Synopsis

1 351 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 351
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
942
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Synopsis

  1. 1. Structure image Sons Observations Durée SEQUENCE 1 : l’introduction Un jury de profs regarde un reportage étudiant sur un ordinateur. A voir leur mine, ce n’est pas terrible. Le prof 1 ferme l’ordinateur visiblement énervé et s’adresse au prof 2 Ambiance son du reportage : Prof 1 : pffff… il est vraiment pourri ce reportage Prof 2 : c’est creux au niveau du fond, ça sent le manque d’organisation et la forme est à pleurer. 10 à 15 sec SEQUENCE 2 : le fond un texte d’intro apparait : le fond Un étudiant arrive et frappe à la porte du bureau. Il entend « Entrez » et entre. Etudiant et prof sont assis à la table de réunion/au bureau Etudiant : pourquoi on a eu 2/20 pour notre reportage ? Prof.1 : C’est dommage, vous aviez un super cas chez ce constructeur automobile et vous êtes restés focalisés sur le moteur électrique comme réponse aux enjeux du durable. Vous n’avez pas compris, vous n’avez pas tiré sur le fil. Elle vient d’où l’électricité ? Et si l’ensemble du parc automobile passe au tout électrique, ils doivent poser la question de l’impact sur les besoins en production supplémentaires. Et puis cela ne résout pas le problème de congestion. Trop de voitures individuelles sur la route tue la mobilité. vous n’avez pas remis en question la pertinence de la voiture individuelle dans la construction d’une mobilité durable. Bref, vous êtes passés à côté de la vraie question. Attention aux conditions de lumière dans le bureau et dans le couloir Attention aux possibles bruits parasites dans le couloir On est ici dans un scénario de fiction et donc il ne faut idéalement pas voir le matériel. 1 min 15 SEQUENCE 3 : l’organisation un texte d’intro apparait : l’organisation Toujours dans le bureau, c’est désormais l’étudiant qui parle. Juste avant, coup de fil reçu par le prof qui ferme son agenda et reprend le fil avec l’étudiant. Prof 1 : attends, je valide la date dans mon agenda. OK, c’est bon. Je te laisse car je suis en rdv Prof. 1 : sincèrement, au niveau organisation, comment vous vous y êtes pris ? J’ai revu mes notes et vous n’avez pas respecté les deadlines. Du coup, ça semble avoir flotté au niveau de votre préparation ? Etudiant : c’est vrai qu’on a foiré et qu’on n’a pas anticipé la charge réelle de travail. C’est un gros boulot mais clairement, si on s’était bien organisé, on y serait 1 min 15
  2. 2. arrivé. On a été pris par les assos et on s’y est pris à la dernière minute Prof. 1 : Eh… tu vois. Vous aviez cinq semaines pour la prépa, une semaine pour le tournage et deux semaines de post-prod et de mise en ligne. C’était jouable, on ne vous envoie pas au casse-pipe. Et quid de l’open plateau ? Vous y étiez ? Etudiant. Ben non, mais on était à Paris et ça se tenait à Sophia. Prof. 1 : Tu rigoles, tout était prévu, c’était retransmis en direct, les amphis étaient reliés par les médias sociaux et un prof était présent à Paris. Vous auriez dû y aller, c’était obligatoire et ça vous aurait aidé à caler votre sujet et comprendre ses enjeux. Vous auriez gagné au moins une semaine de taf. SEQUENCE 4 : la forme un texte d’intro apparait : la forme Prof 1. : Ah prénom, j’ai eu la visite d’un des étudiants qui a fait le reportage sur la voiture électrique. Il voulait comprendre pourquoi ils ont eu une note de 2/20. On a parlé des problèmes de fond et d’organisation. Prof 2. : Whaouw, et tu lui as dit qu’au niveau de la forme, ce n’était pas très propre. Le téléphone qui sonne au milieu, le contre-jour quand il filme le dirigeant. Et puis on entendait la question qu’il posait mais pas la réponse… Ils ont dû travailler sans micro. Prof 1. Ecoute, je n’ai pas voulu enfoncer le clou mais c’est vrai que ce reportage, il montrait à lui seul tout ce qu’il ne faut pas faire ! SEQUENCE 5 : le générique de fin Images du making-off réalisé par le smartphone Son in du making-off
  3. 3. Générique de fin : • Prof 1 : Christophe Sempels • Prof 2 : Laurence Berlie • Etudiant : • Caméraman 1 : Mélanie Ciussi / Laurence Berlie / Dominique Vian • Caméraman making off : Mélanie Ciussi / Laurence Berlie / Dominique Vian • Chargé de production : Sophie Charles • Accompagnement technique : Agnès Maury, O2Zone Un grand merci à : Toute l’équipe d’O2Zone, Franck Moreau, Jean-Philippe Gros et Marc Augier qui nous soutenu moralement depuis Suzhou.

×