TÉLÉCHARGEMENTOUSTREAMING
PRÊTPARUNPROCHE
SITESINETERNETDEGD.SURFACES
SITESINETERNETDELIBRAIRIES
VENTEENLIGNE,DISTRIBUTEURS
PRÊTPARUNEBIBLIOTHÈQUE
AUTRES
2016 2015
45
26
21
11
8 8
1112 11 9 9 79
Cadre de consultation
des livres (en %)
canaux d’accès au livre
numérique (en %)
TYPES DE LIVRES
LUS EN %
IMPRIMÉS NUMÉRIQUES
89 43 39 455090
Loisirs
Loisirs
travail
ÉTUDES
travail
ÉTUDES
65
52
41 40
50
64
2016
2016
2016
2016
2015 20152015
2015
Statistiques 2015
marché & production du livre de langue française en Belgique
pratiques de lecture
10
EN UN CLIN D’ŒIL
PRODUCTION VENDUE DE LIVRES IMPRIMÉS
EN MILLION D’EUROS & ÉVOLUTION PAR RAPPORT À 2014
VENTE EN BELGIQUETOTAL
NOUVELLES
ÉDITIONS
chiffre
d’affaire
vente de livres
nombre
d’exemplaires
vendus
cession des droits vente de livres cession des droits
chiffre
d’affaire
-4,2% -4,6%
52,8 mio
(-4,9%)
3,9 mio
(-5,5%)
nombre
d’exemplaires
vendus
12,2 mio
(+1,8%)
1,45 mio
(+120%)
73,6 mio
(-7,8%)
4,1 mio
(+30,3%)
VENTE À L’EXPORT
3.796
TITRES
(+12%)
5 la production
en un clin d’oeil
4 LES Chiffres clés
DE la lecture publique
La population et
le Réseau public de Lecture
2013 2014
Population Globale de la FWB * 4.526.142 4.547.189
Population des communes des-
servies par une bibliothèque fixe
3.701.309 3.734.819
Opérateurs directs 145 149
Bibliothèques 493 500
Bibliothèques itinérantes 7 7
Bibliothèques spéciales 3 3
Les usagers des réseaux locaux 2013 2014
Usagers individuels 445.804 451.185
Nombre de collectivités 15.982 17.030
Personnes au sein des collectivités 317.524 363.680
Total des usagers 798.135 814.865
Personnel des réseaux locaux 2013 2014
ETP qualifiés et non qualifiés 1252 1217,5
ETP qualifiés 1088,5 1047,7
ETP non qualifiés 163,5 169,83
Les activités 2013 2014
Total d’heures de consultation
Internet proposées/sem. pour
l’ensemble du réseau
10.349 12.376
Usagers ayant reçu une initiation à
Internet et au multimédia
38.542 26.436
Nombre d’animations 45.293 50.764
> Nombre de participations 825.189 816.011
Nombre de prêts 10.419.718 9.848.743
Les collections pour
l’ensemble des réseaux locaux
2013 2014
Documents disponibles 11.642.725 11.572.205
Documents élagués 703.586 636.492
* Population Région wallonne, moins les communes germanopho-
nes, population de la Région de Bruxelles-Capitale moins 20% pour
les néerlandophones en 2013 et 2014
11
6 MÉTHODOLOGIE
Le marché du livre de
langue française en
Belgique
L’étude a été réalisée pour le PILEn par
l’ADEB pour le Service général des Lettres
et du Livre du Ministère de la Fédération
Wallonie-Bruxelles.
L’étude se fonde sur l’analyse des question-
naires envoyés par l’ADEB et le PILEn non
seulement en amont de la chaîne, auprès
des éditeurs belges et étrangers (majori-
tairement français) et des diffuseurs/dis-
tributeurs, mais également en aval auprès
des libraires. Le Syndicat des libraires fran-
cophones de Belgique (SLFB) s’est chargé
de rendre anonymes les chiffres récoltés
auprès des libraires.
Les éditeurs, diffuseurs/distributeurs et
détaillants ayant participé à l’enquête en
2015 sont : Carrefour, Casterman, Dargaud-
Lombard, Dilibel, Dupuis, Groupe De Boeck,
Groupe Larcier, Mardaga & Le Gerfaut, In-
terforum Benelux, ainsi que 15 libraires.
Sur base des informations récoltées qui ne
représentent pas la totalité de la réalité, des
mécanismes de correction et d’extrapola-
tions ont été appliqués.
Statistiques de production
du livre belge de langue
française
Les statistiques relatives à la production
sont réalisées annuellement par l’ADEB
avec le soutien du Service général des Let-
tres et du Livre du Ministère de la Fédéra-
tion Wallonie-Bruxelles.
Les données 2015 sont récoltées sur base
de questionnaires en ligne complétés par
les éditeurs belges de langue française,
membres de l’Association des éditeurs bel-
ges (ADEB) ou d’Espace Livres & Création
(EL&C).
Pour 2015, 53 éditeurs et distributeurs
membres de l’ADEB ou d’Espace Livres &
Création ont répondu au questionnaire.
Observation des marchés
numériques du livre en
2015
Étude commandée par le PILEn à IPSOS sous
l’égide de l’ADEB pour le Service général des
Lettres et du Livre du Ministère de la Fédé-
ration Wallonie-Bruxelles.
Il s’agit d’une étude de marché sur base
d’un échantillon de 1.000 personnes, repré-
sentatif de la population francophone belge
en termes de sexe, âge et Région.
L’enquête ayant été réalisée on-line, les ré-
pondants ont donc par définition l’usage de
l’écrit. Le taux de lecteurs obtenu est celui
de la population alphabétisée.
Chiffres clés de la lecture
publique
Données collectées par le Service de la Lec-
ture Publique, Ministère de la Fédération
Wallonie-Bruxelles.
Statistiques 2015
marché & production du livre de langue française
en Belgique et pratiques de lecture
Retrouvez ces études sur les sites du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (www.lettresetlivre.cfwb.be),
du PILEN (www.futursdulivre.be) et de l’ADEB (www.adeb.be)
CONTACT PRESSE ADEB
Christelle Dyon
+ 32 (2) 241 65 80
c.dyon@adeb.be

Contenu connexe

Similaire à Marché du livre belge 2015 - ADEB (papier + numérique)

Eurostat commerce international de biens
Eurostat commerce international de biensEurostat commerce international de biens
Eurostat commerce international de biensSociété Tripalio
 
A3 distrib analyse promo-septembre 2014
A3 distrib analyse promo-septembre 2014A3 distrib analyse promo-septembre 2014
A3 distrib analyse promo-septembre 2014Virginie Brunet
 
Activité au troisième trimestre 2012
Activité au troisième trimestre 2012Activité au troisième trimestre 2012
Activité au troisième trimestre 2012ICADE
 
A3 distrib analyse promo-octobre 2014
A3 distrib analyse promo-octobre 2014A3 distrib analyse promo-octobre 2014
A3 distrib analyse promo-octobre 2014Virginie Brunet
 
Uda_2013_advertisers key figures
Uda_2013_advertisers key figuresUda_2013_advertisers key figures
Uda_2013_advertisers key figuresPierre Labousset
 
Répartition des dépenses publicitaires par media on/offline 2012 vs. 2011, pa...
Répartition des dépenses publicitaires par media on/offline 2012 vs. 2011, pa...Répartition des dépenses publicitaires par media on/offline 2012 vs. 2011, pa...
Répartition des dépenses publicitaires par media on/offline 2012 vs. 2011, pa...WSI Business Performance
 
Publicité : Les chiffres clefs des annonceurs par l'UDA (France 2013)
Publicité : Les chiffres clefs des annonceurs par l'UDA (France 2013)Publicité : Les chiffres clefs des annonceurs par l'UDA (France 2013)
Publicité : Les chiffres clefs des annonceurs par l'UDA (France 2013)Emmanuel Vivier
 
Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)
Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)
Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)Monimmeuble.com
 
LES INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES 2016 & LES PREVISIONS 2017
LES INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES 2016 & LES PREVISIONS 2017LES INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES 2016 & LES PREVISIONS 2017
LES INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES 2016 & LES PREVISIONS 2017Eric GALAIS
 
Eurostat : excédent du commerce international de biens
Eurostat : excédent du commerce international de biensEurostat : excédent du commerce international de biens
Eurostat : excédent du commerce international de biensSociété Tripalio
 
Eurostat exportations de biens
Eurostat exportations de biensEurostat exportations de biens
Eurostat exportations de biensSociété Tripalio
 
Synthese IREP - France Pub - S1 2015
Synthese IREP - France Pub - S1 2015Synthese IREP - France Pub - S1 2015
Synthese IREP - France Pub - S1 2015Romain Fonnier
 
Synthese IREP - france pub - S1 2015
Synthese IREP - france pub - S1 2015Synthese IREP - france pub - S1 2015
Synthese IREP - france pub - S1 2015Romain Fonnier
 
Assemblée Générale 2015
Assemblée Générale 2015Assemblée Générale 2015
Assemblée Générale 2015vefinance
 
Conférence Languedoc Roussillon - juil. 2016
Conférence Languedoc Roussillon - juil. 2016Conférence Languedoc Roussillon - juil. 2016
Conférence Languedoc Roussillon - juil. 2016Thomas GERMAIN
 
Chiffres clés carrefour-panopratiq 2012
Chiffres clés carrefour-panopratiq 2012Chiffres clés carrefour-panopratiq 2012
Chiffres clés carrefour-panopratiq 2012RETAIL EXPLORER
 
CP - Marché publicitaire français 2014
CP - Marché publicitaire français 2014CP - Marché publicitaire français 2014
CP - Marché publicitaire français 2014union_des_annonceurs
 
Présentation du 03/03/2015 - Languedoc-Roussillon - Bilan 2015 et perspectives
Présentation du 03/03/2015 - Languedoc-Roussillon - Bilan 2015 et perspectivesPrésentation du 03/03/2015 - Languedoc-Roussillon - Bilan 2015 et perspectives
Présentation du 03/03/2015 - Languedoc-Roussillon - Bilan 2015 et perspectivesAdequation
 

Similaire à Marché du livre belge 2015 - ADEB (papier + numérique) (20)

Chiffres cles des_annonceurs_2012
Chiffres cles des_annonceurs_2012Chiffres cles des_annonceurs_2012
Chiffres cles des_annonceurs_2012
 
Eurostat commerce international de biens
Eurostat commerce international de biensEurostat commerce international de biens
Eurostat commerce international de biens
 
A3 distrib analyse promo-septembre 2014
A3 distrib analyse promo-septembre 2014A3 distrib analyse promo-septembre 2014
A3 distrib analyse promo-septembre 2014
 
Activité au troisième trimestre 2012
Activité au troisième trimestre 2012Activité au troisième trimestre 2012
Activité au troisième trimestre 2012
 
A3 distrib analyse promo-octobre 2014
A3 distrib analyse promo-octobre 2014A3 distrib analyse promo-octobre 2014
A3 distrib analyse promo-octobre 2014
 
Uda_2013_advertisers key figures
Uda_2013_advertisers key figuresUda_2013_advertisers key figures
Uda_2013_advertisers key figures
 
Répartition des dépenses publicitaires par media on/offline 2012 vs. 2011, pa...
Répartition des dépenses publicitaires par media on/offline 2012 vs. 2011, pa...Répartition des dépenses publicitaires par media on/offline 2012 vs. 2011, pa...
Répartition des dépenses publicitaires par media on/offline 2012 vs. 2011, pa...
 
Publicité : Les chiffres clefs des annonceurs par l'UDA (France 2013)
Publicité : Les chiffres clefs des annonceurs par l'UDA (France 2013)Publicité : Les chiffres clefs des annonceurs par l'UDA (France 2013)
Publicité : Les chiffres clefs des annonceurs par l'UDA (France 2013)
 
Chiffres cles des_annonceurs_2013
Chiffres cles des_annonceurs_2013Chiffres cles des_annonceurs_2013
Chiffres cles des_annonceurs_2013
 
Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)
Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)
Dossier presse-transac-juin-2015 dv26-06_internet (1)
 
LES INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES 2016 & LES PREVISIONS 2017
LES INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES 2016 & LES PREVISIONS 2017LES INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES 2016 & LES PREVISIONS 2017
LES INVESTISSEMENTS PUBLICITAIRES 2016 & LES PREVISIONS 2017
 
Eurostat : excédent du commerce international de biens
Eurostat : excédent du commerce international de biensEurostat : excédent du commerce international de biens
Eurostat : excédent du commerce international de biens
 
Eurostat exportations de biens
Eurostat exportations de biensEurostat exportations de biens
Eurostat exportations de biens
 
Synthese IREP - France Pub - S1 2015
Synthese IREP - France Pub - S1 2015Synthese IREP - France Pub - S1 2015
Synthese IREP - France Pub - S1 2015
 
Synthese IREP - france pub - S1 2015
Synthese IREP - france pub - S1 2015Synthese IREP - france pub - S1 2015
Synthese IREP - france pub - S1 2015
 
Assemblée Générale 2015
Assemblée Générale 2015Assemblée Générale 2015
Assemblée Générale 2015
 
Conférence Languedoc Roussillon - juil. 2016
Conférence Languedoc Roussillon - juil. 2016Conférence Languedoc Roussillon - juil. 2016
Conférence Languedoc Roussillon - juil. 2016
 
Chiffres clés carrefour-panopratiq 2012
Chiffres clés carrefour-panopratiq 2012Chiffres clés carrefour-panopratiq 2012
Chiffres clés carrefour-panopratiq 2012
 
CP - Marché publicitaire français 2014
CP - Marché publicitaire français 2014CP - Marché publicitaire français 2014
CP - Marché publicitaire français 2014
 
Présentation du 03/03/2015 - Languedoc-Roussillon - Bilan 2015 et perspectives
Présentation du 03/03/2015 - Languedoc-Roussillon - Bilan 2015 et perspectivesPrésentation du 03/03/2015 - Languedoc-Roussillon - Bilan 2015 et perspectives
Présentation du 03/03/2015 - Languedoc-Roussillon - Bilan 2015 et perspectives
 

Plus de yann le gigan

29e_Observatoire-E-Pub- .pdf
29e_Observatoire-E-Pub- .pdf29e_Observatoire-E-Pub- .pdf
29e_Observatoire-E-Pub- .pdfyann le gigan
 
28e Obs-ePub S1-2022
28e Obs-ePub S1-2022 28e Obs-ePub S1-2022
28e Obs-ePub S1-2022 yann le gigan
 
19ème observatoire de l’e-pub SRI (bilan 2017)
19ème observatoire de l’e-pub SRI (bilan 2017)19ème observatoire de l’e-pub SRI (bilan 2017)
19ème observatoire de l’e-pub SRI (bilan 2017)yann le gigan
 
13e Bilan ARPP " image et respect de la personne 2017 "
13e Bilan ARPP " image et respect de la personne 2017 "13e Bilan ARPP " image et respect de la personne 2017 "
13e Bilan ARPP " image et respect de la personne 2017 "yann le gigan
 
18ème observatoire de l’e-pub SRI (1er Semestre 2017)
18ème observatoire de l’e-pub SRI (1er Semestre 2017)18ème observatoire de l’e-pub SRI (1er Semestre 2017)
18ème observatoire de l’e-pub SRI (1er Semestre 2017)yann le gigan
 
AdAge Agency family trees 2016
AdAge Agency family trees 2016AdAge Agency family trees 2016
AdAge Agency family trees 2016yann le gigan
 
Parution au Journal Officiel du décret d’application de la loi Macron sur l’e...
Parution au Journal Officiel du décret d’application de la loi Macron sur l’e...Parution au Journal Officiel du décret d’application de la loi Macron sur l’e...
Parution au Journal Officiel du décret d’application de la loi Macron sur l’e...yann le gigan
 
17ème édition de l’Observatoire de l’e-pub SRI-PwC-UDECAM (Bilan 2016)
17ème édition de l’Observatoire de l’e-pub SRI-PwC-UDECAM (Bilan 2016)17ème édition de l’Observatoire de l’e-pub SRI-PwC-UDECAM (Bilan 2016)
17ème édition de l’Observatoire de l’e-pub SRI-PwC-UDECAM (Bilan 2016)yann le gigan
 
« Les usages du numérique en France en 2016 » Credoc / Agence du numérique, A...
« Les usages du numérique en France en 2016 » Credoc / Agence du numérique, A...« Les usages du numérique en France en 2016 » Credoc / Agence du numérique, A...
« Les usages du numérique en France en 2016 » Credoc / Agence du numérique, A...yann le gigan
 
[Livre Blanc] Repenser le temps : Rencontres de l’Udecam / 06 septembre 2015
[Livre Blanc] Repenser le temps : Rencontres de l’Udecam / 06 septembre 2015[Livre Blanc] Repenser le temps : Rencontres de l’Udecam / 06 septembre 2015
[Livre Blanc] Repenser le temps : Rencontres de l’Udecam / 06 septembre 2015yann le gigan
 
[Livre blanc] « Gouvernance de l’Intelligence Artificielle dans les entrepris...
[Livre blanc] « Gouvernance de l’Intelligence Artificielle dans les entrepris...[Livre blanc] « Gouvernance de l’Intelligence Artificielle dans les entrepris...
[Livre blanc] « Gouvernance de l’Intelligence Artificielle dans les entrepris...yann le gigan
 
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...yann le gigan
 
European SRI Study 2016 - Eurosif
European SRI Study 2016 - EurosifEuropean SRI Study 2016 - Eurosif
European SRI Study 2016 - Eurosifyann le gigan
 
2ème édition du Baromètre Annonceurs Mobile SRI-Harris Interactive - Nov 2016
2ème édition du Baromètre Annonceurs Mobile SRI-Harris Interactive - Nov 20162ème édition du Baromètre Annonceurs Mobile SRI-Harris Interactive - Nov 2016
2ème édition du Baromètre Annonceurs Mobile SRI-Harris Interactive - Nov 2016yann le gigan
 
Baromètre Adblock IPSOS - IAB 2016
Baromètre Adblock IPSOS - IAB 2016Baromètre Adblock IPSOS - IAB 2016
Baromètre Adblock IPSOS - IAB 2016yann le gigan
 
Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets
Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets
Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets yann le gigan
 
Les résultats du marché publicitaire 1er semestre 2016 – Irep / France Pub
Les résultats du marché publicitaire 1er semestre 2016 – Irep / France Pub Les résultats du marché publicitaire 1er semestre 2016 – Irep / France Pub
Les résultats du marché publicitaire 1er semestre 2016 – Irep / France Pub yann le gigan
 
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique « Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique yann le gigan
 
Partage ! - cahiers IP innovation & prospective de la CNIL - Juin 2016
 Partage ! - cahiers IP innovation & prospective de la CNIL - Juin 2016 Partage ! - cahiers IP innovation & prospective de la CNIL - Juin 2016
Partage ! - cahiers IP innovation & prospective de la CNIL - Juin 2016yann le gigan
 
Projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à...
Projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à...Projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à...
Projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à...yann le gigan
 

Plus de yann le gigan (20)

29e_Observatoire-E-Pub- .pdf
29e_Observatoire-E-Pub- .pdf29e_Observatoire-E-Pub- .pdf
29e_Observatoire-E-Pub- .pdf
 
28e Obs-ePub S1-2022
28e Obs-ePub S1-2022 28e Obs-ePub S1-2022
28e Obs-ePub S1-2022
 
19ème observatoire de l’e-pub SRI (bilan 2017)
19ème observatoire de l’e-pub SRI (bilan 2017)19ème observatoire de l’e-pub SRI (bilan 2017)
19ème observatoire de l’e-pub SRI (bilan 2017)
 
13e Bilan ARPP " image et respect de la personne 2017 "
13e Bilan ARPP " image et respect de la personne 2017 "13e Bilan ARPP " image et respect de la personne 2017 "
13e Bilan ARPP " image et respect de la personne 2017 "
 
18ème observatoire de l’e-pub SRI (1er Semestre 2017)
18ème observatoire de l’e-pub SRI (1er Semestre 2017)18ème observatoire de l’e-pub SRI (1er Semestre 2017)
18ème observatoire de l’e-pub SRI (1er Semestre 2017)
 
AdAge Agency family trees 2016
AdAge Agency family trees 2016AdAge Agency family trees 2016
AdAge Agency family trees 2016
 
Parution au Journal Officiel du décret d’application de la loi Macron sur l’e...
Parution au Journal Officiel du décret d’application de la loi Macron sur l’e...Parution au Journal Officiel du décret d’application de la loi Macron sur l’e...
Parution au Journal Officiel du décret d’application de la loi Macron sur l’e...
 
17ème édition de l’Observatoire de l’e-pub SRI-PwC-UDECAM (Bilan 2016)
17ème édition de l’Observatoire de l’e-pub SRI-PwC-UDECAM (Bilan 2016)17ème édition de l’Observatoire de l’e-pub SRI-PwC-UDECAM (Bilan 2016)
17ème édition de l’Observatoire de l’e-pub SRI-PwC-UDECAM (Bilan 2016)
 
« Les usages du numérique en France en 2016 » Credoc / Agence du numérique, A...
« Les usages du numérique en France en 2016 » Credoc / Agence du numérique, A...« Les usages du numérique en France en 2016 » Credoc / Agence du numérique, A...
« Les usages du numérique en France en 2016 » Credoc / Agence du numérique, A...
 
[Livre Blanc] Repenser le temps : Rencontres de l’Udecam / 06 septembre 2015
[Livre Blanc] Repenser le temps : Rencontres de l’Udecam / 06 septembre 2015[Livre Blanc] Repenser le temps : Rencontres de l’Udecam / 06 septembre 2015
[Livre Blanc] Repenser le temps : Rencontres de l’Udecam / 06 septembre 2015
 
[Livre blanc] « Gouvernance de l’Intelligence Artificielle dans les entrepris...
[Livre blanc] « Gouvernance de l’Intelligence Artificielle dans les entrepris...[Livre blanc] « Gouvernance de l’Intelligence Artificielle dans les entrepris...
[Livre blanc] « Gouvernance de l’Intelligence Artificielle dans les entrepris...
 
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
 
European SRI Study 2016 - Eurosif
European SRI Study 2016 - EurosifEuropean SRI Study 2016 - Eurosif
European SRI Study 2016 - Eurosif
 
2ème édition du Baromètre Annonceurs Mobile SRI-Harris Interactive - Nov 2016
2ème édition du Baromètre Annonceurs Mobile SRI-Harris Interactive - Nov 20162ème édition du Baromètre Annonceurs Mobile SRI-Harris Interactive - Nov 2016
2ème édition du Baromètre Annonceurs Mobile SRI-Harris Interactive - Nov 2016
 
Baromètre Adblock IPSOS - IAB 2016
Baromètre Adblock IPSOS - IAB 2016Baromètre Adblock IPSOS - IAB 2016
Baromètre Adblock IPSOS - IAB 2016
 
Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets
Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets
Livre blanc Arcep : Préparer la révolution de l’internet des objets
 
Les résultats du marché publicitaire 1er semestre 2016 – Irep / France Pub
Les résultats du marché publicitaire 1er semestre 2016 – Irep / France Pub Les résultats du marché publicitaire 1er semestre 2016 – Irep / France Pub
Les résultats du marché publicitaire 1er semestre 2016 – Irep / France Pub
 
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique « Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique
« Dirigeants vs Millenials » 5 recommandations pour supporter le choc numérique
 
Partage ! - cahiers IP innovation & prospective de la CNIL - Juin 2016
 Partage ! - cahiers IP innovation & prospective de la CNIL - Juin 2016 Partage ! - cahiers IP innovation & prospective de la CNIL - Juin 2016
Partage ! - cahiers IP innovation & prospective de la CNIL - Juin 2016
 
Projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à...
Projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à...Projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à...
Projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à...
 

Marché du livre belge 2015 - ADEB (papier + numérique)

  • 1. Statistiques 2015 marché & production du livre de langue française en Belgique et pratiques de lecture livre : les chiffres clés du secteur L’édition belge en souffrance dans un marché enfin stabilisé sommaire 1. le marché du livre de langue française en belgique p.2 2. production du livre belge de langue française p.5 3. pratiques de lecture p.8 4. les chiffres clés de la lecture publique p.10 5. la production en un clin d’oeil p.10 6. méthodologie p.11
  • 2. Statistiques 2015 marché & production du livre de langue française en Belgique pratiques de lecture 2 1 LE MARCHÉ DU LIVRE imprimé DE LANGUE FRANÇAISE EN BELGIQUE 2015 marque une très légère reprise du marché du livre de langue française en Belgique après quatre années négatives. Après la timide hausse enregistrée en 2010, le marché a poursuivi sa décroissance jusqu’en 2014. En 2015, il s’est élevé à 245 millions € (en euros courants), soit une aug- mentation de 0,6 % par rapport à 2014. L’augmentation est légèrement moins marquée si l’on prend en compte la hausse générale des prix. L’évolution, en euros constants (soit après neutralisation de l’infla- tion) du marché du livre s’élève dans ce cas à 0,1 %. évolution à prix courants du marché du livre évolution à prix constants du marché du livre 2011 2012 2013 2014 2015 263.263 MARCHÉ (MILLIERS €) ÉVOLUTION À PRIX COURANTS DU MARCHÉ DU LIVRE DE LANGUE FRANÇAISE EN BELGIQUE 259.327 252.124 -2,8%-1,5%-0,4% variation annuelle en euros courants -3,2% +0,6% 244.155 245.705 2010 264.313 100 = indice 99 98 95 92 93 2011 2012 2013 2014 2015 254.292 MARCHÉ (MILLIERS €) ÉVOLUTION À PRIX CONSTANTS DU MARCHÉ DU LIVRE DE LANGUE FRANÇAISE EN BELGIQUE 243.576 234.201 -3,8%-4,2%-3,8% variation annuelle en euros constants -3,5% +0,1% 226.027 226.260 2010 264.313 100 = indice 95 91 87 84 86
  • 3. 3 2011 2012 2013 2014 2015 30,6% ÉDITEURS ÉTRANGERS ÉDITEURS BELGES PARTS DE MARCHÉ 69,4% 28,3%71,7% 28,1% -0,2%-2,3%-0,3% -0,2% -0,4% 71,9% 27,9% 27,5% 72,1% 72,5% 2010 30,9%69,1% 132 MILLIONS € 41% EXPORT MARCHÉ INTÉRIEUR 59% 2011 2012 2013 2014 2015 30,6% ÉDITEURS ÉTRANGERS ÉDITEURS BELGES PARTS DE MARCHÉ 69,4% 28,3%71,7% 28,1% -0,2%-2,3%-0,3% -0,2% -0,4% 71,9% 27,9% 27,5% 72,1% 72,5% 2010 30,9%69,1% 132 MILLIONS € 41% EXPORT MARCHÉ INTÉRIEUR 59% En 2015, le marché intérieur belge continue de dépendre (à 72,5 %) d’ouvrages étran- gers (essentiellement français) importés. Parallèlement, l’export représente 59 % de l’activité des maisons d’édition belges fran- cophones. Globalement, la part de marché des ouvra- ges édités par des maisons belges reste sta- ble, avoisinant les 28 % des achats de livres de langue française en Belgique. L’évolution positive du marché du livre belge de langue française est soutenue uniquement par trois secteurs : le scolaire (+ 10,4 %), la littérature générale (+ 6,8 %) et la bande dessinée (+ 3,5 %). Ces trois sec- teurs évoluent de manière contradictoire par rapport aux statistiques de production belge (voir point 2). Par conséquent, il faut en déduire que ces trois secteurs sont tirés par l’importation. Parts de marché La part des éditeurs belges de langue française dans le marché du livre diminue d’année en année.
  • 4. Statistiques 2015 marché & production du livre de langue française en Belgique pratiques de lecture 4 LES CANAUX DE COMMERCIALISATION du livre imprimé 20,2% 48,4% 8,6% 27,4% 21% GRANDES SURFACES NON SPÉCIALISÉES générales ou succursalistesspécialisées LIBRAIRIES DE 1ER NIVEAU LIBRAIRIES DE 2E NIVEAU 11,3% VENTES DIRECTES 7,9% 3,6% CLUBS DE LIVRES POINTS DE VENTES DIVERS CANAUX DE COMMERCIALISATION EN % & ÉVOLUTION EN % 2014/2015 -0,3 2,1 -1,1 -1,4 -1,5 0,6 0,9 3,2 100% 0,6% Troiscanauxdecommercialisationsursix voient leur chiffre d’affaires augmenter. Ce mouvement positif est soutenu es- sentiellement par les librairies généra- les et spécialisées (+ 3,2 %) ainsi que les grandes surfaces non spécialisées et les ventes diresctes. Les autres canaux de distribution enregistrent un recul. Le mauvais résultat des librairies dites de « 2e niveau » (librairies-papeteries) enre- gistré en 2014 se confirme l’an dernier (- 1,5 %). À noter que cette enquête ne couvre pas les plateformes de ventes à distan- ce de livres « physiques » (librairies en ligne). Or, on peut valablement penser qu’elles impactent négativement les ca- naux traditionnels.
  • 5. 5 PANIERS MOYENS prix du panier moyen Le prix moyen des livres achetés est de 13,1 € (+4 % en 2015 par rapport à 2012). PRIX DU PANIER MOYEN PRIX MOYEN DES LIVRES ACHETÉS 2012 27,8 € 2013 26,9 € 2014 2015 26,9 € 28,4 € 12,6 € 13,5 € 13,1 €12,3 € PRIX DU PANIER MOYEN PRIX MOYEN DES LIVRES ACHETÉS 2012 27,8 € 2013 26,9 € 2014 2015 26,9 € 28,4 € 12,6 € 13,5 € 13,1 €12,3 € prix moyen des livres achetés Il ressort de l’enquête menée auprès des libraires que le prix totaldupaniermoyenparvisite est de 28,4 €, en augmentation de 1,5 € par rapport à 2014. On peut néanmoins observer dans le graphique ci-contre une cer- taine stabilité depuis 2012. 2 PRODUCTION DU LIVRE BELGE DE LANGUE FRANÇAISE LE LIVRE PAPIER Zoomons à présent, parmi les ouvrages publiés en 2015 par les maisons d’édition belges de langue française, sur la part d’ouvrages vendus en Belgique en édition propre (toutes lan- gues confondues) et celle dé- diée à l’exportation. On constate un glissement progressif marqué par des pertes à l’export et l’augmentation de la consom- mation intérieure. Mais ce glissement doit être lu par rapport à l’évolution du chiffre d’affaires pour les livres imprimés qui montrent un secteur en contraction. Sur les 132 millions € de chiffre d’affaires réalisés en 2015 par les éditeurs belges (livres en langue française), 54,24 millions pro- viennent de la production de livres en langue française publiés en Belgique, tandis que 77,78 millions vont à l’exportation. La diminution du chiffre d’affaires en éditions propres (hors cessions de droits) pour 2015 est partiellement compensée par une augmen- tation importante des cessions de droits, qui n’empêche toutefois pas le chiffre d’affaires des éditeurs d’enregistrer un sérieux retrait. Ce re- trait s’explique par la perte de vitesse enregistrée dans des secteurs importants comme la bande dessinée (-2,1%), les sciences humaines (- 9 %) et les sciences et techniques (-87,8 % ). PRODUCTION DU LIVRE BELGE (TOUTES LANGUES CONFONDUES) 2013 2014 44,4% EXPORTMARCHÉ INTÉRIEUR 55,6% 43,8%56,2% 2015 43%57% Éditions propres 2013 2014 2015 Belgique 54,82 54,93 52,80 Export 83,46 83,96 73,62 Total 138,28 137,89 126,42 Cessions de droits 2013 2014 2015 Belgique 1,43 0,64 1,45 Export 2,11 2,36 4,17 Total 3,54 3,00 5,62 GRAND TOTAL 2013 2014 2015 Belgique 56,27 55,59 54,24 Export 85,59 85,31 77,78 Total 141,86 140,90 132,02 production du livre belge (toutes langues confondues)
  • 6. Statistiques 2015 marché & production du livre de langue française en Belgique pratiques de lecture 6 Comme le montre le graphique ci-dessous, la BD conserve en 2015 sa place de leader avec quelque 57 % du chiffre d’affaires global de l’édition en langue française, suivie par les oeuvres de sciences humaines (18 %), scolaires (14 %) et les livres de jeunesse (5 %) totalisant 94 % du chiffre d’affaires total de production. 100% = 126,29 millions € (hors cessions de droits) PRODUCTION DU LIVRE BELGE EN LANGUE FRANÇAISE PAR CATÉGORIE EN % ET MILLION € SCIENCES HUMAINES B D OKM J SCIENTIFIQUESETTECHNIQUES Scolaire Jeunesse PRATIQUESETPARASCOLAIRE SYLLABI&NOTESDECOURS DIVERS Codes, ann. & Repertoires AGENDA & CARTES BEAUXARTS Romans 56,79% 14,18% pour la BELGIQUE 83,67 B 16,33 E 10,17 millions € 61,60 millions € 18,68 96,78 B 63,44 B 5,59 B 100 B 3,2 E 36,56 E 16,9 1,56 0,33 94,41 E 5,70 90,94 B 4,18 9,06 E 0,41 51,10 B 0,04 48,90 E 0,04 55,43 B0,36 44,57 E0,29 88,84 B0,12 11,16 E0,01 0,9 0,36 0,56 3,63 39,34 B 0,23 60,66 E 0,36 85,82% pour l’EXPORT 71,77 millions € 22,25 0,60 6,03 4,59 0,65 0,13 0,08 2,46 0,36 17,62 0,48 17,45 13,81 1,79 0,29 4,78 0,11 0,07 3,64 0,53 100 % = 126,29 millions € (hors cessions de droits) 2015 2014 COMPARAISON DES CHIFFRES PAPIER ET NUMÉRIQUE 19,27% toutes langues 16,63%83,37% 28,95%71,15% 8,62%91,32% 80,73% 69,55% 90,34% 30,45% NL 9,66% FR toutes langues NL FR toutes langues NL FR PAPIER NUMÉRIQUE En 2015, la part du numérique représente 9,66 % du total du chiffre d’affaires en langue fran- çaise (contre 8,62 % en 2014). Toutes langues confondues (en éditions propres), elle grimpe jusqu’à 19,3 % du chiffre d’af- faires total (papier et numéri- que) en 2015, contre 16,6 % en 2014. Le pourcentage du numérique s’avère nettement au-dessus de la moyenne européenne. En cause, la spécificité de notre édition avec une part importan- te référée aux sciences humai- nes (base de données juridique, fiscale, comptable…). production du livre belge en langue française par catégories en % et Millions € comparaison des chiffres papier & numérique Le numérique
  • 7. 7 NUMÉRIQUE (OFF LINE + ON LINE) 45,74 MIO40,63 MIO + 100% + 200% + 64,28% + 21,87% + 10,95% + 15,3% 20152014 + Sciences Humaines codes, ann., repertoires, agendas, cartes geo, plans, calendrier, ... & Atlas grand public CHIFFRE D’AFFAIRES NUMÉRIQUE EN MILLIONS € 43,2739 1,76 1,53 0,39 0,23 0,14 0,32 0,06 0,02 0,02 0,01 0,01 0,01 + notes & Syllabi + pratiques & parascolaire Fiction & non fiction (hors jeunesse) SCOLAIRES SCIENTIFIQUES & TECHNIQUES BDBEAUX LIVRES LITTÉRATURE LIVRES JEUNESSE DIVERS Chiffre d’affaires numérique (en millions €) En 2015, près de 29 % (contre 12 % en 2014) du nombre total de titres ont été publiés (entre autres) en version numérique. Une majorité des titres numériques coexistent avec leur version papier. Le nombre de titres numériques total (en éditions propres et en langue française) est de 3.694 en 2015. 71,7% 1.479 20,5% 1,6% 6,2% TEMPS PLEIN INTÉRIMAIRES STAGIAIRES TEMPS PARTIEL EMPLOYÉS DANS LES MAISONS D’ÉDITIONS BELGES FRANCOPHONES 2015 43 MAISONS D’ÉDITION répartition des travailleurds dans les maisons d’édition 43 MAISONS D’ÉDITION RÉPARTITION DES TRAVAILLEURS DANS LES MA DE 0 À 1 DE 2 À 3 DE 4 À 5 DE 6 À 43 MAISONS D’ÉDITION RÉPARTITION DES TRAVAILLEURS DANS LES MAISONS D’ÉDITION DE 0 À 1 DE 2 À 3 DE 11 À 100DE 4 À 5 DE 6 À 10 + DE 100 Concernant l’emploi, l’étude* montre que 1.479 travailleurs -tous statuts confondus- travaillent dans les maisons d’éditions belges fran- cophones. *Questionnaire indépendant via SurveyMonkey – 43 maisons d’édition y ont participé – prenant en compte uniquement les emplois directs (c’est-à-dire liés à l’activité d’édition du livre) se rapportant à la production du livre de langue française employés dans les maisons d’édition belges francophones 2015 EMPLOI
  • 8. Statistiques 2015 marché & production du livre de langue française en Belgique pratiques de lecture 8 3 PRATIQUE DE LECTURE pratique de lecture (marchés numériques) en 2016 en % LECTEURS PRATIQUE DE LECTURE (MARCHÉS NUMÉRIQUES) EN 2016 EN % LE CTEURS NON-LECTEU RS 86 42% les 2 53% 5% 51% 49% numérique (exclusif) imprimé (exclusif) 14 N = 1001 N = 864 IMPRIMÉ NUMÉRIQUE 95 47 53% Profil des lecteurs 51 %NN de lectrices et 49 % de lecteurs (papier et numérique) 61NN  % sont des actifs 53 %NN ont un niveau d’éducation supérieur 62NN  % sont principal responsable des revenus (PRR) 70NN  % sont principal responsable des achats (PRA) Pénétration et évolution 86 %NN des répondants sont des lecteurs de livres contre 84 % en 2015. La majorité lit sous format imprimé (95NN  %) mais 4 lecteurs sur 10 lisent sous les deux formats (42 % contre 47 % en 2015). Moins de 5 lecteurs sur 10 lisent en numérique (NN 47 % contre 52 % en 2015). 1NN  % des répondants ne sont pas des lecteurs de livres mais ils ont l’intention de lire en numérique à l’avenir. 19NN  % des lecteurs exclusifs en imprimé envisagent de lire en numérique à l’avenir, contre 22 % en 2015. Les lecteurs entendent tous diminuer quelque peu leur usageNN de livres numériques à l’avenir. Pratiques de lecture Les livres imprimés et lus sont majoritairement destinés auxNN loisirs (89 % contre 90 % en 2015) Les livres numériques (lus ou consultés) ont trait principale-NN ment à la littérature générale. Plus de la moitié des lecteurs en numérique lit en totalitéNN les livres numériques (51 % contre 47 % en 2015). Ce sont principalement les recommandations des amis/de laNN famille qui comptent le plus pour les 2 types de formats. Pour les livres numériques, les moteurs de recherche ont également leur importance. Pratiques d’acquisition Les lecteurs de livres imprimés ont lu en moyenne 16 livres im-NN primés dans l’année mais en ont acheté seulement 10 (contre- presque 11 en 2015). Les lecteurs de livres numériques ont lu en moyenne 9 livresNN numériques dans l’année mais en ont acheté seulement 4 (contre presque 3 en 2015). Les livres numériques ayant trait à la littérature générale sontNN les seuls livres numériques pour lesquels la proportion achetée est plus importante que celle lue. Le budget moyen annuel pour l’achat de livres numériques estNN nettement plus élevé que l’an passé avec 82,50 € contre 67,1 € en 2015. Le budget moyen annuel pour l’achat de livres im- primés reste relativement stable à 130,7 € contre 125,8 € en 2015. Les canaux d’acquisition principaux pour les livres imprimésNN sont les librairies physiques et les grandes surfaces spéciali- sées. L’acquisition en ligne baisse passant de 41 % en 2015 à 36 % en 2016. Les sites internet des opérateurs internationaux restent lesNN principaux canaux de distribution de livres numériques (45 %). Amazon reste le site privilégié pour l’achat de livres numéri- ques (67 % contre 61 %). L’utilisation de tablettes pour la lecture de livres numériques aNN baissé (46 % en 2015 contre 40 % en 2016) en un an alors que l’ordinateur reste stable (56 % ). Près de 6 lecteurs sur 10 en numérique téléchargent le livreNN dans son intégralité (59 % contre 54 % en 2015) afin d’être lu sous format PDF (68 % contre 65 %).
  • 9. 9 SITESINTERNETD’OP.INTERNAT. TÉLÉCHARGEMENTOUSTREAMING PRÊTPARUNPROCHE SITESINETERNETDEGD.SURFACES SITESINETERNETDELIBRAIRIES VENTEENLIGNE,DISTRIBUTEURS PRÊTPARUNEBIBLIOTHÈQUE AUTRES 2016 2015 45 26 21 11 8 8 1112 11 9 9 79 Cadre de consultation des livres (en %) canaux d’accès au livre numérique (en %) TYPES DE LIVRES LUS EN % IMPRIMÉS NUMÉRIQUES 89 43 39 455090 Loisirs Loisirs travail ÉTUDES travail ÉTUDES 65 52 41 40 50 64 2016 2016 2016 2016 2015 20152015 2015
  • 10. Statistiques 2015 marché & production du livre de langue française en Belgique pratiques de lecture 10 EN UN CLIN D’ŒIL PRODUCTION VENDUE DE LIVRES IMPRIMÉS EN MILLION D’EUROS & ÉVOLUTION PAR RAPPORT À 2014 VENTE EN BELGIQUETOTAL NOUVELLES ÉDITIONS chiffre d’affaire vente de livres nombre d’exemplaires vendus cession des droits vente de livres cession des droits chiffre d’affaire -4,2% -4,6% 52,8 mio (-4,9%) 3,9 mio (-5,5%) nombre d’exemplaires vendus 12,2 mio (+1,8%) 1,45 mio (+120%) 73,6 mio (-7,8%) 4,1 mio (+30,3%) VENTE À L’EXPORT 3.796 TITRES (+12%) 5 la production en un clin d’oeil 4 LES Chiffres clés DE la lecture publique La population et le Réseau public de Lecture 2013 2014 Population Globale de la FWB * 4.526.142 4.547.189 Population des communes des- servies par une bibliothèque fixe 3.701.309 3.734.819 Opérateurs directs 145 149 Bibliothèques 493 500 Bibliothèques itinérantes 7 7 Bibliothèques spéciales 3 3 Les usagers des réseaux locaux 2013 2014 Usagers individuels 445.804 451.185 Nombre de collectivités 15.982 17.030 Personnes au sein des collectivités 317.524 363.680 Total des usagers 798.135 814.865 Personnel des réseaux locaux 2013 2014 ETP qualifiés et non qualifiés 1252 1217,5 ETP qualifiés 1088,5 1047,7 ETP non qualifiés 163,5 169,83 Les activités 2013 2014 Total d’heures de consultation Internet proposées/sem. pour l’ensemble du réseau 10.349 12.376 Usagers ayant reçu une initiation à Internet et au multimédia 38.542 26.436 Nombre d’animations 45.293 50.764 > Nombre de participations 825.189 816.011 Nombre de prêts 10.419.718 9.848.743 Les collections pour l’ensemble des réseaux locaux 2013 2014 Documents disponibles 11.642.725 11.572.205 Documents élagués 703.586 636.492 * Population Région wallonne, moins les communes germanopho- nes, population de la Région de Bruxelles-Capitale moins 20% pour les néerlandophones en 2013 et 2014
  • 11. 11 6 MÉTHODOLOGIE Le marché du livre de langue française en Belgique L’étude a été réalisée pour le PILEn par l’ADEB pour le Service général des Lettres et du Livre du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’étude se fonde sur l’analyse des question- naires envoyés par l’ADEB et le PILEn non seulement en amont de la chaîne, auprès des éditeurs belges et étrangers (majori- tairement français) et des diffuseurs/dis- tributeurs, mais également en aval auprès des libraires. Le Syndicat des libraires fran- cophones de Belgique (SLFB) s’est chargé de rendre anonymes les chiffres récoltés auprès des libraires. Les éditeurs, diffuseurs/distributeurs et détaillants ayant participé à l’enquête en 2015 sont : Carrefour, Casterman, Dargaud- Lombard, Dilibel, Dupuis, Groupe De Boeck, Groupe Larcier, Mardaga & Le Gerfaut, In- terforum Benelux, ainsi que 15 libraires. Sur base des informations récoltées qui ne représentent pas la totalité de la réalité, des mécanismes de correction et d’extrapola- tions ont été appliqués. Statistiques de production du livre belge de langue française Les statistiques relatives à la production sont réalisées annuellement par l’ADEB avec le soutien du Service général des Let- tres et du Livre du Ministère de la Fédéra- tion Wallonie-Bruxelles. Les données 2015 sont récoltées sur base de questionnaires en ligne complétés par les éditeurs belges de langue française, membres de l’Association des éditeurs bel- ges (ADEB) ou d’Espace Livres & Création (EL&C). Pour 2015, 53 éditeurs et distributeurs membres de l’ADEB ou d’Espace Livres & Création ont répondu au questionnaire. Observation des marchés numériques du livre en 2015 Étude commandée par le PILEn à IPSOS sous l’égide de l’ADEB pour le Service général des Lettres et du Livre du Ministère de la Fédé- ration Wallonie-Bruxelles. Il s’agit d’une étude de marché sur base d’un échantillon de 1.000 personnes, repré- sentatif de la population francophone belge en termes de sexe, âge et Région. L’enquête ayant été réalisée on-line, les ré- pondants ont donc par définition l’usage de l’écrit. Le taux de lecteurs obtenu est celui de la population alphabétisée. Chiffres clés de la lecture publique Données collectées par le Service de la Lec- ture Publique, Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • 12. Statistiques 2015 marché & production du livre de langue française en Belgique et pratiques de lecture Retrouvez ces études sur les sites du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (www.lettresetlivre.cfwb.be), du PILEN (www.futursdulivre.be) et de l’ADEB (www.adeb.be) CONTACT PRESSE ADEB Christelle Dyon + 32 (2) 241 65 80 c.dyon@adeb.be