Améliorer la qualité de l’airintérieur au sein des collectivitésautochtones d’Alaska et d’autres   régions d’Amérique du N...
Santé respiratoire des Autochtones d’Alaska*• 1 bébé sur 4 est hospitalisé chaque année• Plus de 50 % des enfants souffren...
Buts du projet• Réduire la nécessité de  soins médicaux pour des  problèmes respiratoires  en améliorant la qualité  de l’...
Notre approche• Identifier les enfants atteints de maladies  respiratoires graves• Évaluer létat de santé des enfants et l...
Les enfants• 67 enfants âgés de 3 à 12 ans• 68 % avaient de graves problèmes  respiratoires
Maisons rurales typiques d’Alaska
Résultats préliminaires*                                                • Qualité de l’air                                ...
Impact sur la qualité de l’air intérieur * • Réduction de 45 % de dioxyde de carbone • Réduction de 65 % de composés organ...
Incidences potentielles sur la          santé des enfants• Visites fréquentes à la clinique• Les premières observations  s...
Merci!•   Commission de coopération environnementale•   EPA Children’s Health•   EPA Region X Tribal Air Quality•   CDC Ar...
Il faut agir maintenant!« En l’état actuel des choses, le logement des Autochtones estabsolument inadéquat. J’ai l’impress...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d’Amérique du Nord

415 vues

Publié le

Troy Ritter, REHS, MPH, DAAS
Directeur, Sciences appliquées
Alaska Native Tribal Health Consortium

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
415
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Troy Ritter - Améliorer la qualité de l’air intérieur au sein des collectivités autochtones d’Alaska et d’autres régions d’Amérique du Nord

  1. 1. Améliorer la qualité de l’airintérieur au sein des collectivitésautochtones d’Alaska et d’autres régions d’Amérique du Nord Présenté par : Troy Ritter, REHS, MPH, DAAS Directeur, Sciences appliquées Alaska Native Tribal Health Consortium 907.729.5683, tlritter@anthc.org
  2. 2. Santé respiratoire des Autochtones d’Alaska*• 1 bébé sur 4 est hospitalisé chaque année• Plus de 50 % des enfants souffrent d’affection respiratoire réactionnelle• Plus haut taux de virus respiratoire syncytial• Plus haut taux de maladie à pneumocoques invasive• La bronchectasie demeure courante• 68 % des nourrissons sont hospitalisés *Statistiques basées sur les enfants du delta Yukon-Kuskokwim. Documents de référence disponibles sur demande.
  3. 3. Buts du projet• Réduire la nécessité de soins médicaux pour des problèmes respiratoires en améliorant la qualité de l’air intérieur• Élaborer un modèle qui peut être reproduit dans d’autres collectivités autochtones en Amérique du Nord
  4. 4. Notre approche• Identifier les enfants atteints de maladies respiratoires graves• Évaluer létat de santé des enfants et leur milieu de vie• Effectuer des travaux d’assainissement de domiciles ciblés• Recueillir des données sur la qualité de l’air avant et après l’assainissement ainsi que sur la santé pulmonaire• Partager linformation avec des partenaires nord- américains
  5. 5. Les enfants• 67 enfants âgés de 3 à 12 ans• 68 % avaient de graves problèmes respiratoires
  6. 6. Maisons rurales typiques d’Alaska
  7. 7. Résultats préliminaires* • Qualité de l’air intérieur • Santé pulmonaire des enfants*Comme les données ne sont disponibles que depuis peu de temps, leur analyse n’est pas terminée.Tous les résultats sont préliminaires et doivent être interprétés avec prudence.
  8. 8. Impact sur la qualité de l’air intérieur * • Réduction de 45 % de dioxyde de carbone • Réduction de 65 % de composés organiques volatils (COV) • Réduction de 49 % de matières particulaires de moins de 2.5 microns** * Tous les résultats sont préliminaires. **Basée sur les maisons qui avaient reçu un poêle à bois et brûlé du bois avant et après le prélèvement d’échantillons d’air.
  9. 9. Incidences potentielles sur la santé des enfants• Visites fréquentes à la clinique• Les premières observations suggèrent que la situation s’améliore• Il est encore trop tôt pour se prononcer avec certitude**Il faut analyser ces résultats avec prudence. Il faudra encore quelques annéespour déterminer si les réductions sont attribuables aux interventions. On prévoit unexamen des dossiers médicaux pour confirmer les données fournies volontairementet la comparaison des résultats avec ceux d’un groupe témoin.
  10. 10. Merci!• Commission de coopération environnementale• EPA Children’s Health• EPA Region X Tribal Air Quality• CDC Arctic Investigations Program• Alaska Department of Housing and Urban Development• Yukon Kuskokwim Health Corporation• Bristol Bay Area Health Corporation• Native Village of Kwethluk• Hooper Bay Traditional Council• Partenaires au Mexique et au Canada
  11. 11. Il faut agir maintenant!« En l’état actuel des choses, le logement des Autochtones estabsolument inadéquat. J’ai l’impression qu’on ne pourra pas fairegrand-chose pour améliorer la situation tant qu’on ne comprendrapas mieux les facteurs complexes en cause. Il semble très probableque toute habitation qui sera adaptée à ces climats rigoureux serade conception tout à fait à l’opposé de ce qui existe actuellement. Ilne serait pas exagéré de dire qu’on ne pourra pas faire beaucoup deprogrès dans la lutte contre la tuberculose chez les Esquimaux tantqu’on n’aura pas amélioré l’état de leurs logements. » Richard Green, ingénieur sanitaire, USPHS Extrait d’une lettre du 12 mai 1948

×