LE MAGAZINE
DES PROFESSIONNELS DU ZINC
Mars 2013
N u m é r o
49
EN IMAGES
Région Ile-de-France / Normandie / Centre
Produi...
2
Produits
Nouveaux accessoires d’évacuations d’eaux pluviales
Edito
La gamme complète d’accessoires EEP de VMZINC s’enric...
n°49 / Vues du Zinc•3
Marchés
Une sortie de la crise est-elle possible en 2013 ?
L’activité du bâtiment traverse actuellem...
4
En images
Résidence Bel Air,
Tours (37)
Architecte
Cabinet Blanchet
Entreprise
Martin SA
Superficie
800 m2
Technique
VMZ...
n°49 / Vues du Zinc•5

CNRS, Meudon (92) - Architecte : EA Architecture - Entreprise : CCRT - VMZ Joint debout et VMZ Prof...
6
En images
Région Ile-de-France /
Normandie / Centre
Écovillage
Clos des fées,
Paluel (76)
Architecte
COBE Architecture
e...
n°49 / Vues du Zinc•7

École Marcel Pagnol, Darnetal (76) 
Architecte : Eric Duval - Entreprise : Gallis
VMZ Profil agrafé...
8
Chantier
Au vrai sens du terme,
réhabiliter un bâtiment ou
un quartier, c’est leur
redonner un lustre et de
la vie. À Na...
n°49 / Vues du Zinc•9
ment une nouvelle allure
au bâtiment. « Nous
avons même mis la
lumière à contribution,
souligne Vinc...
10
VMZ Pro-zinc®
Les points essentiels pour bien mener
son chantier en couverture joint debout
VDZ : Quels sont les élémen...
n°49 / Vues du Zinc•11
Initiatives
Remerciements
Vues du Zinc a été
réalisé grâce à la
précieuse collaboration
des équipes...
VU
DANS
LA
P
RESSE
CentrecultureldeNîmes(France)-Architecte:Tetrarc-Créditphoto:PaulKozlowski,Gettyimages
7 MILLIARDS DE F...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Vues du Zinc n°49 - Mars 2013

519 vues

Publié le

LE MAGAZINE DES PROFESSIONNELS DU ZINC Mars 2013 Numéro 49 – Dans ce numéro, retrouvez un reportage sur l’Ile de France, la Normandie et le Centre, un suivi de chantier à Nantes …

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
519
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vues du Zinc n°49 - Mars 2013

  1. 1. LE MAGAZINE DES PROFESSIONNELS DU ZINC Mars 2013 N u m é r o 49 EN IMAGES Région Ile-de-France / Normandie / Centre Produits Nouveaux accessoires d’évacuation Poster VMZ Joint debout : aide m ém oire Quartier Malakoff à Nantes Bien mener son chantier Umicore, entreprise durable Chantier Initiatives P 4 Sortie de crise en 2013 ? Marché VMZ Pro-zinc® P 10
  2. 2. 2 Produits Nouveaux accessoires d’évacuations d’eaux pluviales Edito La gamme complète d’accessoires EEP de VMZINC s’enrichit de nouveaux produits pour traiter au mieux les spécificités chantiers : Récupérateur d’eau à vis et cuvette de bran- chement carrée. Associés aux tuyaux de descente, ces accessoires 100 % zinc sont durables et complètent parfaitement les systèmes d’évacuations d’eaux pluviales choisis. Ils sont déclinés dans les aspects de surface zinc naturel, QUARTZ-ZINC® et ANTHRA-ZINC® . Le récupérateur d’eau à vis autorise la gestion des eaux de pluies en la canalisant pour le stockage et le recyclage. L’eau collectée peut être stockée en cuve fermée, et est ainsi préservée. Le récupérateur peut être monté sur un système de descente neuf ou sur des tuyaux déjà posés. Conditionnement : Carton de 2 pièces La cuvette de branchement carrée permet de traiter les jonctions entre sortie de chéneaux et tuyaux de descente Avec un seul format compact et sobre, cette « boite à eau » est discrète et s’intègre parfaitement aux bâti- ments de style contemporain. Dimensions : Hauteur x Largeur x Profondeur : 220 x 220 x 220 mm Hauteur de moignon : 75 mm Diamètres : Sortie Ø : 80 mm Sortie Ø : 100 mm Conditionnement : Carton de 4 pièces en zinc naturel, à l’unité en prépatiné. Chers clients, On sait le zinc essentiel à la vie en tant qu’oligo-élément. Quand on voit la pluralité des applications du zinc dans ce numéro, on pourrait croire que le zinc est aussi essentiel au bâtiment. Chez VMZINC nous en sommes convaincus ! Beaucoup d’entre vous souhaitaient des synthèses des bonnes pratiques dans la mise en œuvre de nos systèmes. Ce numéro intègre un condensé des points essentiels pour bien réussir son chantier en joint debout, avec un poster aide-mémoire regroupant toutes les spécificités techniques en couverture. Nous nous appliquons tout au long de l’année à vous aider à travers tous nos services supports : documents, conseils et aides techniques, démarrages chantier, formations à tous les niveaux... Nous allons d’ailleurs fêter très prochainement les vingt ans d’existence de notre service de formation VMZ Pro-zinc® . Si la période économique n’est pas des plus radieuses, nous sommes certains que vos compétences en zinc vous permettront de réaliser de nombreux et beaux chantiers en 2013. Bien cordialement, Fabien MOULIN, Responsable Marketing/Communication France Bénéfices • Ecologique : récolte jusqu’à 90 % de l’eau de pluie • Pratique : raccord à vis standard avec les tuyaux d’arrosage ½ pouce • Esthétique : intégra- tion discrète dans le tuyau de descente • Montage/ démontage facile Bénéfices • Esthétique contemporaine • Dimensions com- pactes et optimisées • Finitions sobres avec soudure intérieure et pinces de rigidité
  3. 3. n°49 / Vues du Zinc•3 Marchés Une sortie de la crise est-elle possible en 2013 ? L’activité du bâtiment traverse actuellement un trou d’air. Si la situation n’est pas si dégradée qu’elle n’y parait, la tendance du dernier trimestre 2012 inquiète. Un rebond rapide est-il possible ? Quelles sont les perspectives pour 2013 ? La production de logements neufs illustre bien le paradoxe du secteur. Si la hausse est globalement continue depuis 20 ans (+ 30 % depuis 1993), on constate une évolution disparate entre l’individuel et le collectif. Le logement individuel est en repli depuis 2007 après une croissance de 50 % en dix ans, mais le logement collectif a pris le relai, avec une forte croissance depuis 2002, à peine ralentie entre 2008 et 2010. La situation s’est toutefois fortement dégradée au 3ème trimestre 2012. Au total, sur 12 mois glissant à fin novembre, plus de 360 000 logements sont comptabilisés, soit - 11,3 % par rapport à nov. 2011. Le non résidentiel également en recul en 2012 Le secteur du non résidentiel subit de son côté une érosion de 8 % sur un an à fin novembre avec 24,4 Mm² (26,4 Mm² en nov. 2011). Seul les bâtiments éducatifs et de Recherche ont progressé en 2012 (+ 4 %). Cette tendance devrait s’intensifier en 2013 (+ 10 %) à l’approche des élections municipales de 2014. Un attentisme préjudiciable au bâtiment Dans les deux secteurs (résidentiel et non résidentiel), on constate également un écart qui s’accroît fortement entre les permis de construire et les réalisations (graphiques 1 et 2). Dans les deux cas la demande est bien là, mais ne peut se concrétiser, le plus souvent pour des questions de financement ou d’inquiétude pour l’avenir, des particuliers comme des entreprises. Si l’on interroge les entre- prises de construction sur leurs carnets de commandes (en mois de vente), on constate un écart important entre la perception des entre- preneurs et le carnet réel (graphique 3). Pourtant, la plupart des indicateurs restent au vert Autre paradoxe : il manque peu de choses pour observer une franche reprise. Les besoins sont très supérieurs à l’offre, la rénovation reste dynamique, le coût du crédit est historiquement bas (3,23 % !), la durée des prêts se rétracte régulièrement depuis 2007 à 208 mois, les carnets de commandes sont pleins (7 mois de vente), le taux d’épargne est élevé, le nombre de ménages s’accroit, le taux de propriété est faible (58,1 %)... Peu de secteurs d’activité peuvent en dire autant ! De leur coté, les freins à la reprise sont forts mais peu nombreux : le prix du foncier/m² est très élevé, les avantages fiscaux se réduisent ou deviennent plus restrictifs, mais surtout, la frilosité des banques est telle (volume des crédits distribués : -33 % sur 1 an) que le crédit n’est plus disponible que pour une faible part de la population, déjà propriétaire. Le marché peut-il rebondir fin 2013 ? La reprise du secteur du bâtiment en France dépend aujourd’hui essentiellement des conditions d’octroi des crédits bancaires et des incitations fiscales. L’extrême prudence des banques ne se justifie plus, car elles ont reconstitué leurs fonds propres, et le secteur bancaire est désormais stabilisé. Standards Poors affirme même la possible sortie de la crise des dettes souveraines en Europe en 2013 ! En terme économique, le bâtiment constitue sans doute le levier de création d’emploi le plus efficace de tous les secteurs car les besoins sont très supérieurs à l’offre. Dans ce contexte, on peut raisonnablement escompter une reprise dans le courant du deuxième semestre 2013. Source Euroconstruct, VMZINC Source INSEE, décembre 2012 Graphique 3 Graphique 1 Graphique 2
  4. 4. 4 En images Résidence Bel Air, Tours (37) Architecte Cabinet Blanchet Entreprise Martin SA Superficie 800 m2 Technique VMZ Profil sinus Aspect QUARTZ-ZINC® Région Ile-de-France / Normandie / Centre
  5. 5. n°49 / Vues du Zinc•5 CNRS, Meudon (92) - Architecte : EA Architecture - Entreprise : CCRT - VMZ Joint debout et VMZ Profil agrafé - QUARTZ-ZINC® Collège Montesquieu, Orléans (45) Architecte : Cré’ature Architecture, M. Debaque - Entreprise générale : BFC Entreprises de couverture co-traitantes : Braun couverture et Dru couverture VMZ Joint debout - QUARTZ-ZINC® Logements collectifs privés, Boulogne (92) Architecte : Agence OTAA, Olivier THIN Entreprise : CIBP VMZ Profil à emboîtement - QUARTZ-ZINC® et ANTHRA-ZINC® Local chauffeurs de bus, Rouen (76) Architecte : MVT Architectes - Entreprise : Boutel VMZ Joint debout - ANTHRA-ZINC® Groupe scolaire et accueil petite enfance, Bapaume (76) Architectes : E+S Architectes, Alain Dufresne Architecte Entreprise : ENC - VMZ Joint debout - QUARTZ-ZINC®
  6. 6. 6 En images Région Ile-de-France / Normandie / Centre Écovillage Clos des fées, Paluel (76) Architecte COBE Architecture et Paysage Entreprise Goujon Vallée Superficie 2 500 m2 Technique VMZ Joint debout Aspect QUARTZ-ZINC®
  7. 7. n°49 / Vues du Zinc•7 École Marcel Pagnol, Darnetal (76) Architecte : Eric Duval - Entreprise : Gallis VMZ Profil agrafé - PIGMENTO® vert lichen et QUARTZ-ZINC® Halle aux comestibles, Fontenay aux Roses (92) Architecte : Berthelier Tribouillet Entreprise : Balas VMZ Joint debout ANTHRA-ZINC® Maison Air et Lumière VELUX Model Home 2020 , Verrières le buisson (91) Architecte : Nomade Entreprise : Joly VMZ Joint debout ANTHRA-ZINC®
  8. 8. 8 Chantier Au vrai sens du terme, réhabiliter un bâtiment ou un quartier, c’est leur redonner un lustre et de la vie. À Nantes, la Ville et le bailleur social Nantes Habitat partagent cette ambition pour le quartier Malakoff. Le renouveau de ce secteur, construit dans les années 1960 non loin du centre mais excentré entre fleuve et voies ferrées, s’inscrit dans un vaste plan mené sous l’égide de l’ANRU, qui englobe la création de logements, de bureaux, d’équipements et d’activi- tés (quartier du Pré Gauchet) permettant d’établir une continuité urbaine jusqu’au centre- ville. Mise en chantier il y a plusieurs années, la réhabilitation du quartier a été marquée par l’achè- vement, en décembre dernier, des travaux de bardage de l’immeuble Tchécoslovaquie, une « barre » longue de 100 m haute de 10 étages située à l’entrée du quartier. Outre des travaux de mise aux normes électriques, de réfection des pièces humides, de résidentiali- sation, etc., le projet com- portait, comme beaucoup d’opérations de réhabili- tation sociale aujourd’hui, une isolation thermique par l’extérieur. À Nantes, le choix d’un habillage de zinc dans une opération de réhabilitation sociale illustre spectaculairement la capacité du matériau – et des aspects proposés par VMZINC – à donner du caractère à une construction et à la valoriser. Une parure de zinc et de lumièreImmeuble Tchécoslovaquie quartier Malakoff, Nantes (44) Maître d’ouvrage Nantes Habitat Architecte Agence Nomade (56 et 75) Maître d’œuvre Isateg Atlantique (44) Entreprise Gautier Entreprise (35) Superficie 4 500 m2 Système VMZ joint debout Aspects QUARTZ-ZINC® et PIGMENTO® vert lichen « Potentiellement, cette technique ouvre un très large éventail de solu- tions d’habillage : enduits minces, enduits épais, vêture, vêtage, explique Vincent Le Garrec, l’archi- tecte du projet (agence Nomade), mais notre choix s’est immédiate- ment porté sur une vêture de zinc, parce qu’elle nous permettait à la fois de répondre à la demande d’une solution durable ne nécessitant pas d’entretien, et d’aller au bout de l’intention qualitative du donneur d’ordre. » Tirant parti de la malléabilité du maté- riau, de la variété des aspects proposés par VMZINC – et même des contraintes de mise en œuvre (tel le recoupage obligatoire de la lame d’air tous les deux niveaux) –, l’architecte a recherché le principe d’habillage le plus à même d’atténuer le côté massif du bâtiment. De forts recoupages obliques plutôt qu’horizontaux, l’alternance de QUARTZ- ZINC® et de PIGMENTO® vert lichen en différentes largeurs d’entraxe (25, 33 et 43 cm), enfin, le traite- ment du niveau bas de l’immeuble en béton pro- jeté-sculpté, à la manière d’un socle rocheux, impri-
  9. 9. n°49 / Vues du Zinc•9 ment une nouvelle allure au bâtiment. « Nous avons même mis la lumière à contribution, souligne Vincent Le Garrec, en donnant du fruit aux panneaux d’habillage des différents niveaux afin que les variations d’enso- leillement et les jeux d’ombre animent la struc- ture au fil de la journée. » Cette exigence et cette rigueur n’étaient pas pour déplaire à l’entreprise Gautier – « toujours à la recherche d’ouvrages de qualité », note au passage Pascal Lecoq, un de ses gérants –, co-traitante de l’opération avec Quille Construction et attribu- taire du lot bardage. Arrivée sur le chantier en juin, son équipe a com- mencé par mettre au point sur échantillon l’exécution des points sin- guliers, toujours délicats, que sont les liaisons de l’habillage avec les fenêtres, les arêtiers, le traitement des ressauts, et par préciser le calepi- nage avec l’architecte pour tenir compte des contraintes de raccord avec les tableaux de fenêtre. Le chantier s’est ensuite déroulé par tron- çons de façade de 25 à 35 m de longueur, à l’aide de plates-formes éléva- trices qui ont fortement contribué à améliorer le confort de l’exécution. En premier intervenaient les équipes de Quille char- gées, l’une de la fixation des équerres métalliques support et de l’isolation, l’autre de la mise en place de l’ossature et du voligeage, puis suivaient les compagnons de Gautier Entreprise. Pour réaliser les nombreuses pièces d’ajustement et façonner les bacs, longs de 0,70 à 4 m, un atelier sous chapiteau avait été installé en pied d’im- meuble. « Nous appré- hendions un peu le travail en site occupé, reconnaît Pascal Lecoq, mais à tort, car sur les six mois qu’a duré le chantier tout s’est très bien passé avec les habitants, qui étaient satisfaits de l’amélioration apportée à leur habitat. Nous apprécions toujours ce type d’opération de qualité, qui contribue au perfectionnement de nos salariés. Et puis ce chan- tier est une belle réfé- rence pour nous, car les gens de métier en parlent dans la région. » Notre choix s’est immé- diatement porté sur une vêture de zinc, parce qu’elle nous permettait à la fois de répondre à la demande d’une solution durable ne nécessitant pas d’entretien, et d’aller au bout de l’intention qualitative du donneur d’ordre. Vincent Le Garrec Architecte (Agence Nomade) “ “
  10. 10. 10 VMZ Pro-zinc® Les points essentiels pour bien mener son chantier en couverture joint debout VDZ : Quels sont les éléments préalables à observer avant le démarrage d’un chantier ? Technicien VMZINC : Avant de démarrer un chantier, il est important d’avoir en tête les spécificités et les contraintes du chantier car, en fonction des options prises, il peut s’avérer plus ou moins complexe. Bien préparé, on peut alors plus facilement aborder ces points complexes et trouver comment les traiter. VDZ : Après ce travail d’étude, que faut-il faire une fois sur le chantier ? Technicien VMZINC : Là encore, la préparation est importante, et tout particulièrement celle du support, avant de poser le moindre morceau de zinc, car il détermine en partie l’aspect final pour la fabrication : * Il faut réceptionner le support et s’assurer de sa planéité (charpente) * Si la charpente intègre le voligeage, il faut veiller à sa compatibilité avec le zinc et s’assurer que les fixations n’écrasent pas les bois neufs (attention à la pression des pointes des cloueurs) * Il faut reclouer la volige en réhabilitation, tête de pointe sur tête de pointe, pour éviter toute remontée ultérieure * Le calepinage des bacs et des pattes de fixation doit être précis, tout en évitant les poudres grasses qui pourraient tâcher le métal * Il faut ensuite prendre des côtes parfaites sur le voligeage terminé pour faire fabriquer les bacs. VDZ : Y a-t-il des précautions à prendre pour la fabrication des bacs en zinc ? Technicien VMZINC : Oui, il y a des principes simples qui évitent parfois beaucoup de déconvenues. * Il faut façonner les bacs en zinc à bonne température ( +7°C) et le réchauffer si besoin, * Le plan de travail doit être à hauteur afin qu’en sortie de profileuse le plat ne plie pas * Les bacs doivent être stockés sur chant et non à plat * Le profil doit être aux bonnes dimensions, contrôlé au début en pendant le profilage afin d’anticiper tout dérèglement de la machine * Il faut laisser un jeu d’entrée et ne pas serrer trop fort les guides d’entrée. Renseignements : 0 800 10 10 95 La préparation du chantier • Le métré • Le phasage • L’étude des plans • L’organisation de pose (sens) • L’identification des points singuliers • La préparation des détails à faire valider par l’architecte. La préparation du support • Planéité • Compatibilité • Fixations • Calepinage des bacs • Prise de côtes pour fabrication. La préparation du métal • Température • Stockage • Plan de travail en hauteur • Contrôle du profilage. La finalisation de la mise en œuvre • Enlever la totalité du film après la réalisation des enduits • Eviter d’attendre trop long après la fin du chantier pour enlever les films de protection. Depuis plus de quinze ans, les techniciens régionaux VMZINC offrent leurs compétences au service de vos chantiers. Voici le résultat d’une petite enquête réalisée auprès d’eux et qui souligne les points techniques (parfois bloquant) les plus couramment ren- contrés sur vos opérations. VDZ : Le support est correct, le zinc est prêt, la pose peut donc commencer. Technicien VMZINC : En effet, à présent le travail tient compte de la dextérité du couvreur et du soin qu’il apportera aux finitions et aux différents raccordements. VDZ : Sur quels points singuliers faut-il être vigilent pendant la pose ? Technicien VMZINC : Par exemple le respect des ouvrages de ventilation, l’emploi de produits de finition adaptés ou une chose souvent négligée les jeux de dilatation en périphérie des accidents de toiture (cheminée ou fenêtre de toit). Le sertissage peut également influer sur le rendu et l’étanchéité. VDZ : Avez-vous un dernier conseil ? Technicien VMZINC : Oui, ne dé-filmez que le strict nécessaire pour pouvoir travailler et n’insérez pas de film dans les pliages. Ceci est valable pour tous les aspects de surface filmés. Cela limitera l’exposition aux poussières de chantier ou aux produits de façade qui pourraient involontairement tacher le métal.
  11. 11. n°49 / Vues du Zinc•11 Initiatives Remerciements Vues du Zinc a été réalisé grâce à la précieuse collaboration des équipes VMZINC® Directeur de la publication Roger Baltus Rédaction Jean-Marc Brujaille Philippe Dumas Vincent Kandel Fabien Moulin Barbara Nordberg Lionel Parisse Chef de projet Maquette Emmanuelle Derdinger Photos Luc Boegly Paul Kozlowski www.photoarchitecture.com Impression Imprimerie Vincent VMZINC, marque du groupe Umicore, l’entreprise la plus durable du monde ARTIBAT : Lancement réussi de notre PIGMENTO® brun écorce Le 23 janvier dernier, lors du Forum économique mondial qui s’est tenu à Davos, en Suisse, le Groupe Umicore a été classé premier selon d’index GLOBAL 100 des entreprises les plus durables du monde, un palmarès publié chaque année depuis 2005 par Corporate Knights, une société canadienne indépendante de conseils aux investisseurs. Du 24 au 26 octobre dernier, s’est tenu le salon ARTIBAT à Rennes où VMZINC exposait pour la première fois son tout nouveau PIGMENTO® brun écorce. Cette distinction a été obtenue grâce à la performance en développement durable présente dans l’ensemble des activités d’Umicore. En France, VMZINC, la marque commerciale de l’activité Bâtiment du Groupe, s’est engagée dans cette démarche depuis de nombreuses années. VMZINC propose et développe des solutions permettant aux architectes et aux entreprises de répondre aux exigences de la construction durable d’aujourd’hui (intégration de panneaux photovoltaïques, systèmes de façade intégrant une isolation par l’extérieur, renforcement de l’isolation acoustique). VMZINC met également à la disposition de ses clients Ce salon, qui réunit tous les deux ans les différents acteurs de la filière bâtiment, a été l’occasion de présenter aux installateurs et aux architectes le dernier né de notre gamme colorée, le PIGMENTO® brun écorce. Cette teinte vient compléter une offre exclusive composée du PIGMENTO® rouge terre, vert lichen et bleu cendre. Ces quatre couleurs subtiles et authentiques élargissent l’usage de notre matériau. Ce qui n’a pas échappé aux nombreux visiteurs qui se sont arrêtés sur notre stand pour les découvrir. Autres produits récents exposés : les cassettes VMZ Mozaik® proposées en 4 profondeurs, ainsi que le VMZ Composite. des Fiches de Déclarations Environnementales Produits qui garantissent une information fiable et reconnue des caractéristiques environnementales du matériau. VMZINC s’est enfin doté d’une démarche d’éco-conception visant à réduire les impacts sur l’environnement de chaque nouveau produit ou solution mis sur le marché. Marc Grynberg, Administrateur Délégué d’Umicore, a exprimé sa joie devant cette reconnaissance. « Être reconnue comme l’entreprise la plus durable est avant tout un encouragement à continuer le développement de notre entreprise de manière durable. Alors que la route est encore longue, cette reconnaissance montre que nous sommes sur la bonne voie », rajoute Marc Grynberg.
  12. 12. VU DANS LA P RESSE CentrecultureldeNîmes(France)-Architecte:Tetrarc-Créditphoto:PaulKozlowski,Gettyimages 7 MILLIARDS DE FAÇADES... Parfois un visage accroche mieux la lumière que les autres. On évoque le grain de sa peau, la douceur de ses traits ou la force de son regard. Il y a des matériaux qui subtilement donnent à voir l’âme des batiments qu’ils recouvrent. VMZINC est matière d’architecture. www.vmzinc.fr VM ZINC for Architecture

×