En 1530, les terrains constituant lactuel parc sont la propriété de la famille Lambert, et le lieuporte déjà le nom de « t...
En 1530, les terrains constituant lactuel parc sont la propriété de la famille Lambert, et le lieuporte déjà le nom de « t...
À lorigine, le jardin botanique de Lyon est issu dun décret de 1794 de laConvention nationale qui oblige la création dÉcol...
À lorigine, le jardin botanique de Lyon est issu dun décret de 1794 de laConvention nationale qui oblige la création dÉcol...
À lorigine, le jardin botanique de Lyon est issu dun décret de 1794 de laConvention nationale qui oblige la création dÉcol...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Parc de la tête d'or

595 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
595
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
119
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Parc de la tête d'or

  1. 1. En 1530, les terrains constituant lactuel parc sont la propriété de la famille Lambert, et le lieuporte déjà le nom de « tête dor ». En 1662, une pièce darchives mentionne le domaine deappelé Grange Lambert, possession de lHôtel Dieu ainsi héritier universel de Catherine Lambert[3] . Le nom de « Tête dOr » provient dune légende selon laquelle un trésor avec une tête deChrist en or serait enfoui à cet endroit. Le domaine était alors une zone inondable constituée delônes, bras morts du Rhône, et de brotteaux (marécages en lyonnais). Il le restera jusquà lacréation du parc.
  2. 2. En 1530, les terrains constituant lactuel parc sont la propriété de la famille Lambert, et le lieuporte déjà le nom de « tête dor ». En 1662, une pièce darchives mentionne le domaine deappelé Grange Lambert, possession de lHôtel Dieu ainsi héritier universel de Catherine Lambert[3] . Le nom de « Tête dOr » provient dune légende selon laquelle un trésor avec une tête deChrist en or serait enfoui à cet endroit. Le domaine était alors une zone inondable constituée delônes, bras morts du Rhône, et de brotteaux (marécages en lyonnais). Il le restera jusquà la
  3. 3. À lorigine, le jardin botanique de Lyon est issu dun décret de 1794 de laConvention nationale qui oblige la création dÉcoles Centrales pour les villes de plusde 300 000 habitants. Ces écoles doivent enseigner les sciences, les lettres et lesarts. Elles doivent être accompagnées dun cabinet dhistoire naturelle et dun jardindes plantes.
  4. 4. À lorigine, le jardin botanique de Lyon est issu dun décret de 1794 de laConvention nationale qui oblige la création dÉcoles Centrales pour les villes de plus de300 000 habitants. Ces écoles doivent enseigner les sciences, les lettres et les arts. Ellesdoivent être accompagnées dun cabinet dhistoire naturelle et dun jardin des plantes.
  5. 5. À lorigine, le jardin botanique de Lyon est issu dun décret de 1794 de laConvention nationale qui oblige la création dÉcoles Centrales pour les villes de plus de300 000 habitants. Ces écoles doivent enseigner les sciences, les lettres et les arts. Ellesdoivent être accompagnées dun cabinet dhistoire naturelle et dun jardin des plantes.

×