Découverte d’un genre littéraire
LE MANGA
Médiathèque départementale de l’Eure
26 septembre 2013
1ere partie
AUX SOURCES
DU MANGA
(1603-1947)
Repère chronologique n°1
Ère Edo (1603-1867)
Régime Féodal (Shogunat Tokugawa)
Société de classe
Fermeture culturelle et é...
Culture(s) japonaise(s)
Une culture classique des élites
Une culture populaire
Deux aspects qui inspirent
le manga contemporain
Kitaro le Repoussant
Shigeru Mizuki
City Hunter (Nicky Larson)
Tsukasa Hojo
Kimengumi (Un Collège fou fou fou)
Motoei Shinzawa
Vagabond
Takehiko Inoue
Rouleau, estampe… et manga ?
E-maki (emakimono)
Les rouleaux peints
Les Rouleaux des oiseaux & des animaux
(Chôjû jinbutsu giga)
de Toba Sôjô (1053-1140)
Ukiyo-e
(images du monde flottant)
Peintures et estampes de l’ère Edo
Trois beautés de
notre temps
Kitagawa Utumaro
(1753-1806)
Scène de la route de Kisokaïdo
Utugwa Hurushige (1757-1858)
Concours de plaisirs des quatre saisons : l’été
Chobunsaï Eishi (1756-1829)
La Grande vague de Kanagawa
Katsuhika Hokusaï (1769-1849)
Hokusaï Manga
Scènes de la vie quotidienne
L’apport décisif de l’Occident
De l’illustration de presse
aux premières bandes dessinées japonaises
Repère chronologique n°2
Ère Meiji (1867-1912)
Modernisation économique et sociale profonde
Monarchie Parlementaire (Régim...
Ponchi-e (image à la Punch)
Charles Wirgman – The Japan Punch (1862)
Un français au japon…
Ferdinand Bigot – Tôbaé (1887)
…et un illustrateur australien
Frank Nankivell - Box of Curious (1895)
Yukichi Fukuzawa / Jiji Shinpô (1882) & Jiji Manga
Le manga comme force politique et idéologique
Rakuten Kitazawa
le grand père du manga
1895 : Rencontre Frank Nankivell
au Box of Curious
1899 : Recruté par Yukichi
Fuka...
Rakuten Kitazawa
le grand père du manga
1905 : fonde le Tokyo Puck
1912 : fonde le Rakuten Puck
1929 : reçoit la légion d’...
De l’installation du manga
à la prise en main nationaliste
(1912-1945)
Repère chronologique n°3 & 4
Ère Taisho (1912-1926)
Libéralisme économique
Continuité sociale et politique de l’ère Meiji
...
Créations d’associations professionnelles de mangaka
Naissance des grands éditeurs de mangas
(Kodansha, Shogakukan/Sueisha...
Ippei Okamoto
introduit les Comics Strips américains (Felix le Chat…)
Développe le Story Manga (La Vie d’un homme, 1921)
Norakuro, premier héros du manga
Suihou Tagawa (1931)
La prise en main nationaliste
Norakuro devient un soldat courageux (1937)
Le manga moderne, fils de la guerre
De nouvelles thématiques
naissent des décombres
Peur et fascination pour les
sciences et l’espace
Planètes
(Makoto Yukimura)
La faillite des adultes et la
chute des repères collectifs
Gen d’Hiroshima (Keiji Nakazawa)
Humanisme et respect de
l’autre
L’Orchestre des doigts
(Osamu Yamamoto)
Le dépassement de soi
afin de surmonter tous les
obstacles
Slam Dunk
(Takehiko Inoue)
2eme partie
NAISSANCE ET EPANOUISSEMENT DU
MANGA MODERNE
(1947-1990)
Repère chronologique n°5
Ère Showa (2)
(1945-1989)
Nouvelle constitution pacifiste
Régime parlementaire
Modèle économique ...
Des supports de diffusion pour tous
Les Kashihon distribués dans les kashihonya
(librairies de prêt)
Kodansha relance
Shojo Club et
Shonen Club (1947)
2 magazines mensuels qui
deviennent très vite des
hebdomadaires…
Création du studio d’animation Nihon Doga
(1948) qui devient TOEI animation (1956)
Les fondateurs du manga moderne
La figure tutélaire d’Osamu Tezuka
le « dieu du manga »
Naissance officielle du manga moderne
Shin Takarajima (La nouvelle île au trésor) en 1947
co-écrit avec Shishima Sakaï
Un apport majeur
Influencé par le graphisme américain (Disney)
Influencé par le cinéma (cadrage, mise en scène, action)
Planches de Rakuten Kitazawa & Osamu Tezuka (naissance d’Astroboy)
Intégration de nouvelles formes graphiques
(expressivité des visages, ligne de vitesse, trames…)
Astroboy, premier grand héros de l’ère moderne
Manga (1952-68) puis anime hebdomadaire (1963)
Utilisation des nouveaux méd...
L’influence de Tezuka
La Villa Tokiwa (1953-1955)
Un atelier de maître et de disciples
Shôtaro Ishinomori
Cyborg 009 (1963) / Kuzuryu (1974)
Hiroshi Fujimoto & Motoo Abiko
Doraemon (1974)
Leiji Matsumoto
Dai-Kaizoku Captain Harlock (1969)
En 1949, Tezuka rencontre un jeune mangaka de
14 ans dont il est l’idole…
Yoshihiro Tatsumi et le mouvement alternatif
1957
invention du terme Gekiga (image dramatique)
1959
création de l’Atelier du Gekiga avec 7 jeunes auteurs
Une vision réaliste et désenchantée en opposition aux
mangas « pour enfants » de Tezuka
Sanpei Shirato
Kamui-den une vision marxiste de l’époque Edo (1963)
Shigeru Mizuki
Mic-Mac aux enfers (1967)
Kazuo Umezu
L’école Emportée (1972)
Hiroshi Hirata
Satsuma, l’honneur des samouraïs (1977)
le documentaire historique
Yoshiharu Tsuge
L’homme sans talent (1985)
Premières formes autobiographiques
La revue Garo (Katshuchi Nagaï) constitue un terrain
d’expérimentation de 1964 à 2002
De jeunes auteurs issus de Garo
Kiriko Nananan & Usamaru Furuya
Liberté d’expression, liberté de sujets
Le récit avant tout
Critiques ouvertes des institutions, histoires non censurées…
Les mangakas bénéficient d’une liberté impensable
pour leurs...
Ashita No Joe / Tetsuya Chiba & Asao Takamori (1968)
Un véritable phénomène de société
Contrairement à la BD européenne
le manga est un
art du récit
L’avènement d’un
modèle économique
Un modèle basé sur les magazines de publications
(ici Shonen Weekly Jump)
Parcours d’une histoire dans le Jump
Proposition d’histoire courte
Publication de l’histoire complète (Yomikiri)
Publication régulière de l’histoire en version...
Conséquences du système
Public ciblé au centre des préoccupations
Position de force des éditeurs
Pression et rythme sur le...
L’atelier d’un mangaka « publié »
le maître et les élèves
Henshûsha (chargé d’édition)
MANGAKA
(créé l’histoire, le découpage, le design des personnages)
Assistants (décors, person...
CLAMP un regroupement de mangakas
Ohkawa Nanase, Mokona Apapa, Mick Nekoï et Igarashi
Satsuki forment le studio CLAMP à la...
Relativisons un peu…
Tetsuya Tsutsui (Prophecy, Duds Hunt) découvert sur internet
Astushi Kaneko (Soil, Bambi), mangaka so...
Deux générations de mangakas évoquent leur métier
Bakuman / Tsugumi Obha & Takeshi Obata (2010…)
Journal d’une disparition...
En 1994, le Jump atteint
6,5 millions d’exemplaires
vendus par semaine
1/3 sont des hebdomadaires
Correspondant à un découpage éditorial élaboré
par âge
par sexe
par genre
par catégorie professionnelle
par loisirs (danse...
Les « découpages éditoriaux »
KODOMO pour les jeunes lecteurs
Chi : une vie de chat (Konami Kanata)
Le SHONEN
pour les garçons adolescents
Nekketsu
prône l’amitié et les valeurs viriles
Le sport
Captain Tsubasa / Yoichi Takahashi (1981)
Le sport romantique
Touch / Mitsuru Adachi (1981)
Action / aventure / arts martiaux / Magie
Fairy Tail / Hiro Mashima (2006)
Mecha
Mazinger Z / Go Nagaï (1972)
Samouraï / Historique / Chanbara (Jidaïmono)
Kenshin le vagabond / Nobuhiro Watsuki (1994)
Autres genres de shonen
Gankuen (milieu scolaire)
GTO (Great Teacher Onizuka) / Toru Fujisawa(1997)
Pantsu (vient de l’anglais « pants » culotte)
Comédie romantique
Love Hina / Ken Akamatsu (1998)
Thriller psychologique / horreur
Doubt / Yoshiki Tonogaï (2007)
Le SHOJO
pour les adolescentes
Magical Girl : pouvoirs surnaturels et frou-frou
Sailor Moon / Naoko Takeuchi (1992)
Romance
Kare first love / Kaho Miyasaka (2002)
Drame romantique
Nana / Aï Yazawa (2000)
Romance fantastique / Triangle amoureux
Vampire Knight / Matsuri Hino (2004)
Shojo-Aï (Girls Love) / Shonen-Aï (Boys Love)
Gravitation / Maki Murakami (1996)
Le SEINEN
pour les jeunes adultes
Thriller
Monster / Naoki Urasawa (1994)
Science fiction - Cyberpunk
Blame ! / Tsutsomi Nihei (1998)
Fantasy
Ubel Blatt / Etoroji Shiono (2005)
Historique / Samouraï / Chanbara (Jidaïgeki)
Vagabond / Takehiko Inoue (1999)
Récit personnel
Le journal de mon père / Jirô Taniguchi (1999)
Horreur
L’enfant insecte / Hideshi Hino (1991)
Le REDIKOMI ou JOSEI
pour les jeunes femmes
Portraits sans complexes de femmes libérées
Pink / Kyoko Okazaki (1989)
Portraits des salary women
Complément affectif / Mari Okazaki (2006)
Aspects sociaux
Diamonds / Erica Sakurasawa (2005)
Le Yuri et Yaoi
amours entres mêmes sexes
Yuri (femmes)
Love my life / Ebine Yamaji (2001)
Yaoï (hommes)
Le jeu du chat et de la souris / Setona Mizushiro (2006)
3eme partie
DE L’ÂGE D’OR A LA CRISE
1970-….
1970-1989
Apogée du manga moderne
Ikeda, Otomo, Toriyama et les autres…
L’éclosion de la 2e
génération de mangaka
Le Groupe de l’an 24 développe le shojo
La Rose de Versailles / Riyoko Ikeda (1972-1973)
Le manga le plus vendu de l’histoire avec 350 millions d’albums
Dragon Ball & Dragon Ball Z / Akira Toriyama (1984-1995)
L’œuvre synthèse du manga moderne
Akira / Katsuhiro Otomo (1982-1990)
Akira et Dragon Ball conquièrent
(difficilement) la Gaule…
1979 : 1er
numéro du magazine Le Cri qui tue
qui disparaît rapidement
La venue de Tezuka en 1982 au festival d’Angoulême se fait
dans l’indifférence générale
Echecs successifs de plusieurs parutions
« à l’européenne »
Et le Manga
entra par les écrans
De Récré A2 à Akira…
Goldorak (UFO Robo Grendizer)
Go Nagaï
Le Roi Léo (premier anime en couleur, 1963)
Osamu Tezuka influence Disney
Candy Candy
Kyoko Mizuki & Yumiko Igarashi
Jeanne et Serge
June Makimura & Shizuo Koizumi
Cat’s Eye
Tsukasa Hojo
Les chevaliers du zodiaque (Saint Seiya)
Masami Kurumada
« D’où ces téléfilms japonais et ces dessins 
animés nuls et agressifs. Nul besoin de 
scénario, ni d’histoire, ni même de...
Akira est édité en fascicule en 1990 dans sa version américaine.
Succès critique auprès des professionnels… moins du publi...
En 1993, Dragon Ball est traduit directement du japonais
Premier gros succès éditorial du manga en France
(1,5 millions d’...
« L’invasion » de la Pop-culture japonaise
L’explosion du manga en France
1994 : 2 nouvelles séries
1996 : + de 40 nouveautés
1998 : + de 150
2001 : + de 260
2005 : ...
De 2000 à 2007 
+ 150% de ventes
jusqu’à 40% de l’édition BD en France
L’édition de manga depuis 1993
Une question de génération ?
www.du9.org/dossier/le-manga-en-france/
Quelques présentations
de mangas en bibliothèques
Médiathèque Louise Michèle – Paris
Médiathèque de Rumilly
Le loisir japonais dépasse
le cadre du manga
une industrie culturelle de conquête
1ere
 édition en 1999 : 3200 visiteurs pour 2500m² de surface
2013 : 235 000 visiteurs pour 125 000 m² de surface
ANIME ou JAPANIME
Les Mangas à succès sont adaptés en série d’animation
Death Note / Tsugumi Obha & Takeshi Obata (2007)
ANIME ou JAPANIME
Le Voyage de Chihiro / Hayao Miyazaki  Ours d’or de Berlin en 2002
Summer Wars / Mamoru Hosada
COSPLAY (Costume player)
Cosplay de Yuki, héroïne du shojo Vampire Knight / Matsuri Hino
J-POP
Anna Tsuchiya, chanteuse de J-Rock,
chante la bande originale de l’anime tiré de Nana
Jeux Vidéos
Deux héros de la série des Final Fantasy édité par SquareEnix
Cette société édite des mangas (Full Metal Alche...
Des chaines de télévisions dédiés
Reportages, tests de jeux, musiques, séries, VOD…
Une reconnaissance et une influence
artistique grandissante
2003 : Quartier Lointain / Jiro Taniguchi (Meilleur scénario)
2004 : 20th Century Boys / Naoki Urasawa (Prix de la série)
...
Frédéric Boilet passeur de culture avec La Nouvelle Manga
L’épinard de Yukiko (2001)
L’esprit manga entre peu à peu dans la BD
Sillage / Jean-David Morvan & Buchet (1998)
Des collaborations internationales
Le Petit monde / Jean-David Morvan & Toru Terrada (2005)
Un graphisme clairement manga
L’immeuble d’en face / Vanyda (2002)
Un graphisme manga pour une série à succès
La Rose écarlate / Patricia Lyfoung (2005)
La BD se transforme en MANFRA
City Hall / Remi Guérin & Guillaume Lapeyre (2012)
La BD se transforme en MANFRA
Lastman / Balak, Mickaël Sanlaville, Bastien Vivés (2012)
Et pendant ce temps, Uderzo…
Les limites d’un système : le manga en crise ?
Repère chronologique n°6
Ère Heisi
(1989-….)
Eclatement de la bulle financière
Crise économique et politique
Remise en cau...
Ralentissement puis baisse des ventes
au Japon depuis 1997
Ralentissement en France depuis 2010
Des séries pré-formatées à grands succès ? Une surproduction ?
Place des éditeurs dans le processus de création ?
Un manque de concepts originaux ?
Mushisi / Yuki Urushibura (2004)
Un secteur alternatif moins influent ?
Disparition de Garô en 2002, Ikki a un tirage confidentiel
La concurrence des autres loisirs ?
Nouveaux supports de diffusion ?
Mécaniquement,
la France rattrape son retard
sur l’édition japonaise…
…et voit le retour en grâce
des super-héros américains
Fin de cycle ou période de transition ?
« (…)c’est sans doute la richesse éditoriale de l’offre 
disponible en français qui constitue l’enjeu principal pour 
les ...
Médiathèque départementale de l’Eure - Pauline Laurelli et David Donnat - 26 septembre 2013
結末
La Traversée du temps / Mam...
Découverte du manga
Découverte du manga
Découverte du manga
Découverte du manga
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Découverte du manga

1 389 vues

Publié le

Version complète du support de la formation "Découvrir un genre littéraire : le manga" 26 septembre 2013 - Médiathèque départementale de l'Eure

1 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Bonjour,
    Je travaille actuellement sur un dossier pour lequel je peine à trouver des illustrations et j'ai été attirée par l'image de la diapositive 59.
    Auriez-vous la possibilité de me transmettre cette image hors diapositive? Cela me serait d'une aide immense.

    Outre ma requête, c'est un très beau travail et très instructif aussi que vous partagez ici. Bravo pour cette présentation.

    Espérant un retour prochainement,
    Salutations,
    Jessyca G.

    PS: vous pourrez me joindre à cette adresse jessyca78@hotmail.fr. Merci d'avance
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 389
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
27
Commentaires
1
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Découverte du manga

  1. 1. Découverte d’un genre littéraire LE MANGA Médiathèque départementale de l’Eure 26 septembre 2013
  2. 2. 1ere partie AUX SOURCES DU MANGA (1603-1947)
  3. 3. Repère chronologique n°1 Ère Edo (1603-1867) Régime Féodal (Shogunat Tokugawa) Société de classe Fermeture culturelle et économique du pays Développement culturel intense Réouverture forcée en 1853 (épisode des « Bateaux noirs »)
  4. 4. Culture(s) japonaise(s)
  5. 5. Une culture classique des élites
  6. 6. Une culture populaire
  7. 7. Deux aspects qui inspirent le manga contemporain
  8. 8. Kitaro le Repoussant Shigeru Mizuki
  9. 9. City Hunter (Nicky Larson) Tsukasa Hojo
  10. 10. Kimengumi (Un Collège fou fou fou) Motoei Shinzawa
  11. 11. Vagabond Takehiko Inoue
  12. 12. Rouleau, estampe… et manga ?
  13. 13. E-maki (emakimono) Les rouleaux peints
  14. 14. Les Rouleaux des oiseaux & des animaux (Chôjû jinbutsu giga) de Toba Sôjô (1053-1140)
  15. 15. Ukiyo-e (images du monde flottant) Peintures et estampes de l’ère Edo
  16. 16. Trois beautés de notre temps Kitagawa Utumaro (1753-1806)
  17. 17. Scène de la route de Kisokaïdo Utugwa Hurushige (1757-1858)
  18. 18. Concours de plaisirs des quatre saisons : l’été Chobunsaï Eishi (1756-1829)
  19. 19. La Grande vague de Kanagawa Katsuhika Hokusaï (1769-1849)
  20. 20. Hokusaï Manga Scènes de la vie quotidienne
  21. 21. L’apport décisif de l’Occident De l’illustration de presse aux premières bandes dessinées japonaises
  22. 22. Repère chronologique n°2 Ère Meiji (1867-1912) Modernisation économique et sociale profonde Monarchie Parlementaire (Régime Impérial) Suppression de la féodalité (1871) Expansionnisme militaire (Chine, Corée, Russie)
  23. 23. Ponchi-e (image à la Punch) Charles Wirgman – The Japan Punch (1862)
  24. 24. Un français au japon… Ferdinand Bigot – Tôbaé (1887)
  25. 25. …et un illustrateur australien Frank Nankivell - Box of Curious (1895)
  26. 26. Yukichi Fukuzawa / Jiji Shinpô (1882) & Jiji Manga Le manga comme force politique et idéologique
  27. 27. Rakuten Kitazawa le grand père du manga 1895 : Rencontre Frank Nankivell au Box of Curious 1899 : Recruté par Yukichi Fukazawa pour le Jiji Shinpo 1900 : Premier a revendiqué le terme Manga pour qualifier ses œuvres dans le Jiji Manga
  28. 28. Rakuten Kitazawa le grand père du manga 1905 : fonde le Tokyo Puck 1912 : fonde le Rakuten Puck 1929 : reçoit la légion d’honneur pour son œuvre à Paris
  29. 29. De l’installation du manga à la prise en main nationaliste (1912-1945)
  30. 30. Repère chronologique n°3 & 4 Ère Taisho (1912-1926) Libéralisme économique Continuité sociale et politique de l’ère Meiji Ère Showa (1) (1926-1945) Régime totalitaire et nationaliste Violente Censure (loi « Préservation de la paix publique ») Expansionnisme militaire Guerre Mondiale (Pearl Harbor, Guerre du Pacifique)
  31. 31. Créations d’associations professionnelles de mangaka Naissance des grands éditeurs de mangas (Kodansha, Shogakukan/Sueisha…) Parution des premiers magazines de publication Shonen Club (1914), Shojo Club (1923), Yonen Club (1926) Installation du story manga (histoire par chapitre) Double rôle : instrument politique et divertissement Le manga se structure
  32. 32. Ippei Okamoto introduit les Comics Strips américains (Felix le Chat…) Développe le Story Manga (La Vie d’un homme, 1921)
  33. 33. Norakuro, premier héros du manga Suihou Tagawa (1931)
  34. 34. La prise en main nationaliste Norakuro devient un soldat courageux (1937)
  35. 35. Le manga moderne, fils de la guerre
  36. 36. De nouvelles thématiques naissent des décombres
  37. 37. Peur et fascination pour les sciences et l’espace Planètes (Makoto Yukimura)
  38. 38. La faillite des adultes et la chute des repères collectifs Gen d’Hiroshima (Keiji Nakazawa)
  39. 39. Humanisme et respect de l’autre L’Orchestre des doigts (Osamu Yamamoto)
  40. 40. Le dépassement de soi afin de surmonter tous les obstacles Slam Dunk (Takehiko Inoue)
  41. 41. 2eme partie NAISSANCE ET EPANOUISSEMENT DU MANGA MODERNE (1947-1990)
  42. 42. Repère chronologique n°5 Ère Showa (2) (1945-1989) Nouvelle constitution pacifiste Régime parlementaire Modèle économique et social du « miracle japonais » Baby-boom
  43. 43. Des supports de diffusion pour tous
  44. 44. Les Kashihon distribués dans les kashihonya (librairies de prêt)
  45. 45. Kodansha relance Shojo Club et Shonen Club (1947) 2 magazines mensuels qui deviennent très vite des hebdomadaires…
  46. 46. Création du studio d’animation Nihon Doga (1948) qui devient TOEI animation (1956)
  47. 47. Les fondateurs du manga moderne
  48. 48. La figure tutélaire d’Osamu Tezuka le « dieu du manga »
  49. 49. Naissance officielle du manga moderne Shin Takarajima (La nouvelle île au trésor) en 1947 co-écrit avec Shishima Sakaï
  50. 50. Un apport majeur
  51. 51. Influencé par le graphisme américain (Disney)
  52. 52. Influencé par le cinéma (cadrage, mise en scène, action) Planches de Rakuten Kitazawa & Osamu Tezuka (naissance d’Astroboy)
  53. 53. Intégration de nouvelles formes graphiques (expressivité des visages, ligne de vitesse, trames…)
  54. 54. Astroboy, premier grand héros de l’ère moderne Manga (1952-68) puis anime hebdomadaire (1963) Utilisation des nouveaux médias
  55. 55. L’influence de Tezuka
  56. 56. La Villa Tokiwa (1953-1955) Un atelier de maître et de disciples
  57. 57. Shôtaro Ishinomori Cyborg 009 (1963) / Kuzuryu (1974)
  58. 58. Hiroshi Fujimoto & Motoo Abiko Doraemon (1974)
  59. 59. Leiji Matsumoto Dai-Kaizoku Captain Harlock (1969)
  60. 60. En 1949, Tezuka rencontre un jeune mangaka de 14 ans dont il est l’idole…
  61. 61. Yoshihiro Tatsumi et le mouvement alternatif
  62. 62. 1957 invention du terme Gekiga (image dramatique) 1959 création de l’Atelier du Gekiga avec 7 jeunes auteurs
  63. 63. Une vision réaliste et désenchantée en opposition aux mangas « pour enfants » de Tezuka
  64. 64. Sanpei Shirato Kamui-den une vision marxiste de l’époque Edo (1963)
  65. 65. Shigeru Mizuki Mic-Mac aux enfers (1967)
  66. 66. Kazuo Umezu L’école Emportée (1972)
  67. 67. Hiroshi Hirata Satsuma, l’honneur des samouraïs (1977) le documentaire historique
  68. 68. Yoshiharu Tsuge L’homme sans talent (1985) Premières formes autobiographiques
  69. 69. La revue Garo (Katshuchi Nagaï) constitue un terrain d’expérimentation de 1964 à 2002
  70. 70. De jeunes auteurs issus de Garo Kiriko Nananan & Usamaru Furuya
  71. 71. Liberté d’expression, liberté de sujets Le récit avant tout
  72. 72. Critiques ouvertes des institutions, histoires non censurées… Les mangakas bénéficient d’une liberté impensable pour leurs homologues occidentaux L’Ecole Impudique / Go Nagaï (1968) Les Vents de la colère / Tatsuhiko Yamagami (1970)
  73. 73. Ashita No Joe / Tetsuya Chiba & Asao Takamori (1968) Un véritable phénomène de société
  74. 74. Contrairement à la BD européenne le manga est un art du récit
  75. 75. L’avènement d’un modèle économique
  76. 76. Un modèle basé sur les magazines de publications (ici Shonen Weekly Jump)
  77. 77. Parcours d’une histoire dans le Jump
  78. 78. Proposition d’histoire courte Publication de l’histoire complète (Yomikiri) Publication régulière de l’histoire en version « série » Publication en volume relié (Tankobon), en anime produits dérivés (goodies) Blanc : choix de l’éditeur Rouge : vote du public Positif Négatif Nouvelle Publication ou Arrêt
  79. 79. Conséquences du système Public ciblé au centre des préoccupations Position de force des éditeurs Pression et rythme sur les mangakas Prédominance du SCENARIO sur le DESSIN
  80. 80. L’atelier d’un mangaka « publié » le maître et les élèves
  81. 81. Henshûsha (chargé d’édition) MANGAKA (créé l’histoire, le découpage, le design des personnages) Assistants (décors, personnages, trames…)
  82. 82. CLAMP un regroupement de mangakas Ohkawa Nanase, Mokona Apapa, Mick Nekoï et Igarashi Satsuki forment le studio CLAMP à la fin des années 80
  83. 83. Relativisons un peu… Tetsuya Tsutsui (Prophecy, Duds Hunt) découvert sur internet Astushi Kaneko (Soil, Bambi), mangaka solitaire
  84. 84. Deux générations de mangakas évoquent leur métier Bakuman / Tsugumi Obha & Takeshi Obata (2010…) Journal d’une disparition / Hideo Azuma (2005)
  85. 85. En 1994, le Jump atteint 6,5 millions d’exemplaires vendus par semaine
  86. 86. 1/3 sont des hebdomadaires
  87. 87. Correspondant à un découpage éditorial élaboré par âge par sexe par genre par catégorie professionnelle par loisirs (danse, musique, jeux vidéo…) et couvrant l’ensemble de l’édition de manga du grand public aux alternatifs
  88. 88. Les « découpages éditoriaux »
  89. 89. KODOMO pour les jeunes lecteurs Chi : une vie de chat (Konami Kanata)
  90. 90. Le SHONEN pour les garçons adolescents
  91. 91. Nekketsu prône l’amitié et les valeurs viriles
  92. 92. Le sport Captain Tsubasa / Yoichi Takahashi (1981)
  93. 93. Le sport romantique Touch / Mitsuru Adachi (1981)
  94. 94. Action / aventure / arts martiaux / Magie Fairy Tail / Hiro Mashima (2006)
  95. 95. Mecha Mazinger Z / Go Nagaï (1972)
  96. 96. Samouraï / Historique / Chanbara (Jidaïmono) Kenshin le vagabond / Nobuhiro Watsuki (1994)
  97. 97. Autres genres de shonen
  98. 98. Gankuen (milieu scolaire) GTO (Great Teacher Onizuka) / Toru Fujisawa(1997)
  99. 99. Pantsu (vient de l’anglais « pants » culotte) Comédie romantique Love Hina / Ken Akamatsu (1998)
  100. 100. Thriller psychologique / horreur Doubt / Yoshiki Tonogaï (2007)
  101. 101. Le SHOJO pour les adolescentes
  102. 102. Magical Girl : pouvoirs surnaturels et frou-frou Sailor Moon / Naoko Takeuchi (1992)
  103. 103. Romance Kare first love / Kaho Miyasaka (2002)
  104. 104. Drame romantique Nana / Aï Yazawa (2000)
  105. 105. Romance fantastique / Triangle amoureux Vampire Knight / Matsuri Hino (2004)
  106. 106. Shojo-Aï (Girls Love) / Shonen-Aï (Boys Love) Gravitation / Maki Murakami (1996)
  107. 107. Le SEINEN pour les jeunes adultes
  108. 108. Thriller Monster / Naoki Urasawa (1994)
  109. 109. Science fiction - Cyberpunk Blame ! / Tsutsomi Nihei (1998)
  110. 110. Fantasy Ubel Blatt / Etoroji Shiono (2005)
  111. 111. Historique / Samouraï / Chanbara (Jidaïgeki) Vagabond / Takehiko Inoue (1999)
  112. 112. Récit personnel Le journal de mon père / Jirô Taniguchi (1999)
  113. 113. Horreur L’enfant insecte / Hideshi Hino (1991)
  114. 114. Le REDIKOMI ou JOSEI pour les jeunes femmes
  115. 115. Portraits sans complexes de femmes libérées Pink / Kyoko Okazaki (1989)
  116. 116. Portraits des salary women Complément affectif / Mari Okazaki (2006)
  117. 117. Aspects sociaux Diamonds / Erica Sakurasawa (2005)
  118. 118. Le Yuri et Yaoi amours entres mêmes sexes
  119. 119. Yuri (femmes) Love my life / Ebine Yamaji (2001)
  120. 120. Yaoï (hommes) Le jeu du chat et de la souris / Setona Mizushiro (2006)
  121. 121. 3eme partie DE L’ÂGE D’OR A LA CRISE 1970-….
  122. 122. 1970-1989 Apogée du manga moderne
  123. 123. Ikeda, Otomo, Toriyama et les autres… L’éclosion de la 2e génération de mangaka
  124. 124. Le Groupe de l’an 24 développe le shojo La Rose de Versailles / Riyoko Ikeda (1972-1973)
  125. 125. Le manga le plus vendu de l’histoire avec 350 millions d’albums Dragon Ball & Dragon Ball Z / Akira Toriyama (1984-1995)
  126. 126. L’œuvre synthèse du manga moderne Akira / Katsuhiro Otomo (1982-1990)
  127. 127. Akira et Dragon Ball conquièrent (difficilement) la Gaule…
  128. 128. 1979 : 1er numéro du magazine Le Cri qui tue qui disparaît rapidement
  129. 129. La venue de Tezuka en 1982 au festival d’Angoulême se fait dans l’indifférence générale
  130. 130. Echecs successifs de plusieurs parutions « à l’européenne »
  131. 131. Et le Manga entra par les écrans De Récré A2 à Akira…
  132. 132. Goldorak (UFO Robo Grendizer) Go Nagaï
  133. 133. Le Roi Léo (premier anime en couleur, 1963) Osamu Tezuka influence Disney
  134. 134. Candy Candy Kyoko Mizuki & Yumiko Igarashi
  135. 135. Jeanne et Serge June Makimura & Shizuo Koizumi
  136. 136. Cat’s Eye Tsukasa Hojo
  137. 137. Les chevaliers du zodiaque (Saint Seiya) Masami Kurumada
  138. 138. « D’où ces téléfilms japonais et ces dessins  animés nuls et agressifs. Nul besoin de  scénario, ni d’histoire, ni même de  personnages. On se tape dessus. Ni bons ni  méchants, à quoi cela servirait-il ? Ca  coûterait plus cher d’avoir une histoire, il  faudrait payer un écrivain… Juste un décor et  du bruit ! » Ségolène Royal, 1989
  139. 139. Akira est édité en fascicule en 1990 dans sa version américaine. Succès critique auprès des professionnels… moins du public. La version originale, en noir et blanc, est éditée en 1999.
  140. 140. En 1993, Dragon Ball est traduit directement du japonais Premier gros succès éditorial du manga en France (1,5 millions d’exemplaires)
  141. 141. « L’invasion » de la Pop-culture japonaise
  142. 142. L’explosion du manga en France 1994 : 2 nouvelles séries 1996 : + de 40 nouveautés 1998 : + de 150 2001 : + de 260 2005 : 40% de l’édition de BD en France  La France est le 2e  importateur mondial « Phénomène éditorial de la décennie 2000-2010 » (Livres Hebdo)
  143. 143. De 2000 à 2007  + 150% de ventes jusqu’à 40% de l’édition BD en France L’édition de manga depuis 1993
  144. 144. Une question de génération ? www.du9.org/dossier/le-manga-en-france/
  145. 145. Quelques présentations de mangas en bibliothèques
  146. 146. Médiathèque Louise Michèle – Paris
  147. 147. Médiathèque de Rumilly
  148. 148. Le loisir japonais dépasse le cadre du manga une industrie culturelle de conquête
  149. 149. 1ere  édition en 1999 : 3200 visiteurs pour 2500m² de surface 2013 : 235 000 visiteurs pour 125 000 m² de surface
  150. 150. ANIME ou JAPANIME Les Mangas à succès sont adaptés en série d’animation Death Note / Tsugumi Obha & Takeshi Obata (2007)
  151. 151. ANIME ou JAPANIME Le Voyage de Chihiro / Hayao Miyazaki  Ours d’or de Berlin en 2002 Summer Wars / Mamoru Hosada
  152. 152. COSPLAY (Costume player) Cosplay de Yuki, héroïne du shojo Vampire Knight / Matsuri Hino
  153. 153. J-POP Anna Tsuchiya, chanteuse de J-Rock, chante la bande originale de l’anime tiré de Nana
  154. 154. Jeux Vidéos Deux héros de la série des Final Fantasy édité par SquareEnix Cette société édite des mangas (Full Metal Alchemist…) 
  155. 155. Des chaines de télévisions dédiés Reportages, tests de jeux, musiques, séries, VOD…
  156. 156. Une reconnaissance et une influence artistique grandissante
  157. 157. 2003 : Quartier Lointain / Jiro Taniguchi (Meilleur scénario) 2004 : 20th Century Boys / Naoki Urasawa (Prix de la série) 2005 : Le Sommet des Dieux / Jiro Taniguchi (Prix du dessin) 2007 :  NonNonBâ de Shigeru Mizuki (Meilleur Album) 2011 : Pluto / Naoki Urasawa (Prix de la série) 2012 : Bride Stories / Kaoru Mori (Prix intergénération) 2013 : Akira Toriyama - Prix Spécial 40e anniversaire Le Manga à Angoulême
  158. 158. Frédéric Boilet passeur de culture avec La Nouvelle Manga L’épinard de Yukiko (2001)
  159. 159. L’esprit manga entre peu à peu dans la BD Sillage / Jean-David Morvan & Buchet (1998)
  160. 160. Des collaborations internationales Le Petit monde / Jean-David Morvan & Toru Terrada (2005)
  161. 161. Un graphisme clairement manga L’immeuble d’en face / Vanyda (2002)
  162. 162. Un graphisme manga pour une série à succès La Rose écarlate / Patricia Lyfoung (2005)
  163. 163. La BD se transforme en MANFRA City Hall / Remi Guérin & Guillaume Lapeyre (2012)
  164. 164. La BD se transforme en MANFRA Lastman / Balak, Mickaël Sanlaville, Bastien Vivés (2012)
  165. 165. Et pendant ce temps, Uderzo…
  166. 166. Les limites d’un système : le manga en crise ?
  167. 167. Repère chronologique n°6 Ère Heisi (1989-….) Eclatement de la bulle financière Crise économique et politique Remise en cause du modèle social japonais Vieillissement de la population
  168. 168. Ralentissement puis baisse des ventes au Japon depuis 1997 Ralentissement en France depuis 2010
  169. 169. Des séries pré-formatées à grands succès ? Une surproduction ? Place des éditeurs dans le processus de création ?
  170. 170. Un manque de concepts originaux ? Mushisi / Yuki Urushibura (2004)
  171. 171. Un secteur alternatif moins influent ? Disparition de Garô en 2002, Ikki a un tirage confidentiel
  172. 172. La concurrence des autres loisirs ? Nouveaux supports de diffusion ?
  173. 173. Mécaniquement, la France rattrape son retard sur l’édition japonaise…
  174. 174. …et voit le retour en grâce des super-héros américains
  175. 175. Fin de cycle ou période de transition ?
  176. 176. « (…)c’est sans doute la richesse éditoriale de l’offre  disponible en français qui constitue l’enjeu principal pour  les années à venir. La période dorée de la décennie  passée, surfant sur les années d’installation du manga, a  permis la mise en place de toute une chaîne  d’intervenants qui fait du marché français un véritable  Eldorado. » Xavier Guibert, juillet 2012 www.du9.org/dossier/le-manga-en-france/ Du Quantitatif au Qualitatif…
  177. 177. Médiathèque départementale de l’Eure - Pauline Laurelli et David Donnat - 26 septembre 2013 結末 La Traversée du temps / Mamoru Hosada (Fin)

×