Doublé au petit mas

144 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
144
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Doublé au petit mas

  1. 1. Vendredi 18 novembre 2011Doublé au Petit Mas.Il est 06h30 quand je me joins aux autres chasseurs pour cette battueautomnale. Les formalités administratives et la « messe sécuritaire » terminées,japprends que nous serons deux pour tenir quatre postes. Le chef de ligne mindiquecomment coulisser dun poste à lautre, ce que je ne ferai pas, car jai une saintehorreur de ces double-postes. Par chance, mon partenaire de ligne a le même avis quemoi. Au hasard, nous décidons quil occupera le 1 ou le 2, et moi, le 3 ou le 4; le choixse fera sur le terrain, en fontion du ressenti de chacun. Arrivés sur-place, il choisira le 1et moi le 3.Pour une fois, nous sommes postés de bonne heure, ce qui permettra de stopperla fuite éventuelle des sangliers au premier claquement de portière. Je minstalle doncau pied dun grand pin, au bord dun chemin. Sur la droite je ne peux tirer quaurembûcher, car le tir sur le chemin est interdit et la vue avant le chemin est inexistante.Par contre, à gauche, la coulée ou plutôt la tranchée creusée par les passagessuccessifs des animaux est précédée dun sentier tortueux dans les cistes et lessalsepareilles. Plus loin, au bas de la pente, une ancienne olivette où subsistent encorequelques vieux arbres offre une belle vue panoramique.Alors que je me suis légèrement déplacé sur la droite, pour vérifier quaucuneautre coulée nexiste, je vois dans le champ, à environ 200 mètres, un sanglier quitraverse au pas. Il se dirige apparemment vers le poste 1. Grrrr!
  2. 2. Ma colère contre ce coup du sort va samplifier, quand je verrai passersuccessivement entre quinze et vingt sangliers de toute sorte. Une question lancinanteocupe mon esprit: pourquoi ai-je choisi le 3 à la place du 1?Mais cest bien sûr, il fallait évidemment choisir le 3! La preuve? La meneuseoblique maintenant à 90° et vient donc droit sur moi en suivant le sentier.Revigoré par ce revirement de fortune, je tombe à genoux et progresse ainsi pour merapprocher de la coulée et me mettre en position favorable de tir.Machinalement, je vérifie que la Sauer est armée et que le viseur point rouge estallumé. En file indienne, la compagnie, sous lautorité dune laie de 80 kg, progresse,stoppe, écoute, hume; puis re-progresse. Dans le même temps, mon coeur palpite deplus en plus vite. Des sangliers qui viennent vers moi, je commence à en avoir vus pasmal, mais un tel nombre en une seule fois est inédit.Masqués par la végétation, les sangliers ne sont tout à coup plus visibles. Jesens arriver le coup fourré. Brusquement, la meneuse se découvre à moins de dixmètres sur ma droite et en contrebas du chemin. Elle a la tête haute, le groin pointévers le ciel, la queue relevée; tous les signes avant coureurs du « Waouff » qui vasonner la débandade.Jai toujours la carabine épaulée et pointée vers le sentier. Un pin que jaisoigneusement pris le soin de mettre entre la sortie de la coulée et moi, doitlogiquement me donner un léger effet de surprise. Une tête apparaît brusquement à lagauche du tronc. Boum!Je vois nettement que la balle a fait son office, je me relève prestement et constateque toute la compagnie a éclaté dans tous les sens.
  3. 3. Une bête rousse qui saute par dessus la végétation est aussitôt stoppée net parma deuxième balle. Dès lors, tous ces sangliers opteront pour la reptation souslépaisse végétation et ne me donneront pas loccasion de tirer une troisièmecartouche.Décidemment, cette battue savère favorable, car lors de la précédente, javaiségalement prélevé un joli sanglier dune cinquantaine de kilos.De cette battue, je tire plusieurs enseignements:• Il est impératif de poster de bonne heure et dans le plus grand silencepossible.• La chance est un des éléments importants qui conditionnent notreactivité.Vous avez tous deviné que jai été désigné à lunanimité, C.B.N de la semaine.
  4. 4. Mon tableauUne vue du poste

×