André-Gilles VITTEK, EDF
EDF, retours sur quelques
années d'achats open source
Premiers constats et
perspectives
Open Source à EDF
 Respect de la Directive Européenne 2004-17 (bientôt
2014-25)
 Tout achat d’un montant global >400 k€ doit faire
l’objet...
 Environ 1Md€/an, ventilées en 4 sous ensembles
 Matériels et Infogérance
 Télécoms
 Prestations de Développement & Ma...
 HPC (High Performance Computing)
 CALIBRE : une « souche » d’OS basé sur Debian
 Du super Calculateur à la station de ...
 Des logiciels à souscription
 RHEL
 Eradication progressive des OS propriétaires (Solaris, AIX, etc…)
 Mais… les édit...
 Des logiciels à souscription
 Liferay (Intranet Groupe)
 Alfresco (ECM)
 Passage progressif de la version à souscript...
 Un projet d’Entreprise
 Comité de Politique Industrielle IT « Open Source », début
2016
 Traiter la question du suppor...
RETROUVEZ TOUTE L’ACTUALITE
DE L’EVENEMENT SUR LE
COMPTE TWITTER OFFICIEL
@OSS_PARIS
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Keynote #Enterprise - EDF, retours sur quelques années d'achats open source, par André-Gilles VITTEK

260 vues

Publié le

#OSSPARIS15 - Keynote ENTERPRISE
EDF, retours sur quelques années d'achats open source

Intervenant :
André-Gilles VITTEK, Chef de la mission stratégie transverse & achats groupe, EDF

Publié dans : Logiciels
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
260
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Keynote #Enterprise - EDF, retours sur quelques années d'achats open source, par André-Gilles VITTEK

  1. 1. André-Gilles VITTEK, EDF EDF, retours sur quelques années d'achats open source
  2. 2. Premiers constats et perspectives Open Source à EDF
  3. 3.  Respect de la Directive Européenne 2004-17 (bientôt 2014-25)  Tout achat d’un montant global >400 k€ doit faire l’objet d’une publication au JOUE, et est soumis à 3 règles  Non discrimination  Pas d’élimination a priori, tout candidat jugé apte doit être pris en compte  Transparence  Expliciter les principaux critères et motifs de sélection  Expliquer à tout « perdant » qui le demande pour quelles raisons il n’est pas retenu  Equité de traitement Rappel : EDF est une Entité Adjudicatrice Les Achats à EDF
  4. 4.  Environ 1Md€/an, ventilées en 4 sous ensembles  Matériels et Infogérance  Télécoms  Prestations de Développement & Maintenance, et Conseil  Logiciels  Licences  Maintenance  Expertise éditeur Achats IT à EDF
  5. 5.  HPC (High Performance Computing)  CALIBRE : une « souche » d’OS basé sur Debian  Du super Calculateur à la station de travail scientifique, tous les matériels sont achetés « machine nue » et équipés de l’OS Calibre  CALIBRE est maintenu par des équipes EDF  Les logiciels opérant sur plate-forme HPC sont en Open Source pour faciliter  la relation avec l’Autorité de Sûreté Nucléaire  La certification 1. HPC (High Performance Computing) L’open Source à EDF
  6. 6.  Des logiciels à souscription  RHEL  Eradication progressive des OS propriétaires (Solaris, AIX, etc…)  Mais… les éditeurs « traditionnels » ne certifient leurs applications que sur quelques OS Linux, à soucription  Hadoop : Hortonworks pour démarrer  Des « tubes »  Apache, PostgreSQL, etc…  La panoplie de l’exploitant de Datacenter 2. Les outils de l’exploitant Datacenter L’open Source à EDF
  7. 7.  Des logiciels à souscription  Liferay (Intranet Groupe)  Alfresco (ECM)  Passage progressif de la version à souscription au produit communautaire  Produits libres  Drupal pour le site edf.com  Mais des inquiétudes des métiers sur le support… 3. Autres usages : applications métiers L’open Source à EDF
  8. 8.  Un projet d’Entreprise  Comité de Politique Industrielle IT « Open Source », début 2016  Traiter la question du support  TMA « open source » : consultation en cours  Progresser sur les « POC », « démonstrateurs » etc…  En avant vente, un éditeur joue son va-tout  Un produit communautaire ne tient pas la comparaison  Demander des démonstrateurs présentés par des intégrateurs?  Matérialiser le coût d’une extension d’un produit communautaire, par rapport au coût d’acquisition d’un logiciel propriétaire? Pistes pour progresser
  9. 9. RETROUVEZ TOUTE L’ACTUALITE DE L’EVENEMENT SUR LE COMPTE TWITTER OFFICIEL @OSS_PARIS

×