Jardins de créateurs         O Ubi Campi                                                                                  ...
Jardins de créateurs       O Ubi Campi                                                                                    ...
Jardins de créateursO Ubi Campi             Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels                 Jardins à vocation ...
Jardins de créateursO Ubi Campi              Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels                  Jardins à vocatio...
Jardins de créateursO Ubi Campi              Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels                  Jardins à vocatio...
Jardins de créateursO Ubi Campi               Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels                   Jardins à vocat...
Jardins de créateurs                O Ubi Campi                      Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels           ...
Jardins de créateursO Ubi Campi              Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels                  Jardins à vocatio...
Jardins de créateursO Ubi Campi       Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels           Jardins à vocation thérapeutiqu...
Jardins de créateursO Ubi Campi         Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels             Jardins à vocation thérapeu...
Jardins de créateursO Ubi Campi                                  Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels               ...
Jardins de créateursO Ubi Campi        Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels            Jardins à vocation thérapeuti...
Jardins de créateursO Ubi Campi         Stratégie continue d’innovation                         O	  Ubi	  Campi	  s’engage...
Jardins de créateursO Ubi Campi    Une couverture nationale - Une perspective                  Européenne                 ...
Jardins de créateurs           O Ubi Campi	  	  	  	  	  	  Les ateliers proactifs (quelques                              ...
Jardins de créateurs                O Ubi Campi                                  Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriel...
Jardins de créateurs                O Ubi Campi                            Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels     ...
Jardins a vocation therapeutique
Jardins a vocation therapeutique
Jardins a vocation therapeutique
Jardins a vocation therapeutique
Jardins a vocation therapeutique
Jardins a vocation therapeutique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Jardins a vocation therapeutique

389 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
389
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Jardins a vocation therapeutique

  1. 1. Jardins de créateurs O Ubi Campi Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite   Jardins à vocation thérapeutiqueGroupe  O  Ubi  Campi  –www.o-­‐ubicampi.com  –  03  23  96  23  50  –  contact@o-­‐ubicampi.com  
  2. 2. Jardins de créateurs O Ubi Campi Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite  Sommaire    1.  Eléments  de  concepts  –  Philosophie  de  ces  jardins  2.  Les  Pathologies  prises  en  charge  3.  Les  3  dimensions  du  jardin  à  vocation  thérapeutique  4.  L’invitation  permanente  5.  Les  séquences  d’un  projet  6.  Evaluation  du  bénéDice  thérapeutique  7.  Evaluation  du  bénéDice  économique  –    8.   dimension  économique  9.  O  Ubi  Campi  –  Une  stratégie  continue  d’innovation  10.   O  Ubi  Campi  –  une  couverture  nationale  –  une  vision  européenne  11. Les  différents  ateliers  pro-­‐actifs  des  Jardins  O  Ubi  Campi  12. Voyages  dans  les  jardins  à  vocation  thérapeutiques  
  3. 3. Jardins de créateursO Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Éléments de concept Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite   Philosophie de ces jardins   Ces  jardins  conçus  par  O  Ubi  Campi  par>cipent  d’une  démarche   d’approche  thérapeu>que  non  médicamenteuse.       Le  principe  innovant  lié  à  ces  jardins  est  de  définir  leur  ac>on   thérapeu>que  au-­‐delà  de  l’ac>vité  de  jardinage  ou  du  seul  bien-­‐être   de  se  retrouver  à  l’extérieur  dans  un  espace    -­‐  mais  par  la   concep>on  et  la  mise  en  œuvre:   §   d’une  architecture  générale  du  jardin  liée  aux  enjeux  de  la   thérapie   §   d’ateliers  spécifiques  définis  en  fonc>on  des  pathologies  et  des   situa>ons  des  pa>ents.     Le  jardin  est  l’espace  de  vie  où  l’homme  unit  son  esprit  à  celui  de  la   nature-­‐  car  le  jardin  est  une  représenta>on  de  la  nature  où  l’homme   marque  son  empreinte  par  la  mise  en  scène  de  ses  rêves  et  de  ses   aspira>ons  profondes.  Cet  espace    figure  la  rela>on  qu’établit   chaque  personne  avec  soi-­‐même  et  le  reste  du  monde.  Dans  ces   jardins,    le  soin  de  la  personne  et  de  l’esprit  dépasse  la  dimension  de   la  cellule,  de  la  molécule  et  de  ses  éventuelles  pathologies  pour   traiter  l’environnement  au  sens  large  et  restaurer  la  fluidité  entre  le   corps  et  l’esprit  à  travers  une  approche  fine  des  leviers   thérapeu>ques  de  pathologies  ou  dysfonc>onnements  spécifiques.     La  prise  en  charge  par  le    jardin  s’assimile  à  une  quête  de  plénitude   et  d’épanouissement.  
  4. 4. Jardins de créateursO Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Les pathologies prises en charge Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite     •    L’ensemble   des   expériences   et   réalisa>ons   mises   en   œuvre   à   ce   jour   suggèrent   un   poten>el   très   important   de   domaines   thérapeu>ques  qui  pourraient  bénéficier  de  l’ATNM  au  travers  de  ce   type   de   jardins.   Il   reste   cependant   que   les   meilleures   inten>ons   doivent   être   validées   par   des   protocoles   démontrant   la   validité   sta>s>ques  des  résultats  et  performances  obtenues.   •    A   ce   jour,   les   maladies   comportant   une   dimension   forte   du   d o ma i n e   co gn i > f ,   co mp o rtemen ta l ,   en vi ro n n emen ta l ,   psychothérapeu>que  et  éduca>f  semblent  des  cibles  privilégiées  et   ont   démontré   leur   réac>vité   consécu>ve   à   un   traitement   combiné   avec  un  jardin  à  voca>on  thérapeu>que.     •   C’est  ainsi  que  les  pathologies  telles  que  :   •   Alzheimer   •   Au>sme   •   Cardiologie   •   Addictologie   •   Troubles  psychiatriques     •   Maladies  neuro-­‐dégénéra>ves   •   AVC   •   Handicaps  divers   ont   démontré   au   travers   de   nos   réalisa>ons   un   poten>el   très   intéressant   qui   reste   à   structurer,   valoriser,   explorer….   Mais   aussi   démontrer   au   travers   de   protocoles  d’évalua>on  mis  en  place  par  O  Ubi  Campi  en  collabora>on  avec  nos   partenaires   scien>fiques   et   recrutant   des   pa>ents   dans   différents   établissements.  
  5. 5. Jardins de créateursO Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite   Éléments de concept Les 3 dimensions du jardin   •   La  dimension  passive     Le  jardin  thérapeu>que  apparaît  alors  comme  un  lieu  d’épanouissement  et  de   plénitude  ou  le  regard  se  laisse  porter  par  le  paysage  et  reçoit  à  la  fois  des   messages  centrés  sur  la  réminiscence  –  jouant  à  la  fois  sur  la  no>on  d’exister  et   créant  un  lien  avec  soi-­‐même  et  le  reste  du  monde  (les  autres,  les  souvenirs,   l’environnement…)     •     La  dimension  interac6ve  des  jardins    Entrer  en  rela>on  avec  le  jardin  –  devenir  l’un  des  acteurs  du  paysage  est  une   dimension  préméditée  dans  la  concep>on  qui  permet  au    pa>ent  de    renforcer     sa  rela>on  avec  lui-­‐même  et  son  environnement.     •   La  dimension  proac6ve   Un  ensemble  d’ateliers  sont  proposés  dans  le  jardin  avec  des  cibles  spécifiques   associées  aux  dérèglements  liés  à  la  maladie  d’Alzheimer.  Ces  anima>ons   portées  par  des  gestes  simples  vont  favoriser  le  main>en  de  l’autonomie,  le  lien   et  la  communica>on  avec  les  autres  et  la  nature.  Leurs  effets  bénéfiques  font   l’objet  d’évalua>ons  con>nues  et  portent  sur:     •   plus  d’apaisement  et  moins  d’agita>on     •   la  s>mula>on  et  la  réminiscence   •   le  respect  du  rythme  circadien   •   la  maîtrise  du  geste  et  l’autonomie   •   la  communica>on  et  le  sens  de  l’orienta>on  
  6. 6. Jardins de créateursO Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite   Jardins à vocation thérapeutique Le jardin vous donne rendez-vous L’invita6on  permanente     Le  jardin  est  un  spectacle  que  l’on  contemple  lorsque  l’on  s’y  trouve,  mais  aussi   que  l’on  peut  admirer  depuis  l’intérieur  de  la  résidence  comme  une  invita>on   permanente  à  la  promenade.     Ses  couleurs  variant  au  rythme  des  saisons,  il  offre  même  en  hiver  un  horizon   ahrayant.       Un  manuel  simple  est  préparé  afin  d’en  décrire  la  concep>on  et  l’évolu>on   dans  le  temps.       Evidemment,  la  déambula>on  dans  le  jardin  est  encadrée  et  la  présence  de   clôtures  les  plus  discrètes  possibles  veillent  à  la  sécurité.     Un  des  critères  majeurs  est  de  donner  envie  au  résident,  d’y  aller  ou  d’y   retourner  en  le  mehant  notamment  à  l’aise  avec  la  peur  de  la  chute  ou  de  la   fa>gue.  C’est  pour  cela  qu’on  été  conçus  tous  les  aménagements  qui  rendent  la   chute  moins  probable  et  quoiqu’il  en  soit  moins  dangereuse.     Tous  les  ateliers  comportent  des   disposi>fs  ergonomiques   permehant    le  sta>onnement   debout  ou  en  appui  sans  trop  de   fa>gue,  la  circula>on  des  PMR  et   l’accès  à  des  jardinières  de   cultures  spécialement  dédiées  à   cet  effet.    
  7. 7. Jardins de créateurs O Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Les séquences d’un projet Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite  Défini>on  du  besoin   Direc>on   Etablissement  Consulta>on  des  acteurs   EHPAD  –  Hôpital  …  (Médecin,  Aide-­‐soignant,   Psychomotricien….)  Valida>on  du  cahier   des  charges   Équipe  projet  Valida>on  du  projet   Directeion   Etablissemennt   Équipe  projet   Evalua>on  du   bénéfice   thérapeu>que   Protocole  commun  
  8. 8. Jardins de créateursO Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite   Evaluation du bénéfice thérapeutique Le  Groupe  O  Ubi  Campi  s’est  engagé  résolument  dans  une  démarche  visant  à   démontrer  et  valider    le  bénéfice  thérapeu>que  au-­‐delà  de  la  simple  suspicion   ou  intui>on  de  Mieux-­‐Être  que  pourrait  procurer  un  jardin.     Les  principaux  éléments  de  la  démarche  mise  en  œuvre  :     •  Ce  bénéfice  thérapeu>que  résulte  t-­‐il  de  la  fréquenta>on  d’un  jardin   «  Lambda  »  ou  nécessite-­‐t-­‐il  la  présence  d’un  jardin  dédié  en  fonc>on  de  la   pathologie.   •  Cehe  évalua>on  doit  résulter  d’un  protocole  défini  autant  que  possible  avec   la  même  rigueur  que  celle  exigée  pour  un  dossier  AMM  pour   l’enregistrement  d’une  molécule  pharmaceu>que  auprès  de  l’AFSSAPS   •  Cehe  démarche  est  conduite  en  deux  étapes  :   •  Une  pré-­‐évalua>on  visant  à  valider  les  concepts  généraux  et  à  piloter   les  paramètres  de  l’étude  sta>s>que   •  Un  recrutement  de  pa>ent  sur  un  ensemble  d’établissements   équipés  de  ces  jardins  thérapeu>que  et  la  mise  en  place  d’un   système  de  mesures  communes  qui  seront  ensuite  traitées  par  un   biosta>s>cien.   •  Les  études  préalables  ont  déjà  permis  de  valider  certains  indicateurs  dans  les   domaines  thérapeu>que  suivants  :   •  ADDICTOLOGIE:   •  Réduc>on  de  35  à  40  %  du  temps  moyen  de  séjour  en   hospitalisa>on  longue  durée   •  Réduc>on  de  42%  du  taux  de  rechute  post-­‐traitement  
  9. 9. Jardins de créateursO Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite   Evaluation du bénéfice thérapeutique - 2 •  ALZHEIMER   •  Réduc>on  jusqu’à  80%  de  la  consomma>on  de   protec>ons  individuelles   •  Réduc>on  de  35%  de  la  consomma>on  d’Anxioly>ques   •  Améliora>on  de  2  à  3  points  des  critères  NPI   •  D’autres  critères  intéressants  semblent  également   émerger  des  études  préalables  tels  que  l’interac>on   avec  les  >ers  (en  par>culier  la  famille  et  le  personnel   soignant),  le  respect  du  rythme  circadien,  la  no>on   d’orienta>on  dans  l’espace…  ceux-­‐ci  devront  être   validés  au  cours  des  études  en  cours.   250   200   150   PROTECTION   100   ANX   50   0   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10  11  12   Tendances  études  préalables  menées  en  2011  
  10. 10. Jardins de créateursO Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Evaluation du bénéfice économique Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite   •  L’évalua>on  du  bénéfice  économique  est  principalement  mené  par  les   Directeurs  d’Etablissements  qui  dans  le  cadre  de  leur  ges>on  économique   sont  amenés  à  tracer  des  indicateurs  suscep>bles  d’améliorer  la   performance  de  leur  établissement.   •  Réduc6on  des  coûts  :   •  Dans  la  cadre  d’un  EHPAD  de  80  lits  le  budget  annuel  du  poste     protec>ons  individuelles    s’élève  en  moyenne  à  30  –  40  k  Euros.  Des   réduc>ons  de  15  à  25  k  Euros  en  rythme  annuel  ont  été  reportées  12   mois  après  l’implanta>on  du  jardin.   •  La  moindre  agita>on  des  pa>ents  Alzheimer  suivi  en  EHPAD  a  permis  de   limiter  la  pression  sur  le  personnel  soignant,  et  s’il  n’y  a  pas  eu  de   réduc>on  directe  d’effec>fs  liés  au  jardin,  la  présence  d’un  jardin  a  permis   de  suspendre  des  besoins  en  recrutement  de  personnel  qui  avaient  été   iden>fiés  avant  son  implanta>on.   •  Dans  la  cadre  d’un  EHPAD  de  80  lits,  le  budget  global  du  poste     «  médicaments  »  hors  rémunéra>on  du  pharmacien  référent  est  es>mé  à   130  K  Euros.(variable  suivant  le  PMP  et  le  GMP).  Les  informa>ons   recueillies  indiquent  une  réduc>on  de  20%    en  rythme  annuel  (soit   environ  25  à  30  k  Euros)   •  Augmenta6on  des  ressources  :   •  Dans  le  cadre  d’un  EHPAD,  l’implanta>on  d’un  jardin  permet  d’envisager   l’augmenta>on  de  la  presta>on  journalière  de  1,5  à  2  Euros  –  ce  qui   résulte  avec  un  taux  de  renouvellement  annuel  des  résidents  de  20%  en   un  retour  sur  inves>ssement  de  3  ans  environ  (variable  en  fonc>on  du   montant  d’inves>ssement  originel)   •  Témoignage  d’un  directeur  d’EHPAD  :  «    il  est  opportun  de  préciser   quaprès  retour  sur  inves:ssement  une  améliora:on  du  résultat  brut   dexploita:on  est  observé  eu  égard  à  labsence  de  charges  dexploita:on   nouvelles”  
  11. 11. Jardins de créateursO Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite   Programme d’évaluation du bénéfice thérapeutique Campagne 2013 TABLEAU SYNTHESE 8 SEMAINES IMPACT5NPI IMPACT5GLOBAL5NPI IMPACT5POSOLOGIE IMPACT5APPAREILLAGE PROTECTIONS SEMAINES 1 2 3 4 5 6 7 8 1 2 3 4 5 6 7 8 1 2 3 4 5 6 7 8 1 2 3 4 5 6 7 8 1 2 3 4 5 6 7 8 A1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 A2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 A3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 A4 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 A5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 SYNTHSEGRAPHIQUE 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 A6 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 A7 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 NPI 0 0 0 0 0 10 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 A8 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Series1 A9 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Series2 0 0 0,9 ociaux A10 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0itères*s 0 0on* Cr ati 0 Series3 0 0 particip A11 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0ps* au0 s*ités tre 0 Series4 0 0 iques lle tem activ A12 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,80 0 0 0 0 0 0 0 0Critères*phy0log 0 0 otectio0 %visite*fauence) 0ite 0 i/non) sio ns 0mi vis (ou 0 Series5 0 0 re* Pr tité (fréq récupè e* diquer%la%quan A13 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 tonomi 0 (in quotidienne) 0 0 0 au ,% 0 0 Series6 0 0 ement A14 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,70 0 0 0 0Appareillage 0 0 lsation*0 Dosageum0 Poids 0déplacement,%repas) 0 0 0 0 0 * (habill 0 Series7 0 0 0 Pu calci Series8 A15 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 * 0 0ce Tension minute0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ilisation quen Series9 A16 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 * Fré 0 0 0IMPACT* 0Utdappareils0ues 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,6 n* sologie* apeutiq Series10 A17 0 0 0 0 0 0 0 CAM0 0 0 0 PI 0 0 0 0 0 0 0 0 s*médica0 nteux 0 0 me 0 fs 0 olusotio ie 0Po globale 0thér 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Ev 0 Series11 0 0 S&O&UBI& Critère ur*en* s*a cti po log A18 0 0 0 0 0 UTIQUE0 ES&JARDIN0 0 0 0 0 &D 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Traitement*majen0 0 tio Principe 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Series12 0 0 HERAPE n* évolu A19 0 0 0 IVI&DU&BENEFICE&T 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0* 0 s* Evolusotio ie 0 0,50 ipe 0 log 2 0 0 0 0 00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Series13 0 0 &SU *en Princ po ADAIRE *majeur A20 0 EBDOM 0 FICHE&H0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Traite0mentolution0 0tifs 0 0 0 ac 0 0 0 0 00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Series14 0 0 év A21 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0sement* 0 ct*glo0 l*NPI 0 1 0 ba 0 0 0 0,4 0 0 0 0 0 00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Series15 0 0 Retentis tion%pour% Impa ba A22 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0ct* 0 ImpaNPI 0 e%s 0 0 0 0 Pertur oignante léquip 0%à%5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Series16 0 0 GRAVITE %3 note% 0 Series17 A23 0 0 0 0 0 0 que*NPI/0 0 0 0 FREQ0 NCE ES UE 0 0 note%1%à 0 0 0 00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 ychiatri ment* note%1%à %4% 0 0,3 Series18 A24 0 0 0 0 Inventaire*Neurops 0 0 0 AVITE 0 Changeég0 tifs 0 0 éta 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 GR %3 neurov Series19 NCE 0 0 A25 0 0 0 0 0 europsychiatrique* 0 EQnoUE1%à%4%0 note%1%à 0 0 0 0 FR te% 0 0 0 0 0 0 0 00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 re*N 0 Series20 Inventai NPI/ES 0 0,2 0 0 0 AVITE ITEM*2 0 Series21 E GR 0 0 e* FREQUENC note%1%à%3 0 hiatriqu 0 0 Series22 ropsyc %4% 0 note%1%à re*Neu 0 0 Inventai NPI/ES 0 0 Series23 0 0,1 0 ITEM*1 onyme 0 0 0 l*d u*patr 0 0 Series24 *+*Initia 0 Prénom 0 0 0 Series25 Code 0 0 0 0 0 0 0 5 0 0 1 2 3 4 6 7 8 0 0 0 0 0 NPI$GLOBAL 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 Series1 0 0,9 0 Series2 Series3 Series4 0,8 Series5 Series6 Series7 0,7 Series8 Series9 0,6 Series10 Series11 Series12 0,5 Series13 Series14 Series15 0,4 Series16 Series17 0,3 Series18 Series19 Series20 0,2 Series21 Series22 Series23 0,1 Series24 Series25 0 Collecte  et  suivi  informa>que  des  données  sur  un  serveur  en  ligne  dédié   1 2 3 4 5 6 7 8
  12. 12. Jardins de créateursO Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite   Dimensions économiques du jardin •  Les  jardins  à  voca>on  thérapeu>que  O  Ubi  Campi  ont  été  mis  en   œuvre  sur  des  espaces  très  différents  et  d’une  manière  générale   répar>s  entre  une  surface  de  200  à  1500  m2.  La  surface  moyenne   étant  650  m2.   •  Le  coût  d’implanta>on  au  m2    est  également  variable  suivant  la   surface  totale  d’une  part  et  suivant  la  configura>on  des  lieux   nécessitant  plus  ou  moins  de  travaux  préparatoires  d’aménagements.   Les  données  actuelles  situent  ce  coût  moyen  par  m2  autour  de  50   Euros  avec  une  forte  variabilité  liée  aux  éléments  précités.     •  La  concep>on  de  ces  jardins  intègre  fortement  la  dimension  «  Coût   d’entre>en  »  avec  un  objec>f  de  les  conserver  à  un  niveau  minimum.   Si  la  première  année  suivant  l’implanta>on  nécessite  un  suivi  un  peu   plus  important,  on  peut  noter  globalement  que  la  charge  d’entre>en   n’  a  pas  évolué  après  l’implanta>on  de  ces  jardins  par  rapport  à  celle   représentée  par  ces  mêmes  espaces  entretenus  en  taille  et  tonte   (globalement  un  budget  de  2  à  5000  Euros  par).   •  Un  autre  élément  important  est  la  valorisa>on  que  >re  le  directeur   d’établissement  de  la  présence  de  ce  jardin  pour  améliorer  de  façon   significa>ve  le  taux  d’occupa>on  de  son  EHPAD.  Il  nous  est  rapporté  à   ce  >tre  que  le  taux  et  la  durée  des  visites  par  les  proches  (famille,   amis…)  s’est  accrue  à  la  suite  de  l’implanta>on  d’un  jardin  O  Ubi   Campi  –  traduisant  la  meilleure  intégra>on    de  l’établissement  dans  la   ville  et  les  rythmes  de  vie.   Témoignage  d’un  directeur  d’EHPAD  :  «  Commercialement  ce  parc   thérapeu:que  est  "fort  vendeur"  tant  pour  les  futurs  résidents  que  le   personnel  soignant:  les  condi:ons  de  travail  sen  trouvent  modifiées:   l’emploi  plus  valorisant,  plus  aGrac:f  moins  stressant......”  
  13. 13. Jardins de créateursO Ubi Campi Stratégie continue d’innovation O  Ubi  Campi  s’engage  totalement  pour   développer  ,  se  remehre  en  ques>on  chaque   jour  et  vous  proposer  des  réponses  per>nentes   associant  le  jardin  et  la  santé.   Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite     Poursuivre  cet  objec>f  signifie  associer  les   exper>ses  et  les  compétences  pour  créer  un   réseau  de  partenariats  vivant  avec:     -­‐   Des  professionnels  de  santé   -­‐   Des  groupes  pharmaceu>ques   -­‐   Des  expériences  réussies  ailleurs  en  Europe   (Allemagne,  UK,  Pays-­‐Bas…)   Nous  construisons  des  projets  individuels  avec   des  EHPAD,  des  hôpitaux  spécialisés.  Mais  aussi   nous  élaborons  des  démarches  globales  avec   des  Groupes  de  Maisons  de  Retraite  conduisant   à  développer  puis  adapter  des  concepts  de   jardins  thérapeu>ques    aux  différentes   pathologies  et  réaliser  les  développements   associés     Une  poli>que  de  marques  et  de  brevets  est   actuellement  en  cours          
  14. 14. Jardins de créateursO Ubi Campi Une couverture nationale - Une perspective Européenne Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite   Agences  en  projet   Projets  en  cours   Agences  O  Ubi  Campi   Réalisa>ons  
  15. 15. Jardins de créateurs O Ubi Campi            Les ateliers proactifs (quelques Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite  exemples)  •   Tressage  de  graminées  •   Cadran  solaire  végétal  et  humain  •   Banc  végétal  •   Peinture  et  calligraphie  •   Sculpture  végétale  •   Ateliers  de  motricité  •   Atelier  des  sons    •   Jeux  d’eau  •   Reflets  de  soi  •   Théâtre  d’ombre  •   Atelier  ma>ères  (minéral,  bois,  végétal…)  •   Atelier  culture  (rempotage)  •   Atelier  culture  (planta>on)  •   Atelier  culture  (reconnaissance  des  végétaux)  •   Atelier  déroulage  d’écorces  •   Atelier  cueillehe  de  fruits  rouges  et  fruits  •   Atelier  équilibre  •   Atelier  soucoupe  Espace  -­‐Temps  
  16. 16. Jardins de créateurs O Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite  Jardinières ergonomiques :Un   espace   à   hauteur   pour   planter,   cul>ver,   cueillir   mêler   ses   mains   à   la   terre   et   au  végétal   en   parfaite   fluidité,   ergonomie   et   sans   fa>gue.   Ces   jardinières   en   bois,  construites   sur   mesure,   contribuent   au-­‐delà   de   leur   usage   à   bâ>r   l’architecture   et  l’esthé>que  du  jardin.   Accès multiple et aménagé pour personnes à mobilité réduite
  17. 17. Jardins de créateurs O Ubi Campi Jardins de Mieux Être - Jardins sensoriels Jardins à vocation thérapeutique Document  et  plans    propriété  exclusive  O  UBI    CAMPI      -­‐  Reproduc>on  interdite  Cadran solaire & humainUne  interac>on  entre  le  no>on  de €

×