Sur les chapeaux de roue (vintage), balade
entre vallées de la Lède et du Dropt,
belles bastides et villages fortifiés,
da...
où le céramiste serait né et aurait vécu
jusqu’en 1540. Quoi qu’il en soit, le
hameau en pierre dorée, dédié aux arts
du f...
26 I le mag
(en descente) pour atteindre Monflan-
quin. Vue du ciel, la bastide ressemble à
un œuf, dont le jaune serait s...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Monflanquin en 4 l 4x014

119 vues

Publié le

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
119
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Monflanquin en 4 l 4x014

  1. 1. Sur les chapeaux de roue (vintage), balade entre vallées de la Lède et du Dropt, belles bastides et villages fortifiés, dans la « Petite Toscane » chère à Stendhal, en Lot-et-Garonne Textes et photos Julie Daurel Le Monflanquin en Tagada BBien sûr que Sandrine Galissaire peut vous dégotter une Jaguar XJ avec chauf- feur pour les grandes occasions, mais son truc à elle, ce sont plutôt les Dyane, les 4L, les R6, les Peugeot 104 ou les Fiat 126…Toutes ces voitures des années 1960 à 70 dans lesquelles elle est montée petite et qui sont devenues ses petites madeleines à quatre roues. Elle les bichonne, les répare (avec Jean-Michel Montut, garagiste à Pujols), leur donne un petit surnom affectueux et les affecte à de grandes balades sur les petites routes autour deVilleneuve-sur-Lot, à la décou- verte de son autre grande passion : le patrimoine local. L’une de ses préférées est une boucle de 33 kilomètres au nord- est de Monflanquin.Tagada, rutilante 4L rouge tomate achetée à une mamie du coin, nous emporte fissa jusqu’à la ravis- sante église de Lacaussade, avant de fran- chir les remparts de Gavaudun avec une aisance qu’aucun SUV (Sport UtilityVehi- cle) ne pourrait égaler. Posée sur un épe- ron rocheux avec son donjon de 25 mètres, la forteresse, que l’on découvre au détour d’un virage, impressionne, mais elle terrorisait carrément ses assail- lants en pleine guerre de Cent Ans ! Depuis, Gavaudun a troqué pierres, flèches et poix bouillante pour un joli café à terrasse fleurie : il faut savoir rece- voir avec son temps… Le charme de Saint-Avit Tagada s’enfonce dans une vallée de la Lède étroite et bordée de falaises, où l’on chasse et cueille depuis la préhistoire. Après, il fallut turbiner, et ses moulins alimentèrent forges, filatures et papete- ries du Moyen Âge au XIXe siècle. La route se gondole comme les serpents sur les plats de Bernard Palissy, puis débouche sur les pelouses de Saint-Avit, 24 I le mag La 4L rouge, baptisée Tagada, à son arrivée à Gavaudun CHA_2014_10_04 23/09/14 17:34 Page24
  2. 2. où le céramiste serait né et aurait vécu jusqu’en 1540. Quoi qu’il en soit, le hameau en pierre dorée, dédié aux arts du feu, est un délice. Jolie aussi, la bastide deVilleréal, où il faut flâner sous la belle halle en chêne du XIVe siècle, coiffée d’une salle consulaire à colombages, et déjeuner près de l’église fortifiée, dont les cloches s’étirent entre deux tourelles comme sur une corde à linge. Tagada met la gomme À l’assaut des collines, Tagada met la gomme et frôlerait presque les 100 km/h www.sudouest.fr/lemag I 25 SORTIES BALADE À Lacaussade, Tagada pose devant l’église Une église encore, mais celle de la bastide de Villeréal En haut, à droite, de l’autre côté des remparts de Gavaudun À Monflanquin, place des Arcades L GIR_2014_10_04 23/09/14 17:14 Page25
  3. 3. 26 I le mag (en descente) pour atteindre Monflan- quin. Vue du ciel, la bastide ressemble à un œuf, dont le jaune serait sa grande place des Arcades. Si paisible, si délicate avec ses façades à baies géminées, qu’on oublierait presque les empoignades de la guerre de Cent Ans, quand elle fut tan- tôt française, tantôt anglaise. Édouard Ier y séjourna. Le Prince noir, dont la mai- son orne toujours la place, aussi. Aujourd’hui, les Anglais descendent plu- tôt au Mayne de Boulède, vieux hameau d’artisans transformé en gîtes de charme. Karen Kommer vous racontera comment, en vacances, elle visita ces maisons avec une vieille demoiselle armée d’un énorme trousseau de clefs. Sept mois plus tard, elle et son mari Rolf avaient liquidé leur vie hollandaise pour s’ins- taller ici. La PetiteToscane venait de faire deux nouvelles victimes… Iàdécouvrir Escapade en véhicules anciens 4, hameau Denuel, à Villeneuve-sur-Lot, 09 71 43 52 47 et 06 78 86 52 50. www.escapadeenvehiculesanciens.com. Dès 59 € la journée en formule Liberté, 85 € avec un road-book et 135 € avec un accompagnant. Château de Gavaudun 05 53 40 04 16, www.chateaudegavaudun.com. De 10 h à 18 h, du vendredi au mardi jusqu’au 14 octobre : 4 €. Musée Bernard-Palissy à Saint-Avit : 05 53 40 98 22. De mi-mai à septembre : 4 €. www.museepalissy.net. Musée des Bastides place des Arcades, à Monflanquin, 05 53 36 40 19. www.monflanquin- museedesbastides.jimdo.com. 4 €. Du lundi au vendredi. Ioùdormir? Le Mayne de Boulède à Monflanquin, 05 53 36 86 25 et 06 75 35 38 00. www.clevacances47.com. Dès 775 € la semaine + week-ends hors saison, le Tonnelier, le Vigneron ou la Bouchonnière. Le Préau de l’Horizon 31, boulevard de l’Horizon, à Penne-d’Agenais, 05 53 70 97 73. www.lepreaudelhorizon.com. Chambres et grand loft avec cuisine dans cette ancienne école avec vue. Ioùmanger? Le café de Gavaudun au bourg de Gavaudun, 05 53 40 99 34. www.lecafedegavaudun.com. Terrine de lapin à l’estragon (8 €), foie gras et son chutney de figues (15 €). Les Pieds dans le Plat 3, rue Saint- Michel, à Villeréal, 05 53 71 67 35 et 06 58 84 57 91. Assiettes gour- mandes de produits de sai- son. Du mardi soir au dimanche midi. www.lespiedsdansleplat47.com. Chocolats Blanchard 1, rue Saint-Michel, à Villeréal, 05 53 36 00 61. www.patisserie-blanchard.fr. Café gourmand ou chocolat chaud au caramel. Carnet d’adresses DU MAG Le café de Gavaudun  sous ses glycines Saint-Avit, un hameau plein de charme L CHA_2014_10_04 23/09/14 17:34 Page26

×