SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Les réseaux organisationnels d’entreprise : Relier l’efficacité de l’entreprise à la structure de ses réseaux de communication Conférence débat de l’Académie des sciences et de l’Académie des Technologies 29 Mars 2011 Yves Caseau
Plan ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Introduction ,[object Object]
Modèles de fonctionnement de l’entreprise ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Introduction
Modèle des flux de communication ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],client Facteurs de production Produits /  service transfert synchronisation pilotage La fonction coordination croît avec la taille de l’entreprise et la complexité de l’activité 1: Flux de Communication Flux d’information activité activité Environnement Management Contrôle Coordination
Caractéristiques des flux de communication ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],1: Flux de Communication Modèle mental B Modèle mental A Transfert info Retour/reformulation Confirmation / etc. Traduction dans un modèle commun
Canaux de Communication ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],1: Flux de Communication Flux d’ Information de l’ Entreprise Destinataires organisation Règles / culture Réunions  Face-à-Face  Electronique – Synchrone Electronique – Asynchrone
Dimension temporelle de la communication ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],1: Flux de Communication Taux occupation Temps réponse 100%
La Science émergente des Réseaux Sociaux ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],2: Réseaux Sociaux d’Entreprise
Forces des Liens Faibles (SWT) ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],2: Réseaux Sociaux d’Entreprise
Centralité ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],2: Réseaux Sociaux d’Entreprise
Recherche dans un réseau social ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],2: Réseaux Sociaux d’Entreprise
Communautés, Emergence et Entreprise 2.0 ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],3: Organisation et Groupes
Surcharge Informationnelle ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],informations actions 3: Organisation et Groupes
Réseaux Affiliation ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Di (informationnel ) 3: Organisation et Groupes Dr (Diam. Réunionnel)
« Système Réunions » : Quelques résultats ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],3: Organisation et Groupes
Conclusions ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Yves CASEAU Sortie Mai 2011

Contenu connexe

En vedette

Herbert simon et rationalité limitée
Herbert simon et rationalité limitée Herbert simon et rationalité limitée
Herbert simon et rationalité limitée douniadeni7
 
Les réseaux sociaux expliqués à l'école
Les réseaux sociaux expliqués à l'écoleLes réseaux sociaux expliqués à l'école
Les réseaux sociaux expliqués à l'écoleNathalie Joffre
 
Reseau social d'entreprise #RSE
Reseau social d'entreprise #RSEReseau social d'entreprise #RSE
Reseau social d'entreprise #RSEEric Herschkorn
 
Mettre en place un Réseau Social d'Entreprise : lancement, animation et ROI d...
Mettre en place un Réseau Social d'Entreprise : lancement, animation et ROI d...Mettre en place un Réseau Social d'Entreprise : lancement, animation et ROI d...
Mettre en place un Réseau Social d'Entreprise : lancement, animation et ROI d...Jamespot
 
Theorie de la firme
Theorie de la firmeTheorie de la firme
Theorie de la firmebliss26
 
Réussir un RSE en 6 points - et le rater en 10
Réussir un RSE en 6 points - et le rater en 10Réussir un RSE en 6 points - et le rater en 10
Réussir un RSE en 6 points - et le rater en 10Claude Super
 
Conférence Transformation Numérique "La Marque Employeur ou votre E-réputatio...
Conférence Transformation Numérique "La Marque Employeur ou votre E-réputatio...Conférence Transformation Numérique "La Marque Employeur ou votre E-réputatio...
Conférence Transformation Numérique "La Marque Employeur ou votre E-réputatio...Nelly KERBIRIOU
 
Théorie de la firme iii
Théorie de la firme iiiThéorie de la firme iii
Théorie de la firme iiiIsmail Ach-hifi
 
Educación virtual en la educación secundaria
Educación virtual en la educación secundariaEducación virtual en la educación secundaria
Educación virtual en la educación secundariaRoger Polo
 
Spot tolleranza e integrazione
Spot tolleranza e integrazioneSpot tolleranza e integrazione
Spot tolleranza e integrazionecosty94
 
Manuel du CPF et de la Réforme
Manuel du CPF et de la RéformeManuel du CPF et de la Réforme
Manuel du CPF et de la Réformedidier cozin
 
Chronologie de la politique en tunisie
Chronologie de la politique en tunisieChronologie de la politique en tunisie
Chronologie de la politique en tunisieMohamed-Salah GHARIANI
 
A.Hellebuyck - FEB - cct 102 - FR
A.Hellebuyck - FEB - cct 102 - FRA.Hellebuyck - FEB - cct 102 - FR
A.Hellebuyck - FEB - cct 102 - FRPetit_Nathalie
 
Les outils de partage
Les outils de partageLes outils de partage
Les outils de partagekrynudino
 
Entrevista Iván campos
Entrevista Iván camposEntrevista Iván campos
Entrevista Iván camposbriancp
 
Regards croisés sur la Francophonie -Visioconférence - AIGEME
Regards croisés sur la Francophonie -Visioconférence - AIGEMERegards croisés sur la Francophonie -Visioconférence - AIGEME
Regards croisés sur la Francophonie -Visioconférence - AIGEMEkrynudino
 
Barbara Roth-Lochner - Frontières conceptuelles entre archives et histoire.
Barbara Roth-Lochner - Frontières conceptuelles entre archives et histoire.Barbara Roth-Lochner - Frontières conceptuelles entre archives et histoire.
Barbara Roth-Lochner - Frontières conceptuelles entre archives et histoire.infoclio.ch
 
Infrmatica dana tatta carol
Infrmatica dana tatta carolInfrmatica dana tatta carol
Infrmatica dana tatta carolDana Isabella
 
Présentation menaces web2.0_cqsi_2008
Présentation menaces web2.0_cqsi_2008Présentation menaces web2.0_cqsi_2008
Présentation menaces web2.0_cqsi_2008michelcusin
 

En vedette (20)

Herbert simon et rationalité limitée
Herbert simon et rationalité limitée Herbert simon et rationalité limitée
Herbert simon et rationalité limitée
 
Les réseaux sociaux expliqués à l'école
Les réseaux sociaux expliqués à l'écoleLes réseaux sociaux expliqués à l'école
Les réseaux sociaux expliqués à l'école
 
Reseau social d'entreprise #RSE
Reseau social d'entreprise #RSEReseau social d'entreprise #RSE
Reseau social d'entreprise #RSE
 
Mettre en place un Réseau Social d'Entreprise : lancement, animation et ROI d...
Mettre en place un Réseau Social d'Entreprise : lancement, animation et ROI d...Mettre en place un Réseau Social d'Entreprise : lancement, animation et ROI d...
Mettre en place un Réseau Social d'Entreprise : lancement, animation et ROI d...
 
Theorie de la firme
Theorie de la firmeTheorie de la firme
Theorie de la firme
 
Réussir un RSE en 6 points - et le rater en 10
Réussir un RSE en 6 points - et le rater en 10Réussir un RSE en 6 points - et le rater en 10
Réussir un RSE en 6 points - et le rater en 10
 
Conférence Transformation Numérique "La Marque Employeur ou votre E-réputatio...
Conférence Transformation Numérique "La Marque Employeur ou votre E-réputatio...Conférence Transformation Numérique "La Marque Employeur ou votre E-réputatio...
Conférence Transformation Numérique "La Marque Employeur ou votre E-réputatio...
 
Théorie de la firme iii
Théorie de la firme iiiThéorie de la firme iii
Théorie de la firme iii
 
Educación virtual en la educación secundaria
Educación virtual en la educación secundariaEducación virtual en la educación secundaria
Educación virtual en la educación secundaria
 
Pdf semana 2
Pdf semana 2Pdf semana 2
Pdf semana 2
 
Spot tolleranza e integrazione
Spot tolleranza e integrazioneSpot tolleranza e integrazione
Spot tolleranza e integrazione
 
Manuel du CPF et de la Réforme
Manuel du CPF et de la RéformeManuel du CPF et de la Réforme
Manuel du CPF et de la Réforme
 
Chronologie de la politique en tunisie
Chronologie de la politique en tunisieChronologie de la politique en tunisie
Chronologie de la politique en tunisie
 
A.Hellebuyck - FEB - cct 102 - FR
A.Hellebuyck - FEB - cct 102 - FRA.Hellebuyck - FEB - cct 102 - FR
A.Hellebuyck - FEB - cct 102 - FR
 
Les outils de partage
Les outils de partageLes outils de partage
Les outils de partage
 
Entrevista Iván campos
Entrevista Iván camposEntrevista Iván campos
Entrevista Iván campos
 
Regards croisés sur la Francophonie -Visioconférence - AIGEME
Regards croisés sur la Francophonie -Visioconférence - AIGEMERegards croisés sur la Francophonie -Visioconférence - AIGEME
Regards croisés sur la Francophonie -Visioconférence - AIGEME
 
Barbara Roth-Lochner - Frontières conceptuelles entre archives et histoire.
Barbara Roth-Lochner - Frontières conceptuelles entre archives et histoire.Barbara Roth-Lochner - Frontières conceptuelles entre archives et histoire.
Barbara Roth-Lochner - Frontières conceptuelles entre archives et histoire.
 
Infrmatica dana tatta carol
Infrmatica dana tatta carolInfrmatica dana tatta carol
Infrmatica dana tatta carol
 
Présentation menaces web2.0_cqsi_2008
Présentation menaces web2.0_cqsi_2008Présentation menaces web2.0_cqsi_2008
Présentation menaces web2.0_cqsi_2008
 

Similaire à Exposé RéSeau Sociaux Entreprise Mars2011

Cours Socio Reseaux Sociaux
Cours Socio Reseaux SociauxCours Socio Reseaux Sociaux
Cours Socio Reseaux SociauxRémi Bachelet
 
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...Cap'Com
 
Web 2.0 dans les organisations: usages et adoption
Web 2.0 dans les organisations: usages et adoptionWeb 2.0 dans les organisations: usages et adoption
Web 2.0 dans les organisations: usages et adoptionSaïd Assar
 
Resume collectivitésnumériques grico_fev2013
Resume collectivitésnumériques grico_fev2013Resume collectivitésnumériques grico_fev2013
Resume collectivitésnumériques grico_fev2013Frédéric GASNIER
 
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.Amar LAKEL, PhD
 
Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...
Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...
Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...Perrein Jean-Pascal
 
Découvrir les réseaux sociaux en ligne
Découvrir les réseaux sociaux en ligneDécouvrir les réseaux sociaux en ligne
Découvrir les réseaux sociaux en ligneFlorence Devouard
 
M germain-lorient-web & nouveaux médias-23-11-10
M germain-lorient-web & nouveaux médias-23-11-10M germain-lorient-web & nouveaux médias-23-11-10
M germain-lorient-web & nouveaux médias-23-11-10Michel Germain
 
20080911 Intro Conference Yves
20080911 Intro Conference Yves20080911 Intro Conference Yves
20080911 Intro Conference YvesSocial Computing
 
Jamespot Les RéSeaux Sociaux P2 P Prospectives Et Usages Alain Garnier
Jamespot   Les RéSeaux Sociaux P2 P Prospectives Et Usages   Alain GarnierJamespot   Les RéSeaux Sociaux P2 P Prospectives Et Usages   Alain Garnier
Jamespot Les RéSeaux Sociaux P2 P Prospectives Et Usages Alain GarnierAlain GARNIER
 
2013 smrf-nodexl-sna-socialmedia-fr version -130320011951-phpapp01-1 2
2013 smrf-nodexl-sna-socialmedia-fr version -130320011951-phpapp01-1 22013 smrf-nodexl-sna-socialmedia-fr version -130320011951-phpapp01-1 2
2013 smrf-nodexl-sna-socialmedia-fr version -130320011951-phpapp01-1 2Cyrille P.
 
Cadrage focus-composants-v0.1
Cadrage focus-composants-v0.1Cadrage focus-composants-v0.1
Cadrage focus-composants-v0.1René MANDEL
 
Capitalisation d'expériences pour l'indexation et la recherche d'information ...
Capitalisation d'expériences pour l'indexation et la recherche d'information ...Capitalisation d'expériences pour l'indexation et la recherche d'information ...
Capitalisation d'expériences pour l'indexation et la recherche d'information ...espenel
 
types de réseaux des organisations de la société civile
types de réseaux des organisations de la société civile types de réseaux des organisations de la société civile
types de réseaux des organisations de la société civile Imed Khelifi
 

Similaire à Exposé RéSeau Sociaux Entreprise Mars2011 (20)

Cours Socio Reseaux Sociaux
Cours Socio Reseaux SociauxCours Socio Reseaux Sociaux
Cours Socio Reseaux Sociaux
 
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
 
Le Web aujourd'hui
Le Web aujourd'huiLe Web aujourd'hui
Le Web aujourd'hui
 
Web 2.0 dans les organisations: usages et adoption
Web 2.0 dans les organisations: usages et adoptionWeb 2.0 dans les organisations: usages et adoption
Web 2.0 dans les organisations: usages et adoption
 
Sujet de thèse : CATCAP
Sujet de thèse : CATCAPSujet de thèse : CATCAP
Sujet de thèse : CATCAP
 
Presentation_wiki
Presentation_wikiPresentation_wiki
Presentation_wiki
 
Resume collectivitésnumériques grico_fev2013
Resume collectivitésnumériques grico_fev2013Resume collectivitésnumériques grico_fev2013
Resume collectivitésnumériques grico_fev2013
 
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.
 
Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...
Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...
Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...
 
Découvrir les réseaux sociaux en ligne
Découvrir les réseaux sociaux en ligneDécouvrir les réseaux sociaux en ligne
Découvrir les réseaux sociaux en ligne
 
Ihedn 110318 fr_v1.0
Ihedn 110318 fr_v1.0Ihedn 110318 fr_v1.0
Ihedn 110318 fr_v1.0
 
M germain-lorient-web & nouveaux médias-23-11-10
M germain-lorient-web & nouveaux médias-23-11-10M germain-lorient-web & nouveaux médias-23-11-10
M germain-lorient-web & nouveaux médias-23-11-10
 
20080911 Intro Conference Yves
20080911 Intro Conference Yves20080911 Intro Conference Yves
20080911 Intro Conference Yves
 
Jamespot Les RéSeaux Sociaux P2 P Prospectives Et Usages Alain Garnier
Jamespot   Les RéSeaux Sociaux P2 P Prospectives Et Usages   Alain GarnierJamespot   Les RéSeaux Sociaux P2 P Prospectives Et Usages   Alain Garnier
Jamespot Les RéSeaux Sociaux P2 P Prospectives Et Usages Alain Garnier
 
2013 smrf-nodexl-sna-socialmedia-fr version -130320011951-phpapp01-1 2
2013 smrf-nodexl-sna-socialmedia-fr version -130320011951-phpapp01-1 22013 smrf-nodexl-sna-socialmedia-fr version -130320011951-phpapp01-1 2
2013 smrf-nodexl-sna-socialmedia-fr version -130320011951-phpapp01-1 2
 
Cadrage focus-composants-v0.1
Cadrage focus-composants-v0.1Cadrage focus-composants-v0.1
Cadrage focus-composants-v0.1
 
Capitalisation d'expériences pour l'indexation et la recherche d'information ...
Capitalisation d'expériences pour l'indexation et la recherche d'information ...Capitalisation d'expériences pour l'indexation et la recherche d'information ...
Capitalisation d'expériences pour l'indexation et la recherche d'information ...
 
types de réseaux des organisations de la société civile
types de réseaux des organisations de la société civile types de réseaux des organisations de la société civile
types de réseaux des organisations de la société civile
 
Qu'est ce que la wirearchie ?
Qu'est ce que la wirearchie ?Qu'est ce que la wirearchie ?
Qu'est ce que la wirearchie ?
 
Big data libellio v3.1 benavent
Big data libellio v3.1 benaventBig data libellio v3.1 benavent
Big data libellio v3.1 benavent
 

Plus de Yves Caseau

DataAquitaine February 2022
DataAquitaine February 2022DataAquitaine February 2022
DataAquitaine February 2022Yves Caseau
 
Global warming dynamic gamesv0.3
Global warming dynamic gamesv0.3Global warming dynamic gamesv0.3
Global warming dynamic gamesv0.3Yves Caseau
 
Machine Learning for Self-Tracking
Machine Learning for Self-TrackingMachine Learning for Self-Tracking
Machine Learning for Self-TrackingYves Caseau
 
Information Systems for Digital Transformation
Information Systems for Digital TransformationInformation Systems for Digital Transformation
Information Systems for Digital TransformationYves Caseau
 
Lean from the guts
Lean from the gutsLean from the guts
Lean from the gutsYves Caseau
 
Taking advantageofai july2018
Taking advantageofai july2018Taking advantageofai july2018
Taking advantageofai july2018Yves Caseau
 
Software Pitch 2018
Software Pitch 2018Software Pitch 2018
Software Pitch 2018Yves Caseau
 
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIA
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIAIntelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIA
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIAYves Caseau
 
Big data, Behavioral Change and IOT Architecture
Big data, Behavioral Change and IOT ArchitectureBig data, Behavioral Change and IOT Architecture
Big data, Behavioral Change and IOT ArchitectureYves Caseau
 
XEBICON Public November 2015
XEBICON Public November 2015XEBICON Public November 2015
XEBICON Public November 2015Yves Caseau
 
Smart selfnovember2013
Smart selfnovember2013Smart selfnovember2013
Smart selfnovember2013Yves Caseau
 
Management socialnetworksfeb2012
Management socialnetworksfeb2012Management socialnetworksfeb2012
Management socialnetworksfeb2012Yves Caseau
 
Google socialnetworksmarch08
Google socialnetworksmarch08Google socialnetworksmarch08
Google socialnetworksmarch08Yves Caseau
 
Managing Business Processes Communication and Performance
Managing Business Processes Communication and Performance Managing Business Processes Communication and Performance
Managing Business Processes Communication and Performance Yves Caseau
 
Smart homeamsterdamoctober2013
Smart homeamsterdamoctober2013Smart homeamsterdamoctober2013
Smart homeamsterdamoctober2013Yves Caseau
 
Entreprise troispointzeropublicjan2015
Entreprise troispointzeropublicjan2015Entreprise troispointzeropublicjan2015
Entreprise troispointzeropublicjan2015Yves Caseau
 
The European CIO Conference - November 27th, 2014
The European CIO Conference - November 27th, 2014The European CIO Conference - November 27th, 2014
The European CIO Conference - November 27th, 2014Yves Caseau
 

Plus de Yves Caseau (20)

CCEM2023.pptx
CCEM2023.pptxCCEM2023.pptx
CCEM2023.pptx
 
DataAquitaine February 2022
DataAquitaine February 2022DataAquitaine February 2022
DataAquitaine February 2022
 
Global warming dynamic gamesv0.3
Global warming dynamic gamesv0.3Global warming dynamic gamesv0.3
Global warming dynamic gamesv0.3
 
Machine Learning for Self-Tracking
Machine Learning for Self-TrackingMachine Learning for Self-Tracking
Machine Learning for Self-Tracking
 
Information Systems for Digital Transformation
Information Systems for Digital TransformationInformation Systems for Digital Transformation
Information Systems for Digital Transformation
 
Lean from the guts
Lean from the gutsLean from the guts
Lean from the guts
 
Taking advantageofai july2018
Taking advantageofai july2018Taking advantageofai july2018
Taking advantageofai july2018
 
Software Pitch 2018
Software Pitch 2018Software Pitch 2018
Software Pitch 2018
 
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIA
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIAIntelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIA
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIA
 
Big data, Behavioral Change and IOT Architecture
Big data, Behavioral Change and IOT ArchitectureBig data, Behavioral Change and IOT Architecture
Big data, Behavioral Change and IOT Architecture
 
XEBICON Public November 2015
XEBICON Public November 2015XEBICON Public November 2015
XEBICON Public November 2015
 
Smart selfnovember2013
Smart selfnovember2013Smart selfnovember2013
Smart selfnovember2013
 
Management socialnetworksfeb2012
Management socialnetworksfeb2012Management socialnetworksfeb2012
Management socialnetworksfeb2012
 
Google socialnetworksmarch08
Google socialnetworksmarch08Google socialnetworksmarch08
Google socialnetworksmarch08
 
Managing Business Processes Communication and Performance
Managing Business Processes Communication and Performance Managing Business Processes Communication and Performance
Managing Business Processes Communication and Performance
 
Smart homeamsterdamoctober2013
Smart homeamsterdamoctober2013Smart homeamsterdamoctober2013
Smart homeamsterdamoctober2013
 
Entreprise troispointzeropublicjan2015
Entreprise troispointzeropublicjan2015Entreprise troispointzeropublicjan2015
Entreprise troispointzeropublicjan2015
 
GTES UTC 2014
GTES  UTC 2014GTES  UTC 2014
GTES UTC 2014
 
The European CIO Conference - November 27th, 2014
The European CIO Conference - November 27th, 2014The European CIO Conference - November 27th, 2014
The European CIO Conference - November 27th, 2014
 
Disic mars2014
Disic mars2014Disic mars2014
Disic mars2014
 

Exposé RéSeau Sociaux Entreprise Mars2011

  • 1. Les réseaux organisationnels d’entreprise : Relier l’efficacité de l’entreprise à la structure de ses réseaux de communication Conférence débat de l’Académie des sciences et de l’Académie des Technologies 29 Mars 2011 Yves Caseau
  • 2.
  • 3.
  • 4.
  • 5.
  • 6.
  • 7.
  • 8.
  • 9.
  • 10.
  • 11.
  • 12.
  • 13.
  • 14.
  • 15.
  • 16.

Notes de l'éditeur

  1. SPC: modèle de base utilisé très largement chez les consultants (ex: Mc Kinsey) et analystes, enrichi (ex: Joe Bain) Simon : les comportements encapsulent une rationalité procédurale Coase, Williamson: spécificité des actifs dans les transactions -> augmente le coût de coordination Pour aller plus loin dans la transaction: théorie de l’agence = contractualisation de la relation principal-agent Minzberg : Organisation = Management (tete + hiérarchie), Centre opérationnel, Fonctions transverses (support / experts), « Idéologie » ( 6 mécanismes de coordination: ajustement, supervision, standardisation (procédés / résultats / qualification), Note: vision incomplete, laisse de coté les aspect behavioriste, apprentissage, modèle de connaissance
  2. Le schéma ne fait pas apparaitre la dimension culture/connaissance/procédure et les boucles d’apprentissage dynamique, c’est une vision instantanée, qu’il faut élargir par une perpective d’évolution temporelle (tout change: les process, les clients, l’environnement) On arrive alors facilement à l’approche évolutioniste (cf. Nelson et Winter) – poursuit les idée de Schumpeter (destruction créatrice) – Un fondement essentiel pour SIFOA (simulation par algorithmes évolutionnaires) Terme de nano-économie du à Kenneth Arrow : tenir compte des coûts d’information et des coûts de coordination (transaction)
  3. Le transfert d’information I, la partie mécanique de la communication. C’est elle que l’on mesure en termes de latence ou de débit. L’aspect sémantique de la communication, c’est-à-dire la double transformation (encodage) qui permet à A et B de partager en utilisant un « modèle pivot » (en termes informatiques - on peut simplement parler de culture commune). Sans une langue et une culture commune, la performance mécanique n’a pas de sens. L’aspect dynamique, qui décrit le protocole utilisé par A et B pour converger, pour s’assurer que l’information qui est transmise est bien comprise de la même façon de part et d’autre. Écrire = 30 mots/min, parler-écouter 100-150 m/m, lire 300 m/m, parcourir = 500+ m/m Etude de Albert Mehrabian (1950): l’impact total d’un message se décompose en 7% verbal (les mots), 38% vocal (intonation, inflexion, …) et 55% nonverbal (posture et expression faciale)
  4. Rôle de l’organisation qui Façonne les canaux (comités, points) -> crée un « canal » de com Culture: donne les priorités et usage – ex: répondre au tel en réunion Efficacité du tel = fonction de la culture
  5. Formule de Pollaczek-Khinchine  : The  Pollaczek-Khinchine formula  is used in  queuing theory  to determine the mean time spent waiting in the queue to be serviced (the queuing delay) and the mean end-to-end time through the system. The formula is applicable in a single server situation with arrivals distributed according to a  Poisson distribution  and a general service time distribution. [Known as a M/G/1 system in  Kendall's notation .] The formula was developed by Felix Pollaczek  and  Aleksandr Khinchin .
  6. Le concept le plus visible est la « structure des petits mondes » et sa mesure associée, celle de diamètre. Les réseaux sociaux ont des petits diamètres, par rapport à leur taille, ce qui se traduit souvent par le terme « degré de séparation ». Compte-tenu du fort degré de « clusterisation » (qui mesure la transitivité – du type « les amis de mes amis sont les amis »), c'est inattendu (alors que ce serait normal pour un graphe aléatoire).
  7. Liens faibles : les personnes que l’on voit rarement (par oppositions aux liens forts) Les liens forts présentent une très forte homophilie (« qui se ressemble s’assemble   ») ⇒ ce sont les liens faibles qui permettent d’innover (innover, c’est créer des liens entre des choses différentes) Structure des « petits mondes » Un diamètre de 6 est-il une surprise pour 6 milliards d’individus ? Oui à cause du « taux de cliques » … Mais il existe une structure sous-jacente …
  8. Cette distribution engendre la présence de « nœuds connecteurs ». Les connecteurs jouent un rôle clé dans la transmission des informations, ce qui a été avéré par différents exemples en sociologie et popularisé par Malcom Gladwell dans «  The Tipping Point  ». Ce rôle de connecteur se caractérise avec la notion de centralité due à Linton Freeman. Les HP Labs ont fait des études passionnantes sur les logs des emails pour reconstruire les « communautés de pratiques » à partir de cette notion de centralité (un nœud central est un point focal des trajets de transfert d'information).
  9. La recherche dans un réseau social est souvent complexe. La condition de  Kleinberg  permet de comprendre l'équilibre entre deux forces : si il n'y a pas assez de liens, les chemins sont difficiles à trouver, si il y en a trop, il y a tellement de chemins qu'il est très difficile de trouver le plus efficace. Un des points les plus intéressants est la réalisation que la « proximité n'est pas une distance » (essentiellement parce que la proximité dépend de critères multiples), ce qui rend la recherche d'un chemin « de proche en proche » difficile. http://shemesh.larc.nasa.gov/Lectures/OldColloq/WattsColloquium.pdf Modèle de Kleinberg = grid + liens aléatoires. A l’optimum (liens faibles dont la probabilité décroit avec le carré de la distance du grid) – le diamètre est logarithmique
  10. Une autre surprise concerne la distribution des degrés dans les réseaux sociaux : cette distribution est presque toujours une distribution polynomiale (« power law ») alors qu'on pourrait attendre une gaussienne (obtenue pour des graphes aléatoires) ou une exponentielle (que l'on retrouve dans des structures physique obtenues par dégénérescence). On la retrouve d'ailleurs dans les graphes de préférence, c'est ce qui justifie l'équilibre économique de la «  long tail   ». Les réseaux qui ont ce type de distribution des degrés sont appelés «  scale-free  » et ont des propriétés remarquables (par exemple, de robustesse). Ils sont caractéristiques d'un processus émergent et intelligent de sélection (cf.  Buchanan ). On les retrouve un peu partout : cooccurrence des mots dans le langage naturel, biologie moléculaire, etc. Biologie: «  each cell looks like a tiny web, with a few molecules involved in the majority of reactions – th e hubs of the metabolism – while most molecule participated in only one or two  »
  11. Idées: Starve your brain from info Time to think Exigencedes process Paradoxe: give time to info processing (instead of jumping) – mais quand même réactif Q1: avoir rework Q2 : résiser aux burst pour rester dans un mode efficace Pas de temps pour restituer : apparition de puits ! Des collaborateurs accumulent la connaissance mais n’ont pas le temps d’en faire bénéficier les autres
  12. Les réseaux d'affiliation sont une forme de réseaux sociaux qui m'intéresse particulièrement puisqu'elle décrit la structure du « système réunion » d'une entreprise. Il se trouve qu'il existe également de nombreuses études sur ces réseaux (taux de clusterisation, degrés, etc.), dont celles, célèbres, sur les films et sur les conseils d'administration. Le point le plus important est qu'on retrouve les deux caractéristiques fondamentales : power law et fort taux de cluster (le terme français est « clique », qui désigne un sous-groupe fortement connecté).
  13. Les réseaux sociaux se transforment en réseaux d'interaction si on ajoute la fréquence d'interaction comme valuation du graphe d'origine (ce qui est également valable pour les réseaux d'affiliation). Je ne m'étends pas puisque c'est un des sujets clés de ce  blog .