Immobilier des Villes en septembre 2014
Rouen – Orthez – Valence – Annecy
Rouen se lance dans la construction de deux éco-...
Avec ce projet, Rouen est la première agglomération française à bénéficier d'un prêt de la
BEI pour développer un éco-quar...
D'après les professionnels de l'immobilier, le centre-ville a besoin d'être redynamisé par des
mesures politiques pour séd...
avant de prendre une décision. Ils se montrent également très exigeants sur la qualité et les
conditions, se sachant en so...
D'après un notaire, les prix auraient même augmenté de 3% sur les 12 derniers mois. Le
phénomène s'explique aussi par la r...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Immobilier des Villes en septembre 2014 Rouen – Orthez – Valence – Annecy

437 vues

Publié le

Découvrez notre dossier sur l'immobilier des villes Septembre 2014 :
Rouen se lance dans la construction de deux écoquartiers
L'immobilier se maintient à Orthez
L'immobilier décroche à Valence sauf dans le centre historique
Le marché de l'immobilier à Annecy échappe à la crise
Pour plus d'information sur l'achat ou la vente immobilière 100% entre particuliers : 0.800.14.11.60

Publié dans : Immobilier
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
437
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Immobilier des Villes en septembre 2014 Rouen – Orthez – Valence – Annecy

  1. 1. Immobilier des Villes en septembre 2014 Rouen – Orthez – Valence – Annecy Rouen se lance dans la construction de deux éco- quartiers La préfecture de la Seine Maritime verdit son parc immobilier Rouen obtient un prêt de 76 millions pour mener à bien ses projets d'éco-quartiers La ville de Rouen va développer deux éco-quartiers: Luciline sur la rive droite et Flaubert sur la rive gauche. Elle a obtenu un prêt de 76 millions d'euros auprès de la Banque européenne d'investissement (BEI) pour mener à bien ces vastes projets immobiliers. Transformer des friches industrielles en logements à Rouen Ce financement permettra de réhabiliter des friches industrielles situées près du centre de Rouen et de leur donner une nouvelle vie. Ces espaces seront transformés en éco-quartiers attractifs et accessibles à toutes les bourses. Sur la rive droite, ce sont 1000 logements sociaux qui verront le jour sur 9 hectares. Les immeubles consommeront peu d'énergie et abriteront aussi 50.000 m² de bureaux et de commerces. Vous recherchez un appartement ou une maison à acheter. L'éco-quartier Flaubert à Rouen Sur l'autre rive, l'éco-quartier Flaubert sera porté par la Métropole Rouen Normandie. Les premiers travaux devraient bientôt débuter. Le projet est de bâtir un ensemble futuriste, sorti de l'esprit de l'architecte Jacques Ferrier. Près de 90 hectares de friches seront ainsi valorisés, pour un coût estimé à 25 millions d'euros. L'ensemble comprendra le même type de logements que la rive droite, avec en plus des espaces de loisirs.
  2. 2. Avec ce projet, Rouen est la première agglomération française à bénéficier d'un prêt de la BEI pour développer un éco-quartier. L'immobilier se maintient à Orthez Analyse du marché immobilier dans la commune des Pyrénées-Atlantiques Immobilier: des baisses dans l'ancien à Orthez Le marché de l'immobilier ancien affiche une baisse à Orthez, comme dans le reste du pays. Les prix ont souffert d'une chute de 15 à 20% depuis 2009. Cette année, le secteur poursuit sur cette même lancée, avec l'enregistrement d'un léger recul supplémentaire. Actuellement, d'après l'agence Guy Hoquet d'Orthez interrogée par le journal La République, le marché revient à la normale, et reste "légèrement plus cher que celui d'Oloron, mais inférieur à ceux d'Artix, Pau et Dax". Orthez: un volume de transactions plutôt stable Le volume de transactions est resté globalement stable à Orthez, grâce aux taux immobiliers qui sont très avantageux. Les négociations entre vendeurs et acquéreurs sont toutefois musclées. Les acheteurs hésitent longuement avant de se décider, et exigent des baisses de prix de la part des propriétaires. Ceux-ci les accordent parfois à contrecœur. Les agents immobiliers font un bilan satisfaisant du premier trimestre 2014 mais parlent d'un marché "en dents de scie", avec des hauts et des bas selon les périodes. Le centre-ville dépeuplé d’Orthez ne plaît plus aux acheteurs Parmi les points noirs à l'horizon, les professionnels de l'immobilier à Orthez citent la taxe foncière, jugée trop élevée. Celle-ci pousse les acquéreurs à préférer les villages des environs. Le centre-ville dépeuplé fait également fuir certains acquéreurs que la taxe n'aurait pas découragés. Ils rechignent à déposer leurs valises dans un cœur de ville fantôme…
  3. 3. D'après les professionnels de l'immobilier, le centre-ville a besoin d'être redynamisé par des mesures politiques pour séduire à nouveau! L'immobilier décroche à Valence sauf dans le centre historique La préfecture de la Drôme offre de belles opportunités aux acheteurs Les prix des biens immobiliers baissent à Versailles À Versailles, l'immobilier piétine. Sur un an, les prix médians des appartements anciens ont perdu - 8%. Le marché tourne au ralenti, et cela n'a pas échappé aux professionnels. Alors que les délais de vente s'allongent, et atteignent régulièrement six mois, les volumes baissent et les investisseurs se font rares. Le président de la Chambre interdépartementale des notaires des Yvelines et du Val-d’Oise, Dominique Savouré, confiait au site LesNouvelles.fr : "le marché est notamment très contraint par le dispositif de la loi Alur. Bien-sûr, les produits d’exception dans des quartiers réputés se vendent toujours." Immobilier: le nombre d'acheteurs est au plus bas à Valence Les prix ont beau baisser, les taux immobiliers rester à des niveaux avantageux, rien n'y fait! L'immobilier de Valence ne reprend pas. Les acheteurs se raréfient dans la ville de la Drôme. Ils ne sont plus que trois en moyenne à visiter un bien, contre dix à vingt auparavant, d'après un agent immobilier interrogé par Capital. Vous recherchez un bien à acheter 100% entre particuliers dans le secteur. Transaction : des temps de décision souvent longs dans la préfecture de la Drôme En position de force sur le marché, les acquéreurs n'hésitent pas à prendre leur temps. Certains demandent à voir plusieurs fois le bien, et laissent passer parfois six mois à un an
  4. 4. avant de prendre une décision. Ils se montrent également très exigeants sur la qualité et les conditions, se sachant en sous-nombre face aux vendeurs. Ils profitent à présent de prix intéressants: à Valence, les tarifs ont reculé de 5 à 10% par rapport à l'année dernière. Les notaires conseillent d’acheter et de profiter des opportunités qu’offrent le marché immobilier de la Drôme. Le centre-ville de Valence souffre moins de la baisse des prix de l’immobilier La vieille ville se porte mieux que le reste de l'agglomération, car les biens y sont moins nombreux. Du coup, les tarifs ont moins diminué dans ce secteur. Les appartements anciens à rénover les moins chers coûtent autour de 1.000 euros le mètre carré. Les biens anciens avec du cachet, ayant déjà subi des travaux, se négocient eux entre 1.800 et 2.000 euros le mètre carré. Les logements construits dans les années 1990 à 2000 sont pour leur part vendus à un prix de 2.000 euros le mètre carré en moyenne. Le marché de l'immobilier à Annecy échappe à la crise Annecy, une ville épargnée par la baisse des prix des logements Annecy, une ville épargnée par la baisse des prix des logements La crise immobilière touche la majorité des villes françaises, avec pour conséquence un recul des prix. Ce n'est pas le cas d'Annecy! L'agglomération de Haute-Savoie est épargnée par la tendance baissière. Les prix résistent dans cette ville dynamique. Immobilier à Annecy: Les prix se maintiennent, mais les transactions sont en baisse Située à une demi-heure de Genève, au bord d'un lac, Annecy est une place de choix pour les frontaliers. Son cadre de vie agréable et son dynamisme économique la rendent attractive.
  5. 5. D'après un notaire, les prix auraient même augmenté de 3% sur les 12 derniers mois. Le phénomène s'explique aussi par la rareté de l'offre, et le refus des propriétaires de revoir leurs prix à la baisse. Les vendeurs sont durs en affaire à Annecy Les acheteurs se retrouvent donc face à une faible marge de négociation à Annecy. Or devant l'inflexibilité des vendeurs, ils refusent de signer! Résultat: les transactions sont en baisse dans la ville des Alpes. En attendant de réussir une vente au tarif souhaité, un grand nombre de propriétaires prennent le parti de louer leur bien.

×