Les promesses
 « Pas d’augmentation des impôts »
 « Pas d’augmentation au-delà du coût
 de l’inflation »
Les discours
 En campagne : « Plus de 3 millions
 d’économies par an »
 Aujourd’hui : « Nous faisons des
 économies »
La réalité
Impôts en 2009 :


+17%
Que s’est-il passé ?
Explosion des
dépenses de personnel
                       Dépenses de personnel
             50




             45
     ...
Dérapage de l’ensemble des
dépenses courantes
                   Dépenses de gestion courante
             100

          ...
L’aveu

         Gildas LE DU, auteur du dernier audit de la ville,
                         Asnières Infos décembre 2008
...
Synthèse
Les dépenses courantes
 La nouvelle municipalité vante ses
 multiples « économies »
 Quand on fait le total de to...
Impact de la crise
 Les droits de mutation sont les seules
 recettes où le budget 2009 prévoit
 un impact de la crise.
 Es...
Détail des hausses de recettes
Hors impôts et tarifs des services municipaux
Contribution de l’Etat               +3,8%   ...
La nouvelle équipe prétend :
« Oui, mais on investit plus »

Dépenses d’équipement
Période                         Montant...
La nouvelle équipe prétend :
« Oui, mais Aeschlimann a
augmenté les impôts d’autant »
Calcul théorique
    Augmentation de 2,8% chaque année
    (100 € au départ)
Année      Augmentation   Payé     Coût
     ...
Calcul théorique
    Augmentation de 17% la 2e année
    (100 € au départ)
Année      Augmentation   Payé    Coût
        ...
Conclusion
 18 € de plus à partir de la 6e année
 ce n’est pas la même chose que
 17€ de plus dès la 2e année
 2 budgets P...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les vraies raisons de l'explosion des impôts locaux à Asnières

0 vue

Publié le

Avec plus 19,7% en moyenne, la hausse des impôts locaux 2009 est la plus importante de l’histoire d’Asnières. Ce que Sébastien Pietrasanta & Co. ne vous disent pas sur le budget 2009 d’Asnières.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
0
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les vraies raisons de l'explosion des impôts locaux à Asnières

  1. 1. Les promesses « Pas d’augmentation des impôts » « Pas d’augmentation au-delà du coût de l’inflation »
  2. 2. Les discours En campagne : « Plus de 3 millions d’économies par an » Aujourd’hui : « Nous faisons des économies »
  3. 3. La réalité Impôts en 2009 : +17% Que s’est-il passé ?
  4. 4. Explosion des dépenses de personnel Dépenses de personnel 50 45 40 millions en 2002 Millions € Budgets Pietrasanta 45 millions en 2007 40 50,5 millions en 2009 35 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Sources : audit RCF, budget primitif 2009 2 budgets Pietrasanta = plus d’augmentation qu’en 6 budgets précédents
  5. 5. Dérapage de l’ensemble des dépenses courantes Dépenses de gestion courante 100 95 90 Millions € Budgets 85 Pietrasanta 81 millions en 2004 80 88 millions en 2007 75 96,5 millions en 2009 70 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Sources : audit RCF, budget primitif 2009 2 budgets Pietrasanta = plus d’augmentation qu’en 4 budgets précédents
  6. 6. L’aveu Gildas LE DU, auteur du dernier audit de la ville, Asnières Infos décembre 2008 Capital février 2008
  7. 7. Synthèse Les dépenses courantes La nouvelle municipalité vante ses multiples « économies » Quand on fait le total de toutes les dépenses courantes, ces « économies » deviennent des hausses de dépenses vertigineuses C’est l’inverse de la gestion précédente et de ce que son propre auditeur préconise
  8. 8. Impact de la crise Les droits de mutation sont les seules recettes où le budget 2009 prévoit un impact de la crise. Estimation : -500 mille € Toutes les autres recettes sont estimées en hausse. Hors hausse d’impôts : +2 millions € Avec hausse d’impôts et tarifs : +10,3 millions €
  9. 9. Détail des hausses de recettes Hors impôts et tarifs des services municipaux Contribution de l’Etat +3,8% +1 million € Subventions +14,3% +700 mille € (Etat, Région, Département, CAF) Autres +10,3% +300 mille € (revenu des immeubles, redevances) Total +2 millions € Impôts et tarifs des services municipaux Tarifs des services municipaux +5,2% +350 mille € Hausse des impôts locaux +17% +8 millions € Total +8,3 millions € Source : Présentation des affaires Conseil municipal du 29 janvier 2009
  10. 10. La nouvelle équipe prétend : « Oui, mais on investit plus » Dépenses d’équipement Période Montant (millions €) 2002-2007 141,6 2008-2013 145,5 Source : Audit RCF (2002-2007) PPI (2008-2013) Compte tenu de l’inflation et de l’accroissement de la population, c’est donc en vérité moins.
  11. 11. La nouvelle équipe prétend : « Oui, mais Aeschlimann a augmenté les impôts d’autant »
  12. 12. Calcul théorique Augmentation de 2,8% chaque année (100 € au départ) Année Augmentation Payé Coût supplémentaire 1 2,8 102,80 2,80 2 2,8 105,68 5,68 3 2,8 108,64 8,64 4 2,8 111,68 11,68 5 2,8 114,81 14,81 6 2,8 118,02 18,02 Total 61,62 €
  13. 13. Calcul théorique Augmentation de 17% la 2e année (100 € au départ) Année Augmentation Payé Coût supplémentaire 1 100 0 2 17 117 17 3 117 17 4 117 17 5 117 17 6 117 17 Total 85 €
  14. 14. Conclusion 18 € de plus à partir de la 6e année ce n’est pas la même chose que 17€ de plus dès la 2e année 2 budgets Pietrasanta = plus d’augmentation d’impôts qu’en 6 budgets précédents

×