SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TOURISME

                              Synthèse de l’état des lieux 2003-2008


Le deuxième schém...
Nombre de lits en 2003 et 2008 selon les hébergements marchands
                      Hébergements                    2003...
-   La création d’une chaîne de Commercialisation :

Le Département a doté le CDT d’une plate-forme de réservation en lign...
2 – Définir un positionnement et une image générale de la Sarthe

Le CDT a renforcé l’image de la Sarthe en adoptant
    •...
La valorisation du potentiel « Nature » a été consolidée :
          - Création d’un Centre d’interprétation de l’Architec...
Soutien financier au fonctionnement des pays sarthois (2003-2008)
                                                        ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etat Des Lieux Avenant 2009 2011

977 vues

Publié le

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
977
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etat Des Lieux Avenant 2009 2011

  1. 1. SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TOURISME Synthèse de l’état des lieux 2003-2008 Le deuxième schéma de développement touristique (2003-2008) a été adopté le 5 mai 2003. Il avait 7 grands objectifs pour lesquels le CDT a mis en œuvre les actions de développement validés par le Conseil Général : 1 - Générer une croissance de la fréquentation touristique - L’étude de 2005 sur le poids économique du tourisme en Sarthe réalisée par le CDT, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mans et de la Sarthe et l’Agence de Développement de la Vallée du Loir et s’inscrivant dans une démarche régionale, a fait ressortir 3 éléments : • Un flux de 1,3 milliards d’Euros réparti entre : - 970 millions d’euros de chiffre d’affaires direct - et 380 millions d’euros de chiffre d’affaires indirect • Une valeur ajoutée touristique de 456 millions d’Euros (soit 15,4% de la valeur ajoutée touristique des Pays de la Loire), • L’activité touristique crée au total 24 922 emplois (soit 10% des emplois salariés et non salariés du département). - Le développement des hébergements : En 5 ans, l’initiative privée en matière d’investissement (hôtellerie, meublés et chambres d’hôtes…) a connu un développement certain (soit une augmentation de 6% du nombre de lits). L’Hôtellerie en Sarthe fin 2008 L’Hôtellerie de Plein-Air en Sarthe fin 2008 SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TOURISME 1 SYNTHESE / ETAT DES LIEUX
  2. 2. Nombre de lits en 2003 et 2008 selon les hébergements marchands Hébergements 2003 2008 Evolution en % Hotels classés 4 692 5 272 12% Hotels non classés 1 478 1 374 -7% Résidences Hôtelières 159 320 101% Gites GDF 978 1 127 15% Autres meublés 205 399 95% Gite d'étapes et groupes 865 1 445 67% CH d'Hôtes GDF 582 747 28% Autres CH d'Hôtes 77 414 438% Campings 12 609 11 856 -6% HLL (chalets, mobil-home, etc.) 580 1 044 80% Autres hébergerments 3 068 2 771 -10% TOTAL 25 293 26 769 6% • L’hôtellerie a vu le nombre de chambres progresser de 5% et le nombre de nuitées de 8,4%. • Le nombre de campings en Sarthe a baissé (-5%) du fait de la fermeture de certains 1*. Le nombre de nuitées en camping est en baisse depuis 2003 (-15%). Cependant, il convient de noter qu’aujourd’hui environ 75 des nuitées totales se font au cœur des campings 3 et 4*. Ces chiffres montrent le changement de comportement de la clientèle qui s’est détournée des emplacements nus en faveur de l’hébergement locatif de loisirs proposé sur les campings de qualité 3 et 4*. En effet le nombre de nuitées en locatifs (chalets, mobil-home) croît de 15% de 2006 à 2008. Des efforts ont en effet été réalisés par les collectivités locales pour moderniser leur camping et offrir à la clientèle des formules d’hébergement adaptés aux nouvelles demandes (village de chalets, mobil-home….) : + 7,5% d’emplacements 3 étoiles, la création d’un camping 4 étoiles à Yvré l’Evêque et le développement de l’hébergement léger de loisirs (+ 56% sur les 3 dernières années) (Parcs résidentiels de loisirs de Mansigné et Lavaré….) . Sarthe 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Evo 2003/2008 Nuitées Hôtellerie 734 627 759 640 756 370 761 275 775 053 796 303 + 8,4 % Nuitées Camping* 319 447 316 820 316 636 305 562 272 462 271 151 - 15 % Total nuitées 1 054 074 1 076 460 1 073 006 1 066 837 1 047 515 1 067 454 + 1,3 % *Les saisons 2007 et 2008 sont fortement impactées à la baisse dans l’hôtellerie de plein air en raison de mauvaises conditions météorologiques. Le taux d’occupation en locatifs (chalets, mobil-home) progresse d’année en année. • Les expériences de partenariat public-privé ont été positives : Campings de Marçon, Brûlon (village de Tipis…) • Les hébergements ruraux (gîtes, chambre d’hôtes, villages de chalets, gites d’étape et de séjour) sont passés de 322 structures à 511 (+ 59 %), soit en nombre de lits, de 2 841 lits à 4 386 lits (+ 54 %) SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TOURISME 2 SYNTHESE / ETAT DES LIEUX
  3. 3. - La création d’une chaîne de Commercialisation : Le Département a doté le CDT d’une plate-forme de réservation en ligne de nos offres « hébergements » et « produits ». Un réseau de vente avec nos prestataires, les pays et les offices de tourisme a été mis en place. L’offre référencée n’a cessé d’augmenter passant de 73 hébergements en 2004 à 208 hébergements fin 2008. Des produits associant les hébergements ruraux sont proposés en ligne et/ou associés aux réseaux commerciaux (Dakota, Weekendtour, etc….). Plus de 25 % des ventes sont aujourd’hui réalisées via internet. La part de la réservation en ligne ne cesse de croître. - L’évolution de l’offre et une politique évènementielle : Ces cinq dernières années, les centres d’intérêt touristique privés ont régulièrement réinvesti par eux-mêmes (Parc Zoologique de La Flèche, Spaycifique Zoo, Pescheray, Papea….) La Sarthe a accueilli en 2008 plus de 1,69 million de visiteurs et 1,44 million de spectateurs, soit un flux de plus de 3 millions de personnes (contre 1,42 million de visiteurs et 632 000 spectateurs festivaliers en 2003). SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TOURISME 3 SYNTHESE / ETAT DES LIEUX
  4. 4. 2 – Définir un positionnement et une image générale de la Sarthe Le CDT a renforcé l’image de la Sarthe en adoptant • un nouveau positionnement géographique « C’est déjà l’Ouest » • une nouvelle communication « Envie de Liberté » à travers de nouvelles éditions et un nouveau site internet www.tourisme-en-sarthe.com. et en orientant la démarche vers la mise en relation « Prestataires-clients » . Plus de 2600 offres sarthoises sont aujourd’hui accessibles via le web. 3 - Mettre en place des politiques volontaristes d’amélioration des équipements Le Conseil général favorise la création d’entreprises touristiques (hôtels, villages de loisirs, sites de visites et de loisirs…) et contribue à l’amélioration qualitative des équipements touristiques publics par un soutien financier et l’aide technique du CDT. Les activités de pleine nature (telles que la randonnée pédestre et équestre, le tourisme fluvial, la pêche, le canoë…) ont également fait l’objet de plan d’actions. Les aides accordées au titre des équipements et hébergements touristiques publics et privés et du développement des filières de plein air, de 2003 à 2008 Type d’aide Nombre de dossiers Montant total de subvention - Modernisation d’entreprises touristiques 6 79 174 € (Avenant au Contrat Etat-Région-Département 2003) - Création d’entreprises touristiques 5 325 332 € - Grands équipements touristiques structurants 19 2 904 551 € - Hébergements et sites touristiques publics 26 758 572 € - Développement des filières de plein air 15 110 575 € TOTAL 70 4 178 969 € 4 – Valoriser les « piliers » de l’offre sarthoise (paysages, atouts culturels, filières) Le patrimoine culturel du département a été valorisé par : - L’obtention des labels « Ville et Pays d’Art et d’Histoire » (Le Mans, Perche Sarthois et de la Vallée du Loir), « Ville et Métiers d’Art » pour Malicorne sur Sarthe - La mise en scène du patrimoine historique du Mans avec « La Nuit des Chimères » - Le renforcement du réseau des Petites Cités de Caractère - Le développement de l’Evènementiel (manifestations culturelles, festivals…) , de programmes d’animation du patrimoine. SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TOURISME 4 SYNTHESE / ETAT DES LIEUX
  5. 5. La valorisation du potentiel « Nature » a été consolidée : - Création d’un Centre d’interprétation de l’Architecture et du Patrimoine du Perche Sarthois à St Calais - Création d’un parcours botanique au Domaine du Gasseau à St Léonard des Bois (Communauté de Communes ) - Obtention du label national « Jardin Remarquable » pour 7 jardins sarthois - Création de voies vertes en Sud Sarthe - Poursuite du développement des Filières Plein-Air/Pleine Nature (Pédestre, Equestre, Pêche…) - Création de 5 sentiers d’interprétation (Le Bailleul, Maigné, Champagne Conlinoise, Forêt de Bercé, Segrie-St Christophe du Jambet). Deux nouvelles filières ont été récemment développées : Le label « Tourisme Handicap » : 10 sites labellisés Démarche lancée en 2006 : un site internet adapté www.handi-tourisme-sarthe.com et 16 sites en cours de labellisation Le Tourisme d’Affaires : Démarche lancée en 2006 le CDT crée un portail d’accès à l’offre En Partenariat avec la CCI avec 74 prestataires En Collaboration avec Sarthe Expansion et les professionnels, www.congres-seminaires-sarthe.com 5 – Développer l’innovation Le CDT a donné une nouvelle impulsion à son site internet www.tourisme-en-sarthe.com . La priorité est donnée à l’image . De nouveaux outils sont intégrés (la réservation en ligne, la géolocalisation…) Les rubriques thématiques (Camping, Randonnée….) sont mises en valeur. . 6 - Faire de l’organisation territoriale un levier de la compétitivité La structuration de l’espace touristique du département par 6 pays conventionnés avec le département et coordonnés par le CDT a constitué un réel atout pour l’animation des territoires SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TOURISME 5 SYNTHESE / ETAT DES LIEUX
  6. 6. Soutien financier au fonctionnement des pays sarthois (2003-2008) Montant total de Pays touristiques subvention - Pays d’Alençon 109 468 € - Pays de la Haute Sarthe 493 288 € - Pays du Mans 464 323 € - Pays du Perche Sarthois 643 288 € - Pays de la Vallée du Loir 643 746 € - Pays de la Vallée de la Sarthe 493 288 € TOTAL 2 847 401 € Le CDT est le pivot de ces réseaux, des groupements associatifs et professionnels (la FDOTSI, Les Logis de France, Les Gîtes de France, Clévacances….) 7 - Renforcer le rôle et les missions du CDT Le CDT a renforcé son rôle de Centre de Ressources, de veille et d’échanges « tête de réseau », et d’expertises, en accompagnant les porteurs de projet, en mobilisant les professionnels et en consultant les collectivités locales. SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TOURISME 6 SYNTHESE / ETAT DES LIEUX

×