Les anti bacillaires

1 651 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 651
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les anti bacillaires

  1. 1. Les anti bacillaires<br />P23<br />
  2. 2. LES ANTI TUBERCULEUX<br />
  3. 3. Rappel <br />La tuberculose est une maladie infectieuse transmissible et non immunisante, Elle est provoquée par une mycobactérie du complexe tuberculosis correspondant à différents germes et principalement Mycobacterium tuberculosis ou Bacille de Koch, bacille aérobie strict, immobile généralement coloré au ZiehlNeelsen.<br />
  4. 4. Rifampicine<br /> Fait partie de la classe des Rifamycines.<br />Inhibel'ARN polymérase bactérienne, enzyme responsablede la transcription. <br />Elle possède une activité bactéricide vis-à-vis de: Mycobactériumtuberculosis et Mycobactériumlepræainsi que les staphylocoques, les streptocoques, Neisseria, Listeria monocytogenes, Brucella.<br />
  5. 5. Rifampicine<br />
  6. 6. Rifampicine<br />Bien absorbée après administration orale.<br />Contre-indiquée dans le premier trimestre de la grossesse et durant l'allaitement.<br />A comme effets secondaires : lésions hépatiques; réactions allergiques avec entre autres, des symptômes de type grippal; coloration perturbante mais non dangereuse des fluides corporels en rouge/orange; induction enzymatique (éviter les contraceptifs oraux).<br />
  7. 7. L’isoniazide<br />Action bactéricide contre les bactéries tuberculeuses en croissance. <br />Mécanisme d'action n'est pas éclairci, dans la bactérie se produit une transformation en acide isonicotinique qui ne passe pas à travers les membranes et s'accumule dans les germes.<br />Rapidement absorbé après prise orale.<br />
  8. 8. L’isoniazide<br />L'élimination a lieu dans le foie par acétylation.<br />Les effets secondaires notables sont : altération des nerfs périphériques mais également du SNC qui peut être évitée par l'administration de vit. B, (Pyridoxine) ; lésions hépatiques.<br />
  9. 9. L'éthambutol<br />Agit par voie orale. Il est en général bien supporté.<br />Peut provoquer un effet secondaire : lésion particulière du nerf optique, dose dépendante et réversible, avec perturbation de la vision des couleurs (rouge/vert, perte de champ visuel).<br />
  10. 10. La Pyrazinamide<br />Administré par voie orale.<br />Peut altérer les fonctions hépatiques et déclencher une hyperuricémieen interférant avec l'élimination rénale d'acide urique.<br />
  11. 11. La Streptomycine<br />Comme tous les antibiotiques aminoglycosides, elle doit être injectée.<br />Elle lèse l'oreille interne, en particulier le sens de l'équilibre ; en comparaison sa néphrotoxicité est faible.<br />

×