Route 66 (3ème partie)
L'Arizona a la plus grande portion de Route 66 encore en utilisation aujourd'hui. Cependant, jusqu'à Holbrook, la route es...
<ul><li>DE LUPTON AU GRAND CANYON   </li></ul><ul><li>Une trentaine de kilomètres après Chambers, l'autoroute I-40 passe t...
<ul><li>Si vous voulez passer la nuit dans un tipi, vous pourrez le faire à Holbrook, au  Wigwam  Village . Datant de 1950...
<ul><li>A Geronimo, on peut voir quelques tipis et le plus gros morceau de bois pétrifié au monde. Joseph City, fondée en ...
<ul><li>En sortant de l'autoroute à la sortie  Hibbard Road , une portion de très ancienne Route 66 se fraye un chemin au ...
<ul><li>De vieilles portions de la 66 sont visibles par endroits dans les environs, mais elles se situent le plus souvent ...
<ul><li>Le paysage change alors que la route monte et on trouve de plus en plus de pins. N'oubliez pas le conseil de Bobby...
Le  Museum Club , qui date de 1918, est un des meilleurs club de danse country. Le propriétaire est un fan de la route 66 ...
<ul><li>Flagstaff est dominée par plusieurs montagnes, dont les  San Francisco Peaks , les plus hautes d'Arizona. C'est su...
<ul><li>DU   GRAND CANYON A TOPOCK   </li></ul><ul><li>Avant et après Bellemont, la plus haute ville de la 66 (2200 mètres...
<ul><li>Si vous avez raté les Meramec Caverns, vous pouvez toujours visiter les  Grand Canyon Caverns . Formées il y a 300...
<ul><li>Kingman vous donne la possibilité de remonter vers  Las Vegas , mais il serait dommage de vous priver de la portio...
<ul><li>Vient ensuite la montagne et ses lacets qui raviront les amateurs de routes sinueuses. Cela change, après les cent...
<ul><li>L' Oatman Hôtel  (ci-dessous au centre) est célèbre pour avoir accueilli dans la chambre 15, Clark Gable et Carole...
<ul><li>La route redescend ensuite plus calmement vers le Colorado et la frontière avec la Californie. A l'exception de sa...
<ul><li>Le dernier alignement de la 66, datant de 1947, franchissait le Colorado un peu plus à l'ouest sur le  Red Rock Br...
Du fleuve Colorado à Los Angeles, la route longe le tracé de la ligne de chemin de fer du  Santa Fe Rail Road  et s'appell...
<ul><li>Une fois franchi le Colorado, la route grimpe la colline pour atteindre  Teapot Dome  (dôme de la théière) où se t...
<ul><li>Après avoir quitté l'US 95 qui remonte sur Las Vegas (vous pourrez ensuite redescendre par le même chemin et repre...
<ul><li>En arrière-plan de cette photo, on aperçoit le  Amboy Crater . Le cratère mesure 75 mètres de haut et 450 mètres d...
<ul><li>De la petite ville de Ludlow, il ne reste que quelques bâtiments à l'abandon, dont le  Ludlow Cafe . On peut néanm...
<ul><li>A Oro Grande, on trouve les ruines d'un cinéma en plein air. Quelques kilomètres plus loin, Victorville a eu une a...
<ul><li>A Pasadena a lieu chaque 1er janvier (sauf s'il tombe un dimanche car autrefois, les paroissiens craignaient que l...
<ul><li>En fait, le tracé original de la route 66 ne se terminait pas à cet endroit mais à Los Angeles. Il fut rallongé de...
A BIENTÔT POUR D'AUTRES AVENTURES.
Vu sur  Voyagepps.com
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ROAD 66, USA 3/3

2 993 vues

Publié le

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 993
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ROAD 66, USA 3/3

  1. 1. Route 66 (3ème partie)
  2. 2. L'Arizona a la plus grande portion de Route 66 encore en utilisation aujourd'hui. Cependant, jusqu'à Holbrook, la route est partiellement bitumée par endroits, voire quasiment inexistante. Elle est essentiellement constituée de villes abandonnées et de nombreuses portions sont inondables, recouvertes de boue ou en très mauvais état. Attendez-vous donc à rencontrer souvent le panneau Dead End et à devoir faire demi-tour pour reprendre l'autoroute. En Arizona, les panneaux &quot;Historic route 66&quot; sont différents des autres états (voir ci-dessous). L'association Route 66 d'Arizona compte parmi les plus actives du pays. (Route non maintenue) (Panneau Route 66 en Arizona) (Fin de pavement)
  3. 3. <ul><li>DE LUPTON AU GRAND CANYON </li></ul><ul><li>Une trentaine de kilomètres après Chambers, l'autoroute I-40 passe tout près de Petrified Forest National Park , qui fait l'objet d'une des pages de mon site. Dans ce parc national, on trouve de nombreux troncs d'arbres vieux de 225 millions d'années et transformés en pierre, ainsi qu'une partie du Painted Desert qui tient son nom des roches de différentes couleurs. On peut apercevoir une ancienne portion de la 66 un kilomètre après l'entrée du parc, mais elle est interdite à la circulation. En suivant son tracé, on rejoindrait l'I-40 en franchissant le pont (fermé) enjambant la Dead River . Une dizaine de kilomètres après l'entrée, juste avant de passer au-dessus de l'interstate, on peut voir les restes de la 66 le long de la ligne de poteaux téléphoniques. Le revêtement de la route a été enlevé par le service des parcs nationaux, mais on peut encore repérer son tracé. </li></ul>(Petrified Forest National Park)
  4. 4. <ul><li>Si vous voulez passer la nuit dans un tipi, vous pourrez le faire à Holbrook, au Wigwam Village . Datant de 1950, ce motel a été complètement rénové en 1988. On trouve un motel similaire le long de la route à Rialto, en Californie, mais les premiers exemplaires conçus en 1936 ont été construits au Kentucky et dans le Sud-Est des Etats-Unis. Il faut cependant réserver à l'avance. Ne craignez pas d'avoir froid : les tipis sont aménagés en véritables chambres d'hôtel avec tout le confort nécessaire. Le Rock Shop , se repère à son dinosaure. </li></ul><ul><li>On trouve également à Holbrook un Wild West Museum et une vieille prison datant de 1899, qui fut utilisée jusqu'en 1976. Le 4 septembre 1887 a eu lieu à Holbrook un des duels les plus spectaculaires de l'ouest. </li></ul>
  5. 5. <ul><li>A Geronimo, on peut voir quelques tipis et le plus gros morceau de bois pétrifié au monde. Joseph City, fondée en 1876, est la plus vieille communauté Mormonne d'Arizona. </li></ul><ul><li>Here it is ! C'est là que l'on trouve le fameux Jackrabbit Trading Post , construit en 1947. A l'instar des Meramec Caverns, il fut un des pionniers de la publicité routière, avec de nombreux panneaux publicitaires (les panneaux jaunes avec un lapin noir) le long des routes à des dizaines de kilomètres à la ronde. Vous pourrez photographier l'énorme Jackrabbit (bien que ce ne soit plus l'original) et ramener des souvenirs du lapin le plus célèbre de l'ouest après Bugs Bunny. Selon les propriétaires, &quot;si vous ne vous êtes pas arrêtés au Jackrabbit, vous n'êtes pas allé dans le sud ouest&quot;. </li></ul>(Trading Post)
  6. 6. <ul><li>En sortant de l'autoroute à la sortie Hibbard Road , une portion de très ancienne Route 66 se fraye un chemin au milieu du désert en suivant une file solitaire de poteaux téléphoniques. Cette portion fut la première de l’Arizona à être contournée lors de l’ouverture de l'Interstate en 1958. Malheureusement, on a enlevé un pont et il est impossible de s’aventurer bien loin. </li></ul><ul><li>L'ancien campement mormon Brigham City datant de 1876 devient Winslow à l'arrivée du chemin de fer. La ville fut rendue célèbre par la chanson des Eagles, &quot;Take it easy&quot;. Un des cafés se vante d'être l'endroit où la chanson fut composée. Au nord, le Homolovi Ruins State Park abrite 300 sites archéologiques et 6 villages Hopi datant du 14ème siècle. Après Winslow, la route est barrée par un grillage. Il faut donc rebrousser chemin pour reprendre l'autoroute. </li></ul>(Fin de tronçon)
  7. 7. <ul><li>De vieilles portions de la 66 sont visibles par endroits dans les environs, mais elles se situent le plus souvent sur des terrains privés. L'autoroute conduit à Meteor City, un ancien trading post d'aspect assez futuriste (typique des attractions américaines des années 50). On y trouve de nombreux articles indiens et un dessin d'une vingtaine de mètres de haut peint par Bob Waldmire (voir plus bas à Hackberry). Un peu plus loin, on aperçoit un énorme cratère. Il y a 50 000 ans, un énorme météore s'est écrasé ici en plein désert, creusant un trou de 5 km de circonférence. Pour en savoir plus, consultez ma page sur Meteor Crater . </li></ul><ul><li>Two Guns est un de ces endroits créé pour les voyageurs qui empruntaient la route 66. Sur les bords du Canyon Diablo , plusieurs petits bâtiments sont les restes d'un ancien zoo. En descendant dans le canyon, on voit les cages où logaient les lions des montagnes, chats sauvages et autres coyotes, ainsi qu'un vieux pont où passait un très ancien alignement de la 66. Two Guns porte le nom d'un Apache, Two Guns Miller, qui tua un voisin lors d'une dispute et qui fut acquitté. Celui-ci dégrada la pierre tombale sur laquelle les amis du défunt avaient fait gravé &quot;Tué par l'indien Miller&quot; et fut alors emprisonné. </li></ul><ul><li>L'I-40 traverse le Canyon Diablo (on peut voir un autre pont utilisé par la 66 pour le traverser) avant d'arriver à Twin Arrows, facilement repérable à son café-restaurant et ses 2 énormes flèches jumelles ( twin arrows ). </li></ul>(Twin Arrow)
  8. 8. <ul><li>Le paysage change alors que la route monte et on trouve de plus en plus de pins. N'oubliez pas le conseil de Bobby Troup : &quot;Don't forget Winona&quot;. Winona est un petit village qui se trouvait autrefois un peu plus au nord, à l'écart de la voie ferrée, et on peut emprunter une vieille portion de 66 non maintenue se terminant en cul-de-sac.   </li></ul><ul><li>FLAGSTAFF   </li></ul><ul><li>Flagstaff (60 000 habitants), qui vivait autrefois de l'industrie du bois, aurait pu devenir la capitale mondiale du cinéma. Car c'est ce qu'elle a failli être. Quelques années avant la mise en service de la Route 66, Cecil B. DeMille et Jesse Lasky quittent New York avec l'idée de tourner un film dans l'Ouest, dans des décors naturels, avec de vrais cow-boys et de vrais Indiens. Ils étaient convaincus que Flagstaff était l'endroit idéal. Mais sur place, le vent, la pluie glaciale et la neige les firent reprendre le train vers l'Ouest, en direction de Los Angeles, où ils réalisèrent le premier long métrage, Squaw Man, en 1914, avec des cow-boys de cinéma. Etablie en 1876, Flagstaff est une ville typique de la 66 avec son alignement de motels sur la rue principale et toutes ses enseignes lumineuses. </li></ul>(Rue principal de Flagstaff)
  9. 9. Le Museum Club , qui date de 1918, est un des meilleurs club de danse country. Le propriétaire est un fan de la route 66 et un ardent défenseur de sa cause. Le registre national des monuments a récemment ajouté le Museum Club à sa liste de sites historiques. Les commerces et motels de Flagstaff ont su conserver l'atmosphère de la route et la ville possède plusieurs bâtiments anciens, comme le dépôt du Santa Fe Railroad , construit en 1926 dans le style Renaissance Tudor. Vous aurez l'occasion de croiser sur toute cette portion de route l'un des 80 trains quotidiens qui empruntent la ligne Santa Fe . Il n'est pas rare de voir passer 4 locomotives tirant 80 wagons.
  10. 10. <ul><li>Flagstaff est dominée par plusieurs montagnes, dont les San Francisco Peaks , les plus hautes d'Arizona. C'est sur l'une d'elles qu'a été implanté l'observatoire Lowell en 1894 (Percival Lowell était un astronome, reconnu pour ces travaux d'obervation de la planète Mars). C'est ici qu'en 1930 fut découverte la planète Pluton. Flagstaff est encerclée de verdoyantes forêts de pins. Elle est également proche de plusieurs parcs ou monuments nationaux : </li></ul><ul><li>Sunset Crater et Wupatki National Monument : un ancien volcan entouré de coulées de lave et des ruines indiennes </li></ul><ul><li>Walnut Canyon : les indiens y ont construit des habitations </li></ul><ul><li>et surtout le Grand Canyon . </li></ul>
  11. 11. <ul><li>DU   GRAND CANYON A TOPOCK </li></ul><ul><li>Avant et après Bellemont, la plus haute ville de la 66 (2200 mètres d'altitude), la route est en très mauvais état et bien souvent écrasée par l'I-40. Un ancien alignement datant de 1921, encore visible entre les arbres, franchissait le plus haut point de la route, à près de 2300 mètres. Un tracé de 1941, passant plus au sud, a permis d'éviter ce col. Dans les environs, plusieurs alignements datant de 1921 et 1931 sont repérables à la trouée laissée dans la forêt. </li></ul><ul><li>Williams porte le nom d'un célèbre trappeur et fut la dernière ville à être contournée par l'autoroute en 1984. De là, un train (le Grand Canyon Railway ) part tous les matins et met 2 heures pour atteindre le Grand Canyon. Quelques kilomètres plus loin, une section de la 66 (datant des années 21 et 31) appelée Historic Route 66 Bike Trail est maintenant réservée aux vélos. </li></ul><ul><li>Ash Fork est le début d'une portion de plus de 250 km de route 66 qui nous emmènera jusqu'à Topock, à la frontière entre l'Arizona et la Californie. </li></ul><ul><li>C'est à Seligman, au Barber Shop d'Angel Delgadillo, que naquit le mouvement de protection de la vieille route et donc la première association Route 66 en 1979. Barbier depuis plus de 30 ans, celui-ci a été interviewé de nombreuses fois par les médias internationaux, et on peut l'apercevoir dans la cassette vidéo M6 sur la 66. N'hésitez pas à rentre dans son magasin où sont entreposés de nombreux objets d'époque. On trouve également à Seligman plusieurs magasins de souvenirs de la route 66, et le café-restaurant Snow Cap (tenu par Juan Delgadillo, le frère d'Angel) regroupant plusieurs anciennes voitures et vieilles pompes à essence . Si vous passez par ici le dernier week-end du mois d'avril, vous pourrez admirer de magnifiques voitures lors du Fun Run , une des fêtes officielles de la 66. Ce rassemblement a lieu chaque année entre Seligman et Topock, à la frontière avec la Californie. </li></ul>
  12. 12. <ul><li>Si vous avez raté les Meramec Caverns, vous pouvez toujours visiter les Grand Canyon Caverns . Formées il y a 300 millions d'années, elles ont été découvertes en 1927. Une fois passé le dinosaure de l'entrée, la visite de 45 minutes vous conduira à 70 mètres de profondeur. </li></ul><ul><li>La route entre dans la réserve indienne Hualapai avant d'arriver à Peach Springs, d'où part Diamond Creek Road qui va jusqu'au Colorado et à la rive ouest du grand Canyon. C'est la seule route connue qui va jusqu'au fond du Grand Canyon. </li></ul><ul><li>A Hackberry, arrêtez-vous au Old 66 Visitor Center de Robert Waldmire, un des dessinateurs officiels de la route 66. Jusqu'en 1998, celui-ci vous accueillait en personne dans sa boutique, une ancienne station service. En 10 ans, il a reçu 20 000 visiteurs. A mon deuxième passage en 1999, Bob était parti vers le Nord et ce sont maintenant John et Kerry Pritchard qui sont les nouveaux propriétaires, mais le café est toujours offert généreusement. </li></ul>(Old 66 Visitor Center d’Hackberry)
  13. 13. <ul><li>Kingman vous donne la possibilité de remonter vers Las Vegas , mais il serait dommage de vous priver de la portion qui va suivre. De toute façon, après Oatman, vous pourrez encore remonter vers Las Vegas, en passant par Laughlin, surnommé &quot;le petit Las Vegas&quot; (où a lieu chaque année le troisième week-end d'avril une grosse concentration de 50.000 Harley Davidson). Kingman abrite un petit musée Route 66, ainsi que le seul bar et restaurant français de la route 66. Il est par un Français, Gérard Guedon, qui a pris sa retraite à Kingman après avoir véçu dans de nombreux pays étrangers (Bermudes, Thailande , Coree, île de Guam). Il y a racheté un hôtel historique construit en 1909, et refait en 1996. Vous en trouverez le plan d'accès sur le site http:// www.hotel-brunswick.com . Allez y prendre un vrai café ou des crêpes Suzette de ma part ! </li></ul><ul><li>Après Kingman, la route traverse une nouvelle partie de zone aride, dont certaines portions peuvent être traversées par des torrents d'eau en cas de fortes pluies. Au bout d'une trentaine de kilomètres, la route longe les ruines de Cool Spring Camp . Autrefois, il y avait ici une station essence et des magasins. Le site fut reconstruit pour le film Universal Soldier en 1992 puis détruit pour les besoins du scénario. </li></ul>
  14. 14. <ul><li>Vient ensuite la montagne et ses lacets qui raviront les amateurs de routes sinueuses. Cela change, après les centaines de kilomètres de lignes droite parcourus ! Après Ed's Camp et son incroyable caverne d'Ali Baba, la route franchit un col où l'on peut voir les fondations d'une ancienne station essence. Une fois le col franchi, la route redescend vers Goldroad, dont la mine d'or était prospère au début des années 1900. A l’époque où les véhicules n'avaient pas beaucoup de puissance, même en première, les conducteurs de bus étaient obligés de faire descendre les passagers pour pouvoir atteindre le sommet, et même pour les voitures, avec leur système d'alimentation en essence par gravité, la seule façon de monter la côte d'Oatman vers l’est était de le faire en marche arrière. Les habitants des environs maîtrisaient si bien cet exercice qu'ils pouvaient le faire à très grande vitesse, les yeux fixés sur le rétroviseur ou la tête penchée par la portière. Alors, quand vous serez sur ces superbes montagnes russes, mettez-vous une seconde dans la peau des voyageurs lorsqu'ils se trouvaient dans un virage sans visibilité, au bord d’un précipice, et débouchaient soudainement sur un cinglé des environs fonçant à toute allure vers le sommet en marche arrière ! </li></ul><ul><li>Oatman fut fondée en 1906 et ses mines d'or faisaient partie des plus importantes de l'Arizona jusque dans les années 30. La 66 est quasiment la seule route de ce petit village entouré par les Black Mountains . Roulez lentement, car des ânes sauvages ( burros ) se baladent au milieu de la route, en plein village. Ils ont été amenés ici par les premiers prospecteurs. Les ânes étaient utilisées dans et à l'extérieur des mines pour le transport de l'eau et des matériaux. Ils furent abandonnés quand les dernières mines furent fermées en 1942 (elles n'étaient pas considérées comme essentielles à l'effort de guerre). Protégés par le Wild Horse Act , leurs descendants ne sont pas farouches et n'hésitent pas à s'approcher pour quémander carottes ou chips. Attention cependant : ils peuvent mordre ou donner des coups de pied ! Vous êtes prévenus. Si vous passez ici durant le week-end, vous pourrez assister à un spectacle de rue avec des duels au pistolet donné par les Oatman Gunfighters . </li></ul>
  15. 15. <ul><li>L' Oatman Hôtel (ci-dessous au centre) est célèbre pour avoir accueilli dans la chambre 15, Clark Gable et Carole Lombard pour leur nuit de noces, le 18 mars 1939, après leur mariage à Kingman. On y trouve aujourd'hui un petit musée. </li></ul>
  16. 16. <ul><li>La route redescend ensuite plus calmement vers le Colorado et la frontière avec la Californie. A l'exception de sa chaussée, cette difficile portion de route qui vient d'être franchie n'a pas changé depuis les années 30. Beaucoup de gens dans le pays redoutaient la côte d'Oatman, et pour 3,50$, vous pouviez faire remorquer votre voiture jusqu'au sommet. En 1951, le nouveau tracé plus direct de la route reliant Kingman et Topock en évitant les montagnes causa la fermeture de 6 des 7 stations essence d'Oatman, ainsi que de nombreux commerces. Aujourd'hui, Oatman est une ville touristique avec de nombreux magasins de souvenirs. En avril, le Fun Run et son cortège d'anciennes voiture attire des milliers de personnes. </li></ul><ul><li>Située à la frontière avec la Californie, Topock s'est développée à partir de 1883 avec le chemin de fer. C'est une des nombreuses villes à avoir changé de nom. Après s'être appelée Needles (mais c'était déjà le nom d'une ville située un peu plus loin sur la 66 en Californie), Powell et Mellon, le nom de Topock utilisé par le chemin de fer fut adopté. </li></ul><ul><li>Avant de passer en Californie, vous pouvez faire un détour pour visiter Lake Havasu City , où un ancien pont de Londres a été remonté pierre par pierre. Si vous retraversez l'autoroute, la route continue sur quelques centaines de mètres, avant de s'interrompre. Construit en 1917, le Old Trails Bridge franchissant le fleuve sert maintenant à faire passer un pipeline et se trouve sur un terrain privé. </li></ul>
  17. 17. <ul><li>Le dernier alignement de la 66, datant de 1947, franchissait le Colorado un peu plus à l'ouest sur le Red Rock Bridge , aujourd'hui disparu. A l'origine, ce pont supportait la voie ferrée, mais en 1945, un nouveau fut construit légèrement en amont. En 1947, il fut cédé à la Californie et à l'Arizona pour y faire passer la route, ce qui évitait le passage par l'ancien pont qui était juste assez large pour deux voitures et comportait un virage serré à la sortie. Le Red Rock Bridge fut démantelé en 1966-67 après l'ouverture de l'autoroute. On peut encore voir des piliers sur le côté ouest de la rivière. Autre trace visible de cet alignement de 1947 : sur un rocher, un sigle &quot;Historic Route 66 - Bienvenue - Tournez à droite à la prochaine sortie&quot;, récemment repeint pour attirer l'attention des conducteurs sur l'autoroute. Ce même rocher comportait paraît-il une autre inscription pour ceux qui venaient de Californie : &quot;Respirez profondément, vous êtes bientôt en Arizona&quot; ... </li></ul>
  18. 18. Du fleuve Colorado à Los Angeles, la route longe le tracé de la ligne de chemin de fer du Santa Fe Rail Road et s'appellait autrefois National Old Trails Highway . Elle est praticable sur 70% du trajet. Ici commence le désert Mojave (une ancienne mer) qui s'étend sur des centaines de kilomètres. En 1936, pendant les années Bol de poussière , des milices illégales filtraient l'entrée des Okies en Californie et exigeaient 100 dollars. Ceux qui n'avaient pas d'argent étaient renvoyés ou assassinés. (Desert Mojave)
  19. 19. <ul><li>Une fois franchi le Colorado, la route grimpe la colline pour atteindre Teapot Dome (dôme de la théière) où se trouvait aux débuts de la 66 une station essence. On suppose que ce nom vient du fait que les véhicules, après avoir grimpé la côte, fumaient comme une théière (c'était d'ailleurs l'emblème de l'établissement). </li></ul><ul><li>Il faut rejoindre l'autoroute pour atteindre Needles, qui comprend plusieurs motels typiques de la 66. La ville tient son nom des montagnes acérées qui se dressent à l'est et au sud ( needles signifie &quot;aiguilles&quot;). Elle fut fondée en 1883 avec l'arrivée du chemin de fer, qui resta longtemps le principal employeur de la ville. Needles est considérée comme la ville la plus chaude des Etats-Unis. Il y fait couramment 50 degrés en été, et quand il ne fait &quot;que&quot; 40, on vous dit qu'il fait frais. Needles fut créée en 1883 au croisement de plusieurs lignes de chemin de fer. C'est une importante gare de triage liée à l'exploitation des nombreuses mines voisines et au Santa Fe Railroad . Comme il y a peu de stations essence (excepté à Ludlow) et de magasins jusqu'à Barstow, il vaut mieux prévoir de faire le plein et de prendre des réserves d'eau. </li></ul>
  20. 20. <ul><li>Après avoir quitté l'US 95 qui remonte sur Las Vegas (vous pourrez ensuite redescendre par le même chemin et reprendre la 66 où vous l'avez laissée), la vieille route, en mauvais état, traverse Goffs (le General Store date de 1914), Essex puis Chambless (voir le Flying Saucer's Repair Station , une ancienne station service datant des années 30). </li></ul><ul><li>Notez que le nom des différentes villes traversées provient le plus souvent de nom d'employés de la ligne Santa Fe par ordre alphabétique. Ainsi, on trouve d'Ouest en Est les villages de : Amboy, Bristol, Cadiz, Danby, Essex, Goffs, Homer, Ibex, Java, ... Tous ces noms, présents sur d'anciennes cartes, ne cachent pas forcément des villes. Parfois, il s'agit juste de lieux utilisés par la société de chemin de fer (hangars, ...). Ainsi, à Homer , on peut lire : &quot;Pas de magasin, pas de station essence, pas de motel, pas de code postal. C'est Homer, Californie&quot;. </li></ul><ul><li>D'autres noms comme Klondike ou Siberia ne sont pas des plus appropriés au milieu des 15000 km2 de désert environnant qui, au moment de la seconde guerre mondiale, ont servi de base d'entraînement à 2 millions d'hommes, sous les ordres du Général Georges S. Patton, pour aller affronter Rommel en Lybie. En effet, le désert Mojave ressemble au désert nord-africain. Plus récemment, des troupes s'y sont également préparées au moment de la guerre du Golfe et plusieurs films y ont été tournés dont Star Wars ou Lawrence d'Arabie . </li></ul><ul><li>Le 16 octobre 1999, à 2h46 du matin, un tremblement de terre de force 7 sur l'échelle de Richter a fait dérailler un train de voyageurs. Fort heureusement, le train roulait à faible allure en suivant un convoi de marchandises, et malgré les 21 wagons renversés, il n'y a pas eu de victime. L'épicentre se situait en plein dans ce désert. C'est le quatrième séisme de cette magnitude à avoir secoué la Californie depuis un siècle. Il demeure toutefois modeste en comparaison du Big One qui devrait, selon les spécialistes, frapper cet état dans les prochaines décennies. </li></ul><ul><li>A Cadiz, sur plusieurs kilomètres, de nombreux voyageurs ont écrit leur nom avec des pierres sur le talus bordant la route. Certains messages datent des années 30. </li></ul><ul><li>A Amboy, le Roy's Cafe , datant de 1933, sera peut-être ouvert et vous pourrez y manger et prendre de l'essence. Jetez un oeil au thermomètre situé entre les pompes à essence : il dépasse allègrement les 40 degrés en été. A côté du café, les bungalows de l'ancien motel (fermé) sont typiques. </li></ul>
  21. 21. <ul><li>En arrière-plan de cette photo, on aperçoit le Amboy Crater . Le cratère mesure 75 mètres de haut et 450 mètres de diamètre. Il s'agit d'un des plus jeunes champs volcaniques des USA. Etalées sur 40 km2, les traces distinctes de 6 périodes d'éruptions datent de 6000 ans pour les plus anciennes et de seulement 500 ans pour les plus récentes. Dans les années 40, des étudiants de Barstow ont jeté des déchets au fond du cratère et y ont mis le feu. Les habitants de la région, voyant les flammes, ont cru que le volcan se réveillait. Les liaisons ferroviaires et la route 66 sont restées fermées pendant 3 jours avant qu'on ne découvre la vérité. </li></ul><ul><li>Plus loin, la route traverse la ville de Bagdad. Une petite anecdote : entre juillet 1912 et octobre 1914, soit pendant 767 jours, il n'est pas tombé une seule goutte d'eau. Aujourd'hui, il ne reste de Bagdad que quelques ruines, la ville est rayée des cartes et il y a même de forte chance que vous la traversiez sans rien remarquer. Après la fermeture des mines en 1940, la population de la ville est passée de 600 au début du siècle à 20 habitants. Le Bagdad Cafe , qui a inspiré le film du même nom, a survécu jusqu'en 1968 avant d'être détruit par des vandales. En fait, le film a été tourné 90 km plus loin sur la route, à Newsberry Springs, dans un autre café (le Sidewinder ), qui porte maintenant l'enseigne &quot;Bagdad Cafe&quot; et qui depuis novembre 1995, appartient à Andrea Pruett. Celle-ci est toujours ravie d'accueillir des français, qui constituent la majorité des visiteurs. A l'intérieur, une pièce regroupe photos du tournage et articles du film. N'oubliez pas de mettre un mot sur le livre des visiteurs. A l'extérieur, le décor de la citerne (vue sur l'affiche du film), a fortement souffert des dernières tempêtes. Emportée régulièrement par le vent, elle traîne derrière le bâtiment. </li></ul>
  22. 22. <ul><li>De la petite ville de Ludlow, il ne reste que quelques bâtiments à l'abandon, dont le Ludlow Cafe . On peut néanmoins se restaurer et prendre de l'essence. Les prix sont plus élevés qu'ailleurs car on est loin de tout, même si la 66 rejoint ici l'autoroute. </li></ul>A Daggert, après avoir longé une énorme centrale solaire, vous pouvez remonter de quelques kilomètres vers le nord pour visiter la ville de Calico . Située le long de l'autoroute, Calico est très touristique (un peu trop même), mais intéressera ceux qui passent à proximité et qui n'ont pas encore vu de ville fantôme. Dans le cas contraire, il faut quand même reprendre un bout d'I-40 car la 66 passe au milieu d'une base militaire et n'est donc pas accessible au public. Mentionnée dans le refrain du grand classique &quot;Get your Kicks on route 66&quot;, Barstow fut nommée en 1886 d'après le nom du chef de la Santa Fe Raidroad Company . La 66 constitue l'artère principale, bordée d'enseignes, comme celle au néon de 30 mètres de haut du El Rancho Motel , ouvert depuis 1947. C'est l'occasion d'admirer une des nombreuses peintures murales qui bordent la route. On y trouve un visitor's center .
  23. 23. <ul><li>A Oro Grande, on trouve les ruines d'un cinéma en plein air. Quelques kilomètres plus loin, Victorville a eu une activité minière jusqu'en 1900, avant qu'Hollywood ne vienne tourner plus de 200 films dans la ville et ses environs entre 1914 et 1937. </li></ul><ul><li>Si vous êtes impatient de terminer votre circuit, le plus rapide est de reprendre l' interstate avant San Bernardino, en suivant les directions Los Angeles puis Santa Monica. Car la traversée des 130 agglomérations étalées sur environ 130 kilomètres, dont les rues comportent de nombreux feux, peut prendre plusieurs heures et il est facile de se perdre entre les différents tracés de la route (sans tenir compte des embouteillages le matin et le soir). A ce niveau, on commence à apercevoir le fameux smog , le brouillard de pollution qui surplombe Los Angeles. </li></ul><ul><li>Si vous souhaitez néanmoins suivre la Mother Road , sachez qu'il est possible de récupérer l'autoroute à plusieurs endroit sur le trajet. San Bernardino fut fondée par les mormons en 1851, au centre d'une région agricole réputée pour ses vins et ses fruits (oranges et citrons). Entièrement restauré, le California Theater , datant de 1928, est un des théâtres les plus mythiques de l'Ouest. Autrefois, les trains de la Santa Fe Railway transportaient les spectateurs d'Hollywood à San Bernardino. Ceux-ci venaient applaudir des stars telles que Rita Hayworth. Will Rogers y donna sa dernière représentation publique. Moins de deux mois plus tard, il mourait dans un accident d'avion. Ici a lieu en septembre une des fêtes officielles de la 66 , le Route 66 Rendez-vous , qui attire chaque année plus de 200 000 visiteurs venus admirer le cortège de voitures anciennes. </li></ul><ul><li>Le tracé suit une grande partie de Foothill Boulevard et traverse entre autres les villes de : </li></ul><ul><li>Rialto : voir la réplique du Wigwam Village d'Holbrook, ouvert en 1950. </li></ul><ul><li>Rancho Cucamonga : Route 66 Museum, motels, restaurants et stations essence des années 20 à 40, portions de vieille route traversant les vignobles. </li></ul><ul><li>Claremont </li></ul><ul><li>San Dimas : évitez de rentrer avec une cravate dans le Pinnacle Pete's Steak House , sinon elle finira au mur avec les autres. </li></ul><ul><li>Glendora : fondée en 1887. </li></ul><ul><li>Asuza : également fondée en 1887, son nom provient d'un village indien qui se trouvait à l'origine à cet endroit. On y trouve un ancien théâtre en plein air, le Foothill Drive-In Theater. Je n'ai pas trouvé les restes du huitième McDonald datant de 1954 et mentionné dans plusieurs guides. </li></ul><ul><li>Irwindale, Monrovia, Duarte, Arcadia. </li></ul>(Route 66 Museum Rancho Cucamonga)
  24. 24. <ul><li>A Pasadena a lieu chaque 1er janvier (sauf s'il tombe un dimanche car autrefois, les paroissiens craignaient que la parade n'effraie les chevaux attachés devant l'église pendant la messe) le Tournament of Roses Parade , le Carnaval des fleurs. C'est ici que se déroula la coupe du monde de football en 1994, au Rose Bowl (100 000 places). </li></ul><ul><li>  LOS   ANGELES Dans Los Angeles, la route traverse Hollywood et Beverly Hills sur Sunset Boulevard et Santa Monica Boulevard. </li></ul><ul><li>A Santa Monica, sur la promenade de Palisades Park le long du Pacifique, une plaque commémore la route 66 sous le nom de Will Rogers Highway . Elle est placée au bout de Santa Monica Boulevard, sur Ocean Avenue. Cette plaque faisait partie de la campagne publicitaire pour le film The story of Will Rogers , tourné en 1952. Au nord de Santa Monica, sur Sunset Boulevard, le Will Rogers Ranch (site Internet en anglais), cédé par la famille Rogers est aujourd'hui un parc d'état. On peut y voir la maison qu'il habita avec sa famille de 1928 à 1935. Will Rogers, cow-boy expert dans l'exercice du lasso, en fit surélever les plafonds pour pouvoir mieux s'entraîner. </li></ul>(Plaque commémorative)
  25. 25. <ul><li>En fait, le tracé original de la route 66 ne se terminait pas à cet endroit mais à Los Angeles. Il fut rallongé de L.A. à Santa Monica en 1935. </li></ul>Un grand merci à Fabrice pour toutes ses informations. Fin de l’histoire. Visiter son site : http:// www.visite-usa.com
  26. 26. A BIENTÔT POUR D'AUTRES AVENTURES.
  27. 27. Vu sur Voyagepps.com

×