SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  194
Les
meilleures
pra,ques
pour

op,miser
votre
présence
Web

      Sylvain
Amoros
–
M.
Sc.

    Thomas
Champeval
–
M.
Sc.

       Forma,onInternet.ca

En
tant
que
web
manager,


vous
avez
des
objec,fs
à
aJeindre

Pas
de
place
au
gaspillage



Complète

Ma
stratégie
Web
est
:
   
Rentable

                          
Op,misée

                          
Tous
les
choix

                          ci‐dessus

‫ﺍﻟﺘﺰﺍﻣﻨﺎ
:
ﺭﺳﻞ
ﺃﻓﻀﻞ
ﻣﻌﺮﻓﺘﻨﺎ
ﳌﺴﺎﻋﺪﺗﻜﻢ
ﻋﻠﻰ
‬
        ‫ﲢﺴﲔ
ﻭﺟﻮﺩﻛﻢ
ﻋﻠﻰ
ﺍﻟﺸﺒﻜﺔ
‬
Les
bons
ou,ls
marke,ng

JOUR
MOIS
ANNÉE





+
Les
bonnes
sources
media





+
Les
bons
processus
de
mesure
et
de
conversion





                              =
Présence
Web
op,misée

Après
2
jours
de
forma,on
…


…
vous
serez
en
mesure
de
:

•  Iden,fier
les
meilleurs
ou,ls
de
Marke,ng

   Internet
pour
toucher
votre
public
cible

•  Vous
permeJre
de
meJre
en
place
différentes

   stratégies
de
Marke,ng
Internet

•  Op,miser
la
présence
de
votre
marque
dans

   Google,
Facebook,
Linkedin
et
TwiJer

•  Mesurer
le
retour
sur
inves,ssement
de
vos

   différentes
ac,ons
sur
le
Web

Présenta,on
des
conférenciers

Plan
de
la
forma,on
:
aujourd’hui

1.  Faire
de
la
publicité
payante
et
efficace
avec

    Google
Adwords
et
Youtube

2.  Op,miser
votre
présence
naturelle
et

    payante
dans
les
réseaux
sociaux


  
Atelier : Créer et op*miser une campagne 
   dans Google Adwords et Facebook ads 
Plan
de
la
forma,on
:
demain

1.  Op,miser
ma
présence
naturelle
et
locale

    dans
Google

2.  Mesurer
et
op,miser
mon
retour
sur

    inves,ssement
avec
Google
Analy,cs


   Atelier : Analyse SEO et recommanda*on sur 
   les sites Web des par*cipants 
   Installer et u*liser Google Analy*cs 
Jour
1
‐
Ma,née:
Introduc,on


La
publicité
sur
Internet
en
2010
au

niveau
mondial,
en
Europe,
dans
la

     zone
MENA
et
au
Maroc

Internet
en
2010


•  Qui
est
en
ligne
?

   –  Monde

   –  Europe

   –  MENA

   –  Maroc

•  Que
font
les
internautes
et
comment
les

   rejoindre
?

U.lisateurs 
             Popula.on                      U.lisateurs     Taux de   Croissance 
Régions                        Internet                                               % 
             ( 2010 Est.)                  Internet 2010  Pénétra.on  2000‐2010 
                                 2000 
Africa
      1,013,779,050
     4,514,400
    110,931,700
    10.9
%
   2,357.3
%
     5.6
%

Asia
        3,834,792,852
 114,304,000
      825,094,396
    21.5
%
     621.8
%
    42.0
%

Europe
       813,319,511
 105,096,093
       475,069,448
    58.4
%
     352.0
%
    24.2
%

Middle 
              212,336,924
      3,284,800
     63,240,946
    29.8
%
   1,825.3
%
     3.2
%

East

North 
              344,124,450
 108,096,800
       266,224,500
    77.4
%
     146.3
%
    13.5
%

America

La.n 
America/      592,556,972
     18,068,919
    204,689,836
    34.5
%
   1,032.8
%
    10.4
%

Caribbean

Oceania / 
               34,700,201
      7,620,480
     21,263,990
    61.3
%
     179.0
%
     1.1
%

Australia

TOTAL
       6,845,609,960
 360,985,492
     1,966,514,816
   28.7 %
     444.8
%
   100.0
%





        2 milliards d’internautes en 2010 
Sta,s,ques
mondiales
2010





•  Plus
grand
nombre
d’u,lisateurs
:
Asie
(825
M)

•  Plus
grande
pénétra,on
:
US
+
Canada
(77%)

En
Europe
?



               Prioriser
les
langues
de

               votre
site:

               1. Anglais


               2. Allemand

               3. Russe

               4. Français

               5. Italien

               6. Espagnol

Zoom
sur
la
zone

          MENA

Et
encore
beaucoup
de
poten,el…

Maroc
:
plus
de
10
millions

d’internautes,
15
en
2010

Habitude
media
de
la
zone
MENA





       Source:
Effec,ve
Measure
/
Spot
On
PR
–
Juillet
2010

Internet
…
efficace
?





 Source:
Effec,ve
Measure
/
Spot
On
PR
–
Juillet
2010

Part
d’audience
media
en
fonc,on
de
l’heure
du
jour





              Source:
Effec,ve
Measure
/
Spot
On
PR
–
Juillet
2010

INTERNET
=
MASS
MEDIA

                     23

Ac,vités
les
plus
courantes
sur
Internet
dans
la
zone
MENA

           1.
Email
2.
Search
3.
Social
networking





                Source:
Effec,ve
Measure
/
Spot
On
PR
–
Juillet
2010

L’évolu,on
du
Web


•  Du
Web
1.0
au
Web
2.0




•  hJp://www.youtube.com/watch?
   v=6gmP4nk0EOE

U,lisa,on
des
plateformes
de
medias
sociaux





          Source:
Effec,ve
Measure
/
Spot
On
PR
–
Juillet
2010

Experience
avec
les
medias
sociaux
MENA





        Source:
Effec,ve
Measure
/
Spot
On
PR
–
Juillet
2010

Pénétra,on
de
Facebook
dans
la
zone

MENA

Répar,,on
par
sexe
sur
Facebook

         zone
MENA

Facebook
au
Maroc
:


déjà
1.7
millions
d’usagers


Comment
rejoindre
les




10,300,000 
internautes
au
Maroc





1,700,000 
usagers
Facebook


                          31

Que
font‐ils
et
comment
peut‐on

         les
rejoindre
?

Ranking    Sites            Types 


      Top
15
des
                             1


                                              2

                                                         Facebook.com


                                                         Google.co.ma

                                                                          Social


                                                                          Search


      sites
les
                              3


                                              4

                                                         Youtube.com


                                                         Google.com

                                                                          Videos


                                                                          Search


      plus
visités
                           5
         Live.com
        Search



      au
Maroc
                               6
         Google.fr
       Search


                                              7
         Yahoo.com
       Search


                                              8
         Kooora.com
      Sports

      1.
Search
                              9
         Blogspot.com
    Blog

      2.
Social
                              10
        Msn.com
         Search

      3.
News/sports
                         11
        Wikipedia.org
   Wiki


                                              12
        Hespress.com
    News


                                              13
         ‫ﺳﺘﺎﺭ ﺗﺎﳝﺰ‬       TV
guide



                                              14
        Iam.ma
          Telecom


                                              15
        maktoob.com
     Email

Source
:
Google
Adplanner
2010,
Alexa
2010

Modèles
publicitaires


•  CPM:
coût
par
millier

   d’impressions
affichées


•  PC:
coût
par
clic


•  CPS:
cost
per
sale

   
(coût
par
vente)

11/29/10

La
première
bannière





                        35

Bannières
extensibles





                         37

Papier
peint





                38

Video
Ads





                   39

             39

Bannière
et
liens
texte
dans
le
chat





                                 40

Email





         41

Facebook
adver,sing





Country           TV and Movies
Province          Sports
City              Education
Age               School
Sex               University
Interests         Diploma
Activities        Job
Music             Political opinion
Books             Civil Status

                                      42

Engagement
sur

Facebook–
Like
ads

Facebook
applica,ons

Le
AdServing

 
Applica,ons
permeJant
de
gérer
les
publicités

 
Op,misa,on
de
la
performance
publicitaire

 
Quelle
publici,é
doit
être
montrée
à
quel
moment
et
à
qui?





 
OpenX

 
Google
AdManager

 
DoubleClick

Ciblage
Contextuel


•  Analyse
du
contenu
d’un
site

•  Annonceurs
achète
des
mots

•  Si
ces
mots
représentent
le
conten
du
site,
la

   publicité
est
affichée

Ciblage
Comportemental

   1. L’u.lisateur se qualifie pour la 
première fois: il visite la sec.on Voyages 
                de Yahoo!     

                                                 3. Lorsque l’u.lisateur revient sur 
                                                 Yahoo!, il verra une publicité pour 
                                                   une promo.on sur un voyage.     




                  + 
    2. . L’u.lisateur se qualifie pour la 
     deuxième fois: il visite la sec.on 
            Aubaines de Yahoo!     




                                                                              47

SEARCH
ENGINE
MARKETING


 Résultats
Organiques
–
Naturels
   Liens
Sponsorisés





   Search
Engine
Op,miza,on
          Paid
Search



                                                         48

LUNCH
 11/29/10

&
LEARN

WITH



        QR
CODES

SCHERIN
G‐
PLOUGH





                    49

LUNCH
 11/29/10

&
LEARN

WITH



SCHERIN
G‐
PLOUGH





                   50

Placement
dans
les
jeux
vidéos

  >  Marché
de
1
milliard
en
2011

  >  D’une
publicité
sta,que…

  >  À
une
publicité
dynamique


  Avantages:

  ‐  Démographie
très
ciblée
(homme
13‐25)

  ‐  Contexte
de
persuasion
plus
adéquat
que
TV

  ‐  Plus
naturelle
que
TV

  ‐  Interac,vité

Adop,on
de
plus
en
plus
rapide





                              52

À
retenir


•  Les
habitudes
media
changent
rapidement

•  Complémentarité
entre
les
différents
médias

•  Publicité
mul,
format,
mul,
plateforme

•  Poten,el
énorme
au
niveau
des
médias

   sociaux
pour
la
zone
MENA
et
le
Maroc

•  Habitude
de
consomma,on
du
Web
:


     –  search

     –  email

     –  social
network

What’s
next
?

Jour
1
‐
Ma,née:
Google

             Adwords

Faire
de
la
publicité
payante
avec
Google
:

    Pourquoi
?
Comment
?
Youtube
?

Les
engins
de
recherche
permeJent
aux
marketers
de
rejoindre:




                                                                 J’ai
besoin


 La
Bonne
Audience
                                             d’un
emploi


                                          e.g.
Chercheur
d’emploi


 au

 Bon
Moment

 avec

 Le
Bon
Message
                                                     Nous
avons

                                                                        besoin

                                                                     d’employés



                                          e.g.
Annonceur

Parce que…

•    Plus
de
la
moi,é
des
internautes

     cherchent
quo,diennement

•    Plus
de
1500
engins
de
recherche

•    95
%
du
trafic
vient
de
:
Google,

     Yahoo
+
BING

•    In
2008,
Google
a
indexé:

      –  plus
de
1000
milliards
de
pages

         Web

      –  1,3
milliard
d’images


      –  Plus
d’1
milliard
de
Usenet 
         messages
depuis
plus
de
20
ans

•    2
milliards
de
recherche
par
jour

     (Octobre
2009)


•    La
per,nence
par
la
meilleure

     infrastructure
au
monde
!!!





                                            57

Êtes‐vous
visible
?

Défini,on:
Paid
Search

La
publicité
payante
dans
les
engins
de
recherche

(PPC,
Paid
Search,
or
Pay
per
click
adver,sing)
u,lise

des
résultats
sponsorisés
pour
envoyer
des
visiteurs

vers
un
site.
L’annonceur
mise
sur
des
mots‐clés,
et

l’engin
de
recherche
classe
les
annonces
en
fonc,on

des
mises
de
chacun,
ainsi
que
de
nombreux

facteurs
qualita,fs





Exemple:
Ebay
mise
sur
le
mot
chausseJes


Bien
choisir
son
engin
de
recherche


•  #
1:
Google

•  #
2
:
Yahoo!
and
BING

•  Engins
plus
pe,ts
ou
régionaux:

    –  Ask.com

    –  MIVA

    –  Kanoodle

    –  Baidu

Aaen.on: Souvent
problème
de
qualité
avec

les
pe,ts
engins:
Click
Fraud

Indicateurs
de
performance


•  Objec.fs: Obtenir
des
clics
qualifiés
et
ciblés
pour

    aussi
peu
cher
que
possible

•  Les
indicateurs
de
performance
sont:

‐  Prix
par
clic

‐  Taux
de
clic
sur







les
annonces

‐  Coût pour obtenir 
    une ac1on définie 
    sur un site 
Processus
d’achat
de
mot
clés

•  Déterminez
vos
objec,fs
d’affaires:
visibilité,

   demande
de
brochure,
téléchargement
de

   rapport,
inscrip,on
à
une
newsleJer,
ou

   encore
achat
d’un
produit
en
ligne?

•  Construisez
votre
site
web
ou
landing
page
au

   moins
1
mois
avant
le
début
de
la
campagne

•  Recherchez
les
mots‐clés
à
u,liser
en
fonc,on

   de
votre
audience
cible

•  Écrivez
vos
annonces
publicitaires

•  Structurez
la
campagne
en
segmentant
autant

   que
possible
que
votre
marché

Structure
op,male
de
campagne


                Compte

                                                                                                Royal
Air
Maroc

                Adwords




Campagne
A
                              Campagne
B

                                                                                     Inter
Maroc
                                 Canada

 (Service
1)
                             (Service
2)





                           Ad
Group
1
                   Ad
Group
2

                                                                                                                   Montreal
                Toronto

                           (segment
a)                   (segment
b)



                                                                                                                           Vol

                                                                                                                                                        Vol
Toronto


                                 Keyword
1
                             Keyword
1
                                       Montreal

                                                                                                                                                        Marrakech

                                                                                                                        Casablanca





                                                                                                                         Montreal

                                                                                                                                                       Billets
toronto

                                 Keyword
2
                             Keyword
2
                                       Marrakech

                                                                                                                                                            maroc

                                                                                                                       acheter
billets





    • 
Une
nouvelle
campagne
devrait
être
créee
pour
chacune
des
catégories
principales
de

    produits
/
services
offerts,
ou
lorsque
des
paramètres
spécifiques
de
géotarge,ng

ou
de

    langues
doivent
être
u,lisés.


    • 
Une
campagne
peut
contenir,
et
devrait
contenir
de
nombreux
adgroups,
qui
eux‐
    mêmes
devraient
contenir
de
nombreux
mots‐clés.

Google
premium
search
partners

Google
display
network


• 
Autre
Composant
de
Google
Adwords


• 
Possible
d’annoncer
sur
tous
les
sites
u,lisant
Adsense,
le

service
de
Google
pour
les
éditeurs
de
contenu
et

webmestres
souhaitant
monnayer
leur
contenu


• 
Paramètre
d’inclusion
lors
de
la
créa,on
d’une
campagne


• 
Possible
d’annoncer
avec
des
bannières,
du
flash
etc.


• 
Généralement
plus
difficile
d’être
rentable
mais
le
coût
est

moins
élevé
et
cela
peut
vous
permeJre
d’avoir
une
plus

grande
visibilité
facilement

Les
créa,fs
textes

•    Le
contenu
et
le
ciblage
de
votre
publicité
texte
est
probablement
l’élément
le
plus
important

     à
considérer
lors
de
la
recherche
de
nouveaux
client.
Une
publicité
texte
qui
est
claire,

     spécifique
et
qui
con,ent
un
‘call
to
ac,on’
ob,endra
un
meilleur
taux
de
clic.
Assurez‐vous

     de
l’adéqua,on
entre
votre
message
et
le
contenu
de
votre
site
afin
d’obtenir
un
taux
de

     conversion
adéquat.





•    Exemple
d’une
publicité
premium





•    Exemple
d’une
publicité
à
droite

Les
requis
des
créa,fs
textes

•    Un
publicité
texte
est
composée
de
différents
composants:

      –  Le .tre: La
première
ligne
de
votre
publicité
texte,
qui
sera
également
un
lien
vers
votre

         site.
Le
,tre
de
votre
publicité
a
une
incidence
extrêment
forte
sur
le
taux
de
clic.

         Assurez‐vous
d’y
u,liser
les
mots
qui
sont
cherchés
par
les
internautes.
Généralement

         25
caractères
sont
permis.

      –  Le texte: U,lisez
ces
2
lignes
pour
décrire
le
produit
ou
service
dont
vous
faites
la

         promo,on.
Puisque
votre
espace
publicitaire
est
limités,
tâchez
de
résumer
les
détails
et

         les
bénéfices
de
votre
offre
tout
en
u,lisant
un
‘call
to
ac,on. Généralement,
de
70
à

         100
caractères
sont
permis.

      –  L’URL affiché: La
dernière
ligne
est
u,lisé
pour
afficher
l’URL
du
site
dont
vous
faites
la

         promo,on.
L’objec,f
est
de
donner
à
l’u,lisateur
une
idée
claire
du
site
qu’ils
visiteront

         si
ils
cliquent
sur
la
publicité.


      –  L’URL effec.f:

Finalement,
un
URL
effec,f
devra
également
être
décidé.
C’est
l’URL
vers

         laquelle
l’u,lisateur
sera
effec,vement
redirigé.
Cet
URL
exact
n’est
pas
visible
dans

         votre
publicité
puisqu’il
peut
être
très
long.
Il
faut
bien
évidemment
que
le
visiteur
soit

         envoyé
vers
la
page
correspondant
le
mieux
à
sa
requête.

Les
Match
Types

Broad
Match

•  Permet
à
votre
annonce
d’être
affichée
sur
des

   requêtes
jugées
comme
étant
contextuellement

   similaires.


•  e.g.
Si
vous
achetez
le
terme
“assurance
auto”,

   votre
annonce
pourrait
être
affichée
pour
le

   terme
“assurance
maison”

•  Permet
de
maximiser
le
nombre
de
visiteurs
reçu,

   mais
leur
ciblage
sera
moindre
ce
qui
peut
rendre

   la
rentabilité
difficile

•  +keyword
=
broad
match
modifier
=
requêtes

   synonymes


Phrase
Match


•  Phrase match: "keyword a keyword b"  
•  Permet
à
votre
annonce
d’être
affichée
pour
les

   requêtes
incluant
minimalement
le
mot‐clé
ciblé,

   mais
pouvant
contenir
des
mots‐clés

   addi,onnels

•  e.g.

Si
vous
achetez
le
terme
" assurance
auto ",

   votre
annonce
pourrait
être
affichée
pour
le

   terme
“assurance
auto
pas
chère”
ou

   “casablanca
assurance
auto”

Exact
Match


•  Exact match: [keyword]  
•  Permet
à
votre
annonce
d’être
affichée
pour

   les
requêtes
u,lisant
exactement
le
mot‐clé

   ciblé.


•  Si
vous
achetez
le
terme
[assurance
auto]

   votre
annonce
sera
affichée
uniquement

   lorsqu’un
u,lisateur
recherchera
“assurance

   auto”

Quality
Score

     
Un
score
de
qualité,
le
Quality
Score,
est
calculé
pour
chaque
requête

     
afin
de
déterminer
quelles
publicités
seront
affichées
et
dans
quel

      ordre.
Google
ne
se
fit
donc
pas
uniquement
à
une
fonc,on
de

      maximisa,on
des
profits.



     
Le
Quality
Score
a
diverses
incidences:


•    Détermine
si
une
publicité
est
éligible
à
être
affichée

•    Influence
le
prix
des
clics

•    Influence
la
posi,on
de
votre
publicité
dans
la
page


     
Plus
haut
est
votre
Quality
Score,
plus
bas
seront
vos
coûts,
et

      meilleure
sera
votre
posi,on
dans
les
résultats


•    L’objec,f
du
Quality
Score
est
de
faire
en
sorte
qu’uniquement
les

     publicités
les
plus
per,nentes
pour
les
u,lisateurs
soient
affichées

Comment
augmenter
le
quality
score
?


1.  Segmentez
davantage
vos
mots‐clés
et
créez
davantage
de

    adgroups

2.  Créez
des
publicités
per,nentes
pour
chacun
de
vos

    adgroups

3.  Op,misez
vos
publicités

4.  U,lisez
les
match
type
et
n’hésitez
pas
à
enlever
les
Broad
si

    ils
ne
fonc,onnent
pas

5.  Op,misez
votre
site
en
terme
de
SEO

6.  Créez
des
liens
de
qualité
vers
votre
site

7.  Modifiez
le
contenu
des
URL
u,lisées
dans
le
cadre
de
votre

    campagne,
afin
d’y
inclure
les
mots‐clés
achetés

8.  Testez
l’ou,l
de
sugges,on
de
mots‐clés
de
Google
pour

    vous
assurer
que
celui‐ci
considère
votre
page
comme

    per,nente

Conseils
d’Op,misa,on

 Publicités:

testez
régulièrement
de
nouvelles
publicités
afin

 d’augmenter
votre
taux
de
clic.
Le
taux
de
clic
est
le
facteur
le

 plus
important
du
Quality
Score.


 Nega.fs:
analysez
les
mots‐clés
qui
conver,ssent
et
meJez

 en
néga,f
ceux
qui
ne
sont
pas
rentables,
ou
tout
simplement

 pas
reliés.


 Mises:
lorsque
vous
déterminez
le
prix
maximum
que
vous

 êtes
prêts
à
payer
par
clic,
demandez‐vous
combien
vaut
pour

 vous
un
visiteur
votre
site
pour
ce
mot
en
par,culier.
Chaque

 moi
devrait
avoir
une
mise
spécifique
à
sa
rentabilité

 Match Types:
u,lisez
les
match
types
exact
et
phrase.
Des

 mots‐clés
trop
larges
ne
fonc,onneront
pas
dans
une
op,que

 de
rentabilité.

Youtube
video
ads


•  Promoted
videos
ads





•  Demonstra,on

Avantages
du
Paid
Search



‐ Contrôle des dépenses: Vous
choisissez
votre
budget,

qu’il
soit
quo,dien
ou
mensuel

‐ Mesure précise du ROI: Facile
de
superposer
ventes
et

visites
pour
déterminer
la
rentabilité.

‐ Ciblage libre: U,lisez
des
milliers
de
mots‐clés,
des
match

types,
de
néga,fs

‐ Contrôle du message: Déterminez
la
nature
du
message

auquel
sera
exposé
le
visiteur

‐ Contrôle de la landing page: Déterminez
sur
quelle
page

le
visiteur
sera
envoyé
et
ce
qu’il
y
verra

‐ Ciblage géographique: Ciblez
uniquement
certaines

régions
du
monde,
des
pays,
des
provinces,
des
villes

‐ Day‐Par.ng: Ciblez
uniquement
certaines
heures
de
la

journée
et
ou
certaines
journées
de
la
semaine,
selon
les

habites
de
consomma,on
de
vos
visiteurs



                                                                 76

Désavantages
du
Paid
Search




‐ Coût plus élevé que le SEO: Vous
payez
chaque
visiteur

qui
clique
sur
votre
annonce,
et
le
prix
ne
fera
que
monter

avec
les
années

‐ Environnement compé..f: Si
c’est
profitable
pour
vous,

vos
compé,teurs
le
font
probablement
également.
Plus
de

compé,,on
=
moins
de
visiteurs
à
un
prix
plus
élevé.

‐ Confiance moins grande: Les
u,lisateurs
comprennent
de

plus
en
plus
que
c’est
une
publicité
et
non
un
résultat

objec,f

‐ Maintenance: Du
suivi
est
nécessaire
afin
de
s’assurer
que

la
campagne
aJeigne
ses
objec,fs.
Elle
doit
également
être

op,misée
de
temps
à
autre
par
exemple
lors
de
l’entrée
de

nouveaux
compé,teurs



                                                               77

Comprendre
les
points
de
contact
de
votre

         campagne
pour
op,miser
la
conversion



                                 Jour 3:
Recherche
   Jour 4:
revient
sur

Jour 1:
     Jour 2:
            pour
‘comparer
      la
page
à
par,r

             Recherche
pour
     tarifs
assurance
    d’un
site
de

Publicité

TV
          ‘assurance
auto’
   auto’’
              nature
sociale
et

                                                      conver,t

Jour
1
–
Après‐midi
:
Facebook,

            TwiJer

 Avoir
une
présence
naturelle
et
payante

dans
les
réseaux
sociaux
:
Où
?
Pourquoi
?

               Comment
?

De
Usenet
à
Facebook

•    Forums
&
Message
Boards

•    Reviews
&
Opinion
Sites

•    Social
Networks

•    Blogging

•    Microblogging

•    Bookmarking

•    Media
Sharing



           Présence
naturelle
ou
payante
?

Les
2
modèles
commerciaux


•  Le modèle publicitaire: Divers
types
d’achat

   possibles.
Forte
capacité
de
ciblage

•  Le modèle organique: Comment
exploiter
la

   manne
des
réseaux
sociaux
en
ayant
une

   présence
naturelle
et
intelligente?


•  Comme
dans
les
moteurs
de
recherche
…

Les
principes
de
communica,on

     d’une
présence
naturelle

Comment
une
entreprise
doit
se
comporter
dans
un

contexte
social?


Principe 1
:
Chacun
des
u,lisateurs
est
important.
Il
a
droit
a

la
parole,
et
peut
s’en
servir,
en
bien
ou
en
mal.

Principe 2
:
Écouter
les
u,lisateurs.
Ils
émeJent
des

reproches,
des
apprécia,ons,

des
sugges,ons
et
de

nouvelles
idées

Principe 3 : Entamer
un
dialogue
et
non
un
monologue.

Accepter
de
se
faire
remeJre
en
cause
par
les
u,lisateurs
et

ne
pas
omeJre
de
répondre
avec
diligence
et

intelligence

Principe 4 :
Sincérité

et
transparence.
Discuter
avec

sincérité
à
de
fortes
chances
de
fédérer
des
u,lisateurs
amis

et
appuyer
vos
ac,ons.


Le
concept
d’autorité
sociale

• 
Pour
avoir
du
succès,
il
faut
construire
de
l’autorité
sociale

• 
Être
reconnu
comme
expert
dans
une
niche,
permet
de
devenir

un
influenceur

• 
ÉmeJre
une
opinion
c’est
facile,
s’assurer
qu’elle
soit
entendue

et
respectée,
ce
ne
l’est
pas


Les
principales
composantes
de

           Facebook


1.
Profil
Facebook

Première
étape
pour
établir
autorité.
Via
votre
profil,
vous

pouvez
interagir
avec
d’autres
u,lisateurs


a. Ajoutez une photo associée à votre profil: 1
seule
chance

de
faire
première
impression

b. Ajoutez des amis: Construisez
votre
réseau
social.

Fournisseurs,
clients,
employés…

c. Le Wall: L’endroit
pour
interagir.
Postez
des
messages

per,nents
sur
les
ac,vités
de
votre
entreprise.
Postez
sur
le

Wall
des
autres
membres
de
façon
per,nente.


d. Albums Photos et Vidéos: Bonne
façon
de
montrer
vos

produits
et
services

2.
Fan
Pages

• 
Fait
pour
les
entreprises,
marques,
produits
et
célébrités
afin
de

créer
une
présence
publique

• 
Visible
à
tout
le
monde
sur
internet

• 
U,lisateurs
peuvent
devenir
«
Fan
»

• 
Possible
de
partager
de
l’informa,on
avec
ses
Fans:
photos,

vidéos,
statut,
discussions,
wall

3.
Groupes

• 
Permet
à
des
individus
de
se
regrouper

autour
d’un
thème
commun
afin
de

partager
leurs
opinions


• 
Possible
d’envoyer
un
message

directement
dans
la
boîte
de
récep,on
des

membres.



• 
Bonne
façon
de
former
une
communauté

et
d’aide
votre
image
de
marque

4.
Events

• 
Permet
d’envoyer
des
invita,ons
pour
un
évènement
à

votre
audience
cible,
sans
avoir
de
rela,ons
préalable


• 
Peuvent
être
privés
ou
publics


• 
Mais
bien
sûr…votre
succès
sera
fonc,on
de
l’intérêt

que
provoquer
l’évènement

Conseils
pour
devenir
populaire

1.  Soyez
unique
et
meJez
de
l’informa,on
à
jour
aussi
souvent
que

    possible.


2.
U,lisez
une
photo
aussi
grosse
que
possible.
Facebook
permet

    200x600


3.
Les
concours
et
sondages
pour
communiquer
avec
votre
clientèle


4.
Par,cipez
à
l’extérieur
de
votre
page,
avec
d’autres
pages
reliées
à

    votre
industrie


5.
Intégrez
les
plugin
Facebook
et
d’autres
réseaux
à
votre
site


6.
U,lisez
des
pages
différentes
en
fonc,on
des
groupes
d’u,lisateur

U,lisa,on
innovante


Certaines
entreprises
l’exploitent
davantage
que

d’autres


• 
H&M

• 
Lacoste

• 
Starbucks

• 
Disney

LE
PLUS
IMPORTANT
:
AGIR

     NATURELLEMENT

Publicité
payante
dans
les
réseaux

              sociaux

•  Facebook
selfserve

•  Facebook
like
Ads

•  Facebook
deals

Facebook
selfserve

• 
Achat
publicitaire
sous
le
modèle
CPM
ou
CPC
au

choix


• 
Fortes
capacités
de
ciblage

Linkedin
Direct
Ads

Facebook
like
Ads

Like
ads
       

Interac,on

     et

engagement 


  Like
ads
         

Poll
   

ads

Event

 ads

Free
sample

Video

 ads

Marke,ng
et
geolocalisa,on
avec

mobile
=
Facebook
deals
(US
only)

À
retenir


•  Agir
naturellement

•  Discuter,
répondre
et
respecter
vos
clients

•  Ne
pas
u,liser
d’ou,ls
automa,ques

•  Acheter
au
CPC
pour
des
campagnes

   d’acquisi,ons

•  Like
ads
pour
augmenter
le
nombre
de
fan

Demain
:
mieux
comment
gérer

ensemble
SEM,
SMO,
et
SEO
?

Jour
2
–
Ma,née:
Référencement

            naturel

  Avoir
une
présence
naturelle
dans
les

   engins
de
recherche
:
Technologie
?

            Contenu
?
Liens
?

Le
SEM
est
fait
de
2
composants:

        –  SEO
=
Search
Engine
Op,miza,on
=
Naturel
/
Organique

        –  PPC
=
Pay‐per‐click
=
Placement
Payant



        Natural
Search
                            Paid
Search





             SEO
                                      PPC

Référencement
naturel
(SEO)

•  Le
placement
naturel,
aussi
appelé
organique,
lorsque
comparé
aux
résultats

   payants



                        Naturel





                                      Payant


•  Le
résultat
des
algorithmes
de
Google..mais
peut
être
par,ellement
manipulé! 
•  Objec.f: Être
dans
les
premières
posi,ons
organiques
pour
les
mots‐clés
ciblés

•  Indicateurs
de
performance:

    –  Le
rang
dans
les
engins
de
recherche
principaux
pour
les
mots‐clés
ciblés

    –  Le
nombre
de
visiteurs
provenant
des
résultats
organiques

    –  La
valeur
généré
par
ce
traffic

    –  Le
coût
par
visiteur
organique
(si
des
coûts
SEO
ont
été
engagé)

Apprendre
comment
penser
comme

un
ingénieur
de
recherche

LE
SUCCÈS
DES
ENGINS
DE

      RECHERCHE





                           111

LA
TAILLE
DE
L’INDEX




Un
Trillion
d’URL




              Quel
est
le
bénéfice
?


               Longueur
des
recherches

               Per,nence

               Contenu
hors
ligne




                                             112

RAPIDITÉ
D’INDEXATION


         Quel
est
le
bénéfice
?


          Fraicheur

          Per,nence





                                  113

PERTINENCE
ET
SPAM


          Quel
est
le
bénéfice
?


          Rendre
les
u,lisateurs
sa,sfait
!





                                       114

D’OU
VIENT
LA
QUALITÉ
DES

       RÉSULTATS
?





                             115

Défini,on
du
SEO



SEO
(Search
Engine
Op,miza,on):
Le
SEO
tente

 d’améliorer
le
posi,onnement
d’un
site
pour
des

 mots‐clés
définis,
en
travaillant
sur
la
structure

 d’un
site,
sa
technologie,
son
contenu,
ainsi
que

 ses
liens
entrants.

                                      Technologie
   20%



                            SEO
       Contenu
      40%



                                         Liens
      40%

Mots‐clés



•  Tout
comme
pour
le
Paid
Search,
le
mot‐clé

   est
au
centre
des
ac,vités
de
SEO

•  Choisir
les
bons
mots‐clés
est
une
ac,vité

   cri,que,
qui
déterminera
si
les
visiteurs
seront

   qualifiés
ou
non,
et
par
conséquent
si
ils

   seront
profitables
ou
pas.

ETAPE
1
:
CHOISIR
SES
MOTS
CLÉS



   
Décrivent
le
produit
ou
service
offert.


   
Recherchés
souvent
par
les
internautes


   
Nombre
de
résultat
limités





                                               118

DÉFINIR
SON
SET
DE
MOTS
CLÉS

         PRIMAIRES





                            119

Ou,ls
d’analyse
pour
trouver
les
mots

 les
plus
recherchés
par
votre
public


Analyse
de
mots
clés

Google
AdWords
Keyword
Tool

WordTracker
Yahoo!
Search
Marke,ng

Microso‹
adCenter
Keyword
Genera,on
Tool

KeywordDiscovery
KeyCompete

Spyfu


Keyword
Intelligence



Tendance
des
mots
clés
Google
Insights

StumbleUpon
Buzz



                                            Ne pas oublier votre ins.nct! 

                                                                             120

VOUS
HÉSITEZ
?



          
Mesurer
l’efficience

           du
mot
clé
:


                    
KWE
 

                      
=

                        

           
nrb
de
recherches
 

                      
/

                        

              
nrb
de
résultats
                              


                            121

Concepts
SEO

                     Technologie

       Technologie

                       Balises



SEO     Contenu

                     •  Le
contenu
est
roi

          Liens
                     •  Lier
son
site
est

                        un
must

                     •  L’op,misa,on

                        technologique
est

                        un
atout

1.3.1
Technologie:
La
perméabilité
du

                 contenu



Problème: les
engins
de
recherche
ne

 peuvent
suivre
les
liens
javascript


Solu.on: assurez‐vous
qu’un
lien
vers
les

 mêmes
pages
est
aussi
disponible
en
format

 HTML,
et
u,lisez
la
balise
<noscript>



Problème: les
engins
de
recherche
ont
de
la

 difficulté
à
indexer
le
contenu
flash


Solu.on: minimisez
l’u,lisa,on
du
flash
si

 vous
avez
des
objec,fs
SEO

Technologie:
Balises
Métas

•  N’influencent
plus
le
posi,onnement.
Mais

   Méta
Descrip,on
u,lisée
pour
créer
la

   descrip,on
d’un
site
apparaissant
dans
les

   résultats
de
recherche,
influençant
donc
le

   CTR.

•  Une
méta
descrip,on
dans
un
code
source:




•  Une
méta
descrip,on
dans
les
résultats
de

   Google:

Technologie:
Titres
HTML


•  Un
des
plus
importants
paramètres.
1
Titre

   HTML
unique
par
page,
faisant
u,lisa,on
du

   mot‐clé
primaire
de
la
page

   Dans
un
code
source:





   Dans
un
navigateur:




   Dans
Google:

Technologie:

Noms
de
fichiers

•  U,lisez
des
noms
significa,fs
pour
les
pages,

   répertoires,
images
et
autres
documents
de

   votre

•  Ex:
The
Learjet
85
Fact
sheet



•  Nom: learjet_85_factsheet.pdf

•  Premier
dans
Google

Domaine
et
pages





                    127

Technologie:
Noms
de
domaines


•  Fortement
considéré
par
les
engins
de

   recherche

•  Une
compagnie
vendant
le
machin
XYZ
devrait

   posséder
machinxyz.com

•  Parfois
c’est
suffisant
pour
se
posi,onner

•  Un
domaine
enregistré
pour
une
durée
de
10

   ans
pourrait
performer
mieux
qu’un
domaine

   enregistré
pour
1
an.

Technologie:
u,lisa,on
de
plusieurs
domaines


    > U,liser
plusieurs
domaines
pointant
vers
le
même

      contenu
pourrait
créer
une
pénalité


    > Définir
un
nom
de
domaine
primaire
et
u,liser
des

      redirec,ons
301
est
la
bonne
pra,que
à
u,liser


                 Votremarque.com


                           301
   Votremarque.ma
                 Votremarque.net

Technologie:
redirec,ons
301

Dans
le
cadre
d’un
redesign
de
site
Web
ou

d’un
simple
changement
des
URLs:


‐
Des
redirec,ons
301
devraient
être

u,lisées


‐
Une
redirec,on
301
indique
aux
engins
de

recherche
qu’une
page
a
été
déplacée
de

façon
permanente


‐
U,liser
une
redirec,on
301
aide
à
garder

indexé
les
pages
et
les
posi,ons
dans
les

résultats
de
recherce.


*Un
redesign
peut
toujours
être
risqué
et

provoquer
des
changements
au
niveau
du

posi,onnement

Technologie:
URL
Rewri,ng

 > La
réecriture
d’URL
est
un
élément
d’op,misa,on
qui
peut

   favoriser
votre
posi,onnement


 > CeJe
technique
permet
de
transformer
un
URL
A
en
un
URL
B,

   de
façon
opaque
pour
l’u,lisateur.



 > Cela
permet
d’avoir
des
URLs
contenant
des
mots‐clés,

   beaucoup
plus
significa,f
aux
yeux
des
engins
de
recherche
que

   des
paramètres


                                   URL

                                 Rewri,ng


/products.jsp?id=11323&cat=23            /aerospace/products/commercial‐aircraE 
Écrire
du
contenu
SEO


•  Le
contenu
est
roi.
Pierre
angulaire
de
toute

   ac,vité
web.


•  Plus
de
contenu
une
page
possède,
plus
elle

   pourra
se
posi,onner
pour
divers
termes

•  Une
page
devrait
se
focuser
sur
1
terme

   principale
et
quelques
termes
secondaires

•  Exemple d’un mot‐clé principal: business

   aircra‹

•  Exemples de mots‐clés secondaires: luxurious

   business
aircra‹,
best
business
aircra‹

Pyramide
SEO





                133

Analyse Séman*que Latente (LSA) 




                            134

Comment
écrire
du
contenu
SEO(1)

  Mots‐clés:

      Priorité:
Très
Élevée

      Que
sont‐ils?
Comment
les
déterminer?

  Hyperliens
Internes:

      Priorité:
Très
Élevée

      Créer
des
liens
internes
au
sein
du
contenu

  Pyramide
SEO:

      Priorité:
Élevée

      Plus
une
page
est
près
de
la
racine
d’un
site,
plus
elle
pourra

       se
posi,onner
facilement
pour
des
termes
génériques

  Mots‐clés
primaires:

      Priorité:
Élevée

      Une
page
devrait
se
centrer
autour
d’un
seul
mot‐clé
primaire,

                                                       135

       et
de
quelques
mots‐clés
secondaires.

Comment
écrire
du
contenu
SEO
(2)

  Analyse
Séman,que
Latente
(LSA)

      Priorité:
Élevée

      La
per,nence
d’un
mot‐clé
dans
son
contexte.
Champ
lexical
de
la
page

       appropriée
par
rapport
à
l’industrie.

  Densité
de
mots‐clés:

      Priorité:
Élevée

      Nombre
d’occurences
d’un
mot
X/
nombre
total
de
mots
sur
la
page
=

       densité

      Généralement
entre
1‐6%.
Ne
pas
abuser!

  Contenu
dupliqué

      Priorité:
Élevée

      Créez
dès
que
c’est
possible
du
contenu
original.
Du
contenu
déjà
u,lisé
a

       peu
de
valeur
en
terme
de
posi,onnement.

  Mise
à
jour
du
contenu

      Priorité:
Élevée
                                       136


      MeJez
à
jour
votre
contenu
régulièrement

Comment
écrire
du
contenu
SEO
(3)

  Longueur:

      Priorité:
Normale

      250
mots
pas
page
+


  Posi,onnement
des
mots‐clés:

      Priorité:
Normale

      Plus
un
terme
apparaît
dans
le
haut
de
la
page,
plus
il
sera

       jugé
comme
important

  La
proximité
des
mots‐clés

      Priorité:
Normale

      Plus
«
mot
clé
A
»
et
«
mot
clé
B
»
sont
u,lisés
conjointement,

       plus
le
site
pourra
se
posi,onner
pour
«
mot
clé
a
mot
clé
b
»

  L’u,lisa,on
de
listes

      Priorité:
Normale

      Les
engins
de
recherche
comprennent
facilement
le
contenu

                                                       137


       d’une
liste.
Met
facilement
des
éléments
en
exergue

Comment
écrire
du
contenu
SEO
(4)

  Recherche
Locale(Google
map):

       Priorité:
Normale

       Op,misez
votre
posi,onnement
local
en
u,lisant
des
mots‐clés

        locaux

  Qualité
de
l’écriture

       Priorité:
Normale

       La
qualité
de
l’écriture
pourrait
avoir
une
incidence
sur
le

        posi,onnement

  L’ordre
des
mots

       Priorité:
Basse

       L’ordre
dans
lequel
les
mots‐clés
sont
présentés
à
une
légère

        important
dans
le
posi,onnement.
«
Mot
A
Mot
B
»
vs
«
Mot
B
Mot

        A
»

  Pluriels:

       Priorité:
Basse

       L’u,lisa,on
de
pluriels
a
une
incidence
mineure
sur
le

                                                         138


        posi,onnement

Liens:
Linkbuilding 

               Plus
de
liens

                      =

                   Meilleur

               posi,onnement

                      +

                Plus
de
traffic





    Un
site
avec
davantage
de
liens
de
qualité

    aura
un
meilleur
posi,onnement
dans
les

    engins
de
recherche.
Ceux‐ci
u,lise
la

    quan,té
et
la
qualité
des
liens
pointant

    vers
un
site
pour
définir
sa
qualité
et
son

    autorité

Les
Liens


•  Le
facteur
de
réputa,on
transféré
sur
le
web

•  Un
site
A
qui
a
un
lien
vers
un
site
B,
donne
en

   fait
un
vote
de
réputa,on
au
site
B

•  Plus
le
site
A
a
de
crédibilité,
plus
il
en

   transmeJra
au
site
B

•  Mieux
d’avoir
des
liens
du
gouvernement,
de

   corpora,ons,
du
milieu
scoliare,
des
médias

   etc.

Qualité
vs
quan,té
de
liens





                  4 LINKS 



                  366,883 LINKS 



                             594 LINKS 

                                          141

Op,misa,on
extra‐site


1.
Le
pouvoir
de
l’anchor


2.
Mul,plicité
des
sources






de
liens





                               142

Dominer
la
page
des
résultats
:
marchés
compé,,fs





                                    www.laurea.ca





                                                     1
Le
PageRank


•  Transféré
sur
une
échelle
de
1
à
10
accessible
avec
la

   Google
Toolbar

•  Développé
par
Google
et
était
à
un
moment
un
des

   composants
clés
de
l’algorithme

•  N’est
plus
cri,que
mais
est
toujours
une
mesure

   intéressante
pour
évaluer
la
popularité
d’un
site

•  Uniquement
basé
sur
la
popularité
en
terme
de
liens

   d’un
site

L’effet
du
PageRank


•  Il
était
auparavant
fortement
corrélé
au

   posi,onnement
d’un
site.
Ce
n’est
plus
le
cas

•  Avoir
un
PageRank
élevé
est
généralement

   signe
que
le
site
a
de
nombreux
liens
et
est

   crédible,
mais
pas
systéma,quement

•  Les
webmestres
ont
appris
à
le
manipuler.
Par

   conséquent,
le
posi,onnement
est

   maintenant
corrélé
au
TrustRank.

Le
TrustRank

Google
met
de
plus
en
plus
d’emphase
sur
le
TrustRank
à
la
place
du
PageRank
dans

son
algorithme.
Le
TrustRank
n’a
pas
de
représenta,on
visuelle,
ce
qui
avait
été
un
peu

la
cause
de
la
chute
du
PageRank





> Les
sites
“souches”
–
Avec
une
forte
autorité
et
un
TrustRank
élevé

> Plus
un
site
est
près
des
sites
“souches”
en
terme
de
liens,
plus
son

TrustRank
sera
élevé

Évaluer
la
qualité
d’un
lien
pour
votre
site



   Per,nence
 Métriques

                                    Se
posi,onne
pour
vos
mots‐clés


          Industrie
du
site

                                       Backlinks
(Yahoo
explorer)



                                      Visiteur(Alexa
or
Compete)



     Contenu
de
la
page
qui
vous
      PageRank
(FireFox
plugin)

           donne
le
lien

                                      Technora,
(Rank,
authority)

Parallèle
SEO
et
Médias
Sociaux

• 
De
nos,
les
médias
sociaux
fortement
considérés
par
engins
de
recherche,
car
censés

être
rela,vement
objec,fs.
De
plus,
ils
sont
mis
à
jour
fréquemment


• 
Par
conséquence
ils
se
posi,onnent
assez
facilement
dans
les
engins
de
recherche.


Enregistrez
votre
nom
et
blogue
sur
:


‐ 
TwiJer

‐ 
Facebook

‐ 
Plurk

‐ 
MySpace

‐ 
FriendFeed

‐ 
Digg

‐ 
Reddit

‐ 
Delicious

AJen,on
aux
liens
non
indexables




                    >  Certains
liens
sont
derrière
un
login

                       et
Google
n’est
pas
capable

                       d’indexer

RÉPERTOIRES
RÉSEAUX
SOCIAUX





                           151

RÉPERTOIRES
RÉSEAUX
SOCIAUX

TITRE
DE
 JOUR
MOIS
ANNÉE

LA

PRÉSENT
ATION

DE

                   (1)

COSSETT
E





                                 152

RÉPERTOIRES
RÉSEAUX
SOCIAUX

 JOUR
MOIS
ANNÉE




             (1)





                           153

TACTIQUES                      NOIR   GRIS   BLANC   DIFFICULTÉ   PERFORMANCE




                               LINK BUILDING
PROGRAMME DE LIENS             X                     1/10         POURRAIT AIDER À COURT TERME MAIS
AUTOMATISÉS                                                       BONNE FAÇON DE SE FAIRE BANNIR

LIENS INTRA ORGANISATIONNELS   X      X      X       1/10         EXCELLENT SI FAIT CORRECTEMENT ET
                                                                  SANS ABUS
FERMES DE LIENS (FFA)          X                     2/10         BONNE FAÇON D’ÊTRE BANNI

COMMENTAIRES GUESTBOOKS        X                     3/10         BONNE FAÇON D’ÊTRE BANNI

RÉPERTOIRES                           X      X       4/10         DÉPEND DES RÉPERTOIRES. PEUT AVOIR
                                                                  UN IMPACT DE FAIBLE À MODÉRÉ

ACHAT DE LIENS                 X      X              4/10         FONCTIONNE BIEN MAIS ENGINS DE
                                                                  RECHERCHE N’AIMENT PAS
ÉCHANGES DE LIEN               X      X      X       5/10         BIEN SI FAIT AVEC DES PARTENAIRES
RÉCIPROQUES                                                       APPARENTÉS ET CRÉDIBLES. NE PAS
                                                                  ABUSER.
FORUMS                         X      X      X       5/10         PERFORMANCE DE FAIBLE À ÉLEVÉE

BLOGUES                        X      X      X       5/10         PERFORMANCE DE FAIBLE À ÉLEVÉE

ARTICLES                              X      X       5/10         TRÈS BONNE EFFICIENCE

ÉCHANGES DE LIENS                     X              6/10         BIEN SI FAIT AVEC DES PARTENAIRES
TRIANGULAIRES                                                     APPARENTÉS ET CRÉDIBLES.
CHAÎNE D’APPROVISIONNEMENT                   X       6/10         PERFORMANCE ÉLEVÉE, MAIS NOMBRE
                                                                  LIMITÉ
LIENS CO-OCCURENTS                           X       6/10         PERFORMANCE ÉLEVÉE, MAIS REQUIERT
                                                                  BEAUCOUP DE TEMPS
SYNDICATION RSS                              X       7/10         PERFORMANCE ÉLEVÉE MAIS REQUIERT
                                                                  DU CONTENU DE QUALITÉ
MÉDIAS SOCIAUX                 X      X      X       7/10         PERFORMANCE FAIBLE À TRÈS ÉLEVÉE,
                                                                  FONCTION DU CONCEPT
RELATIONS PUBLIQUES                          X       8/10         PERFORMANCE TRÈS ÉLEVÉE MAIS
                                                                  DEMANDE DES RESSOURCES
GOUVERNEMENT & MONDE                         X       8/10         PERFORMANCE TRÈS ÉLEVÉE, MAIS PAS
SCOLAIRE                                                          POSSIBLE POUR N’IMPORTE QUI
LINK BAITING & MARKETING                     X       9/10         PERFORMANCE FAIBLE À TRÈS ÉLEVÉE,
VIRAL                                                             FONCTION DU CONCEPT
SEOMOZ


•  hJp://www.seomoz.org/ar,cle/search‐
   ranking‐factors

Les
avantages
du
SEO




‐ Visibilité illimitée: Pas
de
limite.
Possible
de
se
posi,onner

pour
des
milliers
de
mots‐clés

‐ Visiteurs gratuits: 100%
gratuit
et
de
haute
qualité

‐  Cost efficient: Faire
du
SEO
générera
des
retombées

Posi,ves
pendant
plusieurs
années.
L’inves,ssement
peut

donc
être
capitalisé.

‐ Confiance plus élevée: U,lisateurs
commencent

à
comprendre
que
les
résultats
naturels
sont
plus

objec,fs
que
ceux
payés.





                                                                    156

Les
désavantages
du
SEO



‐ No Pain, No Gain: Il
faut
travailler
chacun
des
mots‐clé.

Travailler
des
milliers
de
mots‐clé
représente
un
travail

considérable

‐ Manque de contrôle sur la landing page: L’engin
de

recherche
décide
quelle
page
sera
posi,onnée

‐ Résultats prennent du temps: Obtenir
des
posi,ons

compé,,ves
peut
prendre
des
mois,
voir
des
années.

‐ Résultats incertains:
Personne
ne
peut
prévoir
les

résultats

‐ Implique des changements au site: Le
SEO
requiert

souvent
diverses
modifica,ons
au
site
et
à
sa
technologie

ce
qui
peut
parfois
être
complexe.





                                                               157

Futur
du
search


•    Google
Instant

•    Google
preview

•    BING
+
Facebook

•    Google
+
TwiJer

•    Recherche
mobile
et
geolocalisa,on

Jour
2
–
Après‐midi
:
Google

            Analy,cs

   Mesurer
et
op,miser
le
retour
sur

    inves,ssement
de
vos
stratégies

Marke,ng
:
Ou,ls
?
Indicateurs
?
Ac,ons
?

Trouver
des
réponses
à
des

    ques,ons
difficiles

Il
existe
des
dizaines
d’ou,ls
de
web
analy,cs.

  Google
et
Omniture
sont
les
plus
répandus.

                          populaire





     gratuit
                                 payant





                         confiden,el

                                              161

Le
compé,teur
le
plus
sérieux
de

 Google
reste
Omniture/Adobe.

Google
et
Omniture
ne
sont
pas
les
seuls.


          Certains
ou,ls
de
niches
se
différencient.

                            Woopra




           Nuconomy




Clicky

                            Prosper202

Web
analy,cs
classique
=
‘quoi?’
et
‘combien?’.


Les
‘pourquoi?’
et
‘quoi
d’autre?’
ne
sont
pas
à
négliger.

                                                           Quoi?


                                      Clicks

                                                         Combien?


                               Objec,fs
et
résultats

                                                         Pourquoi?


                               Expériences
&
Tests



                                    Voix
du

                                 consommateur
          Quoi
d’autre?


                                   Intelligence

                                   compé,,ve

                                                           De
l’or!


                                     Ac,ons




    D’après
Avinash
Kaushik
                                       164

Offrant
une
forte
valeur
ajoutée,
A/B
tes,ng
et

  behavioral
targe,ng
ont
le
vent
en
poupe.

Comprendre
le
pourquoi
et
comment
est

        difficile
et
nécessite
l’u,lisa,on
de
plusieurs

                           ou,ls.


                               4Q

Clicktale





                               CrazyEgg

167

Pourquoi
?
Objec,f
conversion
!!!




Le
bon
consommateur

                                             Je
cherche
à
un

                                              produit
pour

                                               couvrir
mon

                                                 bessoin


au

Bon
moment


avec

                                               Nous
offrons


Le
bon
message
                 Annonceur
     des
produits

                                              qui
répondent

                                              à
vos
besoins





                                                                168

Défini,on
d’une
page
de
des,na,on/conversion


‐
Page
de
des,na,on
sur
laquelle
un

usager
aaerrit après
avoir
cliqué
sur
un

lien
d’un
site
référent.


‐
Page
avec
un
message
en lien avec 
l’offre
de
l’annonce
en
vue
de
maximiser

le
taux
de
conversion.




                                               169

Approche
Média
Web
tradi,onnelle


                                    Page
de
des,na,on

  Budget
média
   Budget
Créa,on





  $
                    $
              /

                                      $
 $



                                                         170

Op,misa,on
des
pages
de
des,na,on





“
                      En
l’espace
d’un
ving,ème
de
seconde,

                        moins
de
temps
qu’il
n’en
faut
pour

                      cligner
de
l’oeil,
un
visiteur
émeJra
un

                     jugement
esthé,que
sur
un
site
Web
qui

                    influencera
le
reste
de
son
expérience
sur

                                        celui‐ci



Source:
Behaviour
and
Informa,on
Technology
Journal


                                                              171

Op,misa,on
des
pages
de
des,na,on





         Et
si
la
page
choisie

         n’est
pas
op,male?




                                     172

173

Op,misa,on
des
pages
de
des,na,on





“
  L’op,misa,on
des
pages
de
des,na,on

    consiste
à
tester
plusieurs
éléments





                              ”
 d’une
page
Web
pour
analyser
lesquelles

 performent
le
mieux
au
lieu
de
tester
une

  seule
page
pour
savoir
si
elle
conver,t…





                                              174

175

Op,misa,on
des
pages
de
des,na,on





     Laissons
l’usager
nous

       dire
quelle
page
il

            préfère…


                                     176

Comment
améliorer
ceJe
page
de

        conversion
?

Test
de
contenu


Version
longue

  VS
Version

    Courte

Test
de
design

 par
marché


   Version

 canadienne

   anglaise

Le
kit
d’op,misa,on:
Google
Website
Op,mizer

L’ou,l
«Big
Brother»:
Clicktale

L’analyse
compé,,ve
est
l’étape
la
plus

             délicate.
Elle
relève
pra,quement
de
l’art!

                                    Twitalyzer


Quantcast




                     Compete

La
bonne
informa,on,
à
la
bonne
personne,
au

 bon
moment
:
livrons
des
solu,ons,
pas
des

                 rapports.





                                           185

Les
données
ne
sont
pas
présentées
adéquatement.

  Même
les
ou,ls
de
dashboard
échouent
le
test.


        %
de
charts
à
la

        pacman

La
solu,on
ne
réside
pas
dans
de
volumineux
fichiers

      Excel
ou
des
présenta,ons
interminables.

«
Il
semble
que
la
perfec,on
soit
aJeinte
non

quand
il
n’y
a
plus
rien
à
ajouter,
mais
quand
il
n’y

a
plus
rien
à
retrancher.
» 
       











‐
Antoine
de
St‐Exupéry
‐

Meilleures
pra,ques
avec
Google
Analy,cs



•  Sans
frais
de
licence
ne
veut
pas
dire
gratuit

•  Prendre
des
décisions
d’affaires
sur
des

   données
fiables
avec
une
installa,on

   professionnelle
de
Google
Analy,cs

Erreurs
de
base

•  Objec,fs
non
configurés

•  Profil
par
site
à
la
place
de
compte

•  IP
interne
non
exclus

•  Adresse
courriel
personnelle
comme
usager

•  Campagnes
PPC
pas
ou
mal
taguées
et
impossibilité
de

   segmenter
traffic
organique

•  Website
Op,mizer
installé
mais
avec
code
différent
(eg

   setDomainname
pas
pareil,
etc)
ce
qui
fait
que
la
visite
est

   double
comptée
et
les

sources
perdues

•  Des
landing
pages
hors
CMS
oubliées

•  Site
avec
plusieurs
domaine
non
customisée
donc
referrers

   internes
quand
passage
d'1
domaine
à
l'autre

Tagguer
ses
campagnes
                            


•  utm
defini,on:
source,
medium,
campaign,
etc

•  URL
builder
de
Google

  –  hJp://www.google.com/support/analy,cs/bin/
     answer.py?hl=en&answer=55578

•  Faire
un
contrôle
qualité
pour
s’assurer
que
les

   données
rentrent
bien

Tagging
des
campagnes
internes





hJp://www.example.com?
utm_internal_format=buaon&utm_internal_element=Rumour2TM&utm_internal_
campaign=home+page+rollover 
À
retenir
:
Analy,cs
                               

•  Définir
ses
objec,fs
d’affaires
et
y
assigner
des

   indicateurs
de
performance

•  Implanter
Google
Analy,cs
dans
les
règles
de

   l’art

•  Analyser
et
OPTIMISER
:
sans
ac,on
concrète,

   l’analyse
ne
sert
à
rien

•  Communiquer
les
résultats
pour
faire

   progresser
le
Web
au
sein
de
votre
organisa,on   


Contenu connexe

Tendances

20 bons tuyaux etourisme pour les pros
20 bons tuyaux etourisme pour les pros20 bons tuyaux etourisme pour les pros
20 bons tuyaux etourisme pour les prosMathieu BRUC
 
Diapo réseaux sociaux
Diapo réseaux sociauxDiapo réseaux sociaux
Diapo réseaux sociauxNeko401
 
Conseils et outils pour gérer sa e-réputation professionnelle dans le cadre d...
Conseils et outils pour gérer sa e-réputation professionnelle dans le cadre d...Conseils et outils pour gérer sa e-réputation professionnelle dans le cadre d...
Conseils et outils pour gérer sa e-réputation professionnelle dans le cadre d...Jean-Marc Seigneur
 
L’usage des réseaux sociaux : comment gérer et maîtriser son image sur la toi...
L’usage des réseaux sociaux : comment gérer et maîtriser son image sur la toi...L’usage des réseaux sociaux : comment gérer et maîtriser son image sur la toi...
L’usage des réseaux sociaux : comment gérer et maîtriser son image sur la toi...Kevin Gallot
 
Rencontre de Trans En Dracenie du 18 Juillet
Rencontre de Trans En Dracenie du 18 JuilletRencontre de Trans En Dracenie du 18 Juillet
Rencontre de Trans En Dracenie du 18 JuilletRolland MELET
 
Tendances social media mode 2012
Tendances social media mode 2012Tendances social media mode 2012
Tendances social media mode 2012supergazol
 
Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?
Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?
Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?acti
 
Panorama des réseaux sociaux
Panorama des réseaux sociauxPanorama des réseaux sociaux
Panorama des réseaux sociauxFranckyLA
 
Conférence Availpro - Nouvelles tendances de distribution hôtelière
Conférence Availpro - Nouvelles tendances de distribution hôtelièreConférence Availpro - Nouvelles tendances de distribution hôtelière
Conférence Availpro - Nouvelles tendances de distribution hôtelièreAvailpro
 
Tourisme et Medias Sociaux
Tourisme et Medias SociauxTourisme et Medias Sociaux
Tourisme et Medias SociauxMathieu BRUC
 
Reseaux sociaux
Reseaux sociauxReseaux sociaux
Reseaux sociauxsondess
 
Diapo réseaux sociaux
Diapo réseaux sociauxDiapo réseaux sociaux
Diapo réseaux sociauxAgathe Pottier
 
20120220 gerer la ereputation
20120220 gerer la ereputation20120220 gerer la ereputation
20120220 gerer la ereputationCOMPETITIC
 
Optimiser votre page Facebook
Optimiser votre page FacebookOptimiser votre page Facebook
Optimiser votre page FacebookEditoile
 
Moovement @ WebDeux.connect
Moovement @ WebDeux.connectMoovement @ WebDeux.connect
Moovement @ WebDeux.connectrmen
 
emploi 2.0 @ Web2.connect
emploi 2.0 @ Web2.connectemploi 2.0 @ Web2.connect
emploi 2.0 @ Web2.connectrmen
 

Tendances (20)

Webformance - lancement
Webformance - lancementWebformance - lancement
Webformance - lancement
 
20 bons tuyaux etourisme pour les pros
20 bons tuyaux etourisme pour les pros20 bons tuyaux etourisme pour les pros
20 bons tuyaux etourisme pour les pros
 
Diapo réseaux sociaux
Diapo réseaux sociauxDiapo réseaux sociaux
Diapo réseaux sociaux
 
Conseils et outils pour gérer sa e-réputation professionnelle dans le cadre d...
Conseils et outils pour gérer sa e-réputation professionnelle dans le cadre d...Conseils et outils pour gérer sa e-réputation professionnelle dans le cadre d...
Conseils et outils pour gérer sa e-réputation professionnelle dans le cadre d...
 
Social Media & E-Tourisme
Social Media & E-TourismeSocial Media & E-Tourisme
Social Media & E-Tourisme
 
L’usage des réseaux sociaux : comment gérer et maîtriser son image sur la toi...
L’usage des réseaux sociaux : comment gérer et maîtriser son image sur la toi...L’usage des réseaux sociaux : comment gérer et maîtriser son image sur la toi...
L’usage des réseaux sociaux : comment gérer et maîtriser son image sur la toi...
 
Rencontre de Trans En Dracenie du 18 Juillet
Rencontre de Trans En Dracenie du 18 JuilletRencontre de Trans En Dracenie du 18 Juillet
Rencontre de Trans En Dracenie du 18 Juillet
 
Web conference facebook juin 2011
Web conference facebook juin 2011Web conference facebook juin 2011
Web conference facebook juin 2011
 
Séminaire TIC et Tourisme
Séminaire TIC et TourismeSéminaire TIC et Tourisme
Séminaire TIC et Tourisme
 
Tendances social media mode 2012
Tendances social media mode 2012Tendances social media mode 2012
Tendances social media mode 2012
 
Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?
Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?
Twitter, quelles opportunités pour les entreprises et les marques ?
 
Panorama des réseaux sociaux
Panorama des réseaux sociauxPanorama des réseaux sociaux
Panorama des réseaux sociaux
 
Conférence Availpro - Nouvelles tendances de distribution hôtelière
Conférence Availpro - Nouvelles tendances de distribution hôtelièreConférence Availpro - Nouvelles tendances de distribution hôtelière
Conférence Availpro - Nouvelles tendances de distribution hôtelière
 
Tourisme et Medias Sociaux
Tourisme et Medias SociauxTourisme et Medias Sociaux
Tourisme et Medias Sociaux
 
Reseaux sociaux
Reseaux sociauxReseaux sociaux
Reseaux sociaux
 
Diapo réseaux sociaux
Diapo réseaux sociauxDiapo réseaux sociaux
Diapo réseaux sociaux
 
20120220 gerer la ereputation
20120220 gerer la ereputation20120220 gerer la ereputation
20120220 gerer la ereputation
 
Optimiser votre page Facebook
Optimiser votre page FacebookOptimiser votre page Facebook
Optimiser votre page Facebook
 
Moovement @ WebDeux.connect
Moovement @ WebDeux.connectMoovement @ WebDeux.connect
Moovement @ WebDeux.connect
 
emploi 2.0 @ Web2.connect
emploi 2.0 @ Web2.connectemploi 2.0 @ Web2.connect
emploi 2.0 @ Web2.connect
 

En vedette

3ºNöel
3ºNöel3ºNöel
3ºNöelchema
 
Tarea seminario VII Estadística 1º Enfermeria Virgen del Rocío
Tarea seminario VII Estadística 1º Enfermeria Virgen del RocíoTarea seminario VII Estadística 1º Enfermeria Virgen del Rocío
Tarea seminario VII Estadística 1º Enfermeria Virgen del RocíoCristina de Vega
 
ESO Nöel
ESO NöelESO Nöel
ESO Nöelchema
 
Ga jim warren (1)
Ga jim warren (1)Ga jim warren (1)
Ga jim warren (1)filipj2000
 
Synthese Des Groupes De Travail
Synthese Des Groupes De TravailSynthese Des Groupes De Travail
Synthese Des Groupes De Travailsfa_angeiologie
 
Noticia 1 silv
Noticia 1 silvNoticia 1 silv
Noticia 1 silvEsa Silv:3
 
Calendrier formation pour les élus locaux 1er sem 2015
Calendrier formation pour les élus locaux 1er sem 2015Calendrier formation pour les élus locaux 1er sem 2015
Calendrier formation pour les élus locaux 1er sem 2015ATD13
 
Commune info#34-web
Commune info#34-webCommune info#34-web
Commune info#34-webATD13
 
Expo 15 Nutrición en el adulto
Expo 15 Nutrición en el adultoExpo 15 Nutrición en el adulto
Expo 15 Nutrición en el adultogeovas24
 
Power poin envejecimiento
Power poin envejecimientoPower poin envejecimiento
Power poin envejecimientopablomateo
 
Inteligencia interpersonal
Inteligencia interpersonalInteligencia interpersonal
Inteligencia interpersonal429elen
 

En vedette (20)

3ºNöel
3ºNöel3ºNöel
3ºNöel
 
Porqué apuesto por social media
Porqué apuesto por social mediaPorqué apuesto por social media
Porqué apuesto por social media
 
Tarea seminario VII Estadística 1º Enfermeria Virgen del Rocío
Tarea seminario VII Estadística 1º Enfermeria Virgen del RocíoTarea seminario VII Estadística 1º Enfermeria Virgen del Rocío
Tarea seminario VII Estadística 1º Enfermeria Virgen del Rocío
 
Nature
NatureNature
Nature
 
ESO Nöel
ESO NöelESO Nöel
ESO Nöel
 
Ga jim warren (1)
Ga jim warren (1)Ga jim warren (1)
Ga jim warren (1)
 
Act 4 formatos
Act 4 formatos Act 4 formatos
Act 4 formatos
 
Tdc#3
Tdc#3Tdc#3
Tdc#3
 
Rousseau
RousseauRousseau
Rousseau
 
Synthese Des Groupes De Travail
Synthese Des Groupes De TravailSynthese Des Groupes De Travail
Synthese Des Groupes De Travail
 
Deleuze el ser
Deleuze el serDeleuze el ser
Deleuze el ser
 
Reto ExperTIC
Reto ExperTICReto ExperTIC
Reto ExperTIC
 
Noticia 1 silv
Noticia 1 silvNoticia 1 silv
Noticia 1 silv
 
Calendrier formation pour les élus locaux 1er sem 2015
Calendrier formation pour les élus locaux 1er sem 2015Calendrier formation pour les élus locaux 1er sem 2015
Calendrier formation pour les élus locaux 1er sem 2015
 
Commune info#34-web
Commune info#34-webCommune info#34-web
Commune info#34-web
 
Expo 15 Nutrición en el adulto
Expo 15 Nutrición en el adultoExpo 15 Nutrición en el adulto
Expo 15 Nutrición en el adulto
 
Power poin envejecimiento
Power poin envejecimientoPower poin envejecimiento
Power poin envejecimiento
 
Les megalithes
Les megalithesLes megalithes
Les megalithes
 
Inteligencia interpersonal
Inteligencia interpersonalInteligencia interpersonal
Inteligencia interpersonal
 
263132 cqfd02
263132 cqfd02263132 cqfd02
263132 cqfd02
 

Similaire à Meilleures pratiques pour_optimiser_votre_présence_web

Community Management au Cameroun
Community Management au CamerounCommunity Management au Cameroun
Community Management au CamerounDots Labs
 
L&rsquo;internet de Proximité (artisans, commerçants)
L&rsquo;internet de Proximité (artisans, commerçants)L&rsquo;internet de Proximité (artisans, commerçants)
L&rsquo;internet de Proximité (artisans, commerçants)Kevin Gallot
 
2013 03 25 Réseaux Sociaux, quelles opportunités pour mon entreprise ? by com...
2013 03 25 Réseaux Sociaux, quelles opportunités pour mon entreprise ? by com...2013 03 25 Réseaux Sociaux, quelles opportunités pour mon entreprise ? by com...
2013 03 25 Réseaux Sociaux, quelles opportunités pour mon entreprise ? by com...COMPETITIC
 
Atelier réseaux sociaux cgpme 19/01/2017
Atelier réseaux sociaux   cgpme 19/01/2017Atelier réseaux sociaux   cgpme 19/01/2017
Atelier réseaux sociaux cgpme 19/01/2017Julien Dereumaux
 
Mediasociaux
Mediasociaux Mediasociaux
Mediasociaux Biznet
 
Atelier ENP - 14 mai 2012
Atelier ENP - 14 mai 2012 Atelier ENP - 14 mai 2012
Atelier ENP - 14 mai 2012 CCI Yonne
 
Atelier websocial - CCI limoges
Atelier websocial - CCI limogesAtelier websocial - CCI limoges
Atelier websocial - CCI limogesKevin Gallot
 
Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011Pascal Minguet
 
Amorcez et développez votre internationalisation grâce au web
Amorcez et développez votre internationalisation grâce au webAmorcez et développez votre internationalisation grâce au web
Amorcez et développez votre internationalisation grâce au webD2b Consulting
 
Facebook-pour-le-business-2011
Facebook-pour-le-business-2011Facebook-pour-le-business-2011
Facebook-pour-le-business-2011WebSchool Orléans
 
Best practice facebook - Armania socialmania
Best practice facebook - Armania socialmaniaBest practice facebook - Armania socialmania
Best practice facebook - Armania socialmaniaLACT
 
Web de la genèse à demain mars 2016
Web de la genèse à demain mars 2016Web de la genèse à demain mars 2016
Web de la genèse à demain mars 2016Guillaume Eouzan
 
Exploitation marketing web pour Courtiers Immobiliers
Exploitation marketing web pour Courtiers ImmobiliersExploitation marketing web pour Courtiers Immobiliers
Exploitation marketing web pour Courtiers ImmobiliersSamuel-François Parent
 
Expert Briefing - Référencement Web
Expert Briefing - Référencement Web Expert Briefing - Référencement Web
Expert Briefing - Référencement Web Mathieu Molinaro
 
Cours ESCEM - Facebook, Twitter, Com & Business - Nov2011
Cours ESCEM - Facebook, Twitter, Com & Business - Nov2011Cours ESCEM - Facebook, Twitter, Com & Business - Nov2011
Cours ESCEM - Facebook, Twitter, Com & Business - Nov2011Maxime SAADA
 
Initiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juinInitiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juinArdesi Midi-Pyrénées
 
Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...
Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...
Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...Stévy-Ferry WALLACE
 
IAE Annecy - L3 Marketing & Communication - Marketing Digital
IAE Annecy - L3 Marketing & Communication - Marketing DigitalIAE Annecy - L3 Marketing & Communication - Marketing Digital
IAE Annecy - L3 Marketing & Communication - Marketing DigitalPatrice Gaiaray
 
Conférence médias sociaux pour le Groupe J
Conférence médias sociaux pour le Groupe JConférence médias sociaux pour le Groupe J
Conférence médias sociaux pour le Groupe JOSERESO
 

Similaire à Meilleures pratiques pour_optimiser_votre_présence_web (20)

Community Management au Cameroun
Community Management au CamerounCommunity Management au Cameroun
Community Management au Cameroun
 
L&rsquo;internet de Proximité (artisans, commerçants)
L&rsquo;internet de Proximité (artisans, commerçants)L&rsquo;internet de Proximité (artisans, commerçants)
L&rsquo;internet de Proximité (artisans, commerçants)
 
2013 03 25 Réseaux Sociaux, quelles opportunités pour mon entreprise ? by com...
2013 03 25 Réseaux Sociaux, quelles opportunités pour mon entreprise ? by com...2013 03 25 Réseaux Sociaux, quelles opportunités pour mon entreprise ? by com...
2013 03 25 Réseaux Sociaux, quelles opportunités pour mon entreprise ? by com...
 
Atelier réseaux sociaux cgpme 19/01/2017
Atelier réseaux sociaux   cgpme 19/01/2017Atelier réseaux sociaux   cgpme 19/01/2017
Atelier réseaux sociaux cgpme 19/01/2017
 
Mediasociaux
Mediasociaux Mediasociaux
Mediasociaux
 
Atelier ENP - 14 mai 2012
Atelier ENP - 14 mai 2012 Atelier ENP - 14 mai 2012
Atelier ENP - 14 mai 2012
 
Atelier websocial - CCI limoges
Atelier websocial - CCI limogesAtelier websocial - CCI limoges
Atelier websocial - CCI limoges
 
Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011Reseaux sociaux web school 2011
Reseaux sociaux web school 2011
 
Amorcez et développez votre internationalisation grâce au web
Amorcez et développez votre internationalisation grâce au webAmorcez et développez votre internationalisation grâce au web
Amorcez et développez votre internationalisation grâce au web
 
Facebook-pour-le-business-2011
Facebook-pour-le-business-2011Facebook-pour-le-business-2011
Facebook-pour-le-business-2011
 
Best practice facebook - Armania socialmania
Best practice facebook - Armania socialmaniaBest practice facebook - Armania socialmania
Best practice facebook - Armania socialmania
 
Web de la genèse à demain mars 2016
Web de la genèse à demain mars 2016Web de la genèse à demain mars 2016
Web de la genèse à demain mars 2016
 
Exploitation marketing web pour Courtiers Immobiliers
Exploitation marketing web pour Courtiers ImmobiliersExploitation marketing web pour Courtiers Immobiliers
Exploitation marketing web pour Courtiers Immobiliers
 
Expert Briefing - Référencement Web
Expert Briefing - Référencement Web Expert Briefing - Référencement Web
Expert Briefing - Référencement Web
 
Cours ESCEM - Facebook, Twitter, Com & Business - Nov2011
Cours ESCEM - Facebook, Twitter, Com & Business - Nov2011Cours ESCEM - Facebook, Twitter, Com & Business - Nov2011
Cours ESCEM - Facebook, Twitter, Com & Business - Nov2011
 
Initiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juinInitiation web social ot toulouse 13 juin
Initiation web social ot toulouse 13 juin
 
Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...
Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...
Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...
 
IAE Annecy - L3 Marketing & Communication - Marketing Digital
IAE Annecy - L3 Marketing & Communication - Marketing DigitalIAE Annecy - L3 Marketing & Communication - Marketing Digital
IAE Annecy - L3 Marketing & Communication - Marketing Digital
 
Conférence médias sociaux pour le Groupe J
Conférence médias sociaux pour le Groupe JConférence médias sociaux pour le Groupe J
Conférence médias sociaux pour le Groupe J
 
Reseaux sociaux
Reseaux sociaux Reseaux sociaux
Reseaux sociaux
 

Dernier

Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAUGAIA
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...OCTO Technology
 
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudOCTO Technology
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...OCTO Technology
 
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalNicolas Georgeault
 
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...Faga1939
 
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfsnapierala
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationTony Aubé
 

Dernier (8)

Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
 
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
 
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
 
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
 
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
 

Meilleures pratiques pour_optimiser_votre_présence_web