Joseph Ferdinand Cheval,
plus connu sous le nom du facteur
Cheval, (19 avril 1836 à Charmes-
sur-l'Herbasse, Drôme, France...
En 1879, alors employé des Postes depuis plus de 10ans, Ferdinand Cheval trébuche sur une pierre. Il s'émerveille de la be...
Pour réaliser ce monument composé de quatre façades, d'une terrasse et d'une galerie, le facteur travaillera 33 ans et uti...
Face est
César, Vercingétorix et Archimède sont les 3 géants du palais. Au dessus on distingue La Tour de Barbarie. Les 3 géants on...
Face est
Moulées dans les coquilles de mollusques, d'escargots, d'huîtres, les
galets et le ciment, ces colonnes sont finement scul...
L'entrée de la grotte de la Vierge Marie.
Les châteaux forts de tous styles décorent le palais, finissant ses
hautes colonnes avec élégance de leurs tourelles et cr...
Le nid d’hirondelles
La Niche des laveuses
A l'intérieur de cette niche, la brouette de Ferdinand Cheval, quelques uns de ses outils et des écrits de Ferdinand Cheva...
Face sud
Face sud-ouest
Face ouest
La terrasse face Ouest
En dessous, il y a les différentes architectures qu'il a représenté (le temple indou, la maison bla...
La terrasse et sa balustrade dont les décorations
terminent les colonnes domine le palais.
La mosquée
Face nord et ouest
On peut lire l'inscription suivante : "Cette Merveille dont l'auteur peut-être fier sera unique dans l'Univers". A savoir ...
Face nord
Au sein du palais, un labyrinthe serpente et distille des
maximes au visiteur.
Sur la terrasse
Voilà le premier élément de sa collection: la pierre qui a failli faire tomber Ferdinand Cheval lors de sa tournée, elle e...
Etrange sculpture que ces pèlerins escaladant une montagne et qui sont accueillis à son sommet par un autre personnage
Le palais a été conçu de telle sorte que chaque façade compose un nouveau tableau. Ils fourmillent tous de petits détails ...
Le Tombeau du silence et du repos sans fin.
Après l'achèvement du Palais idéal, il manifeste son désir d'être plus tard en...
Le palais idéal du facteur cheval
Le palais idéal du facteur cheval
Le palais idéal du facteur cheval
Le palais idéal du facteur cheval
Le palais idéal du facteur cheval
Le palais idéal du facteur cheval
Le palais idéal du facteur cheval
Le palais idéal du facteur cheval
Le palais idéal du facteur cheval
Le palais idéal du facteur cheval
Le palais idéal du facteur cheval
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le palais idéal du facteur cheval

567 vues

Publié le

PALAIS IDEAL DU FACTEUR CHEVAL en FRANCE

Publié dans : Art & Photos
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
567
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le palais idéal du facteur cheval

  1. 1. Joseph Ferdinand Cheval, plus connu sous le nom du facteur Cheval, (19 avril 1836 à Charmes- sur-l'Herbasse, Drôme, France – 19 août 1924 à Hauterives, Drôme) est un facteur français, célèbre pour avoir passé 33 ans de sa vie à édifier un « Palais idéal » et huit années supplémentaires à bâtir son propre tombeau, tous deux considérés comme des chefs-d'œuvre d'architecture naïve. Le Palais Idéal fut classé par André Malraux Monument Historique en 1969
  2. 2. En 1879, alors employé des Postes depuis plus de 10ans, Ferdinand Cheval trébuche sur une pierre. Il s'émerveille de la beauté de la roche sculptée par l'érosion. Jour après jour durant ses tournées, notre facteur va alors collecter des pierres qu'il rassemble en petits tas le long des chemins pour les récupérer en fin de journée avec sa brouette. Ferdinand connaît bien les campagnes avoisinantes et sait où trouver les molasses plates et longues aux formes poétiques, durcies par l'eau des rivières, les grés aux formes rondes, les tufs où les porphyres rouges.
  3. 3. Pour réaliser ce monument composé de quatre façades, d'une terrasse et d'une galerie, le facteur travaillera 33 ans et utilisera plus de 3500 sacs de chaux. Ferdinand Cheval achèvera le Palais Idéal en 1912. Considéré par les habitants du village comme un original, voir un fou, Ferdinand Cheval s'éteint en 1924, à l'âge de 88 ans, en léguant ce monument à ses deux petits enfants, seuls héritiers vivants au moment de son décès. En 1994 ses descendants ont vendu le Palais Idéal à la commune de Hauterives.
  4. 4. Face est
  5. 5. César, Vercingétorix et Archimède sont les 3 géants du palais. Au dessus on distingue La Tour de Barbarie. Les 3 géants ont été construits dans les dernières années de cette façade (1895-1899). Ce sont les gardes de son "temple de la nature".
  6. 6. Face est
  7. 7. Moulées dans les coquilles de mollusques, d'escargots, d'huîtres, les galets et le ciment, ces colonnes sont finement sculptées
  8. 8. L'entrée de la grotte de la Vierge Marie.
  9. 9. Les châteaux forts de tous styles décorent le palais, finissant ses hautes colonnes avec élégance de leurs tourelles et créneaux.
  10. 10. Le nid d’hirondelles
  11. 11. La Niche des laveuses
  12. 12. A l'intérieur de cette niche, la brouette de Ferdinand Cheval, quelques uns de ses outils et des écrits de Ferdinand Cheval.
  13. 13. Face sud
  14. 14. Face sud-ouest
  15. 15. Face ouest
  16. 16. La terrasse face Ouest En dessous, il y a les différentes architectures qu'il a représenté (le temple indou, la maison blanche ...). Sur les poteaux (5 au total) il a gravé une lettre de son nom (Cheval). Ici l'on peut voir le V, le A et le L.
  17. 17. La terrasse et sa balustrade dont les décorations terminent les colonnes domine le palais.
  18. 18. La mosquée
  19. 19. Face nord et ouest
  20. 20. On peut lire l'inscription suivante : "Cette Merveille dont l'auteur peut-être fier sera unique dans l'Univers". A savoir que toutes les inscriptions présentes dans le palais viennent de Ferdinand Cheval, aucune n'a été rajouté par une tierce personne!
  21. 21. Face nord
  22. 22. Au sein du palais, un labyrinthe serpente et distille des maximes au visiteur.
  23. 23. Sur la terrasse
  24. 24. Voilà le premier élément de sa collection: la pierre qui a failli faire tomber Ferdinand Cheval lors de sa tournée, elle est sur la terrasse, tournée vers l'ouest. Il dit à l'époque "Mon pied avait accroché une pierre qui faillit me faire tomber: j'ai voulu savoir ce que c'était. C'était une pierre d'achoppement de forme si bizarre que je l'ai mise dans ma poche pour l'admirer à mon aise. Le lendemain, je suis repassé au même endroit: j'en ai encore retrouvé de plus belles. Je me suis dit: puisque la nature veut faire la sculpture, je ferai la maçonnerie et l'architecture". Et la mise en chantier du rêve commença !
  25. 25. Etrange sculpture que ces pèlerins escaladant une montagne et qui sont accueillis à son sommet par un autre personnage
  26. 26. Le palais a été conçu de telle sorte que chaque façade compose un nouveau tableau. Ils fourmillent tous de petits détails vivants.
  27. 27. Le Tombeau du silence et du repos sans fin. Après l'achèvement du Palais idéal, il manifeste son désir d'être plus tard enseveli dans l'enceinte même de son œuvre. Se heurtant au refus administratif de se faire enterrer dans son propre palais, dans le caveau creusé sous le Temple de la Nature, Cheval va construire sa tombe au cimetière de Hauterives. C'est ainsi qu'à partir de 1914, il passe huit années supplémentaires à charrier des pierres jusqu'au cimetière d'Hauterives et à les assembler, pour former le Tombeau du silence et du repos sans fin, achevé en 1922. Il y est inhumé après son décès, survenu en 1924.

×