II.2 Caractéristiques générales de la sensibilité visuelles
II.2- Caractéristiques générales de la sensibilité visuelles A- Les stimuli efficaces B- Les seuils de sensibilité C- Adap...
A- Les stimuli efficaces La lumière ne correspond qu’à une petite partie du  spectre électromagnétique  à laquelle l’œil e...
Les longueurs d’onde sont interprétées en terme de couleur! Le monde qui nous entoure apparaît comme coloré et nous pouvon...
3 critères définissent une surface colorée: 1- la teinte : composante chromatique (  ) 2- la saturation : rapport entre l...
B- Les seuils de sensibilité Le système visuel nous renseigne plus sur la valeur relative  que sur la valeur absolue.   - ...
C- Adaptation à l’obscurité Plus on reste longtemps à l’obscurité, plus le seuil diminue  Eclairement de la région périphé...
D- Le champ visuel 180° axe horizontal/ 120° axe vertical = espace perceptible des 2 yeux
D- Le champ visuel Hémichamps et tractus optique Hemichamp droit: tractus optique gauche  Hémichamp gauche : tractus optiq...
E- L’acuité visuelle F- Résolution temporelle Résolution spatiale L’acuité visuelle se définie comme  le pouvoir séparateu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours Vision1 2

977 vues

Publié le

Vision - 2ème chapître

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
977
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
39
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours Vision1 2

  1. 1. II.2 Caractéristiques générales de la sensibilité visuelles
  2. 2. II.2- Caractéristiques générales de la sensibilité visuelles A- Les stimuli efficaces B- Les seuils de sensibilité C- Adaptation à l’obscurité D- Le champ visuel E- L’acuité visuelle F- Résolution temporelle
  3. 3. A- Les stimuli efficaces La lumière ne correspond qu’à une petite partie du spectre électromagnétique à laquelle l’œil est sensible. Chaque radiation du spectre électromagnétique se caractérise par sa longueur d’onde (  ). L’œil humain n’est sensible qu’aux longueurs d’onde comprises entre 400 et 700 nanomètres qui constituent donc le stimulus spécifique de la rétine. Longueurs d’ondes en m
  4. 4. Les longueurs d’onde sont interprétées en terme de couleur! Le monde qui nous entoure apparaît comme coloré et nous pouvons distinguer 200 nuances colorées, correspondant à un seuil différentiel de 1,5 nm. Les couleurs correspondent à des longueurs d’onde particulières de la lumière. Certaines teintes telles que le pourpre ne correspondent pas à des longueurs d’onde du spectre. C’est subjectif! Cela ne correspond d’en partie à des phénomènes physiques. Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge 390 430 460 500 570 590 610 700
  5. 5. 3 critères définissent une surface colorée: 1- la teinte : composante chromatique (  ) 2- la saturation : rapport entre la composante chromatique et la composante achromatique 3- la brillance : échelle de gris (du noir au gris)
  6. 6. B- Les seuils de sensibilité Le système visuel nous renseigne plus sur la valeur relative que sur la valeur absolue. - Seuil absolu : 10-14 watt (quelques photons) au niveau de la fovea - Seuils différentiels : capacité à distinguer les niveaux de gris 30 à 40 - contrastes simultanés:
  7. 7. C- Adaptation à l’obscurité Plus on reste longtemps à l’obscurité, plus le seuil diminue Eclairement de la région périphérique du champ visuel Eclairement de la région centrale du champ visuel Eclairement global du champ visuel
  8. 8. D- Le champ visuel 180° axe horizontal/ 120° axe vertical = espace perceptible des 2 yeux
  9. 9. D- Le champ visuel Hémichamps et tractus optique Hemichamp droit: tractus optique gauche Hémichamp gauche : tractus optique droit
  10. 10. E- L’acuité visuelle F- Résolution temporelle Résolution spatiale L’acuité visuelle se définie comme le pouvoir séparateur de l’ œ il Défilement d’images toutes les 45 ms, 22 à 25Hz

×