Liberté d’expression, liberté de sujets
Le récit avant tout
Critiques ouvertes des institutions, histoires non censurées…
Les mangakas bénéficient d’une liberté impensable
pour leurs...
Ashita No Joe / Tetsuya Chiba & Asao Takamori (1968)
Un véritable phénomène de société
Contrairement à la BD européenne
le manga est un
art du récit
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Découverte du manga (5) : le récit avant tout

1 004 vues

Publié le

Découverte d'un genre littéraire : le manga. Médiathèque Départementale de l'Eure (septembre 2013). Partie 05/12

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 004
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
553
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Découverte du manga (5) : le récit avant tout

  1. 1. Liberté d’expression, liberté de sujets Le récit avant tout
  2. 2. Critiques ouvertes des institutions, histoires non censurées… Les mangakas bénéficient d’une liberté impensable pour leurs homologues occidentaux L’Ecole Impudique / Go Nagaï (1968) Les Vents de la colère / Tatsuhiko Yamagami (1970)
  3. 3. Ashita No Joe / Tetsuya Chiba & Asao Takamori (1968) Un véritable phénomène de société
  4. 4. Contrairement à la BD européenne le manga est un art du récit

×