RECHERCHE                                                       Plan du site
                                             ...
distribution de Java EE et verra son acceptation dans le JCR 
                                                   plus flui...
La communauté IT aurait aimé voir Sun rester Sun, mais entre le rachat de Sun 
         par IBM et son rachat par Oracle, ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Si IBM achetait Sun : Quelle conséquence pour le monde Java ?

819 vues

Publié le

Si IBM achetait Sun : Quelle conséquence
pour le monde Java ?
Un rachat de Sun par IBM aurait un impact sur la
gouvernance de Java, sur le soutien à certains projets
Open Source, et sur le maintien de certaines offres comme
NetBeans, GlassFish ou MySQL.
http://net-progress.blogspot.com

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
819
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Si IBM achetait Sun : Quelle conséquence pour le monde Java ?

  1. 1. RECHERCHE   Plan du site        ACCUEIL e­BUSINESS ECONOMIE MANAGEMENT SOLUTIONS DÉVELOPPEURS VOTRE HIGH TECH SCIENCE VOTRE ARGENT EMPLOI ­ FORMATIONS JDN > Développeur  > Tribune  > Khaled Ben Driss  > Si IBM achetait Sun : Quelle conséquence pour le monde Java ?   Flux RSS   E­BUSINESS TRIBUNES >  KHALED BEN DRISS   RECHERCHER UNE TRIBUNE  e­Commerce      Les experts s'expriment sur le Journal du Net  Recherche avancée e­Publicité    e­Marketing      LA TRIBUNE DE KHALED BEN DRISS   ESPACE AUTEUR  Télécoms   Comment contribuer aux tribunes du Journal du Net Si IBM achetait Sun : Quelle conséquence  ECONOMIE Déjà utilisateur ? Identifiez­vous ci­dessous pour le monde Java ? Actu Eco     Pas encore utilisateur ?   Inscrivez­vous  Dirigeants  Un rachat de Sun par IBM aurait un impact sur la    gouvernance de Java, sur le soutien à certains projets  Classements   e­Mail     Open Source, et sur le maintien de certaines offres comme  Enquêtes      Mot de passe NetBeans, GlassFish ou MySQL. MANAGEMENT Mot de passe oublié (20/03/2009)   Efficacité personnelle      Envoyer    |     Imprimer     Rémunération   L'AUTEUR   IBM serait en discussion pour acheter Sun. Java ne risque  RH    pas de disparaitre suite à ce futur rachat, mais la  KHALED BEN DRISS Marketing  communauté Java sera touchée. Il est clair qu'il va y avoir un  Directeur  impact sur la gouvernance de Java, sur le soutien à certains  Technique, Oxia SOLUTIONS projets Open Source, sur le maintien de certaines offres de  Ses contributions   Intranet  – Extranet   Sun (NetBeans, GlassFish, MySQL).   DSI  Oxia     Avant la crise, les observateurs s'attendaient au rachat (ou la  Systèmes ­Réseaux     mort) de Sun. Les candidats potentiels ne sont pas  Sécurité   nombreux : HP, IBM, Dell ou Cisco (qui vient de faire son   SES ARTICLES  DÉVELOPPEUR entrée dans le monde des serveurs).  Sous l'effet de la crise,  le secteur des serveurs doit en effet accélérer sa  PHP   Appel à la    consolidation. Il va donc falloir éliminer Sun.  définition d’un  Client Web     Cloud Computing  Outils  Ainsi, selon le Wall Street Journal, IBM serait en discussion  Basic Profile (CC­I    Algo/Méthodes   pour acheter Sun (pour un montant de 7 milliards de dollars).  Basic Profile)   Le problème est qu'en mettant la main sur Sun, IBM, devra  HIGHTECH Spring, Eclipse &  faire beaucoup de choix pour absorber et valoriser les actifs  Micro    Flex : quelle  du groupe : les gammes de serveurs, le désengagent de    relation ?   Mobiles   Solaris et l'abandon d'OpenSolaris, l'orientation de son offre    vers la virtualisation, les relations avec Microsoft... >> Suivant Salon multimédia      Internet   Pourquoi IBM mettrait autant d'argent pour  acheter Sun ? La  réponse est simple : Big Blue, ne pouvait prendre le risque de laisser Sun tomber entre les mains d'un rival tel que HP ou  MEME THEME  Cisco. Cela permettra  aussi à IBM de préserver, pour  ARGENT Comment créer du  quelques années, sa position de géant  des datacenters et du  Banque   trafic sur son site  cloud computing.    Bourse  Web : les liens    commerciaux   Et Java dans cette nouvelle configuration  Immobilier     Bien qu'elle ne soit pas la cible principale de ce futur rachat, la Appel à la  Impôts   principale communauté touchée sera celle de Java. Pour  définition d’un  SCIENCE commencer, il est indéniable qu'IBM continuera à supporter  Cloud Computing  java : Java est au cœur de l'offre logiciel d'IBM et constitue une  Espace   Basic Profile (CC­I    part importante de son expertise en services (SOA/BPM). Java  Basic Profile)   Environnement   ne risque pas de disparaitre mais risque de devenir un peu    Cobit 4.1 : socle de Biologie  plus quot;bleuquot;.   la Gouvernance  Technologie     des systèmes  Le caractère open source de java va se renforcer. Faisons  RÉSEAU PRO d'information   une analogie simple :   Mon réseau    L'audit pratique  ­ Question : quelle est le souhait d'un fournisseur de sucre    Secteurs   des systèmes  (Serveurs et middlewares) ?    d'information : le  ­ Réponse : c'est de voir le café et thé (java EE, est la  Rechercher     rôle prépondérant  principale solution Server Side) gratuits, pour vendre plus de  S’inscrire   de l'auditeur   sucre (serveurs et middlewares).  Sunday Bloody ...  Les décisions faciles à prendre Server   >> Suivant ­  Eclipse va certainement remplacer NetBeans. Certains    Analyse de site  modules de NetBeans seront convertis en plugins Eclipse (Le   profiler de Netbeans sera intégré à Eclipse TPTP et le module Etudes    Web (ex Java Studio Creator) sera intégré à WTP pour  Forum  améliorer l'intégration de JSF par exemple),   Stratégie Internet  Formation  ­ SWT prendrait plus sa place dans les distributions Java,  Informatique   préfigurant l'Eclipse de Swing et de AWT, Internet   Management   ­ Java Caps sera intégré au projet Alphaworks,  Communication   RH   ­ JBI serait marginalisé au profit de SCA,  e­Commerce   ­ OSGI (JSR 291) deviendra une pièce maitresse dans la 
  2. 2. distribution de Java EE et verra son acceptation dans le JCR  plus fluide, ­ MySQL sera remplacé progressivement par javaDB (apache  derby),   Automobile    Cinéma  ­ Glassfish sera démantelé  pour être intégré à Geronimo et     WebSphere, Copains d'avant    Dictionnaire  ­ OpenOffice (et  StarOffice ) sera intégré à Lotus pour contrer    Fonds d'écran  l'offre MOSS de MS (SharePoint 2007).   Galerie photos    Mais, d'un autre coté  : Guide de voyage    Journal des Femmes  ­ La réduction du monde Java, à seulement trois acteurs    Programme TV  majeurs (Oracle/BEA, IBM/Sun, et la communauté Open    Source) risque de ralentir le rythme d'innovation, nécessaire  Question / Réponse    pour faire face à l'avènement des plates­formes PaaS (tel que Recettes de cuisine  Azure de Microsoft).   Restaurant    Webmail  ­ Mettre la main sur le processus JCR, permettra à IBM de  devenir prépondérant dans la gouvernance de Java. Le risque c'est que WebSphere devienne l'implémentation de référence  de Java EE, les utilisateurs de WebSphere savent que ce SA  est trop complexe par nature ! ­ Mais, il faut reconnaitre que la communauté pourra gagner  plus avec un quot;gouverneurquot; qui a de l'expérience dans la mise  en œuvre de solutions avec Java, et qui gagnait de l'argent  avec des solutions Java/Java EE, ce qui était moins le cas de  Sun. ­ L'idéal serait de transformer le JCR en une Fondation Java  indépendante d'IBM, selon le modèle Eclipse Fondation. ­ La certification Java risque d'être moins claire et moins  multiplate­forme Certains projets Open Source risquent de perdre le soutien  de Sun, à commencer par Liferay par exemple et l'offre Master  Data Mangement de Sun (incluse dans JavaCaps) sera tuée  pour ne pas favoriser l'avènement d'une offre MDM Open  Source.   Finalement... Une question persiste : quelle sera la position d'IBM face à  JavaFX, va­t­elle le soutenir pour contrer Microsoft ou bien va­t­ elle s'allier à Adobe pour promouvoir Flex.  Pour le moment, les choses ne sont pas encore officielles et  IBM devrait choisir entre Sun et Satyam (mais ceci est un autre sujet). Se renforcer dans les serveurs ou se renfoncer dans  les services ? Pourquoi pas les deux. Khaled Ben Driss  Envoyer    |     Imprimer   VOS REACTIONS, VOS COMMENTAIRES   Réagir ­Commenter    |    Les derniers commentaires    |    Tous les commentaires Si IBM achetait Sun : Quelle conséquence pour le monde Java ?  (H Grégoire) Je suis assez d'accord avec votre analyse, mais je pense que des raccourcis ont  été fait. Par exemple MySQL pourra vivre sa vie et ce ne serra qu'une base de  données de plus dans les cartons d'IBM (Informix, Derby ex CloudScape, et bien  sûr DB2), en ce qui concerne GlassFish, un certains nombre de ses composants  seront intégrés à Geronimo, mais depuis Netscape Server certaines fonctions lui  sont propres. (25/03/2009)  Réagir au commentaire    |    Signaler un abus Si IBM achetait Sun : Quelle conséquence pour le monde Java ?  (Talel Amira) À mon avis, l'idéal serait d'essayer de comprendre la stratégie d'IBM pour mieux  comprendre l'impact du rachat sur Java. IBM a choisi de se spécialiser, il s'est quot;débarrasséquot; de tout ce qui pouvait  détourner son attention de son objectif en déléguant à la communauté Open  Source la tâche de faire évoluer certaines applications, en cédant la fabrication des  PC, et il renforce sa concentration sur les serveurs (Hardware et Software) pour  vendre des solutions de plus en plus complètes et où il sera capable de répondre  de A­Z, de a­z et de 0­9 aux besoins de ses clients.  Rares sont ceux qui pourront concurrencer cette tendance face à une telle  détermination. L'impact sur Java ne peut être que bénéfique pour la communauté  Open Source en particulier puisqu'IBM (avec HP) a compris comment évoluer en  tirant profit de cette communauté, donc il a plus intérêt à la stimuler qu'à l'étouffer.
  3. 3. La communauté IT aurait aimé voir Sun rester Sun, mais entre le rachat de Sun  par IBM et son rachat par Oracle, ou moins probablement par Microsoft, elle aurait  présenté l'affaire comme une catastrophe et non comme une simple inquiétude qui  demeure légitime vu que personne ne sait ce que l'avenir portera. Peut être sera­t­il  encore plus rose ? (26/03/2009)  Réagir au commentaire    |    Signaler un abus Réagir ­Commenter    |    Les derniers commentaires    |    Tous les commentaires Sites BENCHMARK GROUP :  Le Journal du Net actualité économique et high ­tech   L'Internaute  magazine et loisirs   Le Journal des Femmes  magazine féminin Benchmark Group études et formations   Emploi Center offres d'emploi, cv   Copains d'Avant  portail communautaire   Week 2  version en anglais   Newsletter   Qui sommes ­nous ?   Contact   Publicité   La société   Presse   Recrutement   Données personnelles   Mentions légales  

×