SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  27
Télécharger pour lire hors ligne
Processus et Entreprise 2.0
Complexité, Collaboration et Lean Management

Université Paris Dauphine
21 Février 2014 – v0.1
Yves CASEAU
Académie des Technologies
Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

1/27
Plan de l’exposé

1.

Comprendre
L’entreprise face à la complexité

2.

Décongestionner les canaux de communication
Entreprise 2.0 = “plomberie + culture”

Intermède: Les 7 clés de la systémique, comprendre la complexité 
3.

Changer
La culture de la collaboration

4.

Organiser
Conséquence sur les organisations et les managers

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

2/27
1ère Partie : Comprendre

Bienvenue dans un monde complexe !



Accélération du temps



La prévision devient impossible



Le volume de communication explose



Besoin d’assembler des équipes de talents
pluri-disciplinaires

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

3/27
1ère Partie : Comprendre

Résilience face à la surcharge informationnelle ?



Toute nouvelle information urgente et importante se
propage de façon redondante et produit du « rework »



L’équilibre du « knowledge worker » entre
ingestion/analyse/restitution se fragilise au détriment
de la restitution



Les canaux classiques (email, téléphone, réunions) se
bouchent en cas de pic de charge

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

4/27
1ère Partie : Comprendre

Nous sommes lents car les tuyaux sont bouchés



Trop de réunions programmées,
pas assez d’opportunités de se croiser



Pas le temps de dépiler ses emails,
pas le temps de lire un mémo



La réaction à l’encombrement est de « comprimer les
message » (synthèse & abstraction), ce qui conduit
à prendre des mauvaises décisions …
(par les mauvaises personnes, trop loin du terrain)

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

5/27
1ère Partie : Comprendre

Nous ne parlons pas aux bonnes personnes



Effet « club » : email, téléphone, réunions
on n’invite que ceux qu’on connait



Ces canaux conduisent à une vision restreinte de
l’entreprise: toujours les mêmes, pas d’accès direct aux
« sachants »



Au mauvais moment : ces canaux ne tiennent pas compte
de la disponibilité

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

6/27
1ère Partie : Comprendre

Innover c’est faire !



Pretotyping : Doing beats talking !



MVP: Fail sooner to succeed faster !



Ecouter le client pour coconstruire itérativement une
solution à son problème (pain point)

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

7/27
2ème Partie

1.

Comprendre
L’entreprise face à la complexité

2.

Décongestionner les canaux de communication
Entreprise 2.0 = “plomberie + culture”

Intermède: Les 7 clés de la systémique, comprendre la complexité 
3.

Changer
La culture de la collaboration

4.

Organiser
Conséquence sur les organisations et les managers

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

8/27
2ème Partie : Décongestionner

« Force des liens faibles » : démultiplier les débits



Mark Granovetter : Pour sortir d’une crise, pour trouver
une solution, il faut faire appel à des personnes différentes,
celles que l’on voit rarement 



Communiquer par un réseau de communautés
Adressage dynamique et adaptatif : parler aux bonnes
personnes, que l’on ne connait pas



Cristobal Conde: Having technologies that allow people to
see what others are doing, ….— that is what flattens the
organization

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

9/27
2ème Partie : Décongestionner

Rendre le contrôle à ceux qui écoutent
(et pas ceux qui parlent …)



Pull au lieu de push :
Blog / RSS implémentent le publish/subscribe des
architectures de systèmes d’information



Communiquer par les lieux, au choix de celui qui se déplace
(physique comme virtuel)
… une forme de sérendipité guidée 



Communiquer au bon moment …
du point de vue de celui qui écoute
(force de la synchronisation faible avec les statuts)

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

10/27
2ème Partie : Décongestionner

Arrêtez de passer votre temps à ranger et
organiser !


Qualité systémique des ESSP (plateformes
collaborative): Elles s’auto-organisent !
A comparer à la création top-down d’une équipe
projet



Classement des informations par les communautés
(Folksonomy): très nettement supérieur à la
redondance du classement des emails …



Obligatoire car le rangement est nécessaire à la
sérendipité (trouver ce qu’on ne cherche pas) par
opposition aux moteurs de recherche

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

11/27
Intermède

Petit Intermède:
Que nous dit la science des systèmes complexes ?

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

12/27
Sept principes qui gouvernent les systèmes complexes (1)

Intermède

1.

La complexité rend la prévision illusoire, voire impossible


2.

Le défi d’un système complexe est en premier lieu son
adaptation continue à son environnement


3.

Nassim Taleb: attention à la « narrative fallacy »

Homéostasie et Loi de la variété requise

La loi des grands nombres, et les statiques classiques
(courbes de Gauss) ne s’appliquent plus


On observe des « power laws » qui sont les signatures de la
complexité (interaction et apprentissage)

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

13/27
Sept principes qui gouvernent les systèmes complexes (2)
4.

Pour rendre un système complexe robuste, il faut distribuer la
finalité


Intermède

5.

Le fonctionnement d’un système complexe se traduit par des flux
importants d’information qui conduisent à des structures de
réseau multi-échelle


6.

La richesse des interactions est la signature de la complexité
(par opposition à la complication : nombre de parties)

La complexité se développe dans le temps


7.

Chaque composant possède une représentation des objectifs du
système dans son ensemble (holomorphisme)

Nous (humains) avons beaucoup de mal à apprécier les différentes
échelles de temps et les boucles de rétroactions avec délais.

Le contrôle d’un système complexe est une propriété émergente


Kevin Kelly : control is grown, not designed

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

14/27
Troisième Partie

1.

Comprendre
L’entreprise face à la complexité

2.

Décongestionner les canaux de communication
Entreprise 2.0 = “plomberie + culture”

3.

4.

Changer
La culture de la collaboration
Organiser
Conséquence sur les organisations et les managers

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

15/27
3ème Partie : Culture de la collaboration

Pas de collaboration sans marge de manœuvre



Yves Morieux : Coopérer, c’est mettre ses marges
de manœuvre au service des autres



Enseignement systémique du lean : plus la marge
de manœuvre baisse, plus le temps de réaction
augmente



La collaboration repose sur l’autonomie – la
liberté des moyens pour atteindre le but

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

16/27
3ème Partie : Culture de la collaboration

Pas de collaboration sans confiance



Bernard Charlès : Collaborer, ce n’est pas partager
ce que l’on sait, c’est partager ce que l’on ne sait pas



Confiance en soi, confiance dans ses collègues,
confiance dans son management … car collaborer
c’est prendre un risque



Anu Eronen, SOL: Diriger, c’est organiser le succès
Le manager doit donner confiance aux
collaborateurs

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

17/27
3ème Partie : Culture de la collaboration

Pas de collaboration sans reconnaissance



S’appuyer sur l’évolution « post-moderne » :
faire entendre sa voix
 être au sein d’un groupe / communauté
 être dans l’action et la réaction permanente




Le besoin de reconnaissance est plus aigu que jamais
Le manager doit faire le lien entre l’action individuelle
et le sens collectif



Marc Giget: instaurer une culture de «générique »
Dans une grande œuvre collaborative, chacun doit
être cité

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

18/27
3ème Partie : Culture de la collaboration

Pas de collaboration sans exercices

Il faut apprendre à travailler en équipe;
ce n’est ni naturel, ni simple
 Les exercices sont la seule façon de changer le
comportement


Réflexes, sans y réfléchir …
 Pour changer la culture de l’entreprise




Apprendre un geste efficace demande du temps,
il y a une « barrière à franchir »


C’est vrai pour la pratique des outils 2.0 

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

19/27
Quatrième Partie

1.

Comprendre
L’entreprise face à la complexité

2.

Décongestionner les canaux de communication
Entreprise 2.0 = “plomberie + culture”

3.

4.

Changer
La culture de la collaboration
Organiser
Conséquence sur les organisations et les managers

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

20/27
4ème Partie : Organiser

Distribuer le contrôle « sur le terrain »
pour réagir « vite et bien »



Langdon Morris: du contrôle-commande à
« recognition & response »
… conduit à décimer les flux d’information



Une entreprise en réseau :
des équipes autonomes maillées par des communautés



L’autonomie sans vision n’engendre que le chaos

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

21/27
4ème Partie : Organiser

Une organisation qui évolue constamment
avec son environnement



Une entreprise en réseau :
auto-organisation et évolution continue



De la stratégie prédictive au potentiel de situation
manager l’émergence



Quand la vitesse remplace la stratégie …
le bras robotisé de l’Université de Tokyo

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

22/27
4ème Partie : Organiser

Une organisation qui vit sur le même tempo



Supériorité des organisations synchrones sur les
organisations asynchrones :
résilience et partage de sens



Stand-up meetings de la méthode SCRUM
point de synchronisation journalier



Takt time du lean management:
la grosse caisse qui bat le rythme commun,
celui du client

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

23/27
4ème Partie : Organiser

La sciences des réseaux et systèmes complexes



Sociocratie: pyramide de cercles et double chaînage

Corporate

BetaCodex: des équipes pluridisciplinaires et autonomes,
dans un réseau de cellules avec une membrane
Dunbar




Teams

Holacracy: organisation d’un réseau de cellules autonomes
autour de la finalité de l’entreprise

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

24/27
4ème Partie : Organiser

Des managers qui écoutent et non pas
des managers qui motivent



Daniel Pink: il est temps que les entreprises adoptent
ce que la science enseigne, la motivation intrinsèque
(signature de la complexité)



Isaac Getz: le rôle du manager est d’écouter et de
faciliter, pas de motiver



Le manager est un coach: un facilitateur
d’apprentissage et un metteur en valeur

http://www.worksmartmompreneurs.com
Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

25/27
4ème Partie : Organiser

Le « lean façon Toyota » : anti-désengagement



Le kaizen est un outil d’apprentissage collectif




Le lean est organisé autour de la « voix du client »




True North: chacun est porteur de la satisfaction du client

Allègement et simplification continue pour favoriser
l’agilité sur la performance




Pas simplement la résolution de problèmes

Vision long-terme & dynamique, versus instantanée

Formation systémique et « mastery » : la performance à
travers le développement continu des compétences

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

26/27
Conclusion
• L’entreprise affronte une époque de nouveaux défis
 La complexité croissante et le changement permanent
imposent de travailler autrement
• Ce changement se traduit dans de nouveaux outils
 Travailler autrement impose de communiquer autrement
• Ces nouveaux outils sont au service d’une culture de la collaboration
 sans cette culture, peu d’usage et pas d’efficacité
• Les entreprise doivent renouveler leur vision du management
 Les managers sont les
garants de cette culture
de collaboration

Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014

27/27

Contenu connexe

Tendances

Tendances (13)

Dialogue t pauchant
Dialogue t pauchantDialogue t pauchant
Dialogue t pauchant
 
Petit-Déjeuner d'Ouverture - 9 mars 2010
Petit-Déjeuner d'Ouverture - 9 mars 2010Petit-Déjeuner d'Ouverture - 9 mars 2010
Petit-Déjeuner d'Ouverture - 9 mars 2010
 
Tunis 2.0 : les fondamentaux de l'entreprise 2.0
Tunis 2.0 : les fondamentaux de l'entreprise 2.0Tunis 2.0 : les fondamentaux de l'entreprise 2.0
Tunis 2.0 : les fondamentaux de l'entreprise 2.0
 
Disic mars2014
Disic mars2014Disic mars2014
Disic mars2014
 
Webcom 2012 social et flux de travail
Webcom 2012   social et flux de travailWebcom 2012   social et flux de travail
Webcom 2012 social et flux de travail
 
Presentation cesames mars2012
Presentation cesames mars2012Presentation cesames mars2012
Presentation cesames mars2012
 
L'invité du mois: Béatrice Van Bastelaer
L'invité du mois: Béatrice Van BastelaerL'invité du mois: Béatrice Van Bastelaer
L'invité du mois: Béatrice Van Bastelaer
 
Texte bernard radon
Texte   bernard radonTexte   bernard radon
Texte bernard radon
 
Entreprise20
Entreprise20Entreprise20
Entreprise20
 
Nps2 bb5.tmp
Nps2 bb5.tmpNps2 bb5.tmp
Nps2 bb5.tmp
 
Le capital social comme nouvelle capacité stratégique
Le capital social comme nouvelle capacité stratégiqueLe capital social comme nouvelle capacité stratégique
Le capital social comme nouvelle capacité stratégique
 
Loic sarton
Loic sartonLoic sarton
Loic sarton
 
SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0
SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0
SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0
 

En vedette

Kyyple economie de partage
Kyyple   economie de partageKyyple   economie de partage
Kyyple economie de partageNEKOE
 
Robinetterie industrielle inox- Industrial stainless steel valves - FG INOX
Robinetterie industrielle inox- Industrial stainless steel valves - FG INOXRobinetterie industrielle inox- Industrial stainless steel valves - FG INOX
Robinetterie industrielle inox- Industrial stainless steel valves - FG INOXjeremy marcelino
 
Entreprises, RSE et les associations
Entreprises, RSE et les associationsEntreprises, RSE et les associations
Entreprises, RSE et les associationsEric Feront
 
Clasificaciòn triangulos gt
Clasificaciòn triangulos gtClasificaciòn triangulos gt
Clasificaciòn triangulos gtPUCESI
 
Grenoble Management
Grenoble   ManagementGrenoble   Management
Grenoble Managementthierrycros
 
Comercio electronico
Comercio electronicoComercio electronico
Comercio electronicooj
 
Publicidad en internet investigacíon 03 semana 08
Publicidad en internet investigacíon  03 semana 08Publicidad en internet investigacíon  03 semana 08
Publicidad en internet investigacíon 03 semana 08Brendalopedrolo
 
Discurso diego ruiz 24 09-2011
Discurso diego ruiz 24 09-2011Discurso diego ruiz 24 09-2011
Discurso diego ruiz 24 09-2011Partido Libertario
 
Diferencias web 2.0 y 3.0
Diferencias web 2.0 y 3.0Diferencias web 2.0 y 3.0
Diferencias web 2.0 y 3.0Rebk Gonz
 
Libro complementario de la Esc sab 27/04/2013
Libro complementario de la Esc sab 27/04/2013Libro complementario de la Esc sab 27/04/2013
Libro complementario de la Esc sab 27/04/2013Misión Peruana del Norte
 
Ip statuts 20042011_fr
Ip statuts 20042011_frIp statuts 20042011_fr
Ip statuts 20042011_frAdrien Dagois
 
Zoubair i joel
Zoubair i joelZoubair i joel
Zoubair i joeliolanda66
 

En vedette (20)

2011 03-13 leccionjuveniles
2011 03-13 leccionjuveniles2011 03-13 leccionjuveniles
2011 03-13 leccionjuveniles
 
Kyyple economie de partage
Kyyple   economie de partageKyyple   economie de partage
Kyyple economie de partage
 
Robinetterie industrielle inox- Industrial stainless steel valves - FG INOX
Robinetterie industrielle inox- Industrial stainless steel valves - FG INOXRobinetterie industrielle inox- Industrial stainless steel valves - FG INOX
Robinetterie industrielle inox- Industrial stainless steel valves - FG INOX
 
Trigamia
TrigamiaTrigamia
Trigamia
 
2012 02-01 complementario
2012 02-01 complementario2012 02-01 complementario
2012 02-01 complementario
 
Entreprises, RSE et les associations
Entreprises, RSE et les associationsEntreprises, RSE et les associations
Entreprises, RSE et les associations
 
Agrandir ! n°13
Agrandir ! n°13Agrandir ! n°13
Agrandir ! n°13
 
Clasificaciòn triangulos gt
Clasificaciòn triangulos gtClasificaciòn triangulos gt
Clasificaciòn triangulos gt
 
Grenoble Management
Grenoble   ManagementGrenoble   Management
Grenoble Management
 
Comercio electronico
Comercio electronicoComercio electronico
Comercio electronico
 
Publicidad en internet investigacíon 03 semana 08
Publicidad en internet investigacíon  03 semana 08Publicidad en internet investigacíon  03 semana 08
Publicidad en internet investigacíon 03 semana 08
 
2011 04-04 leccionadultos-lr
2011 04-04 leccionadultos-lr2011 04-04 leccionadultos-lr
2011 04-04 leccionadultos-lr
 
Informática
InformáticaInformática
Informática
 
Discurso diego ruiz 24 09-2011
Discurso diego ruiz 24 09-2011Discurso diego ruiz 24 09-2011
Discurso diego ruiz 24 09-2011
 
Diferencias web 2.0 y 3.0
Diferencias web 2.0 y 3.0Diferencias web 2.0 y 3.0
Diferencias web 2.0 y 3.0
 
Libro complementario de la Esc sab 27/04/2013
Libro complementario de la Esc sab 27/04/2013Libro complementario de la Esc sab 27/04/2013
Libro complementario de la Esc sab 27/04/2013
 
Ip statuts 20042011_fr
Ip statuts 20042011_frIp statuts 20042011_fr
Ip statuts 20042011_fr
 
Trabajo 1
Trabajo 1Trabajo 1
Trabajo 1
 
Unité 2
Unité 2Unité 2
Unité 2
 
Zoubair i joel
Zoubair i joelZoubair i joel
Zoubair i joel
 

Similaire à Lean entreprisetwodotzerodauphinefev2014

l'innovation en com intere
l'innovation en com interel'innovation en com intere
l'innovation en com intereCap'Com
 
La posture du formateur à l'ère du numérique
La posture du formateur à l'ère du numériqueLa posture du formateur à l'ère du numérique
La posture du formateur à l'ère du numériqueElie ALLOUCHE
 
L'entreprise du 21eme siecle sera 2.0 ou ne sera pas
L'entreprise du 21eme siecle sera 2.0 ou ne sera pasL'entreprise du 21eme siecle sera 2.0 ou ne sera pas
L'entreprise du 21eme siecle sera 2.0 ou ne sera pasRichard Collin
 
Entreprise troispointzeropublicjan2015
Entreprise troispointzeropublicjan2015Entreprise troispointzeropublicjan2015
Entreprise troispointzeropublicjan2015Yves Caseau
 
Y Entrepreneure par ADN
Y Entrepreneure par ADNY Entrepreneure par ADN
Y Entrepreneure par ADNOuidad Yousfi
 
Dossier de production Sustainable Performance G-25
Dossier de production Sustainable Performance G-25Dossier de production Sustainable Performance G-25
Dossier de production Sustainable Performance G-25thibaut-saras
 
Organisation apprenante 2.0
Organisation apprenante 2.0Organisation apprenante 2.0
Organisation apprenante 2.0fguillotte
 
Les classes inversées, un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...
Les classes inversées,  un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...Les classes inversées,  un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...
Les classes inversées, un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...Marcel Lebrun
 
Formation Truvo notes jour 1
Formation Truvo notes jour 1Formation Truvo notes jour 1
Formation Truvo notes jour 1Philippe TRINON
 
Les usages des Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE)
Les usages des Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE)Les usages des Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE)
Les usages des Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE)CYB@RDECHE
 
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’hui
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’huiUne reflexion sur l’ecole d’aujourd’hui
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’huiDiane Delisle
 
L'animation pédagogique dans un lieu d'accès public à Internet (2003)
L'animation pédagogique dans un lieu d'accès public à Internet (2003)L'animation pédagogique dans un lieu d'accès public à Internet (2003)
L'animation pédagogique dans un lieu d'accès public à Internet (2003)Ardesi Midi-Pyrénées
 
L'innovation, un processus d'apprentissage pour construire et vivre une socié...
L'innovation, un processus d'apprentissage pour construire et vivre une socié...L'innovation, un processus d'apprentissage pour construire et vivre une socié...
L'innovation, un processus d'apprentissage pour construire et vivre une socié...Marcel Lebrun
 
Coaching web 2.0
Coaching web 2.0Coaching web 2.0
Coaching web 2.0Sylvie Roth
 
Plateformes collaboratives et sociales d'entreprise
Plateformes collaboratives et sociales d'entreprisePlateformes collaboratives et sociales d'entreprise
Plateformes collaboratives et sociales d'entrepriseCecil Dijoux
 
Extraits du billet de blog « Craft Quality », par Sarah Schulman
Extraits du billet de blog « Craft Quality », par Sarah SchulmanExtraits du billet de blog « Craft Quality », par Sarah Schulman
Extraits du billet de blog « Craft Quality », par Sarah SchulmanStéphane VINCENT
 
Table Ronde: Nouveaux enjeux, nouvelles pratiques de formation
Table Ronde: Nouveaux enjeux, nouvelles pratiques de formationTable Ronde: Nouveaux enjeux, nouvelles pratiques de formation
Table Ronde: Nouveaux enjeux, nouvelles pratiques de formationThierry Nabeth
 

Similaire à Lean entreprisetwodotzerodauphinefev2014 (20)

l'innovation en com intere
l'innovation en com interel'innovation en com intere
l'innovation en com intere
 
La posture du formateur à l'ère du numérique
La posture du formateur à l'ère du numériqueLa posture du formateur à l'ère du numérique
La posture du formateur à l'ère du numérique
 
L'entreprise du 21eme siecle sera 2.0 ou ne sera pas
L'entreprise du 21eme siecle sera 2.0 ou ne sera pasL'entreprise du 21eme siecle sera 2.0 ou ne sera pas
L'entreprise du 21eme siecle sera 2.0 ou ne sera pas
 
Entreprise troispointzeropublicjan2015
Entreprise troispointzeropublicjan2015Entreprise troispointzeropublicjan2015
Entreprise troispointzeropublicjan2015
 
Y Entrepreneure par ADN
Y Entrepreneure par ADNY Entrepreneure par ADN
Y Entrepreneure par ADN
 
Dossier de production Sustainable Performance G-25
Dossier de production Sustainable Performance G-25Dossier de production Sustainable Performance G-25
Dossier de production Sustainable Performance G-25
 
Organisation apprenante 2.0
Organisation apprenante 2.0Organisation apprenante 2.0
Organisation apprenante 2.0
 
Les classes inversées, un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...
Les classes inversées,  un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...Les classes inversées,  un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...
Les classes inversées, un phénomène précurseur pour l'innovation dans "l'éco...
 
Formation Truvo notes jour 1
Formation Truvo notes jour 1Formation Truvo notes jour 1
Formation Truvo notes jour 1
 
Les usages des Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE)
Les usages des Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE)Les usages des Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE)
Les usages des Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE)
 
IMAIP.pdf
IMAIP.pdfIMAIP.pdf
IMAIP.pdf
 
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’hui
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’huiUne reflexion sur l’ecole d’aujourd’hui
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’hui
 
L'animation pédagogique dans un lieu d'accès public à Internet (2003)
L'animation pédagogique dans un lieu d'accès public à Internet (2003)L'animation pédagogique dans un lieu d'accès public à Internet (2003)
L'animation pédagogique dans un lieu d'accès public à Internet (2003)
 
L'innovation, un processus d'apprentissage pour construire et vivre une socié...
L'innovation, un processus d'apprentissage pour construire et vivre une socié...L'innovation, un processus d'apprentissage pour construire et vivre une socié...
L'innovation, un processus d'apprentissage pour construire et vivre une socié...
 
Coaching web 2.0
Coaching web 2.0Coaching web 2.0
Coaching web 2.0
 
Plateformes collaboratives et sociales d'entreprise
Plateformes collaboratives et sociales d'entreprisePlateformes collaboratives et sociales d'entreprise
Plateformes collaboratives et sociales d'entreprise
 
Innovation Sociale
Innovation SocialeInnovation Sociale
Innovation Sociale
 
Extraits du billet de blog « Craft Quality », par Sarah Schulman
Extraits du billet de blog « Craft Quality », par Sarah SchulmanExtraits du billet de blog « Craft Quality », par Sarah Schulman
Extraits du billet de blog « Craft Quality », par Sarah Schulman
 
Formation communication interpersonnelle aurore & valérie
Formation communication interpersonnelle aurore & valérieFormation communication interpersonnelle aurore & valérie
Formation communication interpersonnelle aurore & valérie
 
Table Ronde: Nouveaux enjeux, nouvelles pratiques de formation
Table Ronde: Nouveaux enjeux, nouvelles pratiques de formationTable Ronde: Nouveaux enjeux, nouvelles pratiques de formation
Table Ronde: Nouveaux enjeux, nouvelles pratiques de formation
 

Plus de Yves Caseau

DataAquitaine February 2022
DataAquitaine February 2022DataAquitaine February 2022
DataAquitaine February 2022Yves Caseau
 
Global warming dynamic gamesv0.3
Global warming dynamic gamesv0.3Global warming dynamic gamesv0.3
Global warming dynamic gamesv0.3Yves Caseau
 
Machine Learning for Self-Tracking
Machine Learning for Self-TrackingMachine Learning for Self-Tracking
Machine Learning for Self-TrackingYves Caseau
 
Information Systems for Digital Transformation
Information Systems for Digital TransformationInformation Systems for Digital Transformation
Information Systems for Digital TransformationYves Caseau
 
Lean from the guts
Lean from the gutsLean from the guts
Lean from the gutsYves Caseau
 
Taking advantageofai july2018
Taking advantageofai july2018Taking advantageofai july2018
Taking advantageofai july2018Yves Caseau
 
Software Pitch 2018
Software Pitch 2018Software Pitch 2018
Software Pitch 2018Yves Caseau
 
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIA
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIAIntelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIA
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIAYves Caseau
 
Big data, Behavioral Change and IOT Architecture
Big data, Behavioral Change and IOT ArchitectureBig data, Behavioral Change and IOT Architecture
Big data, Behavioral Change and IOT ArchitectureYves Caseau
 
XEBICON Public November 2015
XEBICON Public November 2015XEBICON Public November 2015
XEBICON Public November 2015Yves Caseau
 
Smart selfnovember2013
Smart selfnovember2013Smart selfnovember2013
Smart selfnovember2013Yves Caseau
 
Management socialnetworksfeb2012
Management socialnetworksfeb2012Management socialnetworksfeb2012
Management socialnetworksfeb2012Yves Caseau
 
Google socialnetworksmarch08
Google socialnetworksmarch08Google socialnetworksmarch08
Google socialnetworksmarch08Yves Caseau
 
Managing Business Processes Communication and Performance
Managing Business Processes Communication and Performance Managing Business Processes Communication and Performance
Managing Business Processes Communication and Performance Yves Caseau
 
Smart homeamsterdamoctober2013
Smart homeamsterdamoctober2013Smart homeamsterdamoctober2013
Smart homeamsterdamoctober2013Yves Caseau
 
The European CIO Conference - November 27th, 2014
The European CIO Conference - November 27th, 2014The European CIO Conference - November 27th, 2014
The European CIO Conference - November 27th, 2014Yves Caseau
 
Claire epita-février2014
Claire epita-février2014Claire epita-février2014
Claire epita-février2014Yves Caseau
 

Plus de Yves Caseau (20)

CCEM2023.pptx
CCEM2023.pptxCCEM2023.pptx
CCEM2023.pptx
 
DataAquitaine February 2022
DataAquitaine February 2022DataAquitaine February 2022
DataAquitaine February 2022
 
Global warming dynamic gamesv0.3
Global warming dynamic gamesv0.3Global warming dynamic gamesv0.3
Global warming dynamic gamesv0.3
 
Machine Learning for Self-Tracking
Machine Learning for Self-TrackingMachine Learning for Self-Tracking
Machine Learning for Self-Tracking
 
Information Systems for Digital Transformation
Information Systems for Digital TransformationInformation Systems for Digital Transformation
Information Systems for Digital Transformation
 
Lean from the guts
Lean from the gutsLean from the guts
Lean from the guts
 
Taking advantageofai july2018
Taking advantageofai july2018Taking advantageofai july2018
Taking advantageofai july2018
 
Software Pitch 2018
Software Pitch 2018Software Pitch 2018
Software Pitch 2018
 
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIA
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIAIntelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIA
Intelligence Artificielle - Journée MEDEF & AFIA
 
Big data, Behavioral Change and IOT Architecture
Big data, Behavioral Change and IOT ArchitectureBig data, Behavioral Change and IOT Architecture
Big data, Behavioral Change and IOT Architecture
 
XEBICON Public November 2015
XEBICON Public November 2015XEBICON Public November 2015
XEBICON Public November 2015
 
Smart selfnovember2013
Smart selfnovember2013Smart selfnovember2013
Smart selfnovember2013
 
Management socialnetworksfeb2012
Management socialnetworksfeb2012Management socialnetworksfeb2012
Management socialnetworksfeb2012
 
Google socialnetworksmarch08
Google socialnetworksmarch08Google socialnetworksmarch08
Google socialnetworksmarch08
 
Managing Business Processes Communication and Performance
Managing Business Processes Communication and Performance Managing Business Processes Communication and Performance
Managing Business Processes Communication and Performance
 
Smart homeamsterdamoctober2013
Smart homeamsterdamoctober2013Smart homeamsterdamoctober2013
Smart homeamsterdamoctober2013
 
GTES UTC 2014
GTES  UTC 2014GTES  UTC 2014
GTES UTC 2014
 
The European CIO Conference - November 27th, 2014
The European CIO Conference - November 27th, 2014The European CIO Conference - November 27th, 2014
The European CIO Conference - November 27th, 2014
 
Claire epita-février2014
Claire epita-février2014Claire epita-février2014
Claire epita-février2014
 
Claire98
Claire98Claire98
Claire98
 

Lean entreprisetwodotzerodauphinefev2014

  • 1. Processus et Entreprise 2.0 Complexité, Collaboration et Lean Management Université Paris Dauphine 21 Février 2014 – v0.1 Yves CASEAU Académie des Technologies Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 1/27
  • 2. Plan de l’exposé 1. Comprendre L’entreprise face à la complexité 2. Décongestionner les canaux de communication Entreprise 2.0 = “plomberie + culture” Intermède: Les 7 clés de la systémique, comprendre la complexité  3. Changer La culture de la collaboration 4. Organiser Conséquence sur les organisations et les managers Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 2/27
  • 3. 1ère Partie : Comprendre Bienvenue dans un monde complexe !  Accélération du temps  La prévision devient impossible  Le volume de communication explose  Besoin d’assembler des équipes de talents pluri-disciplinaires Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 3/27
  • 4. 1ère Partie : Comprendre Résilience face à la surcharge informationnelle ?  Toute nouvelle information urgente et importante se propage de façon redondante et produit du « rework »  L’équilibre du « knowledge worker » entre ingestion/analyse/restitution se fragilise au détriment de la restitution  Les canaux classiques (email, téléphone, réunions) se bouchent en cas de pic de charge Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 4/27
  • 5. 1ère Partie : Comprendre Nous sommes lents car les tuyaux sont bouchés  Trop de réunions programmées, pas assez d’opportunités de se croiser  Pas le temps de dépiler ses emails, pas le temps de lire un mémo  La réaction à l’encombrement est de « comprimer les message » (synthèse & abstraction), ce qui conduit à prendre des mauvaises décisions … (par les mauvaises personnes, trop loin du terrain) Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 5/27
  • 6. 1ère Partie : Comprendre Nous ne parlons pas aux bonnes personnes  Effet « club » : email, téléphone, réunions on n’invite que ceux qu’on connait  Ces canaux conduisent à une vision restreinte de l’entreprise: toujours les mêmes, pas d’accès direct aux « sachants »  Au mauvais moment : ces canaux ne tiennent pas compte de la disponibilité Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 6/27
  • 7. 1ère Partie : Comprendre Innover c’est faire !  Pretotyping : Doing beats talking !  MVP: Fail sooner to succeed faster !  Ecouter le client pour coconstruire itérativement une solution à son problème (pain point) Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 7/27
  • 8. 2ème Partie 1. Comprendre L’entreprise face à la complexité 2. Décongestionner les canaux de communication Entreprise 2.0 = “plomberie + culture” Intermède: Les 7 clés de la systémique, comprendre la complexité  3. Changer La culture de la collaboration 4. Organiser Conséquence sur les organisations et les managers Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 8/27
  • 9. 2ème Partie : Décongestionner « Force des liens faibles » : démultiplier les débits  Mark Granovetter : Pour sortir d’une crise, pour trouver une solution, il faut faire appel à des personnes différentes, celles que l’on voit rarement   Communiquer par un réseau de communautés Adressage dynamique et adaptatif : parler aux bonnes personnes, que l’on ne connait pas  Cristobal Conde: Having technologies that allow people to see what others are doing, ….— that is what flattens the organization Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 9/27
  • 10. 2ème Partie : Décongestionner Rendre le contrôle à ceux qui écoutent (et pas ceux qui parlent …)  Pull au lieu de push : Blog / RSS implémentent le publish/subscribe des architectures de systèmes d’information  Communiquer par les lieux, au choix de celui qui se déplace (physique comme virtuel) … une forme de sérendipité guidée   Communiquer au bon moment … du point de vue de celui qui écoute (force de la synchronisation faible avec les statuts) Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 10/27
  • 11. 2ème Partie : Décongestionner Arrêtez de passer votre temps à ranger et organiser !  Qualité systémique des ESSP (plateformes collaborative): Elles s’auto-organisent ! A comparer à la création top-down d’une équipe projet  Classement des informations par les communautés (Folksonomy): très nettement supérieur à la redondance du classement des emails …  Obligatoire car le rangement est nécessaire à la sérendipité (trouver ce qu’on ne cherche pas) par opposition aux moteurs de recherche Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 11/27
  • 12. Intermède Petit Intermède: Que nous dit la science des systèmes complexes ? Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 12/27
  • 13. Sept principes qui gouvernent les systèmes complexes (1) Intermède 1. La complexité rend la prévision illusoire, voire impossible  2. Le défi d’un système complexe est en premier lieu son adaptation continue à son environnement  3. Nassim Taleb: attention à la « narrative fallacy » Homéostasie et Loi de la variété requise La loi des grands nombres, et les statiques classiques (courbes de Gauss) ne s’appliquent plus  On observe des « power laws » qui sont les signatures de la complexité (interaction et apprentissage) Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 13/27
  • 14. Sept principes qui gouvernent les systèmes complexes (2) 4. Pour rendre un système complexe robuste, il faut distribuer la finalité  Intermède 5. Le fonctionnement d’un système complexe se traduit par des flux importants d’information qui conduisent à des structures de réseau multi-échelle  6. La richesse des interactions est la signature de la complexité (par opposition à la complication : nombre de parties) La complexité se développe dans le temps  7. Chaque composant possède une représentation des objectifs du système dans son ensemble (holomorphisme) Nous (humains) avons beaucoup de mal à apprécier les différentes échelles de temps et les boucles de rétroactions avec délais. Le contrôle d’un système complexe est une propriété émergente  Kevin Kelly : control is grown, not designed Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 14/27
  • 15. Troisième Partie 1. Comprendre L’entreprise face à la complexité 2. Décongestionner les canaux de communication Entreprise 2.0 = “plomberie + culture” 3. 4. Changer La culture de la collaboration Organiser Conséquence sur les organisations et les managers Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 15/27
  • 16. 3ème Partie : Culture de la collaboration Pas de collaboration sans marge de manœuvre  Yves Morieux : Coopérer, c’est mettre ses marges de manœuvre au service des autres  Enseignement systémique du lean : plus la marge de manœuvre baisse, plus le temps de réaction augmente  La collaboration repose sur l’autonomie – la liberté des moyens pour atteindre le but Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 16/27
  • 17. 3ème Partie : Culture de la collaboration Pas de collaboration sans confiance  Bernard Charlès : Collaborer, ce n’est pas partager ce que l’on sait, c’est partager ce que l’on ne sait pas  Confiance en soi, confiance dans ses collègues, confiance dans son management … car collaborer c’est prendre un risque  Anu Eronen, SOL: Diriger, c’est organiser le succès Le manager doit donner confiance aux collaborateurs Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 17/27
  • 18. 3ème Partie : Culture de la collaboration Pas de collaboration sans reconnaissance  S’appuyer sur l’évolution « post-moderne » : faire entendre sa voix  être au sein d’un groupe / communauté  être dans l’action et la réaction permanente   Le besoin de reconnaissance est plus aigu que jamais Le manager doit faire le lien entre l’action individuelle et le sens collectif  Marc Giget: instaurer une culture de «générique » Dans une grande œuvre collaborative, chacun doit être cité Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 18/27
  • 19. 3ème Partie : Culture de la collaboration Pas de collaboration sans exercices Il faut apprendre à travailler en équipe; ce n’est ni naturel, ni simple  Les exercices sont la seule façon de changer le comportement  Réflexes, sans y réfléchir …  Pour changer la culture de l’entreprise   Apprendre un geste efficace demande du temps, il y a une « barrière à franchir »  C’est vrai pour la pratique des outils 2.0  Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 19/27
  • 20. Quatrième Partie 1. Comprendre L’entreprise face à la complexité 2. Décongestionner les canaux de communication Entreprise 2.0 = “plomberie + culture” 3. 4. Changer La culture de la collaboration Organiser Conséquence sur les organisations et les managers Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 20/27
  • 21. 4ème Partie : Organiser Distribuer le contrôle « sur le terrain » pour réagir « vite et bien »  Langdon Morris: du contrôle-commande à « recognition & response » … conduit à décimer les flux d’information  Une entreprise en réseau : des équipes autonomes maillées par des communautés  L’autonomie sans vision n’engendre que le chaos Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 21/27
  • 22. 4ème Partie : Organiser Une organisation qui évolue constamment avec son environnement  Une entreprise en réseau : auto-organisation et évolution continue  De la stratégie prédictive au potentiel de situation manager l’émergence  Quand la vitesse remplace la stratégie … le bras robotisé de l’Université de Tokyo Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 22/27
  • 23. 4ème Partie : Organiser Une organisation qui vit sur le même tempo  Supériorité des organisations synchrones sur les organisations asynchrones : résilience et partage de sens  Stand-up meetings de la méthode SCRUM point de synchronisation journalier  Takt time du lean management: la grosse caisse qui bat le rythme commun, celui du client Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 23/27
  • 24. 4ème Partie : Organiser La sciences des réseaux et systèmes complexes  Sociocratie: pyramide de cercles et double chaînage Corporate BetaCodex: des équipes pluridisciplinaires et autonomes, dans un réseau de cellules avec une membrane Dunbar   Teams Holacracy: organisation d’un réseau de cellules autonomes autour de la finalité de l’entreprise Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 24/27
  • 25. 4ème Partie : Organiser Des managers qui écoutent et non pas des managers qui motivent  Daniel Pink: il est temps que les entreprises adoptent ce que la science enseigne, la motivation intrinsèque (signature de la complexité)  Isaac Getz: le rôle du manager est d’écouter et de faciliter, pas de motiver  Le manager est un coach: un facilitateur d’apprentissage et un metteur en valeur http://www.worksmartmompreneurs.com Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 25/27
  • 26. 4ème Partie : Organiser Le « lean façon Toyota » : anti-désengagement  Le kaizen est un outil d’apprentissage collectif   Le lean est organisé autour de la « voix du client »   True North: chacun est porteur de la satisfaction du client Allègement et simplification continue pour favoriser l’agilité sur la performance   Pas simplement la résolution de problèmes Vision long-terme & dynamique, versus instantanée Formation systémique et « mastery » : la performance à travers le développement continu des compétences Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 26/27
  • 27. Conclusion • L’entreprise affronte une époque de nouveaux défis  La complexité croissante et le changement permanent imposent de travailler autrement • Ce changement se traduit dans de nouveaux outils  Travailler autrement impose de communiquer autrement • Ces nouveaux outils sont au service d’une culture de la collaboration  sans cette culture, peu d’usage et pas d’efficacité • Les entreprise doivent renouveler leur vision du management  Les managers sont les garants de cette culture de collaboration Yves Caseau - présentation Dauphine – Mars 2014 27/27